Skip to main content

Arrêt de la cour de Parlement, qui fait défenses à toutes personnes, de quelque qualité & condition qu'elles puissent être, d'exiger que les nouveaux mariés, habitans de la paroisse de Verruyes, sautent, le jour de la Pentecôte, ni aucun autre jour, dans aucun trou, fait pareillement défenses aux nouveaux mariés de se présenter pour faire le saut, le tout sous les peines portées par ledit arrêt : extrait des registres du Parlement : du dix juillet mil sept cent quatre-vingt-six

Item Preview

SIMILAR ITEMS (based on metadata)