Skip to main content

Full text of "Avertissements Agricoles - Grandes cultures - Ile de France - 2005 - 13"

See other formats



U 

(/) 

« 






Direction RéfiooBle cf 
InlerdèpaiienieoUle de 
i’Acriculturc et de U 
Forit 

Senice Régional de la 
Protection des Végélaiu 
ILE DE FRANCE 
10 me du sénunaire 
94SI6RUNG1S Cedex 
Tél : OM1-73-48-O0 
Fax : 0M1-73-4S-48 

Bulletin réalisé avec la 
pankipatioa de la 
FREDON De de France 

Imprimé à la sutkn 
D'Avertissements 
Agricoles de Rungis 
Directeur gérant ; 

B. FERREIRA 

Publication pénodique 

C. P.P.A.P 
n‘0909 B 07113 
ISSN n*0767-5S42 

Tarifs individuels 200S: 
73 euros (papier /fax) 

65 euros (mail) 



C L r u-üTür) I 9-!ri ü9 


AVERTISSEMENTS 

AGRICOLES 

POUR DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES 


Bulletin Technique n* 13 du 10 mai 2005 • 2 pages 


Colza 

STADES : premières siliques > 4 cm (G3) à 
premières siliques bosselées (G4). 

Ravageurs 

Alors que des méligèihes restent encore pré- 
sents dans les dernières fleurs, les premières 
larves font leur apparition. 

Les charançons des siliques sont présents 
dans de nombreuses parcelles, le plus sou- 
vent moins de I à 2 charançons pour 10 
plantes. Quelques situations sont près du 
seuil d’intervention à Chars (95), Le Mesnil 
aubr>(95), Saint Jean les deux Jumeaux(77)... 
Surveillez les parcelles jusqu 'au stade G4 et 
n 'intervenir qu 'en présence de plus d’un 
charançon pour deux plantes. 

Les premiers pucerons cendrés ont été ob- 
servés dans notre réseau d’observ'ation à 
Vigny (95). A suivre. 


Des différences d’attaque sont visibles entre 
variétés. Ainsi pour la seploriose, les fré- 
quences de maladies sont environ deux fois 
plus importantes surSHANGO, CAPHORN 
et APACHE (semis de la première quinzaine 
d’octobre)quesurORVANTIS,CHARGER, : 
NIRVANA,PR22R28.Lerisquedonnéparle ' 
modèle est plus élevé pour les postes de 
Seine et Marne et celui de Roissy. 

Pour l’oïdium, les attaques les plus importan- 
tes sur F3 sont relevées sur ORV ANTIS, 
NIRVANA, et certaines parcelles d’APA- , 
CHE en vallées de Seine ou de la Marne. 
Quelques traces d’ascochyta relevées sur 
Choisy en Brie et Fretoy (77). 

Dans les conditions de cette année, la pro~ 
tection septoriose ne doit pas être relâchée, \ 
d 'autant que de nouvelles dégradations sont 
annoncées. Il convient d'assurer une bonne 
protection des 2 dernières feuilles (ex tria- 
zole 3/4 dose associée éventuellement à une 
strobilurine). 


Blé 

STADES : dernière feuille en cours de sortie 
à gonflement de la gaine. 

Maladies foliaires 

Comme le montre le tableau ci-dessous, la 
seploriose et l’oidium continuent de pro- 
gresser rapidement, avec des débuts de sor- 
tie sur les avant dernières feuilles. Pour la 
seploriose, la situation va encore évoluer car 
les contaminations de fin avril et début mai 
sont encore en incubation. 

Fréquence moyenne de maladies 
parcelles non traitées 



25-avr 

09-mai 

F2 


6% septo 
1% oïdium 

F3 

1 % septo 
1% oïdium 

27% septo 
5% oïdium 

F4 

32% septo 
5% oïdium 

80% septo 
9% oïdium 


Ravageurs 

Absence de pucerons. Présence de mineu- 
ses dans quelques situations (10-20% de 
plantes avec 1 mineuse). 

Pois 

STADES; 7 à 9 étages de feuilles. 

Ravageurs 

Les premières colonies de pucerons verts ont 
été relevées dans le nord Seine et Marne 
(Varreddes, Vinantes, Saint Jean les deux 
Jumeaux) et à Bouterv-îlliers (9 1 ) avec 5 à 1 0% 
de pieds porteurs de quelques pucerons. 
Une intervention est prématurée (seuil = 30 
pucerons / plante) d'autant que des auxi- 
liaires sont présents. 


► 

Céréales 

Risque maladie 
toujours élevé. 

Protéagineux 

Premiers 

pucerons. 


Mise en place du piégeage tordeuses. 


Betteraves 


Maladies 

Des sjTnptômes de mildiou commencent à 
apparaître depuis 'la^emaine dernière. Pre- 

ÿnT 

/ 


Premières pontes 
depégomyies. 

T/5 


53 


4 ' J- 





miers s>nipiômes d’aphanomycès également 

Féverole 

STADES : 6 à 8 étages de feuilles. 

Présence de décolorations jaunes sur feuilles 
médianes. \Taisemblablement liées à des 
ph>ioioxiciiés d'aclonifen. 

Ravageurs 

Les pucerons ont fait leur apparition dans 
certaines parcelles de notre réseau de suivi : 
-ChaillyenBrie, Crécy la Chapelle. Epis>(77) 
5% des plantes avec petites colonies, 

- Nangis (77) et Marly la \ille(95) sur 1 0® odes 
plantes. 

- Saint Jean les deux Jumeaux (77) sur 1 5®/o. 

f.a stratégie de lutte va dépendre des insec- 
ticides utilisés. 

-pyrèthrinoîdes autorisées (deltaméthrine, 
lambda cyhalothrine, esfenvalérate, bi- 
fenthrine) : inter\<enir dès i'apparition des 
premières colonies. Cn renouvellement peut 
être nécessaire. 

-AZTECou DOCTi'S (triazamate) : par sa 
très bonne efficacité, ce produit présente 
plus de souplesse dans son positionnement 
(bonne activité même si déjà présence de 
manchons de pucerons) et respecte mieux 
les auxiliaires, quijouentun rôle important 
dans la régulation des populations. Une 
seule inten ention est généralement suffi- 
sante (à 0,25 1 + huile). 

Remarque : cette matière active n’ayant pas 
été défendue pour la ré-homologation euro- 
péenne, il est possible que cette campagne 
soit sa dernière. 

Maladies 

.apparition habituelle à cette époque des 
premières taches de botr>tis sur feuilles bas- 
ses. dans le centre Seine et Marne (Chaumes 
en Brie, Touquin, Jouy le Châtel .) et plus 
rarement d’anihracnose. 


Betteraves 

STADES : 2 feuilles (semis de mi-avril) à 6-8 
feuilles (serais du 20 mars). 

Pucerons 

Des colonies commencent à s’observer dans 
les parcelles non protégées au semis. Il s’agit 
de pucerons verts (comme à Jaulnes-77) ou 
des noirs (comme à Marly la ville -95). 
Uneprotection insecticide doit être réalisée 
dès l’apparition des pucerons. Renouvelle- 
ment du traitement 10 à 15 jours après. 
Alternez les produits entre aphicides spéci- 
fiques (ex.AZTEC ou DOCTVS) et pyrèthri- 
noîdes associées (ex ESDVRO, K.4R.4 TE 
K. SUMlTOy, BEST....) 

Pégomyies 

Les premières pontes (bâtonnets blancs à la 
face inférieure des feuilles) ont été observées 
à Jaulnes (77) sur 45% des pieds, et au Mesnil 
aubry (95) sur 20®/o des pieds. Cette appari- 
tion est plus précoce (1 semaine d’avance) 
que l’an passé et sur des betteraves un peu 
moins avancées en stade. La 1 ère génération 
est souvent la plus nuisible. 

Surveillez l’apparition des pontes dans vos 
parcelles, y’intervenir que si 10% des plan- 
tes présentent des larves mineuses (avec 
présence de nombreuses autres pontes). 

Tournesol 

STADES ; cotylédons à 2 paires de feuilles. 

Ravageurs 

Les premiers pucerons sont observés dans 
notre réseau à Jaulnes (77) sur 35®/o des pieds. 
Seuil d’interx'ention : 30 à 50 pucerons / 
pied jusqu *à 5 paires de feuilles. 


Collecte PPNU 

La Chambre d’ Agriculture d’Ile de France 
organise avec le concours de 7 distribu- 
teurs agricoles (Capafirance, Ile de France 
Seine Céréales, Max Dupont et Cie, Cap 
Seine, Le Dunois, Ile de France Sud, Coma- 
grain), ADIVALOR, l’Agence de l’eau 
Seine Normandie. GROUP AMA et laMS A) 
une collecte gratuite de produits ph>tosa- 
nitaires non utilisables, sur l’Ile de France 
Ouest, les 25 et 26 mai 2005. 

Cette collecte est destinée aux profession- 
nels agricoles et non agricoles (paysagis- 
tes, golfs, services techniques des com- 
munes). 

Cette opération est le meilleur moyen de se 
débarrasser des produits désormais inter- 
dits d’emploi, pour respecter la réglemen- 
tation en vigueur. 


Contact : L. DESWARTE (C. A.I.F.) 
01-39-23^2-00 

Une opération identique doit être organi- 
sée en Seine et Marne en fm d’année.