Skip to main content

Full text of "Législatives 1962 (Ardennes, 3e circonscription) : professions de foi du 1er tour"

See other formats


Sciences Po / fonds CEVIPOV 



«te 

Elections législatives de novembre 1962 

DÉPARTEMENT DES ARDENNES 



Troisième Circ onscription 

Citoyenne à, Citoyen^, 

Vous êtes appelés à désigner celui qui aura la charge des intérêts des arrondissements de 
SEDAN et de VOUZIERS . 

Si vous acceptez F aventure criminelle de 10. A. S., 

Si vous admettez que voire représentant soit soumis aux décisions d'une administration centra- 
lisée et irresponsable , 

Si vous voulez revenir aux erreurs du passé , 

Vous avez le choix ! 

MAIS SI VOUS VOULEZ 

Une République m oderne au service de tous, 

— L' équipement rationnel des Ardennes, étudié et mis en œuvre par toutes les organisations 
économiques, 

— Une répartition honnêt e du revenu national qui restitue à tous les travailleurs de la ville et des 
champs la juste part qui leur revient, 

— Mettre ainsi un terme aux spéculations qui diminuent chaque jour le pouvoir d'achat des 
Français qui ne peuvent " suivre le b œuf ", 

Organiser la production agricole par le développement de la coopération, l'aménagement de la 
propriété rurale et le contrôle des marchés par les producteurs, 

Faire l'économie des milliards engloutis par la ruineuse et inutile force de frappe. 

Préparer à notre jeunesse l 'avenir qu'elle mérite en lui permettant d'acquérir les connaissances 
techniques et intellectuelles nécessaires au XX e siècle, tout en lui accordant les moyens de détente indis- 
pensables, 

Revenir à la paix scolaire par l'application d'une laïcité réelle, respectueuse des croyances 

de tous, 

Donner aux Anciens Combattants et Victimes de toutes les guerres les droits qu'on avait recon- 
nus à ceux de 1914-1918 et dont ont les a frustrés, 

Eliminer définitivement les risques de la terrible guerre nucléaire en engageant la France dans 
la voie du désarmement général, simultané et contrôlé , qui nous permettra de consacrer notre énergie 
atomique à des œuvres pacifiques et rentables, restituant ainsi à notre pays sa véritable place dans le monde, 

Condamner toutes les explosions de bombes nucléaires, quels qu'en soient les auteurs, 

VOUS NE POUVEZ VOTER QUE POUR 

Guy DESSON 




Sciences Po / fonds CEVIPOV 



Mais à ces raisons de politique générale s en ajoutent d’autres : 

nous avez po faire des comparaisons 

Vous vous souvenez de son action infatigable et impartiale en faveur de 
toutes les causes justes. 

Vous vous souvenez de tout ce qu'il avait pu obtenir pour les Ardennes. 

Aujourd’hui les faits sont là. L'avenir de noire petite patrie est menacé. 

— les autoroutes nous évitent. 

— la canalisation de la Meuse est renvoyée aux calendes. 

— Télectrification de la voie ferrée s'arrête à Reims. 

Comment s'étonner que dans ces conditions la décentralisation boude nos régions, alors que 
dictions , Sainte-Menchould et Reims prennent de plus en plus d'importance . 

Ainsi une partie de notre population active est contrainte d'émigrer. 

Nous n'obtenons dans aucun domaine, urbain ou rural, la pari de subventions à laquelle notre 
population et notre activité nous donnent droit. 

Nous ne sommes pas défendus. 

C'est à leur action qu'on Juge les élus. 

C'est pourquoi nous vous demandons 

de wOTesæ pour Guy DESSON 

Conseiller Général - Maire de Grandpré 

Remplaçant éventuel : 

Marc MONTALBAN 

Employé de Bureau 
Conseiller Municipal de Blagny 



La Fédération Ardennaise du Parti Socialiste Unifié 

Vu : le Candidat. 



IMP. C. SOUPAULT, SEDAN 



DEPARTEMENT DES ARDENNES 



ELECTIONS LEGISLATIVES DU 18 NOVEMBRE 1962 



TROISIEME CIRCONSCRIPTION (Sedan-Vouziers) 

PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS 




Le 18 novembre, vous allez élire votre député à l’Assemblée Nationale. Ce sera l’occasion d’exprimer votre opinion sur la 
politique du régime de pouvoir personnel qui a reçu le 28 octobre dernier un coup sérieux. 

En votant pour les candidats du Parti Communiste Français, qui ne porte aucune responsabilité dans l’instauration de ce 
pouvoir, et qui l’a toujours combattu, vous manifesterez votre volonté d’un changement complet de politique! 

QUEL EST LE BILAN DE CE POUVOIR PERSONNEL ? 

Le pouvoir et son parti l’U.N.R. parlent beaucoup de prospérité. En fait, seuls les monopoles capitalistes liés directement 
au pouvoir ont prospéré alors que toutes les couches laborieuses ont fait les frais de cette politique. 



JUGEZ PLUTOT : 



VOICI la PROSPERITE DES MONOPOLES ! 

Voici quelques exemples d’enrichissement des grosses 
sociétés capitalistes : 

— De 1958 à 1961 USINOR a fait passer ses bénéfices de 
14 milliards 782 millions d’anciens francs à 21 milliards 078. 

— Lorraine-Escaut, de 12 milliards 799 à 15 milliards 306. 

— Hauts Fournaux de la Chiers, de 6 milliards 054 à 
8 milliards 104. 

A la campagne, nous assistons au même phénomène de 

concentration. 

_ C’est le ministre gaulliste Giscard d’Estaing qui achète 
des centaines d’hectares. 



VOICI LA MISERE DES TRAVAILLEURS ! 

Pendant ce temps : 

— Le pouvoir d’achat a baissé on moyenne de 10 %. 

— La hausse constante du coût de la vie a déprécié les 
Allocations Familiales et la retraite des vieux travailleurs. 

— Les scandaleux abattements de zones sont maintenus. 

— Des usines ferment leurs portes ('Saint-Nicolas et 
Haimaut à Revin, Sucrerie d’Acy-Romance, (Faure à Mézières.) 

Pendant ce temps : 

— Les paysans travailleurs sont condamnés en grand 
nombre à la disparition — là aussi ce sont les gros qui 
absorbent les petits. 



- Ce sont de riches hobereaux allemands qui accaparent _ ^ ^ ^ yalable pQur les artisans e t les petits 

les terres en Indre-et-Loire et dans le Cher. commerçants qui sont sacrifiés à la grosse entreprise. 

A ce bilan s’ajoutent de graves atteintes aux libertés, de la complaisance et de la complicité en faveur de 1 O.A.S. La laïcité 
est foulée aux pieds: le pouvoir a tout fait pour saboter l’Ecole Publique dont la misère n’est jamais aussi clairement apparue qu’a 
la rentrée de septembre 1962. Pendant ce temps, des centaines de milliards sont offerts à l’enseignement confessionnel. C’est dire la 
responsabilité des COLINET (Indépendant) . NOIRET (U.N.R.), BLIN, secrétaire national adjoint du M.R.P., qui ont permis le vote 
de la loi antilaïque. 



PAR AILLEURS. COMMENT NE PAS ETRE INQUIET DE L'ORIENTATION DE LA POLITIQUE 
EXTERIEURE DU POUVOIR GAULLISTE ? 

Le sort de la France est lié à celui de l’Allemagne revancharde d’Adenauer et ses généraux nazis. 

Le pouvoir gaulliste, hostile au désarmement, dilapide des milliers de milliards dans une force de frappe atomique aussi vaine 

que coûteuse mais qui enrichit les monopoles. 

p ar i e biais de l’Alliance Atlantique, de Gaulle peut entraîner notre pays dans une guerre atomique préparée par les U.S.A. ainsi 

que les récents événements de Cuba viennent de le montrer. 

Ainsi, ce pouvoir ne peut présenter qu’un bilan de faillite. 

Il faut que cela change. 

EN VOTANT COMMUNISTE, vous préparerez les conditions du changement politique attendu de tous . 

EN VOTANT COMMUNISTE, vous condamnerez également le retour aux pratiques politiques de la IV e République, dont les 
Gouvernements opt tourné le dos \aux aspirations populaires, à la p aix, au progrès social, parce que d'es Partis se réclamant de la 
démocratie pratiquaient l’alliance avec la réaction et éliminaient les Communistes de la directions du pays depuis 1947. 




Sciences Po / fonds CEVIPOV 




EN VOTANT COMMUNISTE, VOUS VOUS TOURNEREZ RESOLUMENT VERS L’AVENIR 

— Cet avenir, c’est-à-dire le relèvement de la France et, en premier lieu, l’amélioration du sort des couches laborieuses de notre pays, 

ce n’est ni le fait d’un seul homme, ni le fait d’un seul Parti, c’est la tâche de toutes les énergies nationales et démocratiques. 

— Dans cet esprit, Te Parti Communiste Français vous propose un programme qui prévoit: 



DANS LE DOMAINE POLITIQUE: 



— L’élection à la représentation proportionnelle d’une Assemblée 
Constituante chargée d’établir une Constitution assurant 
notamment : 

— La souveraineté du peuple et la révocabilité des élus ; 



— La restauration de la laïcité de l'Ecole et de l’Etat ; 

— La libre activité des partis et organisations démocratiques ; 

— Le respect et l’extension des libertés syndicales ; 

— Le contrôle démocratique de la radio et de la télévision. 



DANS LE DOMAINE ECONOMIQUE ET SOCIAL: 



— La nationalisation des monopoles capitalistes ; 

— La participation des syndicats à la direction et à la gestion 
de ces entreprises ; 

— L’augmentation générale des salaires, traitements, pensions 
et retraites des vieux travailleurs ; 

— L’abaissement de l’âge de la retraite ; 

— Le retour à la. semaine légale de 40 heures sans diminution 
de salaires ; 

— La suppression totale des abattements de zones ; 

— La construction massive de logements avec des loyers 
abordables ; 

DANS LE DOMAINE DE 



— L’aide aux exploitations familiales agricoles et le soutien de 
la coopération agricole ; 

— La défense des revendications des Anciens Combattants et 
Victimes de Guerre. 

— Un effort spécial devra être fait en direction de la Jeunesse 
de notre pays. A cet effet, nous proposons notamment : 

— Une réforme démocratique de l’Enseignement permettant à 
la jeunesse ouvrière et paysanne d’accéder aux postes les 
plus responsables ; 

— Unie véritable politique des loisirs et des sports ; 

— La réduction du service militaire à 12 mois. 

LA POLITIQUE EXTERIEURE . 



— Une politique de coexistence pacifique orientée vers le — Une opposition résolue aux entreprises du militarisme 

allemand ; 

désarmement général , Une coopération économique et culturelle lavée tous les pays. 

Ce programme qui permettra d’aller de l’avant, nous vous le soumettons. Son application dépendra 
de l’avènement d'un gouvernement d’union démocratique substitué au régime de pouvoir personnel agissant pour 
le compte des monopoles capitalistes. 

Pour manifester votre volonté d'aller dans cette voie, 

VOTEZ POUR LES CANDIDATS DU PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS, du parti, 

— qui a, durant 7 années, lutté pour la paix en Algérie ; 

— qui est resté fidèle aux masses laborieusss et à la démocratie ; 

— qui n'a jamais trempé dans aucun scandale. 



U 11 Nmmin VOTÉ? PA/ MAÇÇC 
pour les candidats communistes 

Cuy DU SOUICH 

Instituteur 

Conseiller Municipal du Frénois 
Membre du Bureau Fédéral du P.C.F. 



Remplaçant éventuel : Mlphonse PIERRET 

Ouvrier du Textile 
Membre du Comité Fédéral du P.C.F. 

Militant Syndicaliste 



VU LE CANDIDAT. 



MP. GUICHARD, MEZIERES 




Sciences Po / fonds CEVIPOV 



ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DU 18 NOVEMBRE 1962 

Troisième Circonscription : SEDAN - VOUZiEüS 



STE 

S. F. 1. 0. 



Louis REITZ 

Electrices, Electeurs, 

La Fédération Socialiste des Ardennes est présente, comme chaque fois, aux élections pour élire 
le député de Sedan-Vouziers. 

Elle a choisi un candidat et un suppléant jeunes et dynamiques, qu elle propose à vos libres 

suffrages. 




43 ans. Instituteur 

Adjoint au Maire de Vrigne-aux-Bois 

Son remplaçant éventuel : 

Raymond DURANTON 

36 ans, Modeleur sur bois à Angecourt, 
Secrétaire de Mairie 

En vous les présentant, le Parti Socialiste vous demande de réaffirmer, comme par le passé, 
votre adhésion au progrès social, votre confiance dans l'avenir d'une région des Ardennes qui entend : 

— Participer au développement économique de ce siècle, 

— Apporter aux habitants les avantages de !ai .vie moderne, 

— Éviter que le « désert français » ne s'éter>cTe à nos régions. 

Nos Candidats, unis par le même idéal, sont les soldats du Socialisme démocratique et humain 
dont ils croient sincèrement que la réalisation apporterait à tous bien-être, paix et liberté. 





Raymond DURANTON 



Sciences Po / fonds CEVIPOV 




Républicains, ils voient dans la République le seul régime cligne d'hommes libres et le seul 
capable des plus amples transformations sociales par les voies pacifiques du libre consentement des 
citoyens. 

Démocrates, ils croient possible et bienfaisant le gouvernement des hommes libres par des 
hommes libres eux-mêmes. 

Français profondément, ils veulent la grande fraternité française dans la liberté et par la 
justice, estimant que sans une base de justice l'équilibre social ne pourrait être qu'instable, parce qu'il 
reposerait sur le privilège injuste d une catégorie sociale dominatrice et sur l'arbitraire assujettissement 
d'autres catégories sociales spoliées et opprimées. 

C'est dans cet esprit de fraternité française qu'ils sont attachés à la laïcité de l'État et de 

I École, esprit laïque véritable, pur de tout sectarisme, étant pour eux la lumière souveraine qui discerne 
et garantit le respect de toutes les croyances. 

Ils veulent une France libre, indépendante, restaurée dans son équilibre moral, dans son rayon- 
nement humain, dans sa pleine vitalité économique, capable de concourir efficacement à l'organisation, 
au maintien d'un ordre international de paix politique dans le respect garanti par tous des indépen- 
dances nationales au sein d'une communauté internationale pacifique. 

C'est à la lumière de ces principes que Louis REITZ et Raymond DURANTON entendent 
conduire leur action en vue des solutions que comportent les problèmes de l'heure. 

Dans le domaine intérieur, le problème dont la solution est la plus urgente, c'est celui de 
l'équilibre économique, lié lui-même à l'équilibre financier, l'un et l'autre étant les éléments nécessaires 
d'un ordre social de progrès, dans le respect de la légalité républicaine. 

Le programme économique et social de nos candidats est le programme du Parti Socialiste 
S. F. I.O. tel qu'il a été établi en vue de la prochaine consultation électorale : 

— Expansion économique, 

- — Plein emploi, 

— Plan de modernisation et d'équipement s'étendant à tous les secteurs (commercial, industriel, 
agricole, régional) de la vie économique, 

— Équitable répartition du revenu national, pour assurer à chacun, dans le travail ou en raison 
d'une vie de travail, la sécurité de l'existence, 

— Fonds de solidarité intégralement affecté aux Vieux, 

— Réforme fiscale profonde, avec prééminence de l'impôt direct sur les impôts de 
consommation, 

— Abrogation des lois scolaires de la V e République. 

Dans le domaine international : 



— Maintien de la paix, 

■ — Désarmement simultanément progressif et effectivement contrôlé. 

Tel est, Électrices et Électeurs, le programme que soumettent à votre libre jugement 

Louis REITZ et Raymond DURANTON 

Tels sont les hommes qui se présentent à vos libres suffrages.; 

Vu le candidat. 



»KP. L’àRDBNNAU ) 



DÉPARTEMENT DES ARDENNES 




René PENOY 

Chevalier du Mérite Social 
Ingénieur 

des Travaux Publics 
de l'Etat 

Chargé de mission au Conseil 
Supérieur des Transports 



ÉLECTIONS LÉGISLATIVES du 18 Novembre 1962 

CIRCONSCRIPTION 

(Arrondissements de SEDAN et de VOUZIERS) 



Candidat du 

Mouvement Républicain 
Populaire 



ARDENNAISES et ARDENNAIS, Mes Chers Compatriotes, 



Vous allez élire le 18 Novembre votre député pour cinq ans. (.es années seront décisives. La géné- 
ration d’après guerre, la plus nombreuse en France depuis 100 ans, va arriver à l’âge d’homme et aux res- 
ponsabilités. 

Il faut entreprendre une transformation profonde de la France dans ses si raclures politiques et 
économiques. Pour l’avenir, nous vous proposons, en sollicitant vos su 11 rage s. trois objectifs fondamentaux : 

UNE DÉMOCRATIE MODERNE qui exige : 

un Gouvernement efficace, 

un Parlement utile, 

des citoyens responsables. 



Le M. R. P. à l’égard de la 5 me République n’a pratiqué 
ni le soutien inconditionnel , ni V opposition systématique. 11 a 
approuvé avec le Peuple Français la Constitution de 1 958 à 
laquelle il demeure attaché. Il a contribué ci mettre fin à la 
Guerre d' 'Algérie . 

Pour l’avenir, le gouvernement d’une nation moderne 
doit être r ort , ci Vabri de V instabilité. 



Nous demandons que le Parlement exerce la plénitude 
de ses droits législatifs et de contrôle; (pie les grandes 
forces de demain — les syndicats et la jeunesse — soient 
associés à une politique nationale; que le pouvoir politique 
et la responsabilité économique soient solidement liés. 



L'EUROPE UNIE permettra d 'assurer : 



notre développement, 
notre sécurité. 



Seul un véritable gouvernement européen pourra définir 
et appliquer une politique européenne commune afin que 
l'agriculture française garde le bénéfice des accords de Brux- 
elles et améliore ses débouchés; que soit accélérée / 'harmo- 
nisation des salaires ; que soient réalisées une coordination 
de l'énergie et une harmonisation des investissements. 

Mais par delà son progrès économique, TEiiropc doit 
assurer sa sécurité. Or, celle-ci ne peut être garantie que 
dans le cadre d’une défense européenne commune. C’est pour- 
quoi le M. R. P. s’est déclaré hostile au principe d’une force 
de frappe atomique strictement nationale. 

L'EXPANSION ÉCONOMIQUE doit se 



Une Europe unie sera respectée par ses adversaires et traitée 
en égale par ses alliés, cette Kurope participant pleinement à 
l’alliance atlantique. 

Dans le domaine de la recherche atomique, nous voulons 
bien la construction d’une usine de séparation des isotopes 
à Pierrelatte mais pour le bénéfice de réalisations humaines 
car nous voulons la paix ou alors qu’elle soit au service 
d’une force de dissuasion fondue avec celle des autres pays 
de f Kurope unie. Seule, la France ne peut supporter une telle 
char y e financière 

faire au bénéfice de tous les Français : 



FAMILLES , SALARIÉS, AGRICULTEURS, CLASSES MOYENNES (COMMERCE, ARTISANAT ) 9 
VIEUX TRAVAILLEURS, RETRAITÉS, JEUNES, ANCIENS COMBATTANTS ET VICTIMES DE LA 
GUERRE . 

11 faut en premier lieu donner aux jeunes l'instruction et la formation professionnelle qui leur sont 
dues et assurer le plein emploi, demain, à toutes et à tous. 

11 s’agit de vouloir une meilleure répartition du revenu national, Parallèlement il faut augmenter les 
ressources : 



des familles, en raltrapant le retard pris par les alloca- 
tions familiales sur les salaires ; 

— des personnes âgées, dont les prestations sont restées 
anormalement basses ainsi que le plafond de leur verse- 
ment ; 

— des ouvriers retraités, par un meilleur calcul du mon- 
tant de la retraite et l'octroi de celte retraite a HO ans dans 
les professions pénibles : 

— des serviteurs de l'Etat, qui doivent être plus équita- 
blement rémunérés. 

Il faut hâter la suppresion définitive des zones de salaires 
et assurer au SM IG sa véritable valeur. 

Il faut rendre l'enseignement, dans le maintien de la 
liberté, accessible à tous les niveaux, à tons les enfants. Les 
équipements scolaires et sportifs comme le recrutement des 
maîtres sont très insu (lisants. 

Il faut que l’Etat donne à chaque région notamment celle 
de SEDAN et de VOUZIERSun équipement routier, ferroviaire 
et fluvial, adapté à ses besoins pour assurer le développement 
régional et celui du commerce local. 

L aménagement du territoire est, en ellel, la clef de tout 
l’avenir économique et social et doit permettre aux jeunes 
générations de s'instruire, de se loger et de travailler dans la 
dignité. 

Une politique du logement notamment par l'accession à 
la petite propriété doit cire intensifiée. 

Sur le plan agricole, il faut obtenir la garantie des prix 
agricoles et l’application îles réformes réclamées par la 
E. N. S. E. A. Favoriser la formation professionnelle en agri- 
culture. 

Mais il y a aussi des réalisations à entreprendre pour le 
développement économ ique du SEDAN Al S et du VOLîZINOIS. 
Ces questions vous préoccupent directement. En voici quelques 
exemples : 



— Implantation de nouvelles industries afin de procurer du 
travail à temps complet à toutes et à tous, mais en veillant 
en premier lieu au développement des activités existantes. Ces 
nouvelles installations devant permettre une promotion 
sociale favorable à l’amélioration du pouvoir d'achat et en 
définitive favoriser le développement du commerce local. 

Reconstruction des Pouls et création de grands itiné- 
raires routiers. 

— Poursuite des travaux d'assainissement de la Vallée de 
la Par. 

— Réalisation du projet définitif de canalisation de la 
Meuse et de son élargissement au gabarit international. 

Accélération de l’étude, du financement et de la mise 
en œuvre des projets 'd'améliorations foncières : Adductions 
d’eau potable, voicries rurales et urbaines, lutte contre 
l’incendie, habitat rural et urbain, électrification. 

— Développement du Tourisme, camping, logis de France, 
gîtes ruraux. 

— Développement des moyens de transports dans la circons- 
cription. La Région de Vouzicrs est particulièrement défa- 
vorisée en ce domaine. 

Développement du ramassage scolaire afin de per_ 
mettre une détermination des horaires donnant satisfaction 
aux familles et aux enseignants. 

- Développement des services hospitaliers et création de 
Maisons de Retraite pour vieux ménages. 

— Construction d'un Collège Agricole dans la circonscrip- 
tion. 

— La charge des Collèges (l'Enseignement Général doit 
incomber à l'Etat. 

— Développement des subventions de tous ordres au pro- 
fil de la circonscription souvent délaissée: création de ter- 
rains, salles de sports, maisons de jeunes et piscines, etc... 



Tels sont Ses points principaux de mon programme. 

En conclusion : 



Nous entendons demeurer fidèles à la Démocratie c]iii doit être non seulement sauvée mais renou- 
velée. La France de demain a besoin d’institutions équilibrées. Les Arrondissements de SEDAN el de 
VOUZIERS, exigent des parlementaires dynamiques el compétents, une économie rénovée afin de répondre : 

— aux exigences de la technique, 

— aux aspirations de tous, 

— aux conditions difficiles de la vie. 

Cette grande tâche de l'avenir, nous vous demandons de l'entreprendre avec nous. Avec 
l'équipe qui comprend déjà vos deux Sénateurs, Marie-Hélène CARDOT dans le Sedanais, René 
TINANT dans le Vouzinois. 



Si vous continuez à nous assurer de votre confiance, vous porterez vos suffrages sur 

René PENOY et Constant WAHARTE 

sans panachage pour éviter les bulletins nuis et sans abstention pour que le 1 er tour de scrutin soit un 



succès. 



r lhi : h A Ûanili(lal£ : 



René PENOY 

Chevalier du Mérite Social 
Ingénieur des Travaux Publics de l'Etat 
Chargé de mission au Conseil Supérieur des Transports 
Ancien Chargé de mission au Cabinet du Ministre des Travaux 
Publics, des Transports et du Tourisme 
Officier de Réserve 



Suppléant : 

Constant "WAHARTE 

Médaillé du Travail 

Ajusteur-Mécanicien - Conseiller Municipal 
et Ancien I er Adjoint de Sedan 
Syndicaliste 



IMP C SOUPAULT, SEDAN 



ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DU 18 NOVEMBRE 1962 










3 e CIRCONSCRIPTION SEDAN-VOUZIERS 



Guy LECCIA 

Chevalier de la Légion d'Honneur 
Croix de Guerre 1939-1945 
Industriel Textile à Sedan 
Né le 1 0 Septembre 1914, à CAEN (Calvados) 

GAULLISTE INPÉPËHDANT 

Suppléant : Robert HERMENT 

Négociant en Bestiaux à Sedan 



ÉLECTRICES, ÉLECTEURS. 



Le récent Referendum a fait apparaître une évolution heureuse de 
l’esprit civique de l’électeur qui, en dépit de la publicité tapageuse des 
partis, a voté selon sa conscience. 

Pour ma part, j’ai eu l’honnêteté de vous faire connaître par voie 
de presse que je votais " OUI 

Considérant nécessaire la poursuite de la tâche du Général de 
GAULLE, je suis néanmoins farouchement opposé à l'instauration d'un 
pouvoir personnel en France et suis décidé à agir contre toute tentative 
dans ce sens. 

Logique avec moi-même, je me présente courageusement à vos 
suffrages SANS L’APPUI D’AUCUN PARTI. 



POINTS ESSENTI ELS DE MON PROGRAMME 

- Agir pour la Réduction massive du nombre des partis. 

Etre le Lien permanent entre la Circonscription et le Pouvoir central. 

- Etablir l’ÉquiSibre économique des Sedanais et Vouzinois, en m’assurant le 
concours de conseillers techniques de chaque activité (Agriculture-Industrie- Commerce et Artisanat - 
Fonctionnaires et Professions libérales). 

- Défendre objectivement la Liberté d’Enseîgnemenfî. 

- Pousser l’Enseignement professionnel. 

- Protéger la Promotion des Jeunes et organiser leurs loisirs. 

- Faire respecter le programme logement et travaux publics (Adductions d’eau, Ponts et routes). 

- LM TTER 

- L’unification des prestations familiales. 

- La suppression des zones de salaires. 

- La réforme fiscale (particulièrement les Commerçants et Artisans). 

- La revalorisation de la retraite des vieux travailleurs. 

- Le rétablissement de la retraite du Combattant dans son intégralité. 



Une telle tâche ne peut être 
menée à bien que par un homme 
expérimenté, dynamique et suffisam- 
ment jeune. 

Vu le Candidat : Guy LECCIA. 



Dès le premier tour, VOTEZ 

Guy LECCIA 

IMP.DE BALAN 8E0AN- A. FMJCONMHP 



/ 




Sciences Po / fonds CEVIPOV 



DÉPARTEMENT DES ARDENNES — 3 e CIRCONSCRIPTION 



Élections Législatives du 18 Novembre 1962 

POUR LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS 
ÉCONOMIQUES, SOCIAUX £ RURAUX 
de la Circonscription Sedan-Vouziers 

ÉLECTRICES, ÉLECTEURS, 

Responsable d’entreprise, au contact permanent des pro- 
blèmes concrets qu’il faut régler avec les hommes, les collec- 
tivités, habitué aux solutions pratiques, Conseiller Général depuis bientôt deux ans, je mesuis 
rendu compte que l’élu actif lorsqu’il s'occupe personnellement des intérêts généraux ou parti- 
culiers de ceux qu’il représente, est à même de peser sur les décisions qui engageront l’avenir. 

Oui, c’est dans cette perspective que je sollicite vos suffrages, pour la défense des intérêts 
généraux de la Circonscription de SEDAN- VOUZIERS et de ses habitants afin de compenser 
les retards qui se sont accumulés dans tous les domaines depuis des années. 

POLITIQUE EX TÉRIEURE 

Rartisan de l’hurope, Economique et Politique, indispensable à l exécution des accords 
qui ne sont pas appliqués faute d’une autorité supra-nationale chargée de les faire respecter. 

L’Alliance Atlantique doit continuer à recevoir l’adhésion de la FRANCE, laquelle devra 
prendre en charge sur le Plan Européen des initiatives en matière de défense de nature à allé- 
ger nos charges et notamment celles inhérentes à la Force de Frappe. 

POLITIQUE GÉNÉRALE 




Po ursuivre une politique réaliste d’expansion dans la stabilité financière par une amélio- 
ration du niveau de vie, combattre l’inflation. 

S’abstenir par tous les moyens de revenir aux marathons gouvernementaux de la IV e 
République. 

Persister dans la réforme administrative, donner aux représentants de la fonction publi- 
que la place q ui leur revient dans la nation. 

S’attacher à l’exécution réelle du Plan économique et 
social orienté vers le logement. Aux besoins scolaires (construc- 
tructions, plan de l’enseignement). Aux possibilités du plein 
emploi, par l expansion économique. 

Œuvrer pour l’épanouissement sportif et culturel de la 
jeunesse en vue de la préparer à ses tâches et à ses responsabilités. 

La modernisation de l’agriculture. La suppression des abat- 
temenis de zones. La parité économique et sociale du monde 
rural favorable aux commerçants, artisans, professions libérales 
Attribuer des moyens d’existence aux personnes âgées. 

NOTRE DÉPARTEMENT A DES DROITS A FAIRE VALOIR 

Il est le 3 m “ département par son rajeunissement, par son expansion démographique. - 
6 me département pour le paiement de l’impôt par tête d habitant. - Le 12""' pour l’importance 
des sinistres de la guerre 1939- 1945- 




Suppléant : R. GIRARDOT 




MALGRÉ SES DROITS notre Département n’est classé qu'au i6 mc rangau point de vuede l’accroisse- • 
ment du revenu et de l’indice de l’augmentation du niveau de vie sur la totalitédes 2 1 Régions 
Françaises. Il a déjà un retard de 1.500 logements environ sur le plan Régional prescrit, il n’a 
construit de 1945 a 1959 9 ue *9 logements pour 1 .000 habitants quand l’AUBEen construisait 
25, la MARNE 26 et la HAUTE-MARNE 31.il n’a réalisé que 93 classes primaires de 1958 à 
1961 tandisque l’AUBE en réalisait 33 1 , la MARNE 266, la HAUTE-MARNE 202; Il n’a 
aménagé, à ce jour, aucune zone industrielle (sauf SEDAN-GLAIRE en projet )quand la MARNE 
en est à 224 hectares ; Il n’a investi industriellement que 5.000.000 N F, de 58 à 61, quand 
l’AUBE atteint le chiffre de 125.000.000 N F. 

Aussi ne nous étonnons pas qu’entre 1954 et 1962, 7-502 personnes ont déserté le Dépar- 
tement. 

C’est pour cela qu’en sollicitant vos suffrages, ma principale mission sera d’agir avec le 
souci majeur de faire reprendre la place qui nous revient dans la Communauté Nationale. 

Défaire du Département, une véritable tête de Pont dans le Marché Commun. 
Pour cela, il faudra désenclaver le Département en aménageant ses voies de communication, 
1 er, route et eau. Aménager la Meuse et y raccorder l’Aisne et le Canal des Ardennes dans le 
cadre de la liaison SEINE-RHIN. 

Aménager les zones industrielles indispensables tant aux milieux Ruraux qu’Urbains. 

Construire chaque année 3.000 logement pour faire face aux besoins recensés. 

Edifier des Ecoles, des Collèges et Lycées d’Enseignement Primaire, Secondaire 
et Technique. Equiper les campagnes afin de donneraux ruraux des conditions de vie identi- 
ques à celles des Citadins. Supprimer les abattements de zones. Assurer la parité sociale et 
économique agricole (le Commerce, les Professions libérales et artisanales). 

Apporter une solution aux problèmes posés par les personnes âgées 

Faire que la CIRCONSCRIPTION DE SEDAN-VOUZIERS retrouve sa part d’in- 
vestissements permettant le renouveau auquel nous espérons tous. 



Aussi en votant pour 



Henry RONGÈRE 



Conseiller Général de SEDAN-SUD 
Candidat indépendant d’ Action Economique , Sociale et Rurale 



vous voterez pour la primauté économique et sociale, pour 
un renouveau, dans votre intérêt et dans l'intérêt général 
de la Circonscription de Sedan-Vouziers. 

Et wons w&torex pour K b ¥ e RépufolUquo 

Suppléant éventuel : 

Robert GIRARDOT 

Agriculteur à Vouziers 

Président d’ Honneur des Fermiers des Ardennes 



Vu le Candidat : Henry RONGÊRE. 



IMP. de BALAN. SEDAN - A. FAUCONNIER el O -