Skip to main content

Full text of "LES PRINCIPES DE LA DÉ MOCRATIE SHAYKH ABOÛ MOS' AB AZ ZARQÂ WÎ"

See other formats


http://lanse-solide.at.ua/ 
« Les principes de la democratie. » 




« Les principes de la 
democratie. » 

^jlSj^ll t ■ 1* > ^j] J&l ^ a\\ ^CJ-loI] 




L'Anse La Plus Solide 
1435 



http://lanse-solide.at.ua/ 




Les principes de la democratie 
Shaykh Abu Mos'ab Az-Zarqawi (rahimahu-llah) 

Louanges a Allah que nous glorifions, dont nous implorons aide et pardon. Nous 
cherchons refuge aupres de Lui contre tout mal qui est en nous et contre nos mauvaises 
actions. Celui qu' Allah guide, nul ne peut l'egarer, et celui qu Allah egare nul ne peut le 
guider. J'atteste qu'il y a nulle divinite en droit d'etre adoree sauf Allah, Seul sans 
associe, et j'atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager. 

Allah (Exalte soit-Il) dit : 6 vous qui avez cru ! Vous indiquerai-je un commerce qui 
vous sauvera d'un chatiment douloureux ? Vous croyez en Allah et en Son 
Messager, et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin 
d'Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez ! II vous pardonnera vos 
peches et vous fera entrer dans des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, et 
dans des demeures agreables dans les jardins d'Eden. Voila l'enorme succes ! Et II 
vous accordera d'autres choses encore que vous aimez bien : un secours venant 
d'Allah, et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants. 1 

Ibnou Al Qayyim, qu 'Allah lui fasse misericorde, a dit dans son « Madarij » : « Quand les 
ennemis mecreants font une incursion en terre d'Islam : ils le font par decret 
d'Allah. Est-il done permis aux Musulmans de s'en remettre au decret et 
d'abandonner sa defense [de la terre] par un decret similaire qu'est le Jihad, par 
lequel ils repoussent le decret d'Allah avec un autre de Ses decrets ? » 

Sachez 6 Musulmans, que le jihad sur le sentier d'Allah aujourd'hui est un remede a 
beaucoup de maladies, desquelles la Ummah se plaint. II n'y a rien apres le Tawhid qui 
soit egal et autantbenefique pour les terres et les musulmans que le Jihad. C'est un 
chemin sur lequel Allah se charge de guider celui qui l'emprunte, comme Allah Le Tres- 
Haut a dit : Quant a ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes 
sur Nos senders. 2 Et ainsi etaient les Salafs : lorsqu'une chose parmi les affaires du Dm 
etait ambigiie, ils dirigeaient leurs questions aux gens du Jihad, optimistes de trouver la 
guidee et le droit chemin aupres d'eux. Et c'est aussi une porte parmi les portes du 
Paradis, ou Allah enleve la tristesse et l'inquietude, comme dans le hadith : « Accourrez 
au Jihad sur le chemin d'Allah, c'est certes une porte parmi les portes du Paradis, 
ou Allah fait disparaitre par lui la tristesse et l'inquietude ». Et avec le Jihad sont 
preserves les buts du Dm et les sacralites sont proteges, comme notre Seigneur (Le Beni 
et Le Tres-Haut) nous en a informe : Et qu'avez-vous a ne pas combattre sur le 

1 Sourate As-Saff (61), 10-13. 

2 Sourate Al "Ankabut (29), 69. 

Page | 2 



http://lanse-solide.at.ua/ 

sentier d'Allah, pour la cause des faibles parmi les hommes, femmes et enfants qui 
disent : « Notre Seigneur ! Fais-nous sortir de cette cite dont les gens sont injustes, 
et assignes-nous de Ta part un allie, et assignes-nous de Ta part un secoureur ». 3 
Et le Tres-Haut a dit : Et quiconque lutte ne lutte que pour lui-meme, car Allah peut 
se passer de tout l'univers. 4 Cela signifie que le bien qui en ressort realise par le Jihad 
est pour nous-meme, si nous combattons sur le sentier d'Allah, car Allah Le Tres-Haut 
n'a pas besoin de nous et de notre Jihad. Et c'est aussi une grande porte parmi les portes 
de la mise a l'epreuve par laquelle se distinguera le croyant monotheiste de l'hypocrite, 
qui se vante de ce qui ne lui a pas ete donne, et qui aime recevoir des eloges pour ce qu'il 
n'a pas fait. 

Le Jihad est l'interprete du Tawhid, et il est une preuve de la sincerite du monotheiste, 
quant a celui qui ne s'est pas engage dans le Jihad et qui n'a pas ete eprouve en portant 
secours a ce Dm : il n'est pas en droit d'etre a un poste de commandement et 
d'administration, peu importe sa science et sa bonne eloquence. Et s'il le fait et ensuite 
se vante et apparait avec ce dont il est depourvu, il sera tel celui qui porte deux faux 
vetements. 

Et combien la Ummah est dans le besoin de ce critere ainsi que d'eclaireur (verificateur) 
a cette epoque dans laquelle ont augmente le nombre de ceux qui fuient, des hypocrites 
et des commercants. Le Tres-Haut a dit : Comptez-vous entrer au Paradis sans 
qu'Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et ceux qui sont endurants ? 5 Et 
Le Tres-Haut a dit : Et ceux qui ont cru et emigre et combattu sur le chemin d'Allah, 
ainsi que ceux qui leur ont donne refuge et porte secours, ceux-la sont les vrais 
croyants. 6 Et Le Tres-Haut a dit : Ceux qui ont cru, emigre et combattu sur le sentier 
d'Allah par leur biens et leurs personnes ont les plus hauts degres aupres d'Allah, 
et ce sont eux les victorieux. 7 Et Le Tres-Haut a dit : Les vrais croyants sont 
seulement ceux qui croient en Allah et en Son Messager, qui par la suite ne 
doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin 
d'Allah, ceux-la sont les veridiques. 8 Allah (Glorifie et Eleve soit-Il) a done considere 
leur Jihad comme une preuve de sincerite de leur foi et de leur tawhid, et ce sont eux les 
vrais croyants, e'est-a-dire : les vrais monotheistes. Et ce sont les veridiques et les 
victorieux dans la vie d'ici-bas et dans l'au-dela. 

Quant a ceux qui ne combattent pas et qui ne se rendent pas au Jihad, ceux dont les 
cceurs sont ebranles a chaque fois qu'un heraut appelle au Jihad, ou quand une porte des 
depenses et du sacrifice s'ouvre dans la Ummah : ceux-la ont des doutes dans leur foi et 
sont des trompeurs dans leurs allegations. Le Tres-Haut a dit : Ne te demande 
permission que ceux qui ne croient pas en Allah et au jour Dernier, et dont les 
coeurs sont emplis de doute. lis ne font qu'hesiter dans leur incertitude. Et s'ils 
avaient voulu partir au combat, ils lui auraient fait des preparatifs. Mais leur 
depart repugna a Allah; II les a rendu paresseux, et il leur fut dit : « Restez avec 



3 Sourate An-Nisa 2 (4),75. 

4 Sourate Al 'Ankabut (29), 6. 

5 Sourate Al "Imran (3), 142. 

6 Sourate Al Anfal (8), 74. 

7 Sourate At-Tawba (9), 20. 

8 Sourate Al Hujurat (49), 15. 

Page | 3 



http://lanse-solide.at.ua/ 

ceux qui restent ». 9 

Allah, Exalte soit-Il, a done considere le fait qu'ils restent en arriere dans le Jihad du 
Messager d'Allah [salla-llcthou ^alayhi wa sallarri), comme etant une preuve de leur 
hypocrisie et de leur manque de foi, tout comme II a considere leur non-preparation et le 
fait qu'ils ne fassent pas les causes pour partir au Jihad, comme etant une preuve de leur 
manque de sincerite et de leur manque de desir dans le fait de sortir rejoindre le Jihad 
sur le sender d'Allah. 

Ainsi, pour chaque allegation et pour chaque pretention il y a un argument ainsi qu'une 
preuve evidente, et la pretention d'une langue sans action qui suit ne suffit pas. Ainsi 
qu'en est-il done de celui qui decourage cette Nation d'accomplir le Jihad, et qui dit que 
les Moujahidin sont coupables et les appelle les fauteurs de troubles en raison de leur 
Jihad V. 

Chaykh Al Islam Ibn Taymiyya, a dit dans son livre « Al ^Ubudiyyah » : « Allah a fait 
deux signes pour les gens qu'Il aime : 1/ le suivi du Messager [salla-llahou alayhi 
wa sallam), et 2/ le Jihad sur le sentier d'Allah. Et ceci car la realite du Jihad est de 
fournir des efforts jusqu'a parvenir a ce qu'AUah aime relevant de la foi et des 
bonnes ceuvres, ainsi que dans le rejet de tout ce qui attise Sa Colere parmi la 
mecreance, les depravations et la desobeissance. » Fin de citation. 

Et si les peuples Musulmans avanceraient un peu de ce qu'ils avancent sur le sentier du 
Tdghotit, sur le chemin du Jihad sur le sentier d'Allah, alors, leur situation changerait en 
une situation meilleure, et ils seraient dans une toute autre situation qui differerait de ce 
dans quoi ils sont actuellement en termes d'humiliation, de deshonneur, de bassesse et 
de l'adoration des Tawdghit. 

Comment done ces peuples pourraient-ils entendre les reelles informations du Jihad en 
Irak ? Les plans du Jihad ainsi que ses projets sont en [constants] progres sur la terre des 
deux fleuves, par la grace d'Allah, et ses fruits commencent a murir et a se bonifier, ce 
qui a detruit les bases des mecreants dans la region. Ainsi ils tisserent leurs reseaux, 
introduisirent leurs ruses, et importerent leur haine ainsi que leur violence sur la terre 
de Fallujah, la bonne. 

Ainsi, qu'ont realise l'usurpateur Americain et ses allies parmi les rafidites, et d'autres 
qu'eux, dans leurs guerres et leurs attaques envers les maisons de l'lslam, securisees ? 
Veritablement, leurs actions honteuses et leurs mensonges ont ete exposes au monde 
entier. Et leurs allegations convient, ainsi que leurs pretentions, a creer la paix et la 
securite pour le gouvernement irakien apostat. 

Et ce qui les preoccupe, maintenant, est de faire reussir le grand mensonge americain, 
qu'on appelle « la democratic ». Les Americains se sont joues des esprits de beaucoup de 
peuples, avec le mensonge de « la democratic moderne ». Et ils leur ont fait croire que 
leur bonheur et leur bien-etre sont lies a cette methodologie deficiente emanant des 

9 Sourate At-Tawba (9), 45-46. 

Page | 4 



http://lanse-solide.at.ua/ 

hommes. Et apres cela, radministration americaine mecreante a declare la guerre a 
l'lrak et a l'Afghanistan, car l'Amerique est « la protectrice de la democratic » dans le 
monde entier, et est son premier berger. 

Et sur la terre d'Irak, elle fonda le gouvernement alaouite dans ce but-ci, c'est-a-dire, un 
but de tromperie et d'imposture sur l'esprit des Irakiens et du monde, et pour faire 
croire que les Etats-Unis sont serieux dans leur volonte de creer un etat irakien 
independant et democratique. Done, par cela, ils cachent leurs objectifs ainsi que leurs 
buts croises dans la region dans le fait de consolider « le grand Etat d'Israel ». Et ils 
cachent leurs desirs et leurs souhaits vis-a-vis des richesses de l'lrak ainsi que de ses 
ressources. Et la chose la plus grande par laquelle l'lslam a veille afin de maintenir sa 
purete, son inalterabilite et sa singularite, e'est la personnalite de ce Dm, ainsi que son 
acceptation tel qu'il a ete revele avec ses commandements, ses interdictions, ses peines 
et ses fondements, loin de toute alteration et de toute deformation, de l'exces, de 
l'exageration et du laxisme. Et cela est certifie par de nombreux versets coraniques et de 
ahddith prophetiques. 

Allah le Tres-Haut a dit : Demeure sur le droit chemin comme il t'est commande, 
ainsi que ceux qui sont revenus a Allah avec toi. Et ne commettez pas d'exces. Car 
vraiment II observe ce que vous faites. 10 Et II, exalte soit-Il, a dit : Et suis ce qui t'est 
revele, et sois constant jusqu'a ce qu'Allah rende Son jugement car II est le 
meilleur des juges. 11 Et II, exalte soit-Il, a dit : Juge alors parmi eux d'apres ce 
qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu'ils ne 
tentent de t'eloigner d'une partie de ce qu'Allah t'a revele. 12 Et II, exalte soit-Il, a dit : 
Tiens fermement a ce qui t'a ete revele car tu es sur le droit chemin. 13 Et II a dit, 
Majestueux soit Le Locuteur : Suivez ce qui vous a ete descendu venant de votre 
Seigneur et ne suivez pas d'autres allies que Lui. Mais vous vous souvenez peu. 14 Et 
II, exalte soit-Il, a dit : Et voila Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le done, et 
ne suivez pas les senders qui vous ecartent de Sa voie. 15 Et le Prophete {salla-llahou 
^alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque innove dans notre affaire (c.-a-d. religion) une 
chose qui n'en fait pas partie, ce sera rejete ». Et il {^alayhi ssalatou wa ssaldm) a dit : 
« Celui d'entre vous qui vivra verra de grandes discordes. Accrochez-vous a ma 
Sunna et a celle des califes orthodoxes et bien-guides apres moi. Mordez-les avec 
vos molaires et mefiez-vous des innovations, car toute innovation est egarement ». 

La Democratic est venue pour nous dire que : « Certes, le peuple, dans la democratic, est 
le juge ainsi que le referent et a lui [appartient] les paroles decisives et irrevocables dans 
toute les affaires. » 

Et sa realite dans ce systeme dit : « Personne ne peut rejeterses decisions, et pas de 
contestation a son jugement. Le jugement lui appartient et e'est vers lui qu'ils se referent. 
Sa volonte estsacree, ses choix sont obligatoires, ses opinions sont avancees et respectees. 
Et son jugement n 'est que sagesse et equite : celui qu'il eleve est eleve et celui qu'il disgracie 



Sourate Hud (11), 112. 
Sourate Yunus (10), 109. 
Sourate Al Ma 2 ida (5), 49. 
Sourate Az-Zukhruf (43), 43. 
Sourate Al A'raf (7), 3. 
Sourate Al An'am (6), 153. 

Page | 5 



http://lanse-solide.at.ua/ 



est disgracie. Et ce que le peuple rend licite est ce qui est licite et ce qu 'il rend illicite est ce 
qui est illicite. Et ce qui le satisfait en termes de loi, de systeme et de legislation, c'est ce qui 
est respecte. Et ce qui le contredit n'a ni sacralite, ni valeur, ni poids, quand bien meme ce 
serait un Din droit, une legislation juste provenant du Seigneur des Mondes. » 

Et ce slogan, je veux parler du jugement (pouvoir) du peuple pour le peuple, constitue le 
cceur meme du systeme democratique, ainsi que sa substance et son axe, son pivot 
autour duquel tournent toutes ses affaires et ses questions : il n'existe que par cela. C'est 
cela « la religion democratic », qui est glorifiee et veneree publiquement. Et ceci est ce 
que ses philosophes, ses penseurs et ses precheurs ont explique au vu et au su de tous, et 
c'est ce que nous observons et constatons sur le terrain que l'on voit et que nous 
designons. 

Done la democratic, avec ses differentes ramifications et interpretations, se base sur des 
principes et des fondements, dont on va expliquer brievement les plus importants 
d'entre eux dans les points suivants : 

Premierement : la democratic se base sur un principe que le peuple est la source des 
pouvoirs, qui inclut done « le pouvoir legislatif ». Et ceci s'acheve par le biais de la voie 
menant a choisir des representants du peuple, qui les representeraient dans la fonction 
legislative et dans le fait de legiferer des lois. En d'autres termes, le legislateur, obeit 
dans la democratic, est l'homme, et non Allah. Ce qui veut dire, que la divinite, l'adore, 
l'obei, dans les affaires legislatives, et dans le fait de rendre licite et illicite, c'est le 
peuple, l'homme, l'etre cree, et non Allah le Tres-Haut. Cela constitue, precisement, la 
mecreance, l'associationnisme et l'egarement, pour sa contradiction avec les fondements 
du Dm et du monotheisme, et pour avoir associe l'homme, le faible, l'ignorant a Allah, 
exalte soit-Il, dans l'une des particularites propres a Sa Divinite qui ne sont autres que le 
Jugement et la Legislation. Le Tres-Haut a dit : Certes le jugement n'appartient qu'a 
Allah, II a ordonne de n'adorer que Lui. 16 Et Le Tres-Haut a dit : Et II n'associe 
personne dans Son jugement. 17 Et Le Tres-Haut a dit : Sur toutes vos divergences, le 
jugement appartient a Allah. 18 Et non pas au peuple ou aux foules ou a la majorite . Et 
Le Tres-Haut a dit : Est-ce done le jugement du temps de l'lgnorance qu'ils 
cherchent ? Qu'y a-t-il de meilleur qu'Allah, en matiere de jugement pour des gens 
qui ont une foi ferme ? 19 Et Le Tres-Haut a dit : Chercherai-je un autre juge qu'Allah, 
alors que c'est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien expose ? 20 Et Le 
Tres-Haut a dit : Ou bien auraient-ils des associes a Allah qui auraient etabli pour 
eux des lois religieuses qu'Allah n'a jamais permises ? 21 II a done nomme ceux qui 
legiferent pour les gens sans autorite de la part d'Allah, exalte soit-Il : associes et egaux . 
Et Le Tres-Haut a dit : Juges alors parmi eux d'apres ce qu'Allah a fait descendre. Ne 
suis pas leurs passions, et prends garde qu'ils ne tentent de t'eloigner d'une partie 
de ce qu'Allah t'a revele. 22 Et Le Tres-Haut a dit : lis ont pris leurs rabbins et leurs 



Sourate Yusuf (12), 40. 
Sourate Al Kahf (18), 26. 
Sourate Ash-Shura (42), 10. 
Sourate Al Ma 2 ida (5), 50. 
Sourate Al An'am (6), 114. 
Sourate Ash-Shura (42), 21. 
Sourate Al Ma 2 ida (5), 49. 

Page | 6 



http://lanse-solide.at.ua/ 

moines, comme Seigneurs en dehors d'Allah. 23 II est relate dans le hadtth de "Adiy Ibn 
Hatim, quand il s'est presente au Prophete [salld-lldhou ^alayhi wa sallarri) alors qu'il 
etait encore chretien. II l'a ecoute reciter ce verset : lis ont pris leurs rabbins et leurs 
moines, comme Seigneurs en dehors d'Allah. II a dit : Je lui ai dit : « Nous ne les 
adorions pas ». II voulait dire : « nous ne les adorions pas, dans les affaires de sacrifice, 
d'invocation, de prosternation et d'inclinaison ». II pensait que l'adoration se limitait a ces 
significations-la uniquement. II (le Prophete) a repondu : « Ne rendaient-ils pas illicite 
ce qu'AUah avait rendu licite, et vous consideriez done cela comme illicite ? Et ne 
rendaient-ils pas licite ce qu'AUah avait rendu illicite et vous consideriez done cela 
comme licite ? » II a dit : j'ai dit : « Si ! » Alors le Prophete dit : « C'est ainsi que vous 
les adoriez. » 

Et qu Allah fasse misericorde a Sayyid Qutb lorsqu'il a dit : « Certes, les gens dans 
I'ensemble des systemes terrestres, se prennent les uns les autres comme seigneurs en 
dehors d'Allah, cela se passe dans le plus haut degre des democraties, tout comme cela se 
passe dans le plus has degre des dictatures, a niveau egal. » Et il a dit : « Les singularites 
divines les plus apparentes [se manifestant] chez les hommes sont I'asservissement des 
esclaves, et lefait de legiferer pour eux dans leur vie, ainsi que de leur dresser des balances. 
Ainsi, quiconque pretend quoi que ce soit de tout cela pour lui-meme, il aura alors pretendu 
pour lui-meme les singularites divines les plus manifestes et il se sera etabli, parmi les gens, 
comme etant une divinite en dehors d Allah. » Et il dit : « V entablement, Celui qui detient le 
droit de rendre licite et illicite, c'est Allah Seul. Et cela ne vaut pour personne d'entre les 
hommes : ni pour un individu, ni pour une caste, ni pour une communaute, ni pour 
I'ensemble des gens, saufen ayant [recu] I'autorite de la part d'Allah, et ce, en concordance 
avec la Shari'a d'Allah. » Fin de citation. 

Deuxiemement : La democratic se base sur un principe de liberte de religion et de 
croyance. II est done permis a une personne vivant dans un systeme democratique de 
croire a ce qu'il veut, et d'embrasser la religion qu'il veut, et d'apostasier de n'importe 
quelle religion quand il le souhaite, quand bien meme ce serait une apostasie qui 
l'amenerait a sortir de la Religion d'Allah Le Tres-Haut, pour entrer dans l'heresie et 
dans l'adoration d'un autre qu'AUah (Le Tout Puissant, le Majestueux). Et ceci est une 
affaire sur laquelle il n'y a aucun doute de sa nullite et de sa corruption, et de son 
changement de nombreux Textes legaux, car lorsqu'un Musulman apostasie de sa 
religion pour la mecreance, sa sentence en Islam n'est autre que la mort, comme relate 
dans le hadtth d'Al Boukhary et d'autres : « Quiconque change de religion, tuez-le », et 
non pas « laissez-le ». Done pour l'apostat, il ne lui est pas permis de passer un accord, 
d'etre en securite, d'etre sous une protection : il n'y a rien d'autre pour lui dans le Dm 
d'Allah que de l'appeler a se repentir ou l'epee. 

Troisiemement : La democratic s'etablie sur un principe de consideration que le peuple 
est le seul juge, auquel on renvoi toutes querelles et disputes. Et lorsqu'il y a un 
quelconque conflit ou disaccord entre le juge et le juge : on peut voir les deux partis 
menacer l'autre d'un retour a ce que veut le peuple et a son choix afin que le peuple 
tranche entre les querelles et les disaccords existants entre les deux partis. Et ceci 
modifie et annule les fondements du Tawhid qui decretent que Le Seul Juge qui est en 
droit de prononcer Son jugement dans les conflits est Allah Le Tres-Haut et personne 

23 Sourate At-Tawba (9), 31. 

Page | 7 



http://lanse-solide.at.ua/ 



d'autre en dehors de Lui ! Le Tres-Haut a dit : Et ce sur quoi vous divergez, le 
Jugement appartient a Allah. 24 Tandis que la democratic dit : « Ce sur quoi vous 
divergez, le jugement appartient au peuple et a personne d'autre que le peuple. » Le Tres- 
Haut dit : 6 vous qui avez cru, obeissez a Allah, obeissez a Son Messager et au 
detenteur de l'autorite parmi vous. Et si vous vous disputez sur une chose, 
renvoyez-la a Allah et a Son Messager si vous croyez en Allah et au Jour Dernier. 25 
Ibnou Al Qayyim (qu'Allah lui fasse misericorde) a dit dans son livre « A'lam Al 
Mouwaqqi'in » : « II fut fait de ce referencement (retour a Allah) une des exigences 
de la foi ainsi que de ses obligations. Si ce referencement cesse, la foi est reduite a 
neant. Necessairement la cessation de l'implique (referencement) entraine la 
cessation de l'autre (foi). » Fin de citation. 

Ensuite, certes la volonte de se faire juger par le peuple ou par tout autre parti hormis 
Allah Le Tres-Haut est considere auxyeux de la Shari'a comme etant une demande de 
jugement au Taghout, auquel il est obligatoire de mecroire comme Le Tres-Haut a dit : 
N'as-tu pas vu ceux qui pretendent croire a ce qui est descendu sur toi (Prophete) 
et a ce qui a ete descendu avant toi ? lis veulent prendre pour juge le Taghout 
alors que c'est en Lui qui leur a ete ordonne de mecroire. 26 Allah (Glorifie et Eleve 
soit-Il) a reduit leur foi a une pretention et a une simple revendication n'ayant aucune 
realite pour le simple fait d'avoir voulu prendre pour juge le Taghout et ses lois. Et toute 
legislation en dehors de la Legislation d'Allah, ou tout jugement qui ne juge pas d'apres 
ce qu'Allah a fait descendre, entrent dans la signification du Taghout, duquel il est 
obligatoire de mecroire. 

Quatriemement : La democratic s'etablie sur un principe de liberte d'expression et 
d'opinion, peu importe de quelle [liberte] d'expression il s'agit. Et ce, raeme si son 
contenu est attaque et insulte a l'Essence divine ainsi qu'aux rites du Din, puisqu'on ne 
trouve rien dans la democratic qui soit sacre, a propos de quoi il serait interdit d'en 
parler, ou d'en parler longuement de maniere hideuse. Le Tres-Haut a dit : Allah n'aime 
pas qu'on profere de mauvaises paroles sauf quand on a ete injustement 
provoque. 27 Et Le Tres-Haut a dit : Et si tu les interroges, ils diraient tres 
certainement « nous ne faisions que bavarder et jouer ». Dis : « Est-ce d'Allah, de 
Ses versets et de Son Messager dont vous vous moquiez ? Ne vous excusez pas, 
vous avez bel et bien mecru apres avoir eu la foi ». Si nous pardonnons a une 
partie des votres, nous chatieront une autre. 28 

Cinquiemement : La democratic s'etablie sur un principe de separation du Din et de 
l'Etat, ainsi que de la politique et de la vie mondaine. « Ce qui est a Allah, est a Allah » et 
cela se limite uniquement aux adorations vouees dans les ermitages et dans d'autres 
confreries religieuses, et ce qui equivaut a cela concernant la vie politique, economique 
et societale, et autres que cela : ceci releve des affaires du peuple. Et ils disent : « Ceci 
est a Allah -selon leur pretention- et ceci est a nos divinites. » Mais ce qui est a 
leurs divinites ne parvient pas a Allah, tandis que ce qui est a Allah parvient a 



Sourate Ash-Shura (42), 10. 
Sourate An-Nisa 2 (4), 59. 
Sourate An-Nisa 2 (4), 60. 
Sourate An-Nisa 2 (4), 148. 
Sourate At-Tawba (9), 65-66. 

Page | 8 



http://lanse-solide.at.ua/ 

leurs divinites. Comme leur jugement est mauvais. 29 Et cette parole de leur part est 
connue dans notre Dm comme etant corrompue et caduque, entrainant la mecreance de 
celui qui la prononce, a cause de son contenu qui constitue un reniement clair comme 
cela est connu necessairement dans le Dm. C'est un reniement clair d'une partie du Dm 
qui a stipule que l'lslam est un Dm etatique et politique, de jugement et de legislation, et 
qu'il est trop vaste pour etre cantonne dans les ermitages ou entre les murs de lieux 
d'adoration. Et ceci fait partie des choses sur lesquelles il n'y a aucun doute qu'il s'agit 
d'une mecreance claire du Dm d'Allah Le Tres-Haut. Comme Le Tres-Haut a dit : Allez- 
vous croire en une partie du Livre et mecroire en une autre ? Ceux d'entre vous 
qui agissent de la sorte ne meritent que l'ignominie dans cette vie, et au jour de la 
Resurrection ils seront refoules au plus dur chatiment. 30 Et Le Tres-Haut a dit : Et 
qui disent : « Nous croyons en certains d'entre eux mais ne croyons pas en 
d'autres », et ils veulent prendre un chemin intermediate (entre la foi et la 
mecreance), les voila les vrais mecreants ! Et nous avons prepare pour les 
mecreants un chatiment avilissant. 31 

Sixiemement : La democratic s'etablie sur un principe de liberte de constitution de 
groupes, de partis politiques, etc. Quelles que soit la croyance, les pensees et les morales 
de ces partis. Et ceci est un principe caduc aux yeux de la Legislation d'Allah, et ce pour 
plusieurs raisons, parmi elles : Cela comprend l'agrement et la reconnaissance 
volontaire et sans contrainte de la legitimite des partis et des groupes de toute 
orientation mecreante et associatrice qu'ils prennent. Et qu'ils disposent du droit 
d'exister et de repandre leurs caducites, leurs maux et leur mecreance dans les pays et 
parmi les gens. Et ceci est contraire a de nombreux Textes legaux qui attestent que le 
fondement dans l'agissement contre le blamable et la mecreance est de le rejeter et de le 
changer, et non pas de l'approuver et de reconnaitre sa legitimite. Le Tres-Haut a dit : Et 
combattez-les jusqu'a ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que le Din soit 
entierement a Allah. 32 Ibn Taymiyya, qu Allah lui fasse misericorde, a dit : « Tous les 
groupes qui renoncent a se conformer a une loi d'entre les lois de l'lslam, claires 
et repetees : il est obligatoire de les combattre jusqu'a ce que le Din soit 
entierement a Allah. Les savants sont unanimement d'accord [sur cela]. » Fin de ses 
propos, qu 'Allah lui fasse misericorde. 

Et parmi elles : Que cette reconnaissance volontaire de la legitimite des partis 
mecreants contient la satisfaction de la mecreance, meme s'il ne dit pas de sa bouche 
qu'il se satisfait de leur liberte et la satisfaction de la mecreance est de la mecreance en 
soit. Le Tres-Haut a dit : Dans le Livre, II vous a deja revele ceci : lorsque vous 
entendez qu'on renie les versets (le Coran) d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous 
asseyez point avec ceux-la jusqu'a ce qu'ils entreprennent une autre conversation. 
Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les 
mecreants, tous, dans l'Enfer. 33 

Et parmi elles : Que parmi les implications de la reconnaissance de ce principe figure la 
tolerance des partis du Faux -de part toutes leurs orientations-a repandre leur 
mecreance et leur caducite, pour faire sombrer l'ensemble de la societe dans toutes 
sortes de corruptions, de dissensions et de passions. On les aide, par cela, a detruire et a 



Sourate Al An'am (6), 136. 
Sourate Al Baqara (2), 85. 
Sourate An-Nisa 2 (4), 150-151. 
Sourate Al Anfal (8), 39. 
Sourate An-NTsa 2 (4), 140. 

Page | 9 



http://lanse-solide.at.ua/ 

faire perir les pays et les gens. 

Septiemement : La democratie s'etablie sur un principe de consideration de la position 
de la majorite, et se construit sur ce sur quoi la majorite se regroupe, et ce, meme si elle 
s'est rassemblee sur ce qui est vain, sur l'egarement et la mecreance claire. La verite aux 
yeux de la democratie -sur laquelle la rectification et la revision ne sont pas permis- c'est 
ce que decrete la majorite et c'est ce sur quoi elle est rassemblee, et rien d'autre ! Et ceci 
est un principe caduc, qui n'est aucunement valable, car la Verite aux yeux de l'lslam est 
ce qui est en accord avec le Coran et la Sunna, que ses partisans soient peu ou nombreux. 
Et ce qui contredit le Coran et la Sunna, est le Faux, meme si tous les gens de la terre se 
reunissaient sur cela. Le Tres-Haut a dit: Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah 
qu'en Lui donnant des associes. 34 Le Tres-Haut a dit : Et si tu obeis a la majorite des 
gens sur Terre, ils t'egareront du sentier d'Allah, ils ne suivent que la conjecture et 
ne font que de fabriquer des mensonges. 35 Ce noble verset est une preuve que 
l'obeissance et le suivi de la majorite des gens sur la terre constitue un egarement du 
chemin d'Allah Le Tres-Haut, car la majorite est sur l'egarement, ils ne croient pas en 
Allah sans qu'ils ne Lui associent d'autres divinites. Et "Abdullah Ibn Mas'ud (qu' Allah 
soit satisfait de lui) a dit a "Amr Ibn Maymun : « La majorite d'Al Jamd'a (le groupe) 
sont ceux qui se sont separes d'AI Jama' a, eXAl jama' a est ce qui s'accorde a la 
Verite, meme si tu es seul. » Et Hassan Al Basn a dit : « Certes les gens de la Sunna 
etaient les moins nombreux dans le passe, et ce sont les moins nombreux encore 
aujourd'hui. Ce sont ceux qui ne sont pas alles avec les riches dans leurs richesses, 
ni avec les gens de l'innovation dans leurs innovations et qui ont patiente dans 
leur pratique jusqu'a ce qu'ils rencontrerent leur Seigneur, soyez done ainsi ! » 

Et ce qui attire l'attention, et qui augmente l'etonnement, c'est que malgre la simple 
experience de la democratie sur les Musulmans, en termes de resultats mauvais et 
nocifs : elle a abouti a la faiblesse, au disaccord, a la desunion, a la division et a la 
dispute. Lorsque le Groupe devint plusieurs groupes, le Parti devint plusieurs partis, et 
le Mouvement devint plusieurs mouvements, inconciliables et se haissant mutuellement. 
Malgre tout cela, et autres que cela parmi ce qui avilit, figure le fait que les peuples 
continuent de souffrir de la democratie et [de penser] qu'elle est agreable, comme s'ils 
etaient ses seigneurs et ses createurs. Leurs cceurs ont ete abreuves de l'amour de la 
democratie, comme les enfants d'Israel auparavant dont les cceurs avaient ete abreuves 
de l'amour du Veau. Mais leurs ouies ne leur furent point profitables et les versets 
coraniques ainsi que les Textes legaux les ont reprime. Et leurs raisons ainsi que leurs 
vues ne leur furent point profitables : elles leur ont fait voir la realite amere resultant de 
l'application de la democratie. 

Et certains parmi eux prirent comme excuse l'ambigui'te relative a la « Maslaha » 
(interet), ainsi que [la volonte] d'atteindre la stabilite et le pouvoir a travers la voie de la 
democratie, et ils l'ont pris comme chemin pour atteindre les objectifs legitimes et 
religieux. Et ils n'ont pas pris soin de connaitre la legalite de ces moyens-la ainsi que de 
ses jugements dans le Dm d'Allah (Le Tout-Puissant et le Majestueux). 

Et ils sont rentres dans l'antre du marchandage et de l'echange sur les constantes du 
dogme et de la methodologie au nom de la « Maslaha » et de « l'objectif ». At-Tabari a 

34 Sourate Yusuf (12), 106. 

35 Sourate Al An'am (6), 116. 

Page | 10 



http://lanse-solide.at.ua/ 

rapporte dans son Exegese en disant : Al Walid Ibnou Al Moughira, Al "As Ibnou Wa 2 il, Al 
Aswad Ibnou Al Mouttalib et Oumayyat Ibnou Khalaf ont rencontre le Messager d' Allah 
{salla-llahou ^alayhi wa sallam), ils ont dit : « 6 Muhammad, convenons que nous 
adorerons ce que tu adores et que tu adoreras ce que nous adorons, et nousferons de toi un 
associe dans toutes nos affaires. Si ce que tu as apporte est meilleur que ce que nous 
possedions, nous nousy associerons avec toi et nous aurons notre part; etsi ce que nous 
possedons est meilleur que ce que tu as apporte, tu seras un de nos associes et tu auras 
egalement ta part. » Et Allah a fait descendre : Dis : « 6 vous les mecreants.. » 36 jusqu'a 
la fin de la sourate. Quant a nous, nous trouvons dans cet evenement que les Quraych 
avaient demande au Messager d'Allah {salla-llahou ^alayhi wa sallam) de faire des 
concessions avec eux et qu'eux fassent des compromis avec lui jusqu'a ce qu'ils se 
rencontrent autour d'un meme point commun. 

Et il se peut que quelqu'un dise : « Si le Messager d'Allah (salla-llahou ^alayhi wa sallam) 
avait accepte leur marche et leur avait demande d' adorer Allah en premier alors certes, 
s'ils auraient pris connaissance de ce qu'est I'Islam, ils ne I'auraient pas quitte. Et ceci 
constitue I'accomplissement d'un grand objectifpour I'Islam ainsi que la realisation de la 
victoire et la levee des malheurs que rencontraient les Musulmans. » Et la reponse est 
qu 'Allah a deja tranche cette affaire avec : « Je n'adore pas ce que vous adorez et vous 
n'etes pas adorateurs de ce que j'adore » 37 et a la fin : « A vous votre religion et a 
moi la mienne » 38 . 

Et cette affaire est une affaire de principe n'acceptant ni marchandage, ni concession [de 
la taille d'un ongle] et elle est une question parmi les questions relatives au dogme, mais 
c'est plutot le dogme lui-meme. Ce qui doit etre observe dans cette affaire, et comment le 
Coran l'a resolu en donnant des lecons dont nous avons besoin : il dessine une 
methodologie claire, evidente sur la maniere de confronter les multiples methodes 
[tactiques] des ennemis de I'Islam, aujourd'hui et dans l'avenir. 

Et si tu es conciliant avec eux, 6 toi le Musulman, ils ne seront jamais conciliants avec toi 
sauf a la condition que tu quittes ta Religion et que tu rentres dans leurs alliances et que 
tu leur obeisses dans leur methodologie de la repugnante democratie. Et 
particulierement s'ils sont le groupe le plus fort. Et particulierement, s'ils sont le parti le 
plus fort dans la bataille. Et si tu esperes qu'un jour ils soient satisfaits de toi sans que tu 
suives leur religion, tu es certes quelqu'un qui se fait des illusions : tu dois relire le Coran 
une nouvelle fois, et reviser l'histoire, proche et lointaine, afin que tu lises les pages de 
trahisons, de haine et de crimes, qui ont ete pratiques et qui continuent encore de l'etre, 
contre I'Islam et les Musulmans. 

Comment pouvez-vous done accepter, 6 vous les Musulmans parmi le peuple d'Irak, que 
l'ennemi croise et ses partisans jugent [les affaires liees a] votre sang, vos personnes et 
vos biens par une legislation qui n'est pas la Legislation pure d'Allah, et avec une religion 
qui n'est pas Sa Religion droite ? Alors que vous etes les descendants de Sa'd Ibn Abi 
Waqqas, d'Al Mouthanna, de Khalid Ibn Al Walid et d'Al Qa3qa3, qui ont arrose cette 
terre par leur sang. II faut done que vous preniez conscience des plans de l'ennemi, 
depuis l'application de la soi-disant democratie dans vos pays. Ils ne la voulurent que 



Sourate Al Kafirun (109). 
Sourate Al Kafirun (109), 2-3. 
Sourate Al Kafirun (109), 6. 

Page | 11 



http://lanse-solide.at.ua/ 

pour vous arracher ce qu'il vous reste comme bien en vous, et ils l'ont consolide par une 
organisation fourbe et piegeuse qui a pour objectif la domination des rafidites sur le 
pouvoir en Irak. 

Ainsi, quatre millions de rafidites Iraniens sont entres en Irak pour participer aux 
elections afin de realiser ce qu'ils esperaient : obtenir la domination de la majorite des 
sieges dans l'assemblee idolatre. Et par cela, ils seront en mesure de former le 
gouvernement majoritaire, qui controle les points importants de l'Etat : la strategie, 
l'economie et la securite. 

Et sous les affiches « La Protection du pays et des citoyens », « Le developpement du 
programme democratique », « La suppression de toutes attaches avec le parti Ba'th 
disparu » et « L'arrestation des destructeurs parmi les fideles de Saddam et les 
terroristes » : les rafidites commencerent a regler leurs comptes dogmatiques en 
enlevant les signes et les symboles des sunnites, parmi les savants, les precheurs et les 
experts. Et ils ont accompagne cela par une mediatisation pompeuse et affreuse qui 
embellie leur faussete et cache leur realite : Et ce que cache leurs poitrines est plus 
grand encore. 39 

Ensuite, ils commencerent, apres cela, a repandre leur repugnant madhhab entre les 
gens, par l'argent et par le fer, par l'incitation et par l'intimidation. Et ils profitent de leur 
domination [pour confisquer] les biens des Musulmans. S'ils reussissent dans leur projet 
suivant, il ne restera que quelques annees, avant que Bagdad et les regions sunnites ne 
deviennent chiites. 

Et derriere ceci, figure le silence et l'abandon de ceux qui s'affilient faussement et a tort a 
la science, ceux qui ont liquefie le dogme de l'alliance et du desaveu dans les poitrines 
des gens, et leur ont fait croire que les rafidites sont pour nous des freres, et nos voisins 
bien-aimes. Et qui d'autre a corrompu la Religion hormis les rois, les savants du mal et 
leurs moines ? 

Quel malheur, si un jour Bagdad devenait rafidite, et certes Bagdad, meme si elle a ete 
dirigee pendant de longues annees par des gouverneurs apostats qui ont marque ses 
habitants par l'humiliation et l'avilissement : mais elle n'a jamais ete, ne serait-ce qu'un 
seul jour, rafidite ! 

Et voici done Bagdad, l'obscurite la submerge jour apres jour. Et voici done les marques 
de l'idolatrie et de l'associationisme qui se manifestent en elle au grand jour : il en est 
revenu que les voix qui s'elevent en son sein appartiennent aux gens du « rafd » 
[rafidites] en maudissant les Compagnons de notre Prophete (^alayhi ssalatou wa 
ssalarri) et en insultant nos meres, les epouses de notre Prophete, matin et soir, sur leurs 
chaires et dans leurs radios. 

Et qu Allah fasse misericorde a l'imam Malik lorsqu'il a dit : « Nulle installation sur une 
terre sur laquelle sont insultes Abou Bakr et 'Omar. » 

"Omar Al Farouq qui a dit lorsqu'il etait l'Emir des croyants : « Si Allah me permet de 

39 Sourate Al 'Imran (3), 118. 

Page | 12 



http://lanse-solide.at.ua/ 



vivre jusqu'a l'annee prochaine, je ne delaisserais surement pas les femmes 
d'Irak, elles n'auront plus besoin de personne apres moi. » 

II etait jaloux pour votre honneur alors qu'il etait a Medine, et void les rafidites qui, 
aujourd'hui, le maudissent matin et soir parmi vous : ne reste-t-il pas de jalousie en 
vous, 6 gens d'Irak ? Votre force permettant de proteger le Dm d'Allah vous a-t-elle done 
quittee ? Avez-vous trahis vos ancetres ? 6 descendants de Sa'd, d'Al Mouthanna et de 
Khalid : etes-vous done satisfaits de l'humiliation et du deshonneur pendant que les 
prostituees des Occidentaux, les dechets des Chretiens, les pores rafidites, portent 
atteinte a l'honneur des filles des Musulmans et se divertissent avec ? 

C'est done pour ces raisons et aussi pour d'autres, que nous avons proclame une guerre 
acharnee contre cette methodologie repugnante, et que nous vous avons proclame le 
jugement des partisans de ce dogme caduc et de ce chemin de perdition. Done tous ceux 
qui s'activent dans l'etablissement de cette methodologie, avec aide et assistance, est 
done un allie pour elle et ses partisans, et son jugement est le jugement de ceux qui 
appellent a cela et qui les soutiennent. 

Et ceux qui se presentent aux elections clament la Seigneurie [d'Allah] ainsi que la 
Divinite [d'Allah] et ceux qui votent pour eux les ont pris comme seigneurs et associes 
en dehors d'Allah, et leur jugement dans le Dm d'Allah : la mecreance et l'expulsion de 
l'lslam. 

6 Allah ai-je transmis ? 6 Allah soit Temoin. 
6 Allah ai-je transmis ? 6 Allah soit Temoin. 
6 Allah ai-je transmis ? 6 Allah soit Temoin. 



J'uuluctwn : Jj'atwe Ca pCut talkie 

(Decem6re 2013 ~ 9Auharram 1435 

3Ve nous oubtiez pas dans vospieuses invocations. 



Page | 13