Skip to main content

Full text of "Bibliotheca Belgica"

See other formats


r 



% 

ACTUS (der) und Hendlung der Dégradation und 
Verprennung der ... dreien ... Merterer ... zu 
Brüssel ... 

S. 1 . ni n. d’impr. (1523). 



Der Actus vnnd hendlung der || Dégra- 
dation vnd verpren=||nung d’ Chriftlichë 
dreyen || Ritter vnd Merterer / || Auguftiner 
ordês || gefchehen zu || Bruffel || AnnoM.D. 
XXiij. || Prima Julij. || 

In-4 0 , 4 ff. Car. goth. 

Le vo du titre et la dernière page sont blancs. 



Bruxelles : bibl. roy. Weimar : bibl. gr. duc. 

Tubingue : bibl. univ. Wolfenbüttel : bibl. duc. 
Breslau : bibl. ville. Munich : bibl. univ. 



ACTUS (der) und Hendlung der Dégradation und 
Verprennung der ... dreien ... Merterer ... zu 
Brüssel ... 

S. 1 . ni n. d’impr. (1523). 

ç Der Actus vnnd || Hendlung der De=|| 
gradation vnd verprennung der || Chriftli- 
chen dreyen Ritter vnd || Merterer. Augufti- 
ner ordës / ge-||fchehen zu Bruffel. || Anno. 
M. D. XXiij. || Prima Julij || 

In 4 0 , 2 ff. Car. goth. 

L’encadrement du titre, en 4 pièces, est gravé 
sur bois, et composé de figures d’enfants et de mon- 
stres, sur fond rayé. Le récit commence au v° du 
titre. 



Gottingue : bibl. univ. 



ACTUS (der) und Hendlung der Dégradation und 
Verprennung der ... dreien ... Merterer ... zu 
Brüssel ... 



S. 1 . ni n. d’impr. (1523). 



Der Actus vnnd hend=||lung der Dégra- 
dation vnd verprenung || der Chriftlichen || 
dreyen Ritter || vnd Merte||rer Augu||ftiner 
or=||dens || gefchehen zu Bruffel. || Anno 
M. D. xxiij. || Prima Julij. || 

In-4 0 , 3 ff. et 1 f. blanc. Car. goth. 

Le titre, dont le v° est blanc, est placé dans un 
encadrement, de 4 pièces, gravé sur bois, et com- 
posé d’ornements d’architecture. Dans la partie 
supérieure, aux coins, des dragons; dans la partie 
inférieure, deux génies tenant une aiguière et assis 
sur des cornes d’abondance; dans la partie latérale 
à gauche, une tête de bœuf. 

A la fin : ... vniftanch (sic) alfo feligklich || in Got 
verfchiden. ||. C’est cette édition qui a servi pour la 
reproduction photo-lithographique, publiée à Anvers, 
en 1884. (Voir : Alph. de Decker, les Augustins 
d’Anvers et la Réforme , Anvers (Gand), A. de Decker, 
1884). 



Munich : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 



ACTUS (der) und Hendlung der Dégradation und 
Verprennung der ... dreien ... Merterer ... z u 
Brüssel ... 



Der Actus vnnd hend-=||lung der Degra- 
dati= || on vnd verprenung || der Chriftlichen || 
dreyen Ritter || vnd Merte||rer Augu||ftiner 
or=|jdens || gefchehen zu Bruffel. || Anno 
M. D. xxiij. || Prima Julij. || 

In-4 0 , 3 ff. et 1 f. blanc. Car. goth. 

Titre, dont le v° est blanc, dans un encadre- 
ment, de 4 pièces, gravé sur bois, et composé d’or- 
nements d’architecture. Dans la partie supérieure, 
aux coins, des dragons; dans la partie inférieure, 
deux génies tenant une aiguière et assis sur des 
cornes d’abondance; dans la partie latérale, à 
gauche, une tête de bœuf. 

A la fin : ... vndijlanch( sic) alfo fâlig\\klich in Got 
verfchiden . || 

Il existe de cette édition des exemplaires où les 
deux parties latérales de l’encadrement sont trans- 
posées. La tête de bœuf s’y trouve à droite. Il n’y 
a pas d’autres différences. 



Berlin : bibl. roy. (La tête de bœuf à droite). 



S. 1. ni n. cTimpr. 



i5 2 3 



Stuttgart : bibl. roy. 
Iéna : bibl. univ. 



| (La tête de bœuf àgauche). 



ACTUS (der) und Handlung der Dégradation und 
Verprennung der ... dreien ... Merterer ... zu 
Brüssel ... 

S. 1 . ni n. d’impr. 1523. 

Der Actus vnd hand=||lung der Dégrada- 
tion vnd ver=||prennung der Chriftlichenn || 
dreyen Ritter vnd Mer=||terer/ Auguftiner 
or=||dens gefchehen || tzu Bruffel. || Anno 
M. D. xxiij. || Prima Julij. || 

In-40, 2 ff. Car. goth. 

Titre dans un encadrement gravé sur bois d’une 
seule pièce, cartouche sans nom de graveur. Dans 
la partie inférieure de l’encadrement, qui est com- 
posé de rinceaux, etc., deux lions. A la fin de la 
dernière page, deux lions dans une caverne. 



Stuttgart : bibl. roy. 
Copenhague : bibl. roy. 
Berlin : bibl. roy. 



ACTUS (der) und Hendlung der Dégradation und 
Verprennung der ... dreien ... Merterer ... zu 
Brüssel ... 

S. 1 . ni n. d’impr. 1523. 



Der Actus vnd hendlung || der Dégrada- 
tion vnd ver||prennung der Chriftlichen || 
dreyen Ritter vnd Mer||terer/ Auguftiner 
or=||dens gefchehen zu || Bruffel. || Anno 
M. D. xxiij. || Prima Julij. || 

In-40, 2 ff. Car. goth. 

Titre dans un encadrement gravé sur bois, 
d’une seule pièce, sans nom de graveur. L’enca- 
drement représente plusieurs ornements sur fond 
noir. Dans les parties latérales, à gauche, une 
femme qui tient de la main gauche une flèche, et 
à droite, un homme avec une massue; l’un et l’autre 
tiennent de la main droite un serpent. Dans la 
partie inférieure, un écusson qui porte un M et un W 
entrelacés. Le récit commence au v° du titre. 



Bruxelles : bibl. roy. 

Berlin : bibl. roy. 

Breslau : bibl. ville. 

Nuremberg : german. Muséum. 



ACTUS (der) und Handlung der Dégradation und 

Verbrennung der ... dreien ... Merterer ... z u 

Brüssel ... 

S. 1 . ni n. d’impr. 1523. 

Der actus vnd hand-||lüg der Dergada- 
tion (sic) || vnd verbrennüg der Chriitlich=|| en 
dreyen Ritter vnd Mer||terer/ Auguftiner- 
or-||dens gefchehen || zu Bruf=||fel. || Anno. 
D. M. xxiij (sic). || Prima Julij. || 

In-40, 2 ff. Car. goth. 

Titre dans un encadrement gravé sur bois, 
d’une seule pièce, sans nom de graveur. Il repré- 
sente plusieurs ornements sur fond blanc. Dans les 
parties latérales, à gauche, l’homme à la massue, 
et à droite, la femme à la flèche; l’un et l’autre 
tiennent de la main gauche un serpent. Dans la 
partie inférieure, un écusson, parti, à dextre palé 
de quatre pièces, à senestre au lion rampant. 

Le récit commence au v° du titre. 



Berlin : bibl. roy. 



ACTUS (der) und Handlung der Dégradation 

vnd Verprennung der dreien ... Merterer ... zu 

Brüssel ... 

S. 1 . ni n. d’impr. 1523. 

Der actus vnd hand=||lung der dégrada || 
tion vn verprë||ung der Criftlichen drey||en 
Ritter vnd mer||terer Augifti=||ner (sic) or=|| 
dens || gefchehen zu Bruffel. || Anno M. D. 
xxiij. || Prima Julij. || Jft darbey das recht || 
Chriftenlich Salue. || 

In-40, 4 fif. Car. goth. 

Titre dans un encadrement gravé sur bois, sans 
nom de graveur. Dans les coins supérieurs, un 
génie debout, et dans les coins inférieurs, un 
génie appuyé sur la main, et dont le coude repose 
sur une tête de mort. Le v° du titre est blanc. 
Le 2 e f. et le r<> du 3 e f. contiennent le récit. Le 
v o du 3 e f. et le r<> du 4 e f. sont consacrés à une 
rédaction protestante de l’hymne Salve Regina, avec 
le vers et l’oraison, en latin et en allemand. Voici 
le texte latin : Salue Regis mater mifericordie, Vite 
dul\\cedinis & fpei nojïre Salue . Ad eum cla\\mamiis 
exules filij Eue . Ad eum fufpira\\mus gementes & 
fientes in hac lacrimarü || valle. Eya ergo Aduocate 
nojler illos tuos mife\\ricordes oculos ad nos conuerte. 
Et te Ihefum be=\\nediélum filium dei patris nobis pofi 

Berlin : bibl. roy. 

Stuttgart : bibl. roy. 

Munich : bibl. univ. 



hoc exilium || Ofiende. 0 clemens. O pie. O dulcis fili 
Marie. || Verficulus. j| In omni tribilatione (sic) k 
Augujlia (sic) nojtra. || Succurrat nobis films virginis 
Marie. || Ormus (sic). || Protégé domine famulos tuos 
Jubfidijs pacis & be\\ate Marie femper virginis filij 
patrocinio canfiten-=\tes (sic) a cunftis hofiibns m redde 
Jecuros. Per eundem || domimtm nofirum Ihefun (sic) 
Chriftum. Amen. ||. La dernière p. est blanche. 



ARTICKEL (die) warumb die zwen ... Augusti- 
ner münch zu Brussel verprandt find ... 1523. 

Wittenberg, s. n. d’impr. 1523. 



Die artickel || warumb die zwen Chrift- 
liche || Auguftiner munch zu Bruffel ver- 
prandt find / fampt || eynem fendbrieff. || 
D. Mar. Lut. || an die Chriften ynn Hol=|| 
land vnd Braband. || Vuittemberg || 1523 || 

In-40, 4 ff. Car. goth. 

Titre dans un encadrement gravé sur bois sous 
forme de portique; sans nom de graveur. Dans la 
partie supérieure, aux coins, deux génies, dont l’un 
bat le tambour, et dont l’autre joue de la flûte. Au 
vo du titre et au commencement de la p. A ij ro, les 
questions faites à Henri Voes et à Jean van Essen, 
deux augustins d’Anvers, brûlés à Bruxelles pour 
cause d’hérésie, le 1er juillet 1523. Le reste de la 
p. Aij r°, et le commencement du v° contiennent la 
sentence prononcée contre eux. Les pp. A iij r°- 
[. Aiiij ] r°, renferment la lettre de condoléance de 
Luther, écrite à ses partisans dans les Pays-Bas, à 
l’occasion de l’exécution des deux augustins : Mar- 
tinus Luther || E w || Allen liehen brudern ynn Chrijtoj 
fo ynn Holland / || Braband vnd Flandern find / Jampt 
allen || glewbigen ynn Chrijlo / Gnade vnd fri=\\de von 
Gott vnferm vatter vnd || vnjerm herrn JheJu || Chrijlo . ||. 

Copenhague : bibl. roy. 

Hambourg : bibl. ville. 



A la fin : ... dem fey \\ preyfs I lob vnd danck bey 
euch || vnd allen creaturen ynn ewi\\ckeyt / Amen . || 
La dernière p. est blanche. 

Nous avons rencontré des exemplaires dans les- 
quels les dernières lignes sont divisées comme suit : 
dem fey preyfs / || lob vnd danck bey euch vnd allen || 
creaturen ynn ewickeyt. || Amen. ||. Nous n’avons pas 
trouvé d’autres différences. 

Voir : Der Actus und Hendlung der Dégradation ... 
(1523); Die Handlung der Dégradation ... (1523); 
M. Luther, eyn brieff an die Chriflen ym Nidder 
land ... (1523), et toutes les sources citées à la 
suite de ces articles. 



Jean Alenson. 



ALENSON (Jean). 

Haarlem, Jean Pietersz. Does. 1630. 

Tegen-Bericht / Op de voor-Reden vant 
groote Martelaer Boeck der Doopf=Gheünde 
Ghedruckt tôt Hoorn 1626. Dienende : Tôt 
verdediging der genen die inde felfde Voor= 
Reden t’on recht (sic) befchuldicht fijn. Door 
Hans Alenfon. Exodi. 20. 19. Ghy en fuit 
geen valfche Ghetuychniffe fpreken Teghen 
uwen naeften. Prover. 27. 5. Openbare 
ftraffe is beter dan heymelijcke liefde; De 
Slaghen des Lief hebbers (sic) meynent 
recht. Maar dat kusfen des haters is be- 
driechlyck. (Fleuron). 

Tôt Haerlem, Ghedruck (sic) by Jan 
Pieterfz Does / Boeck-drucker / woonende 
inde Bouwery-fteeg / Anno 1630. 

In-8°, 181 [184] pp. chiffr. et 2 pp. non chiffr. 
Annot. marg. Car. goth. 

Les pp. [1] - 4 renferment le titre, blanc au v°, et 
la préface. Les pp. 5-181 [184] sont consacrées au 
Tegen-Bericht ..., à la fin duquel la souscription : 
Tôt Haerlem Ghedruckt dy (sic) lan Pieterfz Does, 
Jnde Bouwery jtege / inde Witte Paffer. La première 

Amsterdam : bibl. de l’église des Mennonites. 



des deux pp. non chiffr. contient la liste des errata : 
Araten (sic), o/te Druck-Fauten ., et la deuxième 
est blanche. 

Voir, au sujet de ce livre : [Jacq. Outerman, 
P. Jansz. Twisk, Syv. Pietersz. et autr.], his- 
torié van de vrome getuygen Iefu Chrijli 1 die de euan- 
gelifche waerheyt in velerleye tormenten betuyght, ende 
met haer bloedt beve/tight hebben . .., Hoorn, 1626. 
Pour des détails concernant l’auteur, qui était mi- 
nistre mennonite à Delft et à Haarlem, on peut 
consulter : Gér. Maatschoen, aanhangzel ... of 
derde deel van de geschiedenisse der mennoniten , (wel 
eer in het Latyn befchreeven door ... Hermannus 
Scliyn ... ) ..., Amsterdam, Corn, de Wit, 1745; 
J. -G. de Hoop Scheffer, onze martelaarsboeken f 
dans : Doopsgezinde bijdragen, verzam . en uitgeg . 
d . J.-G. de Hoop Scheffer , nouv. série, Amsterdam, 
1870, pp. 45-89; A. -J. vander A a, biographe woor- 
denboek , I, p. 172, et les sources citées. Un portrait 
de Jean Alenson, gravé par A. van Buysen, d’après 
C. de Pas, se trouve dans l’ouvrage de Gér. Maat- 
schoen. D’autres portraits sont cités dans : Fréd. 
Muller, beschrijvende catalogus van portretten van 
Nederlanders ..., Amsterdam, 1853, p. 24. 



ACTUS (der) und Handlung der Dégradation und 
Verbrennung der ... dreyen ... Marterer ... zu 
Brüssel. 



S. 1 . ni n. d’impr. 



( 1 5 2 3 )> 



Der Actus vn handlung der || Dégrada- 
tion vnd verbrennung der Chrift|| lichen 
dreyen Ritter vnd marterer Au||guftiner 
ordens / Gefchehen zu || Brüffell / am erften 
tag des || Augftmons. || M. D. xxiij. || 
( Vignette , gravure sur bois très imparfaite : 
quatre moines au milieu des flammes, attachés 
dos à dos à des poteaux). 

In-40, 3 ff. et 1 f. blanc. Signât. Aij-Aiij [ A iiij ]. 
Car. goth. 

Le v° du titre est blanc. 



Bâle : bibl. univ. 



ANZEYGUNG (warhafftige)... 1530... 

S. 1 . ni n. d’impr. (1530). 



Warhafftige anzey=||gung der graufamen/ 
er=||fchrocklichen übergieffung der Tiber 
zu || Rom / vnd des mors in Se=||landt vnd 
Flan=||dern / <lc.. || Jn difem 1530. jar ge~ 
fchehen. || Luce 22. [S. Luc xn : 25] || Es 
werden zeychen gefchehen an der Sonnen || 
vnd Mon / vnd ftern / vnd auff erden wirdt 
den || menfchë bang fein / das fie nit wiffen 
wo hinaufs || Vnd die wafferwogen werden 
braufen / <rc. || 

In-40, 4 ff. sans chiffr. La dernière p. est blanche. 
Car. goth. 

Au vo du titre commence le récit d’une inondation 
qui eut lieu à Rome, le 8 oct. 1530. Au f. 3 r° : 
Von dem wnnderbarlichen || geweffer in Selandt vnd || 
Flandern. [|. Cette dernière partie est le récit d’un 
cataclysme arrivé en Flandre et en Zélande, le 
5 nov. de la même année. Il existe une autre relation 
sur les mêmes événements : Newe zeytung des 
erfchrocklichen groffen Waffers / so Jich auff den 
fiinfften tag Nouembris im Niderland erliaben ... 1530. 
La Warhafftige anzeygung ... contient des détails 
sur ce qui est arrivé en Zélande; dans la Newe zey- 
tung ..., il y a surtout des particularités concernant 
ce qui ‘est arrivé à Anvers. Au sujet de cette inon- 
dation, voir : Pierre Vuylstet, sensuyt la vraye 
teneur des lettres (Genève, Wygand Koln, 1530). 

Wolfenbüttel : bibl. duc. 



ÆSOPUS et Avianus, plusculæ fabulæ ab Ha- 
driano Barlando mutatæ. 

Anvers, Thierry Martens. 

io kal. maias 15.12. f 

I 

Plufcule Efopi phrygis et || Auiani Fa- 
bulæ nô ille quidem a Guilielmo Gou||dano 
verfç, fed aliç ab Hadriano Barlan||do mu- 
tatç & auftç quibufdà velu=||ti appendicibus. 

Ex Io. Antonio || Campano & Raphaële || 
Volaterrano de=||fumptis. || || 

In-40, sans chiffres ni réclames, sign. Aii-Diii 
[Diiii], 18 ff. Car. rom. 

Ff. [A]ro - Biivo : titre; sept distiques latins : 
Martimis Dovpius infabellas a Bar\\lando expolitas. ||; 
première épître : C Literatiffimo vivo, M. loanni 
Borfa=\\lo. Hadrianus Barlandus Sa. Di. ||; seconde 
épître : |[ loannes Borjalus Hadriano Barlando Suo . 

S. ||; troisième lettre : Dottiffimo Viro M. Petro Scoto 
apud || Gandauos Gymnafiarche Hadrianus || Barlan- 
dus Saluiem. ||; quatrième lettre : Ornatiffimo ... 
adulefcenti || Leonardo Setiêbergien. Hadriano Barlci- 
dus. S. ||, et commencement de: Esopi Fabvle Hadri. 

Bar. Inter. || De duobus adule jcentibus ||, etc. Les 
quatre épîtres sont datées, la ire de Louvain; la 2 e , 

Ex edib nojïris pojlridie idus No\\uembris .Anno ... 
Jupra || Alillefimum Quingentefimo k Vndecimo. ||; la 

Giessen : bibl. univ. 

Hambourg : bibl. ville. 



3 e , de Louvain, veille des ides d’avril [1512], et 
la 4e, de Louvain, du collège du Porc [1512J. 

Ff. Biiv°-\Ciiiï\v 0 : la continuation de la série de 
vingt-cinq fables d’Ésope, déjà citée, et une épître : 
Hadrianus Barlandus Nicolao || Putto fuo Salutem ||, 
datée de Louvain, du collège du Porc. La dernière 
fable, à la rigueur, ne peut être rangée sous l’en- 
tête commun, comme le prouve du reste l’intitulé : 
C Hune apologü elegantê fane k lepidü ex Bap. || 
Mütua. vertim 9 q Efopi ne an Ma. fit nô laboro || cü 
illi') e p Jirygia fabulatoris p Je ferai fejtiuitatê. ||. Elle 
est accompagnée du texte original, en vers latins, de 
Baptista Mantuanus. 

Ff. Di r o-[D iiii] r° : C Auiani fabulce Hadria.Bar- 
lan . interprète. ||. Série de neuf fables. 

F. [DUit] ro et v<> : C Fabella de || coruo k lupis Ex 
lohüne Anto. Câpano defüpta ||; Altéra de partu terrœ 
ex eodem ||; Apolcgus de membris k ventre ex Rapha- 1 | 
élis Volaterrani Antliropologia defumpt') || , et la 
souscription : C Theodoricus Martinus Alojlen. liant- 
verpiœ || imprimebat An. D. M. CCCCC. XII. (sic) || 
Decimo. kalendas. Maias. || 

La première épître donne quelques détails sur la 
publication du recueil : Un jour que Barlandus 
rentrait chez lui, après avoir quitté Borsalus, 
un enfant lui apporta un exemplaire des fables 
d’Avianus traduites par Guilielmus Hermannus 
Goudanus. Il le feuilleta, et trouva la traduction si 
bien faite, qu’il abandonna le discours sur Tite 
Live dont il s’occupait alors et se mit à lire le livre 



avec attention. Il s’attacha surtout aux quelques 
pièces, cinq ou six, que lui-même avait également 
traduites autrefois dans le but de les mettre au jour. 
Il se demanda, non sans quelque inquiétude, si, en 
publiant maintenant son œuvre, il n’allait pas encourir 
le reproche d’avoir, dans ces cinq ou six fables, changé 
simplement quelques mots et de s’ètrc approprié 
tout le reste. Une chose le rassura, c’est qu’au 
moins son ami Borsalus était convaincu que sa tra- 
duction avait été faite avant l’apparition de la der- 
nière œuvre de Goudanus. Il ne veut pas garder plus 
longtemps son travail en portefeuille, de peur que, 
d’autres entrant dans la même carrière, la publica- 
tion n’en devienne de plus en plus difficile. 

La deuxième lettre est une réponse à la précé- 
dente. Van Borssclc y rassure son ami. Celui-ci peut 
publier scs fables sans la moindre crainte d'être 
accusé de plagiat. Il aurait grand tort de les jeter 
au feu. Ce serait causer un sérieux préjudice à la 
jeunesse des écoles. 

Dans la troisième épître, Barlandus recommande 
son recueil de fables à la bienveillance de son ancien 
précepteur. Il les a composées, dit-il, à l’intention 
de la jeunesse, qu’il aime et qu’il instruit depuis 
trois ans dans les bonnes mœurs et les belles-lettres. 
Si ces prémisses sont bien accueillies, il publiera 
une autre série, dont quelques pièces seront spécia- 
lement dédiées à Pierre Scotus. 

La dernière lettre est une épître dédicatoire qu'il 
est inutile de résumer. Il en ressort que, tout récem- 



ment, Barlandus avait dédié un livre à deux jeunes 
gens nobles, cousins de Léonard de Zevenbergen et 
placés avec lui sous la direction du même précep- 
teur. Serait-il question d’un autre livre ou d’un 
exemplaire de l’ouvrage qui nous occupe? En tous 
cas, nous ne connaissons pas de Barlandus une 
œuvre antérieure à celle-ci, que l'auteur lui-même, 
du reste, appelle sa prima fetura dans la lettre précé- 
dente. 

Les fables d’Ésope, sauf la 15e et la 24c, et les 
fables 2, 3, 7 et 9 d'Avianus, se retrouvent dans : 
(Æsopus, Avianus, etc.), fabvlarvm qvac hoc libro 
continentur interprétés atqi authores sunt hi Guiliel - 
mus Gouitanus 11 ad ri anus Barlandus Erafmus Rote - 
rodamus ... Strasbourg, Schürer, 1515, in-40, fî. 
[Bvij]vo-[C iiij]\o et Diij r° et v<>. 

Les fables 2, 3, 4, 7, 8, 9, 12, 22 et 25, d’Ésope, 
munies d’une autre épître dédicatoire, ont passé 
dans: (Æsopus, Avianus, etc.), fabule ..., Louvain, 
Thierry Martens, 1517, in-40, fl*. kii vo.[jfcfj«t] r°. 

Dans les deux nouveaux recueils, les pièces repro- 
duites ont subi des corrections, et parfois des rema- 
niements notables. 

L’ensemble de l’édition décrite, sauf l’épître de 
Barlandus à Borsalus et celle de Borsalus à Bar- 
landus, a été réimprimé dans : JJocratis ad Demo- 
nicii paranefis (sic) ... per Philipfû Beroaldum junio - 
rem latinitate donata ..., Augsbourg, J. Miller, 1515, 
in-40. La rédaction est restée la même. 

Voir, sur les Plufcult ... fabula; de 1512 : A. -F. 
















L 







van Iseghem, biographie de Thierry Martens ... sup- 
plément ..., p. 14, no 63, et Bulletin du bibliophile 
belge , XVII, p. 126. Ces deux ouvrages en donnent 
une description faite d’après l’exemplaire de la 
bibliothèque de la ville de Hambourg. 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. 
Guilielmo Goudano, Adriano Barlando et Erasmo. 



| Louvain, Thierry Martens. 



1 1 kal. nov. 1513. 




Fabule. |j Pétri Egidii Antuerpiani Ende- 
cafylla-||bon ad leétores. || 

Qvifquis nofcere fabulas iocofas 
Aefopi cupis, hune nouum libellum 
Limatum : nitidum : eruditulumqj 
Exili tibi compara moneta. 

Qno (sic) nec terfior eft venuftiorqj 
Nec iucundior eft facetiorue 
Seu purum infpicias ftilum latinum 
Seu tu beftiolas legas loquentes 
Ouin & fenficulis featens amœnis 
Vt vita inftituenda cuiqj monftrat 
Hune nec barbarus ore zoilæo 
Pinfet : deprimet : atqt laneinabit. 
Hune vel relligiofuli (sic) probabunt 
Qui fraefti piceo caput cucullo 
Ipbs funt Cynicis feueriores 
Nullos quippe docet feros amores 
Vel (quæ ledere teftulam iuuentæ 

Lubeck : bibl. ville. 



Poffent) illecebras licentiores 
Sed quid plura moror? libellus ifte 
Prorfus nobilis : elegans : latinus 
Horarum eft fimul omnium libellus : 
Proliant vénales louanij || in edibus 
Theoderici Martini Aloften||lis e regione 
fcholæ iuris ciuilis || 

In-40, sans chiffres, sign. A ii - 1 ii [I iv], 52 ff., dont 
le dernier est blanc au vo. Car. rom. 

F. [A] : titre; Admonitio ad legetiles ||, et liste du 
contenu : Opujculi ... inter pretum nomi\\na ... hic 
fequuntur ... Guilielmus Goudanus || Hadrianus Bar- 
landus || Erafmus ... 

Ff. Aiiro-Aiiivo : épître dédicatoire : Martinus 
Dorpius Ioâni leupe . Iacobo pa\\pe k Ioâni Niniuitœ 
cruditijfimis in Flan\\drta ludi magijtris ..., datée de 
Louvain, du gymnase du Lis, le 10 des cal. de 
décembre [15??], et seconde épître dédicatoire : 
C Guielmus (sic) [Hermannus Goudanus] canonicus 
diui Aurelii Augujtini || Florentio Juo ... Baroni 
Ifcljteyno. S . D . ||, sans date. 

Ff. AiiirO‘[Cvii] vo : série de quarante-cinq fa- 
bles traduites en latin par Guilielmus Goudanus : 
De Gallo gallinacco ||, etc. 

Ff. [Ou]voet \Cviii]x° : Qnedam (sic) leéltt non 
iniucüda de || EJopo : a Barlando ccdita. ||, suivis d’une 
page blanche. 

Ff. Diro-D ii ro : épître dédicatoire, datée de Lou- 
vain : OrnatiJJimo viro . i\/. Petro Scoto apud || Gûdauos 



1 




























preceptori fuo Iladriamis Bar\\landtis . Sa. D ||, et 
sept distiques latins de Martin Dorpius à l’éloge des 
fables de Barlandus. 

Ff. Dii\o- [Evi]t° : Efopi fabulœ Hadriano Bar - 
lâdo interfte || De duobus adolejcentibus ||, etc., série 
de vingt-quatre fables. Les deux dernières, à la 
rigueur, n’appartiennent pas au groupe. L’une est 
intitulée : f Apologus ex mutila, traduâus ||; l’autre 
est le texte original, en vers latins, de Baptista 
Mantuanus. 

Ff. [Evi]to-[Eviii]vo ; Fabulœ. AI. Petro Scoto 
viro oniatijjimo eidcqj || humaniffimo Scripte a Bar - 
lando. || De leone k Kami ||, etc., treize pièces. 

Ff. [Eviii]v<> -F ii r© : Aniani fabulœ Hadria. 

Barlan. interprète || De quercu k arundine ||, etc., 
quatre fables. Il ressort de l'avis, au vo du titre prin- 
cipal, que l’éditeur a employé Anianus au lieu de 
Avianus , à l’exemple du célèbre Aide Manuce. La 
dernière forme réapparaît dans quelques éditions 
postérieures, pour céder de nouveau la place, plus 
tard, à la première forme. 

Ff. F iir°- H iii v° : a Fabulœ Aniani. Guielmo 
IIer\\nianno [Goudano] diui Au gu fl in i ordinis ca\\no- 
nico interpr te mutate ... De Nutrice k Lupo. ||, etc., 
trente-huit pièces. Le titre de départ est précédé 
d’un avis : Barlandus leélori S. || 

Ff. H iiiiro-[H vii] v° : C Apologi ex Chiliadibus 
adagiorum || Erafmi defumpti ..., série de neuf pièces. 
La dernière pourrait être citée séparément : De 
Satyro k Rujlico Aniani fa\\bula Erafmo quoqs inter • 



prête . ||. Le titre de départ est précédé d’une épître 
dédicatoire, datée de Louvain, du collège du Porc, 
[1513] • Generqfijfimo adulefcenti Antonio || Bergenfi 
Hadrianus Barlandus ... 

Ff. [H vii] vo- [Iiii] r<> : série de six fables, commen- 
çant par l’avis : C Is qui emêdandis iis fabulis pfeâus 
fuit fequê\\tes apologos ex variis ...authoribus collegit... 
Ces fables portent respectivement les en-tètes : c Ex 
fecûdo noCtiü atticarü Gelii . Apologtis Efopi ...; 
Fa bel la ex Lamia Politiani defumpta ||; A polo gus ex 
fecundo libro Pétri Crini=\\ti de honefta difciplina de - 
fumptus ||; C Fabella de cortio & lupis Ex Iohanne 
An\\to. Campano defumpta. ||; Altéra de parla terrœ 
ex eodem ||;C Apologus de membris k ventre || ex Plinio 
de fumptus, || 

Ff. [Iiit] ro-[/iv] r<> : épître de Jean de Munter, 
de Gand, à Adr. Barlandus, datée : Ex nfo cttbiculo 
ad pluteos, le 9 des cal. de nov. [1513]; lettre de Jean 
Clueting à Guilielmus Goudanus, datée de Middel- 
bourg; avis de Barlandus au lecteur; distique latin, 
et souscription : Theodoricus Martinus Alojlê. Louanii 
imprime\\bat Anno falutis hurnane. M. CCCGQ (sic). 
terciode\\cimo vndecimo Kalendas Nouembres . || 

Recueil publié par les soins d’Adr. Barlandus. 

Le groupe traduit par Guilielmus Goudanus (ff. 
A ii r<>- [Cvii] vo, les trois fables tirées d’Aulu-Gelle, 
de Politien et de Crinitus (ff. [Hvii] vo-Iii ro), sont 
la réimpression d’une édition antérieure soignée par 
Martin Dorpius aidé de Nicolaus Buscoducensis. 

Les deux groupes traduits d’Ésope et d’Avianus 



par Adrianus Barlandus (Di ro- [Evi] ro et [Eviii] 
vo - F ii ro), et les trois pièces tirées de Campani et 
de Pline [ou de Raphaël Volaterranus] (ff. I ii vo et 
[. Iiii ] ro) sont une nouvelle édition modifiée de : 
Æsopus et Avianus, plitfcule fabulœ ... ah Hadriano 
Barlando mutate k auélç quibufdâ veluti appettdicibus. 
ex Io. Antonio Campano & Raphaële Volatcrrano 
defumptis, Anvers, Thierry Martens, 1512. Des 
anciennes pièces liminaires, en tête de l’opuscule, 
une seule est restée: les distiques latins de Martin 
Dorpius. Les autres ont été remplacées par une 
épître dédicatoire à Pierre Scotus. Quelques fables 
ont été laissées de côté : dans le groupe EJopi fabulœ, 
les deux pièces intitulées : De mufca & caluo || et De 
homine & arborifa ||; dans le groupe Aviani fabule , 
outre l’épître à Nie. Putus, les cinq fables intitulées : 
De rujîico auaro & anfere . ||, De vulpe k pardo. ||, 
De duobus amicis k vrfo : ||, De équité caluo . || et 
De aucupe k volucribus . ||. Les fables restantes ont 
été remaniées : on avait reproché à Barlandus de 
l’obscurité dans le style, l’emploi répété de diminu- 
tifs, et l’usage trop fréquent de l’infinitif au lieu de 
l’imparfait de l’indicatif. 

Les douze fables dédiées à Scotus (ff. [Evi] ro- 
[Eviii]v o), celles tirées d’Érasme (ff. H iiii ro -[H vii] 
vo), et peut-être la seconde série traduite par Gui- 
lielmus Goudanus (ff. FU vo - H iii vo) sont nouvelles. 
Le premier de ces groupes est celui qui est annoncé 
dans la troisième épître dédicatoire des Plufcule 
Efopi ... et Attiani Fabulœ ... de 1512. 



i 





Dans répitre dédicatoire du second de ces groupes, 
Barlandus avoue avoir des obligations à Antonius 
Bergensis : Taceo q, mets Jludiis valdc fanes : pre\\terq ; 
meriium meunt in me fueris beneficus ..., et il salue 
Gilles Rengot, le précepteur du même Antoine. 

Si ce dernier doit être identifié avec Antoine de 
Grimbergen, fils de Jean, seigneur de Bergen-op- 
Zoom, il n'est pas sans intérêt de constater qu’il a 
eu des rapports avec Adrien Barlandus, dès 1513. 
Il se rendit, vers 1519, en Angleterre, sous la con- 
duite d’un Adrianus Ælius Barlandus, qui a toujours 
été confondu avec le traducteur des fables d’Ésope. 



! [ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpreti- 
bus Guilielmo Goudano, Hadriano Barlando et 
j Erasmo. 

Strasbourg, Mathias Schürer. 

Mense decembri 1515. 

Fabvlarvm Qvae || hoc libro continentur 
in||terpretes atq* autho||res. Sunt hi || Gui- 
lielmus Goudanus || Hadrianus Barlandus || 
Erafmus Rotcrodamus, || Aulus Gellius || 
j Angélus Politianus || Petrus Crinitus || Io- 
I annes Antonius Campanus || Plinius Secun- 
j dus Nouocomêfis || Aefopi Vita ex Max. 

| Pla||nude excerpta. || 

In Libéra Argentina. || 

In-40, sans chiffres ni réclames, 4 ff. lim., 31 ff. 

| avec les sign. A-Ev [Evij], et 1 f. blanc. Car. rom. 

! Initiales gravées sur bois. 

i Ff. lim. : titre encadré, blanc au v°; notice : Aesopi 
i Vita Brevissime, || ex Maximo Planude. ||; épître dé- 
! dicatoire : M art inus Dorpius Ioanni leupe. Iacobo 
i pape || & Ioanni Nininitœ eruditiffimis in Flan\\dria 
; ludi 7 tiagijlris. Salutem. ||; seconde épître dédicatoire, 

; de Guilielmus Goudanus au baron d’Iselstein, sans 
; date, et pièce de vingt-et-un vers latins, la même que 
j celle qui, dans l’édition de 1513, figure sur le titre : 



Darmstadt : bibl. gr. duc. 
Tubingue : bibl. univ. 



Pétri Egidii Antuerpiani EndecafyU\\labon, ad Leflo - 
res . ||. La bordure du titre, gravée sur bois, contient 
deux figures de fous ou de bouffons, et un écusson 
tenu par deux génies. 

Ff. A ro-[J 5 fÿJ vo : recueil de quarante-cinq fables 
en prose, dont la première porte Ten-tôte : ! De 
Gallo gallinaceo. || 

Ff. [ Dvij ] vo -[Ctiij] v° : Esopi Fabvlae Hadriano || 
Barlando interprété . ||. Cette partie se compose de 
vingt-quatre fables, la première commençant par : 
De duobus adolefcentibus . ||. L’avant-dernière est la 
paraphrase d’une fable en vers de Baptista Mantua- 
nus; la dernière est la fable même de Baptista 
Mantuanus. 

Ff. [ Ciiij ] vo -Di] vo : treize nouvelles fables en 
prose : Fabvlae . M. Petro Scoto Viro || ornatijjimo 
eidêqi humanijjimo . feripte a Barlâdo. || 

F. Diij r° et vo : Aniani Fabulœ Hadri. Barlan. 
interprète. ||, au nombre de quatre. 

Ff. Diij vo-Eij ro : Fabvlae Aniani. Gvielmo (sic) || 
Hermâno diui Augujïini ordittis canoni^co interpte 
mutatcc incipiüt fœliciter , ||, en tout 38 pièces. 

Ff. Eij T°-Eiiij vo : Apologi Ex Chiliadibvs || ada- 
giorum Erajtni defumpti ad commu\\ncm puerorum 
fruâum. l| . Sous cet en-tête sont groupées neuf fables; 
la dernière, cependant, n’appartient pas rigoureuse- 
ment à la même catégorie : De Satyro k Rujtico 
Aniani fabula Erafm. qqjtterpte. ||. L’épître dédica- 
toire de Barlandus à Antoine de Berghes fait défaut. 

Ff. Eiiij \°-[Evij] vo : série de sept fables tirées 



(le différents auteurs, et précédées de la note sui- 
vante : f Is qui ... Ces fables sont : i°, Ex fecundo 
nofiiü atticarum Gellii. Apologus, || EJopi ... ||; 2 0 , 
Fabella ex Lamia Politiani defumpta. ||; 30, Apologus 
ex fecundo libro Pétri Criniti || ...; 4 0 , Fabella de 
Coruo k Lupis. Ex Ioanne || Anto. Campano de- 
fumpta . ||; 50, Altéra de partu terrœ ex eodem. ||; 60, 
Apologus de viêbris k neutre ex Plinio defumptus . ||; 
70, De Arione k Delphino fabula ... ex Li. XVI . 
Gellij. || 

Au bas du f. [Evij] v<>, la souscription : Argcn- 
torati. ex Aedibus Schurerianis, Menfe De\\cembri . 
Anno a Chrijio nato. M. D. XV- || Régnante lmp. 
Caes. Maxi. || Pio Foelici Avg. || 

Réimpression de l’édition de Louvain, Thierry 
Martens, 1513 : Fabule. Pétri Egidii Antuerpiani 
endecafyllabon ... La plupart des pièces accessoires 
ont été supprimées : l’avis au lecteur, f. [Cviï]\ 
l’épître dédicatoire à Pierre Scotus, f. Di r°; les 
distiques latins de Martin Dorpius, f. DU r°; l’avis 
au lecteur, f. FU r<>; l’épître dédicatoire à Ant. de 
Bergues, f. Hiiii r<>; les lettres de Munterius et de 
Cluetingius, l’avis au lecteur et le distique latin, 
ff. [Iiii] r°- [J iiii\ r<\ Toutes, sauf l’épître de Clue- 
tingius, sont de Barlandus ou se rapportent à des 
séries de fables dont il est, soit le traducteur, soit le 
premier éditeur. 

La vie d’Ésope, tirée de Planude, et la fable 
finale : De Arione k Delphino ... sont nouvelles. 

Le nom Anianus , repris à l’édition de 1513, est 
conservé dans toutes les éditions publiées en Alle- 
magne. 



•i • 

I 







I 









[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. 

Guilielmo Goudano , Hadriano Barlando et Erasmo. 

Strasbourg, (Mathias Schürer?). 

S. d. (c. 1515). 

Fabvlarvm Qvae || hoc libro continentur 
in||terpretes atq? autho||res. Sunt hi || Gui- 
lielmus Goudanus [| Hadrianus Barlandus |j 
Erafmus Roterodamus, || Aulus Gellius || 
Angélus Pollitianus (s/c) || Petrus Crinitus || 
Ioannes Antonius Cambanus (sic) || Plinius 
Secundus Nouocomêfis || Aefopi Vita ex 
Max. Pla||nude excerpta || 

In Libéra Argentina || 

In-40, sans chiffres ni réclames, sign. iij -[iiij], 
A-Ev[Evij], 4 ff. lim., 31 ff. non cotés, et peut- 
être encore un f. blanc. Car. rom. Le f . Ev porte 
par erreur la sign. Fv. 

Ff. lim. : titre encadré, blanc au vo; biographie 
sommaire d’Ésope d’après Planude; épître de Martin 
Dorpius à Jean Leupe, Jacques Pape et JeanDes- 
pautère; épître de Guilielmus Goudanus à Florent, 
baron d’Iselstein, et pièce de vingt-et-un vers latins 
de Petrus Ægidius. Ff. A r°- [Bvij] vo : c De Gallo 
gallinaceo. ||, etc. Ff. [Bvij] vo -[Ciiij] vo : Esopi 
Fabvlae Hadriano || Barlando [| interprète . || y compris 



Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 
Berlin : bibl. roy. 



celle de Baptista Mantuanus. Ff. [Ciiij] vo-Dij vo : 
Fabvlae. M. Petro Scoto ... fer ipte a Barlando ||. F. 
Diij ro et v° : Aniatti Fabulez Hadri. Barlan. inter- 
prété. || • Ff. Diij vo - Eijv°: Fabvle Aniani. Gvielmo || 
Hermâno ... inter pte mutatœ ... Ff. E ij ro - E iiij v« : 
Apologi Ex Chiliadibvs j| adagiorum Erafmi defump- 
//..., suivis de : De Satyro & Ruflico Aniüi fabula 
Erafm . qq? iterqte (sic). ||. Ff. E iiij vo-[£z;y] vo : 
série commençant par l’avis : ç Is qui ... Pour 
terminer : Finis Hvivs Libri. || Régnante lmp. Caes. 
Maxi : || Pio FoeliciAyg. (sic) || 

Edition conforme à celle de Strasbourg, Mathias 
Schürer, 1515. Nous ne sommes pas du tout con- 
vaincu qu’elle sorte de la même officine. L’encadre- 
ment du titre est bien le même, mais il est tiré au 
moyen d’un autre bois. Les initiales gravées sur bois 
sont différentes. L’imprimeur de l’édition ici décrite 
semble n’avoir eu qu’un seul alphabet de la grandeur 
voulue, car, en maints endroits, les lettres à répéter 
sont remplacées par une minuscule. 



! 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulas, interpr.Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando et Erasmo. 

Strasbourg, Mathias Schürer. 

Mense junio 1516. 



Fabvlarvm Qvae || hoc libro continentur 
in=||terpretes atcp autho||res Sunt hi || Gui- 
lielmus Goudanus || Hadrianus Barlandus || 
Erafmus Roterodamus, || Aulus Gellius || 
Angélus Politianus || Petrus Crinitus || Io- 
annes Antonius Campanus || Plinius Secun- 
dus Nouocomêfis || Aefopi Vita ex Max. 
Pla||nude excerpta. || 

In Libéra Argentina || apud Matthiâ 
Schurerium. || M. S. || 

In-40, sans chiffres ni réclames, 4 fï. lim., 31 ff. 
avec les sign. A-[Evij], et 1 f. blanc. Car. rom. 

Ff. lim. : titre encadré; Ex Philostrati Imagini- 
bvs . || ; Aesopi Vita Drevissime , || ex Maximo Pla- 
nude. ||; épître dédicatoire de Martin Dorpius à Jean 
Leupe, Jacques Pape et Jean Despautère, épître 
dédicatoire de Guilielmus Goudanus à Florent, ba- 
ron d’Iselstein, et vers latins de Petrus Ægidius ou 
Pierre Gillis. 

Ff. A ro-| Bvij] v° : fl De G allô gallinaceo. ||, etc., 
recueil de quarante-cinq fables. Ff. [Bvij] vo -[Cm/] 

Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 

Berlin : bibl. roy. 

Londres : british muséum. 

Stockholm : bibl. roy. 



vo : Esopi Fabvlae Hadriano || Barlando interprète ||, 
y compris celle de Baptista Mantuanus. 

Ff. [Ciiij] vo-Diij ro : Fabvlae. M. Petro Scoto 
... fcripte a Barlâdo. || 

F. Diij r° et vo : Aniani Fabulce Hadri . || Barlan. 
interprète . || 

Ff. Diij vo-Eij ro : Fabvlae Aniani . Gvielmo || 
Ilermüno ... inter pte mutatœ incipiût fœliciter (sic). || 

Ff. Eij ro -Eiiij vo : Apologi Fx Chiliadibvs || ada- 
giorum Frafmi dejumpti ..., suivis de la fable: De 
Satyro & Rujlico Aniani fabula Erafm. qq? Iterpte. || 

Ff. Eiiij vo-[Evij ] vo : série de sept fables, com- 
mençant par l’avis : f Is qui emendandis iis fabulis 
prejeâus fuit ... 

Au bas du vo du f. [Evij], la souscription : Argen- 
torati. ex Aedibus Schurerianis , Menfe Iu=\\nio. Anno 
Clirijlo nato . M. D . XVI . || Régnante lmp . Caes. 
Maxi . || Pio Foelici Avg. P . P. || 

Réimpression de l’édition de Strasbourg, Schürer, 
1515. Elle comprend en plus l’extrait de Philostrate, 
imprimé au vo du titre. L’encadrement du titre est 
le même. Seulement on y voit maintenant, sur l’é- 
cusson tenu par deux génies, les initiales de l’impri- 
meur : M. S . 




. 

















[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interp. Gui- 

lielmo Goudano, Hadriano Barlando et Erasmo. 

Strasbourg, Mathias Schürer. 

Mense decembri 1516. 

Fabvlarvm Qvae || hoc libro continentur 
in=||terpretes atcp autho||res Sunt hi. || Gui- 
lielmus Goudanus. || Hadrianus Barlandus || 
Erafmus Roterodamus || Aulus Gellius || 
Angélus Politianus || Petrus Crinitus. || Io- 
annes Antonius Campanus || Plinius Secun- 
dus Nouocomêfis || Nicolaus Gerbellius 
Phorcen. || Aefopi Vita ex Max. Planu=||de 
excerpta, & auéta. || 

In Libéra Argentina || apud Matthiâ 
Schurerium. || M. S. || 

In-40, sans chiffres ni réclames, sign. Aij-Aiij 
[Aiiij], A-Fiiij [Fvj], 38 ff., dont 4 pour les lim. 
Les cahiers B et D sont de 8 ff.; le cahier i 7 , de 6 ff.; 
les autres sont de 4 ff. Car. rom. 

Ff. lim. : titre encadré; Aesopi Vita Brevissime , || 
ex Maximo Planude. ||; Ex Philostrati Imaginibvs. ||; 
épître dédicatoire de Mart. Dorpius à J. Leupe, 
Jacq. Pape et J. Despautère; épître de Guilielmus 
Goudanus à Florent, baron d’Iselstein, et vingt-et- 
un vers latins de Petrus Ægidius. 



Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 
Carlsruhe : bibl. gr. duc. 



I 








Ff. Av°-[Bvij] vo : De Gallo gallinaceo. ||, etc., 
recueil de quarante-cinq fables. 

Ff. [Bvij] vo - [C ûy ] vo : Aesopi Fabvlae Iladn- 
ano || Barlando Interprète . || 

Ff. [ Ciiij ] vo-Diij ro: Fabvlae . A/. Pr/ro Sco/o ... 
fcriptç a Barlâdo . || 

F. Diij r° et vo : Aniani Fabulac Iladri. Barlan. 
interprété. || 

Ff. Diÿ vo -Eij vo : Fabvlae Aniani Gvielmo || J/rr- 
tnüno ... inter pte mutatœ ... 

Ff. Pÿ vo-[£uy] vo : Apologi Ex Chiliadibvs || 
adagiorum Erafmi defumpti ... 

Ff. [Pm/] vo-Fiiij : série de sept fables commen- 
çant par l’avis : f Is qui emendandis iis Jabulis ... 

Ff. Fiiij ro-[Fr] vo : Nicolai Gerbellii Phorcen\\sis 
Apulogvs Lepidis\\simvs t || De Aranea k Podagra. || 

Au vo du f. [Pt/], la fin de la fable précédente et 
la souscription : Argentorati, ex Aedibvs Xlatthice 
Schu=\\rerij, Menfe Decembri. Anno a Chri-\[/lo nato. 
M. D. XVI. || Dij cepta fccundent. || Régnante impera- 
torc Cœs. Maxi*\\miliano. P. F. Avg. P. P. ||. Le der- 
nier f., blanc au vo, porte au ro la marque typogr. 
de Matthias, (sic) Schvreri f précédée de la mention : 
Ex Mvnificentia Divi Impe*\\ratoris Maximiliani fem- 
per Aug. ||, et suivie de la devise : Stbi k Suis. 

Nouvelle édition strasbourgeoise. Elle contient, de 
plus que l’autre édition de Strasbourg, Schürer, 
1516, la fable finale de Nie. Gerbellius. L’encadre- 
ment du titre est le même. 



i 







[AESOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. 
GuilielmoGoudano, Hadriano Barlando etErasmo. 

Louvain, Thierry Martens. 

Mense septembri 1517. 

Fabule. || Pétri Aegidii Antuerpiani || 
Hendecafyllabon ad || leétores. || 

Quifquis nofcere fabulas iocofas 
Aefopi cupis, hune nouum libellum 
Limatum, nitidum, eruditulumqj, 

Exili tibi compara moneta. 

Quo nec terfior eft, venuftiorqj, 

Nec iucundior eft, facetiorve, 

Seu purum infpicias ftilum latinum, 
Seu tu beftiolas legas loquentes. 

Quin & fenficulis featens amœnis, 

Vt vita inftituenda cuiqi monftrat. 
Hune nec barbarus ore zoilæo 
Pinfet, deprimet, atqj lancinabit. 

Hue vel relligiofuli (sic) probabunt, 
Qui fraéti piceo caput cucullo 
Ipfis funt Cynicis feueriores. 

Nullos quippe docet feros amores, 

Vel (quæ lædere teftulam iuuentæ 

La Haye : bibl. roy. 



Poffent) illecebras licentiores. 

Sed quid plura moror? libellus ifte 
Prorfus nobilis, elegans, latinus, 
Horarum eft fimul omnium libellus. 
Finis. 

In-40, sans chiffres ni réclames, sign. [a] bi-kiii 
[k vi], 42 ff. Car. rom. 

F. [, a.i .] : titre, et liste du contenu : Fabularuvi qucc 
hoc libro continentur || interprétés atqj autores finit 
hi . || Guiliclmus Gouda nus. || Erafmus Roterodamus. 
|| ... Hadrianus Barlandus. || ... 

F. [ a.ii .] : épître dédicatoire : Martinus Dorpitis 
Ioanni Lcupe, Iacobo pape , || k Ioanni [Despauterio] 
N iniuita cruditiffimis in || Flandria ludimagiJlris.S. ||, 
datée de Louvain, du collège du Lis, le 10 des calen- 
des de décembre [15??], et autre épître dédicatoire : 
Guilieltnus Goudanus canonicus diui Aurelii || Augu- 
JHni Florentio fuo illujtri Ba--\\roni Ifeljteyno. S. D. ||, 
sans date. 

Ff. [ a.iii .] r° - [d. iiii.] ro; série de quarante-quatre 
fables traduites en latin par Guilielmus Goudanus : 
De Gallo gallinaceo. ||, etc. 

Ff. [d.iiii.] r o -[/.««.] r° : Fabula Auiani, Gui - 
lielmo || Hermanno Diui Augu\\Jlini ordinis canonico || 
interprété mutât œ || incipiunt feli=\\citer. ||, trente-huit 
fables, dont la première est intitulée : De nutrice k 
lupo. || 

Ff. [/. iiii.] r°- [g. Hi .] ro : Apologi ex Chiliadibus 
Adagiorum\\Erafmi defumpti ... Série de neuf fables. 



La neuvième, à la rigueur, devrait être citée séparé- 
ment : De fatyro k rujiico Auiani fabu\\la Erafmo ... 
interprète . ||. Le titre de départ est précédé d’une 
épître dédicatoire : Generofiffimo adolefcenti Antonio\\ 
Bergen. Hadrian* Barlandus. S . D. P. ||, datée de 
Louvain, du collège du Porc [1513]. 

Ff. [g-iii.] v°-hi vo : série de fables commençant 
par l’avis suivant : Is qui emendandis iis fabulis prœ- 
feClus fuit || fequentes apologos ex variis k his optimis || 
autoribus collegit, vta pueris qttoqj legerd-\\tur, quibus 
nunq e/l bene injïruüa atqj || copiofa bibliotheca. ||. 
Ces fables portent respectivement les en-tètes : Ex 
fecundo Noflium Atticarum Gelii (sic), Apologus || 
Acfopi Phrygis memoratu non inutilis. j| ; Fabula ex 
Lamia Politiani defumpta. ||; Apologus ex fecundo 
libro Pétri Criniti De || Jionejta difeiplina defumptus. |j; 
Fabella de coruo k lupis , ex Ioanne Antonio || Canipano 
defumpta. ||; Altéra, de partu terrœ ex eodem. ||, et 
[A^pologus de membris et ventre || ex Plinio defump - 
tus. Il 

Ff. Itii . ro-kiiro ; trente-trois fables traduites 
d’Ésope par Laur. Valîa : De vulpc k capro. ||, etc. 
Ce recueil débute par : Fabularum prologus. || Lau- 
rentius Valla infigni viro Arnoldo Fouelledc S. j|, 
daté de Gaëte, cal. de mai 1438. 

Ff. k H vo-[£z/] ro : Fabuler aliquot Acfopi Barlando 
interprète. ||, dont le titre de départ est précédé de 
l’épître dédicatoire sans date : M. Iacobo Neruio ht- 
rifperito, bonarum etiam || literarum perjiudiofo viro 
Barlandus S . ||. Douze fables. La neuvième [le pom- 



mier et le propriétaire cupide] est rangée à tort avec 
les autres sous un titre commun, puisqu’elle est tirée 
de Baptista Mantuanus : Apologus ex Mantuano tra- 
duélus. || 

F. [kv] r<> et vo : Antonius Codrus Vrcetis in \\fer- 
ntone nono. || [De Aefopi vit a ...]. 

F. [kv] vo : Hermogenes in praexercitamentis rhe -|| 
toricœ interprète Prifciano . || [... de fabula ...]. 

Ff. [kv] vo et [kvi] r® : Quintiliantis in quinto injli - 
tutionis || oratoriœ libro. ||, et la souscription : Lo- 
uamii (sic) apud Theodoricum Martinum Alojtenfem . I| 
Anno M, D. XVII. Mcnfe jeptembri . ||. L’extrait de 
Quintilien concerne la fable, 

F. [k vt] vo : marque de Thierry Martcns repro- 
duite ci-après. 

Les deux premiers groupes de fables (Guilielmus 
Goudanus) sont la réimpression des séries i et 5 de 
l’édition de 1513. 

Les groupes 3 et 4 (Erasmus et Is qui ...) répondent 
aux séries 6 et 7. 

Les fables traduites par Laur. Valla (5c groupe) 
sont nouvelles, de même que tous les accessoires 
empruntés à Codrus, Hermogène et Quintilien. 

Le groupe 6 (le groupe de Barlandus) est composé 
d’un choix de douze fables fait dans les séries 2 et 3 
de l’édition de 1513, savoir les pièces 2, 3, 4, 7, 8, 
9, 12, 21 et 23 de la série 2, et les pièces 3, 9 et 10 
de la série 3. L’épître dédicatoire de Barlandus à 
Jacq. Nervius semble avoir été composée spéciale- 
ment pour ce groupe. 

L’ancienne série 4 (quatre fables d’Avianus trad. 
par Adr. Barlandus) a été supprimée. 




159 - 



Marque typogr. de Th. Martens. 












H'* 












[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando et Erasmo. 



Leipzig, Valentin Schumann. 1517. 



Fabularù que || hoc libro continentur in=|| 
terpretes atqj authores funt hi. || Guilielmus 
Goudanus. || Hadrianus Barlandus || Era- 
fmus Roterodamus || Aulus Gellius || Angé- 
lus Politianus || Petrus Crinitus. || Ioannes 
Antonius Campanus || Plinius Secüdus No- 
uocomenfis || Nicolaus Gerbellius Phorcen.|| 
5 f Aefopi Vita ex Max. Planu=||de excerpta, 
& auéta. || 

In-40, sans chiffres ni réclames, 4 ff. lim., avec 
les sign. ou chiffres 2-3 [4], 31 ff. signés A - F iij [Fv], 
et 1 f. blanc. Car. rom. 

Ff. lim. : titre entouré d'une bordure à fleurs sur 
fond noir, et blanc au v°; Aesopi Vit a Brevissime, 
Ex || Maximo Planvde. ||; Ex Philostrati Imagi- 
nibvs. ||; épître de Mart. Dorpius à Leupe, Pape 
et Despautère; épître de Guilielmus Goudanus à 
Florent, baron d’Iselstein ; vingt-et-un vers latins 
de Petrus Ægidius. 

Ff. A ro-[Æz/] ro : H De Gallo gallinaceo. ||, etc. 

Ff. [£i>] v°-[Cm)] ro : Esopi Fabvle Hadriano 
Bar^\\lando Interprète. || 

Ff. [Ciiij] vo-Dij r° : f Fabvle. M. Petro Scoto ... 
Jcriptœ a Barlando . || 

Munich : bibl. roy. 



F. Dij vo et vo : Aniani Fabulœ Hadri. Barlan. 
interprété. || 

Ff. Diij r o-Eiij r° : Fabvlae Aniani. Gvielnto 
Her\\müno ... inter\\prete mutatç ... 

Ff. Eiij ro-F r° : Apologi Ex Chiliadibvs Adagio - 
rvm || Erafmi dejumpti ..., toujours sans l’épître dédi- 
catoire de Barlandus à Antoine de Berghes. 

F. F r<> -[F iiij] : série de sept fables commençant 
par l’avis : f Is qui ... 

Ff. [F iiij] vo-[Ft>] vo : Nicolai Gerbellii PJiorcen\\ 
sis Apologvs Lepidis*\\simvs. || f De Aranca & Po - 
dagra. || 

Au vo du f. [Ft;], la fin de la fable de Gerbellius; 
la souscription : 1 Lipfiœ in œdibus Valentini Schu- 
man || Anno domini Millefimo quingen\\tefimo decimo - 
feptimo. ||, et la marque typogr. de Schumann. 

Réimpression de la seconde édition de Strasbourg, 
Matthias Schürer, 1516, mense decembri. 



I [ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. 
Guilielmo Goudano, Hadriano Barlando et Erasmo. 

: Bâle, Pamphile Gengenbach. 

16 kal. martii 1518. 

Fabvlarvm Qvae || hoc libro côtinent in- 
i terpre||tes atqt authores Sût hi. || Guilelmus 
; Goudanus. || Hadrianus Barlandus || Era- 
I fmus Roterodamus || Aulus Gellius || Angélus 
j Politianus || Petrus Crinitus || Ioannes An- 
; tonius Campanus || Plinius Secundus Nouo- 
! comenfis || Nicolaus Gerbellius Phorcen. || 

; Aefopi Vita ex Max. Planu=||de excerpta, & 
] audta. || 

Bafileç apud Pamphilum. G. || 

j In-40, sans chiffres ni réclames, sign. Aij-Giiij 
j [Gvj], 30 ff. Car. rom. 

j Ff. [A]ro-[A iiij] r<> : titre encadré; biographie 
i sommaire d’Ésope d’après Planude; Ex Philostrati 
j Imaginibvs || ; épître dédicatoire de Martin Dorpius 
i à Leupe, Pape et Despautère; épître de Guilielmus 
; Goudanus à Florent, baron d’Iselstein, et vers latins 
j de Petrus Ægidius. L’encadrement du titre, de quatre 
j bois juxtaposés, représente Dalila coupant les che- 
j veux de Samson, la courtisane à cheval sur le dos du 
j philosophe Aristote, etc. Ff. [A iiij] v° - D r° : De Gallo 

Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 

! 

i 



gallinaceo. ||, etc. Ff. D t°-Ev<> : Esopi Fabvlae Ila- 
driano || Barlando interprète . ||, y compris celle de 
Baptista Mantuanus. Ff. E v°-Eiij r° : Fabvlae . Af. 
Petro Scoto ... fcripte a Darlüdo. ||. Ff. Eiij r°- 
[. Eiiij ] r° : Aniani (sic) Fabulœ . Hadri. Barlan. in- 
terprète. || . Ff. [Eiiij] 1*0 -G vo : Fabvlae Aniani . 
Gvileltno || Hermâno diui Augujtini ordtnis (sic) cano - 
ni*||co interprète mutatœ incipiunt fœliciter ||. Ff. G 
vo -Giij vo : Apologi Ex Chiliadibvs || adagiorum 
Erafmi defumpti ad com\\munem pucrorum fruftü. ||, 
suivis de la fable : 1 De Satyro & RuJHco Aniani fa- 
bula Eraf. ... interpte . ||. Ff. Giij v°-[Gvj] ro : série 
de sept fables commençant par l’avis : « Is qui ... 

Au r° du f. [Gvj], la fin de la série précédente et 
la souscription : Bafileç. ex Aedibus Pamphili Gengen- 
bachij || 16. Kal\ Martij. An. D. XVIII (sic). ||. Au 
vo du même f., une figure sur bois : saint Jérôme 
dans le désert. 

Édition faite sur les deux éditions de Strasbourg, 
Matthias Schürer, 1516. On dirait le corps de la 
première des deux avec le titre de la seconde. En 
d’autres termes, la pièce de Nicolaus Gerbellius 
Phorcen., annoncée sur le titre, fait défaut à la fin 
du livre. 

Coté 18 marcs, Trubner, 18 88, no 378. 



[ÆSOPUS, Avianus,etc.],fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando et Erasmo. 



i Strasbourg, Mathias Schürer. 

Mense octobri 1518. 

Fabvlarvm Qvae || hoc libro continentur 
; inter= || prêtes, atqî autho=j|res Sunt hi. || 
i Guilielmus Goudanus. || Hadrianus Bar- 
; landus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
i Gellius. || Angélus Politianus. || Petrus Cri- 
I nitus. || Ioannes Antonius Campanus. || 
i Plinius Secundus Nouocomëfis. || Nicolaus 
i Gerbellius Phorcen. || Aefopi V r ita ex Max. 

; Planu=||de excerpta, & auéta. || 

In Libéra Argentina || apud Matthiam 
Schurerium. || .M. .S. || 

In-40, sans chiffres ni réclames, 4 ff. lim. avec les 
i sign. ou chiffres 2*3[4], et 34 ff. signés A-Fiij [Fvj]. 

| Car. rom. 

Ff. lim. : titre encadré; biographie sommaire d’É- 
j sope; Ex Philostrati Imaginibvs. ||; épître dédicat. 
i de Martin Dorpius; épître de Guilielmus Goudanus 
! à Florent, baron d’Iselstein, et vers latins de Petrus 
j Ægidius. 

Ff. A r°-[.Bi>y] v° : De Gallo gallinaceo. ||, etc. 



Munich : bibl. roy. 



Ff. [Bvij] vo-[Cmÿ] vo :Aesopi Fabvlae Hadriano || 
Barlando Interprète. || 

Ff. [ Ciiij ] vo-Diij ro : Fabvlae .M. Petro Scoto 
... Jcriptœ a Barlando || 

F. Diij ro et vo : Aniani Fabtilœ Iladri. Barlan. 
interprète. || 

Ff. Diij vo-Eij vo : Fabvlae Aniani. Gvielmo || 
Hermantio ... interpte mutatœ ... 

Ff. Eij vo • [Eiiij] vo : Apologi Ex Chiliadibvs || 
Adagiorum Erajmi defumpti ... 

Ff. [Eiiij] vo • [Fiiij] ro : série de sept fables, com- 
mençant par l’avis : % Is, qui ... 

Ff. [Fiiij] ro-[Fv] vo : Nicolai Gerbellii ... Apolo- 
gvs ..., suivi de la souscription : Argenlorati ' , ex 
Aedibus MattJxiœ Schu=\\rerij t Menfe Oâobri. Anno a 
CJiri=\\Jlo nato. M. D. XVIII. || Dij cepta fecundcnt. || 
Régnante imperatore Cœs. Maximi=\\liano. P. F. Avg. 
p. p. ii 

Le dernier f., blanc au vo, porte au ro la marque 
typogr.de Matthias, (sic) Schvreri (sic), précédée de la 
mention : Ex mvnificentia ... et suivie de la devise : 
Sibi Et Svis. ||. La marque est celle qu’on rencontre 
aussi à la fin de la seconde édition de Strasbourg, 
1516. 

Réimpression de la seconde édition de Strasbourg, 
1516. L’encadrement du titre est le même. 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.],fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando et Erasmo. 



Strasbourg, (Mathias Schürer?). 

Mense augusti 1519. 



& Fabvla||rvm Qvae Hoc || libro continen- 
tur inter- 1 | prêtes, atqj autho-||res Sunt hi. || 
*,* || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Angélus Politianus. || Petrus Cri- 
nitus. || Ioannes Antonius Campanus. || 
Plinius Secûdus Nouocomêfis. || Nicolaus 
Gerbellius Phorcen. || Aefopi Vita ex Max. 
Planu-||dc excerpta, & auéta. || 

In-40, sans chiffres ni réclames, 4 ff. lim., avec les 
sign. ou chiffres 2-3 [4], puis 33 ff. signés A-Fiiij 
[Fv], enfin 1 f. blanc. Car. rom. 

Ff. lim. : titre encadré, en rouge et en noir; bio- 
graphie sommaire d’Ésope d’après Planude; extrait 
de Philostrate; épître de Martin Dorpius; épître de 
Guilielmus Goudanus à Florent, baron d’Iselstein, 
et vers latin de Petrus Ægidius. 

Ff. A r<> -[B vij] vo : De Gallo gallinaceo. ||, etc. 

Ff. [Bvij] vo -[Ciiij] vo : Acsopi Fabvlae Iladriano\\ 
Barlando interprété . || 

Ff. [Ciiij] vo-Diij r<> : Fabvlae M. Petro Scoto ... 
i feriptœ a Barlando . || 

Amsterdam : bibl. univ. 

Breslau : bibl. ville. 

Gottingue : bibl. univ. 

Gand : bibl. univ. 



F. Diij ro et vo : A niant Fabula: Iladri. Barlan . 
interprété . || 

Ff. Diij vo -Eij vo : Fabvlac Aniani . Gvilielmo 
Her-\\mano ... mutâtes ... 

Ff. JBÿ vo - [ 2 ?f#ÿ] vo : Apologi Ex Chiliadibvs 
Ada-\\giortim Erafmi dejumpti ... 

Ff. [ Eiiij ] vo-Fiiij ro : série de sept pièces com- 
mençant par l’avis : Is qui ... 

Ff. Fiiij ro-[Fr] vo : Nicclai Gerbellii ... Apolo- 
gvs ... De Aranea , A Podagra suivi de la souscrip- 
tion : Imprejfum Argentines Mcnfe || Augufti . Anno. 
M. D. XIX . || Dÿ fecundent. || 

Réimpression de l’édition de Strasbourg, Mathias 
Schürer, 1518. La bordure du titre est conforme à 
celle de plusieurs éditions antérieures de Schürer, 
savoir celles de 1515, 1516 et 1518, mais elle a été 
tirée au moyen d’un autre bois, celui qui a servi 
pour l’édition de Strasbourg, s. n. d’impr. (c. 1515). 






[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulae, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando et Erasmo. 

S. 1 . ni n. d’impr. S. d. (c. 1519). 



Fabvle Di||versae Qvaedam || ac lepidif- 
fimæ quai}? au || flores atq* interpre||tes hi 
funt. || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus || Erafmus Roterodamus || Aulus 
Gellius || Angélus Politanus (sic) || Petrus Cri- 
nitus. || Ioannes Antonius Campanus | 
Plinius Secûdus Nouocomenfis || Nicolaus 
Gerbellius Phorcen || FAfopi (sic) Vita ex 
Max. Pla||nude excerpta, & aufta, || 

In-40, sans chiffres ni réclames, sign. [A] A iij - 
Giij [Giiij], 30 ff., dont le dernier est blanc au vo. 
Car. rom. 

Ff. [A] r°-Aiij vo : titre; biographie sommaire 
d’Ésope d’après Planude; extrait de Philostrate; 
épîtres de Dorpius et de Guilielmus Goudanus, et 
vers latins de Petrus Ægidius. 

Ff. Aiiij ï° -Ciij ro : De Gallo gallinaceo. || , etc. 

Ff. Ciij r o-Diij vo : Aesopi Dabvlae (sic) Hadri- 
ano || Barlando interprète . || 

Ff. Diij vo-£ r o : Fabvlae. M Petro Scoto ... Jcriptœ 
a Barlando . || 

Ff. E vo-Eij ro : Aniani Fabules Hadri. Barlan. 
interprète. || 

Bonn : bibl. univ. 












:.? r 




Ff. Eij ro-Fiij r° : Il Fabvlœ A niant. Guilielmo 
Hermüno ... inter\\prete ... 

Ff. Fiij vo-Gro : Apologi ex Chiliadibus ada- 

giotf. Erafmi defumpti || ... 

Ff. G ro-Giij vo : série de sept fables : Ex fe- 
cundo noéliutn atticarum Gellij. Apologus || ..., etc. 
Le début ordinaire : Is qui ... fait défaut. 

Ff. Giij vo et [Giiij] ro : ^ Nicolai Gerbellij Phor - 
cen Apo-\\logus ... De Aranea & Podagra. || 

Édition conforme à celles de Strasbourg, 1518 et 
1519, mais très inférieure. 



j [ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. Gui- 

lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

j Louvain, Thierry Martens. 

Mense januarii 1520. 

Fabvla=||rvm quæ hoc libro continentur,|| 
j Interprètes, atqj autores funt hi. || Guiliel- 
; mus Goudanus. || Hadrianus Barlandus. || 

: Erafmus Roterodamus. Il Aulus Gelius (sic). 

! Angélus Politianus. || Petrus Crinitus. | 

I Ioannes Antonius Campanus. || Plinius Se- 
I cundus Nouocomen. || Nicolaus Gerbellius 
I Phorcen. || Laurentius Abftemius || 

In-40, sans chiffres ni réclames, sign. ii-iii [iiii], 

• Bi-Oiii [Ovi], 58 ff. Car. rom. 

Ff. [i] r o-it vo : titre encadré, Pétri Aegidii ... 

| Hcndecafyllabon ad || Lcctores ||; épître dédicatoire 
j de Mart. Dorpius, et épître de Guilielmus Goudanus 
| à Florent, baron d’Iselstein. La bordure historiée 
j du titre comprend, au milieu de la partie supé- 
! rieure, l’ancre de Thierry Martens. 

Ff. iii ro -DU vo : De Gallo || Gallinaceo . ||, etc., 

: quarante-cinq fables. 

Ff. DU vo -Fi vo : Fabulæ Auiani, Guilielmo Her- 
\ tnanno || ... in=\\tcrprete, uiutatœ. ||, trente-huit pièces. 

Ff. Fi vo-[Giû‘] ro : Aesopi Fabvlae , Hadriano || 
i Barlando Interprète . ||. Série de vingt-trois fables, 

Bruxelles : bibl. roy. 

La Haye : bibl. roy. 

| Tubingue : bibl. univ. 

Gand : bibl. univ. 



sans compter celle en vers de Baptista Mantuanus. 
Elle débute par une épître dédicatoire : Gcnerofiffimo 
adolefcenti Antonio Bergen, || Hadrianus Barlandus 
S. D. P. ||, datée de Louvain du collège du Porc. Le 
titre de départ est placé en tête du f. F H ro. 

Ff. [ Gin ] vo-Hi vo : Fabvlae M. Petro Scoto ... 
fcriptœ a Barlâdo. ||, treize pièces. 

Ff. Hi vo-Hn ro : Aviani Fabvlae, Hadria. Bar là. 
interpte . || 

Ff. Hii r°-[Hiiit] vo : Apologi ExCliiliadibvs Ada - 
gio=\\rü Erajmi defumpti ..., neuf pièces y compris : 
De Satyro, k Rujlico . Aviani fabula, Erafmo quoque 
interprète . || 

Ff. [Hiiit] v°-[Iiiiï] ro : série de sept fables com- 
mençant par l’avis : Is q ... 

Ff. [ Iiiii ] r°-Ki v° : Nicolai Gcrbellii ... Apologus 
lepidiffimus. || 

Ff. Ki vo-[Oz/i] ro : ^ Lavrentii || Abstemii Viri 
Flegantis (sic). Et || Amocni ingenii Fabulœ elegantif- 
fimœ . Nuper p || clarijfimum Poetam, k Philofophum || 
Gargetium emaculatœ. ||, cent fables, sans pièces 
accessoires d’une nature quelconque. 

Au bas du ro du dernier f., la souscription : Louanii 
apud Theodoricum Martinum || Alojlenfem, Anno. M. 
D . XX. || Men. lanu . ||. Au vo, la marque typ. repro- 
duite ci-après, suivie des maximes et devises : Ne tem- 
pejlatinn vis auferat ...; Ev ©tvw à).vjSsia.||, et noUàxu 

£V Ol'JOV XV/J.W7iv TL7 VCCUOT/it. || 

Nouvelle édition. Elle comprend, de plus que celle 
de Strasbourg, (Mathias Schürer?), 1519, les fables 






■' 

■ 

I' 



11 



d’Abstemius. Dans la partie ancienne, les diverses 
séries se suivent dans un autre ordre. L’épître dédi- 
catoire à Antoine de Berghes, omise dans les diffé- 
rentes éditions allemandes de 1515 à 1519, a été 
rétablie; mais, au lieu de la mettre en tête de la série 
extraite d’Érasme, on l’a mise, par erreur, devant 
les fables d’Ésope traduites par Adrien Barlandus. 




■h 

. ' i 




r fera 



mi 




theodo . 

EXCV 




MARTIN. 

DEBAT. 



Sacra - Ancora. 

Marque typographique de Th. Martens. 



Semper fit tibi nlxa mensfionefto» 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



Strasbourg, PaulGotç, Gotz, Gôtz ou Getz. 

152°. 



Fabvlarvm || Qvae Hoc Libro Con||ti- 
nentur interprètes, atq? autho=||res Sunt 
hi. || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Roterodamus. || 
Aulus Gellius. || Angélus Politianus, || Pe- 
trus Crinitus, || Ioannes Antonius Campa- 
nus. || Plinius Secundus Nouocomenfis. || 
Nicolaus Gerbellius Phorcenfis. || Laurentius 
Abftemius: || Laurentius Valla, || Aefopi Vita 
ex Max, (sic) Planu||de excerpta. & aucfta, || 
In-40, 6 ff. lim. et L ff. chiffrés, dont le dernier 
est blanc au vo. Car. rom. 

Ff. lim. : titre, avec encadrement historié, com- 
posé de quatre pièces gravées sur bois; vie d’Esope; 
extrait de Philostrate; épître dédicatoire de Martin 
Dorpius; épître de Guilielmus Goudanus à Florent, 
baron d’Iselstein; Endecafyllabon de Petrus Ægi- 
dius; index, et liste des errata . 

Ff. I vo-IX ro : De Gallo gallinaceo, ||, etc. 

Ff. IX vo-XIII vo : Aesopi Fabvlae Hadri\\ano 
Barlando In\\terprete. || 



Munich : bibl. roy. 
Berlin : bibl. roy. 
Cracovie : bibl. univ. 



Ff. XI II vo-XV vo : Fabvlae M. Petro Stoto (sic) 
... fcriptœ a Barlando , || 

Ff. XV r° et v° : Aniani Fabulce Haciri, (sic) Bar - 
lan. interprète. || 

Ff. XV vo-XX vo : Fabvlae Aniani Gvilelmo || 
Hermanno ... interprète mutatœ ... 

Ff. XX vo -XXII vo : Apologi Ex Chiliadibvs || 
Adagiorum Erafmi defumpti ... 

Ff. XXII vo-XXV r° : série de sept fables, com- 
mençant par l’avis : Is qui ... 

Ff. XXV ro -XXVI ro : Nicolai Gerbelii ... Apolo- 
gvs Lepi\\dissimvs. || 

Ff. XXVI r°-XLIIII vo : Lavrentii Ab\\stemii 
Viri Elegantis : Et || Amoeni ingenij Fabulœ elegan- 
tifsi\\nie, Nup per clarifsimum Poetam & || PJiilofophum 
Gargetium || emaculate . ||. Ce recueil comprend cent 
fables. Il est précédé d’une lettre de Domicius Pal- 
ladius Sovrannus à Pollio Vadius, d’une épître dédica- 
toire d’Abstemius à Ottaviano Ubaldino, comte de 
Mercatello, et du Proemium. Il est terminé par deux 
distiques latins de Petrus Paulus Phantinus, et par 
deux autres distiques de Joannes Antracinus. 

Ff. XLIIII vo-Lro : Lavrentii Valensis (sic) In 
XXX[III\. Fa\\bularum Aefopi , e Greco in latinum 
fermo\\nem ad Clarifsimum virum Renaldum || Fona - 
lede Prœfatio. ||. Groupe de trente-trois fables. 
L’en-tête sert à la fois pour la préface et pour le 
recueil proprement dit. 

Au bas du f. L ro, la souscription : Diuerforü 
authorü & inter ptü fabulœ. excufœ fut im\\penfis Pauli 
Gotç Argent. Anno, Il M. D, XX. || 



Nouvelle édition. L’ordre des différentes séries est 
le même que dans l’édition de Strasbourg, 1519; 
mais on y trouve en outre la série de Valla et celle 
d’Abstemius. 

Comparée à l’édition de Louvain, Th. Martens, 
1520, l’édition décrite comprend en plus le recueil de 
fables de Valla, et les pièces liminaires du groupe 
d’Abstemius. Par contre elle n’a pas la lettre de 
Barlandus à Antoine de Berghes. 









h 



• ^ 







. 



. 



'1m) 




: 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ,interpr. Gui- 

lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



(Hagenau), Thom. Anshelm. 

S. d. (c. 1521 ?). 

Fabvla||rvm Qvæ Hoc Libro || continen- 
tur interprètes, atq$ autho||res funt hi. || 
Guilielmus Goudanus. || Hadrianus Bar- 
landus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Angélus Politianus. || Petrus Cri- 
nitus. || Ioannes Antonius Campanus. || 
Plinius Secundus Nouocomenfis. || Nicolaus 
Gerbelius Phorcenfis. || Laurentius Abfte- 
mius. || Laurentius Valla. || Rimicius. Iam 
denuo additus. || Æfopi vita ex Max. Pla- 
nude || excerpta, & auéta. || 

In-40, 6 ff. lim. et LU ff. chiffrés, dont le dernier 
est blanc au vo. Car. rom. Les ff. XLÎX et LI sont 
chiffrés par erreur LI et XLIX . 

Ff. lim. : titre avec bordure en forme de porti- 
que de style renaissance italienne; trois distiques la- 
tins : Verba libri ad empioretn. ||; biographie sommaire 
d’Ésope; extrait de Philostrate; deux épîtres, de 
Martin Dorpius et de Guilielmus Goudanus; Ende- 
cajyllabon de Petrus Ægidius; index alphabétique, et 
1 p. blanche. 

Berlin : bibl. roy. 



Ff. I r°- VII vo : De Gallo gallinaceo. ||, etc. 

Ff. VII vo- X vo : Æsopi Fabvlœ Hadria\\no Bar- 
lando Diter\\prete . || 

Ff. X \o-X 1 I r° : Fabvlœ M. Petro Scoto ... fer iptœ 
a Barlando. || 

F. XII r° et vo : Aniani Fabulœ Hadri. Barlan. 
interprète . || 

Ff. XII vo -XVI vo : Fabvlœ Aniani Gvilelmo Hcr\\ 
manno ... inter\\prete mutatœ ... 

Ff. XVI vo -XVII vo ; Apologi Ex Chiliadibvs 
Ada\\giorum Erajmi defumpti ..., sans l’épître de 
Barlandus à Antoine de Berghes. 

Ff. XVII v°-XX r° : série commençant par : If Is 
qui ... 

F. XX ro et vo : Nicolai Gerbellii ... Apologvs ... 
De Avança , k Podagra. || 

Ff. XX vo-XXXV ro : Lavrentii Abstemii || ... Fa- 
bulœ ..., avec les pièces accessoires : deux épîtres et 
un Proemium au commencement, et deux pièces de 
vers latins, de Phantinus et Antracinus, à la fin. 

Ff. XXXVro-XXXIXvo: fables de Valla, avec 
préface. 

Ff. XL ro-L/7 ro : Æsopi ... Apologi E Grœco 
La\\tini Per Rimicivm Facti , ||, commençant par un 
Argumentvm et terminés par la souscription : Ex 
Academia Anshelmiana || 

La souscription est suivie de la note manuscrite : 
h . e . Hagenoae ap. Tho. Anshelmutn circa a. 1510-25. 
Cette spécification est plus ou moins confirmée par 
les Annales de Panzer, où l’on trouve, t. XI, p. 212, 



que Thomas Anshelmus Badensis a imprimé à Ha- 
genau, de 1517 à 1526. Il y a peut-être moyen 
de déterminer de plus près encore la date de l’im- 
pression. Le livre, in-40, comprend la série de 
fables traduites par Rimicius, qu’on ne trouve pas 
encore dans l’édition de Strasbourg, Paul Gotç, Gotz 
ou Getz, 1520, dernière édition in-40 que nous ayons 
rencontrée, si l’on excepte sa descendante directe, 
celle de Cologne, Cruphtanus, 1522. D’autre part, il 
est conforme, pour le contenu, au recueil imprimé à 
Strasbourg, par J. Knoblouch et Paul Getz, 1521, 
qui est la première édition in-8°. Il peut procéder 
plus ou moins directement de celle-ci. Il peut aussi 
l’avoir immédiatement précédé, ce qui est même plus 
vraisemblable à cause du format. En tout cas, on 
peut le considérer comme étant imprimé vers 1521. 
Nous ne proposons ce millésime que comme provi- 
soirement probable. Nous sentons fort bien que la 
découverte d’autres éditions, tant in-40 que in-80, 
peut modifier notre raisonnement. 

D’après Léopold Hervieux (Les fabulistes latins 
depuis le siècle d'Auguste jusqu’à la fin du moyen âge , 
I, p. 269), Rimicius s’appelle de son vrai nom Ra- 
nutio, d’Arezzo. 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo,etc. 

Strasbourg, Jean Knoblouch et Paul Getz, 
Gôtz ou Gotç. 1521. 

Fabvlarvm Qvae Hoc || libro continentur 
interprètes, atq; || authores funt hi. || Gui- 
lielmus Goudanus. || Hadrianus Barlandus.|| 
Erafmus Roterodamus. || Aulus Gellius. 
Laurentius Valla. || Angélus Politianus. 
Petrus Crinitus || Ioannes Antonius Cam- 
panus. || Plinius fecundus nouocomenfis. || 
Nicolaus Gerbelius Phorcenfis. || Laurentius 
Abftemius. || Rimicius. Iam denuo additus. || 
Aefopi uita ex Max. Planude || excerpta, & 
aufta. || Indicé Fabularum in ueftibulo 
reperies. || 

In-80, 16 ff. lim., 103 ff. chiffrés et 1 f. blanc. 
Car. ital. 

Ff. lim. : titre, avec bordure historiée, sur bois 
et composée de quatre parties; dédicace en vers: 
Ioanni Chelio Gisingio || Colmariae Lvdimagi\\stro 
Io. Hervva=\\givs. ||; index alphabétique; biographie 
sommaire d’Ésope; Ex PJiilostrati || Imaginibvs. ||; 
épître dédicatoire de Martin Dorpius; épître de Gui- 
lielmus Goudanus à Florent, baron d’Iselstein; En - 



Utrecht : bibl. univ. 

Fribourg en Brisgau : bibl, univ. 
Berlin : bibl. roy. 

Gôttingue : bibl. univ. 







; 














■ 



decajyllabon de Petrus Ægidius, et trois pp. blanches. 

Ff. i ro-13 vo : De Gallo Gallinaceo. ||, etc. 

Ff. 14 ro-20 ro : Aesopi Fabvlae Hadri\\ano Bar- 
lando || interprète . || 

Ff. 20 ro-22 vo : Fabvlae M. Petro Scoto ... friptce || 
à Barlando. || 

Ff. 23 r° - 24 [par erreur 44] ro : Aniani Fabvlae 
Hadri. || Barlando interprète . || 

Ff. 24 ro-32 ro : Fabvlae Aniani GvileF\\mo Her- 
manno ... mterprete mutatœ, || ... 

Ff. 32 ro-34 vo : Apologi Ex Chiliadibvs. || Ada- 
giontm Erafmi defumpti ..., sans l’épître de Barlan- 
dus à Ant. de Berghes. 

Ff. 34 vo-38 vo : série de sept fables commençant 
par l’avis : Is qui ... 

Ff. 39 ro-40 ro : Nicolai Gerbellii ... Apologvs || ... 
De Aranea Et Podagra || 

Ff. 40 vo-69 ro : Lavrentii Abstemii ... Fabulce 
ele\\gantiff. Nuper per ... Gar\\getium emaculatœ . ||, 
précédées de deux épîtres et d’un Proemivm , et sui- 
vies des pièces de vers latins de Phantinus et d’An- 
tracinus. 

Ff. 69VO-78 vo : trente-trois fables d’Ésope tra- 
duites par Laur. Valla. Elles sont précédées d’une 
préface. 

Ff. 78 vo-103 vo : Aesopi Fabvlatoris Cla\\riffimi 
Apologi e Grceco Latini || per Rimicium faâi. ||. No- 
nante neuf pièces. 

Au vo du f. 103, la fin de la dernière fable et la 
souscription : Argentinae In Aedibvs || Ioannis Knob - 
lovchii || Dvctv Pavli Getz || Aitno. M. D. XXL || 



Édition ressemblant beaucoup à celle de (Hage- 
nau), Thomas Anshelm, (c. 1521?), et comprenant, 
de plus que celle de Strasbourg, 1520, les fables 
traduites par Rimicius. Les vers adressés à Joannes 
Chelius Gisingius sont nouveaux. L’index alphabé- 
tique diffère de celui des éditions antérieures. 



i 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.], fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, HadrianaBarlando,Erasmo,etc. 



Strasbourg, Jean Knoblouch. 1522. 



Fabvlarvm Qvae Hoc || libro continentur 
interprètes, atq? || authores funt hi. || Gui- 
lielmus Goudanus. || Hadrianus Barlandus.|| 
Erafmus Roterodamus. || Aulus Gellius. 
Laurentius Valla. || Angélus Politianus. 
Petrus Crinitus || Ioannes Antonius Cam- 
panus. || Plinius fcundus (sic) nouocomen(is|| 
Nicolaus Gerbelius Phorcenfis. || Laurentius 
Abftemius. || Rimicius Iam denuo additus || 
Aefopi uita ex Max. Planude || excerpta, & 
audta. || Indicé Fabularû in ueltibulo re- 
peries. || 

In-8°, 16 ff. lim., 103 ff. chiffrés et probablement 
encore un f. blanc. Car. ital. Titre encadré. 

Réimpression, page pour page, de l’édition de 
Strasbourg, 1521. L’encadrement du titre est le 
même. 

Au vu du dernier f., la souscription : Argentmcic 
In Aedi\\bvs Knoblovcliii || Antto. M. D. || XXII. || 



Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 



I ÆSOPUS, Abstemius, etc., fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

; Cologne, Servais Cruphtanus. 

Mense julio 1522. 

Aesopi || Abstemii, Aliorvm||que non 
\ uulgariter dodtorum || Apologi admodum || 
j feftiui. || Fabvlarvm Qvae Hoc || libro con- 
I tinentur interprètes, atqj || Authores funt. || 

| Guilhelmus Goudanus. || Hadrianus Bar- 
; landus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
| Gellius. || Angélus Politianus. || Petrus 
i Crinitus. || Ioannes Antonius Campanus. || 
i Plynius (sic) Secundus Nouocomenfis || Nico- 
i laus Gerbellius Phorcenfis. || Laurentius 
; Abftemius. || Laurentius Valla. || 

j In-40, sans chiffres ni réclames, sign. ij-iij [vj], 
i A-Miiij [Mviij], 6 ff. lim. et LX ff. Car. rom. Les 
; 32 premiers ff. du corps de l’ouvrage sont sans 
; chiffres; les autres sont chiffrés XXXIII-LX; le 
j dernier est blanc au v°. 

j Ff. lim. : titre encadré; Endecafyllabon de Petrus 
; Ægidius; épître dédicatoire de Guilielmus Goudanus 
; à Florent, baron d’Iselstein ; biographie sommaire 
; d’Ésope d’après Planude, et index alphabétique. La 
! bordure du titre, historiée et gravée sur bois, est 



Bonn : bibl. univ. 



h 





composée de quatre pièces. Au milieu de la partie 
inférieure, le chiffre de Servais Cruphtanus : s. C. 

Ff. A vo-Biij r° : De Gallo gallinaceo. ||, etc. 

Ff. Biij r<>- [Ciiij] ro : Aesopi Fabvlae Hadri\\ano 
Barlando In=\\ter prête. || 

Ff. [Ciiij] ro -Dij ro : Fabvlae M. Petro Scoto || ... 
Jcriptœ a Barlando. || 

F. Dij ro et vo : Aniani Fabîilœ Hadri. Barlan . 
interpte . || 

Ff. Dij vo-[Eiiij] vo : Fabvlae Aniani Gvilel\\mo 
Hermanno ... interprète mutatœ ... 

Ff. Fv°-Fiij ro : Apologi Ex Chiliadibvs || Ada- 
giotf Erafmi defumpti ... ||. Ce titre a le même enca- 
drement que le titre général, mais les pièces sont 
autrement disposées. 

Ff. F iij ro -[Fvj] vo : série de sept fables com- 
mençant par l’avis : Is qui ... 

Ff. [Fvj] vo -[Fvij] vo : Nicolai Gerbellii ... Apo- 
logvs ...De Aranea & Podagra, || 

Ff. [Fvij] vo -M ro (chiffré LIII) : Lavrentii || 
Abstemii ... Fabules ..., avec les accessoires ordi- 
naires. 

Ff. M v°- [M viij] r° (chiffrés LIII-LX) : les fables 
de Laurent Valla, et la souscription : Coloniae Apvd 
Serva=\\tivm Cruphtanum. Ann. M. || D. XXII. Menfe 
|| lulio. || 

Édition conforme à celle de Strasbourg, Paul 
Gotç ou Gotz, 1520. Le titre a été modifié. 



ÆSOPUS, Avianus, etc., fabulæ interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

S. 1 . ni nom cTimprim. S. d. (av. 1529?). 

X& Aesopi /%X || Phrygis Et Vita || ex 
Maximo Planude defum||pta, et fabellæ iu- 
cüdiffimæ : || quarü interprètes || hi funt : || 
Guilelmus Goudanus. || Hadrianus Barlan- 
dus. || Erafmus Rot. A. Gellius || Lauren. 
Val. Angélus Poli. || Petrus Crinitus || Io- 
hannes Antonius Campanus. || Plinius Se~ 
cundus Nouocomen. || Anianus. Guilelmus 
Hermannus. || Nicolaus Gerbellius Phorcen- 
fis. || Lauren. Abftemius. Rimicius. || Index 
omnes fabulas indicabit. || 

In-80, 8 ff. lim., 190 pp. chiffrées et 1 f. non coté. 
Car. ital. 

Ff. lim : titre encadré, blanc au v<>; biographie 
sommaire d’Ésope d’après Planude; Ex PhiloJlrati 
imaginibus. ||; épître dédicatoire de Martin Dorpius; 
index alphab., et 1 p. blanche. La bordure du titre se 
compose de quatre bois juxtaposés. La partie supé- 
rieure représente l’évangéliste saint Luc; la partie 
inférieure le portrait en médaillon de Virgilivs Maro., 
tenu par deux génies. Pp. 1-25 : De gallo galli- 
naceo ||, etc. Pp. 25-36 : t* Aesopi Fa\\bvlae Ha - 

Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 




b 




dria\\no Barlando interprète . ||, y compris celle de 
Baptista Mantuanus. Pp. 36-41 : Fabvlae M. Petro 
Scoto ... fcri\\ptœ à Barlando. ||. Pp. 41-43 : Aniani 
Fabvlae Ha-\\driano Barlando interprète . ||. Pp. 43-57: 
Fabvlae Aniani Gvi-\\lelmo Hermanno ... interprète . ||. 
Pp. 58-62 : Apologi Ex Chliadibvs (sic) || adagioram 
Erafmi Jumpti ... Pp. 62-70 : série de sept fables 
commençant par l’avis : Is Qvi ... Pp. 70-72 : Nicolai 
Gerbellii ... apologus ... De aranea & podagra. ||. 
Pp. 73-124 : t* Lavrentii * L || Abjtemii ... fabulce ... 
Pp. 124-141 : fables traduites par Valla. Pp. 141- 
187 : r* Aesopi ... apologi è grœco latini per Rimi- 1 | 
ciutn fafti. ||. Pp. 188-190 : épître dédicatoire de 
Guilielmus Goudanus à Florent, baron d’Iselstein, 
et hendecafyllabon de Petrus Ægidius. F. non coté : 
deux gravures sur bois; au r°, Jason maître de la 
toison d’or, au v<>, un docteur rognant les ongles à 
un lion. 

Édition se rapprochant de celle de Strasbourg, 
1521. A juger par le contenu et la rédaction du titre, 
elle a précédé celle d’Anvers, Martin de Keyser, 
1529. L’aspect du livre (caractères, initiales et gra- 
vures), permet aussi de lui assigner approximative- 
ment cette date. 



ÆSOPUS, Avianus, etc., fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Anvers, Martin de Keyser. 1529. 



Æsopi || Phrygis Et Vita Ex 
Maxi=||mo Planude defumpta, & fabellæ 
iucun=||diffimæ : quarum interprètes || hi 
funt : || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus 
Politianus. || Petrus Crinitus. || Ioannes 
Antonius Campanus. || Plinius fecundus 
Nouocomenfis. || Anianus. || Guilielmus 
Hermannus. || Nicolaus Gerbellius Phor- 
cenfis. || Laurentius Abftemius. || Rimicius. || 
Index omnes fabulas indicabit. || î7“ Additæ 
funt his quædâ iucundæ ac honeftæ || fabellæ, 
felebtæ ex olbus facetijs Poggij || Florentin]', 
oratoris eloquentiff. || 

In-8°, 8 ff. lim., clxxx. pp. chiffrées et 4 pp. non 
cotées. Car. ital. 

Ff. lim. : titre; biographie sommaire d’Ésope; Ex 
Philostrati || Imaginibvs. || ; épître dédicatoire de 
Martin Dorpius à Jean Leupe, Jacques Pape et Jean 
Despautère, et index alphabétique. 



Gand : bibl. univ. (Inc.). 



Pp. i.-xxiij. : De gallo gallinaceo. ||, etc. 

Pp. xxiij.-xxxiij. : Aesopi Fabvlae Hadriano || Bar - 
lando Interprète . || 

Pp. [xxxiiij ] . - xxxviij. : Fabvlae M. Petro Scoto , 
Viro || ornati/Jlmo eidemq; linmanijjimo , fcriptœ à || 
Bar lando. || 

Pp. xxxviij . - xl. : Aniani Fabvlae Hadriano || Bar- 
lando interprète . || 

Pp. xl.-liij . (par erreur li) : Fabvlae Aniani Gvi- 
lelmo Her\\manno ... interprète || mutatœ ... 

Pp. liij.-lviij. (par erreur Ix) : Apologi Ex Cliilia- 
dibvs Ada-\\giorum Erafmi dejumpti ... 

Pp. Iviij.-lxv. : série de sept fables, commençant 
par l’avis : Is Qvi ... 

Pp. Ixv.-lxvij . : Nicolai Gerbellii ... Apologus ... 
De Aranea & Podagra . || 

Pp. Ixvij. - [cxiiij.] : Lavrentii Abstemii ... Fabtilœ 
elegantijfimœ , || nnper per ... Gargetium || 0mÆCw/a^.||, 
avec deux épîtres et un Proœmium au commence- 
ment, et deux pièces de vers latins à la fin. 

Pp. [cxiiij.~\ - cxxviij : fables traduites par Laur. 
Valla, débutant par une préface. 

Pp. cxxviij -clxix : Aesopi ... Apologi , e Grœco La - 
tini per Rimicium fafti. ||, avec un Argvmentvm , en 
tête. 

Pp. clxix -clxxx. et i f e p. non cotée : Sales Sive || 
Facetiae Mvltvm Ivcvndae, || feleftce ex libello Poggij 
Florentini oratoris || eloquentiffimi . || 

Pp. non cotées 2-4 .* épître dedicatoire de Guiliel- 
mus Goudanus à Florent d’Iselstein; Hendccajylla - 



bon de Petrus Ægidius; souscription: Antuerpiœ, 
Apud Martinum Cœjarem. || An. M. D. XXIX. ||, et 
marque typogr. de Martin de Keyser, ici reproduite : 




Nouvelle édition. Elle comprend, de plus que celle 
de Strasbourg, 1521, et celle s. 1 . ni n. d’impr. 
( I 529?), les Sales du Pogge. L’épître à Florent d’Isel- 
stein et la pièce de vers latins de Petrus Ægidius 
auraient dû être placées en tête de la première série 
de fables. A la fin du volume elles n’ont aucun sens. 




| ÆSOPUS, Avianus, etc., fabulas, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

| Anvers, Martin de Keyser. 1530. 

Æsopi || Phrygis Et Vita Ex 
i Ma=||ximo Planude defumpta, & fabellæ 
I iu=||cundiffimæ : quarum interpre=||tes hi 
I funt : || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
I Barlandus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
! Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus 
I Politianus. || Petrus Crinitus. || Ioannes 
: Antonius Campanus. || Plinius fecundus 
| Nouocomenfis. || Anianus. || Guilielmus 
i Hermannus. || Nicolaus Gerbellius Phor- 
j cenfis. || Laurentius Abftemius. || Rimicius.|| 
i Index omnes fabulas indicabit. || Additae 
: Svnt His Qvae=||dam iucundæ ac honeftæ 
I fabellæ, feledtæ ex || omnibus facetijs Poggij 
j Florentini, || Oratoris eloquentiffimi. || 

; In-8°, 8 ff. lim., 172 pp. chiffrées, 1 f. non coté et 

i 1 f. blanc. Car. ital. 

j Ff. lim. : titre; biographie sommaire d’Ésope; 
i extrait de Philostrate; épître de Martin Dorpius, et 
i index. 

Pp. [i]-2i : t** Æsopi || Fabvlae. || De Gallo 
; Gallinaceo. ||, etc. 

i Gottingue : bibl. univ. 

j 

i 








. 




Pp. [22] -31 : Aesopi Fabvlae Hadriano || Barlandû 
Interprète. || 

Pp* 31-35 : Fabvlae M. Petro Scoto ... Jcriptœ à 
Barlando. || 

Pp. [36] et 37 : Aniani Fabvlae Hadriano || Bar- 
lando interprète. || 

Pp* 37-50 •' Fabvlae Aniani Gvïlelmo || Hermanno 
... in=\\terprete imitatœ ... 

Pp. 50-54 : Apologi Ex Chiliadibvs || Adagiorum 
EraJ ni i de J ump ti ... 

Pp. 54-61 : sept fables : Is Qvi ... 

Pp. 61-63 : Nicolai Gerbellii ... Apologus ... De 
Aranea & Podagra. || 

Pp* 63 -[107] : Lavrentii Abstemii ... Fabulœ ... 

Pp. [107] -120 : fables traduites par Valla. 

Pp. [121-160] : Aesopi ... Apologi , e Grœco Latini 
per Rimicium || fatti || 

Pp. [i6i]-i72 : Sales Sive || Facetiae ... ex libello 
Poggij ... 

F. non coté : épître dédicatoire de Guilielmus 
Goudanus; Hendecafyllabon de Petrus Ægidius, et 
souscription : Antverpiae || Apud Martinmn CceJarem. || 
An. M. D. XXX. || 

Réimpression de l’édition d’Anvers, Mart. de Key- 
ser, 1529. 



[ÆSOPUS, Avianus, etc.]» fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Mayence, Jean Schoeffer. 

Mense augusto 1530. 



Fabvla=||rvm Qvae Hoc Libro || conti- 
nentur interprètes, atq; || authores funt 
hi. || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Roterodamus. |j Aulus 
Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus 
Politianus. || Petrus Crinitus. I| Ioannes 
Antonius Campanus. || Plinius fecundus 
Nouocomenfis. || Nicolaus Gerbelius (sic) 
Phorcenfis. || Laurentius Abftemius.|| Rimi- 
cius iam denuo additus. || Aefopi uita ex 
Maximo Pla=||nude excerpta, & aucfta. || 
Cum Indice. || 

In-8», 16 ff. lim., 215 pp. chiffrées et 1 p. blanche. 
Car. ital. 

Ff. lim. : titre, blanc au v°; biographie sommaire 
d’Esope; extrait de Philostrate; épître de Dorpius; 
épître de Guilielmus Goudanus au baron d’Iselstein; 
Endecafyllabon de Petrus Aegidius, et index. 

Pp. 1-28 : De Gallo gallimceo. ||, etc. 

Pp. 28-41 : Aesopi Fabvlae ... Barlando inter- 
prète. || 



Munster : bibl. Paulin. 



Pp. 41-46 : Fabvlae M. Petro Scoto || ... Jcriptcz à 
Barlando. || 

Pp. 46-48 : Aniani Fabvlae ... Barlando inter- 
prète . || 

Pp. 48-65 : Fabvlae Aniani Gvilelmo || Hermanno 
. . . interprète mutatœ . . . 

Pp. 65-70 : Apologi Ex Chiliadibvs || Adagiorum 
Erafmi defumpti ... 

Pp. 70-79 : série de sept fables : Is qui ... 

Pp. 79-82 : ... Gerbelij ... Apologus ... De Aranea 
& Podagra. || 

Pp. 83-143 : ... Abstemii ... Fabulez ... 

Pp. 143-161 : fables de Valla. 

Pp. 162-215 : Aesopi ... Apologi è Grœco Latini 
per || Rimicium fafii. || 

A la fin, p . 215, la souscription : Mogvntiae Apvd 
Ioan=\\nem Schoeffer Mense || Avgvsio. Anno Post || 
Natvm Christvm || M. D. XXX. ||, et la marque 
typogr. de J. Schoeffer. 

Réimpression de l’édition de Strasbourg, Knob- 
louch et Getz, 1521. 






4 . 




[ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulae,interpr.Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Leipzig, Nicolas Faber ou Schmidt. 1532. 

Fabvla||rvm Qvae Hoc Libro || côtinëtur 
ïterprætes (sic), atq; autores funt hi. || Gui- 
lelmus Goudanus. || Hadrianus Barlandus.|| 
Erafmus Roterodamus. || Aulus Gellius. 
Laurentius Valla. || Angélus Politianus. 
Petrus Crinitus. || Ioannes Antonius Cam- 
panus. || Plinius fecundus nouocomenfis. || 
Anianus. Guilelmus. (sic) Hermanus. || Ni- 
colaus Gerbellius Phorcenfis. || Laurentius 
Abflemius. || Rimicius iam denuo additus. || 
Aefopi uita ex Max. Planude || excerpta, & 
audta. || Indicem Fabularum in ueftibulo 
reperies. || 

In-8°, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
cotées et 1 p. blanche. Car. ital. 

Ff. lim. : titre encadré, biographie sommaire 
d’Ésope, extrait de Philostrate, épître de Martin 
Dorpius, index et 1 p. blanche. La bordure du titre, 
d’une seule pièce et gravée sur bois, contient, dans 
la partie inférieure, un chiffre aux initiales N S . 
(Nicolas Schmidt). 



Gottingue : bibl. univ. 



Pp. 1-26 : De Gallo Gallinaceo. ||, etc. 

Pp. 27-39 : t* Æsopi || Fabvlae Hadria=\\no 
Barlando interprète . || 

Pp. 39-44 : t* Fabvlœ || M. Petro Scoto ... fcri=\\ 
ptœ à Barlando. || 

Pp. 44-46 : 7* Aniani || Fabvlae Hadriano . || Bar- 
lando interprète. || 

Pp. 46-62 : r* Fabv + \\lae Aniani Gvi-\lelmo lier - 
mano ... interprète mutatœ, || ... 

Pp. 62-67 : Apologi || Ex Chiliadibvs AdaA\giorum 
Erafmi dejumpti ... 

Pp. 67-75 : série de sept fables commençant par : 
Is Qvi . . 

Pp. 76-78 : Nicolai || Gerbellii Phohr=\\cenfis (sic) || 
Apologus ... De Aranea & Podagra. || 

Pp. 78-133 : r* Lavren\\tii Abstemii ... Fabvlœ ... 

Pp. 133-149 : fables de Laur. Valla. 

Pp. 150- 197 : t* Æsopi || ... Apologi e grœco latini 
per Ri=\\micium faâi. || et en-tête de la pièce qui suit. 

Pp. non cotées : épître de Guilielmus Goudanus 
au baron d’Iselstein ; Endecafyllabon de Petrus Ægi- 
dius, et souscription : Lipsiae Excvdebat || Nicolaus 
Faber. Anno. M. D. || XXXII. || 

Édition conforme à celle de Strasbourg, Knoblouch 
et Getz, 1521. L’épître de Guilielmus Goudanus et 
les vers latins d’Ægidius ont été rejetés à la fin 
comme dans les éditions d’Anvers, Martin de Keyser, 
1529 et 1530. 



ÆSOPUS, Avianus, etc., fabulas, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Anvers, Michel Hillenius ou van Hooch- 
straeten. Mense martio 1534. 

Aesopi I Phrygis Et Vita Ex Maxi|| 
mo Planude defumpta, & Fabellæ iucun=|| 
difûmæ, quarum interprètes hi funt : || Gui- 
lielmus Goudanus || Hadrianus Barlandus. 
Erafmus Roterod. || Aulus Gellius. Lauren. 
Valla. || Angélus Politianus. Petrus Crini- 
tus || Ioannes Antonius Campanus. || Plinius 
Secundus Nouocomenfis. || Anianus. Gui- 
lielmus Hermannus. || Nicolaus Gerbellius 
Phorcenüs. || Lauren. Abftemius. Rimicius. || 
Index omnes fabulas indicabit. || Additæ funt 
his quædam iucundæ ac honeftæ || fabellæ, 
ex facetijs Poggij Florentini Ora=||toris 
eloquentiff. feleétæ. || 

Excudebat Antuerpiæ Michael Hillenius, 
Anno || M. D. XXXIIII. Menf. Martio. || 

In-80, 8 ff. lim., 173 pp. chiffrées et 3 pp. non 
cotées. Car. ital. Titre entouré d’une bordure com- 
posée de quatre parties. La partie inférieure n’est 
autre que la marque typogr. ici reproduite : 

Gand : bibl. univ. 







Réimpression de l’édition d’Anvers, Martin de 
Keyser, 1530, y compris toutes les pièces accessoi- 
res, liminaires et autres. Les diverses séries de fables 
commencent aux pp. suivantes : p. [1], t* Aesopi || 
Fabvlae, || De Gallo Gallinaceo. ||, etc.; [p. 22], 
Aesopi Fabvlae Hadriano || Barlando interprète. || ;p. 3 1 , 
Fabvlae M. Petro Scoto ... fcripta (sic) a Barlando \\ ; 
p. 36 (par erreur 26), Aniani Fabvlae Fladriano || 
Barlando Interprète. ||; p. 37, Fabvlae Aniani Gvi- 
lielmo || Hermanno ... Interprète mutatœ ...; p. 50, 
Apologi Ex Chiliadibvs || Adagiorum Erafmi de- 
fumpti ...; p. 54, série de sept fables : Is Qvi ...; 
p. 61, ... Gerbellii ... Apologies ...De Aranea & Po~ 
dagra. ||; p. 63, ... Abstemii ... Fabulœ ...; p. [108], 
fables de Laur. Valla; p. 122, Aesopi ... Apologi , e 
Graeco Latini per Rimi\\cium fafli. ||; p. 162, Sales 
Sive || Facetiae ... Poggij ... 

Les 3 pp. non cotées portent : l’épître de Guiliel- 
mus Goudanus à Florent, baron d'Iselstein, YHen- 
decafyllabon de Petrus Ægidius, la souscription : 
Antverpiae , Apvd || Michaëlem Millenium in Rapo. 
Anno || M. D. XXX II II. ||, et la marque typogr. 
qui suit : 



[ÆSOPUS], AvianilS, etc.,fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



Leipzig, Nicolas Faber ou Schmidt. 1535. 



Fabvla||rvm Qvae Hoc Libro || continë- 
tur, interprètes atq; autores funt hi. || Gui- 
lelmus Goudanus. || Hadrianus Barlandus.|| 
Erafmus Roterodamus. || Aulus Gellius. 
Laurentius Valla. || Angélus Politianus. 
Petrus Crinitus. || Ioannes Antonius Cam- 
panus. || Plinius fecundus Nouocomenfis. || 
Anianus. Guilelmus. Hermannus. || Nicolaus 
Gerbellius Phorcenfis. || Laurentius Abfte- 
mius. || Rimicius iam denuo additus. | 
Aefopi uita ex Max. Planude ... Indicem 
Fabularum in ueftibulo reperies. || 

In-80, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
cotées et 1 p. blanche. Car. ital. Titre entouré d’un 
encadrement gravé sur bois, et portant à la partie 
inférieure, dans un cartouche, les mots : Lis . Dv || 
Mich || 

Réimpression fidèle de l’édition de Leipzig, Faber, 
1532, y compris tous les accessoires. Les diverses 
séries de fables commencent respectivement aux 
mêmes pages. 

Au bas de la dernière p. non cotée, la souscription: 
Lipsiae, Nicolavs Faber . || Anno M. D. XXXV. || 

Copenhague : bibl. roy. 



[ÆSOPUS], Avianus,etc.,fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando,Erasmo, etc. 



Leipzig, Nicol. Faber ou Schmidt. 1536. 

Fabvla||rvm Qvae Hoc Libro || côtinëtur, 
interprètes atq; autores funt hi. || Guilelmus 
Goudanus. || Hadrianus Barlandus. || Era- 
fmus Roterodamus. || Aulus Gellius. Lau- 
rentius Valla. || Angélus Politianus. Petrus 
Crinitus. || Ioannes Antonius Campanus. || 
Plinius fecundus Nouocomenfis. || Anianus. 
Guilelmus. Hermannus. || Nicolaus Gerbel- 
lius Phorcenfis. || Laurentius Abftemius. || 
Remicius iam denuo additus. || Aefopi uita 
ex Max. Planude excer=||pta, & auéta. || 

In-8°, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non cotées 
et 1 p. blanche. Car. ital. Titre encadré. 

A la fin : Lipsiae Nicolavs Faber excudebat. || Anno 
M. D. XXXVI. || 

Réimpression de l’édition de Leipzig, Nie. Faber, 
1535 - 

(Note de Mr Estreicher de Robierski, bibliothé- 
caire en chef de la bibliothèque de l’université de 
Cracovie). 



Cracovie : bibl. univ. 



ÆSOPUS, Avianus, etc., fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo,etc. 



Solingen, Jean Soter. 1538. 

Aesopi || Phrygis Et Vita Ex Maxi- 
mo || Planude defumpta, & fabellæ iucun- 
diffi-||mæ, quarum interprètes hi || funt. || 
Gulielmus Goudanus, || Hadrianus Barlan- 
dus, || Erafmus Roterodamus, || Aulus Gel- 
lius, || Laurentius Valla, || Angélus Politia- 
nus, || Petrus Crinitus, || Iohannes Antonius 
Campanus, || Plinius Secundus Nouoco- 
menfis, || Anianus, || Gulielmus Hermannus, || 
Nicolaus Gerbellius Phorcenfis,|| Laurentius 
Abftemius, || Rimicius. || Additæ funt his 
fabellis quædam iucundæ ac ho||neftæ fa- 
bellæ, feleétæ ex omnibus facetijs || Poggij 
... Cum indice, hæc omnia ueluti digito 
monftrante. || 

In-8°, 8 ff. lira, (titre, vie d’Ésope, extrait de 
Philostrate, épître de Martin Dorpius, index alphabé- 
tique, et épître de Guilielmus Goudanus à Florent, 
baron d’Iselstein), 95 ff. chiffrés, et 1 f. non coté, 
lequel, blanc au v°, porte au r° 1 ' Hendecafyllabon de 
Petrus Ægidius. 

Au bas du f. 95 v°, la souscription : Salingiaci, 



Munster : bibl. Paulin. 






Ioannes Soter excudebat, || Anno M. D. XXXVIII. || 

Édition conforme à celle d’Anvers, Mich. Hille- 
nius, 1534. Elle présente cependant ceci de particu- 
lier que l’épître dédicatoire de Guilielmus Goudanus 
est remise à sa véritable place, en tête du volume, 
dans les ff. lim. 

Les différentes séries énumérées dans notre des- 
cription de l’édition de 1534, commencent ici res- 
pectivement aux ff. 1 ro, 12 r°, 17 ro, 19 vo, 20 ro, 
27 ro, 29 vo, 33 ro, 34 vo, 59 ro, 66 vo et 89 ro. 

En tête de la série de sept fables, f. 29 vo, l’avis 
7 s qui ... a été supprimé. Le commencement est 
maintenant : Ex Secvn\\do Noctivm Atticarvm || Gellij 
apologus Aefopi ... De Cciffita. || 



[ÆSOPUS], Avianus, etc., fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



Leipzig, Nicolas Faber ou Schmidt. 1543. 



Fabvla||rvm Qvae Hoc Libro ||côtinëtur, 
interprètes atq; autores funt hi. || Guilelmus 
Goudanus. || Hadrianus Barlandus. || Era- 
fmus Roterodamus. || Aulus Gellius. Lau- 
rentius Valla. || Angélus Politianus. Petrus 
Crinitus. || Ioannes Antonius Campanus. || 
Plinius fecundus Nouocomenfis. || Anianus 
Guilelmus Hermannus. || Nicolaus Gerbel- 
lius Phorcenfis. || Laurentius Abftenius (sic). || 
Rimicius iam denuo additus. || Aefopi uita 
ex Max. Planude excer-||pta, & auéta. || 
Indicem Fabularum in ueftibulo reperies || 

In-80, i2ff. lim.,197 pp. chiffrées, 2 pp. non cotées 
et 1 p. blanche. Titre dans un encadrement gravé 
sur bois. Car. ital. 

Réimpression, pour ainsi dire page pour page, de 
l’édition de Leipzig, Nie. Faber, 1535- Les diverses 
séries commencent respectivement aux mêmes pages 
dans les deux éditions. 

Au bas de la dernière p. non cotée, la souscription : 

IJpsiae || Per Nicolavm Fabrvm. || Anno. M. D. 

XLIII. |j 

Breslau : bibl. univ. 



ÆSOPUS, [Avianus], etc.,fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Paris, Jean Loys ou Louys, Tiletanus. 

1544* 



Aesopi || Phrygis, || Et Aliorvm || Fa- 
bvlae. || Quorum nomina fequenti pagella 
uiclere licet. || ( Marque de Jean Louys, Tile- 
tanus, reproduite dans l'ouvrage de Silvestre, 
n° 130). 

Parisiis, [| Apud Ioannem Lodoicum Ti- 
letanum, ex || aduerfo Collegij Remenlis. || 
*544 II 

In-80, 292 pp. chiffrées et 6 ff. non cotés. Car. 
ital. 

Pp. [i]- 48 : titre; table du contenu; vie d’Ésope 
par Planude, traduite du grec en latin ; Ex Aphthonii 
So-\\phistae Exercita^\\mentis. ||; Fabvla, Qva Formi- 
carvm || & Cicadarum exemplo hortantur || iuuenes ad 
laborern. ||; extrait de Philostrate, et Ex Hermogenis\\ 
exercitamentis, || Prisciano Interprète. || 

Pp. 49-64 : fables d’Ésope, traduite par Laur. 
Valla. Elles sont précédées de l’épître dédicatoire 
à Arnoldus Fovelleda, datée de Gaëte, cal. de mai 
1438. 

Pp. 65-93 : Aliae Item Aliqvot || Aesopi Fabvlae F 

Dresde : bibl. roy. (incomplet du dernier f.). 



Graeco In || Latinum uerfcr, incerto interprète . || Im- 
possibilia Promittens . ||, etc., en tout soixante dix- 
huit fables. 

Pp. 93-116 : série de quarante-cinq fables : De 
Gallo Gallinaceo. ||, etc. Elle débute par l’épître dé- 
dicatoire de Guilielmus Goudanus à Florent, baron 
d’Iselstein. 

Pp. 11 7-1 31 : Aesopi Fabvlae || Triginta S ex, || 
Hadriano Barlando || interprète. || De Dvobvs Adole- 
scentibvs. ||, etc. Les treize dernières pièces portent 
un titre spécial : Fabvlae M. Petro Scoto ... Jcriptœ 
à Barlando . || 

Pp. 131-133 : Aniani Fabvlae qvatvor, || Hadriano 
Barlando interprète. || 

Pp. 133-146 : Aniani Fabvlae Tri-\\ginta Octo , 
Gvlielmo Her=\\mano ... interprète. || 

Pp. 147-188 : Aesopi ... Apo-\\logi, e Grœco Latini 
per || Rimiciumfafti. || précédés d’un Argvmentvm. 

Pp. 189-193 : Apologi Ex Chilia-\\dibvs Adagiorvm 
Erasmi || defumpti ..., toujours sans la dédicace à 
Ant. de Berghes. 

Pp. 193-200 (par erreur 206) : série de sept 
fables, commençant par : Is qui ... Fabvla Ex Lamia 
Po=\\litiani defvmpta. || 

Pp. 200-202 : Nicolai Gerbelii ... Apologus ...De 
Aranea Et Podagra. || 

Pp. 203-248 : Lavr. Abstemii ... Fabulœ ..., avec 
les accessoires ordinaires. 

Pp. 249-292 : Hecatomythivm Se-\\cvndvm Eivs- 
dem || Abjiemij . ||. Seconde série de cent fables. En 



tête, l’épître dédicatoire à Angélus Grypho (Griffo ou 
Griffoni?), eques auratus , datée de Fano, veille des 
cal. de mai 1505. 

Ff. non cotés : index alphabétique et peut-être la 
souscription. 

Édition sensiblement différente de toutes les édi- 
tions antérieures que nous avons décrites jusqu’ici. 
Elle se rapproche le plus de celle de Mayence, Jean 
Schoeffer, 1530, Les parties nouvelles sont, dans le 
corps du livre, les soixante-dix-huit fables qui occu- 
pent les pp. 65-93, et I e second Hecatomythivm , pp. 
249-292; dans les ff. lim., l’extrait d’Aphthonius, la 
Fabvla qui suit, et l’extrait d’Hermogène. La vie 
d’Ésope par Planude a remplacé le résumé d’autre- 
fois. L’épître de Dorpius a été supprimée, et l’index 
alphabétique rejeté à la fin. Les parties communes 
aux deux éditions se suivent dans un autre ordre. 
Dans la série Is qui ..., les pièces sont interverties. 
Enfin la première série des fables d’Abstemius, qui 
semble comprendre cent pièces, n’en comprend plus 
que quatre-vingt-dix-sept, trois ayant été laissées de 
côté comme trop libres : De Heremita uirgine agro- 
tante. 29; De Vidua uirum petente. 31., et De Sene ob 
impotentiam , libidinem carnis relinquente . 74. 

Arnoldus Fovelleda est appelé dans les éditions 
antérieures Renaldus Fonaleda. 



ÆSOPUS, Avianus, etc., fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



Paris, Robert Estienne. Cal. mart. 1545. 



Aesopi Phrygis Vita Et || fabulæ à uiris 
doétiff. in Latinam linguam conuerfæ. || 
Apologi Ex Chiliadibvs || adagiorum Era- 
fmi, |j Ex Lamia Politiani, Crinito, Iohanne 
Antonio Campa- 1 | no, Gellio, Gerbellio, 
Mantuano & Horatio. [| Fabulæ Aniani, 
Hadriano Barlando, & Guilelmo Her||man- 
no interpretibus. || Fabulæ item Laur. Ab~ 
ftemij. || ( Marque typogr. de Robert Estienne, 
reproduite dans l'ouvrage de Silvestre, n° 163). 

Lvtetiae, || Ex officina Rob. Stephani 
typographi Regij. || M. D. XLV. || 

In-80, 235 pp. chiffrées, 10 pp. non cotées et 1 p. 
blanche. Car. ital. 

Pp. [i]-44 : pièces lim. : titre blanc au vo; vie 
d’Esope traduite de Planude; extrait d’Aphthonius; 
Fabula ...; extraits de Philostrate et d’Hermogène. 
Pp* 45’59 • fables traduites par Laur. Valla, chiffrées 
1-33. Pp. 59-87 : Aliae Item Aliqvot Aesopi || fabulæ 
à Græco in Latinü uerfœ , incerta interprète . ||, chif- 
frées 34-1 11. Pp. 87-107 : série de quarante-deux 
fables, chiffrées 1 12- 153 : De gallo gallinaceo ., etc. 

Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 

Paris : bibl. nation. 



En tête, l’épître de Guilielmus Goudanus au baron 
d’Iselstein. Pp. 108 [par erreur 2 o8]-ii6 : Aesopi 
Fabvlae Haciriano || Barlando interprète. ||. Vingt 
fables chiffrées 1 54-173. Pp. 116-120 : Fabvlae 
M. Petro Scoto || ... fcriptce à || Barlando. ||, chiffrées 
174-186. Pp. 121-160 : Aesopi ... apologi, è Grœco 
Latini per Rimicium fafli. ||, ch. 187-286. Pp. 160- 
165 : Apologi Ex Chiliadibvs || adagionnn Erafmi 
defumpti ..., suivis de : De Satyro k rujiico ..., ch. 
287-295. Pp. 165-172 : série de sept fables, ch. 296- 
302 : ... ex Lamia Politiani ...; ... Ex Secvndo || 
libro Pétri Criniti de honefta difciplina ...; ... De 
Corvo Et i| lupis, ex Iolianne Antonio Catnpano ...; 
... de partu terrœ. Ex eodem . || ; ... De Membris || & 
neutre ex Liuio defumptus ., avec le passage littéral de 
Tite Live; Ex Secvndo Noctivm At-\\ticarum Gellij ...; 
De Arione k Delphino fabula ... ex || libro XV I eiuf- 
dem. Dans la plupart des éditions antérieures elle 
commence par l’avis : Is qui ... Pp. 1 72-1 74 : Ni- 
colai Gerbellii ... apologus ...De aranea k podagra. ||, 
ch. 303. Pp. 174-178 : série de six fables, ch. 304- 
309 : 1 Apologvs Ex Mantvano || traduâus ...; 2°, 
De opilione k agricola ...; 30, De aquila k coruo ...; 
40, De Leone k uulpecula ...; 5 0 , De uulpecula k mujlela 
...; 60, De equo k ceruo ... Pp. 179 et 180 : Aniani 
Fabvlae Qvatvor, || Hadriano Barlando In-\\terprete. ||, 
ch. 310-313. Pp. 180-193 : Aniani Fabvlae Trigin-\\ta 
oâo, Guilelmo Hermanno ... interprète. ||, ch. 314-351. 
Pp. 194-235 : Lavrentii Abstemii ... Fabulce ..., ch. 
352-448. Pp. non cotées : index alphabétique et 







souscription : Excvdebat Rob. Stepha-\\nvs Typogra- 
phvs Re-\\givs Lvtetiae, Ann . || M . D. XLV, XVII 
Cal . Mari. || 

Édition qui se rapproche de celle de Paris, Jean 
Loys, Tiletanus, 1544. Les séries se suivent dans un 
autre ordre. La liste des auteurs et traducteurs est 
incorporée dans le titre. La seconde centaine d’Ab- 
stemius a été supprimée. Le groupe qui occupe les 
pp. 174-178 n’est pas nouveau. Les six fables qui le 
composent, sont distraites de leurs séries respec- 
tives : les trois premières, de la série traduite par 
Barlandus, pp. 108-116; les trois autres, de celle qui 
commence par la fable : De gallo gallinaceo, 
pp. 87-107. 



ÆSOPUS, AvianilS, etc., fabulæ, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



Augsbourg, Valentin Otmar. 1545. 



Æsopi || Phrygis Fabvlæ |] quarum 
interprètes hi funt. || Guilelmus Goudanus. 
Hadria. Barlan. || Erafmus Rot. A. Gell. 
Lauren. Val. || Angélus Poli. Petrus Crini- 
tus. || Ioannes Antonius Campanus. || Pli- 
nius Secundus Nouocomen. || Anianus Gui- 
lelmus Hermannus. || Nicolaus Gerbellius 
Phorcenfis.|| Lauren. Abftemius. Rimicius.|| 
Item Vita Aefopi ex Max. Planude. || Index 
omnes fabulas indicabit. || M. D. XLV. || 

In-8<>, 8 ff. lim. (titre, entouré d’un encadrement 
gravé sur bois et blanc au v<>; Hendecafyllabon de 
Petrus Ægidius; épître de Martin Dorpius; épître 
de Guilielmus Goudanus au baron d’Iselstein; extrait 
de Philostrate, et index alphabétique), 178 pp. chif- 
frées, 5 pp. non cotées pour la fin de la dernière 
séries de fables, la biographie abrégée d'Ésope et 
la souscription, enfin 1 p. blanche. 

La souscription est ainsi conçue : Angujlœ Vin- 
delicorum per ValentU\\num Otmar. || 

Édition ressemblant beaucoup à celles de Leipzig, 
Faber, 1532, 1535 et 1543. Elle n’en diffère que par 
le placement des pièces accessoires, liminaires et 
autres. Les diverses séries qui forment le corps du 
livre commencent aux pp. 1, 24, 35» 39> 4L 55> 60, 
6 7> [70], [120] et 135. 



Breslau : bibl. univ. 



ÆSOPUS, [Avianus], etc., fabulæ,interpr.Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Rarlando, Erasmo, etc. 



Paris, Jacq. Kerver. 1546. 



't-fe' Aesopi || Phrygis Et Alio-||rvm Fa- 
bvlae, || Quorum nomina fequenti pagella 
videre licet. || Accessit Hvic || Editioni. || 
Alterum Laurentii Abftemii Hecatomy- 
thium, || hoc eft, centum fabularü libellus || 
alter, nunquam haétenus || in Gallia ex- 1 | 
cufus. || *.* || 

Parisiis, || Apud Iacobum Keruer, fub 
duobus Gallis, || in via ad D. Iacobum. || 
ï546. I 

In-80, 255 pp. chiffrées et 8 ff. non cotés. Car. ital. 

Pp. [i]- 4 2 : pièces lim. 

Pp. 42-56 : fables de Laurent Valla. 

Pp. 56-81 : Aliae Item Ali-\\qvot Aesopi Fabv-\\lce 
è Grœco ... incerte interprète. || 

Pp. 81-101 : série : De Gallo Gallinaceo. ||, etc., 
débutant par l’épître dédicatoire de Guilielmus 
Goudanus à Florent, baron d’Iselstein. 

Pp. 101-114 : Aesopi Fabvlae || Triginta Sex,Ha-\\ 
driano Barlando interprète. ||. Les treize dernières 
sont : Fabvlae M. Petro Scoto || ... Jcriptœ à Barlan - 
do. Il 



Gand : coll. de M r P. Bergmans. 



Pp. 114-116 : Aniani Fabvlae Qva~\\tuor Hadriano 
Barlando interprète || 

Pp. 116-128 : Aniani Fabvlae Tri-\\ginta Octo, 
Gvilelmo || Hermanno ... interprète . || 

Pp. 128-165 : Aesopi ... Apologi ... Latini per Ri- 
micium fadi . || 

Pp. 165-169 ; Apologi Ex Chiliadi-\\bvs Adagiorvm 
Erasmi || dejumpti ... 

Pp. 169-175 : série de sept fables : Is qui .». 

Pp. 175-177 : Nicolai Gerbellii ... Apologus ... De 
Aranea Et Podagra. |J 

Pp. 178-217 : Lavren . Abstemii , || ... Fabulœ ... 

Pp. 218-255 : Hecatomythivm Se-\\cvndvm Eivsdem 
Ab-\\stemii. || 

Ff. non cotés : table alphabétique. 

Édition conforme à celle de Paris, Jean Loys, 
1544. Les pièces liminaires et autres accessoires 
sont les mêmes. 



ÆSOPUS, [Avianus], etc.,fabulæ, interpr.Gui- 

lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo,etc. 

Mayence, Ivon Schoeffer. 1550. 

Fabvlae || Aesopi || Phrygis Et Ali- 1 | 
orvm, Quarvm Inter=|| prêtes atq; autores 
in fequenti pagi=||na uidere licet. || Index 
Omnes || Fabulas indicans. || (Marque typogr. 
d’Ivon Schoeffer). 

Mogvntiae Excv=|| débat Iuo Schoeffer, || 
Anno || M. D. L. || 

In-8o, 8 ff. lim. (titre; table du contenu; biographie 
abrégée d’Ésope; extrait de Philostrate; épître de 
Martin Dorpius; épître de Guilielmus Goudanus, et 
Endecafyllabon de Petrus Ægidius), 246 pp. chiffrées, 
9 pp. non cotées pour l’index alphabétique, enfin 1 p. 
blanche. Car. ital. et car. rom. 

Pp. 1-32 : De Gallo || gallinaceo. ||, etc. 

Pp. 32-46 : Aesopi Fabvlae || Hadriano Barlando || 
interprète. || 

Pp. 46-53 : [ Fabulae ... Petro Scoto ... scriptae a 
Barlando], 

Pp* 53-55 : Aniani Fa-\\bulœ Hadriano Bar -\\lando 
interprète : || 

Pp* 56-76 • Fabvlae Ani-\ani Gniliehno Herman- 
no ... interprète. || 



Gand : bibl. univ. 



Pp. 76-82 : Apologi Ex Chi-\\liadibus Adagionim 
Erafmi de-\\fumpti ... 

Pp. 82-91 : série de sept fables : Is qui ... 

Pp. 92-95 : Nicolai Gerbe-\\lij ... De Aranea & Po- 
dagra. || 

Pp. 96-166 : Lavren=\\tii Abstemii ... Eabulœ ... 

Pp. 166-187 : fables de Valla. 

Pp. 187-246 : Aesopi ... Apologi, è Grœco Latin i, 
per || Rimicium fafli . || 

Édition conforme à celle de Mayence, Jean Schoef- 
fer, 1530. L’index a changé de place. 



ÆSOPUS, AvianilS, etc., fabulæ, înterpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo,etc. 

Lyon, Antoine Vincent. — Balth. Arnollet, 
* m pr. L 554 - 

Aesopi || Phrigis (sic) || Et Aliorvm || 
Fabvlae. || Elegantiffimis Iconibus illuftra- 
tæ, || & diligentius quàm ante || hac emen- 
datæ. || || (Marque typogr. d’Ant. Vincent, 

un peu plus petite que le n° 1263 de V ouvrage 
de Silvestrè). 

Lvgdvni, || Apud Antonium Vincentium. || 

M. d. liiii. || 

In-i6o, 320 pp. chiffrées, dont la dernière porte 
au bas : Lugduni , || Excudebat Balthazar || Arnolle- 
tus. ||. Car. ital. Avec 153 figg. sur bois. 

Pp. [1 ] - 57 : pièces lim. 

Pp. 58-83 : fables de Laur. Valla. 

Pp. 84-124 : Alice item aliquot Ae-\\fopi Fabulce 
... incerto in-\\terprete. || 

Pp. 1 24-1 74 : De Gallo Gallinaceo ..., etc. 

Pp. 175-207 : Aesopi Fabv-\\lce Trigintafex, Ha- 
dria-\\no Barlando inter-\\prete. ||. Les treize der- 
nières commencent par l’en-tête : Fabvlae M. Pe-\\tro 
Scoto ... Jcripte || à Barlando . || 

Pp. 207-210 : Aniani Fabvlae Qvatvor Hadriano || 
Barlando inter -\\prete. || 

Breslau : bibl. ville. 



Pp. 211-230 : Aniani Fabvlae || Triginta Octo Gz;-|| 
lielmo Hermano ... in-\\terprete, || 

Pp. 231-304 : Aesopi ... Apo\\logi, è Grœco Latini 
per || Rimicium || fafîi. || 

Pp. 305-320 : Apologi Ex Chi\\liadibvs Adagio\\rum 
Erafmi defumpti ... 

Réimpression des pp. [1] - 1 93 de l’édition de 
Paris, Jean Loys ou Louys, Tiletanus, 1544. Les 
pièces lim. sont les mêmes. La liste du contenu est 
fautive : les fables de Petrus Crinitus, Joannes An- 
tonius Campanus, etc. ont été supprimées. 



[ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulae,interpr.Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



Leipzig, Nicolas Faber ou Schmidt. 

S. d. (1555 ou avant). 



Fabvla||rvm Qvae Hoc Libro || côtinëtur 
interprètes atq; autores funt hi. || Guilelmus 
Goudanus. || Hadrianus Barlandus. || Era- 
fmus Roterodamus. || Aulus Gellius. Lau- 
rentius Valla. || Angélus Politianus. Petrus 
Crinitus. || Ioannes Antonius Campanus. || 
Plinius fecundus Nouocomenfis. || Anianus. 
Guilelmus. Hermannus. || Nicolaus Gerbel- 
lius Phorcenfis. || Laurentius Abftemius. || 
Rimicius iam denuo additus. || Aefopi uita 
ex Maximo Planude ex=||cerpta & audta. || 
Indicem fabularum in ueftibulo reperies. || 

In-80, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp.non cotées 
pour l’épître de Guilielmus Goudanus, VEndecafylla- 
bon de Petrus Ægidius, et la souscription : IJpsiae. || 
Per Nicolavm Fabrvm : ||, enfin 1 p. blanche. Car. 
ital. Titre encadré. 

Conforme aux éditions de Leipzig, Nicol. Faber, 
I 532, 1535 et I 543> et Laur. Faber, 1557. La dis- 
tribution est la même. La bordure du titre est celle 
employée pour l’édition de 1543. 

Il y a au moins trois éditions sans date du même 
imprimeur. On les distingue facilement l’une de 
l’autre par la souscription. 

Breslau : bibl. ville. 



[ÆSOPUS], Avianus,etc.,fabulae,interpr.Gui- 

lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Leipzig, Nicolas Faber ou Schmidt. 

S. d. (1555 ou avant). 

Fabvla||rvm Qvae Hoc Libro || continen- 
tur, Interprètes atq; Autores (funt hi. || 
Guilelmus Goudanus. || Hadrianus Barlan- 
dus || Erafmus Roterodamus || Aulus Gellius. 
Laurentius Valla. || Angélus Politianus. 
Petrus Crinitus. || Ioannes Antonius Cam- 
panus || Plinius fecundus Nouocomenfis. || 
Anianus. Guilelmus Hermannus. || Nicolaus 
Gerbellius Phorcenfis. || Laurentius Abfte- 
mius. || Rimicius iam denuo additus. || 
Aefopi uita ex Max. Planude ex=||cerpta, 
et auéta. || Indicem Fabularü in ueftibulo 
reperies. || 

In-80, 12 ff. lim. (dont la dernière p. blanche), 197 
pp. chiffrées, 2 pp. non cotées pour l’épître de Gui- 
lielmus Goudanus, VEndecafyllabon de Petrus Ægi- 
dius, et la souscription : Lipsiae || Excusfit Nicolaus 
Faber. ||, enfin 1 p. blanche. Car. ital. Titre encadré. 

Conforme aux éditions de Leipzig, Nicol. Faber, 
* 532 , 1535 et 1543, et Laur. Faber, 1557. La distri- 
bution est la même. La bordure du titre est celle 
qui a servi pour l’édition de 1543. 

Breslau : bibl. ville. 



; [ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulae, interpr.Gui- 

lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

i Leipzig, Nicolas Faber ou Schmidt. 

S. d. (1555 ou avant). 

Fabvla=[|rvm, Qvae Hoc Libro || conti- 
I nentur, interprètes atqj || autores funt hi. || 
j Guilelmus Goudanus. || Hadrianus Barlan- 
: dus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus Gel- 
| lius. || Laurentius Valla. || Angélus Politia- 
i nus. || Petrus Crinitus. || Ioannes Antonius 
i Campanus. || Plinius Secundus Nouocomen- 
| fis. || Anianus, Guilelmus Hermannus. || 

| Nicolaus Gerbellius Phorcenfis. || Laurentius 
| Abftemius. || Rimicius iam denuo additus. || 
j Aefopi uita ex Maximo Planude excerpta 
i & I aucfta. ( Vignette gravée sur bois : un por- 
\ trait entre deux rinceaux). 

In-8°, 12 ff., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non cotées 
i pour l’épître de Guilielmus Goudanus, Y Endecafylla- 
i bon de Petrus Ægidius, et la souscription : Lipsiœ || 

: Ex Officina Typographica || Nicolai F abri. ||, enfin 
: 1 p. blanche. Car. ital. 

Conforme aux éditions de Leipzig, Nicol. Faber, 

: 1532 , 1535 et 1543, et Laur. Faber, 1557. Les 



Breslau : bibl. ville. 



diverses séries commencent respectivement aux 
mêmes pages dans toutes ces éditions. 

Selon Jo.-Erh. Kapp ( Die fo notliig als nùtgliche 
Bnchdruckerkunjl ..., I, Kurtzer Entwurf, pp. 95 et 
96), Nicolas Schmidt est mort en 1555. Si cela est 
exact, les différentes éditions sans date, qui portent 
son nom, sont au plus tard de cette année. 



[ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulae,inteipr. Gui- 

lieimo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo,etc. 

Leipzig, Laurent Faber. 1557. 

Fabvla=||rvm, Qvæ Hoc Li=||bro Conti- 
nentvr, In=||tei’pretes Atqve || Authores funt 
hi : || Guilelmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Rhoterodamus (sic). || 
Aulus Gellius. || Laurentius Valla. || Angé- 
lus Politianus. || Petrus Crinitus. || Iohannes 
Anthonius (szc)Campanus. || Plinius fecundus 
Nouocomenfis. |j Anianus, Guilelmus Her- 
mannus. || Nicolaus Gerbellius Phorcenlis. || 
Laurentius Abftemius. || Rimicius iam denuo 
additus. || AEfopi uita ex Maximo Planude || 
excerpta & auéta. || 

Lipsiæ || Imprimebat Lavrentivs || Faber, 

M. D. LVII. || 

In-80, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
cotées et 1 p. blanche. Car. ital. 

Réimpression de l’édition de Leipzig, Nie. Faber, 
1543. Les diverses parties commencent respective- 
ment aux mêmes pages dans les deux éditions. 



Breslau : bibl. univ. 



ÆSOPUS, [Avianus], etc.,fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Anvers, Christ. Plantin. 1560. 

Æsopi Phry-||gis, Et Alio-|[rvm Fabv=|| 
læ. || (Quorum nomina, fequenti || pagella 
videre || licet. || 

Antverpiæ, || Ex Officina Christo~||phori 
Plantini. || Anno, || M. D. LX. || 

In-80, 16 ff. lim., 114 ff. chiffrés et 6 ff. non cotés. 
Car. ital. Titre entouré d’un encadrement dont les 
côtés sont formés de cariatides et dont la partie 
supérieure est une des marques typogr. de Plantin. 




Édition conforme, jusqu’au f. 107 ro, à l’édition 
de Paris, Jean Loys ou Louys, Tiletanus, 1544. 
Les ff. lim. et les ff. chiffrés 1 r° - 2 r° comprennent les 
pièces liminaires. Les treize séries et subdivisions 
de séries énumérées dans la description de l’édition 
modèle, commencent ici respectivement aux ff. 2 ro, 

Bruxelles : bibl. roy. 

Anvers : bibl. Plantin. 



■ 






I 





9 r°, 20 vo, 30 r°, 34 v°, 36 r°, 37 r°, 42 vo, 61 r°, 
63 ro (l’avis Is qui ... est supprimé; le groupe com- 
mence par l’en-tête : Fabvla Ex Lamia Poli-\\tiani 
Desvmpta. ||), 66 ro, 67 vo, et 86 vo. Les ff. 107 
v° - 1 14 r° sont consacrés à: Sales, Sive Faceiiœ ... 
Poggii ..., empruntées à une des éditions d’Anvers, 
Hillenius, 1529, 1530 ou 1534. 

Le vo du f, 114 et les ff. non cotés contiennent 
l’épître de Martin Dorpius, YHendecasyllabon de 
Petrus Ægidius, l’index alphabétique, la marque 
typogr. de Plantin qui suit, et la souscription : Ant- 
verpiœ, || Excvdebat Christophorvs || Plantinvs : || M . 
D. LX. || 




ÆSOPUS, [Avianus] , etc. , fabulae, interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Nuremberg, Valentin Neuber. 1568. 



Aesopi || Phrygis Et || Aliorvm Fa=||bv~ 
lae. || His accefferunt, Abftemij || Hecato- 
mythion fecundum. || Item quædam aliæ 
incerto || interprète, vnà cum feledlis || 
Poggij facetijs. || Autorum & interpretum 
nomina || fequens pagina docet. || 

Noribergae, || Per Valentinum Neube- 
rum. || Anno 1568. || 

In-8°, 12 ff. lim. (titre dans un encadrement gravé 
sur bois, table du contenu, biographie abrégée 
d’Ésope d’après Planude, extrait d’Aphthonius, Fa- 
bula . .., extraits de Philostrate et d’Hermogène, 
index alphabétique et épître de Guilielmus Gou- 
danus au baron d’Iselstein), et 264 (?) pp. chiffrées. 
Car. ital. 

Réimpression de l’édition d’Anvers, 1534, ou de 
celle de Solingen, 1538, dans laquelle on a intercalé 
deux groupes qui figurent déjà dans l’édition de 
Paris, Jean Loys, Tiletanus, 1544 : YHecatomythion 
Secvndvm || ... Abftemij . ||, pp. 119-163, et les Aliae 
Item || Aliqvot Aesopi Fabvlae || è Grœco in Latinum 
uerfœ, incerto interprète. ||, pp. 222 [par erreur 
122] - 250. 

Munster : bibl. Paulin. 



Les diverses parties détaillées dans la description 
de l’édition de 1534, commencent ici respectivement 
aux pp. 1, 24, 35, 39, 41, 55, 59 (l’avis introductif : 
Is qui ..., est supprimé ; la série commence par 
l’en-tête : Ex Secvndo Noctivm Atti=\\carvm Gellij 
Apologus ...), 67, 69, 163, 178 et 251. Les pièces 
lim. ne sont pas les mêmes. Elles ont été emprun- 
tées à une impression postérieure. 

Le dernier f. faisant défaut au seul exemplaire 
dont nous disposions, il nous est impossible d’établir 
la pagination avec certitude, et de reproduire la 
souscription qui, probablement, figure à la fin. 




; 









[ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Francfort s/l’ O., Jean Eichhorn. 

S. d. (entre 1567 et 1583). 



Fabvla=||rvm Qvæ Hoc || Libro Conti- 
nentvr, || interprètes atque Autores || funt 
hi : || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus Po- 
litianus. || Petrus Crinitus. || Ioannes Anto- 
nius Campanus. || Plinius Secundus Nouoco- 
menfis. || Anianus Guilielmus Hermannus. || 
Nicolaus Gerbelius Phorcenfis (sic). || Eau- 
rentius Abftemius. || Rimicius iam denuo 
additus. || Æfopi uita ex Maximo Planude 
ex-||cerpta & auéta. || 

Francofordiæ Ad Oderam, || In Officina 
Iohannis || Eichorni. || 

In-8°, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
cotées et 1 p. blanche. Car. ital. 

Édition conforme à celle de Leipzig, Faber, 1557. 
Elle a paru, probablement, entre 1567 et 1583. 
(Voir : J.-Erh. Kapp, die fo nothig als nîitzliclie 
Buchdruckerkunjl ..., Leipzig, 1740, II, p. 43). Les 
différentes séries commencent aux pp. 1, 26, 39, 44, 
46, 62, 67, 76, 78, 133 et 150. 

Breslau : bibl. ville. 

Breslau : bibl. univ. 



| [ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulæ,interpr.Gui- 
j lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo,etc. 

| Prague, Georges Nigrinus. 1581. 

| Fabvla=||rvm Qvæ Hoc || Libro Continen- 
i tvr, || interprètes atque Autores funt hi : || 

; Guilielmus Gaudanus. || Hadrianus Barlan- 
i dus.- 1 | Erafmus Roterodamus. || Aulus Gel- 
; lius. || Laurentius Valla. || Angélus Politia- 
i nus. |l Petrus Crinitus || Ioannes Antonius 
i Campanus. || Plinius Secundus Nouocomen- 
I fis. || Anianus Guilielmus Hermannus. || 

; Nicolaus Gerbelius Phorcenfis. || Laurentius 
i Abftemius. || Rimicius iam denuo additus. || 

! AEfopi vita ex Maximo Planude ex-||cerpta 
i & aufta. Il 

Pragae. || Apvd Georgivm Nigrinvm. || 

! Anno. M. D. LXXXI. || 

; In-80, 12 ff. lim. (titre; In F obvias Æ=\\ sopi H en - 

j decasyl-\\bon (sic) Thomoe || Mitis. ||; biographie som- 
j maire d’Ésope; extrait de Philostrate; épître de 
; Mart. Dorpius, et index), 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
j cotées et 1 p. blanche. Car, ital. 
î Conforme à l’édition de Francfort s/l’O., J. Eich- 
| horn, s. d. Les divers groupes commencent respec- 



Breslau : bibl. univ. 



tivement aux mêmes pp. : i, 26, 39, 44, 46, 6 2, 67, 
76, 78, 133 et 150. Les 2 pp. non cotées, à la fin, 
portent aussi l’épître au baron d’Iselstein et les vers 
latins de Petrus Ægidius. 

YJHendecasyllabon de Thom. Mitis est nouveau. 



i [ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 



Magdebourg. 1585. 



Fabvla=||rvm Qvae Hoc || Libro conti- 
nentvr, || Interprètes Atqve || Autores funt 
hi : || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus 
Politianus. || Petrus Crinitus. || Iohannes 
Antonius Campanus. || Plinius Secundus 
Nouocomenfis. || Amanus (sic) Guilielmus 
Hermannus. || Nicolaus Gerbelius Phorcen- 
fis. || Laurentius Abftemius. || Rimicius iam 
denuo additur. || AEfopi uita ex Maximo 
Planude || excerpta & auéta. || 
Magdebvrgi. || M. D. LXXXV. || 

In-8°, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
cotées et 1 p. blanche. Car. ital. 

Réimpression fidèle de l’édition de Francfort s/l’O., 
Jean Eichhorn, s. d. Les diverses séries commencent 
respectivement aux mêmes pp. dans les deux édi- 
tions. Les pièces accessoires, liminaires et autres, 
ont été conservées. 



Gottingue : bibl. univ. 



[ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Magdebourg, Paul Donat, pour Ambr. 
Kirchner. 1588. 



Fabvla=||rvm Qvæ Hoc || Libro Conti=|| 
nentur interprètes atq; Auto=||res funt hi : || 
Guilielmus Goudanus. || Hadrianus Berlan- 
dus (sic). || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus 
Politianus. || Petrus Crinitus. || Iohannes 
Antonius Campanus. || Plinius fecundus... 
Anianus Guilielmus Hermannus. || Nicolaus 
Gerbelius ... Laurentius Abftemius. || Ri- 
micius ... Æfopi vita ex Maximo Planude 
ex=||cerpta & audta. || 

Magdebvrgi. || Ex Officina Typographi=|| 
ca, Pauli Donati. Impenfis || Ambrolij 
Kirchneri. || Anno 1588. f| 

In-8°, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
cotées et 1 p. blanche. Car. ital. Pagination très 
fautive. 

Réimpression, à peu près page pour page, de 
l’édition de Magdebourg, 1585. 



Lubeck : bibl. ville. 



! 



: [ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulæ,interpr.Gui- 
; lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

i S. 1. ni n. d’impr. S. d. (xvi e siècle). 

Fabvlarvm Qvae Hoc || libro continentur 
: interprètes, atq;|| authores funt hi. || Guiliel- 
i mus Goudanus. || Hadrianus Barlandus. || 

: Erafmus Roterodamus. || Aulus Gellius. 
j Laurentius Valla. ]| Angélus Politianus. 

| Petrus Crinitus. || Ioannes Antonius Cam- 
i panus. || Plinius fecundus nouocomenfis. || 

I Nicolaus Gerbelius Phorcenfis. || Laurentius 
: Abltemius. || Rimicius. Iam denuo aclditus. |J 
i Aefopi uita ex Max. Planude || excerpta, & 
i auèta. | Indicem fabularum in calce repe- 
I ries. || 

In-8o, 6 ff. lim. (titre encadré; trois distiques 
i latins : Verba libri ad emptoyem. ||; biographie som- 
: maire d’Ésope; extrait de Philostrate; épître de Mart. 

; Dorpius; épître de Guilielmus Goudanus, et Ende- 
; cafyllabon de Petrus Ægidius), 103 ff. chiffrés, 1 f. 

; blanc, 7 ff. non cotés pour: Index Fa\\bvlarvm ..., 

j et encore 1 f. blanc. La bordure du titre est formée 
; par la juxtaposition de quatre bois. Les parties infé- 
j rieure et supérieure représentent quatre enfants dans 
j un vignoble. 

Breslau : bibl. ville, 
i Gand : bibl. univ. 



Édition conforme à celle de Strasbourg, Jean 
Knoblouch, 1521. Les vers latins de Joan. Her- 
wagius, au v<> du titre, ont fait place aux distiques 
que nous avons signalés dans la description de 
l’édition de (Hagenau), Anshelmus, c. 1521. La 
table alphabétique est rejetée à la fin. 

Une note du conservateur de la bibliothèque de 
la ville de Breslau attribue ce livre aux presses 
dTvon Schoffer à Mayence. D’après la Gejchichte 
des deutfchen Buchhandels ... de Fréd. Kapp, p. 77, 
Ivon Schoffer imprima de 1531 à 1556. 



[ÆSOPUS], Avianus, etc.,fabulæ,interpr. Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo,etc. 

S. 1. ni n. d’impr. (?) (xvi e s.). 

y*' Fabv ||larvm Qvae Hoc || libro 
continentur interprètes, atq; || authores funt 
hi. || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus. || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus 
Politianus. || Petrus Crinitus || Ioannes 
Antonius Câpanus. || Plinius fecundus nouo- 
comenfis. || Anianus. || Guilielmus Herman- 
nus. || Nicolaus Gerbellius Phorcenfis. || 
Laurentius Abftemius. || Rimicius iam denuo 
additus. || Aefopi uita ex Max. Planude || 
excerpta, & audta. || Indicem Fabularum 
in ueftibulo reperies. || (Petit fleuron) ,‘, || 
In-8°, 12 ff. lim. (titre, biographie sommaire d’É- 
sope, extrait de Philostrate, épître de Mart. Dorpius, 
index alphabétique et errata), 197 (?) pp. chiffrées, 
2 (?) pp. non cotées et 1 (?) p. blanche. Car. ital. 

Édition du xvi e siècle, conforme à celles de Leip- 
zig, Nie. Faber, 1532, 1535, 1543 et 1557. Les 
différentes séries commencent aux pp. 1, 27, 39, 44, 
46, 62, 67, 76, 78, 133 et 150. Comme le seul exem- 
plaire dont nous disposions, est incomplet à partir 
de la p. 176, il nous est impossible de dire s’il porte 
à la fin une souscription. 

Utrecht : bibl. univ. 



[ÆSOPUS], Avianus, etc., fabulas, interpr.Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Francfort s/l’O., André Eichhorn. S. d. 



Fabvla=||rvm, Qvae Hoc || Libro Conti- 
nentvr, || Interprètes atq; Autores || funt 
hi : || Guilielmus Goudanus. || Hadrianus 
Barlandus || Erafmus Roterodamus. || Aulus 
Gellius. || Laurentius Valla. || Angélus 
Politianus. || Petrus Crinitus. || Iohannes 
Antonius Campanus. || Plinius Secundus 
Nouocomenfis. || Anianus Guilielmus Her- 
manus || Nicolaus Gerbelius Phorcenfis. || 
Laurentius Abftemius.|| Rimicius iam denuo 
additus. || Æfopi vita ex Maximo Planude || 
excerpta & auéta. || 

Francofordiæ Ad Ode-||ram, imprimebat 
Andréas || Eichern (sic). || 

In-8°, 12 ff. lim., 197 pp. chiffrées, 2 pp. non 
cotées et 1 p. blanche. Car. ital. 

Édition imprimée vers la fin du xvie siècle, ou 
dans les premières années du xvn e . Elle est con- 
forme à l’édition de Francfort s/l’O., Jean Eichhorn, 
s. d. (1567-83). André Eichhorn succéda à son père 
Jean en 1583. 



Breslau : bibl. ville. 



ÆSOPUS, [Avianus], etc., fabulæ, interpr.Gui- 

lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Bassano, Jean-Antoine Remondini. 1726. 

Æsopi Phrygis, Et Aliorum Fabulæ, 
Quorum nomina fequens pagella indicabit, 
Elegantifûmis Iconibus in gratiam fludiofæ 
juventutis illuftratæ, Pluribufque auétæ, & 
diligentiùs, quàm antehac emendatæ. Cum 
Indice locupletiffimo. ( Vignette gravée sur 
bois , probablement une marque typogr.). 

Bassani, M D CC XXVI. Typis Jo : An- 
tonii Remondini. Superiorum Permiflu. 

In-12 0 , 279 pp. chiffrées et 9 pp. non cotées. Car. 
rom. Avec 76 naïves figg. sur bois dans le texte. 

Réimpression des deux cent premières pages de 
l’édition de Paris, Jean Loys ou Louys, Tiletanus, 
1544. Les pièces liminaires occupent les pp. [1] - 54- 
La première, la seule nouvelle, est un faux titre : 
Æsopi Phrygis , Et Aliorum Fabulæ . Les divers 
groupes, énumérés dans la description de l’édition 
de 1544, commencent aux pp. 55, 79, 121, 157, 173? 
181, 184, 205, 267 et 272. 

Le livre, bien que complet, ne comprend pas les 
deux dernières parties renseignées dans la table du 
contenu : Fabulæ tredecim ... et Gabriæ Græci fa- 
bellæ ... 



Karlsruhe : bibl. gr. duc. 



ÆSOPUS, [Avianus], etc.,fabulæ,interpr.Gui- 
lielmo Goudano, Hadriano Barlando, Erasmo, etc. 

Venise et Bassano, Jean-Ant. Remondini. 

S. d. (xvm e s.). 



Æsopi || Phrygis, || Et || Aliorvm Fabv- 
læ, || Quorum nomina fequens || pagella 
indicabit, || Elegantiffimis Iconibus in gra- 
tiam || ftudiofæ iuuentutis || illuftratæ. || 
Pluribufque aucftæ, & diligentiùs, |J quàm 
antehac emendatæ. || Cum Indice locuple- 
tiffimo. || ( Même vignette ou marque que dans 
l’édition de Bassano , Remondini, 1726). 

Venetiis, Ac Bassani, || l'ypis Io : An- 
tonij Remondini. || Superiorum Permiffu. || 
In-12 0 , 279 pp. chiffrées, et 9 pp. non cotées pour 
l’index. Car. rom. Titre entouré d’un double filet. 
Avec 76 figg. sur bois dans le texte. 

Réimpression de l’édition de Bassano, Remondini, 
1726, avec tous les accessoires, sauf le faux titre 
qui a été supprimé. Les mêmes groupes commen- 
cent aux mêmes pages. 



Munster : bibl. paulin. 



! 



AF=BEELDINGE (nieuwe) van ... de steden ... 

die ... Spinola heeft verouert ... 

Anvers, Abraham Verhoeven. 1621. 

Nieuwe Af=beeldinge / van allen de Ste- 
den/ fterckten/ ende Cafteelen/ die zijn Ex. 
den Marquis Spinola, heeft verouert ende 
in ghenomen / foo in Duytflant/ als in des 
Pfaltz-Grauen Landt, met zijne Crijfch= 
macht t’federt den Jaere 1620. tôt den 
Jaere 1621 . Nv eerft Ghedruét den 5. Meert. 
1621. De Victorien oft innemen van Steden 
die Godt Almachtich aen zijn Exe. Marquis 
Spinola fal verleenen, die falmen den Lefer 
vervolgês t’elcker reyfen daer by ftellen ... 
Relaes vande groote Viétorie tôt Wefter- 
houen. 

T’Hantwerpen / By Abraham Verhoeven/ 
op de Lombaerde vefte / inde guide Sonne. 
Met Gratie ende Priuilegie. 

In-plano, 2 feuilles, imprim. d’un seul côté. Car. 
goth. 

La première feuille contient une gravure en taille- 
douce, sans nom de graveur, sous forme d’un jeu 
d’oie, représentant le portrait et les armoiries d’Am- 



Middelbourg : bibl. provinc. 



Nieuwe AF-BEELDINGE van steden... die Spinola heeft verouert. 162Ï. 



broise Spinola, entourés de petites vues de villes, 
forteresses, châteaux, etc., conquis par celui-ci en 

1620 et dans les deux premiers mois de l’année 

1621 : Creutznach, Oppenheim, Altzey, Ingolheim, 
Bachrach, Caub, Alten Simmern, Cajlelhun , Kirch- 
berg, Drorbach, Schlos Beckelheim , Monfingen, Kim, 
Odernheim , Sobernlieim, Meysenheim, Franckenftein, 
Stromberg, Kir ch en Bolanden, Muschel Landjberg, 
Guntersblumen, Gemunden, Pfaltz im Rhein, Glan 
Odernheim, Rauengirsburg, Rockenhauf en , Rudelheim, 
Friedberg, Gelnhausen, Muntzenberg, Wetzflar (sic), 
Affenheim, Glan Odenbach, Disbodenberg, Tronecken, 
Herjlein , Beiljlein , Wienenberg, Mercksheim, Merten - 
Jlein, Engejladt, Stadecken, Arienswanck, Sponheim, 
Hornn, Ebernberg, Rein graf en Jlein, Falckenjlein, 
Dannen et Rodheim. 

La deuxième feuille contient le texte, imprimé à 
trois colonnes. A la fin : V. C. D. W. A. (Vidit Cor- 
nélius De Witte, Archidiaconus). Le texte du Relaes 
vande groote Viclorietot Wejlerhouen , est celui qui se 
trouve dans le no 29 du recueil : Abrah. Verhoe- 
ven, nieuwe tijdinghen, 1621. La composition typo- 
graphique est aussi la même dans les deux éditions. 

Une autre édition de cette gravure : Naar de copy 
van Frankf . Leijden bij Zach. de Smit, 1621, est 
décrite dans : Fred. Muller, de Nederlandsche ge- 
schiedenis in platen , (no 1428), Amsterdam, Fred. 
Muller, 1863-82. L’édition que nous venons de dé- 
crire n’est pas citée par M r Muller. 



: AF=BEELDINGE (waere) ... vanden ... slach 

... voor Praghe ... 1620. 

j Anvers, Abraham Verhoeven. 1620. 

waere Af=beeldinge ende Befchrijvinghe 
î vanden bloedigen flach gefchiedt voor 
| Praghe, alwaer den Ghepretendeerden Co~ 
j ninck, Pfaltz-Graeff verdreuen is. Ghe- 
i trocken Wt de Brieuen van den Secretaris 
! van fijn Ex. den Graue van Bucquoy. Nv 
i eerft Ghedruckt den 23. December 1620. 

In-plano, 3 feuilles, imprim. d’un seul côté. Car. 
| goth. 

La première feuille contient une gravure, sans 
i nom de graveur, représentant la position des troupes 
; impériales devant la ville de Prague, au mois de 
; novembre 1620. Les deux autres feuilles contiennent 
j le récit de la prise de cette ville, imprimé en trois 
; colonnes. A la fin de la troisième colonne : Fjnjs. 

\ V . C. D. W. A. (Vidit Cornélius De Witte, Archi- 
: diaconus). THantwerpen , By Abraham Verhoeuen op 
j de Lombaerde Vejle, inde guide Sonne. 1620. Met 
\ Gratie ende Priuilegie. Au bas des trois colonnes, 
i une légende explicative : Aenvvijfmghe van de plaetfen, 
î imprimée en caractères romains, 
i Le récit est identique à celui de : W aerachtich 
| verhael ende Befchrijvinghe vanden Afgrijffelijcken ende 



Middelbourg : bibl. provinc. 



Waere AF-BEELDINGHE ... vanden ... slach ... voor Praghe ... 1620. 



Bloedigen jlach hoe die begojl ende vergaen is voor Pra- 
ghe ... Voir : Abraham Verhoeven, nieuwe tijdin- 
ghen , no du mois de décembre 1620, signât. Vv et 
Xx. La même composition typographique a servi 
pour les deux textes. La pl. n’est pas décrite dans 
Fr. Muller, de Nederlandsche geschiedenis in platen, 
Amsterdam, F. Muller, 1863-1882. 



AF=BEELDINGHE (claere) van het groot 
vvijn^vadt tôt Heydelberch ... 

Anvers, Abraham Verhoeven. 1621. 

Claere Af=beeldinghe van het groot VVijn= 
vadt tôt Heydelberch / dat den Pfaltz=Graeff 
heeft doen maken. Met de Af-beeldinghe 
van Fredericus Palatin, Ende zijnen Com- 
pagnon Bethlehem Gabor... Postillioen. 
VVt=gefonden om te foecken den nieuvven 
Ghepretendeerden Coninck van Bohemen, 
nv onlanckx veriaecht voor Prage, 

T’Hantwerpen, By Abraham Verhoeuen, 
op de Lombaerde Vefte inde guide Sonne, 
1621 . 

In-plano, 2 feuilles, imprim. d’un seul côté. Car. 
goth. 

La première feuille contient une gravure en taille- 
douce, sans nom de graveur. La partie supérieure 
de cette planche représente une vue de la ville de 
Heidelberg et de la grande tonne d’une contenance 
de 280,000 bouteilles; des deux côtés les portraits du 
comte-palatin, Frédéric, et de Gabriel Bethlen, La 
partie inférieure représente un paysage, dans lequel 
se voit la grande tonne et le postillon à la recherche 
du roi de Bohême chassé de ses États. 



Middelbourg : bibl. provinc. 



Claere AF-BEELDINGHE van het ... wijn-vadt tôt Heydelberch. 1621. 



La deuxième feuille contient le texte de Claere 
Af=beeldinghe ... et de Postillioen ... imprimé à cinq 
colonnes. La dernière pièce, qui est en vers, est une 
édition corrigée et augmentée de celle intitulée : 
Postillioen VVtghefonden Om te foecken den veriaegdê 
Coninck van Praghe . (Voir : Abraham Verhoeven, 
nieuwe tijdinghen , 1621, no 7, et, pour une traduction 
française : W.-P.-C. Knuttel, catalogus van de 
pamftetten-verzameling berustende in de koninkl. biblio- 
theeky La Haye, 1889 et suiv., no 3147). Au bas du 
texte : In Nouembr (sic), lejl voor Praghen, Heeft men 
den Pfaltz-Graeff fien verjaghen. Con Licencia . V . C. 
D. w. ^.(Vidit Cornélius De Witte, Archidiaconus). 
Caricature sur la fuite de Frédéric V, comte-palatin, 
roi de Bohême, devant les armées de l’empereur Fer- 
dinand II, en 1620. Cette planche n’est pas décrite 
dans : Fréd. Muller, de Nederlandsclie geschiedenis 
in platen, Amsterdam, Fred. Muller, 1863-1882. 




’.f 

. 



h'v %.!|i 

•ïT h .t 



m- 

kiS'V : 

v-v - : !<"’ 

!*A ; 

; r" : 

s:i 






if 



> v" ■, 






AMBASSADEURS van den Grooten Tvrck ... 



(Anvers, Abraham Verhoeven). 1620. 



Ambawssadevrs Van Den Grooten Tvrck. 
Ghefonden Aen Syne Keyferlycke Maiesteyt. 
T’famen die Antwoordt vanden Genereufen 
Hertoch van Saxen/ aen de Ghedeputeerde 
vanden Paltz / met noch andere Ambaffaden 
vanden Hertoch van Mantou. Al metter 
waerheyt ghefchreuen. ( Grav . sur bois : 
armes d'Autriche). Wt Weenen, den 28. 
Iunij. M.DC.XX. 

In-40, 7 pp. chiffr. et 1 p. blanche. Car. goth. 

Nouvelles concernant les affaires de la guerre, du 
mois de juin 1620. C’est probablement une de ces 
brochures qui, destinées d’abord à former un no des 
Nieuwe tijdinghen publiées par le même imprimeur, 
parurent, pour l’une ou l’autre raison, comme publi- 
cation spéciale et en dehors de la collection. Plu- 
sieurs autres brochures publiées par Abrah. Ver- 
hoeven sont dans le même cas; elles sont faciles à 
reconnaître par les caractères et par les ornements 
typographiques qui ont servi à leur impression. 



Anvers : bibl. ville. 



AFBEELDINGHE (Oprechte ende waerachti- 
ghe)vande ... victorie ... van hunne Hoocheden/ 
denxvij. Mey... 1605. op Blockers-Dijck. 

Anvers, Abraham Verhoeven. 1605. 

Oprechte ende waerachtighe afbeeldinghe/ 
vande wonderlijcke victorie / vercreghen 
teghens de Rebellen van hunne Hoocheden / 
den xvij. Mey inden Jare 1605. op Bloc- 
kers=Dijck / de welcke comende te water 
ende te Lande met een menichte van fche- 
pen / meynden door het doorfteken (sic) van- 
den feluen Dijcke de ftadt van Antwerpen 
te belegheren/ foo hier naer volcht. — 
Pourtraidt véritable & au vif, de la Ioyeufe 
vidtoire acquife le 17. de May l’An 1605. 
par les gens de leurs Altezes auprès d’An- 
uers, fur le Blockers-Dijck contre les Re- 
belles de leur fdidtes (sic) Altezes, lefquelz 
font venuz par la Riuiere de l’Efcault auec 
vne quantité de batteaux, penfans couper 
les Dicques pour mettre fiege deuant la 
Ville d’Anuers, tant par eau que par terre. 

[A Anuers chez Abraham Verhoeven, sur 
la Lombarde Veste, au Soleil d’or.]. 

Anvers : bibl. ville. 



Oprechte AFBEELDINGHE ...victorie ... Blockers-Dijck. 1605. 



In-fol. piano. Placard composé de trois feuilles 
juxtaposées. Car. goth. et car. rom. 

La plus grande des feuilles contient une gravure 
en taille-douce, sans nom de graveur, représentant 
la bataille. Dans le coin supérieur droit, la dédicace 
qui suit : D. INIGO DE BORlA , CASTRORVM PRÆ- 
FECTO IN BELGIO , ÀBRAHAM VS VERHOEVENVS DE - 
DICABAT . 

Qua tibi laus, Inigo de Borja , ceffenit , hofle 
Deuido, Antuerpce littora lata Jciunt. 

Hollandus validis injirudus nauibus vrbem 
Cingere dum tentât , mox fuperatus abit. 

Occisos, captos, fnbmerfos , deniqne belli 
Amiffos foetus conqueritnr focios. 

Hœc, Inigo de Borja , tuœ eji vidoria palmœ , 

Macte animo perjta : fors bona y perge, fauet. 

C. K. D. 

A dum 17 . Maij an. 1605 . 

Une autre feuille, collée au-dessous de la planche, 
contient une double description historique du com- 
bat, en néerlandais et en français, la première im- 
primée en caractères gothiques, la seconde en caractè- 
res romains. L’une et l’autre sont imprimées à deux 
colonnes. A la fin de la 4e col. : Vidit & approba - 
uit, Egbertvs Spitholdius , Canonicus k [Plebanus] 
Antuerpienfis , puis l’adresse citée ci-dessus. Une 
partie du texte de l’approbation et toute l’adresse 
étant effacée dans l’exemplaire appartenant à la 
bibliothèque de la ville d’Anvers, nous devons faire 
quelques réserves au sujet des mots placés entre []. 



V 

îiilf 

. 

























Oprechte AFBEELDINGHE ... victorie ... Blockers-Dijck. 1605. 



Pour ce qui concerne l’adresse, nous l’avons copiée 
d'après celle donnée par M r Goovaerts ( Abraham 
Verhoeven ... p. 23), qui doit avoir eu sous les yeux 
un autre exemplaire ou une autre édition de cette 
pièce. 

La troisième feuille contient l’explication, égale- 
ment en néerlandais et en français, des chiffres 
indiquant les lieux, les objets, etc. signalés sur la 
planche. Ces deux explications, séparées par un 
filet, portent les en-têtes : Aenwijfmghe van de For - 
ten ende plaetfen / hoe / ende in wat manieren den 
vyant aen quant / met Cijffer Letteren hier by ghejielt., 
et : Les lieux trouuerez (sic) fur le nombre fuyuant. 

L’auteur de la dédicace, qui se cache sous les 
initiales C. K. Z)., est probablement Cornélius Kilia- 
nus Duffeliensis . 

Pièce très intéressante, représentant l’attaque 
manquée sur la ville d’Anvers, par l’armée des 
Provinces-Unies, le 17 mai 1605 (voir : Fr. Mul- 
ler, de Nederlandsche geschiedenis in platen , I, p. 
150, no 1220). Sur la planche décrite par Mr Muller 
est représenté le pont flottant sur l’Escaut, lequel fait 
défaut sur l’exemplaire qui nous a servi. Celui-ci 
est donc probablement une édition postérieure et 
modifiée de la même gravure, publiée par le même 
éditeur. 

C’est cette planche qui est signalée, à tort, par 
M r Goovaerts comme une des premières Gazettes ou 
Nieuwe tijdinghen publiées par Abrah. Verhoeven 
(voir : A. Goovaerts, Abraham Verhoeven , p. 19), 
et sur laquelle surtout est fondée l’opinion de l’au- 
teur, que Verhoeven aurait été l’inventeur du Jour- 
nal . (Voir : Abraham Verhoeven, nieuwe tijdinghen . 
Notice). 









V,.. 

If 

b "■ 

|i; 

fr V 














! 



AF-BEELDINGHE (Vremde ...) van feker 
monfter-dier ... binnen ... Rochelle ghecomen... 
1630. 

Anvers, Abraham Verhoeven. 1630. 



Vremde ende wonderlijcke Af=beeldinghe 
van feker Monfterdier/ uytter Zee opco- 
mende/ binnen de Stadt Rochelle ghecomen 
is. 1630. 

Naer de Copije tôt Parijs, By Michiel de 
Mathoniere, inde ltrate ghenaemt Mont 
Orgueil, inde Das-Hooren Anno 1630. Met 
Permiffie. 

T’Hantwerpen by Abraham Verhoeuen/ 
op de Lombaerde vefte/ inde guide Handt. 
1630. Z. V.H.L.C. ( Zegerus van Hontsnm, 
Librorum Censor.) 

In-fol. piano, imprimé d’un seul côté. Car. goth. 

Gravure sur bois, sans nom de graveur, repré- 
sentant un monstre fantastique sorti de la mer et 
entré dans la ville de La Rochelle, le 10 juin 1630; 
plus trois colonnes de texte. 



Gand : bibl. univ. 




. 









S ARTICULI conventionis, qui ... traétati funt & 
conclufi [12 april. 1621]. 

! Anvers, Abraham Verhoeven. 1621. 

Articvli Conventionis, Qui interuenien- 
I tibus DD. Principibus, Eleétore Moguntino, 

; & Ludouico Hafûæ Lantgrauio, inter D. 

| Marchionem Spinolam, Capitaneum gene- 
| ralem exercitus Cæfareæ Maieftatis in Pala- 
i tinatu, ex vna parte, & DD. Ioachimum 
j Erneftum Marchionem Brandemburgenfem, 

I Generalem exercitus Vnionis Euangelicæ, 
j (vt ipfi vocant) & Ioannem Fredericum 
j Ducem Wirtembergenfem , tam proprio 
j quam aliorum Principum & Statuum vnito- 
i rum nomine, traétati funt & conclufi. 
| {Fleuron). 

| Antverpiæ, Apud Abrahamum Verhoe- 
! uium, 1621. 

In-40, 2 ff. Car. rom. 

j Titre et texte dans un encadrement formé d’un 
; simple filet. A la fin : Finis. V. C. D. VV. A. (Vidit 
I Cornélius De Witte, Archidiaconus). 
j Traduction latine de : Artijculen va t’verdrach 
I die deur tujjchen fpreken vande Heeren Princen, Ele- 



Gand : univ. bibl. 



ARTICULI conventionis ... [12 aprilis 1621]. 



Cteurs van Mentz , ende Loduick Lant-graue van Heffen, 
tuffchen ... Marquis Spinola ... ter eenrej ende Ioachim 
Ernejl Marquis va Brandenborch .. . ende lean Fredericq 
Hertoghe van Wirtenberch ... ghejloten zijn . Voir : 
Abrah. Verhoeven, nieuwe tijdinghen, 1621, 11062, 
et aussi la traduction espagnolle : Articvlos del 
accordio hecho en Mayenza , a . 12. de Aur il 1621 ... 
Amberes, Abrah. Verhoeven, 1621. Il existe de cette 
traduction latine deux éditions, publiées l’une et 
l’autre par le même imprimeur. 



ARTICULI conventionis, qui ... traétati funt & 
conclufi Moguntiae [12 aprilis 1621]. 



Anvers, Abraham Verhoeven. 1621. 



Articvli Conventionis, Qui Interuenien- 
tibus DD. PP. Electore Mogvntino, Et 
Lvdovico Hassiæ Landgravio, inter D. 
Marchionem Spinola Capitaneum Genera- 
lem Exercitus Cæf. Maieftatis in Palatinatu 
ex vna parte, & D. D. Ioachimvm Ernes- 
tvm Marchionem Brandenburgenfem, Ge- 
neralem Exercitus Vnionis Euangelicæ, & 
Ioannem Fridericvm Ducem Wurtenber- 
genfem. Tarn Proprio, Qvam Aliorvm 
Principum, & Statuum Vnitorum nomine, 
12. April. traétati funt & conclufi. {Fleuron). 

Antverpiæ, Apud Abrahamum Verhoe- 
uium. Anno M.DC,XXI. 

In-40, 6 pp. chiffrées et 2 pp. blanches. Car. rom. 

Dans cette édition, le titre et les pp. ne sont pas 
placés dans un encadrement, l’approbation manque, 
et les noms des signataires, à la fin, sont placés 
chacun séparément et comme suit : 

LS. (Locus sigilli). 

Ambrojîus 
Spinola 

Gand : bibl. univ. 



ARTICULOS del accordio hecho en Mayenza a. 
12. de Auril 1621. 



Anvers, Abraham Verhoeven. 1621. 



Articvlos Del accordio hecho en Mayenza, 
a. 12. de Auril 1621. entre el Marques 
Spinola, y los Principes Proteftantes de la 
Vnion. (Fleuron). 

En Amberes, Por Abraham Verhoeuen en 
la Galle de los Lombardos en el Sol Dorado 
1621. 

In-40, 2 ff. Car. rom. 

Titre et texte dans un encadrement formé d’un 
simple filet. 

A la fin : Finis. V . C. D. W. A. (Vidit Cornélius 
De Witte, Archidiaconus). 

Traduction espagnole de : Artijculen va t’ver- 
drach die deur tuffchen fpreken vande Heeren Prin- 
cen Eleéleurs van Mentz (l’archevêque Jean Suicard 
deKronenberg), ende Loduick Lant-graue vanHeffen, 
tuffchen ... Marquis Spinola ... ter eenrej ende ... 
loachim Ernejl Marquis va Brandenborch ... ende 
lean Fredericq Hertoghe van Wirtenberch ... ghejloten 
zijn (12 avril 1621). Voir : Abraham Verhoeven, 
nieuwe tijdinghen , 1621, no 62, et aussi la traduction 
latine : Articvli conventions, qui ... traâaii funt & 
conclufi ... (12 april. 1621). Antverpiae, Abrah. Ver- 
hoeven, 1621. 

Gand : bibl. univ. 



: 



ARTICLES d’alliance. 

(Bruxelles, Jean Pepermans). 1635. 



Les Articles D’Alliance Et De Partage 
Entre Le Roy De France D’Vne Part, Et 
LesEstats Des Provinces Rebelles D’Avtre, 
Contractez le 8. Feburier, ratifiez & lignez 
Lovys le 8. de Mars enfuiuant de l’an 1635, 
à la ruine & bourleuerfemêt des Prouinces 
obeylïantes & fidelles au Roy Catholique. 
{Petit fleuron ). 

Imprimé l’an M.DC.XXXV. 

In-40, 4 ff. non chiffr. Car. rom. 

Traité d’alliance conclu entre les Français et les 
Hollandais, dans le but de s’emparer des Pays-Bas 
espagnols. Il se compose de 19 articles, signés : Le 
tout ainfi accordé à Paris entre les Députez des deux 
Parties , le 8. Feburier 1635. & les Soubfcripts e/îoient 
Bullion , Bouttelier . Charnaffé. Adrian Paw, lean de 
Knuyt . Iskerck Secrétaire . 

Pièce imprimée à Bruxelles par Jean Pepermans. 



Paris : bibl. nation. 
Gand : bibl. univ. 



i 



! AMELRY (Franç.). 

| Ypres, Josse Destrée. 1549. 



Een Dialogus of || tfame fprekinghe der 
ziele ende fcriftuerlic || bewys/de zelue tôt 
kenneffe van huerë bru=||degom treckende. 
Ghemaect by dë eerwer=||degen heere broe- 
der Franchoys Amel=||ry/ Bacchalaurius 
inder godheyt / || Carmelita Typre. || 
(Vignette sur bois). 

. f[ Ghedruct Typre inden rooden Pel=|| 
licaen / by my Joos Deftree. || f[ Cum 
Gratia & Priuilegio. || 

In-8°, non chiffr., sign. Aij-Fiij [Fviij], 48 ff. 
Car. goth. Titre en lettres rouges et noires. 

Le vo du titre est blanc. Le r° du 2 e f. est réservé 
au privilège donné en faveur de J. Destrée, à 
Bruxelles, le 7 nov. 1547; le vo du même f. con- 
tient un portrait de Fr. Amelry. 

Au ro du dernier f. : C Gheprent in die verre ver- 
maerde || jladt van Jpre / inden rooden f| Pellicaenj By 
my Joos || Destrez . || Jnt iaer ons Heeren M . CCCCC. || 
En XLJX. den xxix. dach van || Maerte . || c Met 
Keyjerlicke Priuilege va || ij. Jaren. || 

Au vo du même f., la marque typogr. qui suit : 



Bruxelles : bibl. roy. 



Fr. AMELRY, een dialogus ... 1549* 




EF F V S I ONE, 



Les caractères dénotent, après comparaison, qu’ils 
ont été fournis par Josse Lambrecht, imprimeur et 
fondeur à Gand, lequel a aussi, selon toute proba- 
bilité, gravé le portrait d’Amelry. 

La date du privilège tendrait à prouver que, déjà 
en 1547, Destrée a imprimé une édition antérieure 
du livre décrit ci-haut et du Cleen traectaetkin van de 
wœrde des helich facramëts ... 

Le seul exemplaire connu de ce petit volume a 
été légué à la bibliothèque royale de Bruxelles par 
M r Jules Capron, d’Ypres, en 1898. 

M r Alph. Diegerick (bibliographie yproise } pp. 11 et 
suiv.) dit que dans les comptes d’Ypres, en 1544, 
1545 et I 54^> Destrée est mentionné comme impri- 
meur établi dans cette ville. Son nom y est ortho- 
graphié de façons différentes : Destree, Destrée, 
Destrez, Destreez, Destresius. 

Jusqu’à présent on ne connaît aucune impression 
d’Ypres, avec date certaine, antérieure à 1548. 










. 

. 

. 

‘ 

. 











AMELRY (François). 

Ypres, Josse Destrée. 1550. 

Y* Een cleen traec=||taetkin van de 
wærde des helich facramêts || en prepara- 
tie oft beredinghe tôt dië / om dat || wærde- 
ghelick te ontfanghene. Ghemaect || by den 
zeer gheleerdê Religieus- broed’ || Frâchoys 
Amelry Carmelijt bine || Jpre / Bacelier ind’ 
godtheyt || ( Vignette gravée sur bois : le para- 
dis terrestre; Adam et Eve). 

(l Geprët Typre indë roodë Pellicaë/ bi 
my || Joos Deftree/ gezworë boucpnter d’ 

K. M. || Jnt iaer ons heerë M. CCCCC. en 

L. || || Met Keyferlicke Priuilege va twee 
iarë. || 

In-8®, sign. Aij-Ciij [Cvi], 22 ff. non chiffr. Car. 
goth. 

Le v° du titre est blanc. Le f. A ij contient, au r°, 
le permis d’impression, pour deux années seulement, 
en faveur de J. Destrée, daté de Bruxelles 7 nov. 
1547, et, au v°, le portrait de Fr. Amelry. 

Les caractères sont du fondeur Josse Lambrecht. 
La vignette du titre est une copie de la gravure 
sur bois qui se rencontre dans le : Corte Injlruccye 
de Corn, vander Heyden (fol. Bvij r°), impr. par 
J. Lambrecht, en 1545. 



Bruxelles : bibl. roy. 



F. AMELRY, cleen tract. 1550. 




Portrait de François Amelry. 



AMELRY (François). 

Anvers, Sim. Cock. 1552. 

Een deuoet boecx=||ken leerende hoemen 
God die=||nen fal. Ghetoghen wter heyligher 
fcriftueren / || door den gheleerden Pater 
broeder Franfoys || Amelry / Bacularius 
inder Godtheyt / || ende Prior vanden Car- 
meli=||ten Typre. || ( Grav . sur bois : un 
docteur et ses disciples). 

(j Gheprent Thantwerpen op die Lom- 
baerde || vefte teghen die Gulden hant ouer/ 
By || my Symon Cock. || 

In-8°, sign. Aij-Dij [Dviij], 32 ff. non chiffr. 
Notes marg. Car. goth. 

A la fin : C Gheprent Thantwerpen op die Lom- 
baer=\\de vejte / teghen die gulden hant ouer. Bi || my 
Symon Cock. Jnt iaer ons hee=\\ren. M. CCCCC. en 
.Lij. den || xxi. Marti] . || C Met Keyjerlijcke Priuilegie 
van .iij. iaren. || 



Bruxelles : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 



François AMELRY. 



LISTE DE SES ŒUVRES. 

Een vruchtbare wtleghhinge, op dat .H. Euâgelie 
va den rijckë vrecke, en den arme Lazaro. Luce 
int .xvj. Cap ... Thantwerpen, Symon Cock, 
1544. In-80. 

Een zeer coftelic en wtnemende trooftelic hant- 
boucxkin, inhoudende diuerfche fermoenen, en 
bedynghen ... Typre, Joos Deftree, 1548. In-80. 

*Idem. Thantwerpen, S. Cock, 1551. In-80. (Arnold, 
bulletin mensuel, I, 1868, no 8). 

Idem. Typer, Joos Destree, 1552. In-80. 



Een cleen traectaetkin van de wærde des helich 
sacramêts, eh preparatie oft beredinghe tôt dië, 
om dat wærdeghelick te ontfanghene ... Typre, 
Joos Destree, 1548. In-80. 

Idem. tYpre, Joos Destree, 1550. In-80. 



Een dialogus of tfame fprekinghe der ziele, ende 
fcriftuerlic bewys, de zelue tôt kenneffe van 
huerë brudegom treckende... tYpre, Joos Deftree, 
1549. In-80. 

Idem. Thantwerpë, Symon Cock, 1551. In-8°. 
Idem. Thantwerpë, Symon Cock, 1552. In-80. 



Fr. AMELRY. Liste de ses œuvres. 



De amante anima per nutricem fuam fcripturarum 
catechefin, ad fponfi fui cognitionem perduéfa, 
dialogus : è Flandrico, idiômate in Latinum con- 
uerfus, per Antonium Hemertium Cano. Regul. 
prope Endouiam. Antverpiae, Ioan. Steelfius, 1552. 
Exc. Sim. Coquus. In-160. 

*Dialogus de amante anima ad sponsi sui cognitionem 
perducta, una cum Dionyfii Rikelii carthusiani 
inflammatorio divini amoris, s. tractatu dialogico 
inter Salvatorem et hominem. Coloniae, ap. 
Conrad. Butgenium, 1605. In-12 0 . (Cosme de 
Villiers a S. Stephano, bibliotheca carmelitana. 
Aurel., 1752, I, col. 478). 

Veel fchoone beweghelike en vierighe ghebedë die 
fommighe dienende tôt daghelijcxfche oeffeninghe, 
en die fommighe fonderlinghe tôt bereydinghe 
totten weerdigen heyligen Sacramente, met een 
deuote meditatie op die geboerte ons heeren Jefu 
Chrifti ... Thantwerpen, Symon Cock, i549.In-8°. 

*Idem. Thantwerpen, 1552. In-80. (Catal. Ch. Pee- 
ters, Louvain, mars 1863, p. 6). 

Idem. Thantwerpen, Claes vâdê Wouwere, 1564. 
In-80. 



Een fchoon eh profitelycke wtlegghinghe, oft decla- 
ratie opten .C. xiij. pfalm va Dauid. Jn exitu 
Jfrahel de Egypto. Thantwerpê, Symô Cock, 
1551. In-80. 



Fr. AMELRY. Liste de ses œuvres. 



Een deuoet boecxkê leerende hoemen God dienê fal. 
Ghetoghen wter heyligher scriftueren ... Thant- 
werpen, Symon Cock, 1551. In-80. 

Idem. Thantwerpen, Symon Cock, 1552. In-80. 



Een dyalogus oft tfamë fprekinge van die kerften 
siele, ende haer scoelvrouwe scriftuerlijc onder- 
wijs, ghefetê int camerken va heymelicheden, en 
hebbê daer vriendelijck ghefproken van gheefte- 
lijcke inftructie. Thantwerpen, Symon Cock, 
1551. In-80. 



*Dialogus sacer, in quo anima christiana ad perfe- 
ctam S. Scripturæ cognitionem perducitur. Colo- 
nise, (ap. Conradum Butgenium?), 1604. In-160. 
(Jac. Le Long, bibliotheca sacra. Parisiis, ap. F. 
Montalant, 1723, I, p. 607). 



*Deliciarum spiritualium libellus, sive de anima dia- 
logus. Cracoviae, Lob., 1608. (Estreicher, polo- 
nic. bibliogr., VIII, p. 140). 






: 

. _ V . '• \ r < r 






■ • ' : *^ 7 / 

Vf 






















ADVIS d’un affectionné au Pays Bas ... 

Lyon (Anvers?). 1579. 

Advis D'Vn || Affectionné || Av Pays 
Bas. || A Mefsieurs les trois Eftats dudict 
Pays, les || admoneftant de promptement 
prouuoir (sic) à |[ leurs affaires, pour euiter 
le torrent impe-||tueux, qui vat faire fon 
cours fur eulx. || (Petit fleuron). 

Imprimé à Lyon. || M. DLXXIX. || 

In-40, sign. Aij-Av [Avi], 6 ff. 

A la fin : Faict à Lyon le 3. de Septembre, 1579. 
La dern. p. est blanche. 

Discours en faveur du duc d’Anjou qui, seul, peut 
sauver le pays de sa ruine. Issu des ducs de Bour- 
gogne, de la maison de Valois, le duc a plus de 
droits sur les Pays-Bas que Philippe II, lequel n’est 
yffn que d'vne fille. Tandis que le Roi vous ejl ennemy 
irrecdciliable, partial cotre vovs, treffâgninaire ... 
lequel ne pardonne iamais, le Duc au contraire s'eft 
miraculeufement reduiél à vous aymer, et pour V amour 
de vous il s'ejl rendu ennemy de tous fes amys; du reste 
les Roys de France ont ejiably tout ce qu'y peutt ejlre de 
bon. 

Il existe une traduction néerlandaise de cette 
pièce : Aduijs van eenen liefhebber des Neder-landts ... 

1579. 

Cet Advis a probablement été imprimé à Anvers. 

Gand : bibl. univ. 



| APOLOGIE, beschermreden ende antwoorde ... 
j S. 1 . ni n. d’imprim. 1579. 

Apologie / Befchermre=||den ende ant- 
I woorde der vertrocken || Borgheren van 
| S’hertoghenboffche / tegen || de friuole lo- 
| genachtighe Juftificatie / op den name || der 
| inghebleuenen in d’eynde Julij leftleden / || 
j in dlicht ghegheuen. || ( Ornement typogra - 
j phique). Matth. xj. b. xvij. || ... 

| Ghedruckt Anno. M. D. Lxxix. den || 

| tweeden Nouembris. || 

I In-40, sign. Aij-D [Dij], 14 ff. non chiffrés. Car. 

| goth. 

Le f. Aij contient le prologue, et le vo du f. Di et 
; le ro du f. Dij une conclusion datée : Wt de plaetfc 
j van heuren vertrecke. || den xv. Augujli. 1579; la 
| dern. p. est blanche. 

j Quelques jours seulement après la publication de 
j l’écrit : JuJtificatie voor den Goeden Borgeren ... van 
i TJkertogenboffche ... 1579, il avait paru une réfuta- 
; tion de cette pièce, intitulée : Eenvoudighe, Ende 
j warachtige verantwoordinge der wtgewekene borgeren 
j ... 1579, mais une partie des émigrés n’en était pas 
I contente. C’est ce que les auteurs de Y Apologie disent 
j dans la préface, ajoutant que d'abord ils n’avaient 
j par l’intention de publier une réfutation de la pièce 

j Gand : bibl. univ. 
i 

i 



APOLOGIE, beschermreden ... 1579. 



Juftificatie ..., mais qu’ils ont changé d’avis, après la 
distribution d’une autre réfutation. 

Voir : Van Meteren, historien , 9e livre, vol. III, 
PP* 259-261 ; Bor, nederl. oorloghen , 13e livre, vol. II, 
PP- 73 - 75 - 



ALPHONSE de St-Thomas, dominicain, évêque 
de Malaga. 



Gand, v e Max. Graet. 1681. 



Pastoreelen Brief Vanden Doorlughtigh- 
sten Ende Hooghweerdighsten Heere D. F r . 
Alphonsus De S 1 . Thomas Bischop (sic) Van 
Malaga Aende gheloovighe van fijn Bifdom, 
ten tijde dat Godt den Heere gheftraft heeft 
de Stadt ende deffelfs Diftrift met eene 
Aertbevinghe. Ghetrouwelijck overgefet uyt 
het Spaens in onfe Nederlantfche Taele. 
(Fleuron : corbeille avec fruits). 

Te Ghendt. By de Weduwe Van Maxi- 
miliaen Graet, inden Engel 1681. 

Fol. i f. pour le titre, et 9 pp. chiffr. 

L’évêque de Malaga attribue les malheurs dont a 
été frappée sa ville épiscopale, parle tremblement de 
terre du 9 oct. 1680, aux mœurs déréglés de ses 
habitants. Il les engage à faire pénitence et à vivre 
désormais chrétiennement. Cette lettre pastorale, 
traduite de l’espagnol, est datée de Malaga, 16 oct. 
1680. 

On ne connaît qu’un seul exemplaire de cette tra- 
duction flamande. 



Gand : bibl. univ. 



ALMANACK pro anno Domini 1508. 

S. 1 . ni n. d’impr. (Anvers, Michel Hillen 
ou Hillenius van Hoochstraeten?). (1507). 



Almanack pro anno dni. M°. ccccc°. || 
Octauo. || 

In-fol. obi., 1 f., imprimé d’un seul côté. Car. 
goth. La première ligne du titre, encadrée dans des 
filets, est en lettres xylographiques. 

Le texte de cet almanach placard se compose de 
29 lignes à cinq colonnes, de trois lignes longues, et 
de trois demi lignes imprimées à gauche d’une figure 
noire circulaire représentant l’éclipse de la lune. 
Les diverses colonnes indiquent : Nomina || M en- 
fin || ; Coiüctio Jolis z lune (| da wordet nyeu mane || 
Dies Hore minuta j| À. calidie / tôt horis et || minutis / 
p 9 meridië || ejï oiüctio || ; Oppofitio Jolis z lune || dan 
eefl voile mane || Dies Hore minuta || dat is op dien 
dach aljoe vele || vren en minuté. Na middach eejl voile 
mane || ; Dies electi ( p flebothomia brachioZ et || pedum 
Demptis diète per p fignatis || q J flebothomia pedü 
Junt Jhibiti. || ; Dies electi J medicina lax\\atiua 
Jumèda p a figti ï au\\rora p p circa introitü lecti. || 
Alij Jp Jeruiüt vV indifféré f ||. Les six lignes qui 
suivent nous font connaître le nombre d’or, le cycle 
solaire, les lettres dominicales, l’indiction, etc., les 
dates des fêtes mobiles et de l’Avent, le nombre des 



Liège : bibl. univ. 
Bruxelles : bibl. roy. 



ALMANACK pro anno 1508 (1507). 



dimanches tombant entre l’Avent et la Pentecôte, et 
enfin la date de l’éclipse de la lune. 

Helbig, dans le Bulletin du bibliophile belge , XIII, 
p. 213, et Campbell, dans les Annales de la typogra- 
phie néerlandaise au XV e siècle , no 149, ont décrit 
YAlmanack comme se rapportant à l’année 1500, et 
comme imprimé, par conséquent, en 1499. Ils ont 
négligé, l’un et l’autre, de mettre le mot Octauo , 
au commencement de la. deuxième ligne, en rapport 
avec la fin de la première ligne. Il convient cepen- 
dant d’ajouter que Helbig seul a vu la pièce. 

Helbig incline à attribuer YAlmanack à une 
presse anversoise. Nous ne sommes pas éloignés de 
croire qu’il sort des ateliers de Michel Hillenius van 
Hoochstraeten, imprimeur à Anvers dès 1506. La 
bibliothèque de l’Université de Gand possède de cet 
imprimeur un almanach de 1522 (pour 1523) qui a, 
avec celui-ci, un air de famille assez marqué. 

La première ligne, formant une seule pièce en 
lettres xylographiques, était destinée à servir pour 
une suite d’almanachs. Il est donc probable qu’il y 
en a d’antérieurs et de postérieurs, avec le même 
en-tête. 

Helbig dit erronément que la pièce n’a que 
26 lignes en tout. Campbell prétend à tort que ces 
lignes sont longues. 



APIANUS (Petrus). 



Anvers, Grég. de Bonte. — Impr. J. Gra- 
pheus. 1534. 



Cosmographi=||cvs Liber Pétri Apiani 
Ma=||thematici, iam denuo integritati refti- 
tutus || per Gemmam Phryfium. || Item 
eiufdem Gemmæ Phryfij Libellus de Loco- 
rum de=||fcribendorum ratione, & de eorum 
diftantijs in=||ueniendis, nung ante bac 
vifus. || ( Une sphère, différente de celle de 
V édition de 1529). 

Væneüt Antuerpiç ■ fub fcuto Bafiliëfi p 
Gregoriü Bontiü. || 

In-40, LXVI ff. chiffrés. Car. rom. Figg. dans le 
texte avec et sans sections mobiles. 

Édition semblable à celle qui parut chez le même 
imprimeur, en 1533. 

Sur le r° du dernier f. : Ioan. Grapheus typis 
cudebat Antuerpiœ, || Anno. M. D. XXX1III. || menje 
Febr. ||, et la marque de Grapheus reproduite 
ci-après, sans les lettres mobiles I. G. 

Au v° du dernier feuillet, la marque de Gr. de 
Bonte aussi reproduite ci-après. 



Gênes : bibl. Fransoniana. 



P» APIANUS, cosmographicus liber. 1534. 




fcrfptunu* 



irque typographique de Jean Grapheus, imprimeur à Anvers. 



Dans le Bibliographe moderne , Paris, mars- 
oct. 1901, M r F. van Ortroy, professeur à l’univer- 
sité de Gand, a publié une bibliographie complète 
des écrits de P. Apianus ou Apian (Bennewitz ou 
Bienewitz, né à Leisnig en 1495), œuvre tout à fait 
remarquable, de grande érudition et rédigée avec 
un soin scrupuleux. C’est par la courtoise interven- 
tion de M r van Ortroy que nous avons reçu en 
communication les éditions d’Apianus imprimées à 
Anvers, ici décrites. 



P. APIANUS, eosmographicus liber. 1534. 




Marque typographique de Grégoire de Bonte, 
libraire à Anvers. 



I 

I 

; AMOUR (Charles d’). 

i Dordrecht, Adrien Jansz. Bot, pour Pierre 
; Rogiers. 1611. 

Converfion & abjuration || des erreurs de 
! l’Eglife Romaine || Publiquement faicte en 
j l’Eglife Françoife de la || Ville de Dor- 
j drecht le 3. d’Octobre l’an || 1610. après le 
j 2 Sermon; || Par || Charles d’Amour Liegois 
I (sic), || Iadis religieux du troifieme ordre de 
j S. François au || Conuent de Neuf-Chaftel 
: en Normandie. || ( Marque typogr. de A. Bot, 

\ de Dordrecht, qui se trouve sur le titre de 
j l'édition néerlandaise, placée ici dans un car- 
! touche). 

j A Dordrecht. || Par Adriaen Bot, pour 
i Pierre Rogier, || libraire à l’enfeigne de la 
i Colombe. || 161 1. || 

I In-40, 6 fl. n. ch., sign. A iij - [A vi] ; car. rom. 
F. [A î] : titre. Le v° est blanc. 

F. [A ij] : dédicace : A Mon/ieur &. tref-honoré frere || 

| M re Iehan Polyander, Pajleur : || Comme auffi aux 
| Anciens, Diacres &. || membres de l'Eglife françoife || a 
; Dordrecht, || Offre & dedie cejle fienne abjuration || 

| des erreurs de l’Eglife || Romaine, || Charles d’Amour || 

; Liegois (sic). ||. Le v° est blanc. 

Liège : bibl. univ. 



i 



Ch. d’AMOUR, conversion. 1611. 



Les ff. suivants renferment le texte de l’abjura- 
tion de Charles d’Amour. Ce sont de véhémen- 
tes attaques contre les ministres du culte catho- 
lique. Sans parler , dit l’auteur, des pèches énormes k 
abominables devant la face || de V Eternel, que j'ay veu 
commettre en cefle caverne de brigans k || habitation 
des Sodomites : j'allegeray feulemêt leurs traditions 
repu-\\gnantes a la parole de Dieu contenue au Viel, & 
Nouveau Tejlament : ||... 

Ces traditions que Charles d’Amour réprouve sont 
au nombre de douze : i<>, ... que l'Efcriture || Saincte 
ejl imparf aide .. .; 2°, ... que les Lais k Idiots qu'ils 
appellent , ne doivent pas lire ce-\\fie EJcriture ...; 
3 °, ... qu'il ejl permis aux Chrejliens de reprefenter 
la S. Trinité k les || images des Saincts trefpaffés, k 
les adorer ...; 4 0 , ... que l'Eglife Romaine commande 
d'invoquer les Saincts tref-\\paffés... ; 50, ... que 
riiomme peut ejtre || jujïifu, non feulement devant les 
hommes, mais auffi devant Dieu par || fes ocuures ...; 
6o, ... qu'il nous faut payer k fatif faire pour | nos 
péchés k en porter la peine tant en cejle vie, qu'au feu 
du Purgatoi-\\re...; 70, ... que les âmes || des fidèles 
font portées apres leur trefpas en un feu pour y ejlre 
long-\\têps tourmentées . ..; 8<>, ... que les infidèles , qui 
ne croyent pas en Chrift, peu- [vent faire des bonnes 
œuvres k des mérités , qu'ils appelllt mérités de || con- 
gruité.. 90, ... que l'homme infidèle k non régénéré a 
un franc arbitre , k || le pouvoir de choifir le bien k 
laiffer le ma/...; 100, ... que contre le commandement 
de S . Paul, qui || veut qu'en l'Eglife de Dieu on parle 






i . ujomA'fc Jfi* 












Ch. d’ AMOUR, conversion. 1611. 



en langue entendüe du commun \\ peuple, i. Cor. 14 & 
contre l'exemple de ce mefme Apojlre, qui dit || qu'il 
aime mieux prononcer en l'EgliJe cinq paroles avec 
intelligence, || que dix milles en langue non entêdüe : 
On dit tout le fervice en VEglife || Romaine en langue 
non entendue : & le poure peuple ignorant & || fuperjli- 
tieux y ejl accoujlume de prier Dieu fans fcavoir ce 
quil dit...; n<>, ... que fuivant l'arrejï du Concile 
de Trente, on ne || doit pas tenir pour pechè la concti- 
pifcence & inclination au mal ..; 12 0 , ... qu'ils appel- 
lent la Cene du Seigneur, c'ejl a || dire, fon fouper, une 
meffe, c'ejl a dire, comme ils J'expofent, un facrifice || 
pour les vifs, & les morts... 

Une traduction flamande du même ouvrage parut 
la même année chez le même imprimeur. 

Charles d’Amour naquit à Liège, vers 1570. 11 
fut admis dans le tiers-ordre de S*-François et 
séjourna pendant quelque temps au couvent de 
Neufchâtel en Normandie. S’étant rendu à Aix-la- 
Chapelle chez un sien oncle, converti au protestan- 
tisme, il se laissa séduire par la doctrine nouvelle. 
Il embrassa publiquement la réforme, le 3 octobre 
1610, devant Jean Polyander, pasteur de l’église 
française de Dordrecht. Ce personnage connu aussi 
sous le nom de Polyander a Kerchoven, ou Kercho- 
ven dit Polyander, appartenant à une famille noble 
de Gand, devint par la suite professeur à l’université 
de Leiden (1611-1644). 

Sur Ch. d’Amour, cf. Biographie nation., I, 
col. 267. 



| APIANUS (Petrus). 

i Anvers, Arn. Birckman. — Impr. Gilles 

Coppens, de Diest. 1539. 

Y* Pétri Apiani || Cosmographia, Per 
I Gemmam || Phryfium, apud Louanienfes 
i Medicum ac Mathema-||ticum infignem, 

I reftituta. Additis de adem (sic) re ipfius || 

| Gemmæ Phry. libellis, vt fequens pagina 
I docet. || ( Une sphère marquée du mono- 
\ gramme .G.) 

Væneunt Antuerpiæ in pingui gallina 
j Arnoldo Berckmâno ||. 1.5. 3. 9. || 

In-40, LXI ff. chiff. et i f. non chiff. Car. rom. 

I Au vo du titre, le sommaire, le poème latin de 
; Didacus Pyrrhus et le distique. Le 2 e f. contient la 
; dédicace au cardin. -archevêque de Salzbourg. Au vo 
j du f. LXI : Index Cosmographiae Pet. Apia . ||. Sur 
i le r° du dern. f., distiques de D. Pyrrhus, et souscrip- 
| tion : Abfoluium Antuerpie per Aegidium Coppenium , || 
j cura & impenfis Arnoldi Berckman, || Anno Chrijtiano. 
j I539-H- Au vo du dern. f., la marque typographique 
j de Birckman reproduite ci-après. 

Les gravures sur bois sont les mêmes que celles 
| de l'édition de 1529. Les figures à sections mobiles 



Bâle : bibl. univ. 

Berlin : bibl. roy. 
Dresde : bibl. roy. 
Heidelberg : bibl. univ. 
Konigsberg: bibl. univ. 
Londres : brit. mus. 
Paris : bibl. nat. 



Paris : bibl. prince Roland 
Bonaparte. 

Providence : bibl. John 
Carter Brown. 

Rome : bibl. Victor-Em- 
manuel. 



■L 



& 



r 




P. APIANUS, cosmographia. 153g. 



se trouvent au vo des ff. X, XIII., XXIX., [XLV], 
et les images des éclipses lunaires pour les années 
1538 à 1570 sur les ff. XIIII à XV ro. 

Cette édition, qui diffère assez notablement du 
Cosmographicus liber de 1534, est augmentée des 
traités suivants de Gemma Frisius Libellvs De || 
Locorvm Describendorvm || ratione... (ff. XLVII v° - 
LUI. ro) et Vsus Annvli || Astronomici... || 

(ff. [LIIII - LX.] ro). 




Marque typographique d’Arn. Birckman. 

Voir : F. van Ortroy, bibliogr. de V œuvre de Pierre 
Apian , p. 34, no 30. 



AMOUR (Charles d’). 

Dordrecht, Adrien Jansz. Bot, pour Pierre 

Rogiers. 1 6 1 1 . 

Bekeeringhe || ende || affweeringe der dwa- 
linge || vande Roomfche kercke / openbaer- 
lijcken gedaen || inde Francoyfche ghe- 
meynte binnen der Stadt || Dordrecht den 
3. dagh van October / in den || jaere feftien- 
hondert en thien / na || de tweede Predicatie. || 
Door || Charles D’amour Luyckenaer, eer- 
tijdts Reli=||gieux van t’derde ordre van 
S. Francifcus in t’Convent|| van Neufchaftel 
in Normandien || Overghefet uyt de Fran- 
çoyfche fprake in onfe || nederduytfche taie, 
door P. R. || 




Gand : bibl. univ. 
Liège : bibl. univ. 



' 














Ch. d’AMOÜR, bekecringhe. 1611 



Tôt Dordrecht. || By Adriaen Janfz Bot / 
Voor Pieter Rogiers || boeckvercooper inde 
duyue || 161 1. || 

In-4 0 , 8 ff. n. ch., car. goth. Le v° du dern. f. est 
blanc. 

F. 1, r<>, titre. Le v° est blanc. 

F. 2, r<>, dédicace : Prefenteert ende dediceert deje 
affweeringhe der || dwalingen vande Roo?nfche kercke 
aen || mijnen Jeer Eerweerdigen || broeder / || Mr Iohan 
Polyunder, || Dienaer des Goddelijcken woorts. || Al s 
oock ande Ouderlinghen / Diaconen ende || Lidtmaten 
der Francoyfche gemeynte || binnen Dordrecht . || 
Charles D’amour || Luyckenaer ||. Le v° est blanc. 

Les six ff. suiv. renferment le texte de l’abjuration 
de Charles d’Amour, traduit de la Converfion & 
abjuration du même auteur qui parut chez le même 
éditeur, également en 1611. 



3 



APIANUS (Petrus). 

Anvers, Grég. de Bonte. — Impr. Gilles 

Coppens, de Diest. 1550. 

Cosmographia || Pétri Apiani, Per Gem- 
mam Frisivm || apud Louanienfes Medicum 
& Mathematicum infignem, || iam demum 
ab omnibus vindicata mendis, ac non-|| 
nullis quoque locis auéta. Additis eiufdem 
ar-||gumenti libellis ipfius Gemmæ Frifij. || 
{Sphère semblable à celle de V édition de 1529, 
sans monogramme). 

Væneunt Antuerpiæ fub fcuto Bafilienfi, 
Gregorio Bontio. || M. D. L. || 

In-40, 2 ff. lim., 64 ff. chiff. et 2 ff. n. chiff. 
Car. rom. 

Au vo du titre, le sommaire, le poème latin de 
D. Pyrrhus et le distique. Au 2 e f. lim., la dédicace 
au cardin. -archevêque de Salzbourg. Sur le r° du 
dern. f., les distiques de D. Pyrrhus, suivis de la 
souscription : II Antuerpiæ excufum Gregorio Bontio\\ 
typis Diejlhemij, anno à Chrijîo || humanæ falutis autore 
nato || 1550. ||, et au vo la marque de G. de Bonte 
reproduite ci-après. 



Anvers : mus. Plantin. 
Berlin : bibl. roy. 
Berlin : soc. roy. de 
géogr. 

Heidelberg: bibl. univ. 
Manchester : John Ry- 
lands Library. 



Metten (Bavière) : Abbaye 
bénédictine. 

Munich : bibl. univ. 

Paris : bibl. nat. 
Providence : bibl. John 
Carter Brown. 

Rome : bibl. Angelica. 



P. APIANUS, cosmographia. 1550. 



Les figg. sur bois sont semblables à celles de l’édi- 
tion française de 1544. Les figg. à sections mobiles 
se trouvent au v<> des ff. 8., 11. et au ro des ff. 28 
et 49. Les images des éclipses lunaires, pour les 
années 1538 à 1578, figurent aux ff. 12. et 13. La 
grande carte est placée devant le f. 31. 

Ff. [51] à 57 : Libellvs De Lo\\corvm defcribendorü 
ratione ,... et ff. 58.-64. : Vsvs Annv=\\li aJlronomici.\\ 
de Gemma Frisius. 




Marque typographique de Grégoire de Bonte, 
libraire à Anvers. 



APIANUS (Petrus). 



Anvers, Grég. de Bonte. — Impr. Gilles 

Coppens, de Diest. 1550. 

Cosmographia || Pétri Apiani, Per Gem- 
mam Frisivm || apud Louanienfes Medicum 
& Mathematicum infignem, || iam demum ab 
omnibus vindicata mendis, ac non-||nullis 
quoq3 locis auéta. Aaditis eiusfdem argu|| 
menti libellis iplius Gemmæ Frilii. || ( Sphère 
semblable à celle de l'édition de 1529, sans 
monogramme). 

Væniunt (sic) Antuerpiæ fub feuto Bafi- 
lienfi, Gregorio Bontio. || M. D. L. || 

In-40, 2 ff. lim., 65 ff. chiffrés et 1 f. non coté. 
Car. rom. 

Édition presque semblable à celle qui parut la 
même année chez de Bonte. La disposition des 
ff. 11 v° à 13. r<> est quelque peu différente. Aux 
ff. 38. et suiv., les titres sont en capitales, ils sont 
en ital. dans l’autre édition. Aux ff. 12-13., les 
images des éclipses lunaires pour les années 1538- 
1573 (et non 1578). 

Au ro du dern. f., à la fin : H Antuerpiæ excudebal 
Gregorio Bontio || Ægidius Diejlh, anno à Chrijlo 
hu-\\manœ falutis autore nato || 1550. ||, et au v° la 
marque de G. de Bonte, semblable à celle de l’autre 
édition de 1550. 

Bâle : bibl. univ. 

Gotha : bibl. grand-ducale. 

Londres : Brit. mus. 

Munich : bibl. roy. 



APIANUS (Petrus). 



Anvers, Grég. de Bonte. — Impr. Gilles 

Coppens, de Diest. 1553. 

Cosmographia || Pétri Apiani, Per Gem- 
mam Frisivm || apud Louanienfes Medicum 
& Mathematicum infignem, || iam demum 
ab omnibus vindicata mendis, ac non-|| 
nullis quoque locis audta. Additis eiufdem 
ar-||gumenti libellis ipfius Gemmæ Frifij. || 
{Sphère semblable à celle de l’édition de 1529, 
avec le millésime M. D. LIII.) 

Veneunt Antuerpiæ Gregorio Bontio 
fub Scuto Bafilienfi, || Latinè, Hifpanicè, 
Gallicè, &Teutonicè, Reip. cômodo feorfum 
impreff. || 

In-40, 2 ff. lim., 64 ff. chiff. et 2 ff. non cotés. 
Car. rom. 

Au v° du titre, le sommaire, les vers de D. Pyr- 
rhus et le distique. Au r° du dern. f., distiques 
latins de D. Pyrrhus, suivis de la souscription : 
H Projlant apud Gregorium Bontium, Latinè, Hijpa- 1 | 
nicè, Gallicè, Teutonicè, feorfum exeufa, || Antverpice || 
typis Æ. Dieft. 1553 ||, et au v° la marque de G. de 
Bonte, celle qui figure à la fin de l’édition de 1550. 

Les figg. sur bois sont semblables à celles de 

Darmstadt : bibl. univ. 

Gotha : bibl. grand-ducale. 

Munich : bibl. univ. (Incomplet). 



P. APIANUS, cosmographia. 1553. 



l’édition française de 1544. Les figg. à sections mo- 
biles se trouvent au v<> des ff. 8., n., et au r o 
des ff. 28., 49. Les images des éclipses lunaires pour 
les années 1538-1578 figurent aux ff. 12. et 13. La 
grande carte (arrachée dans l’ex. de Munich), est 
placée devant le f. 31. 

Ff. 51.-57. : Libellas de locorum defcri\\bendorum 
ratione... ||, et ff. 58.-64. : Vsvs Annvli || AJlronomici, || 
...de Gemma Frisius. 

Pour les deux éditions de 1550 et celle de 1553, 
voir : F. van Ortroy, bibliographie de l'œuvre de 
Pierre Apian, n<>* 39, 38 et 42. 



i 



API ANUS (Petrus). 

Anvers, Grég. de Bonte. — Impr. Gilles 

Coppens, de Diest. 1545. 

Cofmographie, || oft Befchryuin- 
ghe der geheelder werelt van Pe=||trus 
Apianus. Anderwerf gecorrigeert van Gem|| 
ma Phryfio Mathématicien en Doctoor in 
Medi||cinen / met diuerfchë boecxkens bydê 
feluen Gem||ma daer toeghedaen / alft aen 
dander fyde biijckt. || {La sphère qui a servi 
pour l'édition de 1^20, avec le millésime 
M. D. XLV.) 

'tfe' Gregorius de Bonte vercooptfe Tant- 
werpen || in den fchilt van Bafele / op de 
cammerpoort=||brugghe/in Latijn/ Duytfch/ 
en Walfch. || 

In-40, lxviii ff. chiff. Car. goth. 

Au vo du titre, sommaire. F. ij : avis au lecteur, 
daté d’Anvers le i janvier [i5]45, et courte pièce en 
vers flamands : C Gregorius de Bonte / den boecke || 
ter eeren. || 

A la suite du livre d’Apianus, ff. lii. vo - Hx. r°, et 
ff. lix. vo - Ixviij., les deux traités de Gemma Frisius. 

F. lxviii. ro, la souscription : C Ghedruct tôt Ant- 
werpen voer Gregoris de Bonte / duer Gillis van Diejt . 
I 545- Il 

Louvain : bibl. univ. 



P. APIANUS, cofmographie. 1545. 



Au vo du dern. f., la marque typographique de 
G. de Bonte. 




Les gravures sur bois sont semblables à celles de 
l’édition française de 1544. Les figg. à sections 
mobiles se trouvent au verso des ff. x., xi., xiii., 
xxviii et /. 

Les images des éclipses lunaires, pour les années 
1 538 - ï 573, figurent aux ff. xiiii. et xv. La grande 
carte est placée devant le f. xxix. 




APIANUS (Petrus). 



Anvers, J. Verwithagen. 1574. 

Cosmogra=||phia Pétri Apiani, Per Gem- 
mam Fri-||fium apud Louanienfes Medi- 
cum & Mathematicum infignem, || iam 
demum ab omnibus vindicata mendis, ac 
nonnullis || quoque locis auéta, & annota- 
tionibus marginalibus || illuftrata. Additis 
eiufdem argumenti libellis || ipüus Gemmæ 
Frifij. ||. ( La sphère de V édition de 1529, avec 
le millésime M. D. LXXIIII. et les mots 
Occidens et Oriens). 

Antverpiae, Apud Ioannem VVithagium. 

In-4 0 , 2 ff. lim., 64 ff. chiff. et 2 ff. non chiff. 

Même édition que l’édition J. Bellère, Anvers, 
1574. L’adresse du titre seule est changée. 

Voir : F. van Ortroy, bibliogr. de l’œuvre de 
P. Apianus, n° 52. 



Kœnigsberg : bibl. univ. 



ARCHIDUCQZ (Les) ... 

29 novembre 1599, 
publié à Gand, le 4 décembre 1599. 

G and, Gantier Manilius pour Jean II Van 
den Steene. 1599. 



(. Bandeau typographique). Titre de départ : 
Les Archiducqz. || A noz Chiers & feaulx les 
Prefident & gens j| de noftre Confeil en Flan- 
dres. || ( C ) Hiers & feaulx. Comme fur |f 
rinftâte Requefte que nous a efté || faite par 
aulcunes villes fondée || fur le trop grand in- 
tereft du peu - || pie, & pour certains bons 
refpeétz, nous ay- j| ons refolu & treuué 
côuenir de tollerer en-|| coir les doubles 
Ducatz d’Efpaigne a deux j| telles au pris de 
fept Florins & demy, & les || Angles a Tad- 
ueânt, ... 

2 ff format in -4 0 , non signés, imprimés d’un seul 
côté ; car. rom., réel. 

Ff. [1] - [2] : lettre, Bruxelles, 29 novembre 1599. 
A la fin : Publié en Conjîftoire dudit Confeil de Flan- 
dres, ... ce nij me . || de Décembre i 5 çç. || ... A Gand, 
Par Iean vanden Steene, demourant fur la place de || 
fainéle Pharahilde. i 5 çç. || Cum Gratia & Pviuilegio . || 
T y pis Gualtêri Manilij . || 

Texte dans BranîS, p. 7. 

Gand : bibl. univ. (G. 4329). 



ARCHIDUCQZ (Par les)... 21 juin 1603., 

publié à Mons, le 9 juillet 1603. 

[Mons, Charles Michel]. [1603]. 



(Bandeau typographique]. Par Les Ar- 
chidvcqz j| A Noz AmezEt Fe-||avlx Les Grand 
Bailly De || Haynnav, Et Gens De Nostre 
Conseil || A Mons, Salvt Et Dilection. || (C) 
Hacvn fçait les diligences & debuoirs que 
feu de tref-haulte mémoire le Roy || noftre 
tref- honnoré Seigneur & Pere l| (que Dieu 
abfolve) & nous... 

Format in-4 0 , 2 ff., sign. A ; car. rom., réel. 

Ff. [i]-[2]: Ordonnance: donné à Bruxelles, le 
21 juin 1603. F. [2] v°, au bas : Publié a Mons le 
IX e tour de Iuillet. 1603. || Bourgeois. 

Texte dans Brants, p. 47. 



Mons : arch. com. (rec de placards, 1205 bU). 



ARCHIDUCQZ (Les).... 

il février 1605, 
publié à Gand, le 15 février 1605. 

Gand, Gautier Manilius pour Jean II Van 
den Steene. 1605. 



(. Bandeau typographique). Titre de départ : 
Les Archiducqz. || A noz Chiers & feaulx les 
Prefident & gens || de noftre Confeil Pro- 
uincial en || Flandres. || (C) Hiers & feaulx . 
Combien II qu'il ne foit besoing, à chafcun- || 
ne foiz que noz Rebelles & defo- || beyffans 
fubieéfz d'Hollande & || leurs Adherens, font 
des nouuelles Pièces || d'Or, d'Argent, cuvure, 
ou d'aultre Alloy, || de faire nouuelles Ordô- 
nances pour les def- |j fendre & interdire côme 
monnoye vicieufe || & de billon,... 

2 ff. format in-4 0 , sign. A - [A 2] ; car. rom., réel. 

Ff. [1] - [2] v° : ordonnance : donné à Bruxelles, le 
11 février 1605. — F. [2] v° : bandeau, Publié en 
plain Confijloire duditConfeil de Flandres ,||... le XV me 
de Feburier 1605. Auecq la republication des Plac- 1 | 
carts du xviij me . de luillet 1601. Et xxiij me . de Iung || 
1602. || Au bas: A Gand, || Par lean vanden Steene y 
demourant fur la place de || fainéle Pharahilde. 



Gané : arch. État (Bec. d’édits et ordonnances, II. 1597 - 1614 ). 
» : bibl. univ. (G. 133 3 ). 



ARCH1DUCQZ (Les) ... 11 février 1605,. 



i6o5 . || Cum Gratta & Priuilegio. || Typis Gualtért 
Manilij. || 

Ordonnance décrétant la confiscation du numéraire 
de Hollande et des pays adhérents et interdisant le 
cours de ces monnaies. 

Texte dans Brants, p. 49. 

F. van DER HaEGHEN, Bibl. gantoise, n° 459. 



ARCHIDUCQZ (Les)... 



12 avril 1606, 

publié à Gand, le 24 avril 1606. 

Gand, Gautier Manilius pour Jean II Van 
den Steene. 1606. 



( Bandeau typographique). Titre de départ : 
Les Archiducqz. Il A noz Chiers & feaulx les 
Prefident & gens II de noftre Confeil Prouin- 
cial en || Flandres. || [Bandeau). (C) Hiers & 
feaulx. Nous enten- || dons à noftre trefgrand 
regret, || que nonobftant toutes prohibi- || 
tions noz pays fe rempli ffent de j| toutes 
efpeces d’Or et d'Argent forgées és || lieux 
occupés de noz ennemys & Rebelles, || ... 

2 ff. format in-4 0 , sign. A - [A 2] ; car. rom., réel. 

Ff. [1] - [2] r° : ordonnance : donné à Bruxelles, 
le 12 avril 1606. F. [2] v° : entre deux bandeaux, 
Publié en plain Confijloire duditConfeil de Flandres, || 
... le xxiii] me d y Apuril 1606. || ... Plus bas : A Gand, l| 
Par Jean vanden Steene, demourant fur la place de || 
fainéle Pharahilde. 1606. || Cum Gratia 6- Priuilegio. || 
Typis Gualtéri Manilij. || 

Lettre interdisant de mettre en circulation les 
monnaies frappées par les rebelles et ordonnant le 
retrait de celles qui se trouveraient dans le pays. 

Texte dans Brants, p. 54. 

F. van der Hakghen, Bibl. gantoise, n° 465. 



Gand : arch. État (Rec. d’édits et ordonnances, II, 1597-1614)* 
» : bibl. univ. (G. 467 b. 



ARCHIDUCQZ (Les)... 29 octobre 1609, 

publié à Mons, le 22 novembre 1609. 



[Mons, Charles Michel]. [1609]. 



( Titre de départ ) : Les Archidvcqz. || (A) 
Noz Amez Et Feavlx Les Grand Bailly De 
Haynnav Et Gens De || noftre Confeil a Mons 
falut & dilectiô. Comme s’eft remarqué que 
noz Pays & Villes fe rempliffent de Liartz & 
aultre || Monnoye de Cuyure, Nous auons 
trouué conuenir... 

1 f. ; car. rom. Ordonnance : donné à Mariemont, le 
29 octobre 1609. Au bas : Publié a Mons le 22 17 e . [sic] 
Nouembre. xvj c . noeul. Bourgeois. Note manuscrite : 
Publyê le xxix e décembre xvj e ix par messieurs esche- 
vins. 

H. ROüSSELbE, Ann. de l’Impr. à Mons, n° 114 ; 
V. Brants, p. 64. 



Mons : arch. comm. (rec. de placards, 1206, n» 76) 



. 













- • 



ARCHIDUCQZ (Les)... 6 mai 1611. 



Gand, Jean II Van den Steene. 1611. 



(Bandeau). Les Arehidvcqz. || (C) Hiers & 
feaulx. Estans || aduertiz de plus en plus, que || 
non obftant noftre Placcart || & Ordonnance, 
naguaires || publiée fur le fait & cours des || 
Monnoyes, pour remedier || aux grandz exces 
& abuz, que || fe commettoyent à Tlnfuppor- 
table foulle & le- || lion de noz bons fubiedtz, 
Ton s’aduance public- || quement, & autre- 
ment a y contreuenir de tel- || le forte, que 
le mal eft apparent de croiftre pluf- || toft 
& deuenir plufgrand que au parauant... 
De Mariemont le vj me de May 1611. ||... 
(bandeau). 

Au bas : Imprime A Gand . || Par Iean vanden 
Steene, demourant fur la place || de fainéle 
Parahilde. Anno , 1611. I| 

2 ff. format in-4 0 , impr. d’un seul côté ; car. rom., 
réel. 

Ordonnance commandant de faire observer le 
placard du 22 mars t6ii. 

P. VAN DER Haeghen, Bibl. gant., n° 587. 



Gand. : arch. de la ville. 

» : bibl. univ. (G. 5212). 



ALTEZES (Leurs) ... 



Anvers, Jérôme Verdussen. 1612. 



Levrs Altezes Ser mes Nos Princes Sovve- 
rains || defirans qu'vn chafcun ait cognoîffan- 
ce des pièces d'or & d'argent nouuelles, 
n'agueres ordon- || nees, & qu’à prefent l'on 
forge aux nom, tiltre, armes & figures d'icel- 
les, ont voulu, & commande || aux Maiftres 
Generaulx de leurs Monnoyes de pardeça, de 
faire imprimer les figures defdictes pièces 
tant |! d'or que d'argent, auec déclaration de 
leur pris & poix qui eft tel comme s’enfuit. || 

A Anvers j| Chez Hierofme Verduffen, 
Imprimeur de la Monnoye de leurs Altezes 
Sereniffimes || noz Princes Souuerains. 1612. 
Auecq grâce & Priuilege. || 

i feuille, 265 x 379 mm., impr. d’un seul côté, en- 
cadrée d’une bordure de fleurons ; car. rom., grav. 
sur cuivre. 

vSous le titre sont disposées les figures des mon- 
naies avec indication de leur nom, de leur poids et de 
leur valeur. 

Il s’agit du numéraire créé par les ordonnances 
du 3 avril et du 4 juillet 1612 et comprenant : en or, 



Bruxelles : bibl. royale (mss. 6287). 



ALTFZES (Leurs) ... 1612. 



le double souverain, le souverain, le double tiers de 
souverain et le demi-souverain ; en argent, le sou- 
verain, le demi-souverain, le double sol et le sol ; en 
billon, le patard, le demi-patard et le liard. 

Décrit dans Le Compas d'or, 1924, pp. 196-198. 

Une édition flamande de ce tableau se trouve dans 
le recueil 6293-6315 de la section des Mss. de la Bibl. 
royale. I/ex. a été malheureusement découpé par 
l’auteur du recueil pour pouvoir y prendre place. 



ARCHIDUCQZ (Les) ... 21 octobre 1619, 

publié à Gand, le 25 octobre 1619. 



Gand, Jean II Van den Steene. [1619]. 



[Fleuron). Titre de départ : Les Archidvcqz. 
I! (C) Hiers & Feaulx, || Pour vous efclaircir 
du || doubte que sèblez fai- || re par voftre 
lettre du || quinfiefnie de ce mois || a nous 
auprifmes ren- || due ce Iourd’huy, tou- || 
chant la forme du ser- || ment a prefter pour 
l’obferuance du dernier |j placcart des mon- 
noyes, ... 

2 ff. format in-4 0 , sign. A- [A 2] ; car. rom., réel. 

Ff. [1] - [2] : lettre, Bruxelles, le 21 octobre 1619. — 
F. [2]: Ghepubliceevt in openbare Confiftorie vanden 
Raede || van Vlardren ... den xxv. Oéiobev 1619. || 
L. Blancquaert. || A Gand Chez Ian vanden Steene, au 
Pellican d’Or. || Cum gratia & Priuilegio. || Les deux 
ff. sont imprimés sur une feuille, blanche d’un côté. 

Lettre sur la forme du serment à prêter pour l’ob- 
servance du placard monétaire du 12 septembre 1619- 

Texte dans Brants, p. 142. 

F. VAN DKR Haeghen, Bibl. gantoise, n° 688. 



Gand : bibl. univ. (G. 133 4 ). 



ADUERTENCE de la valeur d’aulcunes 
espèces d’argent... 12 janvier 1645. 



Anvers, Jérôme Verdussen II. 1645. 



Aduertence de la valeur d’aulcunes efpeces 
d' Argent declairées billon, affin qu’vn cha- 
cun les cognoiffe & ne fe laiffe tromper d’au- 1| 
cuns opreffeurs de la pauure communauté, qui 
les apportent en ces pays, & les veuillent 
effeiller au detrement du pu- 1| blicq, & empor- 
ter en efchange les bonnes efpeces d’Or & 
d’ Argent. || 

En Anuers, Chez Hierolme Verduffen, Im- 
primeur des Monnoyes de Sa Majelté, 1645. 
Auec grâce & priuilege. || 

1 f. in-plano ; car rom., figg. sur bois. — L’ordon- 
nance est datée de Bruxelles, le 12 janvier 1645. 

Tarif du billon d’argent. 



Anvers : bibl. ville (3389). 









i 









. 











ALTESSE Electorale (Son)... 24 février 1696. 



Bruxelles, Eugène-Henri Fricx. 1696. 



(Armes de Charles II, couronnées, entourées 
du collier de la Toison d’or et posées sur les 
bâtons de Bourgogne ; grav. sur bois). Incipit '■ 
(S) On Alteffe Electorale ayant eu rapport 
du con- || tenu en la Requefte du Directeur 
de la Banque d’Angleterre, en la || Ville 
d’Anvers, tendante à ce qu’il foit permis à 
un châcun fans |l diftinction de personnes de 
donner fon argent à change à ceux || de ladite 
Banque, & d’en profiter l’intereft à l’adve- 
nant de cincq || par cent par an, ... Fait à 
Bruxelles... le 24. de Febvrier 1696... 

Au bas : A Bruxelles, || Chez Eugene Henry 
Fricx, Imprimeur de Sa Majefté. || M. DC. 
XCVI. || 

i f. in-plano, imprimé d’un seul côté ; car. rom., 
initiale ornée. 

Ordonnance de Maximilien-Emmanuel de Bavière, 
autorisant le dépôt d’argent à la Banque d’Angle- 
terre à Anvers, à 5 % d’intérêt, pendant la durée 
de la guerre. 



Bruxelles : bibl. royale (4 e cl. llecu). 



ALEXANDER, prince van Parme... 

27 janvier 1586. 



[Gand], [1586]. 



( Bandeau ) . Alexander Prince van Parme &e. 
Ridder vander Orden || Stadthouder, Gouuer- 
neur ende Capiteyn generael. || Onfen Lieuen 
en Getrouwen / die Prefident ende || Luyden 
vâden Raede ons Heeren des Conincx in || 
Vlaendren. || (L) Jeue ende wel Beminde / 
Alzoe by het Placcaet || t’welck wy leftmaei 
by prouifie.hebbê doen rnakê en pu= ||bliceren 
va wegen zijner Co. Mt. op t’ftuc en tolle- 
rantie || van munte gheene mentie gemaect 
en is vâ fommige oude zil || uere penningen / 
als... 

1 f., car. goth. Ordonnance : Bruxelles, le 27 jan- 
vier 1586. 

Ordonnance d’Alexandre Farnèse fixant par pro- 
vision le cours de certaines monnaies. 

F. van der Haeghen signale (n° 335) : Copie ... 
(Bruxelles, 11 avril, publié à Gand le 17 avril 1586}. 
Gand, G. Manilius pour J. vanden Steene, 1586. 
2 ff. in-4 0 . 



Gand : bibl. univ- (G 5130. 



A P PL AUSUvS gratulatorius . . . 



Maunes, Laurent Vander Elst. [1749]. 



Applausus Gratulatorius || FF. Minorum 
Recollectorum Conventus Mechliniensis || 
Illustrissimo || Nobilissimis Ac Amplissimis || 

Dominis || Præsidi || Sacræ Cæsareæ, Ac 
Regiæ Suæ Majestatis j| Palatii, || Libellorum 
Supplicum |! Magistris || Nec Non J| Magni 
Consilii || Per Pacem jj Ex Echternaco || 

Ducatûs Luxemburgenfis municipio || In 
Fide Conftantibus, || Omnium inexplicabili 
gaudio Mechliniam redeuntibus || 15. Febru- 
arii 1749. {Fleuron). 

Mechliniæ, Apud Laurentium Vander 
Elst. || 

% 

In-4 0 , 4 ff. ; car. rom., réel. 

F. [1] : titre ; au v°, dans un cadre de fleurons, 
armes de Marie-Thérèse. — Ff. [2] - [3] : EXULta- 
bUnDUs || RegressUI ConsIIJI Regll |J In propria 
TrIUMphUs || ; suivent les emblèmes et les inscrip- 
tions. — F. [4] : Ode. || ; au bas : Conventus PP. 

Min. Recolleéî. || Mechlinienjis. j| 16. Feb. 1749. || — 

F. [4] v° : Approbatio. ||, de H. vStevart, doyen de St- 
Rombaut, 20 février 1749. 

Célébration par les Récollets de Malines du retour 
— 

Bruxelles: bibl. royale (VH. 27041). 



du Grand Conseil, après son séjour à Echternach pen- 
dant la guerre de la Succession d’Autriche. 

Le 12 mai 1746, la ville de Malines fut soumise à 
Louis XV. Les députés du Grand Conseil, ayant 
demandé la permission de se retirer, obtinrent le 
20 mai un sauf-conduit. Parti de Malines le 23 mai, le 
parlement séjourna à Namur du 24 mai 1746 au 14 
février de l’année suivante. Il se rendit ensuite à 
Echternach, où il résida du 17 février 1747 au 6 fé- 
vrier 1749. Après la paix d’Aix-la-Chapelle, il rentra 
à Malines, le 15 février 1749, et y reprit ses séances 
dès le 2 mars. (E. NEEFFS, La retraite du Grand 
Conseil de Malines en 1746, dans Messager des Sciences 
historiques , 1870, pp. 351-359 ; A. Matthieu, Hist. 
du Grand Conseil de Malines, dans Ann. Acad. d’Ar- 
chéol., XXX, 1874, pp. 267-268). 



Marcfe Hoc. 



APPLAUSUS publicus... 
(Auctore F. I. V.). 



Anvers, Martin Verdussen. 1744. 



Applausus Publicus || In Felicissimo In- 
troitu || Augustissimæ Archiducis || Mariæ 
Annæ || Et || vSerenissimi Lotharingiæ Prin- 
cipis J| Caroli, || Belgii Moderatorum &c. || 
Editus || Areu Triumphali || Ante infignem 
Ecclefiam || Divi Jacobi || Antverpiæ eredto, 
& verficulis exornato. || [Fleuron). 

Antverpiæ. || Apud Martinum Verdussen, 
in foro Calceorum fub figno Aviarij. 1744. || 

In-4 0 , 8 pp. cliiff car. rom., réel. 

P. [t] : titre. — P. [2] : blanche. — P. 3 : Lectori 
Benevolo. || ; au bas : Auélore F. I. V. — Pp. 4-7 : les 
inscriptions et les vers latins. A la fin : Imprimi po - 
tejl. Aclum Antverpiæ 20. Martii 1744. || J. van der 
Staack S. Th. L. Lih. Cenfor. || — La p. [8] est bl. 

Inscriptions et vers placés sur l’arc de triomphe 
élevé devant l’église Saint- J acques à Anvers, lors de 
l’entrée de Charles de Lorraine et de Marie-Anne, le 
24 mars 1744. Les inscriptions sont tirées de Virgile 
et de Claudien. 

Marcel Hoc. 



Bruxelles : bibl. royale (VH. 26975 et 27041). 







' 

f r m . j 






ARGUMENTA singulorum capitum qua- 
tuor Evangelistarum. 



Anvers, Jean van Ghelen. 

27 juillet 1532. 



<[ Argumenta singulorü || (nëpe 89) capitü 
gnalia qttuor eüagelista# : hoc ï libello || 
carmîe soluta orône : * imaginib’ descripta 
otinëtur || (Au-dessous, figure symbolique de 
S. Mathieu). 

In 4 0 , car. goth., 16 ff. n. ch., 32 11 ., signât. (A 4 ) 
B-D 4 , gravures sur bois. 

F 0 n. ch. 1, r°, titre. — Le f° 2 manque. — F 08 2-16, 
corps de l’ouvrage. — F 0 n. ch. 16, v°, 1 . 18, le colo- 
phon : Impressum Antuerpie per me Ioannem de 

ghelen : in platea Beguinarû Cômorantë. Impensis 
vero || M. loannis Cusani : qui et argumenta soluta || 
orône (saluo iudicio melius corrigentis) || apposuit. 
Anno Virginei partus , || 1532, die vero. 27. || Iulij. || 

Cet ouvrage est remarquable par les figures à 
pleine page, d’une composition étrange, qui ornent 
le verso de chaque feuillet. Les figures embléma- 
tiques des Évangélistes qu’elles représentent, (cinq 
pour S. Mathieu, dont une répétée au titre, trois 
pour S. Jean, trois pour S. Marc, quatre pour S. Luc), 
sont bizarrement surchargées de 89 petits dessins 
faisant allusion aux 89 chapitres des quatre Évan- 



Liège : b. un. ( 2309 . E). 















' .* 







N, 











ARGUMENTA sing. capit. quatuor Evang. 1532- 

giles. Ces 89 dessins sont expliqués, en termes très 
condensés et quelque peu énigmatiques, par autant 
de distiques, imprimés en regard aux rectos des 
feuillets, distiques empruntés au Roseum memoriale 
divinorum eloquiorum du moine Pierre de Rosenheim. 

J ean Cusanus, personnage dont on 11e sait rien, 
a agrémenté ces distiques d’un commentaire qui ne 
leur apporte aucun supplément de clarté. 

Malgré leur curieuse illustration, les Argumenta 
n’ont rien d'un livre populaire. Il s’agit d’une œuvre 
mnémotechnique, destinée aux clercs, qui, pour 
en avoir l’intelligence, devaient connaître à fond 
les textes évangéliques. Pour secourir leur mémoire, 
les distiques de Pierre de Rosenheim débutent 
chacun par des initiales se suivant en ordre alpha- 
bétique : Alba, Bis, Celica, Dum, Extra... L’ancien 
et le nouveau Testament ont été tout entiers résu- 
més de cette façon par le patient moine. Composés 
dans la première moitié du quinzième siècle, ces 
distiques ont été, au début du seizième siècle, utilisés 
dans les remaniements de YArs Memorandi, dont 
nous allons parler. 

Les Argumenta ont une histoire peu banale : ils 
sont la dernière transformation du plus ancien, 
peut-être, des xylographes avec texte : YArs memo- 
randi , de format in-folio, imprimé d’un seul côté 
de chaque feuillet, dont quelques rares exemplaires 
sont conservés dans de grandes bibliothèques. 

L ’Ars memorandi a probablement vu le jour, vers 
1470, dans la région rhénane. Les figures des Évan- 
gélistes, avec leurs surcharges, d'une exécution 




P 














: , 



ARGUMENTA si»g. capit. quatuor Evang. 1532. 

énergique et barbare, présentent déjà dans leur 
composition T arrangement qui se retrouve inchangé 
dans les Argumenta, ainsi que dans toutes les trans- 
formations intermédiaires. 

Kn 1502, l’Ars memorandi reparaît en format 
réduit, rajeuni, sous le titre de Memorabiles Evan- 
gelistarum figurae. Le texte est modifié, mais l’il- 
lustration est la reproduction en général très fidèle 
de la composition et de l’ordonnancé des bois pri- 
mitifs. Toutefois, elle est d’un art plus élégant et 
d’une technique infiniment plus adroite. On l’a 
attribuée à Lucas Cranach. Quelques années plus 
tard, les Memorabiles Evangelistarum figurae font 
peau neuve, avec les mêmes bois, sous le titre de 
Rationarium evangelistarum, omnia in se evangelica, 
prosa, ver su, imaginibusque mirifice complectens • 
L’un et l’autre virent le jour à Pforzheim, chez 
Thomas Anshelmus. Kt c'est encore un fac-similé 
des mêmes bois, regravé avec moins de finesse, qui 
a été utilisé pour les Argumenta. 

Le succès d’une œuvre aussi spéciale et d’un 
intérêt aussi restreint, se maintenant pendant plus 
de soixante ans, est peut-être, pour une part, un 
succès de curiosité dû à l’originalité de son illustra- 
tion. 

NYHOFF et KronEnbERG, Nederl. Bibliogr., n° 131. 

Les mêmes auteurs signalent, n° 132, une édition 
d’Anvers, J. van Ghelen, 13 juin 1533: 

<[ Argumenta singulorù l| (nêpe 89) capitû 



ARGUMENTA sing. capit. quatuor E va ng. 1532 

gnalia : qttuor euangelista^ : h° I libello || 
carmle soluta orône : * Imaginit)’ descripta : 

otinètur. || ( Au-dessous , figure symbolique de 
S. Mathieu). 

F° 16, v° : ([ Impressum Antuerpie : per me Ioan- 
nem de ghelen... Impensis vero M. Ioannis Cusani r .. 
Anno Virginei partus, 1533, die vero 13 Junij. || 
(Londres : Brit. Mus.) 

L T n ex. de cette édition a passé, à Paris, en 
mars 1934, à la vente de la bibl. de Lucien Gougy 
(n° 55)- 

J. NÈVE. 



ASTRÆA... 




[Malines], s. typ. 


[1749]- 



Astræa || Fideles Sibi Ministros || Sive || 
Magnum Senatum || Sacræ Cæsareæ || Ac || 
Regiæ Suæ || Majestatis || Per Pacem || 
Mechliniam Reducens || Ex Echternaco || 
Ducatus Luxemburgensis || Municipio (| 

In-4 0 , 16 pp. ch., sign [A] - B - [B 4] ; car. rom., 
réel., bandeau et fleurons. 

P. [1] : titre. — P. [2] : bl. — P. [3] : Illustrissime* || 
Nobilissimis Atque Amplissimis || Dominis || Præsidi || 
Sacræ Cæsareæ || Ac || Regiæ Suæ Majestatis || Palatii N 
Libelloriim Supplicum |j Magistris || Nec Non ]| 
Magni Concilii || Consiliariis || Drammaticé Exhi- 
bebitur |j Per Parnassum j| Scholæ Publicæ Mechli - 
niensis || Sub Moder amine || RR. Presbyterorum Cong. 
Orat. D J. Die Horâ 1749. || — Pp. 4-14 : pièce en 
vers. — P. [13] : Approbatio H, par H. Stevart, doyen 
de St.-Rombaut, Malines, I er février 1749. — P. [16] : 
blanche. 

Pièce en vers composée par les Oratoriens de Mali- 
nes pour congratuler le Grand Conseil, à l’occasion 
de son retour d’Kchternach. Les personnages sont : 
Malines, le Génie de la Paix, Astrée, Apollon et les 
Muses. 

A la p. 3, l’indication du jour et de l’heure de la 
représentation est restée blanche. 

Marcel Hoc. 



Bruxelles : bibl. royale (VH. 27041 et 27313). 







$ 







ARISTOPHANES, Plutus, Adr. CHIRIO 

[interpr. 



Anvers, Mich. Hillenius. 1533. 



Ari= || stophanis || Comici Facetis= || 
fimi Plutus. || Adriano Chi= || lio interprète. || 
Plvtvs. || Qui prius Argolico fulgebâ murice, 
laudis || Romance didici prcemia ferre togas. || 
Podagra Lvs || ciani pofterior, eodem Adria=|| 
no Chilio interprète. || 

Antverpiae Apvd Michae- || lem Hillenium 
in Rapo. An. M.D. XXXIII. || ( Titre dans un 
encadrement de quatre pièces. Au dessus, 
V évangéliste saint Marc. Au bas, marque 
typographique de Michel Hillenius, d’Anvers, 
n° 3)- 

In-8°, 32 ff. 11. ch.; sign. [A]-[A8] ; B-[B8] ; C-[C8]; 
D-[D4] ; [FHK4]. Corps de l’ouvrage en car. ital. ; 
titre courant ; réel. ; notes marg. indiquant les mètres 
employés dans la traduction du Plutus. 

F. [A] r° : titre. — Ff. [A] v° - A2 r° : quatre vers 
grecs de Ioann. Theodorus Nervius ; douze vers grecs 
et douze vers latins de Petrus Curius. . 

Ff. A2 v° - A4 r° : dédicace en prose d’Adr. Chilius 



Anvers : Mu?. Plautin (A 2376). 

Oxford : b. hodl. (Savile Z. 26, incomplet). 



■ 




• «J :> ' * • ;v ; 













. 



ARISTOPHAXES, Plutus, CHILIO interpr. ... 1533. 

à Marc Laurin, doyen du chapitre de Saint-Donatien 
à Bruges, datée :... Brugis || apud Diuum Donatia- 
num , decimo = || quarto calendas A prîtes, An = || ni 
fefquimillejimi trige* || Jïmi fecundi. j| Éloge d’Aristo- 
phane. Éloge de Marc Laurin : Inter doctos nobiliffimus , 
inter nobiles doclif/imus , in* || ter utrofq ; optimus, 
idemq ; modestiüimus .... L’auteur a eu entre les 
mains la traduction de , Venatorius et a profité des 
conseils de Petrus Curius et de Jean Theodorus. 

F. A3 r°: Eam < Comœdiam > igitur ... anno fuperiore 
uertendô, nobis || propofuimus : neq ; aliorum exemplo 
(quibus parum fœ {| liciter fui cef/'erunt labores) 
ab injîituto reuocati, neqnè || _ operis difficultatibus 
deterriti. At ubi tertiam operis par || tem abfoluiffem , 
ab altero quopiam idem tract atum ar~ j| gumentum 
intelligens, manum ilico è tabula fubduco , ne || butas 
aggrejfurus. Pojtcaquam uero à Venatorio quos || 
dam uerfam perle giffem, non continué arbitrabar perz || 
ditum iri meam operam, Ji quod cœpiffem , plufculos || 
tum menfes intermiffum , in incudem reuocarem , ne 
quis || tamen maligne fufpicetur , cum illo me uoluiffe 
certare. || 

Ceci constitue la première publication de hauteur. 
Chilius ne nous apprend pas de quelle édition grecque 
il s’est servi pour sa traduction. Il nous dit qu’il a 
travaillé pour ses élèves. Nous savons, d’autre part, 
que ceux-ci ont représenté la pièce à Bruges, en 1533. 
(Documents d’archives, cités par De Schrevel, op. cit. f 
1. 1, p. 135). 

Sur Thomas Venatorius de Nuremberg (c. 1488- 
1551), qui publia en 1531 le texte du Plutus avec 



aiustopha^e s, piutus, chilio interpr. ... 1533. 

traduction en vers latins, voir Allen, Opus epist. 
Erasmi, t. IX, 1938, p. 342. 

F. A4 v° : Personnages et argument de la pièce. — 

Ff. A 5 - [D4] v° : corps de l'ouvrage. Traduction 
alerte, en vers latins, du Plutus d’Aristophane. 

F. [E] r°, titre spécial : 

Podagra || L,vciani Poster || rior, Adriano 
Chilio || interprète. || 

Argvmentvm. || OCypus Podalirij & 
Aftafiœ filins, forma airi- || busq ; injignis, 
gymnajlicce ac uenationis non || negligens, 
f œpenumero ab intractabili Podagra diue 5 || 
xatos deridebat , nihil omnino elfe ratus ipfius 
cntcia • || tum. Dea igitur indignata in eius 
incurfai pedes. At [| ipfum & fortiter ferentem 
& ditiimulantem, fupinum [| prorfus flernit. || 

Ff. [E] v° - [E4] r° •: Podagra. Traduction, en vers 
latins, de la Podagra posterior ou Ocypus, poème 
dramatique faussement attribué autrefois à Lucien ; 
cette fantaisie étant en rapport avec la Tragodo- 
podagra , parodie en vers d’une tragédie grecque, 
qui s’est glissée, également à tort semble-t-il, parmi 
les œuvres du célèbre ironiste. 

Voir Pauly-Wissowa, Real-Encyclopàdie, t. XIII, 
v. Lukianos, coll. 1729, 1753, 1762. 



V 



t. 








J 

’i 



AEJSTOPHANES, Plutus, CHILIO interpr. ... 1533. 







Iva traduction de Chilius n’est accompagnée 
d’aucun renseignement complémentaire. 

Au v° du f. [K4], la marque typographique : 




Sur la présente édition, cf. Bull, biblioph. belge , 
t. XIX, 1863, p. 409. 



ARISTOPHANES, Plufcus, CHILIO interpr. ... 1533 . 

Adrien Chilius, né à Maldegem (Flandre orientale), 
fut nommé, le 19 septembre 1530, maître de l’école 
de Saint-Donatien à Bruges. Il renonça à ces fonc- 
tions, le 20 septembre 1533, pour devenir curé dans 
son village natal. Il mourut à Maldegem en juin 
1569. 

« Plusieurs biographes lui attribuent encore, écrit 
« De Schrevel, une paraphrase latine du Psautier 
« d’après le texte chaldéen, qui aurait été conservée 
« dans la bibliothèque de l’abbaye des Dunes à 
« Bruges. Nos recherches pour la découvrir ont été 
'.(infructueuses. » (Op. cit. p. 224). 

Sur Adr. Ch., voir : Sanderus, de Brugensibus, 1624, 
p. 11. — Sweertius, Athenae, 1628, p. 94. — Valère 
André, Bibl. belg., 2 e éd. 1643, p. 9. — Foppens, 
Bibl. Belg., 1739, p. 11. — J. Roulez, Biogr. Nat., 
t. IV, col. 76 . — A. C. De Schrevel, Hist. du Sêm. de 
Bruges, t. I, 1895, pp. 56, 57, 135, 137, 223-225. — 
Allen, Opus epist. D. Erasmi, t. IX, 1938, ép. 2499 
(lettre d’Adr. Ch. à Érasme, de Bruges, 8 juin < 1531 > • 
Chilius a dîné chez Marc Laurin, en compagnie de 
l’imprimeur suisse Jean Bebel et de Simon Gryneus, 
professeur de grec à Bâle). 



Alphonse Roersch. 



ARISTOPHANES, Plutus, Adr. CHIIJO 

[interpr. 



Anvers, Mich. Hillenius. 1533. 



Ari || stophanis || Comici Face || tiffimi 
Plutus. || Adriano Chi || lio interprète. . || 

Plutus. || Qui prius Argolico fulgebâ murice , 
taudis || Romance didici præmia ferre togas . || 

Antverpiae || apud Michaelem Hilleniü 
in Rapo. || A. M.D.XXXIII. || 

( Titre dans un encadrement complètement 
différent de celui qui figure dans V édition 
décrite à la fiche A 245. Au bas , V écusson à la 
rave (in Rapo) soutenu par deux personnages et 
surmonté des initiales M. H. Le même enca- 
drement a servi pour le titre des Des. Erasmi 
Roterod. Declamationes quatuor, Anvers , 
M. Hillen , novembre 1523: nous V avons 
reproduit à la fiche E 1229 3 ). 

In-8°, 28 ff. n. ch., sign. [A]-[A8] ; B-[B8] ; C-[C8] ; 
D-[D4]. Corps de l’ouvrage en car. ital. ; titre courant; 
réel. ; notes marg. indiquant les mètres employés. 

F. [A] r° : titre. — Ff. [A] v° - A2 r° : vers grecs 
de I. Th. Nervius et vers grecs et latins de P. Curius. 



Oxford : b. bodl. (l>oace C. 437). 



ARISTOPHANES, Plutus, CHILIO interpr. ... 1533 . 

Ff. A 2 v 0 - A4 r° : dédicace comme dans l’édition 
précédemment décrite, mais la disposition typogra- 
phique est différente. — Par exemple : ... Bvugis 
apud Diuum j| Donatianum, decimo quarto calen - || 
das Apriles, Anni fefquimil = || lefimi trigefimi 
fecundi. || 

F. A4 v° : Personnages et argument de la pièce. 

Ff. A 5 - D4 r° : corps de l’ouvrage. A noter que, 
dans la présente édition, le texte se termine au r° 
du f. D4 ; le v° de ce f. étant occupé par la marque 
typographique n° 2 de Michel Hillenius : même 
marque que dans l’édition précédente. La présente 
édition, moins complète que celle qui précède, 
puisqu’elle ne contient pas la Podagra , en diffère 
aussi par la présentation typographique. Les dernières 
pages Di, 2, 3, 4 n’ont pas le même nombre de lignes. 

Il y a de menues différences aussi dans les caractères 
employés : B pour J]\ etc. 



Alphonse Roersch. 



IULIANUS AURELIUS HAVRECHUS 

lessigniensis 

PAR 



ALPHONSE ROERSCH. 



AURELIUS Havrechus Lessigniensis 

[(Iulianus). 



Anvers, Antoine Goinus ou Des Gois. 1541. 



Commens || tarius in primam & || fecundam 
Horatij Satyram autore Iulia- || no Aurelio 
Deffignienfi, in fupre 5 || ma Mechlinienfi 
curia || cauffarum || patrono. || 

<2?* Paraphrasis In Easdem |j eodem autore. || 

In-8°, 39 ff. ch. et i f. bl. Ees ff. 29 et 31 sont ch. 
par erreur 27 et 19. Car. rom. et ital, ; titre cour. ; 
sign.. [A] A. ij. — E. v. [E. viij] ; réel. ; notes marg. 
Au v° du f. 39 : Antuevpiœ typis || Antonij Goyni. 
Anno || M. D. XLI. || Ee f. [40] est bl. 

F. [1] r° : titre. Au v°, quatre vers de A. GoynvS 
Morensis au lecteur : 

Vix dum pvodibat Satyrœ folers uiTOcpf|Tr|ç, 

Nec fuerat vatis fulta nitore fui. 

At nunc nacla ducem, præftanti peclore lulum 

Aurelium, hœc , cuius dexteritate nitet. 

F. [2] - 3 r°, épître dédicatoire, datée de Malines, 
le 26 novembre (6 cal. déc.) 1540 : Illvstriss. 

Advle = || scenti D. Ioanni A Ber= || gis Iulianus 
Aurelius || LeJJig. [| S. P. D. || Nous y relevons ces 
lignes : Ccetevum quidquid eft hoc lucu || bratiunculcB, 



Amsterdam : b. un. (b. Doopsgezinde Gemeente Ned. Inc. 365). 
Anvers : Musée Plantin (A 24862). 

Breslau : b. un. 



lui. AUPwELIUS Havrechus, Comment, in... Horatii satyr. ... 1541. 

id totum, adolefcens illuftrif = |] Jime , libenter fub 
nominis lui lenocinio in || publicü exire patimur. 
Nam cü inter Iuni= || ores omnes principes , q in 
aula verfantur, || non folum bonarü omnium artiü 
ipfe ftu~ || diofiffimus fis, fed etiam eruditos 
omnes || ab ineunte œtate fumma beneuolentia, in = 
credibiliq] fauore femper prof ecutus fis : || nô occurre- 
bat mihi inter tam multos aliç, || cui jaturam hâc 
meam iufius confecrarê. Necji ver o, hoc ab infcrip- 
tione me deter= || ruit, q nulla tibi familiaritate 
coniunc'lusWfim, cum perf pectijjimum habeam ita te || 
à Francifco à Burgundia viro, ita me deus [| bene amet , 
omni virtutum 6^ eruditionis || genere cumul atiffimo 
inflitutum, vt licet || diuitijs 6- opibus valde confpicuus 
fis, ma || gis tamen humanitate excellas ... 

Ff. [3] v° — 4 : De Satyra || Et Eivs Origine. || 

Ff. [5] — 26, corps de l’ouvrage : texte et com- 
mentaire des deux premières satires d’Horace. Le 
commentaire est sobre et précis ; nous y relevons 
aux ff. 19 et 26 des indications de droit romain, 
de adultérin, etc. 

L’auteur écrit au f. 19 : Prolixior fortaùe fui , 
quàm par || erat. Sed iucundum mihi intérim fuit 
in ar gumento ad || principale meum ftudium pertinente 
diutius- immorari. || Nunc ad rem redeamus. || 

Ff. 27 — 39 r° : paraphrase en prose des deux 
satires par Jul. Aurelius. 

Julien Aurelius de Havrech ou de Havré, est né 
à Lessines. Nous ignorons la date de sa naissance 
èt celle de sa mort. Il appartenait à une famille 



lui. AURELIUS H vre lius, Comment, iu... Horatii satyr. ... 1541. 

qui jouissait depuis longtemps du patronage et de la 
confiance des ducs de Croy. Il fit ses études de droit à 
Poitiers (c. 1536-1538) et y vécut dans la familiarité 
de Corneille Musius, de Joachim Polites et d’autres 
jeunes gens des Pays-Bas. Rentré en Belgique, 
il y exerça la profession d’avocat au Grand-Conseil 
de Malines. Il fut également le conseil juridique de 
Philippe de Croy, duc d’Aerschot, et de ses fils 
Charles et Philippe. 

Il laissa un fils Philippe (voir plus loin) et une 
fille qui mourut au béguinage de Malines, le 23 mars 

1578. 

Voir : Sweertius, Athenae, 1628, p. 496. — Valère 
André, Bibl. belg., 2 e éd., 1643, pp. 160 et 597. — 
Foppens, Bibl. Belg., 1739, p. 780. — Paquot, 
Mémoires , 1768, éd. in fol., v. Havrech, t. II, p. 651. — 
Ém. van Arenbergh, Biogr. Nat., t. x, coll. 609-610. 



AURELIUS Havrechus Lessigniensis 

[(Iulianus). 



Anvers, Antoine Goinus ou Des Gois. 1541. 



Ivliani || Aurelij Leflignien || sis, In 
Svprema Mechlinb || enü curia cauffarum 
Patroni, de Cogno - || minibus deorum gen- 
tilium libri très : || ad clariff. & eruditiff. 
virum || Francifcum à Bur || gundia. || 

ET* Antverpiæ Typis Antonii || Goyni 
Anno M.D.XLI. || Cum gratia & prb || 
uilegio. || 

Petit in-8°, 4 ff. n. ch., 82 ff. ch. et 2 ff. n. ch. 
in fine. Les ff. 26, 37, 39, 41, 43, 45, 47, 81 sont 
chiffrés par erreur 24, 35, 37, 39, 41, 43, 45, 18. La 
dédicace en ital. ; corps de l’ouvrage en caract. rom. ; 
titre courant ; réel. 

Les ff. n. ch. du début comprennent : F. n- 

ch. [1] : titre, au verso duquel, sur trois colon- 
nes, la table des auteurs consultés. — F. n. ch. 
[2-4:] dédicace de l’auteur à François de Bour- 
gogne, datée de Malines, le 24 novembre 1541. Ceci 
est une œuvre de jeunesse de Julien Aurelius 
(... 6- mihi uix || dum iuueniles annos ingreJJ'o... ; 
Cui enim potius primos iu || uentutis meæ lu fus 
confecvarem...). En la publiant, il a voulu rendre 



Amsterdam : b. un. 

Anvers : Musée Plantin (tt. 614). 
Bre-lau : b. un. 

Douai: b. ville. 

Gand : b. un. (Cl. 1705). 

Louvain : b. un. (G. A. 16028). 



Iulian. AURELIUS Havrechus, De Cognominibus ... 1541. 

plus accessibles les œuvres des poètes, des orateurs, 
des historiens, et aider à leur exacte compréhension. 

Au moment où son travail allait être imprimé, sur 
le vu seul du titre, il a été vivement pris à partie par 
des vieillards chagrins et par trop scrupuleux. On 
lui a reproché de mettre sous les yeux du lecteur 
chrétien les billevesées du paganisme. Mais Julien se 
défend d'avoir fait du tort à la religion. Il n’a fait 
que suivre l’exemple de Tertullien, de Lactance, 
de Fulgence et de saint Augustin et, dans les temps 
modernes, de Boccace, de Vivès et d’Érasme. Il 

a pour lui l’autorité de saint Basile An non || 

dïuus Bafilius Magnus maximi inter ueteres theolo= || 
gos nominis apertè fcribit adulefcentes non modo 
non || arcendos à legendis Ethnicorû li bris, fed etiam 
eorum |l cognitione inftruclos ad difcendas facras 
literas ueni = || re paratiores ? — Éloge du destinataire 
qui jouit d’un grand crédit auprès de Charles Quint 
et de Marie de Hongrie et qui, au lustre de ses ancê- 
tres, joint l’éclat de ses qualités personnelles et de 
son humanité: ... ut quemadmodü mul || tis naturce 
dotibus inter cceteros facile principe locwn || obtines, 
ita humanitatis quoq ; gloria omnibus alijs an— || 
teponaris ... 

De style de l’auteur manque d’élégance et celui-ci 
s’en excuse : Sed aliquid condonare te oportet iuris 
ftudio, quod ali || quot iam annos fie me detinet occu- 
patum, ... D’ailleurs, il a visé à la concision. 

Sur François de Bourgogne, seigneur de Falais, 
maître d’hôtel de Marie de Hongrie et poète latin, 



Iulian. AURELIUS Havrechus, De Cognominibus ... 1541. 

v. Rahlenbeek, dans Biogr. Nat., t. II, coll. 846-847. 

Ff. [1] — 82 r° : corps de l'ouvrage divisé en trois 
livres. Les deux premiers sont consacrés aux surnoms 
des douze grands dieux et déesses. Le premier livre 
s’ouvrant par deux chapitres : Veterum de Deo opi- 
niones, &> unde homines l| pro dijs coli , simulachrisq ; 
effingi cœpevint . || Caput primum. — Et : Ouœ fivP 
Deovum inter fe differentice. quod Dijs uterq . 
fexus olim tributus fit. j| Caput fecundum. || Puis 
viennent, suite du livre I et livre II, des indications 
sur les surnoms des douze grands dieux et déesses 
(DU con fentes feu maiorum gentium). Le livre III 
est consacré aux surnoms des dii minorum gentium : 
Janus, Saturne, Genius, Pluton, Bacehus, le Soleil, 
la Lune et la Terre ( Tellus ). Les différents surnoms 
ou épithètes .sont expliqués et commentés. L’auteur 
en donne l’étymologie et fournit des textes et exem- 
ples à l'appui. 

Le f. 82 v° renferme un avis Ad Lectorem. || 

Les ff. n. ch. de la fin renferment : i° en belle page, 
la souscription : Antuerpiœ typis || Antonij Goyni. 

Anno || M . D. XLI. !| ; 2 0 une page d’errata ; 3 0 l’éloge 
du volume par (François) Crâne veldius, membre 
du Grand-Conseil de Malines : six distiques. Le 

v° du dern. f. est bl. 

Ce traité a été reproduit en entier à Bâle, par 
Oporinus, en 1543, à la suite de : Cornvti Sive Phvr - 
nvti De Na- |j tura Deorum gentilium Commenta- 1 | rius, 
è grœco in latinum conuer- || fus, per Conradum 
Claufe- || rum Tigurinum. || Palaephati Poetica IJ 



Iulian. AURELIUS Hav rechus, De Cognominibus ... 1 54 1 - 

vum fabulavum explicationes , j'iue de non cve || dendis 
fabulofis narrationibus , Liber utiliQi - || mus, Philippo 
Phafianino Bononienfi || interprète || ..,Item, || Iuliani 
Avrelii Lessignien || fis De cognominibus deorum 
gen - || tilium Libri très . || ...Basileae. || S. a., s. n., 
[1543], in-8°. 

Le traité de J. Aurelius, avec l’épître dédicatoire 
à Fr. de Bourgogne en tête, et les vers de Cranevelt 
in fine, occupe dans ce volume les pp. 164 — [339] * 

La table du traité se trouve au f. lim. b 2. Comme 
on le verra plus loin, cette réimpression a été faite 
à l'insu de l’auteur. 

Des exemplaires de cette édition ou contrefaçon de 
1543 existent à : Amsterdam : b. un. — Bâle : b. un. 

— Cambridge : b. un. — Fribourg en Br. : b. un. — 
Gand : b. un. (Cl. 1704). — Oxford : b. bodl. — 
Oxford : s. John’s Coll. — Zurich : b. ville. 

Les quatre premiers vers de Cranevelt ont subi, 
au cours des différentes éditions que nous avons 
décrites et que nous décrirons, des modifications qui 
valent d’être notées : 

Fd. 1541 : 

Candide leclor aues pernofcere facra deorum 
Nomina, quce référât Iulius ijle tibi. 

Vnius agnofces quàm fit reuerenda pote f tas 
Numinis, & foli quis referendus honos. 

Ed. 1543 : 

Candide leclor aues pernofcere facra deorum 
Nomina, quœ référât Iulius if te tibi. 

Vnius agnosces quàm fit referenda pote f tas 
Numinis, & foli quis referendus honos. 



Iulian. AURELIUS Havrechus, De Cognominibus ... 1541. 



Ed. 1569 : 

Candide Ledor, aues pevnofcere facra Deovum 
Nomina, quce référât Iulï ifte tibi ? 

Vnius agnosces quàm fit reuerenda poteftas 
Numinis, & Joli quis referendus honos. 

Ed. 1696 : 

Candide ledor aves pernof cere facra Deovum 
Nomina , qui référât Julius ifta tibi. 

Unius agnosces quam J'it referenda poteftas 
Numinis, foli quis referendus honos. 






AURELIUS Havrechus Lessigniensis 

[(Iulianus). 



Louvain, Rutger Velpius. 1569. 



Ivliani || Avrelii Ha- || vrechi, Lessignien- |] 
sis, V. Cl., || De || Cognominibus Deorum 
Gentilium Libri très, || varijs locis recogniti, 
& tertia ferè parte auéii, || ad Illustriff. fimul 
& optimum || Principem, || Philippvm 
Croivm, || Arfchoti Ducem, Cliimaci ac || 
Porceani Principem. || AcceCit rerum ac 
verborum Index || luculentiûimus. || [Fleuron). 

Lovanii, |.| Apud Rutgerum Velpium, Sub 
Caftro || Angelico. An. 1569. || Cvm Privilegio 
Régie, || Subg. Vander Aa. || 

In-8°, 286 pp. ch.; 29 ff. n. ch.; le corps de l'ouvrage 
en ital.; titre courant; réel, et signât. 

P. [1], titre. — P- [2], vers de François Cranevelt, 
membre du Grand-Conseil de Malines. 

Pp. 3-8 : dédicace de Philippus Aurelius de Havrech, 
de Malines, fils de Julien, à Philippe de Croy, cheva- 
lier de la Toison d’Or; datée de Louvain, 22 avril 
( X . Kalend. Maias) 1569. Car. rom. Les premières 
éditions du présent ouvrage ont paru il y a vingt- 
sept et vingt-cinq ans. L’auteur, Julien Aurelius, 



Bruxelles : b. roy. (V. 5958 1 ). 
Cambiidge : b. un. 

Louvain : b. un. ^G. A- 13483). 
Oxford : b. bodl. 

























. * ' ' "ï 



lui. AURELIUS Havrechus, Do Cognera inibu s ... 1560. 

en avait préparé une nouvelle édition augmentée, 
dont il a légué le manuscrit à son fils Philippe. Celui-ci 
y a ajouté un index complet. Éloge du prince Philippe 
de Croy et de son fils Charles, prince de Chimay, 
lequel donne les plus belles espérances. 1/ auteur 
vante l'exquise bonté de la famille de Croy à son 
égard et à l'égard de son père et de tous les siens, 
depuis de longues années. 

Pp. 9-19 : épître dédicatoire de Julien Aurelius de 
Havrech à Philippe de Croy, datée, Ex arce tua 
Heuerlenfi, anno refli- || tutee falutis CIJ.IJ.LVIII. || 

V. Non. Martias. || Car. ital. Julien a été successive- 
ment au service de Philippe de Croy et de ses fils 
les ducs Charles et Philippe. Une première édition du 
présent ouvrage, dédiée à François de Bourgogne de 
P'alais, a paru il y a seize ans. Elle a été reproduite 
en Allemagne, à l’insu de l'auteur : ... Accedebat || 
eo quod ab eruditis amicis mihi renunciatum || erat, 
libellum meum ruvfus impveffum ejfe in || Gevmania 
cum Phurnuto Palcephato ele- || gantioribus <S> 
emendatioribus typis ... (P. 11). En réalité, cette 
réimpression, nous l'avons vu, parut à Bâle, chez 
Oporinus en 1543. 

D’autre part, Julien avait préparé une nouvelle 
édition, revue, corrigée et augmentée de son œuvre, 
quand, par hasard, il a pris connaissance du* volume 
de Eilius Gregorius Giraldus (Giglio Gregorio Giraldi, 
de Ferrare, 1479-1552) sur I e même sujet : Sed 

ecce dum annis f uperioribus Imperato- || ris Autant 
tecum fequov, incidi commodùm || (Ioanne Heflero 



lui. AU 11 ELIUS Havrechus, De Cognominibus ... 1569 . 

A chute meo comitatus) in || Pyramij Cæfariani Secre- 
iarij viri doctiüimi, || domum. Cum quo habito ( vt 
fit inter amicos) || varijs de rebus colloquio, ille mihi 
tandem è || Bibliotheca fua profert Lilij Gregorij 
Gy raidi de Dijs Getium, eorumqi cognominibus 

mul- || tiplicem historiam. Ego Jlatim operis titulo fi- || 
mut ac magnitudine Jlupefactus, quod ipfe || eiufdem 
argumenti librum . exiguum ante an- || nos multos 
edidi/fem; illico paginus (sic) aliquot || deuoraui 
venus quàm legi.... (Pp. 11-12). 

Comparaison des deux œuvres. Celle de T humaniste 
italien, plus étendue, a un caractère tout différent 
de celle d’Aurelius. Dans ces conditions, cédant aux 
conseils de ses amis, ce dernier se décide à faire 
paraître son travail, après l’avoir bien et dûment 
remanié et complété. A qui pourrait-il mieux l’offrir 
qu’à son bienfaiteur le grand, illustre et si éclairé duc 
d’Arschot : ... Nam citm ea || fit vbique gentium, ex 
felici illo tuo ex Galli- || cis retinaculis elapfu, nominis 
tui fama &glo- || ria,vt illius œternitatem nulla vnquàni 
fecu- || la deleturajint ... (P. 17). 

Pp. 20-26 : préface non datée au lecteur, imprimée 
en caract. rom. L’auteur reproduit ici, sauf à y 
introduire les adaptations voulues et quelques légères 
modifications, l’épître dédicatoire à François de 
Bourgogne qui a figuré dans les éditions précédentes. 

Il a légèrement retranché ou augmenté par-ci par-là : 
le fond reste le même. Le début toutefois nous apprend 
que le livre a été élaboré, lors du séjour d’Aurelius 
en France. Il écrit ici : CVM tandem aliquando quos || 



lui. AU.RKLIUS Havrechus, D-* Cognominibus ... 1569 

de Cognominibus Deorü Gen || tilium libros iuuenis in 
Gallicis || Academijs conscrrpf eram (sic), ma- || gna 
cü difficultate abfoluiJJ'em, || Amice Leclor, eofque 
typographis excudêdos || iam tradidiffem : ... 

La première édition portait : Cvm Tandem Ali- 
qvan || do, quos de Cognominibus deorum !| gentilium 
libros fcripferam, ma || gna cum difficultate abfo- 
luiffem, || Francifce generofiiï. fimul ac do -|| tfiQ. 
eofq ; typographis ...., etc. 

Autre exemple de modification : Première édition. 

... Apud || quem enim non ejl f acrofancla T ertulliani 
&Lactan || tij uetu/HQimorum theologorum auéioritas ? 
Deuxième édition : ... Apud quê enim || non efl f acro- 
fancla lujlini Philo fophi eiufde- |] que Marty ris, 

T ertulliani, Eufebij, Arnobij, cS* || Laclantij vetuflifsi- 
morum Theologorum au- j| éloritatis (sic) ... 

Pp. 27-285 : corps de l’ouvrage, imprimé en itali- 
ques. La disposition est exactement la même que 
dans l’édition de 1541, mais le texte a subi de fré- 
quentes modifications de détail et quelques additions. 

P. 286 : avis au lecteur, impr. en rom. 

Les ff. n. ch. de la fin comprennent : i°, Index 
Rervm \\ Ac Verborvm..., impr. en rom. sur deux 
colonnes. — 2 0 , table des auteurs consultés, impr. 
en rom. sur deux colonnes. — 3 0 , table des matières, 
impr. en ital. sur deux colonnes. A la fin, approbation 
donnée à Louvain, le 25 avril 1569, par Cunerus 
Pétri, curé de Saint-Pierre. 

Le dern. f. n. ch. comprend au r°, les Errata . Il y a 
lieu d’y ajouter notamment : p. 279, 1 . 3 De Bellvris, 



AUREL IUS Havrechus Lessigniensis 

[(Iulianus). 



Fraxeker, Jacobus Horreus. 16S6. 



Juliani Aureli || Lessigniensis j| De || Cogno- 
minibus Deorum || Gentilium. || Libri Très. || 
Editio nova & emendata. || ( Marque typo- 
graphique : un olivier). Franequeræ. || Excudi 
cura vit Jacobus Horreus, !| Bibliopola. 
MDCXCVI. || 

In-8°, 8 ff. Jim. ch. [*i] *2 — *5 [*8], 176 pp. ch. 
(la p. 94 est ch. par erreur 54); titre courant ; réel. ; 
corps de l’ouvr. en rom. ; les exemples cités, en 
ital. 

F. lim. [*ï] : titre, bl. au v°. — - Ff. *2 — *3 : 
Lectori Salutem. || Préface de l’éditeur qui fait le 
plus grand éloge de l’œuvre de Jul. Aurelius. Il ne 
connaît celle-ci que par la réédition ou contrefaçon 
de 1543 et ignore complètement l’édition princeps 
d’Anvers, 1541, et l’édition de Louvain, 1569... 
Libellus hic, cum || temporis longinquitas il- || lum 
nabis fubduxiffet, || femel tantum anno 1543. || apud 
Oporinum impref- || fus, quod quidem ad no- j| ftram 
memoriam pervenit, j| nunc iterum lucem videt ; || 
...L’éditeur fera suivre le traité d’ Aurelius de la 
Theologia Mythologica (de Pictorius Vill) qui traite 
un sujet connexe. — 



Zurich : b. ville (GaL XXII 1301). 



lui: an. AUttBLIUS Havrechus, De Cognominibus. 1696. 

Ff. *4- [*7] r° : épître dédicatoire de Julien 
Aurelius à François de Bourgogne. — F. [*7] v° : vers 
de Craneveldius. — F. [*8] : index. 

Pp. 1 - 176 : corps de l’ouvrage. In fine : ad Lec- 
torem. Reproduction de l’édition de Bâle [1543], 
laquelle reproduit celle d’Anvers, 1541. 

Joint à Pictorius Vnj,, Theologia Mythologica, 
editio recentior et emendatior, Franequerae, Jacobus 
Horreus, 1696, 4 ff. n. ch., 168 pp. in-8°. 



Julianus AUREIJUS Havrechus 
Lessigxiensis. 



LISTE SOMMAIRE DE SES ŒUVRES. 



*i. Declaratio ad legem I Juris Gentium, § Quinimmo, 
de Pactis. Pictavii, 1538. In-12. 

2. Commentarius in prim. et sec. Horatii satyram. 

Antverpiae, Ant. Coynus, 1541. In-8°. 

3. De cognominibus deorum gentilium, Antverpiae, 

Ant. Goynus, 1541. In-8°. 

Id. — Dans : Cornuti s. Phurnuti de Natura Deor. 
commentarius per C. Clauserum, Basileae, (Opo- 
rinns, 1543)- 

Id. — Lovanii, Rutg. Velpius, 1569. In-8°. 

Id. — Franequerae, Jac. Horreus, 1696. In-8°. 

4. Lettre latine à Hadrianus Nicolai, conseiller de 

Sa Majesté à Arnhein ; de Malines, 17 juin 1544. 
Dans Burmann, Sylloge, 1725, t. II, p. 231. 

Alphonse Rokrsch. 

























' 



- 









ÊË&mêtaù&iexi'i ~ ■ * tt 



BARLANDUS (Adrien), philologue et historien, 
né à Baarland près de Goes 28 sept. 1487, f â 
Louvain 1539. 

Anvers, Jean Gravius ou De Grave. 1551. 

Rervm || Gestarvm || A Brabantiae Dv-|| 
cibvs Historia, Conscri-||pta per Adrianum 
Barlandum , vfq; in annum || vigefimum 
fextum, fupra M. D. re- 1 | ftitutæ Salutis. || 
Imperante Carolo Quinto principe || inuic- 
tifsimo. || Catalogus infignium oppidorum || 
Germaniæ inferioris. || 




Gand : bibl. univ. 

La Haye : bibl. royale. 
Louvain : bibl. univ. 
Anvers : bibl. plantin. 
Utrecht : bibl. univ. 



Cum Gratia & Priuilegio. || Antverpiæ, 
Excudebat Ioannes Grauius || Typographus. 
Anno 1551. || 

In-8°, 4 ff. lim. et 108 ff. chiffrés. 

L’histoire des ducs de Brabant est suivie de la 
relation du siège de Pavie en 1524, de la description 
des villes des Pays-Bas, etc. 

La première édition de cet ouvrage a été imprimée 
à Anvers , par Adr. Tilianus et Jean van Hoochstrae- 
ten, en 1526. Il en existe des éditions de Louvain, 
1532 et 1566, d’Anvers, 1600, et de Bruxelles, 1665. 
Une traduction française fut publiée à Anvers en 
1603, et réimprimée en 1612. 



[BARZEE (Gaspard)], missionnaire jésuite, né à 
Goes (Zélande), j à Goa le 6 oct. 1553. 



Dillingen , Seb. Mayer. 1563. 



Epistolæ Indicæ, || In Qvibvs || Lvcvlenta 
Ex-||tat Descriptio || RervmNvperln India |] 
Orientali præclarè geftarum à Théo- 1 | logis 
focietatis Iesv : qui paucis ab-||hinc annis 
infinita Indorum milia || Chrifto Iesv Chrif- 
tiqj Eccle-||liæ mirabiliter adiun-||xerunt. || 
Eivsdem Argvmenti Epi-||ftolæ complures 
breui prodibunt, quæ omnes bona fi-||de 
narrant incredibilem Ecclefiæ Catholicæ 
apud || Indos & non ita pridem repertas Infu- 
las pro||pagationem : eftqj hifloria ilia fi vl-|| 
la quidem alia, nunc ledtu di-||gnifsima iu- 
cundif-||fimaq3. || Cum Gratia & Priuil. Cæf. 
Mai. I 

In-8°, sans chiffres, avec les sign. A2-M5 [M 8], 
96 ff. dont le dernier est blanc au v° et porte au bas 
du r° : Dilingœ, || Apud Sebaldum Mayer. || Anno 
D. M. LXIII. i| (sic). 

Les 10 premiers ff. comprennent la dédicace de 
Joannes Agricola dit Ammonius (d’Ingolstadt) à 
Albert comte Palatin du Rhin; l’on y trouve aussi 



Gand : bibl. univ. 



çmm 




■ 



quelques détails sur Nie. Cleynaerts (Clenardus), 
de Diest. 

Ce vol. contient deux épîtres de G. Barzée (Gas- 
par Belga), datées de Ormuz, 1549 et 1551. P. de 
Decker, études sur les monts-de-piété , p. vij, nomme 
ce missionnaire Baertsoen. Son vrai nom est Berse. 

Dans l’ouvrage : Gaspar Berse of de nederlandsche 
Francisais Xaverius, door W. v. N. [van Nieuwen- 
hof] Soc. Jes . Rotterdam, G. W. van Belle, 1870, 
on lit dans une note de la préface, p. vi : « Wij 
hebben... de voorkeur gegeven aan den eigenlijken 
naam des landgenoots, al was die 00k nagenoeg ge- 
heel in onbruik geraakt; de lijst den op 22 maart 
1536 te Leuven in de wijsgeerte gepromoveerden , 
onlangs in de Analectes (II, p. 309) medegedeeld, 
blijft ons borg dat het ruwe Barzaeus (Barzeus of 
Berzeus) eene latiniseering is van den zeeuwschen 
familienaam : Berse. » (Note de M. P. -A. Tiele, bibl. 
de l’univ. d’Utrecht). 



BÉGAT (J. -B. Agneau). 
Anvers, Guill. Silvius. 



*563- 

Y* Remonstrances || Av Roy Des Depvtez 
Des Trois || Estats De Son Dvche De Bovr- 
goigne || Svr L’Edict De La Pacification, 
Par Ov || fe monftre qu’en vn Royaume deux 
religions ne fe || peuuent fouftenir, & les 
maulx qui ordi-||nairement aduiennent aux 
Roys || & prouinces ou les heretiques || font 
permis & tolerez. || 




Gand : bibl. unîv. 
Leiden : bibl. ThysiuSi 
Utrecht : bibl. unlv. 



En Anvers || Par Guillaume Silvius im- 
primeur || du Roy. || M. D. LXIII. || 

In-40, sign. A2-D3 [D4], 16 ff. 

L’édit du 17 janvier 1561, qui accordait aux pro- 
testants français le libre exercice de leur religion, 
ayant été enregistré au parlement de Paris, les cal- 
vinistes en exigèrent également l’enregistrement au 
parlement de Dijon. Le magistrat de cette ville et 
les états de Bourgogne s’y opposèrent. Bégat fut 
chargé de rédiger leur protestation qui fut imprimée 
(tout d’abord à l’insu de l’auteur) sous le titre de 
Remonstrances Av Roy — L’opposition des états de 
Bourgogne resta sans effet, car l’édit fut publié au 
parlement de Dijon le 19 juin 1563. 

i re édition. La 2 e aussi imprimée par Silvius, en 

1563, est chiffrée 2 à 16, l’adresse est suivie de ces 
mots : Avec Privilège Povr Trois Ans, et un extrait 
du privilège donné à Bruxelles le 10 sept. 1563 est 
inséré au v<> du titre. Ces particularités ne se rencon- 
trent pas dans l’édition originale. 

La même année le factum de Bégat parut à Anvers 
sous l’adresse de F. Helman (3e édition), et en 

1564, G. Silvius le réimprima encore deux fois (4e 
et 5e édit.). Il en existe des traductions en latin, en 
italien, en espagnol et en allemand. 

La réfutation des Remonstrances parut en 1564 sous 
le titre de : Apologie de l'édit du Roy pour la pacifi- 
cation de son royaume contre la remonstrance des estats 
de Bourgongne . Cette apologie anonyme fut immé- 
diatement suivie de la Response de J. Bégat. 

Voir Nicéron, mémoires, VI, pp. 171-175 et 178- 
180. — Bibl . impér . Cat. hist, de France, I, p. 261, 
nos !2 2 à 127. 



BIE (Jacques de), ou de Bye, Biesius, Biaeus, 

graveur, né à Anvers 1581, f en France vers 1650. 

(Anvers), s. d. (c. 1612). 

Livre. Contenant, la. Genealogie. et. des- 
cente. de. cevx. de. la. Maison, de. Croy. 

tant. de. la. Ligne. Principale, estant. Chef. 

dv. nom. et. armes. D’Icelle, qve. des. 

Branches, et Ligne. Collaterale, de. ladicte. 

Maison. 

[. Antverpiœ ] Iacobvs De Bye, Sve Ex ie . 

Scalptor Fec. 

In-fol., 10 ff. lim et 65 ff. (ensemble 75 ff.). 

Description de l’ouvrage : 

f° 1. Titre entouré d’une large bordure en style 
renaissance avec 6 écussons. 

2. Armes de la maison de Croy, avec la devise : 
le Maintiendray Croy . 

3. Portrait de Charles, duc de Croy et d’Arschot, 
(Un portrait du même se trouve dans le 5e vol. 
des Monumens de la monarchie françoise, de 
B. de Montfaucon, planche LVIII). 

4. Dignités et titres du précédent. 

5 à 10. Six arbres généalogiques. La généalogie de 
la maison de Croy remonte à Adam. 

11. Portrait de Marc, roi de Hongrie. 



Gand : coll. c*e de Limbourg. 

Brux. : bibl. roy. (Inc.) 
i Gand : bibl. univ. (Planches 1 à 67). 
j La Haye : bibl. roy. (Exempl. du i r tirage dont 
j tous les portraits, sauf quatre, sont coloriés avec le 
: plus grand soin). 



12. Portrait de Catherine de Croÿ. 



13- 


Id. 


de Jean, sire de Croy. 


14. 


Id. 


de Jeanne, fille du victe de Beaumont- 
sur-Oise. 


x 5- 


Id. 


de Guillaume de Croy. [bourg. 


16. 


Id. 


d’Anne de Guisnes, vicomtesse de Bour- 


x 7* 


Id. 


de Jacques de Croy, dit l’ancien. 


18. 


Id. 


de Marguerite de Soissons. 


x 9* 


Id. 


de Jacques de Croy. 


20. 


Id. 


de Marie de Pequignies. 


21. 


Id. 


de Guill. de Croy. 


22. 


Id. 


d’Isabeau de Renty. 


23* 


Id. 


de Jean de Croy. 


24. 


Id. 


de Marguerite de Craon. 


25* 


Id. 


d’Archembault de Croy. 


26. 


Id. 


de Jeanne de Peruwe. 


27. 


Id. 


d’Antoine de Croy. 


28. 


Id. 


de Marie de Roubaix. 


29. 


Id. 


de Marguerite de Lorraine. 


30. 


Id. 


de Philippe de Croy. 


3 X * 


Id. 


de Jacqueline de Luxembourg. 


32. 


Id. 


de Henri de Croy. 


33- 


Id. 


de Charlotte de Chasteau-Bruyant. 


34- 


Id. 


de Guillaume de Croy. 


35- 


Id. 


de Marie de Hamalle. 


36. 


Id. 


de Philippe de Croy, duc de Soria. 


37- 


Id. 


d’Anne de Croy, princesse de Chimay. 


38. 


Id. 


d’Anne de Lorraine. 


39- 


Id. 


de Guill. de Croy, card, -archevêque de 
Tolède. 



40. Portrait d’Antoine de Croy, évêq. de Thérouanne. 



41. 


Id. 


de Charles de Croy. 


42. 


Id. 


de Françoise d’Amboise, marquise de 
Renelle. 


43* 


Id. 


de Robert de Croy, évêque de Cambrai. 


44. 


Id. 


de Charles de Croy, évêque de Tournai. 


45* 


Id. 


de Charles de Croy, prince de Chimay. 


46. 


Id. 


de Louise de Lorraine. 


47- 


Id. 


d’Antoinette de Bourgogne. 


48. 


Id. 


de Philippe de Croy, duc d’Arschot. 


49. 


Id. 


de Jeanne de Halew}^. 


5°- 


Id. 


de Jeanne de Blois. 


5i* 


Id. 


de Guillaume de Croy, marq. de Renty. 


52. 


Id. 


d’Anne de Renays (Renesse). 


53- 


Id. 


de Charles-PhiL de Croy. 


54* • 


Id. 


de Diane de Dompmartin. 


55- 


Id. 


d’Antoine de Croy, prince de Porcéan. 


56. 


Id. 


de Catherine de Clèves. 


57- 


Id. 


d’Anne de Croy, marquise de Renty. 


58. 


Id. 


de Charles de Croy, prince de Chimay. 


59- 


Id. 


de Marie de Brimeu. 


60. 


Id. 


de Dorothée de Croy. 



61. Vues de la seigneurie d’Araines et du duché de 
Croy. 

62. La maison d’Arschot. 

63. Iieverlé et château d’Heverlé. 

64. Vues des villages de la baronnie de Bierbecke, 
et de la maison de Valbecke. 

65. Vues de la principauté et du château dePorcéan. 

66. Vues des villes de Reux et de Chièvres. 



67. Vues du village et du château de Montcornet. 
Les planches suivantes n’ont pas été entièrement 

terminées; le nom et les titres des personnages re- 
présentés manquent : 

68. Portrait de Jean de Croy, premier comte de 



Chimay. 



69. 


Id. 


de Philippe de Croy, 2 e comte de Chimay. 


70. 


Id. 


de Charles de Croy, baron de Kievraing. 


7 1 - 


Id. 


de Louise d’Albret, vicomtesse de Li- 
moges. 


7'2- 


Id. 


d’Adrien de Croy, comte de Reux. 


73- 


Id. 


de Jacques de Croy, baron de Sempy. 


74- 


Id. 


de Philippe de Croy, comte de Solre. 


75- 


Id. 


d’Anne de Beaufort. 



Ouvrage exécuté par ordre du duc Charles de 
Croy, qui voulait élever à la mémoire de ses aïeux 
un monument durable et digne d’eux. Il n’était pas 
encore entièrement terminé lorsque le duc mourut 
le 13 janvier 1612. Le texte qui devait accompagner 
les planches n’a jamais été imprimé. 

Du premier tirage, lequel ne comprend que les 
67 premières planches, il n’existe qu’un nombre fort 
restreint d’exemplaires. On les reconnaît par le 
filigrane du papier : deux C entrelacés autour d’une 
croix surmontés d’une couronne, chiffre de la maison 
de Croy. Le monogramme du fabricant est MB 
et PB. 

Les cuivres conservés au château de l 'Ermitage 
près Valenciennes servirent, au commencement du 
XVIII e siècle, à un nouveau tirage, dont les épreuves 



sont encore très belles. Le filigrane du papier repré- 
sente une tête de polichinelle. 

Le papier employé pour le 3e tirage porte comme 
filigrane les armes d’Amsterdam. 

Les planches 68 à 75 n’ont été employées que 
pour le 2 e tirage. Elles ne contiennent pas le nom 
gravé des personnages représentés. Ces noms sont 
ajoutés à la main sur les exemplaires que nous avons 
collationnés. Le filigrane du papier de ces planches 
est un écusson avec une croix sur trois lobes, pour 
les 1res épreuves, et avec les armes d’Amsterdam 
pour les dernières. 

M. le comte T. de Limburg-Stirum possède de plus 
une planche à l’eau-forte (la 76e?) que je n’ai rencon- 
trée dans aucun autre exemplaire. Elle est de même 
format que les précédentes , mais d’un graveur 
différent. C’est le portrait (d’après une note manus- 
crite) de Philippe de Croy, comte de Solre. 

Les exemplaires du 1er et du 2 e tirage n’ont pas 
été mis dans le commerce. 

Des ex. complets ont été vendus : 220 fr. A. Dinaux, 
en 1865 (cat., 3e partie, no 2383), et 250 fr. Fr. Oli- 
vier (3 e tirage) , en 1876 (cat. à prix marqués no 1 1 g). 
Un ex. avec 65 planches du 1er tirage a été adjugé 
99 fr. à une vente de C. Vyt, Gand 28 janv. 1879, 
no 288. 

Voir A. Dinaux, archives hist . et litt. du nord de 
la France et du midi de la Belgique, 3e série, vol. 
I, pp. 165 et 242-244. — F. de Reiffenberg, une 
existence de grand seigneur au XVF siècle. 



BOURGEOIS (Jean), Bourgoys ou Bourghesius, 
jésuite, né à Maubeuge, f dans la même ville le 
29 mars 1653. 

Anvers, H. Aertssens. 1622. 



Vitæ Passionis Et Mortis Jesu Christi 
Domini nostri Mysteria, Pijs Meditationibus 
et Adfpirationibus expofita per P. Joannem 
Bourghesium Malbodiensem è Societate 
Jesu, Figuris æneis expressa per Boetium 
A Bolswert. 

Antwerpiæ. Apud Henricum Aertssium. 
M. DC. XXII. Cum gratia et Privilegio. 

In-8°, 8 ff. lim., 392 p. et 4 ff. non cotés pour la 
table, l’approb. et le privil. datés de 1622 et la sous- 
cription. Avec titre gravé et 76 planches. Texte 
encadré. Les lim. renferment la dédicace à Ant. de 
Winghe, abbé de Liessie. 

Un ex. en mar., relié par Trautz-Bauzonnet , est 
coté 500 fr. dans le catal. de Morgand et Fatout, 
Paris, oct. 1878, no 3602. 

i r e édition. Une traduction française en parut la 
même année à Anvers. En 1623, Herib. Rosweyde 
en publia une traduction flamande, toujours avec les 
mêmes planches. 



Brux : bibl. roy. 




: . 



BIJNS (Anna), née vers la fin du XV e siècle, pro- 
bablement à Anvers. 



Anvers, J. van Liesvelt. 



1528. 



C Dit is eê fchoon en||de fuuerlijc 
boecxkê / inhoudêde veel fcoone côftige 
referei||nê / vol fcrifturë en doctrine / vâ 
diueerfcê materië / na wt || wifen der regelë / 
als hier int regifter na volgë / feer wel ge || 
maect vander eerfame en ingeniofe maecht / 
Anna Bijns || 



fubtilic ende reto 
terëde ind’ wa= 
defe doligë en 
comende wt de 
terice fecte. De 
leene vâ allen 
uerfiteytë mer 
ferlijeke maie= 
delyc gecôdem 



(Petite figure 
sur bois 
représentant 
la Sainte 
Famille). 



rijckelic / refu- 
rachtich3 aile 
grote abufyë 
■tfrnaledide Lu 
welcke niet al 
doctorë en vni 
00c vàder key 
fteyt rechtuer 
neert is. 



In-8° oblong, s. ch. ni récl.,sign.A ij-L v [Lviij], 
88 ff., car. goth. Au v° de l’avant-dernier f. : Ghe- 
print Tantwerpen op dye Camer- 1| poort brugghe. 
Jnden fchilt van || Artoys. Bi my Jacobvan || Liefuelt. 



Brux. : bibl. roy. 



Jnt iaer ons || heerê. M. ccccc. || xxviij . de. ix. jj dach 
in || ooft || malt. |j 

Le dernier f. contient au r° les armes de Charles- 
Quint, et au vo la marque typ. de van Liesvelt. 




Première édition du i r livre des poésies d’Anna 
Bijns. Le 2 e livre n’a été imprimé qu’en 1548. 




beux des pièces contenues dans ce vol. sont réim- 
primées, d’après un Ms. du XVL siècle, dans les 
Politieke balladen , pp. 129 et 189, publiées par Ph. 
Blommaert. (Vlaemsche bibliopliilen , 2 e série, no 7). 

Dans le cat. Gritti, etc. La Haye, 1769, 3e partie, 
n°2994, est citée une édit, des Refereinen d’Anna Bijns 
sous l’adresse : Antw., 1529. C’est probablement 
celle de 1528 et le même exemplaire qui plus tard 
a fait partie des collections Rich. Heber et C.-P. 
Serrure, et qui a été acquis depuis à la vente de ce 
dernier (Brux., 1872, no 598) pour la bibliothèque 
royale de Bruxelles. 

Cette ire édition a été traduite en vers latins par 
Eloi Houckaert, maître d’école à Gand et imprimée 
à Anvers, par Guill. Vorsterman, en 1529. 

Sur Anna Bijns voir la Biographie nationale , III, 
col. 227-230. L’auteur de l’article, le dr F. Snel- 
laert, cite les sources à consulter sur cette femme 
poète. 

Il existe deux Mss. précieux des poésies d’Anna 
Bijns. L’un, provenant du chan. Gasparoli et payé 
200 fr. à la vente J. -F. Willems , est déposé à la biblio- 
thèque royale de Bruxelles, l’autre est en possession 
de M. Eug. van Damme, orfèvre à Courtrai. 



BIJNS (Anna) 

Anvers, Guill. Vorsterman. 1541. 

( Dit is eê fchoon en fu || verlijc bocxké/ 
(sic) inhoudêde veel fchoone côflige referey- 
nê/ vol fcrif=||turê eii doctrine / vâ diuei'fchë 
materiê / na wtwijfë der régulé / als || hier 
int regifter navolgë / feer wel gemaect vâder 
eerfame eh inge||niofe maecht. Anna bijns/ 
fubtijlic en rethorikelic / refuterëde ind’ || 
\vaerh3 aile defe dolingë eh groote abusyë 
comêde wt die ^maledi||de Luyterfche fecte. 
Die welcke nj alleen vâ allë doctorë eh 
vnrWi=||teitë : mer 00c vâd’ keyferlicke 
maiefteyt recht^delic gecôdêneert is. || 

In-8° obi., sans chiffres ni réclames, avec les sign. 
A ij - L v [L viij] , 88 ff., car. goth. Sur le titre deux 
petites figg. sur bois. 

Les deux premiers ff. comprennent le titre, la 
table des matières et une petite pièce en vers acros- 
tiches. 

Au vo de l’avant-dernier f., la souscription : Ghe - 
print Tantwerpen || Jnden gulden Eenhoren\\ buyten 
die Camerpoorte / By mi Willem || V orjlerman . Jnt 
iaer ons heren || M.CCCCC . ende. Xli. || den achjlen 



I Amsterdam: académie royale des sciences. (Ko- 
i ninkl. akademie van wetenschappen). 

I 



dach va || September . || Cum Gratta et Privilegio. || 
Le dernier f. contient au r° une fig. sur bois re- 
présentant l’enfant Jésus entre S te Marie et S*e Anne, 
et au vo la marque typogr. de Vorsterman. 




Réimpression de l’édition de 1528. Nous ne con- 
naissons de ces deux premières éditions du i r livre 
des Refereinen d’Anna Bijns qu’un seul exemplaire. 



BIJNS (Anna). 

Anvers, Mart. Nuyts. (1548). 

Het yerste boeck inhou=||dêde veel 
fcoone conftige refereynen vol fcrifturen || 
en doctrinen/ van diuerfcê materien/ na 
wtwifen der || regulen / als hier int regifler 
navolgen / feer wel ge=||maect vander eer- 
fame en ingeniofe maecht An=[|na bijns / 
fubtilic en retorikelic / refuterende in=|[ der 
waerh3 aile defe dolingen en groote abu || 
fien comende wt die vermaledide Luyter || 
fce fecte. Diewelcke nj alleen van allen || 
doctoren en vniuerfiteiten mer || 00c van de 
keyserlike maief=||teit rechtuerdelijc ge=|| 
condemneert is. || 

Gheprint inden gulden Eenhoren by || 
Marten Nuyts. || 

In-80 obl., sans chiffres, avec les sign. A ij - L v 
[Lviii], 88 ff., car. goth. 

Le dernier f. est blanc au r°, et porte au vo les 
armes de Charles-Quint. 

Au vo de l’avant-dernier on lit la souscription : 
Gheprint Thantwerpen jfnden gulden Eenhoren || buy- 



La Haye : bibl. royale. 

Brux. : bibl. roy. (2 e livre). 

Leiden : bibl. maatsch. nederl. letterk. (2 e livre). 



ten die Camtr poortejby Marten || ♦ Nuyts.-*' || |gg| || 

C » :: C » l| 

Édition imprimée très probablement en 1548. Ré- 
impression, sauf quelques légers changements dans 
l’orthographe de certains mots, de celle de 1528. 



C Het tweede Boeck vol || fchoone en 
conftighe Refereynen/ vol fcrif=j|turen ende 
leeringhen van menigherhande faken/ || na 
wtwijfen der regulen die hier int regifter 
nauol=||ghen/ feer fubtijlijck en Rethorijc- 
kelijck ghemaeckt || vander eerfame ende 
verftandighe maecht || Anna Bijns / feer 
treflijck ftraffende al || le Ketterijen ende do- 
linghen || van defen onfen tijde. || ^ || 

Gheprint Thantwerpen inden gulden 
Een=||hooren by Marten Nuyts ghefwooren|| 
printer by Keyferlijcke gracie || ende Priui- 
legie. || 

In-8° oblong, s. c. ni réel., sign. Aij - Nv [Nvij], 
103 ff. et le 104= blanc, car. goth. 

Le 2 d f. contient onze distiques latins par Liévin 
van Brecht (Brechtanus). Au r° du dernier feuillet 
se trouve le privil. accordé à Ivlart. Nuyts et daté 
de Brux., 17 nov. 1548. 




f 




Un exempl. de l’édition imprimée parMart. Nuyts, 
lequel avait appartenu à B. Huydecoper et à Clignett, 
et sans doute avant eux au d r Leempoel ( Naamlyst 
tooneelspelen, Rott., 1772, p. 197, no 749), fut acquis 
11 flor. et 50 c. à la vente J. -H. Hoeufft, (Amst., 
1844, no 2279), par le philologue J. -F. Willems. 
A.-D. Schinkel en devint acquéreur à la vente de 
ce dernier (no 3505), au prix de 44 fr. ; il fut re- 
vendu 56 flor. en 1864 (cat. Schinkel, no 1478). 

Un exempl. de la i r e partie seule (reliée avec la 
2 e partie de l’édition impr. par J. van Ghelen, 1564), 
qui appartenait en 1744 à Isaac Lelong, (catal., 2 e 
partie, p. 202, no 2747), fut acquis 2 flor. et 12 sols 
par le professeur J. Alberti, et revendu 5 flor. à 
Jean Schouten et 20 flor. à A. Bogaers. Les héritiers 
de ce dernier en firent don à la bibliothèque royale 
de La Haye. 

Dans le cat. du chanoine F. Bruynincx, Anvers, 
1791, P* 7 °> n ° 75 &y est mentionné une édition des 
Refer einen d’Anna Bijns, imprimée à Anvers en 1547. 
Il n’y a pas, croyons-nous, d’édition sous cette date. 



BIJNS (Anna). 

Anvers, J. van Ghelen. 1564. 



{[ Dits eë fchoon en fuy=||uerlijck boecxkê 
inhoudëde veel fchoone con=||ftighe Refe= 
reynê / vol Scriftuerë en doctrinen / van 
diuerfchen mate=||rien / na wtwijfen der 
Regulen / als hier int regifter naevolghen / 
feer || wel ghemaect vander eerfame eh 
inghenioefe maecht Anna bijns / || fubtijlick 
en Rethorikelic / refuterëde inder waer- 
heyt aile defe Dolin||ghë eh grote abuyfen 
comëde wt die vermaledide Luyterfche 
Secte. || Die welcke niet alleen van allen 
Doctoren ende vniueriiteiten : mer || 00c 
vander Keyferlicke Maiefteit rechtverdelijck 
gecondëneert is. || ( Deux vignettes gravées 
sur bois). 

Gheprint Thantwerpen Jndë wittë 
Hafewint by Jan vâ Ghelen. || 

In-8° oblong, s. chiffres ni réel., sign. Aij-Lv 
[L viij] , 88 ff., car. goth. Au v° de l’avant dernier f. : 
C Gheprint Thantwerpen op die Lombaerde vefte || 
Jnden witten Hafewint / by my Jan van || Ghelen / 



Brux. : bibl. roy. 

Louvain : bibl. univ. ( 2 e livre seul). 



ghefworen Boeckprinter || der Conincklijcker Maief- 
teyt || Anno. M. CCCCC. LXJJJJ. || 

La marque typogr. de J. van Ghelen se trouve 
au vo du dernier feuillet. 




H Het tweede Boeck || vol fchoone en 
conftighe Refereynê / vol || fchrifturen ende 
leeringhen / van menigherhan=||de faken / 
na wtwijfen der regulen die hierjnt regifter 
nauol=||ghë / feer fubtijlijck en Rethorijcke- 




t; 










lijck gemaect vanaer eerfa=|jme en verftan- 
dighe maecht Anna Bijns / feer treflijck 
ftraf=|| fende aile Ketterijen ende dolinghen 
van defen onfen tijde. || {Deux vignettes gra- 
vées sur bois). 

I! Thantwerpen / op de Lombaerde verte 
by Jan van Ghelen. || 

In-8° oblong, s. c. ni réel., sign. A ij - N v [N viij], 
104 ff., car. goth. Au vodu titre une planche sur bois. 

Au r° de l’avant-dernier feuillet le privil. accordé 
à J. van Ghelen, daté de Brux., 29 février 1553. Le 
vo du dernier f. contient la marque typ. ci-dessus 
entourée de deux petites pl. sur bois représ. Mer- 
cure à gauche et Vénus à droite. 

Édition copiée sur celle de 1528. 

Le seul exemplaire complet que j’ai rencontré est 
celui du prof. Serrure vendu en 1872 (cat. I, ^599). 
C’est le même qui faisait partie de la bibliothèque 
de sir Richard Heber; ce dernier l’avait acquis en 
1825, au prix de b fr. 

A la bibliothèque de l’université de Louvain il y 
a deux exempl. (dont un incomplet) du 2 e livre de 
l’édition imprimée par van Ghelen. L’un de ceux-ci 
est d’un tirage différent, mais les particularités qui 
le distinguent de l’autre sont si peu importantes que 
je crois inutile de les signaler. 



BIJNS (Anna). 

Anvers, J. van Ghelen. s. d. (c. 1565). 

{[ Het tweede Breck || vol fchoone en 
conftighe Refereynen / vol || fchrifturen ende 
leeringhen / van menigherhan=||de faken / 
na wtwijfen der regulen die hier int regifter 
nauoh=||ghë / feer fubtijlijck en Rethorijcke- 
lijck gemaect vander eerfa=||me eh verftan- 
dighe maecht Anna Bijns / feer treflijck 
ftraf=||fende aile Ketterijen ende dolinghen 
van defen onfen tijde. || ( Deux vignettes sur 
bois). 

Gheprint Thantwerpen by my Jan van 
Ghelen. || 

In-80 oblong, s. c. ni réel., sign. Aij - Nv [Nviij], 
104 ff., car. goth. 

Réimpression du 2 e vol. de l’édition de 1564, avec 
le privilège du 29 février 1553. Les vignettes du 
titre sont placées dans un autre sens; quelques 
abréviations sont supprimées; la petite fig. repré- 
sentant le Christ enseignant, qui se trouve au v° de 
l’antépénultième feuillet, est aussi supprimée. En 
dehors de ces particularités et d’autres moins im- 
portantes encore, il n’y a pas de différence entre 



La Haye : bibl. roy. 

Amst. : acad. roy. des sciences. (Kon. akademie 
van wetenschappen). 



les deux éditions. La même marque typogr. de 
J. van Ghelen occupe le v<> du dernier feuillet; mais 
la fig. de Vénus est à gauche et celle de Mercure à 
droite. 

Nous n’avons rencontré dans aucune bibliothèque 
le i r volume de cette édition. 



BIJNS (Anna). 

Anvers, P. van Keerberghe. 1567. 



Een feer fcoon ende fuyuer || boeck, ver- 
clarende die mogentheyt || Gods , ende 
Chriftus ghena-||de, ouer die fondighe || men- 
fchen. || Daer bouen die warachtighe , oor- 
fake vander || plaghen groot die wy voor 
ooghen fien, met || veel fcoone vermanin- 
ghe, totter duecht, be-||wijfende dat een 
oprecht ghelooue, met een || nieu leuen in 
Chrifto is, den rechten wech. || Om Gods 
toorn van ons te keeren/ hier pays te || ver- 
crighen en hiernamaels het eewich leuen/ 
ghe-=||maect met grooter conft / door die 
eerwerdige God=||uruchtige Catholijcke / 
ende fer vermaerde maghet || Anna Bijns/ 
in den oprechten Gheeft Chrifti / feer || 
hooghe verlicht woonende binnen Anwer- 
pen/ en || die Jonckheyt inftruerende in het 
oprechte Catho= || lijck ghelooue. || Nu eerft 
int opëbaer gebracht door B. Henrick || 
Pippinck, Minifter Prouinciael , van defer || 
Nederduytflanden, tôt Chriftus eere || ende 



Brux. : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 

La Haye : bibl. roy. 
Utrecht : bibl. univ. 



falicheyt der menfchen, || aile te famen. || 
Gheprint Tanwerpen by Peeter van Keer- 
berghe || op onfer Vrauwen Kerchof inde 
gulden Sonne. || Anno. M. D. LXVII. || 

In-8°, 134 ff. non chiffrés; car. goth. Les sign. 
commencent au 8e f. par A et finissent par Qv [Qvi]. 
Les 14 premiers ff. consacrés aux lim. contiennent, 
outre le titre, le privil. accordé à P. van Keerberghe 
le 6 mars 1566, l’épître dédicatoire de H. Pippinck 
à Marie de Montmorency, c sse de Mansfelt, le pro- 
logue et la table. 

Première édition de la 3e partie des Refereinen. 
Les éditions suivantes ont paru sous un autre titre : 
Gheestelyck Refer eyn Boeck / Verclarende die mogent- 
heydt Gods / ... Antw., 1602. et Antw., 1611. 

L’exempl. acquis pour la bibliothèque de l’univ. de 
Gand, en 1872, à la vente Serrure (i r vol. ducatal., 
no 600), et provenant de l’abbaye de St-Bernard-sur- 
l’Escaut, avait appartenu à Rich. Heber. Il n’avait 
coûté au bibliophile anglais que 6 fr., en 1825. C’est 
peut-être le même que celui qui avait été adjugé (avec 
d’autres livres) 11 sols à la vente du c*e de Proli, 
Anvers, 1785, no 312. 

J’ai trouvé citée cette édition dans les cat. A. Ten 
Broecke Hoekstra, Amst., 1829, n ° 621 (vendue 
flor. 5-25), et Jac. Koning, Amst., 1833, 2 e partie, 
p. 352, no 1641 (acquise flor. 9-25 par Groebe). 



BIJNS (Anna). 

Anvers, Jér. Verdussen. 1602. 



Gheestelyck Refereyn Boeck / Vercla- 
rende die mogentheydt Gods / ende Chriftus 
ghenade / ouer die fondighe menfchen. 
Daeren bouen de vvarachtighe oorfake van- 
der plaghen groot, die vvy voor ooghen 
fien, met veel fchoone vermaningen totter 
duecht, bevvyfende dat een oprecht ghe- 
looue, met een nieu leuen in Chrifto, is den 
rechten vvech. Om Gods toorn van ons te 
keeren / hier paijs te vercrijghen / ende hier 
namaels het eeuwich leuen. Gemaect met 
grooter conft / door die eerweerdighe God- 
uruchtige Catholijcke/ende feer vermaerde 
Maghet Anna Byns, in den oprechten Gheeft 
Chrifti feer hooge verlicht / woonende bin- 
nen Antwerpen / ende die Jonckheydt 
inftruerende in het oprechte Catholijck ge- 
looue. Int openbaer gebracht door B. Hen- 
rick Pippinck, 

T’Hantvverpen , By Hieronymus Verduf- 
fen op ons lief-Vrouwen Kerckhof / aen de 



Brux. : bibl. roy. 

Leiden : maatsch. nederl. letterkunde. 
Gand : bibl. univ. 

La Haye : bibl. roy. 



Noortzijde / inde X. Gheboden. M. DC. JJ. 
Met Coninclijcke Priuilegie. 

In-8o, 115 ff. chiffrés et 2 ff. non cotés pour la 
table et l’approbation sans date; car. goth. 

Réimpression (à l’exception de la dédicace) de 
l’édition de 1567. 



BIJNS (Anna). 

Anvers, Jér. Verdussen. 1611. 



Gheestelyck Refereyn Boeck / Vercla- 
rende die moghentheydt Gods / ende Chrif-- 
tus ghenade / ouer die fondighe menfchen. 
Daerenbouen de warachtighe oorfake van- 
der plaghen groot, die wy voor ooghen 
fien , met veel fchoone vermaningen tot-ter 
deucht, bewijfende dat een oprecht ghe- 
looue, met een nieu leuen in Chrifto, is den 
rechten wech... Ghemaeckt met grooter 
conft, door die eervveerdighe Godtvruch- 
tighe Catholijcke, ende feer vermaerde 
Maghet Anna Byns, in den oprechten Gheeft 
Chrifti feer hooghe vei'licht, vvoonende 
binnen Antvverpen, ende die Ionckheyt 
inftruerende in het oprecht Catholyck ghe- 
looue. Int openbaer ghebracht*door B. Hen- 
rick Pippinck, — 

T’Hantwerpen , By Hieronymus Verduf- 
fen / — M. DC. XJ. Met Coninclijcke 
Priuilege. 

In-8°, ii 5 ff. chiffrés et 2 ff. de table. Copie de 
l’édition de 1567, sauf la dédicace. 



Gand : bibl. univ. 
Louvain : bibl. univ. 



BIJNS (Anna). 

Anvers, Jér. Verdussen. 1623. 

Den Gheestelycken Nachtegael Oft Diuer- 
fche Refereynen vande wel vermaerde Ma- 
ghet Anna Byns. Eertijts van haer wtghe- 
gheuen tôt profijt ende ftichtinghe van aile 
menfchen. Nu tôt behoef der Jonckheydt / 
ouerfien ende verbetert. 




T’Antvverpen, By Hieronymus Verduf- 
fen / inde Cammerftrate inden Rooden 
Leeuw. M. DC. XXIII. 



Brux. : bibl. roy. 

La Haye : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 
Utrecht : bibl. univ. 



1 



In-8°, 88 ff. chiffrés, car. goth. 

Ce recueil de 51 Refer eynen est tiré de : Een feer 
scoon ende fuyuer boeck , verclarende die mogentheyt 
Gods,... 1567, ou bien, ce qui est la même chose, 
du Gheestelyck Refereyn Boeck du même auteur. 



BIJNS (Anna). 

Anvers, Jér. Verdussen. 1646. 

Konstighe Refereynen vol fchoone Schrif- 
ture ende Leeringen, Begrepen in drye ver- 
fcheyde Boecken, Waer van de twee eerite 
wederlegghen de dolinghen comende uyt de 
Luterfche feéte, ende abuyfen defer tijden : 
het derde toont d’oorfaecken der plaghen, 
met veel feer ftichtighe vermaninghen tôt 
de deught. Ghemaeckt door d’Eerbare ende 
Kloecke Anna Biins, Maeght ende School- 
meefterffe binnen Antwerpen. 




Brux. : bibl. royale. 

Leiden : maatsch. nederl. letterkunde. 
Gand : bibl. univ. 

La Haye : bibl. roy. 

Anvers : bibl. comm. 



r 


















T’Antwerpen, By Hieronymus Verduffen 
den Jonghere. M. DC. XLVI. 

Pet. in-8°, 3 parties, de 12 ff. lim., 76, 91 et 226 
pp., plus 5 ff. pour la table, l’approb. et le privil. ; 
car. goth. Dans les lim. quelques vers latins de 
L. van Brecht. 

Première édition collective des trois livres des 
Refer eynen . 

Vendu 10 flor. J. Koning, en 1833, et x 4 fr. J--F* 
Willems , en 1847. 










P 








BIJNS (Anna). 

Anvers, G. Verhulst. 1668. 



Konstighe Refereynen vol fchoone Schrif- 
ture ende Leeringhen. Begrepen in drye 
verfcheyde Boecken, Waer van de twee 
eerfte wederlegghen de dolinghen comende 
uyt de Luterfche feéte, en abuyfen defer 
tijden : het derde toont d’oorfaecken der 
plaghen, met veel feer ftichtighe vermanin- 
ghen tôt de deught. Ghemaeckt door d’Eer- 
bare ende Kloecke Anna Biins Maeght ende 
School-meefterffe binnen Antwerpen. Het 
Eerfte Boeck. Den tweeden druck vermeer- 
dert en verbet. 




Gand : bibl. univ. 
Anvers : bibl. comm. 







F? 

if, 





















T’Antwerpen. By Godt-gaf Verhulft den 
Jonghere woonende op de groote Merckt 
inde guide Ballans. Anno. 1668. 

Pet. in-8<>, 3 parties, de 12 ff. lim., 76, 91 et 226 
pp. et 4 ff. de table. ; car. goth. Édition copiée sur 
celle de 1646. 



BIJNS (Anna). 

Rotterdam, J. -H. Dunk. 1875. 

Refereinen van Anna Bijns, naar de na- 
latenschap van M r , A. Bogaers, uitgegeven 
door D r . W. L. Van Helten. 

Rotterdam. — J. H. Dunk. 1875. ( Wage - 
ningsche boek - en muziekdrukkerij). 

In-80, 8 ff. lim., 467 pp. et 2 pp. pour le supplé- 
ment et les errata; plus 4 ff. lim. et 90 pp. pour le 
verklarende woordenlijst (glossariitm) op de refereinen 
van Anna Bijns , qui porte un titre spécial. 



Une collection d’œuvres d’Anna Bijns comprenant 
les éditions de 1528, 1564, 1567, 1602, 1623, 1646 
et 1668, qui faisait partie de la biblioth. du prof. 
Serrure (cat. I, nos 598 à 603 et 605), d’abord portée 
au prix de 2705 fr. et retirée faute d’enchères, fut 
ensuite cédée par les héritiers Serrure à la biblio- 
thèque royale de Bruxelles pour la somme de 2900 
francs. 

LISTE DES DIVERSES ÉDITIONS DES POESIES 
d’anna BIJNS. 

i° 1528. Anvers, J. van Liesvelt. Refereinen . i re 
édition du premier livre. 

2° 1541 . Ib., Guill. Vorsterman. Id. 2 e édition du 
premier livre. 










J^cP - > 3 





















BERNARTS (Thomas), prévôt du couvent de 
Coudenberg, à Brux. 

Bruxelles, Hub.-Ant. Velpius. 1665. 



Doux tronc de vigne diftillant Les Mira- 
cles De N. Dame la Mere de Douçeur pre- 
mièrement expofée à Bois-Le-Dvcq , Dans 
l’Eglife Cathédrale de Saint Jean, & main- 
tenant refugée (sic) à Bruxelles en l’Eglife 
des Chanoines Réguliers de Coberges. Tirez 
du regiftre originel par Sr. Thomas Bernarts 
Religieux Chanoine dudit Coberges en Fla- 
mend, & traduit par un autre en François 
refpeétivemët Chanoine dudit Coberges. 

A Bruxelles, chez Hubert Anthoine Vel- 
pius, 1665. 

In-8°, 4 ff. lim. (dédicace à M lle Isabelle-Éléonore 
Strozzi, dame de Scy, d’Haquedover, etc., et pré- 
face), 260 pp. et 1 f. portant au r° l’approbation. 

Voir A. Wauters, hist. de Bruxelles, x, p. 357. 



Gand : bibl. univ. 



BOSQUET (Jean), poète, né à Mons, f dans la 
même ville avant 1600. 

Mons, R. Velpius. 1581. 

Flevrs || Morales || Et Sentences || Pre- 
ceptives. || Semantes de rencontres à tous 
propos. Auec au-l|tres Poëmes graues, & 
fructueux : Pris des || plus Excellens Au- 
theurs Grecs & Latins. Et || réduis en 
Ryme Françoife, pour l’vtilité de || la Ieu- 
neffe. || Par Iean Bosqvet || Montois. || En- 
femble, Vn Difcours de fon inuention en 
forme d’ || Ode , non moins confolatif, que 
fententieux : à l’|| honneur de Pauureté 

honnefte & louable. || Propre aux affligez 
de ce temps. || 

A Mons En Haynavt || Chez Rutgher 
Velpius, Imprimeur luré, || Auecq Priui- 
lege de fa Maiefté. || Subfig. Grimaldi. || 

Pet. in-8°, 150 ff. chiffrés et 2 ff. table et errata. 
A la fin : M. D. LXXXI. Les 16 premiers ff. con- 
sacrés aux lim. renf. la dédicace à Frédéric Dyve, 
abbé de Maroilles, la préface, des vers latins par 
Libert Houthem, Nicolas Stegers, Joannes Palu- 



Gand : bibl. univ. 
Mons : bibl. comm. 







' 




f 



danus (Desmaretz), Ant. -Denis de Durbuy, des vers 
franç. par François Brassart, etc. La fin contient 
encore quelques pièces en vers franç. par Libert 
Houthem, H. Mathieu dit de Monte, Humbert 
Bruslart, sous-prieur de l’abb. de Maroilles, etc. 

Les Flevrs morales sont le début littéraire de Jean 
Bosquet. Ce volume contient une traduction en vers 
français de sentences et préceptes tirés d’Isocrate, 
trois cents maximes choisies dans les œuvres d’écri- 
vains grecs et latins, des sonnets, des épigram- 
mes, etc. 

Première édition. Un ex., dont la valeur est de 
60 fr. au moins, a été donné pour 6 fr. à la vente 
A. Dinaux en 1865. La 2 e édition imprimée par Ch. 
Michel, à Mons, en 1587, est cotée 150 fr. dans le 
cat. Morgand et Fatout, 1878. 

Voir Rousselle, bibliogr. montoise , p. 143. — 
Biographie nationale , II, col. 738 (article de J. De- 
lecourt). 



BOURGEOIS (Maurice). 



Mons, J. Havart. 



1636. 



Vallis-Mariana Alias Scholaris Sive His- 
toria Ecclesiæ Abbatialis B. Mariæ Monti- 
bus Hannoniæ, fub Régula S. Auguftini Can. 
Reg. verfu Phaleucio Laconicè defcripta. 
Item Sylva Isaacana. Sev Historia Miracvli 
Sacri-Sangvinis, & Monafterij Bufci D. Ifaac 
eiufdem Ordinis, fed Congregationis VVin- 
defemenfis, eodem verfu, &c. Auétore Ven. 
P. Mavritio Bovrgeois, ibidem Can. Reg. 

Montibvs, Typis Ioannis Havart, in Plateâ 
Nimianâ, propè Minimos. 1636. 

In-12 0 , 8 ff. lim. (dédicace en vers lat. à Max. 
Franeau, par Martin Colin, abbé du Val-des-Écoliers, 
ode en franç. par Dorothée duchesse de Croy et 
d’Arschot, distiques latins et quatrain en franç. par 
Jacques Laurent, et distiques latins par Phil. Bras- 
seur), 254 pp. et 1 f. pour l’approb. La pagination 
est fautive au commencement de la partie intitulée : 
Sylva Domini Isaac Laconicè Descripta, laquelle porte 
un titre spécial. 

Chronique rimée de l’abbaye du Val-des-Écoliers 
à Mons et du prieuré de Bois-Seigneur-Isaac, mona- 



Gand : bibl. univ. 
Mons : bibl. comm. 
Louvain : bibl. univ. 



stère de chanoines réguliers dans la forêt de Soigne 
fondé en 1413 par Gilles de Breedeyck. On y trouve 
des notices biogr. sur tous les prieurs, des détails 
sur les bienfaiteurs, sur les personnages enterrés 
dans l’un et l’autre monastère, etc. Les dates sont 
portées en marge. 

L’exempl. de la bibliothèque de l’univ. de Gand a 
été acquis au prix de 16 fr. — Vendu n fr. Serrure, 
et coté 8 fr. chez Schoepen, 187g. 

Voir : Een wonderlijcke ende waerachtighe historié 
van t'H. Bloet van Mirakel . Gheschiet int Bosch van 
Heer Isaac ... THantvverpen , hy Mart. Hnyssens... 
1602. 



[BACKER (Georges de)], imprimeur à Bruxelles, 

XVII e -XVIII e s. 



Bruxelles, G. De Backer. 1710. 



Dictionnaire des proverbes françois. Avec 
l’Explication de leurs Significations, & une 
partie de leur Origine. Le tout tiré & re- 
cueilli des meilleurs Autheurs de ce dernier 
Siecle. Par G. D. B. 

A Brusselles, Chez George de Backer, 

1710. Avec privilège du roi. 

In-8°, sans chiffres, 4 ff. lim., puis sign. A-V [V4], 
156 ff. à 2 col. 

Ce recueil est tiré, en grande partie, du diction- 
naire de Trévoux. 



Brux. : bibl. royale. 
Liège : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 

La Haye : bibl. royale. 



[BOCHETEL (Guillaume)]. 



Gand, Pierre de Keysere. 1530. 

De facreringhe ende || Tcroonement vàder 
coninghinne || van vranckerijcke me vrauwe|| 
Leonora van Ooftrijke de || autfte fuftere 
vanden al || der glorieuften ende || victorieuftë 
key-||fere Karolus || de. v e . ghe=||daë te || 
fent || Denijs || in vrâckerijke by || Parijs den 
vijfftë dach || in Maerte. anno. M. D. xxx. || 

Gheprent te Ghendt ten huyfe van || Pieter 
de Keyfere boucvercoopere || byde Crâne 
diefe vutë walfche ghe||trâdateert lieeft en 
më vltfe daer te || coope in walfche en in 
vlaemfche. || 

In-40, sign. Aij-Biij [Biv] , 8‘ff., car. goth. Le 7e f. 
est blanc au v°, et le 8e f. ne contient qu’une grande 
fig. sur bois, la Pucelle de Gand : Ganda Virgo. 

Traduction de la pièce : Le sacre et Coronement de 
la Royne (Eléonore), imprimée à Paris par Geoffroy 
Tory, en 1530. Elle n’est pas citée dans \‘& Biblio- 
graphie gantoise . L’exemplaire conservé à la biblio- 
theca thysiana est l’unique connu. 



Leiden : bibl. Thysius. 
i 



BODDING VAN LAAR (Nicolas), maître 
d’école à Haarlem. 



S. 1. ni n. d’impr. et s. d. 



Het derde A. B. C. gefchreven door Ni- 
ldaas Bodding Van Laar F ranfoifche School- 
meefter tôt Haarlem inde Laurier ... 

In-4 0 obi., 29 ff., avec le portrait de N. Bodding 
van Laar. 

Recueil de modèles d’écriture gravés. Quelques 
uns portent le nom de vanden Velde; un seul est 
signé H. Lancel scrip. 

A l’exempl. déposé à la bibliothèque de l’univ. de 
Gand, sont ajoutés 16 ff. Ms. portant la signature 
de Daniel Roman. 



Gand : bibl. univ. 






•< 

r,!- 



























BOURGEOIS (Jean). 

Anvers, H. Aertssens. 1622. 

Myfteres De La Vie, Passion, Et Mort 
De Iesvs Christ Nostre Seignevr; Reduicts 
en deuotcs Méditations et Aspirations Par 
P. Iean Bovrgoys de la Compagnie de Iesvs. 
Enrichies de figures par Boetivs a Bolswert. 

A Anvers, Chez Henry Aertffens. M. DC. 
XXII. Cum gratia et Privilegio. 

In-8<>, 4 ff. lim., 428 pp., 3 ff. de table, et 2 ff. pour 
les approb. et le privil. datés de 1622 et la sous- 
cription ; texte encadré; avec 76 planches gravées. 
Les lim. renf. la dédicace de J. Bourgeois à dlle 
Marie de Montmorency, datée de Maubeuge i r oct. 
1622. 

Voir Arth. Dinaux, archives hist. et litt ., 2 e série, 
vol. II, pp. 457-460; de Backer, bihl . écriv. c îe de 
Jésus , I, col. 831; Foppens; Paquot; etc. 



Jfrux. : bibl. roy. 



BARLANDUS (Adrien). 

Anvers, Jean Thibault. 1519. 

Hadrianvs Barlandvs || Historicvs Fa- 
cvndissi=||mvs De Hollandiç Principibus || 
D Hadriani Cordati Canonici Middelbur=|j 
gêfisin (sic) operis auctorifq; cômendatio- 
nem || Romanos proceres fcriptor Trâquillus 
adübrans || Magna immortales reddidit arte 
viros || Nô fecus Hollàdos comités Barlâdus 
ab umbris || Euocat ad lucem candidiore 
via || Tranquillo Italia. et Barlando Hollan- 
dia debet || Hic batauos. latios colligit ille 
duces || Cum Gratia & Preuilegio. || 

In-4 0 , sans chiffres, sign. Aij-Ciij [Cvj], 14 ff. 
dont le v° du dernier contient la marque typogr. 
reproduite ci-après. 

A la fin, au r° du 14e f. : (, Anuerpiœ (sic) ad infi- 
gne viri viridis || Apud Iohannem Theobaldü || Anno 
MCCCCCXIX || Meuse Iulio. || 

Traité élémentaire très rare, mais peu important, 
dédié à Georges et à Ph. d’Egmont et à Max. d’Isel- 
stein. 



Louvain : bibl. univ. 
La Haye : bibl. roy. 




[(• 







BAZEL (Nicolas). 



Anvers, Henri Heyndricx. — Impr. Gilles 

vanden Rade. 1578. 

Prognostication || nouuelle , de ceft An 
calamiteux 1578. || Auec defcription de la 
Comete veuë le 14. || de Nouembre en l’an 
pafsé. || Par M. Nicolas Bazel , Médecin & 
Chirurgien de || Bergues S. Winoch , en 
Flandres. || Auec vne Prophétie fort vieille, 
nagueres trouuée a || l’Abbaye vanden Eeck- 
houtte a Bruges. || (Fig. sur bois : la comète). 

A Anvers. || Chez Henry Heyndricx, au 
cemitiere notlre Dame , || à la fleur de Lis. 
1578 . || 

In-40, sans chiffres, sign. A2-C2 [C4], 12 ff., dont 
le dernier porte au v° : Typis Radœi . || 

Cette plaquette très rare est illustrée de 4 plan- 
ches : 10 la comète de 1577 (sur le titre); 2 0 les effets 
de la comète du 14 nov. 1577 (r° du 2 e f.); 3° une 
planisphère céleste et 4 figg. astronomiques indi- 
quant les mouvements de la comète de 1577 (v<> du 
2 e et r° du 3e f.); 40 figure allégorique : la Flandre 
représentée par une femme nue allaitant deux loups 
et entourée des douze villes de Flandre figurées par 
autant de portes fortifiées (v° du 10e et r° du ne f.). 

Coll. Fr. Vergauwen. 























\ 





Cette dernière planche est probablement une réduc- 
tion de Y Imago Flandriae, que Jean Otho, de Bruges, 
fit paraître vers 1575. 

La Prognostication de Bazel a été aussi publiée en 
latin et en flamand. Le d r G. Schotel , vaderlandsche 
volksboeken , pp. 106-113, en donne une analyse assez 
détaillée et reproduit en fac-similé les deux planches 
1 et 3. Les passages réimprimés dans l’ouvrage du 
d r Schotel nous font supposer que l’édition flamande 
n’est pas une traduction littérale du texte français. 

Voir Hautschilt, imago Flandriae . 1604. 



BORCHT (Guill. vander). 

Bruxelles, Guill. Scheybels. 1641. 

Gvilielmi Van-Der Borcht Brvsselschen 
Blom-Hof Van Cvpido, Ghedeylt In Dry 
Deelen, Waer van het eerfte Deel zijn 
Minne-klaghten : Het tweede vreughdighe 
Herders-ghefanghen : Het derde Boertighe 
Lietjens. Te famen beduydende de aen- 
komfte der Liefde / de Weder-minne / ende 
de bekomen gunlte. Met eyndelinghe voor 
het tweede Boeck de Rancken van Cupido. 

Tôt Brvssel, By Guilliam Scheybels, ghe- 
zworen Boeck-drucker / op den Anderlecht- 
schen Steen-wegh / by de Roofe. 1641. 

In-8° oblong, 19 ff. lim., 222 pp. et 3 ff. de table; 
avec 13 figg. 

Les ff. lim. renferment le frontispice gravé, le 
titre, la dédicace à Ferdinand de Spoelberch, seigneur 
de Lovenjoul (heere van Kleyn Loven), des pièces 
en vers flamands par Jean vander Borcht (Joan. à 
Castro), frère de l’auteur, Alex, van Fornenbergh, 
Gérard vanden Brande, et Jacques Mayael, un qua- 
train en français par Jean-Théod. Blondeau, des 
vers latins par le même Blondeau et l’imprimeur 



Gand : bibl. univ. 

La Haye : bibl. roy. 



Guill. Scheybels, la préface en vers, les armoiries 
de l’auteur et son portrait gravé par Ant. vander 
Does, d’après Alex, van Fornenbergh. 

Ce recueil très rare renferme en outre 13 eaux- 
fortes gravées par Jean vander Borcht (Joan. à 
Castro). Elles sont placées aux pages 2, 44, 94, 
136, i 57 > i66 > i 7 i > i 7 8 > i8i > i 8 5 > 1 9o> 193 et 207. 

Le frontispice porte : Brvsselschen Blom-hof Van 
Cvpido , Door GviL A Castro BrvxelL 
Vendu 145 fr. Serrure, 1872, n° 841. 



BORCHT (Guill. vander). 

Bruxelles, Jean Mommaert. 1642. 



Guil. vander Borcht Sedighe Sinne-beelden : 
Op Den Aerdt 
, Ghepluymde , , 

1 Vier-voetighe, J 

Der ] Waterighe, Dieren. 

I Ghekorven, (oft) j 

\ Bloedeloose / 

Tôt Brussel, Bv Ian Mommaert, achter 
’t Stadt-huys, in de Druckerye. M. DC. 
XLII. 

In-160 oblong, sign. A3 - M2 [M8], 96 ff., avec un 
grand nombre de figures sur bois représentant des 
oiseaux, des quadrupèdes, des poissons, etc. Dédié 
à Guill. van Blitterswyck , ancien échevin de Brux., 
dont les armoiries se trouvent au vo du titre. Le 
frontispice gravé par de Gheyn, porte : Sedige Sinne- 
beelden Op Den Aert Der Dieren Door Guil. A Castro. 

En vers. 



Exempl. vu dans la collection Serrure. 



BORCHT (Guill. vander). 

Bruxelles, Lamb. de Grieck. 1643. 



Spieghel Der Eyghen-kennisse, Beftaen- 
de in te-faem-ghebonde Mal ende Trevr- 
dichten, In-gheknoopt Het Conterfeytsel 
Des VVereldts, Tôt verbeterniffe defes 
Eeuws feylen ende narrigheydts onderrich- 
tinghe, Verfiert door Willem van-der Borcht. 
Met kopere Platen verluyftert. 

Tôt Brvssel, By Lambert de Grieck, in 
Roodt-kloofter, achter het Stadt-huys. 1643. 

In-4 0 , 8 ff. lim. (dédicace à Franç. de Kinschot, 
vers latins par I. van Caverson, et vers flam. par 
Léon van Heil, peintre, Guillaume Scheybels, im- 
primeur, C. de Grieck, X. et I. van Caverson), 
271 pp., et 1 p. pour la souscription; avec front., le 
portrait de l’auteur d’après une peinture de P. de 
Backer et trois vignettes dans le texte. Les gravures 
portent le monogramme )QO (Antoine vander Does). 

Vendu 9 fr. Serrure, 1872, no 687. 



Gand : bibl. univ. 
Brux. : bibl. roy. 



BORCHT (Guill. vander). 



Bruxelles, Guill. Scheybels. 1651. 



VV. Vander Borchts Rosimvnda Trevr- 
spel, Ghefpeelt tôt eene af-fcheydt van de 
Lief-hebbers der Rijmer-konfte binnen 
Bruffel op het Stadt-huys. Mitfgaders eene 
Antwoorde op de Vrage (wat oft beter is 
peys oft oorloge?)uyt-ghefonden van weghen 
den Hooft-man van Onfe L. Vrouwe Krans- 
kamer binnen Bruffel, in ’t jaer 1650. door 
den felven Autheur. ( Vignette grav. sur bois). 

Tôt Brussel, By Gvilliam Scheybels, ghe- 
fvvoren Drucker ende Boeck-verkooper, in 
de Korte-Ridder-ftrate , in S. Ian-Baptift. 
M. DC. LI. 

In-40, 2 ff. lim. (dédicace à Henri Bodri, négociant 
à Bruxelles), puis sign. A-FI3 [H4], 32- ff. en tout. 

Tragédie en 5 actes et en vers. En 1621, Jac. van 
zevecote fit imprimer une pièce intitulée Rosimunda. 
Elle est tout-à-fait différente de celle de vander 
Borcht. 

On trouve de petites pièces en vers de Guill. van- 
der Borcht dans les ff. limin. des ouvrages suivants : 
J. de Condé, lydenden ende stervenden Christus ; 
Cl. de Grieck, herders-list , 1644; Schouwenbergh, 
het leven is maer droom , 1647; Fr. Godin, tyts- 
overschot, 1660. 



Gand : bibl. univ. 
Brux. : bibl. roy. 



BAZEE (Nicolas). 

Anvers, Henri Heyndricx. — Impr. Gilles 

vanden Rade. 1578. 

Prognosticon || nouum , Anni huius cala- 
mitofifsimi 1578. || Cvm defcriptione Co- 
metæ viü 14. || Nouembris anni elapli. || 
Autore D. Nicolao Bazelio, Bergenfium 
D. Guinochi || Medico Chirurgo. || (Fig. sur 
bois : la comète). 

Antverpiae. || Apud Henricum Henricium, 
ad cœmiterium | B. Mariæ, fub Lilio. || 
1578 . || 

In-40, sans chiffres, sign. A2-Cij [Ciiij], 12 ff. A 
la fin : T y pis Radœi . 

Cette édition latine répond exactement à la tra- 
duction française. Elle contient les mêmes planches 
sur les mêmes pages, ainsi que la prophétie trouvée 
dans l’abbaye d’Eeckhoute, bien que celle-ci ne soit 
point mentionnée sur le titre. La seule différence 
entre les deux éditions consiste en ce que celle en 
latin est datée à la fin : Ber gis D. Guinochi 6 Ici. || 
Ian. 1578. ||, et que l’approbation porte la date : 
Antwerp. Die || 17. Feb. Anno 1578. || Cette circon- 
stance, ajoutée à celle que les épreuves des planches 
sont plus nettes dans l’édition latine, nous fait sup- 
poser que celle-ci est l’originale. 



Brux : bibl. roy. 
Utrecht : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 



[BILAIN (Ant.)]. 

(Paris, impr. royale). 1667. 



Reginæ Christianissimæ Ivra In Dvcatvm 
Brabantiæ, Et Alios Ditionis Hispanicæ 
Principatvs. M. DC. LXVII. 

In-12 0 , 2 ff. lim. et 331 pp. 

Écrit destiné à soutenir les prétentions de Louis 
XIV sur diverses parties des Pays-Bas espagnols. 

L’original français plusieurs fois réimprimé est 
d’Antoine Bilain; la traduction latine est attribuée 
par les uns à Jean-Baptiste Duhamel, par d’autres à 
Guy Joly. Il en existe aussi des traductions en espa- 
gnol, en flamand et en allemand. 

Voir: Tiele, bibliotheek van nederl. pamfletten , II, 
n° 5543 et suiv. ; J. vander Wulp, catal. pamfletten 
Meulman, II, no 4430 et suiv.; Bibliothèque im- 
périale. Cat. hist. de France, II, no 3566 et suiv. 



Louvain : bibl. univ. 
Liège : bibl. univ. 



BRUGMAN (Jean). 



SCHIEDAM. 1498. 

[Jo. Brugman. Vita Lydwinae de Schie- 
dam. Sciedammis, s. n. typogr., 1498]. 

In-40, sans chiffres ni réclames, sign. aiij-viij 
[v viij], 124 ff. de 28 lignes longues; car. goth. 

F. 1 r° (titre) : deux figg. sur bois représ. S te 
Lidwine et Brugman et les armes de Schiedam, avec 
les inscriptions : . Vita || Lijdwi\\ne || brugma || et 
. Schiedam . || Jn Hollandia. || F. 1 vo : une xylogra- 
phie et au-dessous : C Prologus in vitam aime vir- 
ginis. Lijdwine. || Et hec ejl tranflatio tercia per 
venerabilem patrem || fratrem Johünem Brugman . 
Anno. domini. M?. || CCCC? Lvi ? pro tnc (sic) 
conuêtus fratrü minoz apud || andomarum (sic) lectore 
cdpofita. Jncipit féliciter. || F. 2, ligne 1 : PReclara 
funt preconia ve\\ra... F. 9 r°: une xylographie et 
au-dessous: C Ca.™ p™. de ipi<> origie tL ouerfatôe ï 
puerilib 9 Unis [| ÎGgiur (sic) Lijdwîa nojtra de comi- 
tatu hol\\landie... F. 122 v°, ligne 21 : 41 Et fie 
finitur legïda aime ’fginis lijdwïe a fratre || iohüne 
brugma üno dni M ? cccc ? lvi ? pro tüc côuêt 9 || fratrü 
mlorü iuxta fcictü âdomarü (sic) lectore côpofita ac || 
p eiufdê or dis noie pfeffum fratre arnoldü de oftedis || 
ad honore pmëorate facre fginis anno dni M ? cccc ? |[, 
Ivij ? taliier qlit ’ in ouêtu de duynkercka ferifta 



La Haye : bibl. roy. 
Brux. : bibl. roy. 
Louvain : bibl. univ. 



Qui || .... F. 123 r°, ligne 28 : AMEN. || F. 123 
vo, ligne 1 : C Hoc opus dei fauïte gra expletu 5 fcie- 
dâmis. Anno || M? . CCCC ? . xcviij ? Ad indiuidue 
trinitatis honore || neenô aime ÿginis Lijdwte feiedà- 
mite pcipue impffü ||... F. 124 r°, dernière ligne entre 
deux écussons : C Ex Schiedâ. Ad Janctü Annam. || 
F. 124 vo : il Vita aime virginis lijdwine. de Schie- 
dam. || Puis deux figg. xylogr. superposées. La 2 e 
représentant les armes de Schiedam, avec l’inscrip- 
tion : . Schiedam . Jn Hollandia || se trouve aussi sur 
le titre. 

Le vol. est orné de 21 figg. sur bois, dans le texte, 
sans compter celles qui se trouvent au r° du premier 
et au vo du dernier feuillet. 

L’exemplaire de la bibl. roy. de Bruxelles pré- 
sente cette particularité qu’au ro du f. 9, sous la 
xylographie, on lit : C Ca .pm ,de ipb origïe z ouer- 
fatôe ï puerilih 9 Unis || iGitur Lijduna nojlra de 
comitatu hol^\\landie.... C’est un feuillet qui a été 
réimprimé pour corriger le mot Iggiur en Igitur. 

Le titre de cet ouvrage a été reproduit en fac- 
similé dans les Monuments typogr . des Pays-Bas , au 
XV e siècle, de J.-W. Holtrop, planche II. 

Vendu 55 flor. van Nouhuys, Amst., 1856, no 208 
(acquis par la bibl. roy. de La Haye); 400 fr. cat. 
B. Verhelst, Gand, 1868, n° 3003. Ce dernier exempl. 
fut revendu peu après au prix de 500 fr. 

Jean Brugman semble être auteur de trois biogra- 
phies latines de Sainte Lidwine. 



» ^ Js* « aS'j 

» h* « -CÎMSja ç* *•— s 
5 s tz « wd .5 C'- 

S îtÜ **' *5 £ Int? 1 10 « 
?LC.Q M £» swÇ -y 2 



I* ,3 » ' * 

Æ» 5 S £■ w W .-i s 

^ f Mfe © I f*~y 

e J=~- S'uS sw2‘2 « 

a £. o «“ o ^3 '» ‘S ÎC' E* 

0 ts> 3 , 2 ^ ^*.- 2 1 — «S 

* *2 w CN> igg Z — *** H 'CS 

JÆ « «æ «es S « » îï 

1 O g S aigi=fe,c g w 

i»& S S g -3 *g w!a§ 
: !2 .-ü .5 c S c c *° éi *ts 

4 ts r~': r ^2 F a *w u~ zr 

>.H -'3 s g es «W i r L S .5 
J n. <** S'P’Se w 2 s 5 

*• «g 2 g.§ ïëiSS'5 

Îtîg-g § 2 ..^ «g -a 

- ^ m Çi t gl5 ca CS £ 

15 E-S' £ W £ "” - - 

-= »•— W ~ 

S3 



*Q 

« C3 „Ü* , TJ O #Tk rî ^ *Z Z 

» = H*e e*|f 2 ^ 

; ^ cr 5 _t~£ ~^3 2 ^ 

! O 1 ® rr-'cl e ^ E. 

f ~ <^*Cr * i? «a ‘— * m 

•5 *4 o -h P .ti 
s-s 



•S c 

^ tuO 

Co 3 

^ o 



•a 



u w *- = 

s o y es 

5 ^ W /o 

! u ^ 

: « c 



^ 1 



a ri ^ 

)W S a 

_ a w. 2 , 5 ^ 

ÜS tO — £j ' g 

ü « “ »s 5 
w _ _ R 15 ».s *5 ^ 

05 es - »••» . 1 o v— 2 -m 

2 3 *.^» -2 « w.£*ü!S 

cü -Ut CS 5^3 E 

3 » 2 'g a ta .2 je » 

pQ«SuÜS'ij î:> 

tî sj c 3 .*» a- 2*2 « 

rrt fS CS tH % •"* ta * ri 

iS es Uâ a S* CS £3 C 3 



3 

r o 



25 

< 

S 

O 

D 

P 5 

W 

c 

ai 

O 



La ire rédigée quelque temps après la mort de 
la vierge de Schiedam, fut imprimée à Cologne en 
1483. On lit dans les Acta sanctorum, 14 avril, p. 
268 : prodiit aiitern Coloniœ primum anno m cccc 
lxxxiii , ac biennio post Lovanii récusa , in Musœo 
nostro servatur. Nulle part ailleurs, nous n’avons 
rencontré la mention de cette édition imprimée à 
Louvain, en 1485. 

La 2 e a été composée d’après la i f e et d’après une 
biographie néerlandaise contemporaine de cette 
i f e, et due probablement à la plume de Jo. Gerlacus, 
parent de la Sainte. (L’ouvrage de Gerlacus a été 
imprimé deux fois. Voir au nom de l’auteur, pour 
la description de ces éditions.) 

Cette 2 e rédaction a été imprimée pour la pre- 
mière fois par les Bollandistes. (Acta sanctorum , 14 
avril, p. 270 et suivantes). 

La 3e est une biographie plus étendue composée 
à la prière de quelques amis de Sainte Lidwine. 
Elle parut pour la première fois à Schiedam. C’est 
celle que nous venons de décrire. Laur. Surius en 
inséra un abrégé dans ses Vitae Sanctorum. Les 
Bollandistes la donnèrent intégralement dans leur 
grande publication. Des traductions en parurent au 
16 e , au 17e et au 19e siècle, en néerlandais, en 
espagnol et en français. 

Dans la bibliothèque de l’université de Gand est 
conservé un Ms. du xvi e s. (n° 168 du catal.), qui 
est une traduction libre et abrégée de la 3e biogra- 



BRUGMAN (Jean). 



Douai, Balth. Bellere. 1601. 

La Vie Admirable Tres-Saincte Et Mira- 
cvlevse De Madame Saincte Lydvvine, Es- 
crite En Langve Latine Par F. Iean Brvg- 
man de l’ordre de S. François. Réduit en 
meilleur ordre, auec retranchement des 
mots fuperflues, & diftingué par Chapitres 
par le V. Pere Frere Lavrent Svrivs, Char- 
treux. De nouueau, fans abréger, mife du 
Latin en François, & diftingué en trois 
parties, par M. Vvalrand Caovlt, Preftre... 
(i Chiffre des jésuites). 

A Dovay, De l’Imprimerie de Baltazar 
Bellere, au Compas d’or, l’An 1601. 

In-8°, 6 ff. lim. (dédicace du traducteur à dame 
Marie de Renty, comtesse de Faucquenbergue, 
épouse de don Gascon Spinola, gouverneur du Lim- 
bourg), et 274 pp. 

A la p. 241 commence la vie de S 1 ® Euphrosine, 
par Siméon le Métaphraste. 

Traduction de l’édition latine de la vita Lydwinae 
impr. à Schiedam, en 1498. Michel d’Esne, évêque 
de Tournai, en fit un abrégé qui fut imprimé à Douai, 
par Balth. Bellere, en 1608. 



Gand : bibl. univ. 



BESCHRIJVINGHE (een warachtighe) van de 
moort... tôt Dynant. 



Dordrecht, Pierre Verhaghen. 1615. 



Een warachtighe befchrijvinghe van de 
Moort en Tyrannye / die daer ghefchiet is 
int Landt van Lnyck (sic) tôt Dynant / van 
eenen Weert ende eenen Paftey-backer / 
hoe fubtijlijck datfe hebben om ’t leven 
ghebracht 300 en 32 Menfchen / hoe dat 
het is wt-ghekomen / door een Papegay 
ende een Hont / ende fy zijn ghejuûifeert 
den derden Januarij Anno 1615. ghetrocken 
wt Proditol (sic) van ltadts Boeck / op dat 
men het mach ghelooven. Noch is hier by 
ghevoecht / van een fchrickelijcke Moort 
ghefchiet binnen Breda / alwaer een Man 
fyn eyghen Vrouwe feer d’eerlijck heeft ver- 
moort ende om het leven ghebracht. (Gra- 
vure sur bois : une femme à genoux devant ses 
juges; à droite un bûcher). 

Eerft ghedrnckt (sic) tôt Luyck / daer na 
tôt Antwerpen / ende nu tôt Dordrecht / by 
Pieter Verhaghen. Anno 1615. 

In-40, 2 ff. ; car. goth. 

Gand : bibl. univ. 



Cette pièce très rare contient le récit des horribles 
méfaits de Pierre Cortbeke, aubergiste à Dinant, à 
l’enseigne de la Porte d'or, et d’un pâtissier nommé 
Jacques de Koo, son voisin. Ces deux malfaiteurs 
avaient assassiné successivement 332 personnes 
descendues à l’hôtellerie de la Porte d'or. Pour faire 
disparaître les traces de leurs crimes, les deux com- 
plices enlevaient les chairs du corps de leurs vic- 
times et en jetaient les os dans un puits pratiqué 
dans la cave de l’auberge. Le pâtissier accommodait 
ensuite cette chair humaine et en faisait des petits 
pâtés qui étaient très goûtés à Dinant dans les noces 
et festins. Ces crimes répétés finirent par être dé- 
couverts grâce au dévouement d’un chien et au ca- 
quetage d’un perroquet. La femme de la dernière 
victime étant arrivée à la Porte d'or , à la recherche 
de son mari, fut reconnue par le chien blessé qui 
n’avait point quitté l’endroit où son maître avait été 
assassiné. Les cris que poussa la femme donnèrent 
lieu à un rassemblement. C’est en ce moment qu’un 
perroquet s’écria en voyant approcher le pâtissier : 
hy heeftet gedaen. Prévenu aussitôt, le magistrat de 
Dinant fit saisir les coupables qui bientôt après 
furent condamnés à divers supplices et exécutés le 
3 janvier 1615. 

Il .y a évidemment quelque exagération dans ce 
récit. Nous ne pouvons en effet admettre que 332 
personnes aient pu ainsi disparaître , sans éveiller 
l’attention, dans une hôtellerie située au centre d’une 
ville. Les annales judiciaires modernes nous fournis- 
sent cependant des exemples de pareilles atrocités. 

Nous n’avons pas rencontré la i r e édition de cette 
pièce qui a été imprimée par L. Streel à Liège, ni la 
2 e imprimée à Anvers. 



BORRI (Christ.), ou Burrus. 

Lille, Pierre de Rache. 1631. 

Relation De La Novvelle Mission Des 
Peres De La Compagnie De Iesvs, Av 
Royavme De La Cochinchine. Tradvite De 
L’Italien Dv Pere Chriftofle Borri Milanois, 
qui fut vn des premiers qui entrèrent en ce 
Royaume. Par Le Pere Antoine De la Croix, 
de la mefme Compagnie. 




A Lille, De l’Imprimerie de Pierre de 
Rache, à la Bible d’Or, 1631. Auec Priui- 
lege & Approbation. 

In-8°, 2 ff. lim. (dédicace au pape Urbain VIII et 
approbations datées de 1631), 222 pp. et 1 f. non 
chiffré pour le privilège du 28 août 1631. 



Louvain : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 




La i r e partie contient une description ethnogra- 
phique du royaume de Cochinchine, et la 2 e , qui 
commence à la p. 97, renferme un résumé des affaires 
qui regardent la mission dans ce pays. 

L’édition originale italienne parut à Rome la 
même année. 

La traduction française d’Ant. de La Croix fut 
imprimée à Rennes en 1631 (cat. A. Dinaux, III, 
no 794). Cette Relation fut aussi trad. en flamand 
par Jac. Susius, Louvain, 1632, et en anglais par 
Rob. Ashley, Londres, 1633. 



BERNARTIUS (Joan.), ou Jean Bernaerts, 
avocat au grand conseil de Malines, né à Malines 
1568, f 16 'déc. 1601. 

Louvain, J. Maes. 1596. 



Ioh. BernartI || De || Lirani Oppidi || ab 
Hollandis occupati, per || Mechlinianos Et || 
Antverpianos admirabili || liberatione Com- 
mentariolvs. || Vna cum breui narratione 
de || Origine & progreffu calami-||tatum 
Belgij. || 

Lovanii, || Ex officina Ioannis Mafii, 
Typog. Iurati. || Anno oo. io. xcvi. || Cvm 
Privilegio Regis. || De Bufchere. || 

In-8°, sign. A2-C, 34 pp. chiffr. et 1 f. blanc. 

La dédicace au magistrat de Malines est datée de 
Malines, le 10 des kal. de nov. 1595. 

Édition originale, extrêmement rare. 

Récit de la reprise de la ville de Lierre le 14 oct. 
1 595 par Alonso de Luna sur les Hollandais qui 
avaient surpris la ville dans la matinée du même 
jour, sous le commandement de Charles de Hérau- 
gières. L’auteur commence sa notice par un aperçu 
sur l’origine des troubles dans les Pays-Bas. Voir : 
van Meteren, historié y 18e livre, vol. VI, pp. 262- 
263; (J. -J. de Munck), de stadt Lier door de rebellen 



Louvain : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 



verrast, Mechelen, 1781 ; G. -J. Avontroodt, de furie 
of Lier, op den 14 11 Oct. 1595... Lier, 1840. Henri 
van Wachtendonck, bourgmestre de Malines, dans 
la Bellone Belgiqve (Anvers, A. Thielens, 1596), a 
célébré en vers la prinse et reprinse de la ville de 
Lierre (pp. 35-45). Bor ne parle pas de ces événe- 
ments. 

L’exemplaire de Rymenans (no 6002), acquis 2 fr. 
par le prof. Serrure, fut adjugé 19 fr. à la vente de 
ce dernier (n° 3667), et revendu 25 fr. à celle de 
R. délia Faille (n° 1622). 

Il existe de cette pièce une édition portant sur le 
titre : Editio Secunda, avec la même date et la même 
adresse. C’est une contrefaçon imprimée par Laur. 
vander Elst à Malines, vers 1738. (Paquot, mémoires , 
XV, p. m). 



BERNARTIUS (joan.). 

Louvain, J. Maes. — (Malines, Laur. vali- 
der Elst). 1596 (ï 738). 

Joh. Bernartii de Lirani oppidi ab Hollan- 
dis occupati, per Mechlinianos et Antver- 
pianos admirabili liberatione Commentario- 
lus. Una cum brevi narratione de Origine & 
progreffu calamitatum Belgii. Editio se- 
cunda. 

Lovanii, Ex officina Joannes (sic) Mafij, 
Tj^pog. Jurati. Anno 00. 10 . XCVI. Cum 
privilegio regis. De Bufchere. 

In-8°, 31 pp. et 12 ff. non cotés. 

Cette seconde édition porte à tort la même adresse 
et le même millésime que l’édition originale : elle a 
été imprimée à Malines vers 1738 par Laur. vander 
Elst. Les 12 ff. non cotés renferment : 10 Cort verhael 
van den Aenjlach , ende veroveren dev Stadt van Lierc, * 
gefchiel den xiiij. Octobris M. D. XCV. Gheprint 
Thantwerpen , By my Anthoni de Ballo... 8 ff. Ce 
récit y est reproduit deux fois de suite d’après deux 
éditions dont l’une est plus complète que l’autre. 

2° Discours Ende warachtich verhael van het inné 
nemen van de Jladt van Liere door den vyant , op den 
xiiii. dach van Octob. int Jaer M . D. XCV. ende hoe 

Liège : bibl. univ. 

Brux. : bibl. roy. 

Louvain : bibl. univ. 

Gand : bibl. univ. 



de felve wederom is in genomen gheweejl op den zelven 
dach ... Tôt Brtiessel By Rutgeert Velpius, gefworen 
Librier by ’ t hof , in den gulden Arent. 4 ff. 

Vendu (avec la fausse indication Lov. 1606) 11 fr. 
R. délia Faille, Anvers, 1878, no 1807. 



BESCHRIJVINGHE (een waerachtighe) van 

twee nieuwe Propheten... 

S. 1 . ni n. d’impr. 1616. 

Een Waerachtighe befchrijvinghe van 
twee nieuwe Propheten / die gekomen ende 
ghevanghen zijn binnen de Stadt van Luyc : 
Den 8. December. Alwaer Sy wel acht 
daghen hebben deur de ftadt in aile de ftra- 
ten prekende ende leerende / de Menfchen 
tôt Boete ende Bekeeringhe van haer zon- 
digh leven : Haer woorden ende Prophe- 
cijen ende uytleggingen die fy teghen de 
Menfchen hebben verklaert / flaen hier alte- 
mael in dit Boecxken verhaelt / voor aile 
Menfchen om te hooren oft te lefen. ( Deux 
vignettes gravées sur bois représent, les soi- 
disant prophètes). 

Eerft met konfent binnen de Hof-ftadt 
van Luyc in Prent ghebrocht by den ordi- 
naris Drucker / Leenaert Streel / woonende 
achter het Palleys / in S. Sebaftiaen. Anno 
1616. 

In-4 0 , 2 ff. non chiffrés; car. goth. 



Gand : bibl. univ. 



Cette brochure, dont l’unique exemplaire connu est 
déposé à la bibliothèque de Gand, contient le récit 
des faits et gestes de deux soi-disant prophètes qui, 
dans un costume bizarre, nu-tête et nu-pieds, par- 
couraient la ville de Liège. Ils prêchaient dans tous 
les carrefours, annonçant que si les habitants ne 
faisaient point pénitence, la cité allait bientôt être 
détruite de fond en comble. Dans leurs discours ils 
s’attaquaient aussi au clergé qu’ils accusaient d’ido- 
latrie en déclarant que les chanoines de la collégiale 
de S. Lambert et les membres de l’officialité étaient 
damnés. Arrêtés, à la requête du clergé, les prophè- 
tes reçurent, en prison, la visite de plusieurs jésuites 
et d’autres religieux. Des disputes furent engagées en 
diverses langues, en latin, en grec, en hébreu, en 
arabe et en chaldéen, et les jésuites durent se retirer 
vaincus. Questionnés sur leur culte, ils répondirent 
qu’ils professaient la religion catholique apostolique. 
Nuit et jour ils priaient à genoux et ne cessaient de 
répéter à leurs visiteurs que l’heure du jugement 
dernier était proche et que la terre périrait en 1630. 
Ils se disaient originaires de la Grèce et envoyés 
de Dieu, et assuraient qu’ils comptaient ensemble 
900 ans. Il paraît qu’au moment de la publication de 
l’édition originale de cette pièce imprimée à Liège, 
les deux étrangers se trouvaient encore en prison et 
que le magistrat n’avait encore pris aucune résolu- 
tion à leur égard. 

Ce récit est-il conforme à la vérité ? Les chroni- 
ques de la principauté de Liège n’en font pas men- 



' 












tion. Nous ferons cependant observer qu’au com- 
mencement du XVII e siècle on signale dans plusieurs 
localités l’apparition de fanatiques qui prétendaient 
avoir le don de prophétie. La croyance à la légende 
du juif errant, Ahasvérus, était assez générale à 
cette époque. 

D’après l’adresse, l’édition néerlandaise ici décrite 
ne serait que la réimpression de celle imprimée à 
Liège, par L. Streel. Cette édition liégeoise existe- 
t-elle réellement? Nous en avons rencontré une tra- 
duction allemande intitulée: Newe Zeitung... von 
zweyen newen Propheten , welche newlicher Zeit in die 
Stadt Lüttich ankommen... 1617. 



BLONDEL (Jean de) sr du Beâuregard. 
Douai, Jean Bogaert, ou Bogard. 1588. 

Discovrs Svr Le || Banqvet Faict Le 
xxvi. e De Mars || Par Dam. le Margverite De 
Cvncy || heritiere de Libeffart, &c. à aucuns 
de fes proches || parens & autres amis 
acquis. Par le S. r du Beav~j| regard 1588. || 
{Marque typogr. reproduite ci-après). 

A Dovay, || Chez Iean Bogaert M. d. 

LXXXVIII. || 

In-40, sans chiffres, sign. Aij-D [DijJ, 14 ff. dont 
le dernier est blanc au vo; car. ital. 

Le discovrs est un poème français signé à la fin : 
Et non plus || Iean de Blondel. || Il est précédé de 
deux pièces de vers portant pour devises : Orta 
cadvnt et Envie le fera. 

Récit plaisant d’un somptueux festin qui eut lieu 
chez la baronne de Cuinchy. 

C’est dans le château de la famille de Blondel que 
fut établi, le 20 sept. 1593, le banc poétique ou le 
banc des muses de Cuinchy. 

Nous n’avons trouvé aucun renseignement sur le 
poète Jean de Blondel, qui était apparemment un 
parent d’Antoine de Blondel. 

L’exemplaire de son discovrs , qui appartient à la 



Louvain : bibl. univ. 



bibliothèque de l’unîversité de Louvain, est le seul 
que nous ayons rencontré. Il est cité par Brunet, 
au mot Beaur egard , d’après une note d’Émile Nève 
(. Bulletin du bibl . belge , VII, p. 425). 





BEGRIP (kort) des redenkavelings... 

Leiden, Christ. Plantin. 1585. 



Kort Begrip || des Redenkavelings : in || 
flechten Rym vervat / om des || zelfs voor- 
neemfte hoôfdpuncten || te beter inde ghe- 
dachten || te hechten. || 




Tôt Leyden, By Chriftoffel Plantyn. || m. 
d. lxxxv. || 

In-8°, 2 3 pp. chiffr. y compris les lim. (titre et 
dédicace à Jean van Hout, secrétaire de la ville de 
Leiden); à la fin du vol., un tableau imprimé sur une 
feuille in-fol. piano. Car. goth. et rom. 

Au vo du titre, le blason de la Chambre de rhétori- 



Brux. : bibl. roy. 

La Haye : bibl. roy. 
Anvers : bibl. plantin. 
Gand : bibl. univ. 



que : In LiefcC Bloeyende , à Amsterdam, gravure sur 
bois qui avait déjà servi pour les ouvrages : Twe- 
fpraack vande Nederduitfche Letterkunji / ... Leiden, 
Plantin, 1584, et Ruygli-bewerp vande Redenkave- 
ling I ... Leiden, Plantin, 1585, auxquels l’ouvrage 
ici décrit, publié par la même Chambre, fait suite. 
Un 4 e ouvrage publié en 1587 sous le titre : Rede- 
rijck-kunjt I in rijm opt kortjï vervat. ... forme le 
dernier de cette série d’ouvrages de linguistique 
publiés par la Chambre et qui se rencontrent géné- 
ralement reliés ensemble. 

Dans la lettre dédicatoire adressée par la Cham- 
bre à Jean van Hout, nommé ici Jan van Houten, il 
est dit : Dat u E. dan met deze toeeyghening || ' kleyne 
dienji ghefchietj hebben wy licht af te || nemen : zulx 
is bock onze wit niet / maar Vis || dienji voor Vghemeen 
bejle van u E . te trec=\\ken : om ... u tôt || een kunji - 
wecker te verzoecken / by den E . || Raad ende Hôghe 
Schole tôt Leydê : die wy || ons verdrieji hebben / onze 
Ruy gh-bewerp || dezes kunjls ioe te fchryven . ... C’était 
donc surtout en vue de s’assurer le concours et la 
sympathie de van Hout, que la Chambre dédia cette 
dialectique en vers au célèbre secrétaire de Leiden. 
(Voir : Ruygh-bewerp vande Redenkaveling / ... Lei- 
den, 1585, préface). 

Le tableau à la fin contient : Een Tafel voordra- 
ghende aller dingen opperjie Ghejlacht ende || maagh- 
fchap I ofte Tafel der Zeglycke woorden . 

Les pp. 19-23 contiennent : Kanjlwbbrden des 
Redenkave=\\lings I zô wy die verduytfcht hebben. ||. A 
la fin, quelques errata. 



BEGRIP (kort), leerende recht duidts spreken... 



Wormerveer, Guil. Simonsz. Boogaart. 

1649. 



Kort Begrip/ Leerende recht Duidts fpre- 
ken. Oock Waarheit van Valfheit te fchey- 
den. Beftaande in 4. Deelen, 

1. Twééfpraack vande Nederduytfche 
letterkunft. 

2. Ruygh-bewerp, vande Redenkave- 
ling. 

3. Kort Begrip des Redenkavelings , 
in fiechten Rijm. 

4. Rederijck-kunft, in rijm op ’t kortft 
\ vervat. 

Ailes uytghegheven by de Kamer In Liefd 
Bloeyende, t’Amftelredam. 

Den Drucker tôt den Lefer. (Fleuron 
typogr.) 

Ghy fpelders, lefers, Schrybenten en Oratueren; 
Siet, doorleeft, verftaat, ontknôôpt, dit in u humueren: 
Hier is wyfheyts hoope, welfprekentheyt by maten; 
Ick ziende dit nut, hebb’ drucken niet kunnen laten. 

UE. Vriend. Bôôgaard. 



La Haye : bibl. roy. 

Brux. : bibl. roy. (avec l’adresse de G. Willemsz.) 




Tôt Wormer-Veer, By Willem Symonfz 
Bôôgaart, Boeckverkooper/ inde Beflagen 
Bybel. 1649. 

ln-80, 4 part.; car. goth., rom. et de civilité. 

Réimpression de l’édition imprim. en 1614 par 
H. Barentz. à Amsterdam. 

1 * z partie. 8 ff. lim. (titre, dédicace au magistrat 
d’Amsterdam datée du 1 er juillet 1584, préface de D. 
V. Coornhert et liste de changements à porter dans 
l’orthographe de la langue néerlandaise), et 112 pp. 
chiffr. 

La réclame Den à la fin de la dern. p. des lim. 
ne correspond pas au premier mot de la p. sui- 
vante cotée 1, mais à celui de la dédicace de la 
2 e partie du recueil. 

En tête de la i r e page, le titre de la i r e partie : 
Twe-fpraack Van t'fpellen ende eyghenjchap des Neder- 
duytfchen taals. 

2 e partie : Ruygh-bewerp vande Reden- 
kaveling ofte Nederduytfche Dialectike : 
Dewelcke is een Rechtfnoer/ om van aile 
dingen bewyflick ende onderfcheydlick te 
fpreken / ôôck waarheid van valfheid te 
fcheyden/ in aile twiftredening hôôghnut 
ende nôdigh zynde; uytghegheven by de 
Kamer In Liefd Bloeyende, t’Amftelredam. 
{Fleuron). 

Tôt Wormer-Veer, By Willem Symonfz 



Bôogaart, Boeckverkoper / inde Bellagen 
Bybel. 164g. 

182 pp. chiffr. y compris les lim. (titre, dédicace 
aux bourgmestres de Leiden et aux curateurs de 
l’université, et pièce de vers : Tôiten Kunjtgheleerden 
Lezer.), 1 f. blanc à la fin et un tableau in-fol. piano : 
Een Tafel voordraghende aller dingen opperjle Ghe - 
Jlacht ende maaghfchap / opte Tafel der Zeglycke 
wôôrden. 

3 e partie : Kort Begrip / Des Redenkave- 
lings : in flechten Rym vervat / om des zelfs 
voorneemfte hôôfdpuncten te beter inde 
^ghedachten te hechten. (Fleuron). 

Tôt Wormer-Veer, By Willem Symonfz 
Bôogaart, Boeckverkoper/ inde Bellagen 
Bybel. 1649. 

23 pp. chiffr. y compris les lim. (titre et dédicace 
à J an van Honten [Jean van Hout], secrétaire de la 
ville de Leiden). Les pp. 19-21 contiennent : Kunjl - 
wôôrden des Redenkavelings / zo wy die verduytfcht 
hebben. A la fin, un tableau sur une feuille in-fol. 
piano : Een alghemeene Tafel voorbeeldende aile de 
ftucken ende delen van Dialectika of Redenkaveling . 

4 e partie : Rederijck-kunft / in Rijm opt 
kortft vervat. Hier by ghevoeght de Reden- 
kaveling ende Letter-kunsts Grondvesten. 
uytghegheven by de Kamer in Liefd’ Bloey- 
ende t’Amftelredam. (Fleuron). 



Tôt Wormer-Veer, By Willem Symonfz 
Bôôgaart, Boeckverkooper/ inde Beflagen 
Bybel. 1649. 

30 pp. chiffr. y compris le titre et la dédicace : 
Allen Redenryck-kamers ., et i f. blanc. A la fin, un 
tableau sur une feuille in-fol. piano : Tafel voor- 
draghende in H kort de gheheele Rederijck-kunjl /. Les 
pp. 28-30 contiennent : Rederijxe Knnjl-woorden ver - 
duytfcht . 

Les titres des 4 parties ont, au v°, une gravure sur 
bois représentant le blason de la Chambre In Liefd’ 
Bloeyende, copie de celle de l’édition de 1584-1587, 
mais avec la légende : Als Een Boom aan De Water- 
beken . Zo . Zyn Ook De. Vroomen Geleken psal. i., 
probablement la devise de l’imprimeur W. Simonsz. 
Boogaart, dont le monogramme WSB se trouve 
sur un écusson placé dans la partie inférieure de la 
gravure. Au-dessous de chaque blason un sixain en 
néerlandais dont les 3 premiers sont signés : U. E. 
Vrient Bôôgaart. 

Il existe de cette édition des exempl. avec une 
autre adresse : V Amsterdam. Voor Gerrit Willemfz, 
Boeckverkooper inde nienwe Gajthuys Moole-jïeeg / in 
H Groote Comptoor-Boek. 1649; il n’y a pas d’autres 
différences. 

Vendu 13 fr. van Duyse, 1862; 6 fr. Serrure, 
1872. 



BOETHIUS (Anicius- Manlius -Torquatus Seve- 

rinus). 

Tournai, Adr. Quinqué. 1629. 

La Consolation De La Philosophie De 
Severin Bôece (sic), Traduite de Latin en 
François (sic) ParMessire Iean D’Ennetieres 
Chlr Seig 1 ; Dv Maisnil. 

A Tovrnay. De rimprimerie d'Adrien 
Quinqué. a l’enfeigne de S. Pierre et 
S. Paul. M. DC. XXIX. 

ln-8<>, 12 ff. lim. et 326 pp. 

Les ff. lim. comprennent le titre gravé, l’épître 
dédicatoire en vers adressée à la comtesse de Croix, 
baronne de Maldeghem, Guise, etc. et signée: Iean 
xTEnnetieres ., un petit poème en 21 strophes de Mon - 
sievr Dv Maisnil A Sa Translation ., un sonnet par 
J. Boucher, une pièce de vers latins finissant par le 
chronogramme DV MaIsnIL LVX noVa Boetl. , et la 
mention Poneb. Mic. Bovdry Neruius ., enfin l’appro- 
bation datée de Tournai, 14 octobre 1628 et une fig. 
sur cuivre où l’on voit la philosophie apparaissant à 
Boèce dans sa prison, et chassant les Muses. 

Le titre, gravé en taille-douce, représente la phi- 
losophie debout entre la Patientia et la Fortitvdo, 
tenant un livre ouvert de la main droite et un sceptre 



Tournai : bibl. comm. 



de la main gauche, levant la tête au-dessus des nues 
et foulant aux pieds le Persecvtor et le Tyrannvs. 

Le vol. est orné d’un portrait en médaillon du 
traducteur. Ce portrait, placé tantôt à la suite du 
titre, tantôt à la fin des liminaires, porte la légende : 
Jean D’Ennetieres Chlr SJ- Dv Maisnil. Dans la 
partie supérieure de l’encadrement, les armoiries de 
d’Ennetières, avec la devise : Mvsa Vetat Mori., et, 
dans la partie inférieure, une épigramme française 
de six vers, signée : N. Le Febue adfcripfit et fecit. 

Cette traduction de la Consolatio philosophiez par 
Jean d’Ennetières est en prose et en vers comme 
l’original. Brunet dit qu’elle est plus rare que celle 
de Malassis de Menthe, Paris, 1578, in-8°, mais 
qu’elle ne mérite guère d’être recherchée. M r Helbig, 
( Messager des sciences hist ., 1875, p. 487), est d’avis 
que le savant bibliophile n’a jamais vu, ou du moins 
qu’il n’a jamais bien examiné cette traduction. Celle- 
ci n’est pas, d’après lui, ce que Jean d’Ennetières 
a produit de plus mauvais. Brunet, ( Manuel , I, col. 
io 37 ) et Michaud, ( Biographie universelle), mention- 
nent une édition de Tournai, 1628, in-8°; le cat. P. 
Wouters, no 7027, signale une édition 1630. M r Émile 
Desmazières, (. Bulletin de la société hist . et litt. de 
Tournai, 1878, p. 353), dit que les cinq exemplaires 
qu’il connaît de la Consolation, portent tous la date 
de 1629. 

Vend. 19 fr. 50 c. A. Dinaux; 19 fr. Du Bus. 



BUSBECQ ou Bousbecque (Ogier Ghiselin, s r de), 
né à Commines en 1522, f le 28 octobre 1592. 

Anvers, Chr. Plantin. 1581. 

Itinera || Constantinopolitanvm || Et || 
Amasianvm || Ab || Augerio Giflenio Bus- 
bequij, &c. D. || ad Solimannum Turcarum 
Impe-||ratorem C. M. oratore confeéta. || 
Eiufdem Busbequij De Acie Contra || Tvr- 
cam Instrvenda || Consilivm. || 




Antverpiæ , || Ex officina Chriftophori 
Plantini. || Architypographi Regij, || cio. 
10. LXXXI . || 

Louvain : bibl. univ. 

Utrecht : bibl. univ. 

La Haye : bibl. roy. 

Anvers : bibl. plantin. 

Gand : bibl. univ. 



In-8°, 167 pp. Les Itinera finissent à la p. 112. 

A la p. 113 commence : Avgerii Bvsbeqvii || Excla- 
matio, || Sive || De acie contra Turcam injlruen-\\da 
Confilium. || 

La dédicace à Nie. Micault, seigneur d’Indevelde, 
par Louis Carrion, (pp. 3-6), est datée : Auarici 
Biturigum. kl. Febr. cid. io. lxxxi. 

Première édition. Les auteurs des Annales plan - 
tiniennes , MM f s Ch. Ruelens et A. de Backer, 
ne l’ont pas eue à leur disposition : ils la citent 
d’après Foppens. A la suite de la description 
de la 2 e édition (p. 242), ils ont ajouté la note 
suivante : « Deuxième édition. Elle contient, 

comme la précédente, les deux premières lettres de 
Busbecq, sur son ambassade de Turquie. Les quatre 
lettres qu’il écrivit sur ce sujet parurent ensemble à 
Paris, en 1589. Les deux premières éditions sont 
dues à Louis Carrion qui les publia à l’insu de Bus- 
becq. Il tenait ces lettres de Nicolas Micault, sieur 
d’Indevelde, qui avait autrefois étudié en Italie avec 
Busbecq, et à qui elles sont adressées. Nie. Micault 
était de Bruxelles et conseiller du Conseil privé. » 
Cette note est l’expression de l’opinion générale- 
ment répandue. Cependant la première édition ne 
comprend qu’une seule lettre, datée de Vienne, 
cal. de septembre 1554, et YExclamatio contre les 
Turcs; de plus, d’après la dédicace, Carrion ne 
tenait pas cette lettre de Micault, puisqu’en par- 
lant d’elle et de YExclamatio , à Micault même, 
il dit cum in manus meas incidiffent. D’après la 



même dédicace, Carrion supposait seulement que 
cette lettre avait été adressée à Micault, et cela 
parce qu’il avait souvent entendu ce dernier et Bus- 
becq, déclarer qu’à l’époque où ils étaient ambas- 
sadeurs, l’un en Portugal, l’autre en Turquie, ils 
s’étaient mutuellement écrit tout ce qui se passait 
d’important sous leurs yeux, et avaient ainsi rédigé 
en quelque sorte des commentaires sur les événe- 
ments contemporains. La préface en question a été 
reproduite dans l’édition augmentée de 1582 des 
Itinera et dans les diverses éditions des Epiftolcz 
quatuor. Il est à peine nécessaire de dire que les 
renseignements qu’on y rencontre, s’appliquent seu- 
lement à l’édition des Itinera que nous venons de 
décrire. 

Le traité : Exclamatio, Sive de acie contra Turcam 
injlruenda Confilium a été reproduit dans toutes 
les éditions des différents ouvrages de Busbecq, 
excepté dans la traduction française de S. Gaudon, 
dans l’abrégé allemand des epistolae quatuor, Frei- 
berg und Annaberg, 1793, dans les éditions, tant 
latines que françaises, des épîtres à Rodolphe II, et 
dans : Avgerii Gislenii Bvsbeqvii Epistolarum Lega- 
tionis Gallicœ Libri II. Ad Maximilianum II. Et 
Rudolphum II. Il se rencontre aussi dans : Hub. 
Folieta, de caussis magnitudinis imperii turcici, 
Rostock, 1594, in-80; Leipzig, 1594, in-80, ff. C-F3; 
Leipzig, 1595, in-80; Leipzig, 1599, in-80, ff. C-F3 ; 
dans le recueil de Nicolas Reusner, intitulé : De 
bello Turcico Selectiffimœ Orationes & confultationes. 



Leipzig, 1596, in-40, IV, part. 2, p. 18; dans le 
recueil de Jérémie Reusner : Auserlesene ... Ermah- 
nungen ... von dem Türkenkrieg, Francfort, 1597-98, 
in-40, part. I, p. 178 (en allem.); dans les Consilia 
bellica ... contra Turcam explicata, Eisleben, 1604, 
in-40; dans le De Bello contra Ttircas de Conringius, 
Helmstadt, 1664, p. 323; et dans les Opéra du 
même, Brunswick, 1730, V, p. 1018. 

Il a encore paru, isolément à Barth en Poméra- 
nie, en 1594, in-80, et, accompagné d’une traduction 
allemande, en 1663, in-40, à 2 colonnes. 

Dans les deux éditions de Folieta citées plus haut, 
il est précédé d’un extrait des Itinera Constantino- 
politanvm Et Amasianvm portant le titre de : De 
Nobilitate tarcica. 

Au musée Plantin-Moretus, à Anvers, on con- 
serve l’exemplaire de l’édition de 1581 sur lequel 
les corrections apportées à la seconde édition, sont 
écrites en marge. 



Ogier Ghiselin, seigneur de Busbecq, fils naturel 
de Georges Ghiselin, sr de Busbecq, et de Cathe- 
rine Hespel, naquit à Commines en 1522. Il fit ses 
études à l’université de Louvain, et les compléta 
ensuite dans les célèbres écoles de Paris, Venise, 
Bologne et Padoue. Il se prépara à la carrière diplo- 
matique, en accompagnant Pedro Lasso de Castille, 
qui se rendait en Angleterre pour assister aux noces 
de Marie Tudor et du prince Philippe d’Espagne. 
Vers la fin de la même année, il fut envoyé comme 



ambassadeur à Constantinople par Ferdinand, roi 
de Hongrie, et frère de Charles-Quint. Il y fit un 
séjour de huit ans environ, qui ne fut interrompu 
que par une absence de quelques mois, rendant les 
plus grands services à l’empire et à toute la chré- 
tienté. Ferdinand, qui avait succédé à Charles-Quint, 
lui confia à son retour l’éducation des archiducs, 
ses petits-fils. Tous les biographes rapportent qu’en 
1570, il fut chargé de conduire en France l’archi- 
duchesse Élisabeth, fiancée de Charles IX; mais 
M r Gachard ( Biogr . nationale) a établi, d’après des 
documents authentiques, que c’est en Espagne qu’il 
se rendit à cette époque, en compagnie des archiducs 
Albert etWenceslas, et de l’archiduchesse Anne, 
accordée en mariage à Philippe II. O. de Busbecq 
laissa ses deux élèves en Espagne, et reprit, au mois 
de mai 1571,1a route de l’Autriche avec les archiducs 
Rodolphe et Ernest, qui séjournaient à la cour de 
Philippe II depuis 1564. A la mort de Charles IX 
(1574), il fut dépêché en France pour réclamer du 
nouveau roi, le douaire de la reine-veuve Élisabeth 
d’Autriche, et lorsque celle-ci retourna chez son 
père, de Busbecq resta en France pour soigner ses 
intérêts. Il s’acquitta de cette tâche avec un véritable 
dévouement jusqu’à la mort de la princesse (1592). 
On a toujours cru que, dès 1582, il avait été nommé 
en outre, par l’empereur Rodolphe II, ambassadeur à 
la cour de Henri III, mais le fait a été contesté dans 
les derniers temps. Il n’entre pas dans notre plan de 
discuter cette question. O. de Busbecq ayant obtenu 



*1 










de l’empereur, peu après la mort d’Elisabeth, la 
permission de se retirer, traversa la Normandie pour 
se rendre dans sa patrie. Arrivé à trois lieues de 
Rouen, il fut assailli par une bande de ligueurs. Son 
passe-port le fit bientôt relâcher, mais l’émotion 
causée par cette attaque imprévue, lui donna une 
fièvre violente qui l’emporta au bout de quelques 
jours, le 28 octobre 1592. 

En dehors des œuvres que nous avons décrites , 
Ogier de Busbecq a laissé encore deux autres ouvrages 
qui n’ont pas été publiés : De vera nobilitate historia 
et Historia belgica trium fere annorum, quibus dux 
Alençonius in Belgico est versatus. Le premier était 
déjà, en 1628, considéré par Sweertius comme perdu 
sans retour; le second, qui était, à la même époque, 
entre les mains de Christophe van Etten, a disparu 
depuis. Il existe encore de lui quatre lettres, adres- 
sées à Juste Lipse et datées du 12 février 1580, du 
28 janvier 1582, du 12 juillet 1584 et du 15 mars 
1585. La dernière se trouve dans le Messager des 
sciences hist. de Belgique , année 1840, p. 118, 
l’avant-dernière, dans : Petrus Burmannus, sylloges 
epist ., 1727, in-4 0 , p.213, les deux autres, dans : Just. 
Lipsius , epistolarum décades XIIX . Harderwijk, 1621, 
in-8°, p. 11 8. 

Voir, sur la vie et les œuvres de Busbecq : Aub. 
Miræus, elogia illustr. Belgii scriptorum, p. 179; 
Aub.MiRÆüS, elogia belgica , p. 183; Ant. Sanderus, 
de scriptoribus Flandriœ t p. 25; Buzelinus, Gallo- 
Flandria , p. 608; Fr. Sweertius, Athenae belgicae, 



p. 147; Valère André, bibliotheca belg., éd. in-4 0 , p. 
92; Thom. Blount, censura celebr . authorum , p. 554; 
Foppens, bibliotheca belg., I, p. m; Nicéron, mé- 
moires , XXII, p. 350; Michaud, biographie univ.,VI , 
p. 354; Hoefer, nouvelle biographie générale, VII, 
col. 878; J. de Saint-Génois, les voyageurs belges , 
II, p. 5; Biographie nationale, III, p. 180 et toutes 
les sources y indiquées; Joh.-Georg. Eck, dissertatio 
de A. G. Busbequio, Leipzig, 1768, in-40; Rouzière, 
notice sur Au g er de Busbecq ; Jean Dalle, histoire 
de Bousbecque , pp. 51-73; Justus Lipsius, Musae 
errantes . Anv., 1610, in-40, p. 76 (épitaphe de 
Busbecq); Justus Rycquius, Parcae . Gand, 1624, 
in-80, p. 96 (épitaphe latine trad. du grec de L. 
Wyngaerd par Rycquius); Dom. Baudius, poemata. 
Amst., 1640, in-12 0 , p. 19 (pièce en vers latins 
adressée à de Busbecq); Sext. Aurel. Victor, his- 
toria romana. Anvers, 1579, in-8°, p. 3-7 et 2 de partie 
p. 3-7 (dédicaces à la reine-veuve Élisabeth d’Au- 
triche et à de Busbecq); Sext. Aurel. Victor, historia 
romana. Amst. et Utrecht, 1733, p. 666 (dédicace 
à de Busbecq); Hesychius, Milesius. Anv., 1572, 
in-80 (id.); L. Apuleius, opéra. Leiden, 1588, in-80 
(id.) ; J. Lipsius, saturnalium sermonum libri duo. 
Anv., 1585, in-40 (id.). 



BUSBECQ (Ogier Ghiselin, s r de). 

Anvers, Chr. Plantin. 1582. 

Itinera || Constantinopolitanvm || Et || 
Amasianvm || Ab || Augerio Giflenio Busbe- 
quio ad Soliman- ||num Turcarum Impera- 
torem C. M. || Oratore confedta. || Eiufdem 
Bvsbeqvii de re militari con-||tra Turcam 
inftituenda confilium. || Altéra Editio. || 




Antverpiæ, || Ex officina Chriftophori 
Plantini. || cio. Io. lxxxii. || 

In-8°, 127 pp.; car. ital. Les pp. 3-4 contiennent 
une épitre de Louis Carrion à Nie. Micault, seigneur 
d’Indevelde. 



Louvain : bibl. univ. 
Utrecht : bibl. univ. 
Bruxelles : bibl. roy. 
La Haye : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 





























. 

■_ _ •> ' .■ 






' 



. 



A la p. 75 commence : Avgerii Bvsbeqvii || Excla- 
matio : || Sive || De re militari contra Turcam injli- 
tuenda || Confilium. || 

A la p. 113 : Eivsdem || Bvsbeqvii || fecunda || In || 
Thraciam || profeâio. || Cette dernière pièce, qui 
forme la seconde lettre de Busbecq sur son ambas- 
sade de Turquie, est datée: Confi antino poli pridie 
Idus || lui. cio. io. lv. || Elle est publiée ici pour la 
première fois. Le reste avait déjà paru sous le même 
titre chez Plantin, en 1581. 

Valère André et Foppens citent encore deux autres 
éditions des Itinera Constantinopolitanvm Et Ama- 
sianvm , une de Francfort, 1595 et une de Munich, 
1620. Ils ont confondu les Itinera avec Augerii 
Gislenii Bvsbeqvii D. Legationis Tvrcicœ Epijlolœ 
quatuor. 



BUSBECQ (Ogier Ghiselin, sr de). 

Paris, Gilles Beys. 1589. 

Avgerii || Gislenii || Bvsbeqvii D. || Lega- 
tionis Tvrcicæ || Epiftolæ quatuor. || Qvarvm 
Priores Dvae || ante aliquot annos in lucem 
prodierunt || fub nominè Itinerum Conftan- 
ti-||nopolitani & Amafiani. || Adiectæ svnt 
Dvæ Alteræ. || Eiufdem de re militari contra 
Turcam || inftituenda confilium. || 




Parisiis, || Apud Ægidivm Beys, via 
Iacobæa, || ad infigne Lilij albi. || M. D. 
LXXXIX. || 



Dresde : bibl. roy. 
Gottingue : bibl. univ. 
Oxford : bibl. univ. 




ïn-8<>, 186 ff. chiffrés. 

Le f. chiffré 2 comprend la dédicace de L. Carrion 
à Nie. Micault. La i r e lettre commence au f. 3, la 2 e 
au f. 49, la 3 e au f. 57 vo, la 4e au f. 117. Les ff. 
163-168 sont consacrés à : Avgerii Bvsbeqvii || Ex - 
clamatio : || Sive || De re militari contra Ttircam in- 
Jlituenda || Confilium. || 

La première lettre et Y Exclamatio contre les 
Turcs avaient déjà paru en 1581 chez Plantin, sous 
le titre de : Itinera Constantinopolitanvm Et Amasia - 
nvm. Les deux premières lettres et YExclamatio 
avaient vu le jour, sous le même titre d’ Itinera , en 
1:582, également chez Plantin. 

L’ouvrage que nous venons de décrire, a toujours 
été très estimé. M r Gachard {Biographie nationale , 
III, col. 189), a résumé les éloges dont il a été 
l’objet, dans les termes suivants : « (Il obtint) un 
grand succès, par la profondeur, la clarté avec les- 
quelles y étaient analysés la politique ainsi que les 
éléments de force et de faiblesse de l’empire otto- 
man : «« Ces quatre lettres seules, dit un biographe, 
en apprennent autant que tous les livres composés 
depuis sur la Turquie, et elles n’ont pas peu con- 
tribué à détruire la terreur qu’inspirait en Europe le 
nom des Ottomans. »» « Hotman les cite, dans son 
Traité de l'office d'un ambassadeur , comme des mo- 
dèles à suivre; Scaliger, qui n’aimait guère à louer, 
en parle avec de grands éloges. » 



BUSBECQ (Ogier Ghiselin, s r de). 



Paris, Gilles Beys. 1595. 

Avgerii || Gislenii || Bvsbeqvii D. || Lega- 
tionis Tvrcicæ || Epiftolæ quatuor. || Qva- 
rvm Priores Dvæ || ante aliquot annos in 
lucem prodierunt fub || nomine Itinerum 
Conftantinopo-||litani& Amafiani. || Adiectæ 
svnt Dvæ Alteræ. || Eiufdem de re militari 
contra Turcam || inftituenda confilium. || 




Parisiis , || Ex Officina Plantiniana , || 
Apud Ægddium Beys, via Iacobæa. 

M. D. XCV. || 

In-8°, 186 ff. chiffrés. 

C’est l’édition de Paris, Gilles Beys, 1589, avec 
un titre renouvelé. 



Amsterdam : bibl. univ. 
Louvain : bibl. univ. 

La Haye : bibl. roy. 



BUSBECQ (Ogier Ghiselin, sr de). 

Francfort s/M. , hér. André Wechel, 
Cl. de Marne et J. Aubri. 1595. 



Avgerii || Gislenii || Bvs beqvii (sic) D. 
Le-||gationis Tvrcicæ || Epiftolæ quatuor. || 
Qvarvm Priores Dvæ || ante aliquot annos 
in lucem prodierunt fub || nomine Itinerum 
Conftantinopolitani & A-||mafiani. || Ad- 
iectæ svnt Dvæ Alteræ. || Eiufdem de re 
militari contra Turcam infti-||tuenda con- 
filium. || Cum Indice omnium locupletiffi- 
mo. || ( Marque typogr. de Wechel). 

Francofvrti || Apud heredes Andreæ 
Wecheli, Claud. Marnium || & Ioann. Au- 
brium. || M. D. xcv. || 

In-8°, 360 pp. et 12 ff. non chiffrés pour un index 
alphabétique et la marque qui se rencontre déjà sur 
le titre. Les pp. 3 et 4 comprennent la dédicace de 
L. Carrion à Nie. Micault. 

Édition conforme à celle de Paris de la même 
année. L’index seul lui appartient en propre. 



Louvain : bibl. univ. 
La Haye : bibl. roy. 



BUSBECQ (Ogier Ghiselin, sr de). 

Hanau, Cl. Marnius et hér. J. Aubi’i : 
imprimerie Wechel. 1605. 



Avgerii Gislenii Bvsbeqvii D. Legationis 
Tvrcicæ Epiftolæ quatuor. Qvarvm Priores 
Dvæ ante aliquot annos in lucem prodie- 
runt fub nomine Itinerum Conftantinopo- 
litani & Amafiani. Adiectæ svnt Dvæ Altéras. 
Eiufdem de re militari contra Turcam 
inftituenda confilium. Accedit Solimani 
Tvrcarvm Imper. Legatio ad Ferdinandum 
Rom. Cæf. anno m. d. lxii. Francofurtum 
miffa : cuius apud Bvsbeqvivm mentio. 
Cum Indice omnium locupletiffimo. ( Marque 
typ. de Wechel). 

Hanoviæ, Typis Wechelianis, apud 
Claudium Marnium, & hæredes Ioan. 
Aubrij. M D C V. 

In-8°, 349 pp. et 19 pp. non cotées pour l’index 
alphabétique et la marque typ. qui se rencontre 
déjà sur le titre. Aux pp. 3 et 4, la dédicace de 
L. Carrion à Nie. Micault. 

Cette édition n’est pas une simple réimpression 
de celle de Francfort 1595. Elle contient en plus 



Louvain : bibl. univ. 



(pp. 339-349) : Relatio Sive Sermo Legati Pacifici , 
Ebraimi Strotschenii , nati Poloni, à Solymanno Tur- 
carum Imperatore , ex Conjlantinopoli ad Chrijlia- 
norum Cœfarem Ferdinandum eius nominis primum 
dejlinati, apud Francofurtum Mceni coram Statibus 
Imperii ibidem prœfentibus lingaa Sclauonica recita - 
tus Anno mdlxii. die 27. Nou. 

Nous croyons presque inutile de dire que les 
éditions de Hanovre 1605 et 1629, dont il est ques- 
tion dans la Biographie nationale , III, coll. 180-191, 
art. Busbecq , sont celles de Hanau (Hanovia). 



GETTY RESEARCH INSTiTUTE 




3 3125 01359 9374