Skip to main content

Full text of "Bibliotheca Belgica"

See other formats


rly 

COORNHERT (Dirck Volckertsz.)/ ' S 
Haarlem, Ant. Ketel. 1582. 

Comedie. || Vande Rijcke=||man. || Ouer 
langhe iaren in Rijme ge= j| itelt door || D. 

V. Coornhert. || 

$ Ghedruckt tôt || Haerlem by Antonis 
Ketel. Wo=||nende inde Suyerftrate/ 1 | Anno. 

1582. || \ 

In-80, sign. Aij-Dv [Dvij], 61 pp. chiffr. y com- 
pris les lim., plus i f. blanc à la fin; car. goth. 

Moralité en vers. 

Les lim. contiennent le titre, un prologue en vers 
sous forme de dialogue entre Waerheyt et Coornhert, 
adressé à Jacques Walraven, né à Hoorn, étudiant 
à Leiden, Biens vlijtich fluderen || Dhoghe fchool doet 
eeren . ||, (voir : Album studiosorum acad. Lugd.-Batav., 
p. 6), et une liste des personnages. La pièce elle 
même est précédée d’une introduction dramatique : 

Vooreeden (sic) op het Jpel vande Rijcke=\\man ende 
Lazarus . || Les personnages sont : Broederlijcke 
liefde, Schriftuerlijc bewijs, Rijckeman, Oueruloedt, 

Landts zeede, Waêfchijns zoon, Confcientie , Lazarus, 

Twee EngJielen, Twee of drie duyuelen et Abraham bouen 
fittende met een fielken in zijn fchoot. La conclusion 
(pp. 57-61), contient un résumé en vers de la pièce. 

Cette pièce n’a pas été reproduite dans les Wercken. 

Vendu 6 fr. Serrure, 1872. 



Haarlem : bibl. comm. 

Leiden : maatsch. nederl. lett. 
La Haye : bibl. roy. 

Courtrai : bibl. comm. 



[COORNHERT (Dirck Volckertsz.)]. 
(Haarlem, Ant. Ketel). 1575. 

Schyndevcht, || DerSecten/ met || haren 
verwerde twifticheden / om || de Ceremonien 
ende anders : Jn acht gefpraken || naeckte- 
lick ontdeckt / Door een Lief hebber || der 
waerheyt/ onlancx inden Heere ge || ftoruen/ 
ende wt Ouerlandtfche || fprake getranf- 
lateert. || Door E. V. || Ieremias 7. a 1. j 
... Matth. 24. c 13. || ... Ierem. 3. c 
14. || ... 

C Ghedruckt Anno M. D. || ende LXXV. || 

In-8°, sanschiffr., sign. Aij-Lij [Liij] 33 ff., plus 
un f. blanc à la fin; car. goth. 

Bien qu’il soit déclaré sur le titre que cet ouvrage 
n’est qu’une traduction, nous croyons que c’est un 
écrit original de Coornhert, qui aura voulu garder 
autant que possible l’anonyme. L’ouvrage se compose 
de 8 dialogues (ghefpraken) réels ou supposés entre 
4 personnes voyageant entre Cologne et Emmerich, 
et dont le v° du titre contient l’indication : <j Ver- 
claringhe der Difpu-\\teerders in dit Boeck. || De Gere- 
formeerde (Calvinistes), Confefsionijlen (Luthériens), 
Broeders (Mennonites) et Catholijcke (Papistes); il 
est à remarquer que le mot Papijîen est signalé dans 



Louvain : bibl. univ. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Mennonites. 



les Errata (f. Liij r°) comme erroné et rectifié par le 
mot: Onpartijdige (Impartiaux ou Neutres). Dans cet 
écrit, peut-être plus que dans aucun autre, l’auteur 
expose au grand jour son critérium éthique et se 
proclame indépendant de toutes les communautés 
religieuses de son époque. Sa conviction est qu’il 
y a du bon et du mauvais dans les doctrines et dans 
les cérémonies de toutes les sectes; et tout en 
adoptant et en rejetant tour à tour quelques dogmes 
des Catholiques, de Luther, de Calvin, de Menno 
et d’autres théologiens, il défend quelquefois éner- 
giquement Sébast. Franck, Gasp. Schwenckfeld , 
Sébast. Castalion, et autres écrivains considérés 
comme hérétiques, pour arriver à la conclusion que 
la vraie Église est là où se pratique la charité chré- 
tienne et qu’on peut être bon chrétien en négli- 
geant toutes les cérémonies religieuses et sans 
assister jamais à aucun prêche. 

Au f. Diiij l’auteur parle d’un ouvrage attaquant 
Sébast. Franck et intitulé : Cortenwechwijfer, en disant 
que l’auteur de ce livre geleert tnach hebben van Befa. 
Die || ...fich niet en heeft ghefchaemt met een open- 
bare || leugen . Cajlellioni op te dichten / dat hy den 
Au=\\theur waer / en niet de tolck vaut boecxken ghe= || 
naemt de duytfche Théologie . || Niet tegenjtaen=\\de 
meejl allen Jarigen boeckdruckeren ende ver=\\coopers / 
oock my feluen opentlick condt is / dat || dit boecxken 
al lange voor dertich Jaren in 0=\\nerlandtfche taie 
ghedruckt is ghewee/l met een || Voorreden Martini 
Lntherij inhoudende dat || het felue boecxken doen ter 



tijdt al twcc hondert || Jaren geleden / gemaeckt was 
geweejl tôt Frâc-\\fort by een Cojter vander duydtfcher 
Heeren || Oorden. || A la fin, l’auteur reste seul avec 
Broeder (Mennonite) qui dit : (f. Lij) Alfo dunckt my 
dat ghy eerjl hebt bewefen dut || de Luther fche fo wel ah 
de Papen in haerlie^\\dcr Nachtmael dolen : Dat de 
Luterfche / Cah\\uiniaenjche / endc Broederen qualick 
doopen: || Dat de Leeraren aider drie ghemeyntcn van || 
Gode niet ghejonden en Jyn omme te Predic=\\ken : Dat 
wtder Luterfchen endc Caluiniaen^\\fche Lcere fchijnt 
te volghen / dat de Roomjche || kercke de ware kercke 
fonde jyn. Ghy hebt ooc || bethoont dat aile de voor- 
ghef chreuen kercken || val fche Kcrcken moctcn zijn ... 
Dat het beter is || Ceremonien te ontbeercn dan die 
te mifbruyo\\ken : Ende oock / datmen het inwendighe 
eerjl || moet reynighen ... 

Cet ouvrage, imprimé avec peu de soin, a été 
reproduit dans les Werckcn, III, (no 18). 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 
(Amsterdam, H. Jansz. Muller?) 1581. 

Spieghelken || Vande ongerech=||ticheydt 
ofte menfchelicheyt || des vergodeden H. N. 
Vader van=||den Huyfe der Liefden. || Tôt || 
Nyemandts verbitteringhe / maer tôt || elc- 
kerlijcx verbeteringhe / in vier || ghefpraken 
voor ooghen ghe=|| ftelt door D. V. Coorn=|| 
hert. Anno 1579. || 

Ghedruckt / int laer II ons Heeren lefu I 
Chrifti. 1581. || 

In-8°, sans chiffres, sign. Aii-Hv [Hvij], 63 ff. 
et probablement encore 1 f. blanc à la fin; car. goth. 

Les ff. An r o - Av r° contiennent la préface, et 
au f. Hvij se trouve une pièce en vers, 6 strophes de 
4 vers chacune, imprimée en car. de civilité : Bricfkcn 
in rijm bycien Author voortijts || ghefchreuett aen een 
zijnre kenniffenf 1 | vanden vvelcken hem vvas gefonden /|| 
die ghefchiedenijfe van Dauid jforis/ || doe ter tijdt 
verfch in druck vvtgheco=\\men / dacr hy voorfeyde / 
dat Henrick || Niclaeffen faken fo langhe niet verho=\\ 
len fonde blijuen. || 

Réfutation des doctrines du fameux Henrick Ni- 
claes, fondateur ou père de la Maison ou de la 
Famille de la Charité (Vader vanden Huyfe der Lief- 



Leiden : maatsch. nederl. letterk. 



den) et notamment de son principal ouvrage : Den 
Spieghel der ghcrechticheydt dorch den Geijl der Lief- 
den, vjide den vergodeden menjch H. N . (Henrick 
Niclaes) vvt de Hemelfce waerheit betuyghet ... On y 
trouve un grand nombre d’extraits de cet ouvrage. 

Le Spieghelken se compose de quatre dialogues 
précédés d’une préface contenant des particularités 
très intéressantes sur les relations de l’auteur avec 
Henrick Niclaes : Het zijn vele Iaren geleden, || ... 
dat Henrick Ni-\\claes kenniffe maefte met my , || 
ernftlic om my aider zijn luck || te crijghen, boeleerde, 
aide der-\\haluen ooc tôt mijnen Jiuyfe quant logeren , 
telc-\\ken als hy vvt Eemden oucr Hollandt reyfde || na 
Brabandt, om zijn coopmanfchappe. Hy || dcede my 
om te lefen verfcheyden zijne fchrif-\\ten, doe noch niât 
in drue zijnde, ooc fijnê Spie-\\gJtel der ghcrechticheyt. 
Ic las , onderfocht de || H. Schrift , aide vandt fijne 
meyninghe in ee-\\nighe Jlucken daermede niet ouereen 
te flemme: || Dit maefte my ecn naedcncken , hielt doch,\\ 
vrundtjcliap met lient , als die my gheen quaedt || man 
en dochte , ende dit fo lange tôt dat hy my || began te 
fpreken parabulen vande dubbele echt. || Daerinne 
vvederjprac ic hem met Schriftuere , || hy achtes niet 
antvvoordens vvaerdicli, ... || Daer nae gheuielt\\ noch , 
dat zijn gheejl hait drymael gheboodt (foo || hy feyde) 
te Jvvijghen tôt miinen redenen , daer || op ic my liet 
duncken, dat hy gheen antvvoorde || en vvijte : des vvy 
van malcanderen Jcheyden , || doch fonder hatelicheyt 
oft tvvijte , ooc fonder [| meyninghe om vveder by mal- 
canderen te co-\\nten, foot ooc geuiel eenmael by gltc- 
ualle tôt || Antvverpe vvtgenonie , na dat onfe ouder- 



linge (sic) || ommegang glieduert hadde, vvat meer dan || 
acht iaren . L’auteur rend compte ensuite d’une con- 
versation qu’il a eue avec un illuminé qui se disait 
Dieu même : VVaer na inden Somer vaut iaer || 1577. 
tôt mijnen huyfe is ghecomen fekere || perfoon, my 
van ouer xvij . iaren daer te || voren bekendt , die met 
vvonderbare ghefichten || omme ging, ende my aenfprac 
binnen Haer-\\lem , in mijnen huyfe, daer hy foo verde 
vvt\\voer, dat hy opentlic ende rondelic tôt my fey-\\de> 
le felue ben Godt . ; suit le dialogue, puis Coornhert 
continue : VVaer na on-\\trent ecn maendt, (het ziin 
ongehoorde din-\\ghen) quant een ander vanden felue 
gefinde, || (foot fcheeit) mede my aenfpreken, die 00c 
on-\\der ander vvoorden quant te feggen tôt my , dat || 
hy Godt vvare ... A la fin de cette préface l’auteur 
dit : Leefl dan || met aendacht, oordeelt met kenniffe, 
eh houdt || v aen den vvaerheyt, dats aen Iefunt Chri- 1 | 
Jîum, eh niet aen H. N. aen Henric lanfz. || noch aen 
gheen ntenfehen, ende daer omme || 00c gheenfins aen 
my, die 00c een menfehe || ben . || V aider dienftfchul- 
dighe || D . V. Coornhert . || Le second des deux 
personnages auquel l’auteur fait allusion dans cette 
préface est sans doute Gaspard Willemsz., fich uit - 
gevende voor een ’ Propheet, die met een en, die fich 
voor Koniitg opwierp, het rijk îfraèls wilde oprechten, 
en een maghtige Jîadt foclit in te nemen, maer die Ko - 
ning wierdt met Jijn ’ propheet gevangen, en ht een 
toorn (sic) geflelt , om te eeten en te drinke)t tôt dat Je 
Jlierven. (Voir : G. Brandt, historié der refor - 
matie ... I, p. 662). L’autre personnage est probable- 
ment Henri Jansz. (Hiël) , né dans le village de 



Barneveld en Gueldre, d’abord un des partisans les 
plus fervents de H. Niclaes (voir : Zeitschrift fur 
die historische Théologie, année 1862, p. 394-402, 
art. du dr F. Nippold); au moins est-il souvent 
question de lui dans les quatre dialogues dont se 
compose cet ouvrage. 

Le I er dialogue, tenu entre Broederlijcke Liefde, 
Eenvuldich gheuoelen, Hatighe partydicheyt et Ver- 
metel oordeel, et intitulé: Vant hoochroemett van H . N., 
occupe les ff. Avi ro - Cvij r°. Le 2 e dialogue (Cvij 
vo - Eviij vo) est intitulé : Vande Onbescheydenheyt die 
H. N. lieeft ghehadt in de tijden ; les conférenciers 
sont Broederlicke Liefde et Eenvuldich gheuoelen. 
Le 3e dialogue, également tenu entre les deux der- 
niers nommés, est intitulé : vaut misbruyc by H. N. 
ghepleecht, int beduyden der H. Schriftucren et occupe 
les ff. Fi r° - Giij ro, et le dernier dialogue entre N. 
et Eenvuldich ghevoelen, sans titre (Vande fendingc 
van H . N.) les ff. Giij vo - Hvi vo. Dans les quatre 
dialogues Eenvuldich gheuoelen tient la place de l’au- 
teur. L’épître en vers à la fin du vol. est adressée à 
un certain Heerman. David Jorisz. y est désigné sous 
le nom de Marsyas et H. Niclaes est appelé den God 
der tninnen. 

A la p. Dij r°, Coornhert parle d’un livre imprimé 
à Munster, en 1535, pendant le siège de cette ville. 
Nous présumons qu’il fait ici allusion à l’ouvrage : 
Dat boeck der restitutie, oft weder te rechte brenginghe , 
imprimé par les anabaptistes. (Voir : H. Bullinger, 
teghens de vvederdoopers ... in nederduytfch ... door 
Gerardtim Nicolaj . Etnbden , 1569, fol. 65 vo). 

Le Spieghelken a été reproduit dans les Wercken , 
III, (no 7 ). 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 



S. 1 . ni n. d’impr. 



s. d 




pnotms 




Vandcr 

Confcienticn vryhcyL 



Daer mede die fcherpelijc is ouerweghen || 
inde vergaderinge gehoudê Anno 1852 (sic, 
au lieu de 1582) || inde ftede va Vryburch 
ende wt=||gegeuen door || D. V. Coornhert.|| 
Jn twee boecxkens/ vvaer van dit eerfte || 
Vertoondt die cloecheyt, die Middelen, die 
vvegen, || waer door douden liftelijc hebben 
vercregen || En die Iongen beiagen met 
diligentie || Die heerfchappie ouer tvolcx 
confcientie. || 2. Corinth. 1. 24. || ... || Ifa. 
8. 10. || ... 



Lefden : maatsch. nederl. letterk. 

Louvain : bibl. univ. 

Utrecht : bibl. univ. 

La Haye : bibl. roy. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 




In-8°, 2 vol. Notes marginales; car. goth. 

Vol. I : 165 pp. chiffr. Les lim. sont chiffr. 3-10 
(dédicace à Allen Godtvrejenden / onpartijdi=\\gen ende 
rechtverjïandige Minijlren der || Ghereformeerde Religie 
inden Nederlanden / . . . , puis C Verclaringe vande namen 
der || boecken inden lijjlen defes boecxkens || om die Jelne 
niet te befwaren alleenlijck || met eenige letteren aenge- 
wejen. || fo dat daer wert betekendt || byde Letteren. || ; 
cette liste comprend 23 ouvrages en latin, en néer- 
landais et en français). A la fin de la p. 165 : Daer 
hebdy goede Leejer het eerjte || deel vande Wercken des 
Vrybur-\\J ch en (sic) Synody. Waer in het volck || Werdt 
ghenieyjtert. het tWeede || deel, Waer inné die Burger- 
lycke || Overheyt mede ondert lue Wert || gebracht , ... 
Juldy niet langhe ontberen, || ... 

Vol. II : 248 pp. chiffr. et 16 pp. sans chiffr. pour 
la table et la Weegschaal (balance). 

Le titre de ce 2 e vol. est ainsi conçu : 





Vandcr 



Confcientien vryhcydt. 



Daer mede die fcherpelijck is ouenvegen || 
inde vergaderinge gehoudê Anno. 1582 | 
inde ftede van Vryburch / ende wt=||gegeuen 
door || D. V. Coornhert. || TWeede Boeck || 
vreclarende (sic) || De grote fchijndoecht , 
daer m z (sic) doudë hebbê becloedl, || En 
der Iongen onrijpheyt nu bottelijcken 
zoeél, || Der confcientien toom, om des 
kokens voordeel, || Tôt bedwang van dOuer- 
heyts betouerde oordeel. || Prouer. 21. 30. || 
... || Actor. 5 38. 39 || ... 

L’ouvrage décrit ci-dessus est peut-être le plus 
hardi de ceux qui sont sortis de la plume de l’intré- 
pide polémiste. Sous la forme d’un protocole synodal, 
Coornhert cherche à démontrer que le protestantis- 
me, non moins que le catholicisme, s’attribue le droit 
d’exercer une autorité absolue sur les opinions et la 
conscience des laïques, en citant comme preuves des 
extraits de Calvin, de Th. de Bèze, de Musculus, 
de Ph. de Mornay, de la Confession de foi des 
églises réformées de 1566, de Stanisl. Hosius, de 
Melch. Canus, de Ruard. Tapper et des canons du 
concile de Trente. 

Les préposés à ce synode sont : Doâor îezonias , 
vicc-prefident, Doâor Confijlorium Catholicorü , Ma - 
gijîer Confijloriü reformatorü et Gamaliel; ce dernier 
tient la place critico-polémique de l’auteur. Les 
différentes opinions sont exposées en 19 séances, 






dans lesquelles on entend alternativement celles des 
préposés, de Calvin, de Th. de Bèze et des autres 
personnages cités ci-dessus, ainsi que de Brentius, 
de Bullinger, de M. Confiflorium Batavorum , de M. 
Remonjlrantie van Leyden et de D. Placcaet. 

Les intitulés indiquent la matière dont il est ques- 
tion dans chaque séance; les voici : 

Vol. I : i. Of die fienlycke kercke Chrijli in faken des 
geloofs || mach dolen, dan niet. || 

2. Vant hewijs (sic) met outheyt, gewoente , ende tradi - 

tien. || 

3. Van injettinghen ende Ceremo=\\nien onfchriftlijck 

zijnde. || 

4. C Vande gheloofwaerdicheyt dcr || Vaderen ScJirif- 

ten. || 

5. Vant bewijs metten Ccncilien en-\\de tghemeen ghe- 

voelen. || 

6. Vant bewijs metten exempelen || der Ecclefiajlike 
Hijlorien , || 

7. C Vant bewijs wten Heydenen. || 

8. Van etc te oordelen / en nicmants || oordeel te willen 
lijden . || 

9. By wien het oordeel Jtaet van=\\de Lcere. || 

Vol. II : 10. Of het oordeel vande Ketterye eh || Ketters 
toecomt dcn Bnrgerlijcken / dû || den kerckelijcken 
Ouerheyt. || 

11. Vande vrijheydt der Confcientien || ... 

12. Vande berifpers der leere of ver=\\Jloorders der 
wterlijcke kercken || vrede / ... 

13. Vande ghene die anders dan die || kercke leerdt / 



leeren : ende ofmett die || behoordt metter doodt te 
Jlraffen. || • 

14. Ofmen teghen den genen die an=\\ders leeren / fal 
difputeren dan ni et. || 

1 5. Van Jchriften ende boecken te ma=\\kenl wt te geuen / 
te doen drucken te || vercopen / hebben ende lefen. || 

16. Van anderen ongehoort te veroor\\delen. || 

17. Oft fchriftmatich is dat die Leera-\\ren tôt befcher- 
rninghe van haer 1 ère || der OuerJieyts Jxulpe aen- 
Joeken. || 

18. Vant fchelden der barmhcrtich ^ / || prijfctt van 
Jlrengheydt ende aenra=\\den tôt bloetjîortinghe om 
fa=\\ken des gheloofs . || 

19. Oft recht is dat die Leeraren den || burgerlijckc 
OuerJieydt Jegghen van || Goods wegen fchuldich 
te zijn ee=\\ nighe menfehen om faken des || geloofs 
te doen doden. || 

La WeegscJiaaly à la fin, est imprimée à 2 colonnes. 
Dans la ire se trouvent mentionnées seize des plus 
grandes erreurs attribuées au catholicisme, avec 
indication des pages où il en est question dans l’ou- 
vrage; la 2 de contient l’indication des endroits de 
l’ouvrage où se rencontrent des préceptes tirés 
d’écrits protestants, et qui enseignent exactement 
les mêmes erreurs, par exemple : 



Die R. CatJwlijckcn 
iiij Stellê wt haer goet- 
dunckê vele || ceremo - 
nien inné . j. 49. 



Die Gercformeerden . 
iiij Scheldêt xndl R. Cat 
j- 5 1 * 52. 
Doit de Cat. na. 

j- 53- 5 6 - 57- 



vj Willen geenfins dat 
die Confci=\\entien vry 
zijn... ij. 33. 35» 

xiij Willen dat het oor- 
deel van || ketterije ende 
ketters alleen die || 
kerckelycke Ouerheydt 
toecomt || eii niet den 
waerlijcken ij. 4. 5. 

Jusqu’à présent aucun bibliographe n’a réussi à 
expliquer d’une manière satisfaisante le titre de cet 
ouvrage. En interprétant le rébus comme suit, nous 
croyons avoir résolu le problème : 

Synodus o f Weegschaal tufchen d'où (=dauw. Voir 
Jug . vi : 37-40) de ende niew ver ef ende [vereffende 
of gereformeerde] kercke Vander Confcientien vry- 
heydt. 

Ce livre a été reproduit, mais sans le rébus, dans 
les Wercken, II, (nos x e t 2). 



vj Scheldê dit inde Cato. 

ij- 34- 36. 37- 38. 39- 
44. z 

Doet de Cato . na ij. 39. 

40. 42. 

xiij Scheldê dat inden Ca- 
tho. ij. 5. 6. 7. 8. 9. 
Docnt den den (sic) Catho- 
lijcken na. ij. 10. tôt 
21. Jncluys. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 
Haarlem, Ant. Ketel. 1582. 

Tafel vander || Ghelouigen Juftificatie 
ofte || Rechtuaerdichwordinge || in Chrifto 
Jhefu. || Door D. V. Coornhert. || Rom. 6. 
7. || ... Mat. 7. 21. || ... 

4 Ghedruckt tho Haerlem / || dorch An- 
tonis Ketel. Woenen=||de inde Sueyers 
ftrate. || Ann. 1582. || 

In-8°, sans chiffr., sign. Aiij-Dij, 26 ff., y com- 
pris le titre et la préface; car. goth. 

A la fin de la dern. p. : Men vindtfe || te Copc by 
Iïarper Joe^\\Jten. Jndcn IiagJie. || 

L’ouvrage se compose en grande partie d’un 
assemblage de textes tirés de l’Écriture Sainte, pour 
élucider l’opinion de l’auteur au sujet de la doctrine 
calviniste de la justification. C’est la continuation du 
livre: Vande ware onderdaniclieyt der Chrijtenenj ... 
du même auteur; cela résulte de la préface de ce 
dernier ouvrage. 

La pièce a été reproduite : Wercken, I, (n° 24). 



Leiden : maatsch. nederl. lett. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

(Gouda, Gasp. Tournay?). 1584. 

(| Of tGhelooue falich || maeckt fonder 
wercken. || Bedenckinghe. || D. V. Coorn- 
hert. || Rom. 3. 28. || ... j| Jacob. 2. 24. || ... 
Ghedruckt Jnt Jaer 1584. || 

In-8°, sans chiffres, sign. Aij-Cv [Cviij], 24 ff. y 
compris le titre et la préface datée du 23 août 1583; 
car. goth. 

Le dernier f. contient : ... een cort bewijs wter H. 
fcJirif=\\turen maer vafl ende claer, dat het ghe-\\looue 
niemanden falich en maect fonder || zijne wercken. || 

L’ouvrage, qui se compose de 9 chapitres divisés 
en articles, est un écrit polémique contre Calvin et 
ses partisans, au sujet du dogme de la grâce et du 
libre arbitre; l’auteur signale l’opinion de Calvin à 
cet égard comme argerlijcke , fotlijcke eh fpotlijcke. 
Voici sa conclusion comprise dans les deux dern. 
art. du 9 e chap. : Wilmen dan bekennen dat fulck ftaen 
nae || tgoede eh nade vryheyt des menfchï werc isj || ... / 
jnfghelijcx mede dat || fulck menfchelick werck noodich 
is ter falic=\\heydt : hoe faltnen moglien ontkennen dat 
de || menfche fonder zijn werc niet en wert falich? || J s 
dit waer/... wie fal || moghen gheloouen ... defer 
nienwe || Leerare leere / dat het gelooue fonder werckê || 
falich maect? ... || Nadiê nv by het geen voorfz Jïaet 



Leiden : maatsch. nederl. lett. 



onloch-^baerlijck blijct dat het gelooue niet en falicht || 
fonder des menfchl wercken ... foo || wil ick ... || allen 
onpartijdigen Lefers gewaerfchouwet || hebben inden 
Heere voor fodanigen nieuwe || leere ... den menfclien in 
fonden ... ende ... || in een valfche rnjle houdende. || 
Cet opuscule a été reproduit : Wercken , III, (n° 15). 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 



: Gouda, Gasp. Tournay. 1610. 

à) Theriakel Teghen het Venijnighe 
: Wroegh-fchrift by Arent Cornelifz. ende 
Reynier Donteclock Delffche Predicanten 
(die dat noemen Remonftrantie) aan den 
H. H. Staten van Hollandt in druck uyt- 
ghegeven Anno 1583. ende weder Anno 
1585. van nieus ghedruckt voor een ander 
fchrift. Teghens den brief aan den H. H. 
Staten ghefchreven voor de Proeve des 
Catechifmi, Vertoonende den Onfchuldt van 
D. V. Coornhert. Waar inné meeft werdt 
ghehandelt van de aanghevanghen dvvang 
over de Confcientien. Oock mede Of de 
uytlegginghe van de H. Schrift ter faligheyt 
noodtfakelijck is dan niet. Ifai. 10. 1. ... 
Pro. 24. 11. ... Ecclef. 41. 15. ... 







Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 
La Haye : bibl. roy. 



Ghedruckt ter Goude by Jafper Tournay. 
Anno 1610. 

In-40, 5 ff* lîm. sans chiffr., 15 pp. numér. 3-15, 
1 p. blanche, et 46 ff. chiffr. 1-46; ces dern. impr. 
à 2 col. Car. goth. 

Les lim. contiennent une préface de l’éditeur de 
ce recueil (Abrah. Boomgaert Cornelisz.P) Aan den 
goetwillighen Lefer., une lettre de Coornhert à Ar. 
Cornelisz. (Croese) et à Ren. Donteclock, ministres 
réformés à Delft, et une réimpression de la dédicace 
de l’opvrage de Coornhert : Proeue vande Nederlant- 
sche Catechismo ... 1582. C’est cette dédicace qui 
provoqua de la part des ministres cités la publication 
de l’ouvrage Remonjirantie aen... de Staten Jlandts van 
Hollandt ... Delff, 1583. 

Les pp. 3-15 contiennent une réimpression de 
cette Remonjirantie et les ff. cotés 1-27 : Theriakel . ... 
A la fin du f. 27 r<> : Finis. Au f. 28, commence, avec 
titre spécial : 

b) Sendtbrief Van D. V. Coornhert/ met 
Antwoorde van de twee Predicanten te Delft 
daar op/ ende Replijc van D. V. Coornhert. 
Ioan. 16. 2. ... {Marque typogr. reproduite 
ci-après). 

Ter Goude, By Jafper Tournay. Anno 
1610. 

Au vo du f. 46, à la fin : Errata (4 lignes). 

Dans la préface, l’éditeur de ce recueil dit qu’il est 
urgent de démontrer l’innocence de Coornhert, puis- 



que certains ministres réformés continuent, même 
encore après sa mort, de nuire à sa réputation : 
N J et fonder groote redenen /... werdt de Onfchult van 
D. V . Coornhert nu na fijn doot in druck vertoont . 
Want boven aile de bittere / fchandelijcke ende dootlijcke 
befchuldinghen ... met ghevaarlijcke onwaarheyt in 
H leven van den voornoemden Autheur uytghebreydt : 
foo en hebben eenighe onrujlighe Predicanten hem na 
fijn doodt noch niet laten rujien : maar fijnen perfoone 
noch openbaarlijck met fodanighe fcJieldt-namen en 
dootlijcke Calumnien by elck gepooght fo leelijck ende 
hatigh temaken / dat de lichtgheloovighc fijne fchrif- 
ten ende goede boecken eer verwerpen dan lefen / of on- 
partijdigh oordeelen fouden. En reproduisant toute 
une liste de sobriquets injurieux donnés à Coornhert 
et tirés seulement de deux ouvrages de ses adver- 
saires, l’auteur de la préface ajoute : verflandige 
(mogen) oordeelen ... hoe mit ende noodigh liet is (nu de 
tijden fulcx moglien lijden) dat dees lang verdruckte / 
ende nu opgeiveckte Verantwoordinghe van den Au- 
theur ... eens te voorfchijn kome/ om hct nieuwe 
venijnighe vuyr met het oude. door defen Theriakel te 
verdrijven. 

Coornhert lui-même dit dans la lettre aux ministres 
de Delft : Omtrent fes dagen na den xj. Octobris Anno 
Lxxxiij. als ick ontfanghen hadde Brief ter ordonnan- 
tien van de Prince va Orangien ... / om te verfchijnen 
den xxiiij. der felver Maant ter difpxdatien in den 
Haghe I wert my behandet u luyder Wroeglifchrift / by 
u genaamt Remonjlrantie / vol van foo fware / als 
onware befchuldiginge mijns perfoons... Des vandt ick 



niet geraden fodanigen... in openbaren druck /... 
onbeantwoort te laie doorgaan. Daarom ick defelve 
opter daat... fchreef / in voornemen omme noch voor 
mijn komjle in den Hagej namentlijck den xxiiij. Octo- 
bris te late in druck uyt gaan. Dock na dut mijn Ant- 
woorde nu al gereedt was / om den Drucker ghelevert 
te werden / hebbe ick dat felve mijn voorneme verandert. 
... Maar ten laatjten ghefien hebbende dat ghyluyden ... 
uwe Criminele Libel Fameux ... niet anders dan oft u 
een pronckfchrift dochte ... anderwerven ... hebt willen 
vernieuwen ... hebdy my als ghenoodtfaackt ... daar 
op defe mijne Onfchuldt met naackten voorhoofde voor 
aile Man in Druck moetcn la ten fien / ende dat foo 
gantfch fonder bitterheydt / als met oprechter waar- 
heyt... 

Bien qu’on puisse conclure des derniers mots de 
l’auteur que le TJieriakel avait déjà été publié du 
vivant de Coornhert, il paraît résulter des renseigne- 
ments donnés par l’éditeur dans la préface, que 
l’ouvrage resta en manuscrit et fut seulement publié 
pour la première fois en 1610. 

La 2 e pièce que contient le vol. : Sendtbrief ... met 
Antwoorde renferme : i° une lettre de Coornhert aux 
ministres de Delft, datée du 15 août 1579, 2° une 
réponse de ceux-ci, datée du 11 sept, de la même 
année, et 30 une réplique de Coornhert sans date. 
Tout fait croire que cette correspondance paraît ici 
également pour la ire fois; il est probable que les 
deux pièces furent trouvées dans les papiers de 
Coornhert après sa mort et publiées par les soins de 
son ami intime Abr. Boomgaert. 



Le Theriakel contient de'plus un exposé de la 
situation de la liberté de conscience en Hollande 
et en Zélande à l’époque de l’auteur, et le Sendtbrief 
est une réponse à la question suivante : l’expli- 
cation de l’Écriture Sainte est-elle nécessaire au 
salut, of de uytlegginghe van de H . Schrift ter falig- 
heyt noodtfakelijck is dan niet? 

L’ouvrage est reproduit dans les Wercken , II, 
(n° io). 




Marque typogr. de Gasp. Tournay. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

Altena (en Westphalie), s. n. d’impr. 1572. 

Van de || Toelatinghe || ende Décrété 
Go=||des bedenckinghe / || Of de heylighe 
Schrift 00c in hout fulcx || als Meefters 
Iohan Caluijn ende || Théodore Befa daer 
van || leeren. || Ghefchreuen by Dierick 
Volckharts || Corenhert. || Pfalm. 1 1 1 . 6 . || ... 

Ghedruét tôt Altena, intlaerons Heeren.|| 
1572 . || 

In-8°, 8 ff. lim. (titre, dédicace : Aen De Alnto- 1 | 
ghende vvaerheyt [Jésus-Christ], signée Dierick Coren- 
Jiert., préface: Aenden gocV\\willighen Lejer ., pièce de 
vers en 11 couplets de 6 vers chacun : Aenwiifinge 
fommigher || Schriftelijcke fpreucken / ... et table), 
189 pp. chiffr. et 1 p. non chiffr. conten. Errata; car. 
goth. 

L’ouvrage Van de Toelatinghe ... est le premier de 
ceux qui ont été dirigés par l’auteur contre les opinions 
de Calvin et de Th. de Bèze au sujet du péché originel, 
de la prédestination et de la corruption naturelle de 
la chair. Il est divisé en 3 chapitres : 1° (p. 1) Van 
de Spreuckcn der\\Schriftueren bij Caluijnus ende Befa\\ 
mijbruyckt. ||; 2 0 (p. 87). Vande onfchriftelijcke en 
wederfchriftelijcke Spreuc=\\ken Caluini ende Befe; 



Leiden : maatsch. nederl. lett. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Mennonites. 
Louvain : bibl. univ. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants^ 
Gand : bibl. univ. 



3° (p. 138) ... veel ongefchictheden / wt de || Caluiniaen - 
fche opinien nootlick || volghende. || 

Dans la préface l’auteur rend compte des raisons 
qui l’ont déterminé à publier cet ouvrage, dans les 
termes suivants : ... dat || ick my ciltijt Jlille ghehouden / 
niemants reli=\\gie ghelajlert / ende met elck (na mijn 
vermo=\\ghen) vrede onderhouden hebbe / is ontwijfe=\\ 
lijck bekent allen den ghenen die my kennen . || Nv was 
fulck mijn doen eenighe Caluiniaen^\\fche Medecijn - 
meejlers onlydelick / daer door || zy / niet Chrifielick in 
mijn aengeficht / my tôt || mijnder beteringhe ghejlraft / 
maer gant J ch \ onclirijlelick achter mijnen rugghe tôt 
fchen=\\dinghe mijnder namen / een gheruchte van my || 
verfpreyt hebben / dat ick met een dootlicke en=\\de 
peJHlentiale cranckheyt ben beladen . Al Jioe || wel ick nv 
van fulcke cranckheydt gheen teec-\\ken altoos in my en 
conde bemercken / maer || daer teghen claerlick be- 
merckte / dat fulcke Jicn || luyder vcnijnighe achterclap 
van my niet en || quam wt oordeel / oft wt waerheyt / 
maer niet || dan wt enckele partijdicheyt ende loghen / 
So || en Jiebbe ick nochtans tfelue niet gantfch mo=\\ghen 
vcrachten... (maar) hebbe ick hier in drie Boecxkês 
fchriftelic voor || ooghen ghejîelt eenighe ... || redencn 
ende oorfaken / die my crachtelick ver^\\bieden allen de 
Caluiniaenfche opinion toe te Jtemmen. Hier mede fitte 
ick nv op de merckt || voor allen voorbygaende 
luyden ... 

Dans les couplets 9 à 11 de la pièce de vers : Acn- 
den Leser, l’auteur développe ses idées au sujet des 
ministres réformés de son époque : 



EIck vvil des anders gheloof regcren 
Dit doen , diemen voormaels fach leeren 
Dut fulcx den Chrijîen niet betaemt : 

Maer foo ootmoedich vvas licier gedaclit 
Aljl noch onder tCruys lach fonder macht 
Nv thoonet fyn macht onbefchaemt . 

Hoedt v feer, voor dees ydel vlieghen. 

Die fchalcker , dan Jatte bedrieghen 
Ooc fvolcx bloedt ghieriger fuyghen : 

VVilt vvt den pot int vier niet fpringhen 
Draecht geen vrecmt Iock, laet v niet aendvvinge 
Al daer fy de Schrift toe buyghen . 

Sahnen ymmers die Tyrannijen 
Inden gevviffen moeten lijen 
Door fonden by ons bedreuen : 

S oo is doude faechter (sic) om dragen 
En foo machmen bidden met clagen 
Om Dtonifeus lanc leuen. 

Il est à remarquer que les deux derniers couplets 
n’ont pas été reproduits dans l’abrégé de l’ouvrage 
fait par l’auteur lui-même et publié, avec d’autres 
pièces, par Gasp. Tournay à Gouda, en 1610. 

Dans son ouvrage : Vande Leydtfche difpntatie 
warachtich verhaeL, Coornhert dit (f. A iij r°): Hebbe 
ick die penne inder haut genomen / drie boecxkcns van- 
de || toelatinge ende décrété Godes gefchreuen/ ende die 
felue in druck || wtgegheuen inden J are xv c . twee ende 
tfeuenticli ... Il est donc certain que ce premier écrit 
de l’auteur contre les opinions de Calvin et de Th. de 
Bèze, surtout au sujet de la prédestination, ouvrage 



qui fut pour son auteur la source de beaucoup 
d’ennuis et de désagréments, a été composé l’année 
même de son impression. Retourné à Haarlem au 
milieu de l’été de l’année 1572, Coornhert fut nommé 
secrétaire des États de Hollande, mais déjà dans 
l’automne de la même année il fut contraint de 
s’exiler de nouveau. Il est peu probable qu’il ait 
composé un ouvrage de ce genre et de cette étendue 
alors qu’il avait à faire face à une grande correspon- 
dance et à des occupations multiples. Il ne reste 
donc qu’à choisir entre les derniers mois de son 1er 
exil et les premiers mois du second. La circonstance 
que l’ouvrage a été imprimé à Altena augmente 
encore la probabilité qu’il fut composé pendant son 
exil à Clèves ou à Xanten. Pour notre part nous 
sommes tentés de considérer cet écrit comme le 
premier produit de la plume de l’auteur pendant 
son 2 e exil. 

L’ouvrage a été réimprimé, avec d’autres pièces 
et quelques changements, en 1610, par Gasp. Tour- 
nay à Gouda, et d’après cette dernière édition dans 
les Wercken , II, (n° 17). 



COORNHER I (Dirck Volckertsz.). 

Gouda, Gasp. Tournay. 1610. 

Vande Toelatinge ende Décrété Godts / 
Bedenckinghe Of de H. Schrift oock in- 
houdt / fulcx als M r Johan Calvijn ende 
T. Beza daer van leeren. Ghefchreven ende 
verkort by D. V. Coornhert. Berifpinghe 
daer over van Reynier Donteclock, ende de 
Antvvoorde daer op van D. V. Coornhert. 
Vermaninghe aen R. Donteclock, Om te 
verdedighen ende te bewijfen de Erf-zonde/ 
Erf-fchuldt ende Erf-ftraf; fo hy die leert; 
dat d’onnoofele kinderen deur Adams zonde 
verdorven ende fchuldigh fouden zijn/ door 
den vville ende.ordonnantie Gods/en daerom 
van moeders lijve / ja van eeuwicheyt ghe- 
ordonneert / ghefchapen / ende gheboren 
werden Tôt de Eeuwighe verdoemeniffe. 
Vande Erfzonde : Of die in de H. Schrifture/ 
fo wert bevonden als in den Catechifmus 
ende by eenige Predicanten geleert wert. 
Onderfoeck van D. V. Coornhert. Ant- 
vvoorde daer op, als mede opte Replijck 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 

Gouda : bibl. comm. 



van der Predicanten Difputatie vande Erf- 
zonde. 

Ter Goude, By Jafper Tournay. Anno 

1610. 

In-4 0 , 3 ff. Hm. de la ir« pièce (titre, dédicace: 
Aende Almogende Wacrheyt, préface et adresse au 
lecteur en vers néerlandais), 113 pp. chifTr. et 1 p. 
blanche à la fin. Notes marginales; car. goth., 
à 2 col. 

Le recueil est divisé en 3 parties avec titres spé- 
ciaux; la pagination continue. 

La i re partie de la i r « pièce (Vande Toelatinge...) 
occupe les pp. 1-27; la 2 e partie de cette pièce (Be- 
rispinghe ... van Reynier Donteoclck (sic). Met de 
Antwoorde van D. V. Coornhart) commence à la 
p. 28 et finit à la p. 52. 

Les pp. non chiffr. 53 et 54 contiennent le titre de 
la 2 e pièce : Vermaninghe Acn Reynier Donteclock, 
laquelle finit à la p. 92. 

La 3e pièce commence à la p. 93 (non chiffrée 
comme le v<>) par un titre spécial et finit à la p. 113. 
A la fin : Eynde voor defe tijdt. La dern. p. (non 
chiffrée) contient les Erratcn. 

La pièce Vande Toelatinge ende Décrété Godts... est 
un abrégé de l’ouvrage publié sous le même titre 
par D. V. Coornhert, Altena, 1572, abrégé fait par 
l’auteur lui-même. Les lim. dans les deux ouvrages 
sont les mêmes, avec cette différence toutefois qu’on 
a omis les deux derniers couplets de la pièce en vers 
Aen den Lefer , et dans lesquels Coornhert blâmait 



violemment les ministres réformés de son époque. 
La Berispinghe... est une réponse à l’écrit ici ajouté 
de Ren. Donteclock contre l’ouvrage de Coornhert 
Vandc Toelatinghe... Une lettre placée à la fin et 
datée : Jn Haerlem den 14. Januarij 1581., paraît 
indiquer que c’est là la date de la composition de 
cette pièce. 

La 2e pièce de ce recueil : Vermaninghe aen Rey- 
nier Donteclock ... est signée à la fin par les initiales : 
K . B. Bien que cette admonition soit quelquefois 
citée parmi les œuvres de D. V. Coornhert, un coup- 
d’oeil suffit pour se convaincre qu’elle n’est pas 
sortie de la plume du savant polémiste, mais qu’elle a 
été composée, après sa mort, par un ami, probable- 
ment A. Corn. Boomgaert de Delft. L’auteur reprend 
la polémique au sujet du péché originel, qui avait 
été commencée en 1579 par Coornhert, contre les 
ministres réformés à Delft, il presse les ministres de 
satisfaire à l’engagement qu’ils avaient pris formelle- 
ment et par écrit, de réfuter les opinions de Coorn- 
hert à ce sujet, engagement auquel les ministres 
n’avaient pas satisfait pendant la vie de celui-ci , mal- 
gré ses vives instances. Voir, pour d’autres renseigne- 
ments concernant le Vermaninghe , la 2 e édition de 
la même pièce, publiée séparément et avec quelques 
légères modifications par le meme imprimeur en 
161 1. 

La 3e pièce : Van de Erfzonde , composée par 
Coornhert est celle qui fut remise le 27 juin 1580 
par l’auteur au porteur de la nouvelle proposition 
des ministres de Delft. (Voir : Vande Vreemde Sonde 






\ 



• é. nafporinghe..* 1584). Elle est précédée d’une 
lettre à Nie. vander Laan, bourgmestre de Haarlem 
et ami de l’auteur. Dans cette lettre Coornhert dit : 
... Om V . E. nu hier hy een proeve te doen dat Jiet 
niet en is van cleene jmportantie / dat ick opten Cate - 
chijmum heb te fegghen. Soo feynde ick aen V . E. 
neffens dejen miffive een Jhick op een poinct alleen / 
daer mede de Catechifmus beghint ende daer op hy 
principalijck is ghefondeert ... Hier mede wil ick 
V . E . Niclaes vander Laen gebeden ende vermaent ja 
befworen hebben by die eere des Alderlioochjlen / by 
aider m en j ch en / oock u eygheti xalicheyt /... Dat 
V. E . dit Jchrift niet en fupprimere / maer met 
d'eerjle oportuniteyt levert den genen diemen prefu- 
meert dat den Catechifmum connen maint ener en ... 
Cette lettre est datée : in Januarij 1579., et explique 
comment l’auteur put remettre au porteur de la 
nouvelle proposition des ministres de Delft, le jour 
même qu’il la reçut (27 juin 1580), une réponse sur 
un des points proposés; la lettre est suivie du texte 
de la nouvelle proposition dans laquelle les ministres 
de Delft s’engagent à réfuter les écrits que Coorn- 
hert voudrait leur soumettre. Cette dissertation ne 
doit pas être confondue avec une autre traitant de 
la même matière intitulée : Van de Erfzonde. Dis - 
putatie Tujfchen de Predicanten tôt Haarlem j ende 
D . V. Coornhert , et contenant le récit du colloque 
tenu à Haarlem le 6 février 1579. 

Ce recueil a été reproduit dans les IVercken, II, 
(n° 17), mais sans les Erratcn qui ont été corrigés 
dans le texte. 



[COORNHERT (Dirck Volckertsz.)] . 

Gouda, Gasp. Tournay. 1590. 

T’roerspel || Vande || Ketterfche werelt || 
die metten lippen den God i| des Hemels/. 
maar metter herten || t’gheldt; des werelts 
God; dient || ende eert. Ghemaackt || eer- 
tijdts door || D. V. C. || Ecclef. io. 19. || 
... || Matth. 6. 24. || ... 

Ter Govde, || By Jafpar Tournay. Jnt 
Jaar 1590. || 

In-8<>, sign. Aij - Diiij [Dvi], 60 pp. chiffr. y com- 
pris le titre; car. goth. 

Moralité en 4 actes, en vers. Les personnages 
sont : LogJicji, Vglielt , Al de werelt , Zeltjaam, 
Dedroch, Hooghe Jlaat , Vecl behoeven , J Vaarheydt , 
Onde tejtamêt , Nietiwe tejlamêt, Bode, Stomme die - 
naren . 

Cette pièce n’a pas été reproduite dans les Wercken. 



Leiden : maatsch. nederl. lett. 

Courtrai : bibl. comm. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 




























■ ■ ■ ^Ipwi 

■ 






































; COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 
i S. 1. ni n. cTimpr. 1600. 

Een || Lieffelijcke t’fa=||men-fpreeckinghe 
(vande || droefheydt /) ghehouden tuf=||fchen 
Johannes Bafius / ende || Dirck Volckerfen || 
Cornhert. || Romen (sic). 8. verf. 12. || ... | 

Ghedruft, Anno 1600. || 

In-8°, sign. Aij-Diij [Diiij], 28 ff. ; car. goth. 
i Titre dans un encadrement formé d’ornements typo- 
j graphiques. 

Ouvrage, sous forme de dialogue, composé pendant 
| le premier exil de l’auteur. C’est son ancien précep- 
teur Joan. Basius ou Baes, et non Basilius comme 
i dit vander Aa ( biograph . woordenb ., II, p. 214 de l’éd. 

in-fol.), qui rencontre l’exilé la tête appuyée sur la 
i main, la figure sombre et triste. Basius lui demande 
; la cause de sa tristesse et Coornhert lui répond : O 
j vrciechdy dut : ficdy dan nid dut ick || ben buyten mijns 
i Vaders landt / daer || uyt Jal ick moeten blyven / tôt datter 
i Jio^Wpe Jal zijn van corte en goede Jujticie te || mogJien 
i ghenieten / maer wanneer Jal || dit wejen? die cleijn- 
; heydt dejer Jioope || maeckt myne droejheit grooter . || 
j Basius cherche à le consoler et dit entre autres 
i choses : O lieue tnan hebdy dan achterwaerts || ghe- 
j leerdtj my ghedenckt noch wel / als || ick u gheleedcn 
j outrent elj jaren f partes || orationes (sic) quot Junt 

Leiden : maatsch. nederl. letterk. 



leerde / dat ghy me=\\nichmael foo vroommoedich 
Jpraeckt va || Tegenfpoet te lyden dat u nae aenvech ^ || 
tinghe Jcheen te verlanghen / om ecn || proef te moghen 
doen \ ... daeromme ... verwon^dert my Jeer dat u eett 
fo cleijnê windeke || teghenfpoets / foo lichtelijck heel 
plat ter || aerden heeft ghewaijt . || En causant Basius 
réussit à consoler Coornhert et à lui rendre Tespoir. 

Joa. Basius, né à Leeuwarden en 1548, et mort à 
Delft le 11 sept. 1596, docteur en droit et poète latin, 
fut d’abord avocat dans sa ville natale, puis secré- 
taire de la ville de Delft et plus tard un des princi- 
paux conseillers et assistants du prince d’Orange. 
Souvent chargé de missions par celui-ci, Basius aura 
probablement rencontré Coornhert à Clèves ou à 
Xanten. 

La pièce a été reproduite : Wercketi, III, (no 23). 



i COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

I Amsterdam, Herm. Janfz. Muller. 1582. 

Tweeling || Vanden Bruydt Chrifti en 
: d’Egipfche || vroeivrouwen || Doet dees 
I tweeling twee Comédien aen=||fchouwen. || 

! Jn Rijm flecht claer en onverwert || ghe- 
i maect door Dire Volckherts Coornhert. | 

t’Aemsterdam. || Ghedruct by my Harmen 
i ianfzoon Muller || 1582. | 

In-80, sans chiffres, sign. [A] Aiiij-Ciiij [Cviij], 
i 24 ff. y compris les lim.; car. goth. 

Le titre Tweeling (jumeaux) s’explique par la 
| circonstance que le volume contient deux pièces 
; dramatiques. 

Les lim. renferment: le titre, une dédicace en 
; vers : Die Rymer acn zync twee deuchtfame || ende 
; lyenc NicJilen ||, une préface également en vers : Aen 
| allen Rijmers vroom verjlandich en conJUch || erbiedet 
j fich recht vruntlick Jieur Coornhert ionJUch. ||, et la 
| liste des personnages de la ire pièce. 

La 2 e pièce Vande Egypfchc vroeyvrouwen com- 
; mence au v° du f. Bviij . 

Les deux nièces auxquelles l’auteur dédie son 
i ouvrage sont Anne van Brederode et Anne vander 
| Laan ou Verlaan. Leurs noms de famille se trouvent 
; cités dans le 2 e couplet de la dédicace (composée de 

Leiden : maatsch. nederl. letterk. 

Brux. : bibl. royl 

Courtrai : bibl. comm. 

Gand : bibl. univ. 



4 couplets de 4 vers chacun), et le nom d’Anne van 
Brederode se rencontre dans les initiales des 4 
couplets formant acrostiche. L’envoi nous apprend 
que l’autre nièce portait également le prénom de 
Anne : ' Twee Annen / twe Brederoden twee ghejpe- 
len || ftelt een Coornhert hier in un / zou een / een 
delen. || Anne van Brederode était fille naturelle de 
Renaud III, sr de Brederode et d’Anne Simons, sœur 
de Cornélie Simons, épouse de D. V. Coornhert; et 
Anne Verlaan ou vander Laan, fille de Nicol. van- 
der Laan, bourgmestre de Haarlem, avait épousé 
Artus van Brederode, fils naturel du même Renaud 
et de la même Anne Simons; l’auteur avait donc 
bien le droit de nommer ces deux femmes ses nièces 
et twe Brederoden . 

La préface : Aen allen Rymers se compose de 9 
strophes de six vers chacune. 

Les personnages de la ire pièce : vanden Bruydt 
Chrijli , sont : Charitas, Sponjus (Christus), Rex 
(Deus), Juptia , Mifericordia , Veritas , Pharao, 
Caro Peccati , Vnica, Moyfes, Dauid , EJaias, Paulus 
et Euangelium ; ceux de la 2 e pièce : Vande Egypfche 
vroeyvrouwen , sont : Rex Aegypti, Principes , Populus, 
Objtetrices (Sephora et Phua), Jofeph, Mares , Femine, 
Fily Jfrael, Regnum Aegypti, Terra Aegypti, Lutum, 
Latera , Opus Durum , Vrbs PJiiton et Vrbs Rainefses. 
Ces deux pièces n’ont pas été reproduites dans les 
Wercken . 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

S. 1 . ni n. d’impr. 1600. 

Twee-fpraeck : || Of waerheijt vry | 

maeckt? || Dat is : || Of ware wetenfchap 
van ’t || quade/ waerachtelijck bevrijdt van’t |j 
quade : ende ofmen die mach hebben 
fonder te ghebruijcken? || Ghevallen tuffchen 
M r . Gerardt van Mor=||tainge, ende I). V. 
Cornhert. || Joan. 8. 31. 32. 34. || ... 

Jnt Jaer 1600. || 

In-8°, sans chiffr., sign. Aij-Biij [Biv], 12 ff. ; 
car. goth. 

A la fin du r<> du 12 e f. : Eijnde. || Begonnen 3. dach 
Ianuarÿ, 80. Des mor-\\gens Jiora 4. uren, ende ge- 
eÿndet hora 7. || . Dans l’exempl. déposé à la bibliothè- 
que de la Maatschappij der Nederlandsche letterkunde 
à Leiden, le seul que nous ayons vu, le mot uren a 
été anciennement barré à la plume. 

Dans ce dialogue est exposé la thèse que Coornhert 
reproduisit plus tard avec plus de développements 
dans son ouvrage Ethica, Zedekunst ou Wellevens- 
kunst, à savoir que la science véritable est la source 
de la vertu. C’est également ce dernier ouvrage 
(livre IV, chap. XIV, § 15 et 16) qui nous fournit 
quelques renseignements sur la personne de Gér. van 



Leiden : bibl. maatsch. nederl. lett. 



Mortaigne : Elck magh zyn vyand door weldocn te 
vriend \\ maken I of ten minjlen de hâte verzachten... 
Zodanigh was een mynre grootjle vrienden / || ghe- 
naamt Gheerardt van Mortangienj Raadf=\\hcere in 
zynen leven inden hooghen Rade van Hol--\\land. deze 
vermyde aile vyandfchappe / niet anders || dan de pejli- 
lentiezelve. maar als hem dochte / dat || iemand eenigh- 
fins t'onvreden van hem ghing : en || hadde de man glicen 
rnjle I voor dat hy met aider || vriendelyckheyd wech- 
ghenomen hadde uyt zulck || menfche / het zaat van 
vyandfchap /... Hier door quamt oock / dat hem geen || 
ghoede luyden vyand en waren. maar der quaden || 
vyandfchappe en mocht hy noch en magh nie^mand 
ontghaen: ... Vander Aa ( biograph . woordenboek, VIII, 
p. 329 de l’édition in-fol.) rapporte que Gér. van 
Mortaigne, réfugié néerlandais établi à Emden et 
ancien de la communauté protestante de cette ville, 
entretenait une correspondance avec Jean Utenhove 
pendant les années 1557 et 1558. 

Ce dialogue est reproduit dans les Werchen, I, 

( n ° 7 )- 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 
(Haarlem, Ant. Ketel). (1582). 



l'weede verantwoordinge || Eens eeni- 
ghen || Sendtbriefs berifpet zijnde / eerft || 
by Doctor Lambertus Daneus / an nu || 
andermael byden Predicanten tôt Delft / 
ter noodt gefchreuen by || D. V. Coorn- 
hert. || Tôt voorftandt der waerheyt ver=|| 
vatet inden nutten Chriftelijcken en zekerê || 
Raedt byden feluen D. V. C. ouer eenige 
iaren in=||den voorfz. brief gegeuen / op een 
mans tvvijfele : of hy || fich tôt een wter- 
lycke Kercke / en in welcke / onder al||len 
(dier leyder veele zijn) foude begeuen. Waer 
inné || voorneëlijc wert gehandelt vande 
Middelen om te || comen tôt waerheyts 
kenniffe van recht te mogê || oordelen 
welc en hoedanich die ware kercke fy || 
metten Sacramenten en leere / 00c fonder=|| 
linge vande fienlicheyt ende onfienlick=|| 
heydt der kercken. || Pfalm. 90. 4. || ... 
Zacharias. 8. 16. || ... 

In-8<>, 76 ff. portant des chiffres fautifs (la page 

Louvain : bibl. univ. 























































I * ; 






























. 









' 















précédant la table est cotée 152) et 2 ff. non chiffr. 
pour la table. Notes marginales ; car. goth. 

Au vo du titre une dédicace à Nie. vander Laan, 
membre des États de Hollande et ancien bourgmes- 
tre de la ville de Haarlem. Les pp. 3-6 contiennent 
la préface, et les pp. 7-30 : Suyveringe || Opten Titille || 
ende voorreden vâder PrcdL\\canten boeck genaemt 
Tcgen--\\bericht. || 

Après la publication de l’ouvrage de Coornhert 
Zecpe . Opte vleckcn by Lambert Danœus... gliejtroyt 
op een Sendtbrief ... ni celui-ci, ni aucun autre ministre 
calviniste n’avait répondu, jugeant dat Jiet zotheyt 
wave I fodanighe || zotte fehriften antwoorde te waer - 
digen . ... Il se trouva qu’un anonyme een ongenaemde 
dnyjterling onder || die lettren van H . C. ... in een 
nieu~\\we voorreden eensouden boecxkcn vecle quaets wt || 
heeft gefpogen met openbare verficringJxcn opte dric || 
lettren van D . V. C/ (Dirck Volckertsz. Coornhert). 
Cette circonstance donna l’éveil à deux autres enne- 
mis du savant polémiste, Ren. Donteclock et Ar. 
Cornelisz. (Croese), ministres réformés à Delft, 
lesquels, sans tenir compte de la défaite d’Aneau, 
latende den D. Daneü voorfz in zijn vuyl on=\\verant- 
woort Jteken /, attaquèrent, dans un ouvrage intitulé 
Tegenbericht, la même lettre de Coornhert écrite huit 
ou dix années auparavant à un ami et publiée à l’insu 
de l’auteur, laquelle lettre fo hartelijcken fchijnt ge- 
roert te || hebben het bédecte Jcurft vande felue (l’église 
calviniste) dat defe Lce-\\raren die moeyten ghenomen 
hebben vanden feluen || cleynen brief andermael aen te 
vechten . || 



L’ouvrage de Coornhert cité ci-dessus, est une 
réponse au Tegenbericht publié par les ministres de 
Delft, et les 156 pp. dont il se compose furent écrites 
par l’auteur en quinze jours, pendant un voyage à 
Hoorn, et sous le poids de plusieurs grands malheurs 
domestiques : ... ter handert genomett ... || dm iij . Junij 
82 / ende onder ecn reyfe || tôt Hoorn 00c verjcheide 
grote huyf=\\lijcke onleden geeyndet ... den || 16. dach 
dejer Maendt || ... Voir la préface qui est datée du 
16 juin 1582. 

Le ton qui règne dans tout l’ouvrage est très vif 
et s’éloigne sensiblement du langage ordinaire de 
Coornhert; son zèle pour la bonne cause et l’in- 
fluence de ses malheurs domestiques expliquent suffi- 
samment pourquoi Coornhert donne quelquefois lui- 
même dans le défaut qu’il reproche à ses adver- 
saires. 

Cette pièce a été reproduite à la suite de l’ouvrage : 
Wt-roedinge van des verderfs plantinghe, dans les 
Wercken , III, (no 17). 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

(Gouda, Gasp. Tournay). 1611. 

Vande Vervvorpelinghen. Of Godes Pi'e- 
deftinatie door fijn Verlatinghe ende Noodt- 
drang / ende nyet door der Menfchen 
Zonden / oorfake is van yemants eeuwighe 
verdoemeniffe. Derde Ghefprake Tuffchen 
Ghereformeerde Calvinift, ende D. I)emo- 
ftenes. Oze. 13. 9. ... Matth. 23. 36. ... 
Rom. 11. 20. ... 

Ghedruckt Anno 1611. 

In-4 0 , 31 pp. chiffr. Car. goth., à 2 col. A ladern. 
p. (non chiffr.) la même liste d’auteurs consultés que 
celle insérée à la fin des deux premiers discours 
(Ghespraken). 

La pièce forme la 5e Ghesprake de l’ouvrage : Van 
de Predejlinatie , verkiezinghe aide verwerpinglic 
Godes, reproduit dans les Wcrcken, III, (n° 12). 



Leiden : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

S. 1 . ni n. d’impr. . 1584. 



Vande 
i Sonde 

Vreemde - Schulde ( na fporinghe. 

{ Straffe ) 

Waer inné naecktelijck werdt ontdeckt 
de rechte grondt ende || oorfake vande 
fchadelijcke dolinghen gheflopen inde Lee- 
ringhen || vande Vrije wille / Predeftinatie 
ende Juftificatie. On=||der verbeteringhe 
van allen godtverftan=||dighen tôt elcx nut 
in druck || gegheuen door || D. V. Coorn- 
hert. || Prouer. 24. 11. || ... Jacobus 5. 
19. 20. || ... 

Ghedruckt inden Jare ons Heeren M. D. 
Lxxxiiij. | 

In-40, sans chiffres, sign. Aij-Liij [Liiij], 44 ff. ; 
car. goth., à 2 col. 

Le f. Aij contient une dédicace Aen Arent Cor- 
nelisz. (Croese) met Reynier Donteclock en || Pie- 
ter Jansz. Predicanten tôt Delft. ||, et le f. Aiij : 
Copie vande voorgliemelde voorwaerden der || Dclffchen 
Predicanten. ||, datée de Delft le 27 juin 1580 et 



Leiden : bibl. univ. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 
Gand : bibl. univ. 



signée : Arent Cornelisz. Peter Iattz. Reynerus Don=\\ 
teclocke . || Au v° du f. Li : Cort bejluyt dejcr drye boecx- 
kens.\\, suivi d’un avis dans lequel l’auteur indique 
l’édition des Institutions de Calvin dont il s’est servi 
pour les citations; c’était celle : ghedruâ tôt Geneuen 
by loannem Gerardnm || Anno 1550. fo de fchriiuer 
van dejen dien Drnck || hceftallecn ende gheen ander . ||. 
Les 3 dern. ff. (Lij-Liiij) contiennent un sommaire 
et la table. L’ouvrage est divisé en 3 chapitres com- 
posés de 31, 54 et 23 articles. 

Dans la dédicace, Coornhert rappelle aux ministres 
de Delft l’engagement qu’ils avaient pris, le 29 juin 
1580, de publier leurs opinions au sujet du pouvoir 
de l’autorité religieuse dans la poursuite des héré- 
tiques, et pour rafraîchir leur mémoire à ce sujet, 
il fait suivre sa dédicace du texte même de cet enga- 
gement ; puis il se plaint vivement de la négligence 
que les ministres mettent à s’exécuter, dans l’inten- 
tion sans doute de renvoyer l’affaire aux calendes 
grecques. Il raconte ensuite qu’à force d’instances il 
a fini par recevoir le 27 juin 1 580, au lieu de l’ouvrage 
promis, une nouvelle proposition destinée à annuler 
l’engagement primitif ; les ministres y exprimaient 
leur désir de traiter en une fois de leurs opinions 
concernant plusieurs dogmes et croyances, savoir: le 
péché originel, le libre arbitre, la prédestination, la 
justification, l’Église, la mission, la soumission et le 
pouvoir de l’Église vis-à-vis de ceux qu’ils appelaient 
perturbateurs. Cette proposition déplût au savant 
polémiste qui désirait avant tout connaître leurs opi- 
nions au sujet du dernier point, et il dit à ce sujet : 



... makende als tnijne fchoolmeejleren alfo een trap\\van 
voortjtellen naer v goctduncken / daer af uy \\ fondai han - 
délai I aide Jlellatde fo gheweldighen || hoope van quejlien 
in Jlachoorde voor de qucjlie || vandt Ketterdooden / die 
gJiy bercht inde arriere=\\garde / dat uy wcl on je gant - 
fche letten te Jtrijden || fouden hebben / al eer uy fouden 
conte aen tftuck || vant Kettcrdoodï / twelck voorneem- 
lijck (de Hee=\\re is mijn ghetuyge) ja deenighe oorfakc 
is ghe*\\weejl I die my eerfl teghen Caluijn en Bcfam de || 
penne inde liant dede nemenj en daer na tegen v || 
luydc I ... Néanmoins Coornhert se rangea au désir de 
ses adversaires et remit, le 27 juin 1580, au porteur 
même de la proposition un traité sur le péché origi- 
nel (imprimé à la suite d’un recueil contenant : Vande 
Toelatinge aide Décrété Godts ... verkort et autres 
pièces publ. par Gasp. Tournay à Gouda, en 1610). 
Le 6 octobre seulement il reçut une réfutation. 
Quatre jours après, il se mit à composer une réplique 
très ample, qui fut achevée le 17 novembre. La 
négligence d’un copiste ayant retardé l’expédition de 
ce travail, les adversaires de Coornhert crurent qu’il 
s’avouait vaincu et s’attribuèrent la victoire tout en 
continuant de nuire à sa réputation. Pour mettre un 
terme à ces clameurs, Coornhert leur fit connaître la 
cause du retard et leur envoya en même temps un 
autre ouvrage sur la même matière et intitulé : Boot- 
gen wt het schip van de tweede antwoorde van D . V. 
Coornhert , opte replijcke der predicanten dispvta - 
tie van Erfzondc., c’est-à-dire: barquette du navire 
de la deuxième réponse de D. V. Coornhert à la 
réplique des ministres, au sujet de la dispute sur 



le péché originel. Il y annonce la prochaine arrivée 
du navire contenant la cargaison complète : met toe- 
feggen dat het fchip van dien met gelijcke waeren 
haefl fonde volgen ... Ce navire , l’ouvrage que nous 
décrivons, fut expédié le 25 mai 1581. Après un 
an et neuf mois d’attente, Coomhert reçut le 19 
févr. 1583, une réfutation incomplète et ne portant 
que sur la ire moitié, à laquelle était ajouté l’avis 
que l’autre partie lui serait seulement expédiée 
après l’impression de son ouvrage : Het ander dcel 
dêc=\\kcn wy op te houdcnj tôt dat wy zijn boeck in || 
druck Julien gefien hebbi... ||. Après avoir fait con- 
naître les raisons pour lesquelles il ne veut pas faire 
imprimer son ouvrage avant que ses adversaires 
n’aient achevé leur réponse, l’auteur termine en 
disant : ... fo heb=\\be ick noch hier inné te vollen willen 
doen tgene || my toeflaet / dat is een geheel werc tegê defe 
uwe\\Leere in druck te geucn... Ende fal || hier met ver - 
wachten of ghy oock wat meer fuit || vermogen ont defe 
uwe Leere vande erf fonde te=\\ghen dit mijn gefchriftc / 
dan aile uwe Leeraren te || famen vanden J are Ixxij. af 
tôt nv toe vermogen || hebben / uwe leclijcke Leere vande 
Predcftinatie || ende décrété Godes tegen mijne drye 
boecxkens || vande Toelatinge / te verantwoorde mette 
God=\\lijcke fchriftucre. hebdy verjlant om my van do=\\ 
linge in defen fchriftelijck te ouertuyghen / fo fidijt || 
fchuldich te doene : en ick fulcx verjlaende fal my || 
fchuldich houden mijne dolinglien tôt elcx waer \\Jchou- 
winghe voor my / opentlijck in druck te bc=\\lijden ... 

L’ouvrage fut réimprimé à Gouda par Gasp. 
Tournay, pour Andr. Burier, en 1616 et reproduit 
dans les Wercken, II, (no 16). 



COORNHERT. (Dirck Volckertsz.). 



Gouda, Andr. Burier. — Gasp. Tournay, 
impr. 1616. 



Vande 
( Sonde ) 

Vreemde < Schulde > nafporinghe. 

( Straffe ) 

Waer inné naecktelijck werdt ontdeckt 
de rechte gront ende oorfake vande fchade- 
lijcke dolingen gheflopen inde Leeringhen 
vande Vrije-vville / Predeftinatie ende Jufti- 
ficatie. Onder verbeteringhe van allen God- 
verftandighen tôt elcx nut in druck ghe- 
gheven door D. V. Coornhert. Proverb. 
24. 11. ... Iacobus 5. 19. 20. ... 




Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 
Gand : bibl. univ. 



Ghedruckt ter Goude, By Jafper Tour- 
nay / voor Andries Burier Boeckvercooper. 
Anno 1616. 

In-4 0 , 164 pp. chiffr. et 8 pp. sans chiffr. conte- 
nant la conclusion, le sommaire et la table; car. goth. 
Réimpression de l’édition de 1584. 



[COORNHERT (Dirck Volckertsz.)]. 

Gouda, Gasp. Tournay. 1612. 

Vre-reden of Onderwijs tôt Eendracht/ 
Vrede ende Liefde/ in defe tijden hooch- 
noodich. Aenwijfende Dat een Chriften tôt 
fijn Gheloof ende leven de Vrede ende 
Liefde hebben moet om falich te werden. 
Eerfte Deel. Ghefchreven over veel jaren 
van een Godfvruchtich Chriften. Ioan. 13. ... 
Ro m . x 2 . ... 




Ghedruckt ter Goude, By Jafper Tournay/ 
aen de Cralenbrugghe / inde Druckerye. 
Anno 1612. 

In-4 0 , 2 parties, de 24 et 24 pp. chiffrées y com- 
pris les titres; car. goth., à 2 col. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 



Au vo du titre de la i re partie : Hcbr . 12. ... 
Alatth. 5. ... 1. Ioan. 4. ... En tête de la 3e p. : Den 
Aucteur wenfcht den onfartijdigen Lejer de Liefde ende 
Vrede... et à la fin de la 21 e p. : Wt D. Francifcus 
Iunius Vreedfamen Chrijlen , suivi de quelques ex- 
traits de cet ouvrage continués sur les trois dern. pp. 

La 2 e partie est intitulée : 

Verclaringhe Vande uyterlijcke ende innerlijckc 
Religie. Ende hoe dat aile de Ceremonien / t'zy van 
God of de menjchen / inghejlelt / den menjche fonder 
de Liefde nyet falich ma ken en konnen . Tweedc Deel. 
Ghefchrevcn over veel jaren van een Godfvruchtich 
Chrijlen. 1. Ioan. 3. 14. ... 1. Ioan. 2. 11... (La même 
marque typogr. reproduite ci-dessus). Ghedruckt ter 
Goude , By Jafper Tottrnay / aen de Cralenbrugghe / 
in de Druckerye. Anno 1612. 

Les deux pièces ont été reproduites dans les 
Wercken, III, (no 29). 



■ % 



iî 



[COORNHERT (Dîrck Volckertsz.)]. 

(Gouda, Gasp. Tournay). 1 5 9° • 



VVortel || Der Nederlant=||fche oorloghen / 
met || aenwyfinghe tôt in=||lantfche een- 
dracht. || ffy || Pfal. 119. 7. || ... j| 
Matth. 5. || ... 

Ghedruckt Anno 1590. || 

In-80, 59 pp. chiffr. y compris le titre; la dernière 
page est blanche. Notes marginales. Car. goth. 

Cette pièce, qui compte parmi les plus rares de 
celles de Coornhert , se compose de deux dialogues 
entre Pacifijc (Coornhert), Catholijc (un catholique) 
et Ghereformeerde (un réformé). L’auteur cherche à 
y démontrer que le pays sera bientôt ruiné par 
les querelles religieuses. Il préconise la tolérance 
et l’union. Des notes marginales indiquent les 
matières dont il est question dans le 1er dialogue, 
savoir: Oorfake der quaden : des volcx fonden, Sot- 
heyt , Onghelooue, Partyfchappe ; Ofmen ketters mach 
haten; Ofmen ketters behoort te doodê ; Of Moyfes 
beueelt dat men dcn heretyke fal dooden; Ofmen de 
judicialê wet Moyfi nu noch moet obferuerê; Vernuf- 
tich bewijs vaut ketterdooden ; Hoemen Godes eere voor 
fal Jlaen; Sonden des Magijîraets ; De Magijîraet mif- 
bruyckt haer macht ; Finalce causœ vât dooden der 
ketteren ; Het dooden om opinien vermeert de seCte; 

La Haye : bibl. roy. 









Mijhandel der gheejlelijcken. Ces notes marginales 
n’existent pas pour le 2 e dialogue. 

Le dr J. ten Brink ( D . V. Coornhert en zijne Wel- 
levenskunst , p. 201) croit que cet ouvrage a été 
composé vers 1577; il a été reproduit dans les Werc- 
ken, II, (no 5). 

L’exemplaire qui fait partie de la collection de 
M r Vergauwen provient de la collection de G. -J. de 
Servais; il passa dans la bibliothèque Rymenans 
(catal. no 5995, vendu 5 fr.) 



[COORNHERT (Dirck Volckertsz.)]. 

Gouda, Jean Zas-Hoenfz. 1591. 

Wtroedinghe || Van des ver=||nufts plan- 
tinghe / dra=||ghende die verderflijcke 
vrucht: || van datmen Gode na zijn bevelen || 
hier niet magh ghehoorza=||men ende hier 
altijdt || moet zondi=||ghen. || Ghevoedet 
door mifbruyckte || texten / welcker zin hier 
te recht || aanghewezen vvordt. || Matth. 15. 
13. || ... || Ifai. 61. 3. i| ... 

Ter Goude, || By Jan Zas-Hoenfz. Anno 
i 59 i- Il 

In-8<>, 141 pp. chiffr. y compris le titre et la dédi- 
cace signée : V vrundt D. V. Coornhert, puis, à la 
fin, 1 page non chiffrée contenant les errata; car. 
goth. 

L’ouvrage est dédié au célèbre ministre mennonite 
Jean de Rijcke (Hans de Ries, de Rees, de Rijs, de 
Ryke ou Caspier), ami de Coornhert et, sous certains 
rapports, partisan de ses opinions. Il contient l’expli- 
cation de 16 textes de la Bible et de 3 passages 
tirés des SS. Pères, ordinairement cités pour 
justifier la réponse à la 5 e question du Caté- 
chisme de Heidelberg en usage dans l’église ré- 
formée néerlandaise, au sujet de l’amour dû â Dieu. 

Leiden : maatsch. nederl. lett. 



II. 






Il y est dit qu’il est impossible à tous d’aimer 
Dieu complètement et parfaitement. Dans sa lettre 
dédicatoire, Coornhert s’exprime ainsi au sujet 
de cette réponse : Dit valt zd=\\derlinghe by eenighe 
Hooftleraren / die meer || benaarjlighen des volcx 
milde jonjl met zach--\\te plaajleren / die der zielen 
wonden niet reyni=\\ghen / maar vervuylen : dan der 
luyden heyl int || heylen huerder vervuylde wonden of 
veroude \\ zonden J door de bitzighej maar heylzame / 
oock || vyandtfchap barende waarheydt . || 

Puis, il rapporte que les ministres calvinistes, qui 
s’acharnent de plus en plus à exciter la haine contre 
lui à mesure qu’ils perdent l’estime du peuple, 
l’ont tourmenté une troisième fois par la publica- 
tion d’un écrit insultant. Il n’y a pas répondu , 
sachant qu’ils n’avaient osé attaquer son ouvrage 
sur le Catéchisme, ouvrage qui se défend lui- 
même. 

Les difficultés du temps et l’espoir qu’il avait de 
voir réussir le colloque avec les ministres, sont deux 
autres raisons qui expliquent son silence. Cependant 
il est revenu à d’autres idées, après avoir constaté 
que, malgré l’impuissance où se trouvaient les mi- 
nistres de défendre leur Catéchisme, les autorités de 
Delft continuaient à mettre des entraves à la liberté 
de conscience. Craignant donc que cet exemple ne 
soit suivi ailleurs encore, il publie ce nouvel écrit 
contre leur Catéchisme pour montrer combien il 
est défectueux et jusqu’à quel point les explications 
des ministres sont fausses : behalven dat ick der tyden 



quaadtheydt ver=\\fchoonde / oock hoopte dat door 
d’Wtrechtfche || ende Leydtfche handel huer ghelove 
wat ghe=\\mindert ende de Landtzaten wat meerder ver=\\ 
zekert zouden wezen teghen huer aangheheven || heer- 
fchappie ende dwang inder confcientien. || maar ziende 
henluyde des al niet jeghenjfaan=\\de / hoewel dat zy 
huer Catechifmü niet en had^dè konnê verantwoorde / 
die tôt Delft / aü my=\\nen perfone de vernieude dwang 
in ghelovens || zaken met uytzetting noch hebben bejïaan 
int || werck te brenghen /... zo hebbe ick niet langlier 
mit ghe=\\docht te zwyghen / maar eer andere Overhey-=\\ 
den zulck fchadelijck exempel navolghen / die \\valfcheydt 
der voorf^ leerej in huer Catechif=\\mo / die zommighe 
met macht ghaarne zaghen || voorghejlaan te werden ; 
om dat de Predicantè || dat niet en vermoghen met 
waarheydt 

Cet ouvrage a été reproduit dans les Wercken, III, 
(no 17) sous un titre modifié : Wt-roedinge Van des 
Verderfs plantinghe /. . . 



[COORNHERT (Dirck Volckertsz.)]. 

(Gouda, Gasp. Tournay). 1586. 



Zedekvnst || dat is || Wellevenskun=||fte / 
vermids waarheyds || kenniffe vanden Men~ 
fche / van=||de zonden ende vande duegh- 
den. || Nu aider eerft befchreven || int 
Neerlandfch. || + 1 (^) || ^ || ( Fleuron 

typographique). 

Ghedruckt inden Jare 1586. || 

In-80, 301 ff. chiffr. y compris le titre. Au v<> du 
f. 301 commence la table composée de 42 ff., et le 
dernier f. est consacré aux errata; car. goth. 

Le 2 e f. contient le sommaire, et les ff. 3-6 une 
épître dédicatoire à H. Laurensz. Spieghel signée : 
Thiroplafios Laoskardi, traduction grecque du nom 
de l’auteur : Dierryk Volkharts. L’ouvrage se com- 
pose de 6 livres composés de 16, 6, 6, 14, 10 et 
g chapitres, et le texte est entremêlé d’une quan- 
tité de proverbes et de dictons en distiques, de qua- 
trains et d’autres petites pièces de vers. Le 6e chap. 
du I er livre contient, dans les § 20-27, le poème : 
Venus met Cupido een tjamenfprekinghe , reproduit, 
mais avec beaucoup de modifications , dans les 
Wercken, III, (no 36). 

Première édition. 



Gand : bibl. univ. 



Voir poiy: des détails sur ce premier traité de 
morale écrit en néerlandais, et qui a valu à son 
auteur le titre de Sénèque des Pays-Bas , l’excellent 
ouvrage du d r J. ten Brink : Dirck Volckertsen 
Coornhert en zijne Wellevenskunst. Historiesch-ethische 
studie. Amst. 1860, qui nous dispense d’entrer dans 
des détails au sujet du chef-d’œuvre de D. V. 
Coornhert. 

Cette i re édition est extrêmement rare; l’exem- 
plaire récemment acquis pour la bibliothèque de 
l’université de Gand, est le seul que nous ayons 
rencontré. Une 2 e édit, parut à Amsterdam, 
B. Adriaensz., 1596, sous le même titre, et une 3 e 
sans 1 . ni n. d’impr., en 1630, sous le titre : Ethica . 
Zede-kvnst Dut is Wel-levens Kunjïe . 

L’ouvrage a été reproduit dans les Wercken, I, 
(n° 30). 



[COORNHERT (Dirck Volckertsz.)]. 
Amsterdam, Bern. Adriaensz. 1596. 



Zedekvnst || Dat is || Wel-levêskunfte / || 
vermids waarheyds ken=||niffe vanden Men- 
fche / vande zon=||den / ende vande duegh- 
den. || Nu aider eerft befchreven || int 
Neerlandfch. || 




Ghedruckt inden Jare 1596. || 



Gand : bibl. univ. 



J" 




In-8°, 8 ff. lim. (titre, épître dédicatoire à H. Lau- 
rensz. Spieghel et sommaire), 258 ff. chiffr. et 40 ff. 
sans chiffr. pour la table. Car. goth. 

A la fin de la dernière page : Den tvveeden Druck. || 
Ghedruckt T' amjlerdam by Bayent || Adryaenffz . int 
guide Schrijf-boeck. || Jnt jaer 1596. || 

Deuxième édition, conforme à la i r e. Cette 2 e 
édition n’est pas plus commune que l’édition origi- 
nale; l’exemplaire de la bibliothèque de l’université 
de Gand est le seul que nous ayons rencontré. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 
(Haarlem, An t. Ketel.) 1582. 

Zeepe ► || Opte vlecken by Lambert Da- 
næus || Doctor in Théologie tôt Leyden 
ghe=||ftroyt op een Sendtbrief gedruct ach=|| 
ter zeker boecxkë daer af het opfcrift || is 
Vande wterlijcke Kercke Godes / || welcke 
Sendtbrief eertijts is gefchre=||uen by || 
D. V. Coornhert. || Roma. 3/13. || ... 
Prou. 22/ 1. || ... 

Ghedruckt inde Werelt den 15. || Fe- 
bruary. Anno. 158Z. || (sic). 

In-8°, sanschiffr., sign. Aij - Cv [Cvi], 24 ff.; le v° 
du f. Cvi et les 2 dern. ff. sont blancs; car. goth. 

Le f. A ij contient la préface signée D. Coornhert , 
et sur la dern. page à la fin : Gefchreuë den 12. Fe- 
bruarij. || Anno. 1582. || 

Une lettre écrite par Coornhert à un de ses amis 
était tombée, plusieurs années après, en d’autres 
mains et avait été publiée en 1581, sans le nom de 
l’auteur, à la suite d’un ouvrage anonyme sur la 
même matière et intitulé : Vande wterlyke Kercke 
Godes. Dans cette lettre Coornhert avait exposé ses 
idées, d’ailleurs assez connues déjà, au sujet de 
l’autorité du pouvoir temporel dans les affaires du 



Louvain : bibl. univ. 



culte. Le jour où l’ouvrage parut, Coornhert fut 
soupçonné d’être l’auteur non seulement de la 
lettre, mais également de l’ouvrage principal. Peu de 
temps après, Lamb. d’Aneau, professeur à Leiden, 
ami intime de Th. de Bèze et partisan ardent des opi- 
nions de Calvin au sujet de l’autorité de l’église et 
du dogme de la prédestination , publia une réfutation 
des deux ouvrages. Coornhert l’ayant lue le jour 
même de la publication, le io févr. 1582, se mit à 
composer une réplique dès le lendemain, comme il 
l’atteste lui-même dans la préface de son ouvrage 
décrit ci-dessus : Op gijïer den x. defer maendt 
Februarij || LXXXJJ. J s my ver f ch wten druck || 
comede / behant dantwoorde op ee boecx=\\ken welcx 
op fchrift{ sic) is : vande wterlijcke || Kercke Godes /... 
L’ouvrage qui se compose de 41 pp. d’impression 
très serrée, a donc été écrit et imprimé en 4 jours, 
car il fut publié le 15 du même mois. 

Coornhert reconnaît dans cette même préface 
qu’il est l’auteur de la lettre, mais rejette la paternité 
de l’ouvrage Vande wterlyke Kercke Godes, en disant... 
dat elc maer een || weynich daer op lettende lichi can 
mercken datfe || beyde niet en comen wt eenen koker. 
wie dut het || boecxken voorfz. heeft ghemaect en weet 
ick niet || fekerlijc : maer dat ick die fendtbrief ouer 
een deel || Jaren ... hebbe gefchreuen / bekê=\\ne ick ron- 
delijck. ... || Il se plaint de ce que sa lettre ... vanden || 
voorfz. Doctor qualick angevochten eh hatelijck || be- 
fchuldicht wert f metten fcliantnamen van diiy=\\uels 
bedroch eh lijlicheyden : ... en formulant ce vœu : 



gaue Godt dat die Doctor zijnen tijdt beter be=\\Jlaedt 
hadde dan int onuerdient fchelden en ver^\\oordelen / ... 

Pour la réfuter, d’Aneau avait reproduit la lettre 
de Coornhert, en la divisant en 20 articles marqués 
a -v , et en y ajoutant ses remarques dans des notes 
marginales, met aenteekeninge inden lijjien. Coornhert 
conserva la division adoptée par son adversaire, la 
reproduisit avec les remarques de d’Aneau et y joignit 
sa réplique. Les trois parties dont se compose l’ou- 
vrage sont imprimées avec des caractères différents. 
Il a été reproduit dans les Wercken, III, (n° 6 ). 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 
(Haarlem, Ant. Ketel). 1583. 

Vande zendin=||ghe der || Lutheranen 
Zwinglianen ende || Mennoniften cort / claer 
ende vaft be=||wijs / dat fy niet en is wette- 
lijck |j Ghefprake || door || D. V. Coorn- 
hert. || Roma. 10. 15. || ... Die Schrijuer. || 
Geen cloec lantsknecht neêt diëft tôt fvyants quellin- 
Hy en fiet voor al des Hoopmans beftellinge : (ge, 

Geen vroedt pleyter en volcht in zijn procès yemants 
Dan die hy kent voor der rechtë Licentiaet : (raedt, 
En geen wijs crancke (wt ancxte voor venijnen) 
Neemt dranc in, dan van Doétors in Medecijnen. 
Maer ter fielen verlies, doodt en eewich quellen 
Volcht blindeling die meefte hoop, niet om tellen, 
Rouers, Lapfaluers-venijncokers ftracx ter hellen. 

Ghedruct Anno. 1583. || 

In-8<>, 2 ff. lim. (titre et préface : Aenden goet 
Willigen Leefer., datée : Haerlem den 21. dach May 
na tnieuwe fchrijuen. || 1583. ...), et 32 pp. chiffr. ; 
car. goth. 

Dans ce dialogue entre Coornhert et Hans van 
Driekercken (Jean de Trois-Églises), le premier sou- 
tient que les ministres luthériens, zwingliens et 
mennonites ne sont pas, comme ils le prétendent, 

Anvers : bibl. comm. 



des envoyés de Dieu. Les deux compagnons sont 
en voyage et viennent de prendre leur repas; les mets 
et le vin sont excellents. Jean exprime sa satisfaction 
à l’égard des ordonnateurs du banquet, et Coornhert 
répond : ... gaue Godt dat aile menfchen fo wei=\\nich 
mijlen int verkiefen vande fcaffers vü\ \der fiele fpijfe en 
drâc : fo d% ons die het onge=\\tialfchte woort Gods 
bequamelic na elcx ge=\\legentheydt conden aendienen . 
Maer leyder || hier inné leydt die verderflijcxte dolin- 
ghe : || ... Want ick houde dat ghy tôt fchaf\\fers 
vander fiele fpijfe ende drancke verkie=\\fet / bedrogen 
luiden J die v draf voor broodtj || menfchen lere voort 
goddelicke woort / ende || modderich water, ia dootlic 
venijn I voor cla=\\ren wijn aenrechten eh voorfîellen..,\\ 
A la suite de cette accusation contre les ministres 
protestants, Jean prend leur défense et prétend que 
les ministres sont des envoyés de Dieu, tandis que 
Coornhert soutient qu’ils ne sont d’aucune façon 
envoyés par Dieu, parce que la vocation n’a plus lieu 
comme sous le régime de l’Ancien Testament par 
Dieu lui-même , ni par aucun pouvoir régulièrement 
et légitimement établi, et que ce n’est que leur arro- 
gance et leurs prétentions qui leur font soutenir le 
contraire. Jean rappelle que Luther, Zwingle et 
Menno étaient docteurs, curés et prêtres et que par 
conséquent ils étaient légitimement envoyés, sur quoi 
Coornhert répond que s’il est vrai, comme cesdocteurs 
le prétendent , que le pape est l’antechrist, et l’église 
catholique une fausse église, ils tiennent leur mission 
de l’antechrist, car il n’ont reçu d’autre mandat 



légitime que celui que leur a conféré l’Église catho- 
lique et le pape en qualité d’évêque; que si au con- 
traire le pape n’est pas l’antechrist , ces docteurs 
sont des apostats : ... Die || Pans met zijne Cardinale 
Bifchoppê Prie-=^Jleren ... || was ten tijden als fy v 
luyder leraren doctor || pajtoor of priejiers maecten en 
Jonden om te || leren een wave Jïadthouder Chrijli hooft 
en || leden in Chrijli kercke / falcx dat tôt Romen || doe 
was die Apojlolifche Stoel : Of hy was || den Antechrijl 
ende zijne zendtboden eh lidt^maten Antichrijls leden 
in Sathans Syna=\\goge. fegdy ia tôt het eerjle : fo moet 
ghy oock || ia daer toe feggen / dat v leeraren dan 
waren || Apojlaten ende afuallighe van Chrijlo ende || 
zijne ware kercke : fo dat fy alfdan oock ni et || geflicht 
en hebben kercken Chrijli / maer dat || zy Synagogen 
Sathans hebbeyi opgericht... ; et un peu plus loin: 
... was die Roomfche kercke een kerc^ke / als uwe 
voorfehreuen lerarê die verlietê : || fo hebben fy die 
kercke verlaten ende Secte opghericht . wajl dan oock 
gheen kercke / hoe || moghen fyluyden wettelijck zijn 
gefonden : || Jmmers hoe mochten fy wettelijck 

ghefon=\\den zijn vande Pans! fo die felue... geen 
Bifchop en was? ... Hoe mach Luter || Zwingel of 
Menno van Gode ghefonden || zijn gheweejl / diewijle 
fy noch foo ggeheel (sic) || onfendelijck waren : ... was 
Luter I Zwingel (sic) ende Men=\\no dan van Gode noch 
van menfehe wette=\\lijck gefonden : Hoe mogen dandere 
hore na=\\uojgers (sic) wettelijck ghefonden zijn ghe- 
weest? || ... dat wareti ende zijn || dan fecten ende geen 
gemeynten Chrijli : (ic || fpreec vande fichtbare leden / 



ende tcafj don=\\Jichtbare ende die terwe is Gode 
cont)... || 

La conclusion de Coornhert est qu’il ne veut faire 
partie d’aucune des communautés religieuses pro- 
testantes, parce que Dieu lui-même, dans l’Écriture- 
Sainte, nous met en garde contre les faux pasteurs 
et parce qu’il ne rencontre nulle part de vrais mi- 
nistres et de véritables serviteurs de Dieu. 

Cette pièce a été reproduite dans les Wercken, III, 
(n° 25). 

Vendu 16 fr. Serrure, 1872, n° 283. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 



fi Van de zendin=||ghe der || Lutheranen/ 
Zwinglianen / ende || Mennoniften/ kort / 
claer en vaft be=|| wijs / dat fy niet en is 
wettelijck. || Ghefprake || door || D. V. 
Coornhert. || ç Roman, io. 15. || — Die 
Schrijver. || ... 



In-8°, sanschiffr., sign. Aij-Ciij [Ciiij], 20 ff. y 
compris le titre et la préface; car. goth. 

L’édition est conforme à celle de l’année 1583, 
avec la seule différence qu’ici le dialogue se trouve 
imprimé de la manière ordinaire, c’est-à-dire avec 
des intervalles dans l’impression, tandis que dans la 
précédente le texte est continu. 

L’adresse et la date de l’impression manquent à 
l’exemplaire de la biblioth. de l’université de Gand, 
le seul que nous ayons rencontré. 



Gand : bibl. univ. 



CASTALION, Castellion, Chasteillon ou Cha- 
tillon (Sébast.). 

(Haarlem, Ant. Ketel). 1582. 



Vande || Gehoorfaemheyt j| Ghefchreuen 
int Latijn door Sebaftiaen || Caftalio / ende 
vertaelt in Nederlantfch || door D. V. 
Coornhert. || Nume. 14. 31. || ... || D’Over- 
fetter. || Zonder goetheyt mach niemandt 
het leuen erven. || Quaet blyvende, mach 
niemant goetheyt vervverven. || Zoo vvert 
niemant falich, fonder tquaet te fterven. || 
Sterft dan tquaet, leeft het goet, vvildy niet 
bederven. || 

Ghedruckt Jnt Jaer onfes Heeren || Jefu 
Chrifti M. D. || LXXXJJ. || 

In-8°, 54 pp. chiffr. y compris le titre et 1 f. 
blanc à la fin; car. goth. 

A la p. 3 le titre de départ suivant : Of de Menfch 
door den H. Geejï || Godes VVet volmaeélelyck mach 
gehoorfamen, || ghemaed by Sebaftiaen Caftellio, ||, et, 
à la fin (p. 34), la date : 11. Februarij 1562. Suit : 
Dit voorfz gefchrifte vvaren tegen || ghevvorpen defe 
naeuolghende || dinghen. ||. Les 12 objections qui 
suivent sont accompagnées des répliques de l’auteur 
et signées à la fin: S. C . 20. Februarij 1562. || Fjnjs.\\ 



Louvain : bibl. univ. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 



CASTALION, Castellion, Chasteillon ou Cha- 
tillon (Sébast.). 

Haarlem, Vinc. Casteleyn et David Wach- 
tendonck, impr., pour Pierre Arentsz., 
libraire. 1613. 

Vande Ghehoorsaemheyt Geschreven Int 
Latyn Door Sebastiaen Castellio, Ende 
vertaelt in Nederlantfch, door D. V. Coorn- 
hert. Nume. 14. 31. ... D’Overfetter. Zon- 
der goetheyt mach niemant het leven erven. 
Quaet blijvende, mach niemant goetheyt 
verwerven Soo wert niemant falich, fonder 
quaet te fterven. Sterft dan tquaet, leeft 
het goet, wildy niet bederven. (Fleuron). 

Tôt Haerlem. Voor Pieter Arentfz. 
Boeckvercooper woonende inde Bartel-Joris 
ftraet inden Ghereformeerden Bybel. Anno 
1613. 

In-40, 22 ff. chiffr. y compris le titre; un f. blanc 
à la fin. Car. goth. 

Réimpression de l’édition de Haarlem, (Ant. 
Ketel), 1582. 

Cette dissertation fait partie du recueil : Opéra 
Sebajtiani Cajlellionis / ... Waer in crachtelijck be- 



Leiden : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 



* 




wefen wordt dat niemant den anderen om de verfchey- 
denheyt in Religie benijden noch gewelt aen doen / ofte 
vervolgen en J al ... Haerlem, 1613. Cette pièce ayant 
une pagination et des signatures spéciales, se ren- 
contre souvent isolément. 



CASTALION, Castellion, Chasteiilon ou Cha- 
tillon (Sébast.). 

(Haarlem, Ant. Ketel). 1581. 

Tfamenfprueken 

I Predeftinatie ende Schickinge 
Godes / 

Verkiefinge / 
j Vrye=Wille / 

\ TGhelooue. 

Eerft ghemaect int Latijn door den 
ver=||maerden / hoochgeleerden ende God- 
faligen || Sebaftiaen Caflellion, || Ende nv tôt 
vorderinge vande kenniffe der || \vaerhe3T 
voor allen Lief hebbers der || feluer in Ne- 
derlandtfche Taie ouerghe=||fet / te weten 
die drie eerfte door || Dirck Adriaenfen 
Kemp, || Ende het laetfte door || D. V. 
Coornhert. || 2. Pétri 3. 9. || ... 

Ghedruct int Jaer 1581. || 

In-8°, 4 £ F. lim. 184 et 43 pp. chiffr., et 2 ff. blancs 
à la fin; car. goth. 

Les lim. contiennent le titre, une pièce de vers en 
9 lignes : T’Boecxken fpreeft un avis au lecteur, 
dans lequel il est annoncé que le traducteur des trois 



Louvain : bibl. univ. 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 




i 



V 







premiers dialogues (D. Adriaensen Kemp) a choisi 
les noms de Philomates et Theodidactus, au lieu de 
Lodewyck et Frederick employés par l’auteur, mais 
que le traducteur du 4 e dialogue (Coornhert) a con- 
servé les noms employés dans l’édition originale. 
Suit la préface de l’auteur, suivie de 3 textes tirés 
de la Bible. 

Les pp. 1-57 contiennent le premier dialogue : 
vande Prœde=\\Jlinatie Gods. || et la p. 58 est blanche. 
Le 2 e dialogue commence à la p. 59, par un titre de 
départ : Het Tvvede || ghejpreck. || Wefende een Jtich- 
telycke wtlegghingh || vande V erkiefmghe Gods / trooj- 
telyck voor || aile Menjchen : Om te weeten hoe God 
wil || dat aile Menjchen totter falicheyt comen / en=\\de 
datje niet en coemt dan door zyn ghe=\\nade / maer dat 
de verdoemeniffe || eygentlyck door des Men=\\fchen 
Jonden her=\\coemt . || Ofea 13. 9. || ... || Math . 11. 
28. || ... Ce 2 e dialogue finit à la p. 117 et la p. 
118 est blanche. 

A la p. xi 9, commence le 3e dialogue, également 
par un titre de départ : Het Derde || ghejpreck , van- 
den || vryen wille. || Dats : || Vaut vry vermogen ende 
willen des || Menjchen . || Om te weeten / hoe dat Godt 
wil dat aile || Menjchen behouden worden / ter waer ^ || 
heyt comen / ende vande behoorlycke || plicht die de 
Menjche Gode ende fick || Jeluen Jchnldich is / om zyn 
Jalicheyt te || beneerjlighen ende ampt te bedienen. || 
Math . 23. 37. || ... Ce 3e dialogue finit à la p. 184. 

Le 4e dialogue, celui qui est traduit par D. V. 
Coornhert, commence par le titre spécial qui suit : 



Proeue || Vaut Wafe || ende valfche Ghelooue . || Daer 
by elck licht mâch proeuen zyn || Ghelooue / twelck in 
defe twijl=\\heyden ont oorfaken des || Gheloofs hooch 
no=\\dich is. || Ghemaeâ int Latijn door Sebastiaen || 
Castellio . Ende ouergefet door || D. V . Coornhert, || 
(Fleuron typogr.). 2. Cor . 13. 5. || ... 

Cette partie a une pagination et des signatures 
spéciales. Les pp. 3-5 contiennent une préface du 
traducteur : V oor=Reden des Ouerjetters . Tout ce que 
nous avons pu découvrir au sujet du traducteur des 
trois premiers dialogues de ce livre , c’est que vrai- 
semblablement il est le même que celui qui a écrit : 
Blij-cind-spel, op de vraag van de Kaamer tôt Rijs - 
wijk : Beeld ’ af, hoe Bataviers , soo veel en lange 
tijden, Kloek hebben weder-staen , haar vyant in het 
strijden. D. A. Kemp , enz . Gorinch., 1643. (Voir : 
Catalogus der biblioth. van de maatsch, der Nederl. 
letterk. te Leiden [3e ged. Nederl. tooneel]. Leid., 
1877, no 901). Il est probablement aussi le tra- 
ducteur de l’ouvrage : Het Tooneel oft Spiegel des 
Aerdtbodems waer in te fien is een breede verhalinghe 
van des menfchen Catyuicheyt. Ghemaeckt int Latijn 
door P. Boayjluau alias Launay , nu eerjt vvt de 
Latijnfche ende Franjoyjche taie ouer ghefetdoor Theo- 
dorvm Kemp ... By Zacharias Heyns / ... ^ 4 ° 1599. 
In-12 0 . 

D’après ce que Coornhert rapporte dans lapréface, 
la traduction de la quatrième pièce serait antérieure 
à celle des trois premières traduites par D.-A. 
Kemp. Il paraît même que Coornhert avait l’in- 



tention de traduire en néerlandais tous les ouvrages 
du savant helléniste et polémiste, professeur à l’uni- 
versité de Bâle et adversaire, ainsi que Coornhert, 
des opinions de Calvin et de Th. de Bèze au sujet des 
dogmes concernant la foi, le libre arbitre, la grâce, 
la prédestination et la punition des hérétiques. C’est 
peut-être la mort qui l’empêcha de mettre ce pro- 
jet à exécution. 

La préface de Coornhert est surtout intéressante 
par quelques détails sur la vie et la mort de Casta- 
lion, détails qu’il dit avoir tirés d’un ouvrage inti- 
tulé: Theatrum vitœ humante, et qui ne se rencontrent 
pas dans les dictionnaires biographiques que nous 
avons eus sous la main. Nous croyons utile de re- 
produire quelques-unes de ces particularités : Sebaf- 
tianus Cajlellio Sauoyer ... is anno Chrifti 1563. 
geuallen zynde in teeringe || daer inné hy door onop- 
houdelycke Jtuderinge , J orchicul-\\dicheyden ende vva- 
ken, 00c mede onthoudinge van vvijn || vvas gecomen , 
van een fachte coortfe met harde pijneder (sic) || mage 
(die hy met melck drincken feer verfcerpt hadde) || 
opden 27. lanuarij gereyft totten Heere, dienhy door 
al || zyn leuen na vermoegen benaerjlicht hadde te 
behage, || om oock vanden feluen vvaerdich loon zynder 
arbeyt || ontfangen ... Als Sebajïiaen CaJlel’\\lio de aider 
geleertjte Leer-Meefter der Griecfcer fpra-\\ken inde 
Vniuerfiteyt to Bafel ende een vvaerachtich If-\\raëlijt : 
Anno 1563. den 27. lanuarij door de goedertie-\\ren - 
heyt Gods geruiï vvas uut de caken zynder vijandê, || 
vvert ... hy op zyn Ion-\\geren fchouderen met een feer 



lange geuolch naé tlyck || gedragen ende voort inden 
ommeganck vande aider || grootjle Kercke begrauen is 
gevveejt, al vvaer drie Po-\len van hogerftammen ge- 
boren, namentlick Stanijlaus, || Starzechonius, Ioannes 
OJlrorogus Graue, ende Geor-\\gius Niemjîe met fon- 
derlike eerbiedinge tôt haren cojte || huer en aider 
getroujle Meejter een graf-fehrift deden \\ Jtell en,... 
immers dit recom-\\deert (sic) noch des aider onnojeljle 
Mans godtvruchticheyt || ende lof, die achter liet, acht 
Kijnderen, verdruél zynde || met armoede ende nijt, 
datter no g eenige zyn geuonden || gevveejt... die... 
zyne fchult betael-\\den , die hy inden noot der fvvarer 
tijden gemaeCi hadde || ende zyne Kijnderen aennamen 
op haren cojïen op te || brengen. || Ainsi que nous le 
voyons par ce qui précède, les biographes, en 
rapportant que Castalion, d’abord ami intime de 
Calvin et plus tard cruellement persécuté par lui, 
mourut de la peste le 29 décembre 1563, ne sont 
pas d’accord avec la relation de Coornhert. 

La circonstance que cette 4e partie est imprimée 
avec un caractère plus grand que celui des trois 
premières parties et qu’elle a une pagination et des 
signatures spéciales, explique pourquoi on la rencon- 
tre quelquefois isolément dans les catalogues. 



CASTALION, Castellion, Chasteillon ou Chatil- 
lon (Sébast.). 

Haarlem, Vinc. Casteleyn et Dav. Wach- 
tendonck, impr., pour Pierre Arentsz., 
libraire. 1613. 



Vande 



Tfamen-fpreucken 

Predeftinatie ende Schickinghe Go- 
Verkiefinge/ [des/ 

'1 Vreye=Wille/ 

[ ’T Gheloove. 

Eerft ghemaeckt in latijn door den ver- 
maerden/hoochgeleerden ende Godfalighen. 
Sebaftiaen Caftellion, Ende nu tôt vorde- 
ringhe vande kei\nifle der waerheyt voor 
allen Liefhebbers der felver in Nederlant- 
fche Taie overghefet/ te weten de drie eerlte 
door Dirck Adriaensen Kemp, Ende het 
laetfte door D. V. Coornhert. 2. Pétri. 3. 



9. ... 

Tôt Haerlem. Voor Pieter Arentfz. woo- 
nende inde Bartel Joris ftraet inden ghere- 
formeerden Bybel. 1613. 

In-4°, 2 ff. lim., 156 pp. chiffr. et un f. blanc; car. 
goth. à 2 col. 



Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 
Leiden : bibl. univ. 

Gand : bibl. univ. 



Les lim. sont les mêmes que dan§, l’édition de 1581, 
et les pp. 1-38 contiennent le premier dialogue : 
vande Predejîinatie Gods . Le 2 e dialogue commence 
à la p. 39 par un titre spécial : Het Tweede Ghesprec. 
Wefende een ftichtelicke wtlegginge vande Verkiefin- 
ghe Gods I troojlelic voor aile Menfchen : Om te weten 
hoe God wil dat aile Menfchen totter falicheyt comen / 
ende datfe niet en coemt dan door fyn genade / maer 
dat de verdoemeniffe eyghentlijck door des Menfchen 
fonden hercomt. Ofea 13. 9. ... Matth. 11. 28. ... Tôt 
Haerlem . Voor Pieter Arentfz woonende inde Bartel 
Joris ftraet inden ghereformeerden Bybel. 1613. Ce 
dialogue finit à la p. 79 et la p. 80 est blanche. 

A la p. 81, commence le 3 e dialogue également 
par un titre spécial : Het Derde Ghespreck, vanden 
vryen VVille . Dats . Vant vry vermoghen ende vvillen 
des Menfchen . Om te weten / hoe dat God wil dat aile 
Menfchen behonden worden / ter waerheyt comen / ende 
vande behoorlijcke plicht die de Menfche Gode ende fich 
felven fchuldichisj om fyn falicheyt te beneerflighen 
ende ampt te bedienen . Matth . 23. 37... Ce dialogue 
finit à la p. 126. 

Le 4 e dialogue commence à la p. 127 par le titre 
spécial qui suit : Proeve Vant VVare ende valfche 
Gheloove. Daer by elck licht mach proeven fyn Ghe- 
loovej twelck in defe twijlheden om oorfaken des 
Gheloofs hooch noodich is. Ghemaeckt int Latijn door 
Sebastiaen Castellio . Ende over ghefet door D. V . 
Coornhert. (Fleuron typogr.) 2. Cor. 13. 5. ... 

Réimpression de l’édition de 1581. 

Ces dialogues font partie du recueil : Opéra Se- 
bafliani Caflellionis / ... Haerlem, 1613. Comme 
elles ont une pagination et des signatures spéciales, 
on les rencontre souvent isolément. 



CASTALION, Castellion, Chasteillon ou Cha- 
tillon (Sébast.). 

Gouda, Gasp. Tournay, pour André Burier, 



Tfamenfpreeckinghen. 

I Predeftinatie ende Schickinghe Go- 



[ T’Gheloove. 

Eerft ghemaeckt int Latijn door den ver- 
maerden / hoochgheleerden ende godfaligen 
Sebaftiaen Caftellion. Ende nu tôt vorderin- 
ghe vande kenniffe der waerheyt voor allen 
liefhebbers der felver in Nederlandtfche taie 
overgefet / te weten die drie eerfte door 
Dirck Adriaenfen Kemp, Ende het laetfte 
door D. V. Coornhert. 2. Pet. 3. 9. ... 

Ghedruckt ter Goude, By Jafpar Tour- 
nay/ Voor Andries Burier. 1613. 

In-8°, sans chiffr., 8 ff. lim. et 303 pp. chiffr.; car. 
goth. 

Les lim. contiennent les mêmes pièces que les 
éditions de 1581 et 1613, mais augmentées ici de 
Eenighe loflijcke getuygeniffen van fommighe gheleerde 

Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 



libr. 



1612-1613. 



Vande 



Verkiefinghe / 
Vrye-wille/ 



[des/ 



mannen, van Sebajliano Cajtellione, suivies de quel- 
ques renseignements biographiques et d’extraits des 
ouvrages de Phil. Melanchton, d’André Hyperius ou 
Gerhardus et de Theod. Zwingerus; ces extraits 
occupent les pp. * ij r° - * iiij r<> (après le titre). 
Les pp. 1-256 contiennent les trois premiers discours 
qui n’ont pas de titre spécial ou titre de départ 
comme dans les éditions de 1581 et 1613, et le 4 e 
discours, dont Coornhert est le traducteur, com- 
mence à la p. 257 , par un titre spécial : Proeve 
Vaut ware ende valfche Gheloove. Daer by elck licht 
mach proeven fij Geloovej t'welck in defe twijîig- 
heyden om oorfaken des Gheloofs hooghnoodigh is. 
Ghemaect int Latijn door Sebajîiaen Cajtellio. Ende 
overghefet door D . V. Coornhert . 2. Cor . 13. 5. ... 
Ghedruckt in (sic) Jaer 1612. 

Bien que le titre de la dernière partie porte le 
millésime 1612, nous considérons l’édition de Haer- 
lem, 1613, comme antérieure à celle dont il est 
question ici, ne fût ce que de quelques jours. Il 
est probable que Gasp. Tournay ajouta aux lim. de 
son édition les témoignages élogieux en faveur de 
Castalion, uniquement en vue de faire préférer son 
édition à celle de son concurrent P. Arentsz. 



CICERO (Marcus-Tullius). 

Haarlem, Jean van Zuren. 1561. 

Officia Ciceronis, || Leerende wat yeghe- 
lijck |i in allen ftaten behoort te doen, 
befcreuen || int Latijn door den aider 
welfprekenften || Orator Marcum Tullium 
Ciceronem , ende || nv eerft vertaelt in 
nederlantfcher || fpraken door Dierick 
Coornhert.' || 




Tôt Haerlem, || By Ian van Zuren. || 
1561. i| Met Gratie ende Priuilegie. [| 

Brux. : bibl. roy. 

Haarlem : bibl. comm. 

La Haye : bibl. roy. 

Gànd : bibl. univ. 



mm 




In-8°, 8 ff. lim. (titre, deux privilèges de Phi- 
lippe II, comme roi et comme duc de Brabant, 
datés de Bruxelles, 17 juill. 1561, dédicace au ma- 
gistrat de Haarlem, appréciation de l’ouvrage de 
Cicéron par Erasme, extrait de deux lettres à Jacq. 
Tutor [de Voocht], pensionnaire de la ville d’Anvers, 
préface par Coornhert : Ifr De vertaelder totten Lefer., 
dans laquelle il parle avec éloge du lexicographe 
anversois Jean vande Werve et une pièce de vers 
néerlandais : Het Boeck Jpreett ., probablement par le 
même), 142 ff. chiffr. et 4 pp. non cotées qui con- 
tiennent la table et l’approbation donnée par Jacq. 
Wy, curé du grand béguinage à Haarlem. La 
dern. page blanche. Annotations marginales ; car. 
rom. 

Sous plusieurs rapports l’ouvrage est très intéres- 
sant. La dédicace au magistrat de Haarlem contient 
le plus ancien témoignage hollandais en faveur des 
prétentions de la ville de Haarlem à l’invention 
de l’imprimerie. En voici un extrait : My is me- 
nichmael in goeder || trouwen ghefeydt ... dat de nutte 
confie va Boec-\\printen aider eerjl alhier bin-\\nen 
Haerlem gheuonden is, lioe wel nochtans || in een feer 
rayde maniéré, foot lichter volt || het geuonden te beteren 
dan nieu te vinden : || welcke confie namaels van een 
onghetrouwe || knecht ghevoert zijnde tôt Mens alfoo 
feere || aldaer verbetert is, eh daer door 00c die fiadt || 
ouermidts het eerfie verjpreyden, in fulcken || name van 
d y eerfie vindinge dier confien ghe-^bracht heeft, dat onfe 
medeburgheren fo lut-\\tel ghelcofs hebben wanneer fy 



defe eere den || rechten vinder toe fcrijuen, ... Ooc || 
en is my niet verborghen dat deje famé van || Mens 
door onfer voorondere roeckeloofe on-\\achtfaemheyt fo 
diep in elck mans opinie ghe\\wortelt is : dat gheen be- 
wijs, ... macht fonde hebben om defen veron-\\derden 
wane wt des volcx herten te doen ruy-\\men. Maer want 
waerheyt te minder gheen || waerheyt en is, al ijl foo 
dat die van wey-\\nich volcx geweten werdt, en ick het 
voor-\\fchreuen oock vajlelijck ghelone door tghe-\\loof- 
waerdighe ghetuygheniffe van feer onde || Jlatige ende 
graenwe hoofden, die my niet al-\\leenlijck tghejlachte 
vanden inuentoor alhier || maer oock diens naine ende 
toename dicwils || ghenoemt, d’eerjte grone maniéré van 
drnc-\\ken vertelt, eh des aider eerjte pr inter s ze-’oo- 1| 
ninghe metten vingheren eertijts ghewefen || hebben : en 
hebbe ick niet connen laten fulcx, || ... als een beminner 
der waerheyt ... int corte maer te roeren ; ... 

De ce qui suit, il paraît résulter qu’à l’époque 
où écrivit l’auteur il n’existait pas d’imprimerie à 
Haarlem : Vvant het is dicwils ghe-\\beurt dat de biir- 
geren hier af by gheualle on\\derlinghen fprekende Juin 
beclaechden dat an\\deren defe eere tonrecht genoten : eh 
datnoch || (foo fy feyden) fonder yemants wederfeggen ,|| 
ouermidts defe hanteringhe van niemant in || defe Jîede 
ghepleecht en werdt. Coornhert voulut mettre fin à 
cette situation anormale dans une ville qui, selon 
lui, avait été le berceau de l’imprimerie. De commun 
accord avec un de ses amis dont il ne cite pas le 
nom, et avec le concours du magistrat de Haarlem, 
il prit la résolution d’y ériger lui-même un établisse- 



ment typographique. Door defe da-\\ghelijcxe clap 
ijl gheuallen dat mijn mede-\\ghefellen ende ick ... 
van finne zijn || gheworden een druckerije op te Jïellen 
bin-\\nen Haerlem : ... Dit ons voornemen en is van || 
v mijn Heeren ... niet alleen niet behindert , -\\ maer 
daer teghen fo mildelijck gevoordert, || dat fulckdanighe 
verftandige weîdaet allen || anderen regenten een onuer- 
ganckelijck exem\\pel ... verjlrecken fai. 

C’est donc non seulement en qualité d’auteur et 
de citoyen de la ville de Haarlem, mais encore 
comme imprimeur, que Coornhert dédie le premier 
produit de sa plume et en même temps de ses presses 
au Magistrat : Maer want ic fo || wel als een burger 
ende ledeken defer Jleden, || als oock mede als een ghefelle 
inden drucke-\\rije zijnde fulcx int ghemeen en oock 
voor || my felfs deelachtich ben : heeft mi ... ghedron- 
ghen eenicli teeken van \\ dancbaerheyt te bewijfen : en 
dat met d'eer-\\Jle vruchte ... foo wel van || mijnen 
eerften arbeyt, als van de Haerlem-\\fche druckerije. 

Bien que cette traduction des offices de Cicéron 
soit le premier ouvrage que publia l’auteur, il ne 
forme pas son début littéraire. Avant de traduire le 
moraliste latin, il avait déjà composé quelques petits 
traités moraux (qui ne parurent que dans les Wercken) 
et achevé la traduction du premier des sept livres de 
l’ouvrage de Sénèque vanden weldaden y travail qu’il 
avait suspendu pour s’occuper de la traduction de 
l’ouvrage de Cicéron, ainsi qu’il le déclare lui-même 
dans la préface du Sénèque. 

Il est donc évident que Coornhert a exercé la typo- 



graphie, quoiqu’il n’existe aucun ouvrage avec son 
adresse, et que même celui qui nous occupe et dont 
il se dit l’imprimeur porte l’adresse de Jean van 
Zuren. Ce dernier devait être l’associé dont il parle 
dans la dédicace. 

Les renseignements que nous possédons sur Jean 
van Zuren, sont très incomplets. Né en 1517, il 
était, à ce qu’il paraît, un des citoyens les plus 

I distingués et les plus instruits de la ville de Haarlem, 
dont il avait même été bourgmestre. C’est ce que 
prouve d’ailleurs l’amitié qui existait entre lui et 
Coornhert à qui il servit de témoin dans le colloque de 
Haarlem, le 6 février 1579, et le fait que Coornhert 
lui dédia quelquefois de ses écrits. Il fut admis comme 

Î libraire et imprimeur à Haarlem par acte du 14 nov. 
1560 (Navorscher , XVII, p. 77). Il semble que son 
imprimerie n’exista pas bien longtemps, car malgré 
les recherches les plus minutieuses, nous n’avons pu 
découvrir aucun livre sorti de ses presses après 
l’année 1562. Il est vrai que le dr Ledeboer ( Alpha - 
betische lijst der boekdrukkers , p. 197) cite une édi- 
tion du Byencorf de Ph. de Marnix imprimée par 
Jean van Zuren en 1574, mais c’est là une erreur, 
comme l’a démontré le dr J. -J. van Toorenenber- 
gen ( Godsdienstige en kerkelijke geschriften , voor het 
eerst of in herdruk uitgegeven met histor. inleiding 
en taalkundige ophelderingen ... Inleiding, p. lu), 
cette édition n’étant pas imprimée à Haarlem , mais 
à Emden; la circonstance que cette édition du 
Byencorf porte la marque typographique de van 






Zuren pourrait servir de preuve que l’imprimerie 
de ce dernier fut transportée à Emden. Il existe un 
portrait du bourgmestre-typographe aet . 71, gravé 
par Henri Goltzius, l’illustre élève de Coornhert. 
(Ad. Bartsch, le peintre-graveur , III, p. 58, et J. -T. 
Bodel Nyenhuis, liste ... d'une... collection de por- 
traits d'imprimeurs... I, p. 8 et IV, p. 25). 

Une autre assertion inexacte du dr Ledeboer, con- 
cernant Coornhert qui aurait exercé l’imprimerie 
pendant les années 1581-1583 (ouvr. c., p. 39) repose 
uniquement sur une faute d’impression : 1581-1583 
pour 1561-1563. Van Zuren mourut en 1591, une 
année après la mort de son ami Coornhert. 

Vendu 15 fr. Serrure, 1872, no 344. Un exem- 
plaire de cet ouvrage a été adjugé au prix insensé 
de 105 fl. à la vente Enschedé. 



CICERO (Marcus-Tullius). 

Delft, Br. Harmensz. Schinckel. 1604. 



Officia Ciceronis, Leerende vvat yeghe- 
lijck in allen ftaten behoort te doen, be- 
fchreven int Latijn door den aider vvelfpre- 
kenften Orator Marcum Tullium Ciceronem 
Ende nv eerft vertaelt in nederlantfcher 
fpraken door Dierick Coornhert. 




Tôt Delf, By Bruyn Harmanffz Schinckel, 
vvoonende aent Marct-velt inde Druckerije. 
Anno 1604. 

In-8°, 8 ff. lim. (titre, pièce de vers : Het Boeck 
fpreeckt., dédicace au magistrat de Haarlem, extraits 
de lettres d’Érasme à Jacq. Tutor, préface : De ver- 



Leiden : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 






taelder totten Lefer., et table) et 120 ff. chiffr. Notes 
margin.; car. rom. 

Cette édition ne contient pas les privilèges ni 
l’approbation de celle de 1561. Quant au reste elle 
est conforme à la première, sauf quelques modifica- 
tions dans l’ordre de placement des pièces composant 
les lim. et de la table. 



CICERO (Marcus-Tullius). 



Amsterdam, Dirck Pietersz. (Pers). S. d. 



M T Ciceronis Vande onderlinghe plich- 
ten / drie Boecken / ftreckende tôt eenen 
eerlijcken handel en wandel. Noch Cato 
Maior, hoemen d’Ouderdom geduldigh 
dragen, en fijne Lælius hoemen de vriend- 
fchap onderhouden fal : Neffens zijne Pa- 
radoxa of wonder-redenen aen Brutum en 
de droom van Scipio. Noyt aldus in duyts 
by een ghevoeght. ( Vignette en taille-douce 
représentant une femme tenant de la main 
droite un lion en lisière et de la gauche un 
niveau à plomb ; emblème de la raison mettant 
un frain aux mauvais penchants). 

Tôt Amsterdam, By Dirck Pieterfz. 
Boeckverkooper / in de vvitte Perffe / over 
de Koornmerckt. 

In-12 0 , 521 pp. chiffr. y compris les lim. et 17 pp. 
non chiffr. pour la table de l’ouvrage : Vande onder- 
linghe plichten. Car. goth. 

Les lim. renferment des extraits de deux lettres 
d’Érasme à Jacq. Tutor, pensionnaire de la ville 
d’Anvers, concernant l’ouvrage de Cicéron : vande... 

Gand : bibl. univ. 



plichten, pp. 3-5 , préface du traducteur signée : 
D . V . C. (Dirk Volckertsz. Coornhert), pp. 6-9, vie 
de Cicéron, pp. 10-15. La 16e p. (non chiffr.) con- 
tient un portrait de Cicéron d’après un buste en 
marbre; au-dessus du portrait : M. Tvllivs Cicero., 
et au-dessous : Apud Cyriacum Matthœimn in mar- 
more. Marmore beeld van M T Cicero. 

L’ouvrage : ... vanden Officien, of onderlinge plich- 
ten der Menfchen occupe les pp. 17-281; c’est la 
traduction de D. V. Coornhert dont la ie édit, parut 
à Haarlem, en 1561. 

A la 282 e p., une gravure sur bois : un vieillard 
assis dans un fauteuil ; à ses pieds une tortue. Cette 
gravure, placée entre deux distiques néerlandais, 
sert de frontispice au traité suivant : M T Ciceronis 
Cato Major; Ofte Van d'Ouderdom , Aen Titnm Pom - 
ponium Atticum ... qui occupe les pp. 283-353. La 
p. 325 contient une gravure sur bois représentant 
l’emblème de l’agriculture : un distique néerlandais 
au-dessus, et un autre au-dessous de la planche. 

A la p. 354, une autre gravure, l’emblème de 
l’amitié , sert de frontispice à l’ouvrage suivant : 
M T Ciceronis Lœlivs; Ofte De Vriendtfchap , Aen 
Titam P omponium Atticum... 

Au-dessus de cette gravure le distique suivant : 
De vrientfchap die de herten tint , 

Die maeckt den vrienden eens ghefint : 
et au-dessous : 

Soo daife verr’ en by, in noodt , 

Niet fwicht in leven noch in doodt . 



Cette pièce finit à la p. 431. 

Lap. 432 contient une 4 e gravure sur bois repré- 
sentant un vieillard tenant de la main droite un 
miroir reflétant sa figure; le miroir est entouré d’une 
banderole portant la devise : Inspice Cautus Eris. 
Au-dessus et au-dessous de la planche, un distique 
en néerlandais. Cette planche sert de frontispice à la 
4e pièce qui est intitulée : Paradçxa, Dat is : On - 
waer-fchijnlijcke Redenen Van Marcus Tullius Cicero, 
A en M. Br utus (pp. 433-491). 

Une 5e gravure sur bois (p. 492) sert de fronti- 
spice à la pièce intitulée : Mar ci Tullij Ciceronis : 
Befchrijvinge van den droom Scipionis... (pp. 493- 
510). Cette planche représente Scipion placé entre 
deux feux et deux glaives, tenant de la main droite 
une couronne de laurier et de l’autre une couronne 
de chêne; ici aussi un distique néerlandais est placé 
au-dessus et au-dessous de la planche. Aucune de 
ces gravures ne porte ni nom de graveur ni mono- 
gramme. 

A la p. 51 1 : Alfoo hier eenighe bladen overigh 
wareny hebben wy hier y ets van de Liefde des Vader- 
landts by ghevoeght; Nadien Cicero doorgaens in fijne 
Boecken daer van gewagh maeckt, ... Cette pièce finit 
à la p. 521. 

Les 4 traités: Cato Major , Lœlius, Paradoxa et 
van den droom Scipionis sont une réimpression de 
l’ouvrage suivant : M. T . Ciceronis Guldene Philo- 
fophifche Boecken : Van het Ouderdom, de Vriend- 
fchap, Onwaerfchijnelijcke Redenen , en den droom 



Scipionis. In onfe Duytfche taie gJieftelt, door M. G . 
en ncyt voor defen uytghegheven . Amst., Dirck Pie- 
terfz. (Pers). 1624. In-12 0 . 

Nous avons fait quelques recherches au sujet du 
traducteur, jusqu’à présent inconnu, de ces quatre 
dernières pièces de Cicéron , traducteur qui se cache 
sous les initiales M. G., et nous croyons ne pas nous 
tromper en désignant comme tel Marcus Gualtherus 
qui avait été nommé recteur des écoles latines de 
Kampen en 1606, et destitué en 1619 à cause de sa 
sympathie pour les opinions d’Arminius; banni de 
Kampen en 1621, il s’était réfugié, avec d’autres 
remontrants, en 1625, à Friedrichstadt (Sleswic- 
Holstein) où il était devenu secrétaire et recteur. Il 
mourut en 1635. De sorte que si la ire pièce du 
recueil a été traduite par un précurseur de Jacq. 
Arminius (D. V. Coornhert), les quatre pièces sui- 
vantes auraient été traduites par un des adhérents 
les plus fervents du savant professeur de Leiden. 



[CORNELISZ. Croese (Arn.) et Ren. Donte- 
clock]. 



Delft, Alb. Heyndricxz. 1583. 



Remonftrantie || Aen mijn Heeren || de 
Staten llandts van || Hollandt : || Ghepre- 
fenteert by eenighe Dienaren der ghe- 1[ 
reformeerde Kercke tôt Delff. || Jn de welcke 
gheantwoort wordt op ee=||nen brief van 
Dirck Cornhert aen de voorfs Sta=||ten/ 
ghedruct voor een boecxkê / ghenaemt / 
Proeue |j des Nederlandtfchen Catechifmi / 
ende wordt ver=||focht dat hare E. den 
voorfj Wederfpreker || zijne befchuldingen 
teghen den Catechif=||mum willen doen 
verantwoor-||den / ende de Dienaers || des 
Woorts daer || op hooren. || 

Tôt Delff, Il By Aelbert Hendricxz. Ordi- 
narijs Druc=||ker der Staten llandts van 
Hollandt. || Anno m. d. lxxxiii. || 

ln-40, 15 pp. chiffr. y compris le titre et la pré- 
face; la dern. p. est blanche. Titre dans une bor- 
dure de fleurons typogr.; car. goth. 

La pièce commence à la 3e p. : Aen mijne Edelc 
Heeren de Staten || Jlandts van Hollandt. ||, et elle est 



La Haye : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 



signée à la fin : Arnoldus Cornelij et ReginalduS 
Donteclock. 

Les écrits de Coornhert et ceux de ses adver- 
saires, les ministres réformés de Delft, se succé- 
daient rapidement et presque sans interruption, mais 
la dispute s’envenima considérablement après la 
publication par Coornhert, en 1582 , de son ouvrage : 
Proeue Vande Nederlantfche Catechifmo. 

Cet ouvrage déplut aux États de Hollande, bien 
qu’il leur fût dédié et que l’auteur leur souhaitât : 
in Re=\\ligions fakê een Salomoni=\\fche wijjheit / om 
te oorde=\\lc / ... Coornhert y soutient, en effet, 
que le catéchisme de l’église néerlandaise n’est 
pas tiré de l’Écriture-Sainte, mais a été composé 
par les hommes. Il est probable que les choses 
auraient pris une tournure fâcheuse pour le vaillant 
polémiste, si le prince d’Orange ne lui eût continué 
sa protection, efficace surtout après la publication 
de cette Remonjlrantie. 

Écrite dans un style acerbe, malgré ses réticences, 
cette dernière pièce n’est en réalité qu’une dénoncia- 
tion en due forme de Coornhert. Il y est traité d’hé- 
rétique et accusé de rébellion et de calomnie envers 
l’église réformée et ses ministres. Donteclock et 
Cornelisz. (Croese) y font le récit de tout ce qui s’est 
passé entre eux et Coornhert depuis le mois d’août 
I 579 jusqu’au moment de la remise de cette Remon- 
jlrantie aux États de Hollande en mars 1583. Ils 
finissent par demander, en termes couverts mais non 
équivoques, qu’on fasse droit à leurs plaintes : De 



Hecre wille uwe E. meer ende meer verleene den || gheejl 
zijner vreefe ende eens Goddelicken ijuers / om de wave || 
Kercke Chrijïi / ende dat Hemelfche Jerufalem ( zijnde 
onfer aU\ler rechte moeder) vcor te Jtaen / tôt Gods 
eere/ falicheyt veeler || zielen ende welvaren des Landts / 
Amen . || 

Dans la préface, les auteurs disent que d’abord ils 
n’avaient pas eu l’idée de publier cette Remonjîrantie, 
croyant qu’il suffisait de la remettre aux États, 
mais qu’ils ont changé d’avis après avoir constaté 
que l’ouvrage de Coornhert contre le catéchisme 
était beaucoup vendu et beaucoup lu : Soo hebben 
vvy niet connen laten || dejelve V. L. gliemeen te 
maecken door den druck , op || dat V . L. vvat moghen 
hebben om teghen de valfche || befchuldingen, in den 
brief Cornherts vervatet , te || Jïellen, vervvaditende 
tôt dat zijne argumenten te-\\ghê de Catechifmum by de 
Dienaers de Kercke Chri-\\Jîi mondelick in prefentie 
der Ouerheyt vvederleydt || vvorden , ghelijck de voorfz 
H . H . Staten alreede hem || de vveete hebben ghedaen 
dat hy hem ghereet fonde hou-\\den, om vvanneer liy 
ontboden vvorde, rekenfchap te || gheuen van zijne 
fchriften die hy haeren E . ghede-\\diceert heeft. ... 
Ce colloque auquel les ministres font allusion eut 
lieu à La Haye, 27 oct. - 3 nov. 1583. Voir : D. V. 
Coornhert , Dispvtatie over den Catechifmus van 
Heydelbergh... Anno 1583... Gouda, 1617. 



CAMUS (Jean-Pierre), évêque de Belley. 
Douai, Balth. Bellère. 1628. 

L’Hermite Pelerin, Et Sa Pérégrination, 
Périls, Dangers, Et diuers accidens, tant 
par mer que par terre. Enfamble, De Son 
Voyage, Du Mont-ferrat, Compoftelle, Rome, 
Lorette, & Hierufalem. Par Monfeigneur 
Iean Pierre Camvs Euefque, & Seigneur de 
Belley, Prince du S. Empire, Confeiller du 
Roy tres-Chreftien, en fes Confeils d’Eftat 
& Priué, &c. 




A Dovay, De l’Imprimerie de Baltazar 



Gand : bibl. univ. 



Bellere, au Compas d’or. l’An M. DC. 
XXVIII. 

In-8°, 298 pp., 2 ff. non chiffrés pour une pièce de 
vers français intitulée : Vive Iesvs. Extraiél du 

Bouquet facré Dv R. Pere Bovcher de l'Ordre de 
S. François, pour un avis au lecteur et pour l’appro- 
bation datée de Douai, 7 février 1628, enfin un f. 
blanc. 

Les 26 premières pages comprennent le titre, 
l’épître dédicatoire de Jean d’Ennetières, seigneur du 
Maisnil : Aux tres-vertueux Et Dévots FF. Hermites 
DeNostreDame Flefchinel lez Aire. , et l’avertissement 
au lecteur par le même J. d’Ennetières, à qui l’on 
doit la publication de ce livre. 

Aventures de l’hermite Aquilin, qui avait aban- 
donné la solitude pour faire plusieurs pélérinages. 
Cette histoire forme la seconde partie d’un ouvrage 
qui avait paru à Lyon, 1623, in-8°, sous le titre de 
Hermiante, ou les deux Hermites contraires, le reclus 
k l'injlable..., et qui fut réimprimé depuis à Rouen, 
1639, in-8°. Voir : Nicéron, mémoires, XXXVI, 
p. 112. 

Vendu 7 fr. A. Dinaux, III, no 1527. 



CICERO (Marcus-Tullius). ... vert, door Coorn- 
hert. 

Leiden, Jean Paedts Jacobsz. et Jean 
Bouwensz. 1589. 

Officia Ciceronis, || Leerende Wat || 
Yegelick In Allen || Staten Behoort || Te 
Doen. || Befchreuen int Latijn door den 
aider || vvelfprekenften Orator Marcum 
Tul-||lium Ciceronem, ende eerft vertaelt || 
in nederlantfcher fprake door || Dierick 
Coornhart. || 




Tôt Leyden, || By Ian Paedts Iacobfz. 
ende Ian || Bouwenfz. Anno 1589. || 

La Haye : bibl. roy. 



In-8°, 124 ff. chiffr. y compris les 5 ff. lim. (titre, 
extraits de lettres d’Érasme à Jacq. Tutor, préface 
et pièce de vers) et 4 pp, sans chiffr. pour la table; 
la dern. p. blanche. 

Réimpression de l’édition de Haarlem, Jean van 
Zuren, 1561. La seule différence qui existe entre 
les deux éditions est qu’ici les privilèges, la dédi- 
cace et l’approbation manquent et que l’orthographe 
est légèrement modifiée. 



CICERO (Marcus-Tullius). ... vert, door Coorn- 
hert. 

Delft, Br. Harmensz. Schinckel. 1614. 

Officia Ciceronis, Leerende wat yegelick 
in aile ftaten behoort te doen, befchreven 
int Latijn door der aider welfpreeckenften 
Orator Marcum s Tullium Ciceronem. Ende 
nu eerft vertaelt in Nederlantfcher fpraken , 
door Dierick Coornhert. 




Tôt Delf, By Bruyn Harmanfz Schin- 
ckel, woonende aende Voor-ftraet inde 
ghekroonde B. Anno 1614. 

In-8°, 8 ff. lim. (titre, pièce de vers : Het Boeck 
fpreeckt:, dédicace au magistrat de Haarlem, extraits 

Gand : bibl. univ. 



w J' 




de lettres d’Érasme à Jacq. Tutor, préface et table) 
et 120 ff. chiffr. 

A l’exception de quelques légères modifications 
dans l’orthographe, cette édition est conforme à 
celle de Haarlem, Jean van Zuren, 1561. Les privi- 
lèges et l’approbation ont été supprimés. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

(Altena , en Westphalie ?). s. n. d’impr. 

1575 - 



Vande beiaerden || Doope : || Corte ende 
getrouwe Waerfchou=||winghe aen allen 
Àenhangeren || der feluer / vrundtlick gbe=|| 
fchreuen : Door || Dierick Volckherts / 

Coornhert. || 




C Gedruckt Anno M. D. LXXV. || 

In-8o, sans chiffr., sign. Aij-Av [Avij], 7 ff. et 
1 f. blanc à la fin. Car. goth. 



Amsterdam : bibl. de l’église des Remontrants. 



Le f. Aij contient la préface. Ce petit traité contre 
l’administration du baptême telle qu’elle se pratique 
chez les mennonites, c’est-à-dire à l’âge de l’ado- 
lescence, paraît avoir été composé par Coornhert 
pendant son 2 e exil volontaire, qui dura de l’au- 
tomne de 1572 jusqu’au printemps de 15 77. 

Le caractère qui a servi à l’impression, est le 
même que celui qui avait été employé pour l’impres- 
sion d’un autre ouvrage de l’auteur : Van de Toela - 
latinghe ende Décrété Godes bedenckinghe ... Altena, 
1572, et cette circonstance, jointe à la date probable 
de la composition et à celle de l’impression de la 
pièce que nous décrivons, prouve suffisamment que 
les deux écrits sortent de la même officine, bien 
que la marque typographique de Jean Canin à 
Dordrecht, au titre de l’écrit : Vande beiaerden Doope , 
pourrait faire croire que celui-ci en est l’imprimeur. 
Il n’est pas improbable du tout que ces deux ouvra- 
ges composés par Coornhert durant son exil, aient 
été imprimés en Westphalie. Un examen attentif de 
la marque au titre de l’ouvrage que nous décrivons, 
et sa comparaison avec celles employées par Canin, 
nous a donné la certitude que la marque au titre de 
l’écrit de Coornhert n’est qu’une copie de celle 
de Jean Canin. Coornhert, graveur de son état, 
l’aurait il gravé lui-même? 

Cet opuscule, dont nous n’avons rencontré d’autre 
exemplaire que celui de la bibliothèque de l’église 
des mennonites à Amsterdam , a été reproduit dans 
les Wercken, III (n° 16). 



'il 




COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 
Amsterdam, Nie. Gerritsen. 1600. 



Van de beiaerden || Doope. || Corte ende 
getrouwe Waerfchou=||winghe aen allen 
Aenhangheren der || feluer / vrundtlijck 
gefehreuen : || Door || Dierick Volckherts / 
Coornhert. || 

Ghedruckt int Jaer ons Heeren / || Anno 

1600. || 

In-8°, sans chiffres, 8 ff. en tout y compris le titre 
et la préface; car. goth. 

A la fin : Me vindtfe te koop tôt Amjlerdam || op de 
Nieuw Briigh / by Claes || Gerritzë / Boeck-verkooper. || 

Réimpression de l’édition de 1575. 



Gand : bibl. univ. 



■■.-i 

.V, 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

Leiden, Christ. Plantin. 1585. 

Boëthius || vande || vertroofting || der wyf- 
heyd : || uyt t’Latyn op nieus vertaalt. || 




Tôt Leyden, || By Chriftoffel Plantyn. || 
M. D. LXXXV. || 

In-8°, 219 pp. chiffr. y compris les lim. (titre, 
dédicace, préface et vie de Boëce), 1 p. sans chiffr. 
pour les errata et 2 ff. blancs à la fin. Car. goth.; 
musique notée pour la partie en vers. 

Première édition de cette traduction. La dédicace, 
datée de Haarlem, 16 mars 1585, est adressée à la 
Chambre de rhétorique de Eglantieren (devise : In 



Leiden : bibl. univ. 



liefcC bloeyende), à Amsterdam. Après avoir remer- 
cié la Chambre qui l’a admis comme membre, Coorn- 
hert déclare qu’il a pris connaissance avec le plus vif 
intérêt de l’ouvrage publié par elle. Il fait allusion 
au livre intitulé : Twe-fpraack || van de || Nederduit- 
fche || Letterkunjl / || ôfte Vaut fpellen ende eyghenfcap || 
des Nederduitfchen taals ; || uytghegheven by de 
Kamer || In Liefd Bloeyende, || t' Amjlelredam. || Tôt 
Leyden, || By Chviftoffel Plantyn. || M. D. LXXXIV. || 
En louant les efforts faits par cette Chambre en vue 
d’épurer la langue néerlandaise et d’en formuler 
les règles, il dit qu’il a cédé aux instances de 
quelques membres qui l’engageaient à traduire un 
livre en néerlandais pur (onbevleckt Neerlandfch ). Il 
avait choisi à cet effet l’ouvrage de Boëce déjà 
traduit par lui , une trentaine d’années auparavant, 
de vieux et obscur flamand en néerlandais, mais 
imprimé avec une telle négligence que l’œuvre de 
Boëce était devenue méconnaissable. Puis il dit que, 
bien qu’il soit peu agréable de faire deux fois la 
même besogne, il a trouvé cependant un véritable 
plaisir à traduire ce livre pour la deuxième fois, 
maintenant sur le texte latin : (dit) heeft my zo wey- 
nigh / ... moghen verdrietenj ... aljt my weenigh || 
magh verdrieten ... fzelve boexken twee of driema=\\len 
int Jaar te doorlezen . Die luft dan tôt dit || werck / heeft 
myn vlite daar oôck toe zulcx || ghewackert / dat ick 
na t’voleynden zie / dat || myn voorfz.,eerfte ende mef- 
dructe overzettin=\\ghe / deze myne teghenwôôrdighe 
niet meer || en Jcliynt te ghelyckenj dan (zômen zeyt) 
een || Kat een Entvoghel. ... 



Dans la crainte que cette traduction ne fût impri- 
mée avec la même négligence que la première, 
Coornhert pria Plantin de se charger de l’impres- 
sion : wel wetende / indien || zyn L. daar toe wil- 
ligh ware / dat ick dan wel || verzekert zoude zyn / van 
met dit zelve boex=\\ken / my niet weder te Jtoten aanden 
voor=\\ghaanden Jïeen van mefdrncken. Contre toute 
attente, ten aanfchou van deze zo || zeer quade ende 
neringlôze tydê, Plantin accepta avec empresse- 
ment et continua l’impression, même après qu’on lui 
eut fait savoir qu’il restait encore dans les magasins 
des libraires un grand nombre d’exemplaires de la 
première traduction. 

Cette traduction de l’ouvrage de Boëce se compose, 
comme le texte original, de deux parties distinctes, 
l’une en vers, l’autre en prose. La traduction en 
vers comprend 39 chansons avec la* musique notée, 
respectivement de 7 , 8, 12, 7 et 5 pour les livres 
1 à 5. 

Le f. non chiffré à la fin contient les errata. 

L’ouvrage a été reproduit dans les Wercken, 
I, (no 61). 

Nous trouvons dans un catalogue (Muller, Ca- 
talogus ... van ... hollandsche godgeleerde werken ... 
Amst. 1857, n ° 465) l’ouvrage suivant : Boethius, 
Die vertroestinghe der Wyszheyt, tôt troest vanden 
bedroeffden, raedt vanden onuerstandighen , und int 
gemeen tôt aider menschen salicheit. ... Namàls wt 
den Latyne verduydtscht , vnde nv nyeu ghedruct. Tho 
Deuenter ... By Symon Steinberghen, 1557. Pet. in- 8 °, 



sign. Ai-Sv). Serait-ce là peut-être cette première 
traduction à laquelle Coornhert fait allusion? La 
date justifie jusqu’à un certain point cette supposi- 
tion. 

Vendu ioo fr., Serrure, 1872, no 325. Cet exem- 
plaire n’avait été porté qu’à 2 flor. 50 c. à la vente 
J. Koning, en 1833, n ° I 349 de son catal. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.)» 

Amsterdam, Pierre Jacobsz. Paets. — 
Paul van Ravesteyn, impr. 1616. 



Boëthius vande Vertroofting derwyfheijd : 
uijt ’t Latijn op nieus vertaalt. Door 
D. V. Coornhert. 

t’Amsterdam, Voor Pieter Iacobfs. Paets. 
Anno 1616. 

In-8o, 212 pp. chiffr. y compris les lim. (titre 
gravé sur bois, dédicace, préface et vie de Boëce). 
Car. goth.; musique notée pour la partie en vers. 

Le titre est placé dans un encadrement sous forme 
de portique ; dans la partie supérieure, un portrait de 
Coornhert en médaillon. 

A la fin de la dern. p. : H Amsterdam , Ghedruckt 
by Paiilus van Ravejîeyn . Anno 1616. 

Sauf quelques légères modifications dans l’ortho- 
graphe, l’édition est conforme à celle de 1585, mais 
sans les errata , les fautes étant corrigées dans le 
texte. 

Vendu 12 fr. Serrure, 1872, no 326. 

Une 3e édition de la 2 e traduction de Coornhert 
(revue et corrigée par F. van Hoogstraten) parut 
à Dordrecht, en 1654, une 4e en 1655, une 5e en 
1660, et une 6 e en 1680. (Voir : vander Aa, bio- 
graphe woordenboek , VI, pp. 358-359). 

Leiden : maatsch. nederl. letterk. 






COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

Gouda, Gasp. Tournay. 1610. 

— . ■ -■■—-■■■ — ■■ — “ - ■ ■■■ i 1 1 ■ 1 

Dolingen des Catechifmi / anderwerven 
blijckende in des selfs beproefde Proeve 
(Jnt Boeck Wederlegginge ende de Cenfuren 
of Berifpingen, van Arent Cornelisz. Rey- 
nier Donteclock ende Joannes Gerobulus) 
Naacktelijck voor ooghen gheftelt door D. 
V. Coornhert. Ecclefiaftes io. 12. 13. ... 




Gand : bibl. univ. 





h 

M 








Ghedruckt ter Goude by Jafper Tournay 
Anno 1610. 

In-40, 4 ff. lim., 110 ff. chiffr., 9 pp. sans chiffr. 
et 1 f. blanc à la fin. Annotations margin. ; car.goth., 
à 2 col. 

Les lim. contiennent: 10 la dédicace aux membres 
du Grand Conseil de Hollande et aux députés des 
villes au colloque de La Haye, dédicace qui avait déjà 
été imprimée dans l’ouvrage : Dolinghen des Catechif- 
mi Ende der Predicanten. ... (Gouda, Gasp. Tournay, 
1590?) et réimprimée en 1617, dans la Dispvtatie 
over den Catechifmus van Heydelbergh... Gouda, 
Gasp. Tournay; et 2 0 Cort betoogh aan ... H. H. Com- 
miffarifen inde fake der Predicanten ende Ccornhert, 
nopende de Leere begrepen inden Nederlandtfchen Ca- 
techismo., également réimprimée en 1617, dans le 
dernier des ouvrages cités. Le f. coté 1 contient : 
Aan den Chrijîelijcken ende goedtwillighen Lefer. 
Dans cet avis, qui est peut-être d’Abrah. Boomgaert 
Cornelisz., il est dit : T’Sal eenige moghen vreemt 
Jchijnen, dat dit Boecxken ,... nu in druck uytcomt , 
overmits den Autheur veele jaren overleden ... is. Dan 
ingefien zijnde dat eenighe jaren lang verfcheyden 
boecxkens ... zijn uytgegeven, daarinne ... Coornhert; 
naar fijn doot , met veele Jware befchuldiginge wort 
belajl ... behalven dat oock onlancx R . Donteclock (die 
Coornhert ... wel teghen ghefproken, maar van gheen 
dolinghe en heeft connen overtuy ghen) ende nu oock 
Doélor Francifcus Gomarus, den voorfz Coornhert 
noch niet en connen laten berujîen ... Soo en fait dan 
den Lefer foo vreemt niet vinden . ... 



Cet ouvrage tout-à-fait différent de celui qui est 
intitulé : Dolinghen des Catechifmi. Ende dey Predi- 
canten ... (Gouda, G. Tournay, 1590?), fut publié en 
1610, à l’époque où l’on avait formé le plan de con- 
voquer un synode qui aurait entre autres la mission 
de revoir la confession de foi et le catéchisme de 
l’église réformée néerlandaise. L’auteur de l’avis 
(Boomgaert?) rappelle le dédain avec lequel on ré- 
pondit à Coornhert, au synode de Gouda en 1589, en 
exprimant le vœu que, dans le cas où l’on convo- 
querait réellement un nouveau synode, le mauvais 
exemple de l’assemblée de Gouda ne fût pas suivi 
et qu’on fît droit aux réclamations justes et fondées. 

Les ff. 2 et 3 contiennent une lettre de Coornhert 
aux ministres de Delft, laquelle prouve que cet écrit 
doit avoir été composé en 1585 ou 1586, car l’auteur 
y dit : Ick heb ghelefen u Boeck / ghenaamt Wederleg 
vande Proeve uwes Catechifmi . Tis oock al by my 
beantwoordt / nu al meer dan een half J aar gheleden . 
Dock fonder meeninge va tfelve voor alfnoch in druck 
uyt te gheven / maar fo gheleghen tijt daar mede te 
beyden / dat ick (of die des lajï fullen hebben na mijne 
overlijden)... den gemeen Lants faken onfchadelijck / 
maar nut fal moghen wefen . 

Au r° du f. 4 : D . V. Coornkerts doen in defen 
handel. C’est la pièce déjà imprimée dans l’ouvrage : 
Dolinghen des Catechifmi . Ende der Predicanten , mais 
avec quelques augmentations. Au v<> du même f., 
une prière : Aen den Hooglien Vader der Lichts . 

L’ouvrage est divisé en trois parties : A. j. Deel, 



B. ij. Deel et C. iij. Deel, et finit au f. 106. Il se com- 
pose de 30 chapitres ( Doolfproke\n J) divisés en 376, 
717 et 156 articles, et contient une réfutation de la 
défense du Catéchisme- de Ioannes Gerobulus (ou 
Oudraadt) of Grobbelaar (fo hy magh heetê) of A arnt 
ende Reynier Predicanten tôt Delft . Les ff. 106 vo - 
109 r° contiennent l’adresse de Coornhert au synode 
de Gouda du 27 août 1589, imprimée antérieure- 
ment dans l’ouvrage : Dolinghen des Catechifmi Ende 
der Predicanten , et les ff. suiv. (109 v<>, 110 r° et les 
9 pp. sans chiffres), la table des chapitres, Der Pre- 
dicanten verdrayinghe ende verdnyjleringhe der H . 
Schrifturen : ... la table et les errata. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

(Gouda, Gasp. Tournay?). (^go?)- 



Dolinghen des || Catechifmi. || Ende der 
Predicanten : deffelvens zeerichey=||den 

weder opghekrabt hebbende ; die || nu 
naackter dan voor ont=||deckt zyn door || 
D. V. Coornhert. || Ecclefiaftes io. 12. 

13* Il ••• 

In-8<>, 143 pp. chiffr. y compris les lim. et 12 pp. 
non chiffr. pour la table. Car. goth. 

Les lim. contiennent : i° une dédicace au Grand 
Conseil de Hollande et aux députés qui avaient 
assisté au colloque de Coornhert avec Adr. Saravia 
c. s., tenu à La Haye au mois d’octobre 1583; cette 
dédicace est signée : D . V. Coornhert et occupe les 
pp. 3-7; 2 0 une remontrance de Coornhert au sujet 
de la continuation du colloque de La Haye, datée de 
Gouda le 27 août 1589, et adressée au synode de 
Gouda, par l’intermédiaire de EverharduS Predicant 
van der Goade (Pierre Everaerd ou Everhardi ?). 
Cette remontrance qui fut renvoyée à son auteur 
parla même voie, le 4 septembre suivant, occupe 
les pp. 8-19; 3 0 deux notes exposant les motifs et le 
but des actes de Coornhert et de ses adversaires 
(pp. 20-21). Parlant à la troisième personne, l’auteur 
de ces deux notes ne peut être que Coornhert. Les 

Gand : bibl. univ. 



dernières pp. des lim. (23-27) contiennent une lettre 
sarcastique de Coornhert à ses adversaires, les mi- 
nistres de Delft : Aan Arent Cornelisz. (Croese) ende 
Reynier Donderclock (sic, pour Donteclock) ... tôt 
Delft . 

Dans cette lettre, divisée en 21 paragraphes, 
Coornhert reproche aux ministres leur conduite au 
sujet du colloque de La Haye. Lui-même, assure-t- 
il, s’est conformé strictement au programme, les 
ministres ont fait défaut et se sont esquivés, n’osant 
plus se montrer. Dans le but de cacher autant que 
possible les défauts dont est entaché leur catéchisme, 
ils ont falsifié ses paroles dans leur écrit de 1585, 
comme il l’a démontré dans une réponse restée en 
manuscrit : Ghy willende fchynen noch wat te kon=\\ 
nen zegghenj liet uytghaan een fchrift; ghe=\\naamt 
Wederleggkinghe etc . daar inné mif=\\bruyckt ghy 
mynen naam... en=\\de bewyjt u zelvï tamelick gheoef- 
fent te zyn || in Régula falft. || Alzo meynde ghy de 
lelicke vleckê uwes || Catechifmi / fchoontghens te blanc- 
ketten. || maar dat ghyze met vuyl flyck hebt ghewaf=\\ 
fchenj zal moghen ghezien werdenj in myne || ant- 
woorde.., daar op ghemaackt || Anno 83. eh tôt noch 
toe by my om redelicke || oorzakenj niet inden druck 
uytghegheven. || (Paragr. 6 et 7). Il reproche ensuite 
aux ministres la publication de leur Libel fameux 
(voir : [A. Cornelisz. Croese] , Remonjtrantie Aen 
mijn Heeren de Staten Jlandts van Hollandt... by eeni- 
ghe Dienaren der ghereformeerde Kercke tôt Delff . ... 
Delft, 1583) qu’ils firent paraître huit ou dix jours 



seulement avant le commencement du colloque de La 
Haye, espérant que ce Libel déterminerait les Etats 
de Hollande à dispenser les ministres d’assister à ce 
colloque qu’ils redoutaient. Ils furent néanmoins 
trompés dans leur attente. (Paragr. 8 et g). En 1588, 
les ministres et leurs adhérents, irrités de voir la 
tranquillité dont jouissait Coornhert, recommen- 
cèrent les hostilités par la publication d’une défense 
du catéchisme de l’église réformée néerlandaise com- 
posée par Gerobolus of Grobbelaer (Jean Gerobulus 
ou Oudraadt) : Deze myne Jîille en rujlighe lydzaam ^ || 
heyd / heeft uwe ende der uwen onrujligheyd || zo wey - 
nigh moghen Jiillen. datmen ... van nieus teghens 
my || ... heeft in druck laten uyt=\\ghaan / een derde 
fchrift. || ... onder den name van eenen || ... Gerobo- 
lus of Grobbelaar / || die uwe hercroocken Catechifie 
Jluckeling || heeft tzamen ghegrobbelt / ende eer heeft 
wil=\\len behalen aan my ... om aïs aan || eenen dodê 
(om myn JtantvaJligh zwyghen) || ridder te werden . || 
(Paragr. 10 et 11). Coornhert, ainsi qu’il le dit dans 
le 12 e paragr., a composé une réfutation de cet 
ouvrage, réfutation restée également en manuscrit, 
et il ajoute dans le 13e paragr., que puisque les 
ministres n’ont pu supporter son silence, ils seront 
bien forcés maintenant d’entendre ses paroles. 

L’ouvrage se compose de 21 chapitres intitulés 
par l’auteur Zeericheden (ulcères), dans lesquels il 
réfute autant de passages du catéchisme de l’église 
réformée néerlandaise. Nous devons faire observer 
que cet écrit ne doit pas être confondu avec un autre 



écrit de Coornhert publié plusieurs années plus tard 
sous un titre analogue , à savoir : Dolingen des Cate- 
chifmi I anderwerven blijckende in des felfs beproefde 
Proeve ... Gouda, 1610; il n’existe d’autre rapport 
entre les deux ouvrages que l’identité de sujet. Le 
livre décrit ci-dessus, qui n’a pas été reproduit dans 
les Wercken, compte parmi les œuvres les plus rares 
de l’auteur, et l’exemplaire de la bibliothèque de 
l’université de Gand est le seul que nous ayons 
rencontré. Le titre de cet exemplaire ayant été res- 
tauré, il nous est impossible d’établir si l’ouvrage 
porte une adresse avec le nom de l’imprimeur et 
une date, mais nous n’hésitons pas à l’attribuer aux 
presses de Gasp. Tournay à Gouda, qui l’aura 
imprimé en 1590, l’année même de la mort de 
Coornhert. Dans notre exemplaire, il y a transposition 
‘ entre les deux dern. pp. du texte et les premières 
pp. de ia table. 



[COORNHERT (Dirck Volckertsz.)]. 

La Haye, Beuckel Cornelisz. Nieulandt. 

1 606. 

Van Hooft Ende Hert-sorge. Een ftichte- 
lijck Boecxken/ tôt niemants verbitteringhe 
nochte verargheringhe : maer tôt elcx nut 
ende verbeteringe / over meer als veertich 
jaer ghemaect ende ghefchreven / ende nu 
eerft in druck uyt-ghegheven. Proverb. 6. 
... Math. 6. ... 




In s’Graven-Hage, By Beuckel Corne- 
lifzoon Nieulandt. Anno 1606. 

In-40, sans chiffres, sign. A-Diij [Diiij], 18 ff. 
Car. goth. 



Amst. : académie roy. des sciences. 



Première partie de ce traité de morale de Coorn- 
hert contre les mœurs corrompues de son temps, 
et qui a été publiée par l’historien P. Bor, ami 
de l’auteur. Dans la dédicace aux membres de la 
Chambre des comptes de Hollande, Bor dit : Alsick 
feeckere tijt gheleden y et was foeckende onder eenighe 
oude gefchriften , quam my in handen dit ghefchrifte 
van Hooft en Hert-forge , t'welck inden jare 1562. 
is ghemaeft by D. V. Coornhert... t’welck hy my ... 
geleent hadde om te lefen, ende alfo my t'Jelve wel 
behaechde, haddet met Jijn ghelieven uyt-ghefchreven, 
meer dan twintich jaren gheleden ... Ende ... nam ick 
voor my t’felve cleyn boecxken, door den druck ghe - 
meen te maecken ... Le d** J. ten Brink ( D . V . Coorn- 
hert en zijne wellevenfkunste , p. 191) croit que la 
ie édition de ce traité fut publiée pendant la vie 
de Coornhert. Néanmoins la teneur de la dédi- 
cace et les mots : ende nu eerjt in druck uyt-ghe- 
gheven , nous autorisent à dire qu’il n’existe pas 
d’édition antérieure. Ajoutons que cette édition est 
restée inconnue au d r ten Brink, et que les mots 
over meer als veertich jaer ghemaect prouvent que ce 
traité doit avoir été composé vers 1566. Il a été 
reproduit dans les Wercken, (III, n° 9), où se trouve 
également une 2 e partie, (III, n<> 25), dont nous n’avons 
pas rencontré d’édition antérieure et spéciale. 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.), Lamb. d’A- 
neau et Séb. Castalion. 

S. 1 . ni n. d’impr. 1607. 

a. ) Levende- Kalck waarmede Dirijck 
Koornharts Zeepe Lichtelijck te niet wert 
gemaackt ende als eenen Roock verdwijnt. 
Gefchreven door Lambert Daneus Theolo- 
gvs. Pfal. 84. 1-10. Pfal. 139. 20-21. Ver- 
taalt uyt den Latijne in neder-Landts door 
D. V. Coornhert. Die daer by heeft geftelt 
een korte Antwoorde. Pfal. 25. 1-4-9. Waar 
bij ghevoecht is een korte berifpinge (zoo 
’t fchijnt) Caftellionis van Johannis Calvini 
Itéré (sfc) vande voor-zienieheyt Godes. 

Gedruckt int jaar onfes Heeren 1607. 

b. ) Corte berifpinghe. Vande lere Cal- 
vini vande voorfienicheydt Godes. (.‘.) Ghe- 
fchreven (zoo Calvijn ende Befa fegghen) 
door Sebaftiaen Caltellion ende by den 
felven Calvijn genaemt valfche befchuldi- 
gingen eens boeves / mette welcke hy heeft 
beftaen met hâte ende nijdt te beladen de 
lere Joh. Calvini vande verholen voorfie- 



La Haye : bibl. roy. 



nicheyt Gods. (*.*) Vertaelt door D. V. 
Coornhert. 

c.) Compas Ter Ruften, In gefprake ge- 
ftelt, tufchen Leer-gierich menfchen ende de 
waerheyt: Door D. V. C. (. Dirck Volckertsz. 
Coornhert ). 

In-8°, 94 pp. y compris les titres et les préfaces. 
Car. goth. et rom. 

La préface de la i r e pièce (pp. 3-56) est signée : 
V. E. aider dienjlfchuldighe D. V . Coornhert die om 
u te dienen : fulck loon genietende is ; ici l’auteur fait 
allusion aux injures et aux calomnies auxquels il est 
en butte. Cette pièce contient : 10 la traduction de 
la réfutation du Zeepe de Coornhert, par d’Aneau, 
réfutation qui porte pour titre : Calx viva..., et 2 0 une 
duplique de Coornhert en réponse à l’écrit de son 
adversaire. L’ouvrage de d’Aneau est divisé en 41 
chapitres et chaque chapitre est suivi de la réponse 
de Coornhert. 

La 2 e pièce contient une préface, une adresse à 
Calvin, et la réfutation de 14 passages concernant 
la prédestination tirés des écrits de Calvin par Séb. 
Castalion. Cette partie traduite par Coornhert occupe 
les pp. 57-90. 

La 3e pièce est de Coornhert lui-même. Elle est 
en vers et est divisée en 2 parties. La i r e partie se 
compose d’un dialogue de 19 vers entre Leergerig 
menfch et Waetheydt (sic, pour Waerheydt), et la 
2 e partie contient une conclusion en 27 vers, dans 
laquelle Waerheydt recommande la confiance en 
Dieu. Cette partie occupe les pp. 91-94. 

Le recueil a été reproduit dans les Wercken, III, 
( n os 19-21). 



COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

S. 1 . ni. n. d’impr. 1617. 



Twee-fpraeck : Of Vvaerheydt vry 

maeckt ? Dat is : Of waere wetenfchap van 
het quade / waerachtelick bevrijdt van 
’t quade : ende ofmen die mach hebben 
fonder te ghebruycken? Eertijdts Gevallen 
tuffchen M r . Gerardt van Mortaigne, ende 
D. V. Coornhert. (Petit Fleuron) Ioan. 8. 
verf. 31. 32. 34. ... 

Ghedruckt in ’t jaer 1617. 

In-8°, sans chiffr., sign. A2-B3 [B 4], 12 ff. 
Car. goth. 

A la fin : Begonnen 3. dagh Ianuarij, 80. (1580) des 
morghens hora 4. ende gheeyndet hora 7. 

Réimpression de l’édition de 1600. 



La Haye : bibl. roy. 




COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

Gouda, Gasp. Tournay. 1612(1610-1612). 



Eerfte Deel Der Wercken Dirck Vol- 
ckaerts Coornhert. Handelende van Schrif- 
tuerlijcke ende veel leerlijcke faken / feer 
ftichtelijck ende dienfligh voor aile lief- 
hebbers der waarheyt. 1. Thefï. 5. 20. ... 




Gouda : bibl. comm. 



Ghedruckt ter Goude, By Jafpar Tour- 
nay. Anno 1612. 

In-fol., 2 parties comprenant 6 ff. lim., 46 et 351 ff. 
chiffr., et 1 f. non chiffr. pour la table de la dernière 
pièce. Notes margin.; car. goth. et rom., à 2 col. 

Le titre ci-dessus sert de titre général aux deux 
parties. La i^e partie compte 46 ff. et la 2 e com- 
mence par un titre de départ : Tweede Deel, placé 
en tête de la pièce : Hert-spiegel Godlijcker Schrif- 
turen ... La 2 e partie a des signatures et une pagina- 
tion spéciales. Les lim., imprim. en lignes longues, 
contiennent, au v<> du titre, un beau portrait de 
Coornhert, grav. en taille-douce par J. van Lams- 
veldt, d’après Corneille Cornelisz. ou Corneille van 
Haarlem. Dans les coins supér. du portrait : Obijt 
A. o 1590. et: Ætat: fuœ 68., et, au-dessous de la 
planche, l’inscription et les deux distiques suivants : 

Theodorvs Coornhertivs Amstelredamvs. 
Quid valeant Bataui linguâ, ingenioq 3 Batauo, 

Rara inter Batauos lux, Théodore, doces. 

Quis pojlhàc crajsam Batauis affinxerit durent P 
Dijpeream , Jî quis taie quid aufus erit . 

Puis, une notice biographique sur Coornhert, pro- 
bablement par son ami Abrah. Boomgaert Cornelisz., 
de Delft, suivie de son épitaphe par H. Laurensz. 
Spieghel (église de St-Jean à Gouda), deux extraits 
de la description de la ville d’Amsterdam par Jean- 
Isaac Pontanus, concernant Coornhert, une préface 
signée: C. Boomgaert , une pièce de vers par Coorn- 



hert : Protejï teghen den Jlaap ., et la table des pièces 
contenues dans les 2 parties. 

La i re partie comprend les pièces suivantes: Van 
Godt . ; Van Christo.; Vanden Heylighen Gheejl.; Van 
Y glieloove ; Vande ongheloovigheyt. Vande Vvaar- 
heydt...; Van de Hope. ; Vande ware Penitentie,.,.; 
Ontledinghe Vande Liefde. 

La 2 e partie contient les traités dont la liste suit : 
10, Hert-spiegel Godlijcker Schrifturen ..., ff. 1-28; 
2°, Vereeninghe Van Jommighe Jtrijdich-fchijnende 
J proken der H . Schrifturen /..., ff. 29-44; 3°> Toetz- 
steen der ware Leeraren ...., ff. 45-69; 40, Vanden 
Onderfcheyt tuffchen die ware ende valfche Leere , ..., 

ff* 7°“75 ; 5°> Van Vvaarheydt Of men Vvaarheyt 

mach weten., ff. 76-80; 60, Twee-fpraack, Of Vvaar- 
heydt vry maackt ?..., ff. 81-82; 7 0 , Oorfaken ende 
Middelen vander menfchen Saligheyt ende Verdoeme- 
niffe ,..., ff. 83-119; 80, Vande Onwetenheyt der Men- 
fchen. .., ff. 120-128; 90, Dat Onverjlandigh blijven des 
Menf chen eenighe Zonde ... zy ., ff. 129-134; io°, Law 

Oordeelen /..., ff. 135-138; 110, FVw des Menfchen 
Natuerlijcke Vleefch Wonderfproock. ..., ff. 139-147; 
12°, Of de Siele / dan of de V ville zondight /... ff. 148- 
149; 130, Vande veranderinge vander Menfchen quade 
in een goede Wille..., ff. 150-156; 140, Of de Deughde 
felfjtandigh / dan door een toeval is., f. 157; 15 0 , 
Tfamenfprake of de quade willigh quaat zijn of 
onwilligh :..., ff. 158-159; 160, Tfamenfprekinghe /... 
dat hy nyet goedt en wil worden die quaadt blijft., 
ff. 160-163 ro; 170, Dattet affïerven van ’t quade licht 



valt., ff. 163^-164; i8°, Ladder lacobs , of Trappe 
der Deughden..., ff. 165-176; 190, Vande Wederghe- 
boorte ..., ff. 177-184; 200, Hoe noodigh het zy dat elck 
Menfche fekerlijck weteofhy gheloovigh is dannyet /..., 
ff. 185-187; 21°, Onderfoeck om te verftaan of men is 
doot dan levendigh, f. 188 r°; 22 0 , Korte Berichtinghe 
vander ghedachten waarneminghe ..., ff. 188 v°- 190; 
23°, Tafel vander Gheloovighen JuJlificatie..., ff. 191- 
195; 24 0 , Van wel bidden Onderwijs..., ff. 196-210; 
25 0 , Van de ware Onderdaniglieydt der Chrijïenen / .. -, 
ff. 211-213; 26°, Dat Godts Gheboden licht zijn ende 
leerlijck, ff. 214-230; 270, Dat des Duyvels met fwaar 
is ende lajîigh , ff. 231-248; 28°, W aarachtighe Aflaat 
van zonden . ..., ff. 249-267 ; 29 0 , Zedekvnst ..., ff. 268- 
335 r°; 30°, Proeve van goede rujle des ghemoedts , 
ff- 335 vo-336 ro; 31°, Opperjte goedts Nafporinghe..., 
ff- 337 - 351 - 

Les pièces 1-4, 6-9, 11, 18, 19, 23-29 et 31 de la 
2 e partie ont un titre spécial portant la même marque 
typograph. que le titre général; ces pièces séparées 
sont datées de 1610, pour les nos 2-4, 6 et 7 ; de 1611, 
pour les nos 8, 9, 11, 18, 19 et 23-28, et de 1612, 
pour les nos 1 , 29 et 31. 

C’est tout ce qui a paru de cette édition. 

Toutes ces pièces ont été réimprimées, sans aucun 
changement et dans le même ordre, dans le i er vol. 
de l’édition des Wercken de Coornhert, publiée à 
Amsterdam, par Jacq. Aertsz. Colom ou Calom, en 
1630 (1629-1632), et y forment les nos 1-32. C’est à 
la description de cette dernière édition que nous 



renvoyons pour plus de détails concernant les pièces 
contenues dans l’édition que nous décrivons ici. 

Cette i re édition des Wercken 'est extrêmement 
rare. L’exemplaire de la biblioth. communale de 
la ville de Gouda est le seul que nous ayons ren- 
contré. 



: 




COORNHERT (Dirck Volckertsz.). 

Amsterdam, Jacques Aertfz. Calom ou 
Colom. 1630 (1629-1632). 



I. (II. & III.) Deel van Dieryck Vol- 
ckertfz. Coornherts Wercken. waer van 
eenige noyt voor defen gedrudt zyn. 
Math. 5 / 16. ... 

T’Amsterdam, By Iacob Aertfz. Colom 
op ’t water inde vierige Colom. 1630. 

In-fol., 3 vol. 

Vol. 1 : 12 ff. lim. chiffr. y compris le faux titre : 
I Deel van Dirck Volckerlfz . Cornherts (sic) Wercken 
et le titre, et 554 (566) ff. chiffr. d’un coté. Notes 
marg. ; car. goth. et rom. à 2 col. 

Le titre, gravé en taille-douce, représente une 
espèce d’autel au-dessus duquel le nom de 
l’auteur, Dierryk Volkaarsen Koornhart, allégorisé. 
L’allégorie se compose d’un lustre tenu par une 
main sortant des nues et entourée de rayons. Les 
branches du lustre sont formées d’oiseaux et de 
serpents qui portent des flambeaux. La partie supé- 
rieure du lustre se compose d’une couronne formée 
des lettres RYK surmontées des armes de la ville 
d’Amsterdam couronnées, et la partie inférieure, d’un 
cœur d’où sortent des épis de blé. Du côté droit de 



Leiden : bibl. univ. La Haye : bibl. roy. 
Gouda : bibl. comm. Utrecht : bibl. univ. 
Brux : bibl. roy. Amsterdam : bibl. univ. 

Gand : bibl. univ. 



l’autel, entre les emblèmes de la liberté et de la 
contrainte de la conscience, se tient debout Coorn- 
hert foulant aux pieds le masque de la duplicité. De 
la main droite, posée sur l’autel, il tient un compas, 
et de la gauche, une lunette d’approche. A gauche de 
l’autel, une femme (la Vertu chrétienne) également 
debout, la tête entourée d’une auréole. De la droite 
elle tient un livre fermé et une branche d’olivier, et 
de la gauche, reposant sur l’autel, un stylet; à ses 
pieds se trouvent les emblèmes du péché originel 
qu’elle écrase, et ceux de la concorde. La partie infé- 
rieure de la gravure contient trois figures allégoriques 
faisant allusion aux vertus cardinales et à l’amour du 
prochain. Deux de ces allégories sont placées dans 
des cœurs d’où sortent des épis de blé, et font ainsi 
encore une fois allusion au nom de l’auteur; ces 
figures sont accompagnées de quelques citations de 
textes de la Bible, savoir: Luc. X: 27 et Matth. 
V : 3-6; Matth. X : 16 et Tob. IV : 12; Matth. VII : 
14 et V: 7-10. 

Les lim. contiennent : 10 la notice biographique 
sur l’auteur suivie de l’épitaphe de Coornhert de 
l’édition des Wercken, Gouda, Gasp. Tournay, 1612; 
2° quelques témoignages élogieux concernant l’au- 
teur d’Is. Pontanus, de Juste Lipse tiré d’une 
lettre du 28 mars 1587 à H. Laurensz. Spieghel 
et d’une autre probablement au même du 4 mars 
1591, de H. Laurensz. Spieghel, tiré d’une lettre à 
C. Boomgaert, datée du 30 nov. 1590, d’Artus van 
Brederode, conseiller à la cour provinciale de Hol- 



lande et neveu de Coornhert, au même Boomgaert, 
du 3 févr. 1591, et de deux lettres de Hugues de 
Groot à M. V. H. Wilms, datées de Paris, 1629 et 
31 déc. 1631; 3 0 la préface signée: C. Boomgaert ; 
40 la table du 1er volume. 

Ce vol. contient les pièces suivantes : 

1. ) Van Godt. ..., Van Christo . ..., Van den Heyli- 
ghen Gheejl., Van T’Gheloove. ..., Vande ongheloo - 
vigheyt. ..., Van de Vvaerheyt. ..., Van de Hope. ..., 
Vande ware Penitentie / ..., Ontledinge Van De 
Liefde. ... (ff. chiffr. 1-46). 

A la fin de l’art. Van de Hope l’avis suivant : Op 
defe maniéré heeft defen Autheur ... een feer groote 
menichte van de byfonderjle woorden ... der heylighe 
Schrift ... befchreven ende ontledet / ’twelck ... om dit 
boeck niet te befwaren/ tôt andere gheleghentheyt na- 
ghelaten is . ; malgré cet avis on y a ajouté les deux 
articles qui suivent. C’est le recueil de textes tirés 
de la Bible que l’auteur comptait mettre en ordre à 
Delft en 1587, lorsque le séjour dans cette ville lui 
fut interdit. Voir : N aam-fcherm, (Gouda, Gasp. 
Tournay), 1590. 

2. ) Hert=spiegel Godlijcker Schrifturen... Ghefchre- 
ven inden J are 1589... (Marque typogr. qui suit). 
Te Amjtelredam ... 1632. A la fin : Tafelken vande 
maniéré van bewijfinghe in Schriftuyrljcke faken ... 

L’auteur expose dans cette pièce, qui occupe les 
ff. 1-28, que l’Écriture Sainte est très claire et 
qu’elle doit être lue sans gloses ni commentaires 
faits par les hommes. 




O 




3. ) Vereeninghe Van fommighe Jîrijdich=fchijnende 
Jproken der H . Schrifturen /... (Marque typogr. no i). 
Te Amsterdam , ... 1631. 

Cette pièce, qui n’est pas signalée dans la table, 
occupe les ff. 29-44; l’auteur y cherche à faire con- 
corder plusieurs textes contradictoires de la Bible. 

4. ) Toetzsteen der VVare Leeraren ... 




Te Amsterdam, ... 1631. 

La pièce occupe, y compris le titre, la préface et 



la table, les ff. 45-69. A la fin de la préface, un avis 
concernant les traductions de la Bible consultées 
par l’auteur, et au v° du 68 e f. : Ghedaan den 15. 
Novemb. 1581. Elle a été composée à la requête de 
quelques amis qui ne savaient quel parti prendre 
onder fodanighen Babelfche verwerringe van Leeraren . . . 

5. ) Van den Onderfcheyt tuffchen die ware ende 
valfche Leere ... (Marque typogr. no 1). Te Am- 
sterdam, ... 1631. 

Cette pièce occupe, avec le titre et la préface, les 
ff. 70-75. A la fin de la préface : Ghefchreven den 
xxj. Januarij I Anno 1589. by ... D. V . Coornherdt . 

Chap. xxxiij : Die ware Leere houdt dat die Waar- 
heydt vrymaackt den Jongheren Chrijli ... die valfche 
Leere / dat oock d’alâerheylighjle kinderen Godes niet 
waarlijck door Chrijium / ... zijn vry gemaackt van 
de zonde / . . . 

6. ) Van Vvaarheydt (ff. 76-78 r°) — Of men 
Vvaarheyt mach weten. (ff. 78vo-8or°). A la fin : 
Anno 1565. 

Essai de réfutation du scepticisme. La vérité c’est 
la connaissance des choses d’après leur forme, non 
pas d’après leur nature. Dieu seul connaît la nature 
des choses, sa grâce accorde cependant à l’homme 
l’idée de leur forme; c’est en cela que consiste la 
vérité humaine. Cette pièce est suivie d’un dialogue 
entre Coornhert et Abr. Ortelius; conclusion: Die 
dan anderen mit mach zijn / ende niet en is om fijn 
felfs nut of veylighe riijtj is een onnut lidt aan 
’tlichaam... Hy doet onrecht ende fonde ... 



y.) Twee-spraeck , Of waarlieydt Vrymaeckt ?... 
(Marque typogr. no i). VAmsteldam,... 1631. (ff. 81- 
82). Copié sur les éditions de 1600 et de 1617. A la 
fin, au lieu de l’avis signalé dans la description de 
ces éditions, il y a : Anno 1580. 

8. ) Oorsaken Ende Middelen vander Menfchen Sa- 
ligheyt ende Verdoemeniffe. ... (Marque typogr. n° 1). 
VAmsteldam, ... 1631. (ff. 83-119). 

Conforme à l’édit, publ. en 1603 (par H. Barentsz., 
à Amsterdam). 

9. ) Van De Onwetenheyt dey Menfchen... (Marque 
typogr. no 2). VAmsteldam , ... 1631. (ff. 120-128). 

A l’exception de quelques changements dans la 
distribution, l’édition est conforme à celle s. 1. ni n. 
d’impr. (Haarlem, Ant. Ketel, c. 1583). 

10. ) Dat Onverflandigh blijven des Menfchen eenighe 
zonde ende oorfake van aile Doolinghen zy,.. (Portrait 
de Coornhert : Obijt An° 1590 Ætat. 68., gravure 
sur bois par Chr. vanSichem). VAmsteldam,... 1631. 
(ff. 1 29-134). A la fin, quelques sentences de Platon 
au sujet du péché signées de la devise de Coornhert : 
VVeet of ruft. 

11. ) Vant Oordeelen... (ff. 135-138). A la fin : 
Gefchreven Anno 1564. 

Exposé de l’opinion que tout jugeme’nt sain et, 
par conséquent, chaque action dépend du vrai savoir. 

12. ) Van des Menfchen Natuerlijcke vleefch Won- 
derfproock... (Marque typogr. no 2). VAmfleldam,... 
1631. (ff. 139-147). 

Conforme à l’édition imprimée (par Ant. Ketel à 
Haarlem) en 1581, à l’exception de deux textes de la 



Bible imprimés ici au vo du 147e f. et qui manquent 
dans l’édition de 1581. 

13. ) Of de Siele / dan of de V ville zondight / On- 
derfoek. (ff. 148-149). A la fin : Anno 1563. 

Exposé de l’opinion que l’âme créée par Dieu 
n’aurait pu pécher, si la volonté considérée comme 
souveraine de l’âme et émanant de l’homme seul, 
ne l’avait séduite. 

14. ) Vande veranderinge vander Menfchen qnade in 
een goede Wille... (ff. 150-156). A la fin : Hier aan 
ontbreeckt wat / t’welck verduyjlert ofte verloren is : 
Doch hebben daaromme het voorgaande om de Jlichte - 
lijckheyts wille / niet konnen nalaten . 

15. ) Of de Denghde felfjlandigh / dan door een 
Toeval is. (f. 157). A la fin : Anno 1565. 

Conclusion : la vertu existe dans l’homme à l’état 
de possibilité, c’est la raison qui doit développer 
son existence réelle. 

16. ) Tfamenfprake of de quade willich quaat zijn 
of onwilligh : ... (ff. 158-159). 

L’opinion de l’auteur est : dut fy willig quaat 
zijn... Want die niet quaat en is / en mach's oock niet 
onwilligh zijn. 

17. ) T famenfprekinglie / ... dat hy niet goet en wil 
worden die quaat blijfi. (ff. 160-163 r<>). A la fin : 
Ghemaackt den 4. February / Anno 1568. (Stilo com- 
muni) in de Ghevanckenijfe des Hertoghen van Alva :. 

Dialogue entre C. (Coornhert) et H. : Onverftant 
blijckt dan d’eenighe verleyder eude (sic) verderver 
uwer Zielen te wefen / door haar komet dat ghy het 



bejle niet kennende / tjelve niet en begheerdr (sic) 
nochte en wilt ... des Menjchen onwijfe begheerten zijn 
d'Oorfpronck van aile fijn jammer ende verdriet . ... 

18. ) Dattet afjlerven vaut quade licht valt. (ff. 163 
v°- 164). 

...Men wil immers niet loochene / dat die Z onde ... 
den Zondaar vyandt / lajligh / pijnlijck ende verderf- 

lijckê is Hoe foudet dan lajligh I ... niet lujligh 

vallen fulcken quaden ende verderjlijcken vyandt te 
verlaten ende te vernielen /... 

19. ) Ladder Iacobs , Of Trappe der Deughden : ... 
(Fleuron typograph.). Tôt Amjlerdam ... xvj c . xxxij 
(ff. 165-176). A la fin du v° du f. 175 : Martij Anno 
1584. Stilo novo. 

Exposition de la thèse : Dat is dan de Wortel van 
aile ware Menfchelijcke WijJI'ieydt : bejlaende in ware 
kenniffe van eyghen fnootheyt ende van Godes goet- 
heydt . ... 

20. ) Vande Wedergheboorte , ... (Fleuron typogr.). 
Tôt Amjlerdam , ... xvj c. xxxij . (ff. 177-184). Au v° 
du titre, une dédicace à Nie. vander Laan ou Verlaen, 
bourgmestre de Haarlem. Au r« du f. 178 : Aan den 
Goethertighen Lefer, signé : D. V. Coornherts. Die dit 
Jchreef Anno 1581., et au v° du f. 184 : Anno 1574. 
D. V. C. Il paraît résulter de ces deux dates que 
l’ouvrage fut composé en 1574 et qu’il a été imprimé 
pour la i e fois en 1581. 

Coornhert expose la thèse que ce n’est que l’intel- 
ligence qui guérisse des erreurs. Il ne peut donc être 
question de régénération que chez l’homme qui a l’in- 
telligence développée. 



21. ) Hoe noodigh het zy dat elck Menfche feker - 
lijck wete of liy geloovigh is dan nyet /... (ff. 185-187). 

Het waarachtighe... Gheloove houde ick te wefen een 
gave Godes / daar door de ontfangher van dien ontwij- 
felijcken houdt voor Waarheydt / dat Godt is / Godes 
Woordt vajîelijck betrout / ende fijne goedtheyt waar- 
delijck bemint. ... Het ... valfche Geloove is by allen 
den genen ... die alleenlijck metten monde gheloovende , 
ken Jelven bedrieghen : ... die daar fegghen dat fy 
Gode kennen , maer hem metten wercken verfaecken : 
ende by die daar fegghen Heere, Heere, fonder te doen 
den wille des Vaders... 

22. ) Onderfoeck om te verjlaan of men is doot dan 
levendigh . (f. 188 r°). 

23. ) Korte Berichtinghe vander ghedachten waar - 
neminghe. Ende Den naaften wegh om te moghen 
komen tôt kenniffe van fijns felfs Jîate... (ff. 188 v<>- 
190). 

24. ) Tafel vander Gheloovighen Juftificatie ... (Por- 
trait de Coornhert, par Chr. van Sichem). f Amster- 
dam,,.. 1631. (ff. 191-195). 

Conforme à l’édition de Haarlem, Ant. Ketel,i582. 

25. ) Van wel bidden Onderwijs... (Portrait de 
Coornhert, par van Sichem). V Amsterdam ,... 1631. 
(ff. 196-211 [210]). 

Conforme à l’édition : S. 1 . ni n. d’impr. ni date 
(Haarlem, A. Ketel, c. 1582). 

26. ) Van de ware Onderdanigheydt der Chrijtenen / 
... (Portrait de Coornhert, par van Sichem). V Am- 
sterdam,... 1631. (ff. 211-213). 



Conforme à l’édition : Ghedmckt int Jaer / 1581. 
Den eerjten December. (Haarlem, Ant. Ketel). 

27. ) DatGodts Gheboden licht zijn ende leerlijck. ... 
(Portrait de Coornhert, par van Sichem). t' Amster- 
dam,... 1631. (ff. 214-230). A la fin : Anno 1564. 

Ouvrage polémique-éthique contre la doctrine de 
la corruption de la chair; l’amour de Dieu est la vie 
réelle de l’âme. 

28. ) Dat des Duyvels wet fwaar is ende lajîigh. ... 
(Portrait de Coornhert, par van Sichem). f Amster- 
dam. ... 1631. (ff. 231-248). 

Continuation du sujet traité dans l’ouvrage pré- 
cédent. 

29. ) W aarachtighe Aflaat van zonden. ... (Portrait 
de Coornhert, par van Sichem). t’ Amsterdam, ... 
1632. (ff. 249-267). Au vo du titre, une dédicace à 
Franç. Coornhert, frère de l’auteur, au f. 250, une 
préface sous forme de dialogue entre Ghereformeerde 
et Coornhert , et au v° du f. 267, à la fin : Anno 1580. 

Ouvrage sur la même matière que les deux 
précédents : G. ... Dat hebdy vafl bewefen / ... dat 
Chriflus... die zielê der geloovigen... genee/î waarach- 
telijc I nyet imputativelijck : geheelj nyet ten halven.... 
C. Soo ijl dan oock fekerder dan feker / dat de ghe - 
loovige menfche... hier inder tijt defen ware Aflaat 
hebben ende Gode na zijnen gebode oprechtelijck onder- 
danigh zijn. 

30. ) Zedekvnst, Dat is / Wellevens knnfie /... (Por- 
trait de Coornhert, par van Sichem). f Amsterdam,... 
1632. (ff. 268-335 r°). Le r° du f. 269 contient : 



Extrad uyt Jommige Brieven gefchreven by ... I. Lip- 
fmm a an fijnen Vrundi 77 . L. S. (Spieghel)... datées 
du 26 mars 1587 et du 4 mars 1591; au v°, un 
sommaire de l’ouvrage. Conforme aux éditions : 
(Gouda, Gasp.Tournay), 1586, et Amsterdam, Bern. 
Adriaensz., 1596, mais la table générale a été omise. 

31. ) Proeve van goede rufte des ghemoedts. (ff. 335 v° 
et 336 r°). A la fin : Ick hebbe ghefeydt . , suivi d’un 
erratum appartenant à l’ouvrage : Van de ware 
Onderdanigheydt , (no 26). La même pièce a été impri- 
mée encore une fois dans ce même volume (no 36), 
et a été reproduite à la suite de l’ouvrage : Ethica... 

1630. 

32. ) Opperjïe goedts Nafporinghe ... (Portrait de 
Coornhert, par van Sichem). ... VAmJïeldam , ... 
1632. (ff. 337-C352])- 

Conforme à l’édition de Gouda, Gasp. Tournay, 
1590. 

33. ) Consistorie, Handelende van ’t niet hanter en 
des Nachtmaels /... (Vignette : St Jean prêchant, 
avec la légende : Betert. V . Want H et. Coninckrycke. 
Der. Hemelen. Is. Naby . Mat. 3.) T’ Amsteldam , . . . 

1631. (ff. [353]-364). 

Dialogue sur la liberté de conscience entre Mari- 
muth, les Leeraers van Aldenkercken et lob van ghenen 
parten . Dans la préface l’auteur dit : ... Wie hadde 
een wel ghehoopt, dat wy , na dat h et Tyrannifche 
Inck vande groote bloedtjîortinghen ont religions faken 
niet fonder groote bloedtjlortinghe van den halfe was 
gefchuddet, ten laetjten noch... de ghewenfchte vry - 



heydt inden Confcientien wat ghenoten fonde hebben? 
Wat fietmen nu doch (leyder) minder worden ? ... Voor 
eenen verdreven Hifpanifchen Inquijition verneemtmen 
verfcheyden andere . Elck maeâ fich felfs een Inquifi- 
teur over een anders gheloove, elck wil anderen na 
zijnen pype doen danfen, ende elck wil ghebieden over 
een anders confcientie. ... Le f. 364 contient un épi- 
logue signé : G. G. L. B . H. 

34. ) Gesprake Met de VVaterlantfche Ghemeente , 
tuffchen Ian Help-lvst , ende Meynaert Slvypwyck 
gevallen, 1587. 11. 29. tfavonts tôt Alckmaer. (ff. 365- 

370). 

Cette pièce contient deux dialogues concernant les 
querelles entre les Mennonites (Waterlandsche et 
Vlaamsche) au sujet de l’excommunication. Le second 
dialogue, commençant au r° du f. 368, est daté : 
1587. 11. 30. fmorghens. Helpluft représente les 
Flamands, Sluypwyck les Waterlanders. 

35. ) Een Cor te befchrijvinghe van Pijne ende Droef- 
heydt . (ff. 371-373 r°). A la fin : Eynde Anno 1556. 
den 22. Maert . Door D . V . Coornhert. 

Cette pièce est le premier écrit sorti de la plume 
de Coornhert avec date certaine. 

36. ) Proeve Van Goede rufte des gemoedts. (ff. 373 
r°-374). A la fin : Finis defen 25. Iunij, 1587. 

Cette pièce avait déjà été imprimée dans^ce même 
vol., mais sans la date à la fin. Voir no 31. 

37. ) Vande Sendinghe / ... (ff. 377-38 3 [375"38x]). 

Deux dialogues entre Vrunt (Mennonite) et Coorn <- 

hert au sujet de la mission des ministres mennonites. 



38. ) Van H Overheydts Ampt. Oft een Chrijîen 
mach bedienen... (ff. 383 vo-387 r<> [381 vo-385 r<>]). 

A la fin : Aen Hans van Rees (de Ries), ende 
fijne goede vrunden, Anno 1580. 4. 16. Cette pièce 
est suivie d’une autre sur la même matière : Van 
3 1 Overheydts Ampt . Na-Sporingh. ... (ff. 384 v<> - 
387 r° [382 vo - 385 ro]), signée : Bogaert, awer 
Overjîen . Anno 89. in November. 

39. ) Der Maeghdekens Schole , Comedia . ... (ff. 387 v° 
[385 vo] - 399 r°)- 

Moralité en 5 actes et en prose. Les personnages 
sont : Chrijtiana Philofophia, Iohanna, Humilitas , 
Galilea volubitis, Mifericors, Curiofitas , Opinio per- 
verja , Defidia , Detraclio, Superbia, Voluptas , Veri- 
tas , Idida t Æneas , 2 Nichte et Prava Confuetudo. 
Leçon de morale à l’adresse des jeunes filles. 
Conseils donnés à une novice, Johanna, qui vient 
d’entrer dans un pensionnat , et qui devient plus tard 
la fiancée d’Æneas. 

40. ) Van Den Boom Des Levens ... (ff. 399 v° - 
410 r°). 

Contient 9 dialogues en vers entre : Adaias (tejîis 
Domini) et Achimoth (Frater mortuis); le serpent et 
Ève ; Ève et Adam ; Dieu, Adam, Ève et le serpent; 
Caïn et Abel; Dieu et Caïn; Abraham et Sara; Abra- 
ham et Loth; Dieu, Abraham et l’Écriture Sainte. Le 
dialogue entre Abraham et Sara porte à la fin la 
date : 15. 6. 70. (15 juin 1570), et celui d’ Abraham et 
Loth : 17. 6. 1579. (17 juin 1579). 

41. ) VVare aflaet van zonden /... (ff. 410VO-415 r°). 



Dialogue entre Jésus et la Samaritaine. 

42. ) Paradoxa. ... (ff. 415 vo-420 r<>). A la fin : 
Eynde den Elfden Decembris , Anno 1558. 

Dialogue entre Opinie et Experientie . La dernière 
reproche à la première, qui représente les calvinistes 
rigoristes, d’enseigner à tort qu’un chrétien, tout 
croyant qu’il soit, ne peut jouir de la paix et de la 
tranquillité de l’âme , aussi longtemps qu’il se sent 
imparfait. 

43. ) Vierschare. (ff. 420 vo-434 r° [435 r°]). 

Dialogue entre : Rechters, Klager, Verweerder , 

Tuyghen, Secretaris et Tael-Luyden, au sujet de 
l’intolérance de Luther à l’égard de Zwingle, et de 
celle de leurs disciples entre eux. L’auteur blâme 
particulièrement quelques expressions de Luther 
tirées de son ouvrage : Kurtz Bekentnis vom H . Sa - 
crament. 

44. ) Openinghe Van den grondt der waterlandtfche 
Kercken... (ff. 434 v<> - 437 [435 vo - 439]). A la fin : 
88. 8. 19. 

Cette pièce contient le récit des efforts faits par 
Coornhert en faveur d’un tisserand mennonite, Jean 
Doornaert, qui avait des démêlés avec Jacques 
Jansen, ministre mennonite à Alkmaar, pour avoir 
prononcé quelques exhortations dans une société de 
coréligionnaires. Voir, au sujet de la même matière, 
le no 37 : Vande Sendinghe. La pièce est suivie 
d’une lettre, adressée à la communauté mennonite 
d’ Alkmaar, datée de Haarlem le 7 août et signée : 
I'acob Arentfz., Sybrich Pieterfz., Maritgen Iacobs, 



m±1£jk.l, wercKen. 



Aelet Gerrits, Grietgen Lenerts, Trijntge Willems et 
Ian Ianfz. 

44 bis ) Volglit den Jnhoadt eens Briefs \ den laetjïen 
dagh Novembris j Anno 78. ghefchreven ... aen Iacob 
Ianfz . ende H . de R . (Hans de Ries). Cette lettre est 
signée à la fin : D . V. C. (Dirck Volckertsz. Coorn- 
hert). f. 438 [440]. 

45.) Verfcheyden V famen-fpraken , (ff. 439-461 r° 
[441-464 r°]). Ce recueil forme la 2 e partie du 
Kruyt-hofken (vol. III, n° 8) et contient des dialogues 
sur les matières suivantes : 1 , Onwijfe Raedt-gliever ; 
2, Valfche fuyveringhe ; 3, Af-Jlervinghe van ’ t quade; 
4, Van ’t niet hanter en des Nachtmaels ; 5, Van H Godt- 
wefen der Libertijnen ; 6, OfH. N . (Hendrick Niclaes) 
Schriften beter fijn dan die H. Schriftare . Dans ce 
dialogue, N. dit qu’il tient de H. Jansz. van Naer- 
den, disciple de H. Niclaes lui-même, que vers 
ï 5 73 celui-ci était en désaccord avec son maître; 

7, Sondigh blyven ont niet hooveerdigh te worden ; 

8, Wter Kercken dienft blijven. L’auteur y raconte 
l’histoire d’un réfugié néerlandais (1568) qui habi- 
tait une petite ville au-delà des frontières et qui 
allait parfois à l’église catholique pour entendre le 
sermon, mais sans jamais assister à la messe. 
S’agirait-il ici de Coornhert lui-même ? 9, Van fijn 
beft te doen ; 10, Vande Hope opten oprechtinghe 
vanden rijcke Chrifti hier op aerden uytterlijck; 
(11), Van overfettinghe der H. Schriftueren . L’un des 
deux personnages défend la traduction de la Bible 
de Séb. Castalion ; 12, 0 / Toornigheydt den Toor - 



nigen zy aengeboren; 13, Bekommerde om V rechte 
ghebruyck des Nachtmaels ; 14, Van ’t Olizel der 
krancken; 15, Of Adam wys was voor den val ; 

(16), Van ’t mefbruyck van Allégorie ; 17, Onghe- 
fontheydt; 18, Van ’t gemeen mifbruyck des avont- 
maels ; 19, Van te willen datmen beter waer ; 20, Vali- 
de verdoemeniffe der kinderkens ongedoopt Jlervende; 

21, Vander Heydenen falicheyt; 22, Redene van des 
Auteurs fchrijvens . 

46. ) Op ’t beclagh van ’t mejbruyck Des Avontmaels . 

(f. 461 v° [464 v 0 ]). 

Pièce de vers; 12 couplets de 6 vers chacun. 

Elle ne se trouve pas dans le Lied-boeck . 

U 

47. ) Oordeelen van een ghemeen Landts Leere. 

(ff. 461-466 r° [465-470 r 0 ]). 

Dialogue entre Splinter et Coornhert au sujet du 
pouvoir de l’autorité civile en matière de religion. 

La personne introduite sous le nom de Splinter est 
Jean Splinter Woutersz. à Delft, intendant de deux 
couvents de femmes, dont l’un à Delft, et l’autre à 
Schiedam, personnage réel ou imaginaire, qui figure 
dans un recueil de pièces de rhétoriciens intitulé : 

J an Splinters Tejlament, met noch twee schoone refe- 
reynen . Reess, Derick Wylicx van Santen, 1584. 

48. ) Edelman, Graeu Monick, Luteraen. (ff. 466 v°- 
468 [470 vo - 472]). 

Dialogue, entre les trois personnes citées, au sujet 
de la vie monastique. Edelman (Coornhert) accuse 
les moines de paresse, d’hypocrisie et de fourberie. 

Le moine riposte, et Edelman finit en disant : Adieu 

V, 



Monick. Gave Godt dattevveel falcke Monicken waren. 

49. ) Vanden aengheheven dwangh inder Confcientien 
binnen Hollandt. Ghefpraecke tnjfchen B. F. C. (D. 
V. Coornhert) en N. F. L. (Nicol. Verlaen ou van- 
der Laan, bourgmestre de Haarlem), (ff. 469-472 ro 
[473-476 r°]). 

Dans cet écrit, Coornhert se plaint vivement des 
Etats de Hollande, qui lui défendent, sous peine de 
bannissement ou d’emprisonnement, de démontrer, 
par écrit ou autrement, les erreurs des ministres de 
Delft. A la fin : Begonnen ende voleyndt den 7. No - 
vember 1579. 

50. ) Bat yemandt te Jlryden mach hebben teghen 
zijnen zondelijcken lajlen / ende des niet te min een wa- 
rachtich Chrijîen mach zijn. (ff. 472 v° - 473 [476 v° - 
478]). A la fin : Eynde den 76. May 18. (sic). 

Cette pièce diffère peu de celle qui est intitulée : 
Clocke=gheJlagh teghen den fmoockenden brandt eender 
(nieuwer) gemackelicker Secte / ... Leyden, J. Theu- 
nifz., 1601, et reproduite dans les Werckèn, III 
(n° 5). Ici l’auteur dit que l’ouvrage d’Ar. Barentsz. 
dont il combat les opinions, est intitulé: Een klaere 
befchrijvinghe aller Antichrijlen , et qu’on y trouve 
notamment la thèse : Bat de Chrifienen metten Vleef- 
fchelijcken Injlen niet en hebben te Jtrijden. Dans le 
Clocke^gheflagh on ne trouve pas ces particularités. 

51. ) Vanden thien Maeghden , ... Tragica-come- 
dia . ... (ff. 466-472 [479-485]). A la fin : Ghefchreven 
den 6. febr. 76. 

Moralité, en prose mêlée de vers, sur la parabole 



des cinq vierges sages et des cinq vierges folles. 
Les personnages sont : Gratia Dei Prœveniens , Mi - 
fericordia, Modejlia feu humilitcis , Fiducia in Deum, 
Vigilantia et Perfeverantia qui représentent les 
vierges sages. Philautia, Super bia, Incredulitas, Cu- 
riojîtas et Inconjlantia représentent les cinq vierges 
folles. 

52. ) Aertzenij der zielen. ... (ff. 472-479 [486-488]). 
Satire contre les querelles religieuses dans les pro- 
vinces septentrionales des Pays-Bas. Le malade 
désigne la cour opulente (de vette hove) comme étant 
la pharmacie qui contient des remèdes contre son 
mal; on y trouve les docteurs Pape, Luther et 
Calvin; puis il indique encore une autre pharmacie 
à l’enseigne de l’Obscurantiste (alwaer uythanght de 
Duyjîerlingh) où l’on trouvera quelques charlatans, 
dont le principal est Menno. 

53. ) Schole der deughden. ... (ff. 476-484 r° [489- 
498 r°]). A la fin : Den 29. May 1576. 

L’auteur expose dans ce dialogue entre A et B 
l’opinion : dat God den Menfche niet en treckt tôt 
Chrijlum zonder des Menfchen medewerckinghe ende 
willich toejlemmen / dat des Menfchen wille niet fonder 
zijn toedoen werdt verandert / ende dat Godes gave 
gheen noodtwanck is... 

54. ) Bedacht fchynende met te brenghen dat die 
Roomfche Kercke beter zy dan der Ghereformeerden. 
(ff. 484 v° - 485 [498 v° - 499]). 

Le manuscrit autographe de cette pièce est déposé 
à la bibliothèque de l’église des mennonites à Am- 
sterdam. 



55-) Ander ende corter bewys van mijne ... woorden / 
dat de Roomfche kercke beter zy dan der Gereformeer- 
den . (ff. 485 vo - 486 [499 v° - 500]). 

Dans les deux dernières pièces, l’auteur discute 
un prêche tenu par Thomas van Thielt, le 1 mai 
1:577. Coornhert dit dans la 2 e : Blijckt dan dat inde 
Roomfche Kercke no ch zy louter gondt Çt zy dan foo 
weynich aljl zy) ende zijnder Gereformeerden Kercken 
niet dan enckel fchuym fonder goût ... foo dat defe geen 
Kercken zijn / ende de Roomfche Kercke de ware Kercke 
zy. Soo moet ick bekennen daer inné ghedoolt te hebben 
dat ick der Gereformeerden Kercken / geen Kercken 
wefende I gheleken hebbe byden Roomfchen Kercke 
die uyt der Gereformeerden eyghen Schriften fchijnt 
de ware Kercke te wefen / want ick dan dit goudt 
t’onrecht hebbe ghefeydt beter goudt te zijn dan dat 
fchuym I gemerckt fchuym geen goût en is. ... Il 
résulte de ces deux pièces que, d’après Coornhert, 
l’Église catholique, bien que corrompue, est la vraie 
Église visible. La 2 e pièce fut envoyée à P. Jansz. 
Kies, bourgmestre de Haarlem, le 2 mai 1577, avec 
prière de vouloir la remettre au ministre Thom. 
van Thielt. Voir aussi : Vande Leydtfche difputatie 
warachtich verhael ... S. 1 . ni n. d’impr., 1583, et 
Wercken, III (no 11). 

56. ) Lied=Boeck ... nu ver beter t en verryckt; avec 
le Byvoeghfel . (ff. 487-509 r° [501-523 r 0 ]). 

Conforme à l’édition : t’Amflelredam By Hernie 
Janfzoon (Muller), s. d. 

57. ) Vyfthien ghedichten van ’smenfchen innerlijcke 



- 















en uyterlijcke behoefte . (ff. 509 vo- 513 [523 vo- 527]). 

Quinze pièces de vers sans titres spéciaux, mais 
indiquées dans la table sous le titre ci-dessus. 

58. ) VVat hanteringh nutjle is om den kinderen te 
leeren . Gherijmt op ’t dif cours gehadt met Willem 
Jorifz. Anno 1595. 16. Iunij. (ff. 514-515^ [528- 
529 r°]). 

Pièce de vers en 26 couplets de 6 vers chacun. 
L’auteur étant mort le 29 oct. 1590, la date Anno 
1595 doit être fautive. Faudrait-il lire 1559? 

59. ) Vande Nieuwe tydinghen . (ff. 515 [529]). 
Pièce de vers en 15 couplets de 6 vers chacun. 

Dans le 5 e couplet l’auteur dit : 

Maar van ’t vol ex ftaat I welcx boofheydt ick noyt foo 

[grof II fach / 

Lujl myn Penne met u; aldervrundtlijckjïe Plof // Jlach ; 
Een weynich vrymoedelijck te Philo fopher en. 

Ces vers furent donc probablement adressés à Ant. 
Hofslach, docteur en droit, époux de Marie Hanne- 
mans à laquelle Coornhert dédia la i re partie de son 
Lied-boeck. 

60. ) Bedencke vander Nederlanden Noodt ende 
Hulpe . (ff. 518-519 [530-531])- 

Coornhert proclame la nécessité de mettre à la 
tête du gouvernement un chef, soit du pays soit de 
l’étranger, sinon le pays doit devenir inévitablement 
la proie des Espagnols. L’élection d’un prince étran- 
ger n’est pas conforme à ses vœux. D’autre part le 
choix d’un chef indigène se porterait vraisemblable- 
ment sur un calviniste, ce qui pourrait compro- 



. r, 







mettre la paix intérieure, les calvinistes étant, par 
leur intolérance biefi connue, les ennemis déclarés 
de la liberté de conscience et de tout autre culte. Il 
craint aussi noch een veel grooter ende alghemeynder 
aert van Landtfaten / foodanich wejende ghezindt / dat 
fy het gheldt boven aile dinghen beminnen .. Cette 
pièce est suivie d’une autre, sans titre et non indi- 
quée dans la table, et qui contient une anecdote 
relative au philosophe grec Arcésilas. (ff. 520 r° 
[532 r 0 ]). 

61. ) Boethius ... Wt ’t Latyn op nieus vertaalt. (ff. 
520 vo - 537 r° [532 v° - 557 r 0 ]). 

Conforme à l’édition publiée par P. Jacobsz. Paets 
à Amsterdam en 1616. 

62. ) Reqveste Der Catkolijcken toi Haerlem met Jijnen 
aen-cleven : Aen Myn Heere Den Prince van Or an- 
gien... (ff. 537-550 [557-562]). 

Cette requête, dans laquelle les catholiques de 
Haarlem sollicitaient du pri’nce d’Orange le libre 
exercice de leur religion, et dont le premier des signa- 
taires était Gérard Ravensberghe, beau-père de 
l’ancien bourgmestre Gér. Stuver ou Stuyver, l’ami 
de Coornhert, fut présentée au Prince le 4 ou le 5 
mai 1581. Les pièces ajoutées sont : Notulen van 
de gejchiedeniffe van den Requejte; Advertissement 
Jn-houdende Redenen van ’t bewerp van den Requejle 
ghetekent by eenige Catkolijcken tôt Haerlem , ende 
ghejlelt by my , Dirck Volckerfz. Coornhert; Minute 
aen Niclaes Verlaen, In Haerlem Den XI IL dagh 
Iunij LXXXI. , et une 4e pièce ayant pour tout titre : 









i 

. 

!■ 



V. 






"■ 

:.'v. 



l -, ..'Il 




• • 



■ -M 

■ 






Ben g Iulij 81 des namiddaegs te vier uyren tôt by 
achten. Ces suppléments contiennent des particula- 
rités très intéressantes au sujet de tout ce qui est 
arrivé après l’expédition de la requête en question, 
et sur lesquelles on peut consulter Bor, nederlandt- 
sche oorlogen , II, pp. 254-258. 

63. ) Overvveghinghe van de tegJienwoordighe gele - 
gentheyt der Nederlantfche faken. (ff. 550 vo - 554 r° 
[562 v°- 566 r<>]). 

A en croire l’auteur de la notice biographique de 
Coornhert placée en tête du I er vol. des Wercken 
(f. 4 vo), cette dissertation aurait été composée en 
1 584. Les considérations de Coornhert étaient : i° Men 
moet met den Koningh van Spangien vrede maken ; 
2 0 Ons felve teghen fijn macht befchermen ; 30 Een 
machtigh hooft om ons te befchermen bekomen . Pour 
l’accomplissement de cette dernière condition, il 
conseille de s’adresser à la France. Il est donc 
évident que la pièce doit avoir été écrite après le 
10 juillet, jour de l’assassinat du prince d’Orange 
par Balth. Gérard. 

64. ) Inficht, over ’t op-rechten van een Alghemeyne 
uyterlijcke Chrijlen Kercke, In Haerlem den 19 Sep- 
tember , Anno 1578. (f. 554 [566]). 

A la fin de cette lettre, adressée à une personne 
dont le nom n’est pas cité, Coornhert dit : Defe brief 
al ghefchreven legghende tôt huyden den 22 September / 
moejle noch met draghen dit ruydt Jluck vleefch / 
maeckter al leckende een beyrken ofte borfken af. 
Suit le plan d’une Église neutre auquel l’auteur fait 



allusion dans les mots ruydt Jluck vleefch : Bewerp 
eender onpartijdigher Kercken Chrijli, ... A la fin de 
cette pièce : Jck heb al een Jluck van Cajtulons (sic 
pour Castalions) Boecxkens vertaelt / denck dat te doen 
drucken ende d’ander oock door anderen (wilde ghy 
oock wat doen) beforgen over-gefet te worden. Jck heb 
uwer al bedocht ende een voor u tôt Francfoort doen 
koopen (ick meyn het Latijnfche) dat wil ick u fenden / 
als ick 1 s hebben fal . Groet Willem Janfz. Ian Ger- 
ritfz. Gedeon Dijck Laken-beryeder... Ici l’auteur fait 
probablement allusion à l’ouvrage de Castalion : 
Tfamenfprueken dont il a traduit le 4e dialogue. 
Voir : Séb. Castalion, Tfamenfprueken ... ouer- 
ghefet I ... de drie eerjle door Dirck Adriaenfen Kemp f 
Ende het laetjle door D. V . Coornhert. Haarlem, 1581. 

Vol. II : 10 ff. lim. sans chiffr. et ccccclxxxvj 
[ccccclxxjx] ff. chiffr. d’un coté. 

Le titre est la même gravure en taille-douce qui a 
servi pour le i er vol.; seulement les mots /. Deel ont 
été changés en IL Deel. Au v° du titre : Inhout defes 
tvveeden deels. Les ff. *2 -*5 [*10] contiennent la 
préface signée par l’imprimeur : Iacob Aertfz. 
Colom , cette préface est une apologie de Coornhert. 
Le volume contient les pièces suivantes : 

1. ) Synodvs. Van der Confcientien Vryheydt... 
(ire partie). (Portrait de Coornhert, par C. van 
Sichem). Tôt Amsteldam,... 1630. (3 ff. sans chiffr. 
contenant le titre, la préface et Verclaringe vande 
Nanien der Boecken ... et les ff. 1 -Xvj.). 

2. ) Synodvs ... (2 e partie). (Portrait de Coornhert, 



par van Sichem). Tôt Amjïeldam ,... 1630. (ff. [xvij]- 
xlij). 

Les deux parties sont conformes à l’édition s. 1 . ni 
n. d’impr. et s. d. ; la table et le rébus des titres 
ont été omis. 

3. ) Procès Van’t Ketter-dooden ... Het eerjie deel 
Politijck ... Avec le supplément. (Marque typogra- 
phique no 2). Tôt Amjïeldam, ... 1630. (ff. [xliij] -Cix). 

Conforme à l’édition publiée en 1590, par Gasp. 
Tournay à Gouda, mais sans les errata , les fautes 
étant corrigées dans le texte. 

4. ) Procès van't Ketter-dooden / ... Het tweede Deel, 
Kerckelijck ... (Portrait de Coornhert, par van 
Sichem). Tôt Amstelredam,... 1630. (ff. [Cxiiij -Clxxij] 
[Cx-Clxviij]). 

Conforme à l’édition séparée citée au no 3. 

5. ) Wortel Der N ederlantjche oorloghen ... (Por- 
trait de Coornhert, par van Sichem). Tôt Amsterdam. 
... 1629. (ff. [Clxxiij] -Clxxxiij [Clxix] -Clxxix). 

Conforme à l’édition s. 1 . ni n. d’impr. : Ghedruckt 
Anno 1590. 

6. ) Remonstance (sic), 0 / Vertooch, By die van 
Leyden / ... (Portrait de Coornhert, par van Sichem). 
t' Amsterdam. ... 1629. (ff. [Clxxxiiij] -Clxxxviij [Clxxx] - 
Clxxxiiij).* 

Réimpression d’après la 2 e édition : Ghedruckt in 
het Jaer ... M : D : XCVJJ : 

7. ) Ivstificatie des Magijtraets tôt Leyden... (Por- 
trait de Coornhert, par van Sichem). V Amsterdam — 
1630. (ff. [Clxxx viiij] [Clxxxv] -Cciiij). 



Conforme aux éditions de 1579 et de 1597. 

8. ) Ware befchrijvinghe der Conscientien , ... (Por- 
trait de Coornhert, par van Sichem). t\ Amsterdam, ... 
1630. (ff. [Ccix] - Ccxxij [Ccv] - Ccxviij). 

Conforme à l’édition de 1585 (Haarlem, A. Ketel), 
mais sans les errata , les fautes étant corrigées dans 
le texte. 

9. ) Proeve Van de Heydelberghfche Catechismo ,... 
(Portrait de Coornhert, par van Sichem). V Amster- 
dam. ... 1630. (ff. [Ccxxiij] - CCxxxvj ro [Ccxviiij] - 
CCxxxij r°). 

Conforme à l’édition : Ghedruckt inden Jare ons 
Heeren 1582. den viij. Nouember., publiée sous le 
titre : Proeue Vande Nederlantfche Catechifmo ...; 
seulement à la fin, l’avis concernant l’édition de la 
Christianœ religionis institutio de Calvin employée 
par Coornhert et qui se rencontre ici, manque dans 
l’édition originale de 1582. La même pièce est 
encore reproduite : Werckeu, III, n° 32. 

9 fcis .) Kort betoogh aen ... H. H. Commiffarifen 
inde faecke der Predicanten ende Coornhert, nopende 
de Leere begrepen inden Nederlantfchen Catechifmo. 
(f. CCxxxvj [CCxxxij]). 

C’est une apologie de la lettre dédicatoire de 
l’ouvrage précédent contre les attaques des minis- 
tres de Delft dans leur ouvrage : Remonjtrantie 
Aen mijn Heeren de Staten flandts van Hollandt : ... 
Delft, Aelb. Hendricxz. ... 1583. La pièce est encore 
reproduite : Wercken, III, no 32 bis . 

10. ) Theriakel... et Sendt-brief Van D. V. Coorn- 
























' 


















hertj ... (Marque typographique no i). Tôt Amstelre- 
dam, ... 1630. (ff. [CCxxxvij] - CClxvij [CCxxxiij] - 
CClxiij). 

Conforme à l’édition de Gouda, Gaspard Tournay, 
1610, mais sans les errata, les fautes étant corrigées. 

11. ) Dolingen des Catechifmi... (Marque typogra- 
phique n° 1). VAmsteldam, ... 1630. (ff. [CClxviij] - 
cccxl [CClxiiij] - cccxxxvij). 

Conforme à l’édition de Gouda, Gasp. Tournay, 
1610. 

12. ) Hemel-vverck ,... (Marque typograph. no 2). 
VAmsteldam ,... 1630. (ff. [cccxlj] -ccclxxvj [cccxxx 
viij] - ccclxviiij). 

Conforme à l’édit, publ. à Gouda par Gasp. Tour- 
nay, en 1585. 

13. ) De Koopman. (ff. CCClxxvij - CCCXCij [CCC 
lxx-CCClxxxv]). 

Réimpression de l’édition de Norden, P. Arentsz., 
1620. 

14. ) Bootgen Wt H et S chip Van de Tvveede Ant- 
vvoorde van D. V. Coornliert ... (Marque typogra- 
phique no 1). VAmsteldam, ... 1630. (ff. [cccxciij] - 
ccccvj [ccclxxxvj] - cccxcviiij). 

Réimpression de l’édition de Gouda, Gasp. Tour- 
nay, 1610. 

15. ) Van de Erf-zonde , Schulde, ende Straffe. 
Dvplyck Van D. V . Coornliert . Opte Replijck van de 
Predicanten aen henluyden den 15. Mey\ 1581. 
Overghelevert. (Marque typographique n° 1). VAm- 
steldam, ... 1630. (ff. [ccccvij] - cccclxxix [cccc]- 
cccclxxiij). 






. 




















Cette pièce se compose de deux parties, dont la 
2 e commence à la p. cccclj [ccccxliiij] par un titre 
de départ ainsi conçu : Replyck . Opte beantvvoordin- 
ghe der Minijîeren tôt Delft ghedaen , teghen eenighe 
Schriftlijcke Spreucken... jeghen die Leere des Cate-- 
chifmi voorfchreven, in ’t Jluck van de Erf-zonde ... 
En tête de la préface : In den Name Chrijti begon- 
nen Den io. OCtober, 1580., et à la fin de la 2 e pièce 
(f. cccclxxvij. [cccclxxj]) : Voleyndet onder verfchey- 
den groote onleden op den 17. Novembris Anno 1580. 
Dans la préface, l’auteur rappelle aux ministres ré- 
formés de Delft plusieurs particularités au sujet de 
ce qui s’est passé entre lui et les ministres depuis 
1 578 jusqu’en 1580. 

16. ) Van de Vreemde Sonde Schulde Straffe nafpo- 
ringhe... (Fleuron). t’Amstelredam, ... 1630. (ff. [ccccl 
xxxj]-D. xxiij [cccclxxiiij] - D. xvj). 

Conforme aux éditions : Ghedruckt inden J are ... 
M. D. Lxxxiiij et de Gouda, Gasp. Tournay pour 
Andr. Burier, 1616. 

17. ) Vande Toelatinge ende Décrété Godts /... ver- 
kort ... Berifpinghe daer over van Reynier Donteclock, 
ende de Antwoorde daer op van D. V . Coornhert ... 
Vermaeninghe aen R . Donteclock,... Vande Erf- 
fonde : ... Onder foeck van D. V . Coornhert. ... Ant- 
woorde daer op, als mede opte Replijck van der Predi - 
kanten Difputatie van de Erf-Jonde. (Fleuron). Tôt 
Amsterdam,... 1630. (ff. [D. xxiiij] - D. Lv [D. xvij] - 
D. xlviij). 

Conforme à l’édition de Gouda, Gasp. Tournay, 



1610, mais sans les errata , les fautes étant corrigées 
dans le texte. 

18. ) Oogh-VVater Opten Etter des voor-oordeêls... 
(Marque typogr. n° i). t' Amstelredam , ... M. DC . 
XXX . (ff. D. L vj -ccccclxxv [Dxlviiij - ccccclxviij]. 

Conforme à l’édition de Gouda, Jacq. Migoen, 
1608. 

19. ) VVagen-spraeck Van Coornherts Kerck-be- 
rifpen J ende hart fpreken... (ff. ccccclXXvj - cccccl 
XXXij [ccccclXviiij - ccccclXXv]). 

Dans ce dialogue entre Wolfaert Schoonpraet et 
Lieven Ernst, l’auteur affirme qu’il ne cherche pas 
à fonder une Eglise nouvelle, mais à améliorer 
l’Église réformée. La pièce est suivie d’un mémoire 
adressé au magistrat de la ville de Haarlem au sujet 
de la liberté de conscience. Il propose de défendre 
le principe de cette liberté in aider Jîilheyt voor u 
mijne E . Heeren / of voor de H . H. Staten, n’ayant en 
vue que le bien-être public, [door] twee of drie wiffe - 
linglien van korte ghefchriften. 

20. ) Nadencken opt fevende Capittel totten Romey - 
nen. (ff. ccccclxxxiij - ccccclxxxvj [ccccclxxvj - cccccl 
xxviiij]). 

Reproduit d’après l’édition (Haarlem, Ant. 
Ketel ?) s. d. ; la préface et la conclusion ont été 
omises. 

Vol. III : 7 ff. lim. sans chiffr. et ccccclxxij. 
[ccccclxxxiiij] ff. chiffr. 

Les lim. contiennent la même gravure qui a servi 
pour les deux premiers vol., avec changement des 













. 




mots III. Deel ., une préface : Voor-reden Aen de 
fcheurfuchtige Chrijlenheyt, Aenwijfende IVaerom 
D. V. C. (Dirck Volckertsz. Coornhert) fo veel en 
veelderley / tôt matting vande Jck-Heerigheyt / en 
opreclitinge van de algemeene verdraeghfaemheyt / 
ghefchreven heeft ., et la table. 

Le vol. contient les pièces suivantes : 

1. ) Ruygh Bewerp eender onpartydiger Kercken 
onder Verbeteringhe. (ff. 1-3). 

Coornhert expose dans ce traité les mêmes idées 
que dans son ouvrage : Middel . Tôt mindringhe 
der Seften... : on doit lire l’Écriture Sainte, sans 
s’occuper des gloses ou commentaires faits par 
les hommes et qui n’ont aucune valeur, et Sonder 
onder -foeck ... daer wy fegghen / Ende in Iefum 
Chrijîum fynen eenighen gheboren Sone, &c. en gron- 
der e ick niet / hoe eh in wat wijfe de Heere Godes Soon 
fy I maer glieloove eenvuldelijck dat hy Godes Soon is. 
Alfo mede : Gheboren uyt die Magliet Maria , geloove 
ick eenvuldelijck / dat de Heere fulcks gheboren is / 
fonder nochtans na te fporen / hoe die Geboorte te 
wercke is ghegaen... 

2. ) Varit Kerck-bouwen der Dooperen Opten Waen- 
fcherm. Van I. P. V. Molen , ... ghenaemt Defenfio, 
aenwijfende / dat fyn duyflere Pijlkens te rugghe Jluy- 
tende j treffen liaren blinden Schutter / ende niet D. V. 
Coornhert y ... (ff. 4-xvij). 

Dissertation adressée à Jacq. Pietersz. vander 
Molen, ministre mennonite, et contenant une réfu- 
tation de l’opinion que l’Eglise mennonite est la seule 





































. 






























































































vraie Église visible. Elle doit avoir été composée en 
1588, c’est-à-dire la même année que parut la 
Defensio de vander Molen. Le traité se compose de 
Opten Voor-Reden Aen-teyckeninghen et de 5 cha- 
pitres. Conclusion : Waer twee of drie vergadert 
zijn in mijnen name / daer ben ick in ’t midden van 
haer /... Waer blijft nu u zienlijcke Kercke P 

3. ) Verfchooninghe Van de Roomfche Afgoderye , 
gemaeckt ten gevalle van Pieter Roem , &c. door D . C. 
(D. Coornhert) Ende is dit gefchrift, door den voor - 
no emd en Pieter Roem , aen M r lan Calvijn gefonden , 
die daer tegen gefchreven heeft het Boecxken, genaemt 
tegen den Botten Hollander. (ff. xviij - xxiiij.) 

Coornhert expose dans cet écrit l’opinion : Saligh 
is hy die de mate ende het Coninglijcke middel houdt / 
fonderlinge in dees forgelijcke tijden / overvloeyende 
van ontallijcke verfcheyden opinien ... Il dit lui-même 
de ce traité : ... ick ... bewijs in dit ghefchrift datter 
gheen Ceremonien noch Godfdienjl op Aerden is wiens 
mifbruyck een goede confcientie of Godfalighe herte 
befmetten / ofte ontreynighen mach /... 

4. ) Derde Deel. Kleyn-Mvnjler , Des Groot=roemigen 
David Jorifens ... Jchriften ... (Marque typogra- 
phique no 2). Tamsteldam ... 1630. (ff. [xxv] -Xliv). 

Conforme à l’édition de 1590, à l’exception d’une 
différence dans le placement des lim. et de la table. 

5. ) Klocke=gheJlagh Teghen den fmoockenden brandt 
eender (nieuwer) gemackelijcker Secte /... (ff. xlv-xlix). 

Conforme à l’édition de Leiden, J. Theunisz., 
1601. 



6 . ) Zeepe , opte vlecken by Lambert Daneus ... 
Jlroyt op een Sentbrief... (ff. L-xlix [lvij]). 

Conforme à l’édition (Haarlem, Ant. Ketel), 1582, 
mais avec cette différence qu’ici le traité Zeepe ... est 
suivi du Refereyn qui se trouve imprimé à la suite 
de la lettre Copie van eenen fentbrief ... dans l’ouvrage 
Vande wterlyke Kercke Godes (Haarlem, Ant. Ketel), 
1581 ; seulement le texte : Rom . 8. 1. 2. ... manque. 

7. ) Spiegelken, Vande ongerechtigheyt ofte mcnfche- 
lijckheyt des vergodeden H. N. (Hendrick Niclaes)... 
(ff. lviij. -Ixxij). 

Conforme à l’édition (Amsterdam, H. Jansz. 
Muller?), 1581. 

8. ) H et Kruyt-hofken. Van Jtichtelijcke gefpraken... 
(ff. lxxiij - 90 r°). 

Conforme à l’édition s. 1 . ni n. d’impr. et s. d. 
(c. 1582). Voir no 45 du vol. I. 

9. ) Van Hooft ende Hert-forglie /... (ff. [90 vo] et 
6 ff. sans chiffr., sign. * Liij - * Lv [L viij], soit 
([ff. 90VO-96]). 

Conforme à l’édition : s'Graven-Hage , By Beuckel 
Cornelifzoon Nieulandt . Anno 1606. Une 2 e partie 
parut, probablement pour la i r e fois, dans les 
IVercken, III, (no 27). 

10. ) Brieven-boeck,... (Marque typogr. no 2). T’Ani- 
steldam,,., 1630. (ff. [lxxxviiij] - clv [xcvij] - clviiij). 

Conforme à l’édition d’Amsterdam, Jacq. Aertsz. 
Calom, 1626. 

11. ) Vande Leydtsche Dispvtatie, IVarachtigh Ver- 
hael . ... (Marque typographique no 1). V Amsterdam,... 
1630. (ff. [clv] - CLxx [clx] -clxxv). 



Conforme à l’édition s. 1. ni n. d’impr., 1607 
(1608), et suivi du traité : Vande fendinge dey Pre- 
dicanten. 

12. ) Vande Predejlinatie / Verkiefinge / ende Ver - 
werpinghe Godes . (Marque typogr. n° 2). T’Amstel- 
dam ,... 1630. (ff. [clXXi] - CCXCi [clXXvil - CCXC 
viiij). 

13. ) Van Den Aflaet Iesv Christi. ... (Marque 
typographique n° 1). VAmsteldam , ... 1631. (ff. [Ccl 
xxxvij] - Ccxciij [Ccc] -Cccvj). 

Conforme à l’édition (Gouda, Gasp. Tournay), 
1584. 

14. ) Naem fcherm D. V. Coornherts . (ff. Ccxciiij- 
Ccxcv [Cccvij - Cccviij]). 

Conforme à l’édition (Gouda, Gasp. Tournay), 
1590. 

15. ) Oft GJteloove faligh maeckt fonder Wercken . 
(ff. Ccxcvj - Cccj [cccviiij -cccxiiij]). 

Conforme à l’édition (Gouda, Gasp. Tournay?), 
1584. 

16. ) Van de bejaerden Doope. ... (ff. Cccij - Ccciij 
[Cccxv - Cccxvj]. 

Conforme à l’édition : Gedruckt Anno M. D. LXXV. 

17. ) Wt-roedinge Van des Verderfs plantinghe /... 
Mitfgaders Tweede Verantwoordinglie eens eenighen 
Sendt-briefs / ... (Portrait de Coornhert, par C. van 
Sichem). f Amsterdam ,... 1630. (ff. [Ccciiij] -cccxl 
[Cccxvij] - ccciiij). 

L’écrit Wt-roedinge est conforme à l’édition de 
Gouda, J. Zas-Hoensz., 1591, mais sans les errata , 









' 




les fautes étant corrigées dans le texte , et l’écrit 
Tweede Verantwoordinghe est conforme à l’édition 
s. 1 . ni n. d’impr. et s. d. (Haarlem, A. Ketel, 
1582). 

18. ) Schyn=Deught der Seâen ... (Marque typo- 
graph. n° 1). t’Amsteldam , 1630. (ff. [cccxlj] -ccclv 
[cccliiij] - ccclxviij). 

Conforme à l’édition (Haarlem, Ant. Ketel), 1575, 
mais sans les errata , et à la fin (f. ccclv vo [ccclx 
viijvo])... Befchrijvinge vande ware Kercke ofte 
Gemeynte Godes... pièce qui ne se rencontre point 
dans l’édition citée. 

19. ) Levende-Kalck VVaer mede Dirck Coornharts 
Seepe lichtelijck te niet wert ghemaeckt / ende als eenen 
Roock verdwijnt. Gefchreven door Lambert Danevs 
Theologus ... Vertaelt uyt Latijn in neder-Lants Door 
D. V. Coornhert, Die daer by heeft geftelt een korte 
antwoorde, ... (ff. ccclvi - [ccclxij r°] ccclxviiij - [ccc 
lxxv r°]). 

20. ) Corte berifpinge. Vande Leere Calvini vande 
voorfienigheyt Godes. Ghefchreven ... door Sebajliaen 
Cajîellion ende by ... Calvijn genaemt valjclie befchul- 
diginghen eens boeves ... Vertaelt door D. V. Coorn- 
hert (ff. [ccclxij vo] - ccclxvi r° [ccclxxv vo] - ccclxx 
viiij r°). 

21. ) Compas ter Rujten, ... (f. ccclxvi vo [ccclxx 
viiij vo]). 

Les nos 19-21 sont la réimpression du recueil 
imprimé en 1607, s * ™ n - d’impr. : Levende-Kalck... 

22. ) Lijdens-Troojï / (Marque typogr. no 1). 



T’Amsteldam , ... 1630. (ff. [ccclxvij] -ccclxXviij [cccl 
xxx] - cccxci). 

Conforme à l’édition de Haarlem, Ant. Ketel, s. d. 

23. ) Een ... tfamenfpreeckinge / van de droef- 
heydtl... (ff. ccclxxix- ccclXXXiv [cccxcij -cccxcvi]). 

Conforme à l’édition de 1600, s. 1 . ni n. d’impr. 

24. ) Boeven^Tucht... et Mifbrnyck In ’t vocden... 
der Jïercke Bedelaers (ff. ccclXXXiv vo - ccclxxxviij 
[cccxcvi vo - cccc]). 

Conforme à l’édition d’Amsterdam, Herm. (Jansz.) 
Muller, 1587. Dans la table, les deux pièces sont 
considérées comme formant deux pièces distinctes. 

25. ) Vande Zendinghe Der Lutheranen, Swin- 
glianen , ende Mennonijlen ... (ff. ccclXXXix-cccxciv 
[cccci -ccccvi]). 

Conforme à l’édition décrite C 125. 

26. ) Middel. Tôt minderinge der Seflen ende Par - 
tyfchappen ... (ff. cccxciv vo - cccXcvij r° [ccccvi vo - 
cccc iiij ro]). 

Conforme à l’édition de Haarlem, Ant. Ketel, 
(c. 1582). 

27. ) Tweede Deel Van Hooft ende Hert-forglie 
(ff. cccXcvij.v° - ccccxiij r° [ccccviiij v° - ccccxxv r°]). 

Voir pour la ie partie de cette pièce le n° g de ce 
même vol. 

28. ) Mifsive Raet om onder de menighfuldigheyt 
der Seâen in defen tydt recht voor Gode te wandelen. 
(f. ccccxiij [ccccxxv]). 

29. ) (Verklaring op) Matt. 21. ... als Iefus Icru- 
f aient ghenaeéle, kc. (f. ccccxiiij [ccccxxvj]). 






f 










Réfutation de la réponse de Juste Lipse à l’ouvrage 
de Coornhert : Procès Vaut Ketterdoden ende dwang 
der Confcientien. Cet écrit est le dernier travail 
de l’infatigable polémiste. A la fin : Tôt den Lee- 
fer. Dit zijn de aentekeninghen ... van ... Coorn- 
hert, geheel fieck gaende , ende Jwac zynde, meefi te 
hedde legghende, die hy ... ghedaen heeft, teghen Iujii 
Lipfi Boeck teghen den DialogiJÎ, y twelck van woorde 
te wederlegglien hy voorghenomen hadde ... fo fyn 
noot eynde hem den 29. Oâober Anno 1590. ter rnften 
roepende, dut niet verhindert en hadde, ... Cette réfu- 
tation a été traduite en latin sous le titre : Defenfio 
Proceffus De Non Occidendis Haereticis ... Gouda, 
P. Simonsz. Kies, 1591. 

34. ) Gesprake Van Liefhebbers des ghemeynen nuis... 
A la fin : Haerlem den 17 Iunij, 1577. (ff. cccclxxxix 
vo - ccccxcv [ccccci v° - cccccvij]).. 

Dialogue allégorique-politique sur la situation des 
provinces septentrionales des Pays-Bas. 

35. ) Betoon vande zotheydt der werltwyfen ... 
(ff. ccccxcv vo - ccccxcvij r° [cccccvij vo - cccccviiij r°]). 

Dialogue éthique-didactique en vers entre VVaer- 
heyt et VVyfgewaende. 

36. ) Venus met Cupido een tfamenfprekinghe 
(f. ccccxcvij [cccccviiij]). 

Dialogue en vers entre Vénus et Cupidon. Con- 
clusion : Doet lediglieyt uyt uwe finnen. So breeckt ghy 
den Boge der Minnen. Ce poème est au fond le 
même que celui qui se trouve dans l’ouvrage : Zede- 
kvnst datis Wellevenskunjte, liv. I, chap. VI, § 20-27, 



mais avec beaucoup de variantes et de modifications 
dans la versification. 

37. ) Recht Ghebruyck en Mifbruyck van Tydtlijcke 
Hâve. Hier by*is gevoecht het bedroch des Werelts, of 
het Luye en Leckere Leven door PandvlpJius Collcnu - 
tins. Medc den Lof-zang van ’t Goût . Oock Gedichten 
optenA. B. C. ailes in feer leerlijcken Dicht Jeer Jtich- 
telijck ende vermaeckelijck gejïelt. ... (Portrait de 
Coornhert, par van Sichem). T’ Amfteldam , ... 1631. 
(ff. [ccccxcviij] - cccccxx [cccccx] - cccccxxxij). 

Conforme au recueil contenant les mêmes pièces 
publié, en 1620, par Dirck Pietersz. (Pers) à Am- 
sterdam, mais sans les planches. Comme dans 
cette édition, on trouve ici encore en plus : l’ode 
d’Horace Lib. Epod. Beatvs Ille, &c., Protest Teghen 
den Slaep et Lof Van de Ghevangheniffe . Toutes ces 
pièces sont citées séparément dans la table. 

38. ) Abr allants Vytganck. (ff. cccccxvij - cccccxxxij 
ro [cccccxxxiij - cccccxliv roj). 

Conforme à l’édition d’Amst., Nie. Gerritsz., 1621. 

39. ) Comedie Van de Blinde voor Iericho. (ff. ccccc 
xxxij-cccccxli [cccccxliv - cccccliij]). 

Conforme à l’édition de Haarlem, Ant. Ketel, 
1582. 

40. ) Comedie Van Ifrael ... (ff. cccccxlij - ccccclxij 
r° [cccccliv - ccccclxxiv r°]). 

Conforme à l’édition imprimée à Gouda (par 
Gasp. Tournay), 1590. 

41. ) Medecijn der Zielen. (ff. ccccclxij vo -ccccclxxij 
[ccccclxxiv vo - ccccclxxxiiij]). 



Poème didactique en 2 livres. A la fin, dans un 
avis en vers, Coornhert dit : Het vervolgh moet ghy 
derven, fis verlooren met fwerven. On peut en con- 
clure que le reste de ce poème s’était égaré pendant 
les nombreux voyages de l’auteur. 

Dans la table du i r vol., les pièces nos 3, 15, 31 et 
52, et, dans celle du 3e, la pièce no 14 ont été omises. 
D’autre part, ces tables indiquent quelquefois des 
pièces qui forment recueil dans les éditions sépa- 
rées; nous avons pris soin de les indiquer. 

Ajoutons encore que la pagination et les signatures 
sont très embrouillées dans les trois volumes, et que 
c’est pour ce motif que nous avons donné un nu- 
méro d’ordre aux pièces contenues dans chacun de 
ces volumes. 

Cette édition des Wercken de Coornhert se ren- 
contre fréquemment. Sa valeur varie de 16 à 25 fr. 










■ 






. , 

. 



D. VOLCKERTSZ. COORNHERT. 



LISTE SOMMAIRE DE SES ŒUVRES. 

ORDRE ALPHABÉTIQUE. 

Aantekeningen eenigher plaatsen vande onderhou- 
dinge der geboden Godes... (Gouda, Gasp. Tour- 
nay), 1584. In-8°. 

*A. B. C. (een nieuwen) ofte Materie-Boeck inhouw- 
dende diversche schoone sententien ende lee- 
ringen... Antwerpen, Guil. Silvius, 1564. In-40 
obi. ( Catalogue d'une biblioth. incomparable [de 
P. van Damme]. La Haye, 1764, 2 e partie 
no 2048). 

Id. (Voir : Recht ghebruyck en misbruyck, van 
tydlicke hâve). 

*Abrahams uitgang. Haarlem, 1572. 

* Id. Rees, Thierry (Wylicx) van Zanten, 1575. 

In-80. 

Id. Haarlem, A. Ketel, s. d. In-80. 

Id. Alkmaar, Ghedruyckt by p. v., 1603. In-80. 

* Id. Alkmaar, J. de Meester, 1606. In-80. ( Ca - 

tal. ... der nederl. tooneelspel-dichteren ... Delft, 
1743. p- 26). 



Les chiffres romains et arabes placés derrière le titre indiquent le 
vol. et le no d’ordre qu’occupe la pièce dans les Wcrcken, Amst., 
J. Aertsz. Colom, 1630 (1629-32), 3 vol. in-fol. — Les astérisques pla- 
cés devant quelques titres indiquent les éditions que nous avons 
trouvé citées, mais que nous n’avons pu consulter; plusieurs de ces 
éditions n’existent probablement pas. 
















' 






: 


















Id. Amsterdam, Nîc. Gerrîtsen, 1621. In-40. 

Id. (III, 38). 

* Id. 1640. In-40. ( Catal . van ... tooneelspellen ... 
Amst., 1754, p. 13). 

Aertzenij der zielen... (I, 52). 

Aflaet (vanden) Jesu Christi. (Gouda, Gasp. Tour- 
nay?), 1584. In-8°. 

Id. (III, 13). 

Aflaat (waarachtighe) van zonden... (I, 29). 

Aflaet (ware) van zonden... (I, 41). 

Afsterven (dattet) vant quade licht valt. (I, 18). 
Beclagh (op ’t) van ’t mesbruyck des Avontmaels. 
(I, 46). 

Bedacht schynende met te brenghen dat die room- 
sche kercke beter zy dan der ghereformeerden. 
(I, 54). 

Bedencke vander Nederlanden noodt ende hulpe. 
(I, 60). 

Beiaerden (vande) doope. (Altena?), 1575. In-8°. 

Id. Amsterdam, Nie. Gerritsen, 1600. In-8°. 

Id. (III, 16). 

Berichtinghe (korte) vander ghedachten waarnemin- 
ghe, ende den naasten wegh om te moghen 
komen tôt kennisse van syns selfs state... (I, 23). 
Berispinge (corte) vande leere Calvini vande voor- 
sienigheyt Godes... (III, 20). 

Id. Voir : Kalck (levende-). 

Beschrijvinge (ware) der conscientien... (Haarlem, 
Ant. Ketel), 1585. In-80. 

Id. (II, 8). 



!:■ 







Beschrijvinghe (een corte) van pijne ende droef- 
heydt... (I, 35). 

Betoogh (kort) aen ... H. H. Commissarisen inde 
saecke der Predicanten ende Coornhert, no- 
pende de leere begrepen inden Nederlantschen 
Catechismo. (II, 9 bis et III, 32 bis ). 

Betoon vande zotheydt der werltwysen... (III, 35). 
Bewerp (ruygh) eender onpartydiger kercken... 

(III, 1). 

Bewys (ander ende korter)van mijne... woorden, dat 
de roomsche kercke beter zy dan der gerefor- 
meerden. (I, 55). 

Bidden (van wel) onderwijs... (Haarlem, Ant. Ketel, 
c. 1582). In-8°. 

Id. (I, 25). a * 

Blinde voor Jéricho (comedie vande). Haarlem, Ant. 
Ketel, 1582. In-80. A la fin : Men vindtse te copej 
tôt Harper Joosten... Jnden Haghe . 

Id. Même édition, mais sans l’adresse de Harper 
Joosten. 

Id. (Amsterdam). Men vintse te coop bij Claes 
Gerritsz. — A la fin : Ghedr. V Amstelredam ... 
W. Jansz ., 1603. In-80. 

* Id. Alkmaar, 1806 (1608). (vander Aa, biograph . 

woordenboek , II, p. 216). 

Id. (III, 39). 

*Boccatius, J., vijftigh lustighe historien... Haar- 
lem, 1564. In-8°. ( Catal . J. -F. Willems, Gand, 
1847, n ° 2673). 

* Id. Amsterdam, Corn. Claesz. , 1597. In-40. 



Id. Amsterdam, Corn. Claesz., 1607. I n "4°- 

* Id. Amsterdam, Henri Lourentsz., 1632. In-4 0 . 
Id. Amsterdam, Broer Jansz., s. d. In-4 0 . 

Boëthius, die vertroestinghe der wyfsheyt. Deventer, 
Sim. Steinberghen, 1557. In-8°. 

Boëthius, vande vertroosting der wysheyd... Leiden, 
Chr. Plantin, 1585. In-8°. 

Id. Amsterdam, P. facobsz. Paets, 1616. In-8°. 
Id. (I, 61). 

* Id., oversien en verandert (door F. van Hoog- 

straten). Dordrecht, Geerlingh, 1654. In-12 0 . 

* Id. Dordrecht, 1655. In-12 0 . 

* Id. Dordrecht, 1660. In-12 0 . 

* Id. Dordrecht, F. van Hoogstraeten , 1680. 

In-12 0 . 

Boeven-tucht... Amsterdam, Herm. (Jansz.) Muller, 
1587. In-8°. 

Id. (III, 24). 

Boom (van den) des levens... (I, 40). 

Bootgen wt het schip van de tweede antwoorde... 
Gouda, Gasp. Tournay, 1610. In-40. 

Id. (II, 14). 

Brieven-boeck... ie deel. Amsterdam, J. Aertsz. 
Colom, 1626. In-4 0 . 

Id. (III, 10). 

Brieven (hondert). Amsterdam, J. Aertsz. Colom, 
1626. In-8°. (Même ouvrage que le précédent, 
mais avec titre changé). 

Bijdrage (eene) tôt Coornhert’s Brievenboek, ... 
(Brief van Coornhert aan zijn broeder Frans, 



uitgegeven door clr J. van Vloten). In-8o. 
(Voir : Studiën en bijdragen, uitgeg. d. W. Moll 
en J. -G. de Hoop Scheffer, vol. IV, pp. 141- 
144). 

Castalion, Séb., vande gehoorsaemheyt. (Haarlem, 
Ant. Ketel), 1582. In-8°. 

Id. Haarlem, V. Casteleyn et D. Wachten- 
donck, voor P. Arentsz., 1613. 

Castalion, Séb., proeve vant ware ende valsche 
gheloove. (1581). In-80. (Forme la 4e partie de 
l’ouvrage qui suit: Tsamensprueken... 1581). 

Id. Ghedr. 1612. In-80. (Forme la 4e partie de 
celui qui suit : Tsamensprueken... [i6i2]-i6i3). 

Id. S. d. In-40. (Forme la 4e partie de celui qu 1 
suit : Tsamensprueken ... 1613). 

Castalion, Séb., tsamensprueken van de predesti- 
natie, vert. d. Kemp en Coornhert. Ghedr. 1581. 
In-8°. 

Id. Gouda, Gasp. Tournay, voor Andr. Burier, 
(i6i2)-i6i3. In-8°. 

Id. Haarlem, voor P. Arentsz., 1613. In-40. 

Castalion, Séb., ... berispinghe vande lere Calvini 
vande voorsienigheydt Godes... (1607). (Voir : 
Kalck, levende-). 

Id. (III, 20). 

Christo (van). (Voir : Godt , van)... 

Cicero, officia. Haarlem, J. vanZuren, 1561. In-80. 

Id. Leyden, J. Paedts Jacobsz. ende J. Bou- 
wensz., 1589. In-8°. 

Id. Delft, Br. Harm. Schinckel, 1604. In-8°. 



Id. Delft, Br. Harm. Schinckel, 1614. In-8°. 

Id. (Ajouté : Cato Maior... Lælius... Paradoxa). 
Amsterdam, Dirck Pietersz. (Pers), s. d. 
In-12 0 . 

Clocke-gheslach... Leiden, J. Theunisz., i6oi.In-8°. 
Id. (III, 5). 

Collenutius , P., ’t bedrogh des wereldts, of het 
luije en leckere leven... (Voir : Recht ghebruyck 
ende misbruyck, van tydlicke hâve). 

Comedie. (Voir: Blinde voor Jéricho; Israël (van); 

Lief (van) en leedt; Rycke-man (van de). 

Compas ter rusten... (Voir : Kalck, levende-). 

Id. (III, 21). 

Consistorie... van ’t niet hanteren des Nachtmaels... 
(I, 33 ). 

Coopman (de)... (Haarlem, Ant. Ketel), 1580. In-8°. 
Id. Norden, P. Arentsz., 1620. In-8°. 

Id. (II, 13). 

Copie van eenen sentbrief... (Voir : Vande wterlyke 
kercke Godes). 

Cruydthoofken (het)... (Haarlem, Ant. Ketel?, c. 
1582). In-80. (Voir pour la 2 e part, de cet 
ouvrage : Tsamenspraken, versclieyden). 

Id. (III, 8). 

Danaeus, Lamb., levende-kalck (Voir : Kalck , 
levende -J. 

Defensio processus de non occidendis haereticis... 
Gouda, P. Simonsz. Kies, 1591. In-8°. 

Id. Hanovia, Guill. Antonius, 1593. In-8°. 

Id. Gouda, P. Simonsz. Kies, 1597. In-8°. 



Deughde (of de) selfstandigh, dan door een toeval is. 
(I, 15). 

Disputatie over den catechismus van Heydelbergh... 
Gouda, Gasp. Tournay, 1617. In-40. 

Id. (III, 31). 

Dolinghen des cathechismi ende der predicanten... 

(Gouda, Gasp. Tournay, 1590?). In-8°. 
Dolingen des Catechismi, anderwerven blijckende... 
Gouda, Gasp. Tournay, 1610. In-4 0 . 

Id. (II, 11). 

Duyvels wet (dat des) swaar is ende lastigh... (I, 28). 
Dwangh (vanden aengheheven) inder conscientien 
binnen Hollandt.'.. (I, 49). 

Edelman , graeu monick, luteraen. (Dialogue). (I, 
48). 

Epitome processus de occidendis hæreticis... Gouda, 
Zas-Hoensz., 1592. In-8°. 

Id. Gouda, Zas-Hoensz., 1597. In-8°. 

* Id. 1626. In-80. (Voir: Foppens, biblioth. belg. 
p. 1122). 

Erfzonde (van de). Gouda, Gasp. Tournay, 1610. 
In-40. 

Erf-zonde (vande), schulde, ende straffe... (II, 15). 
Ethica. Zede-kunst d. i. wel-levens kunste... Suivi 
de : Proeve van goede ruste des gemoeds. 
GJiedr. 1630. In-12 0 . 

Id. (Voir : Zedekunst). 

Gedichten opten A. B. C. (Voir : A. B. C . et Recht 
ghebruyck en misbruyck, van tydlicke hâve). 
Gesprake van liefhebbers des ghemeynen nuts... 

(III, 34)- 



Gesprake met de waterlantsche ghemeente... (I, 34). 

Ghebruyck (recht) ende misbruyck, van tydlycke 
hâve. Leiden, Chr. Plantin, 1585. In-40. 

Id. Même édition. Au-dessous du frontisp. 

l’adresse : Antverpiœ , Apud Chrijtophorum 
Plantinum. M. D. LXXXV. 

Id. Même édition. Au-dessous du frontisp. 

l’adresse : Lvgdvni Batavorvm Ex Officina 

Chrijlophori Plantini. M. D. LXXXV . 

Id. Ajouté: Ode Horatii..., Protest teghen den 
slaap, et Eenighe liedekens uyt Boëtij gulden 
boeck... Amsterdam, D. Pietersz. (Pers), 1610. 
In-40. 

Id. 1611. In-40. (vander Aa, biograph. woorden- 
boek, II, p. 216). 

Id. Ajouté: ’t bedrogh des werldts, of het luije 
en leckere leven door Pandulphus Collenutius, 
mede den Lof-zang van ’t goud, oock Gedichten 
op den A. B. C. ( ainsi que : Ode Horatii, 
Protest teghen den slaap et Lof van de Gevan- 
nisse). Amsterdam, D. Pietersz. (Pers). Ghedr. 
by P. van Ravesteyn, 1620. In-40. 

Id. conforme à l’édition précédente, mais sans 
les planches. (III, 37). 

Ghedichten (vyfthien) van ’s menschen innerlijcke en 
uyterlijcke behoefte. (I, 57). 

Gheest (van den H.). (Voir : Godt, van)... 

Gheloove (van t’). (Voir : Godt , van)... 

Ghelove ende wandel der verstroyde eh eenzame 
christenen... Ghedr. 1590. In-80. (A la suite de: 
Kerckghangh , mais avec un titre spécial). 



N 



Id. (Voir: Ooch-water, 1608). 

Gheloove. (Voir : Tgelooue). 

Ghespraken. (Voir : Godt (of) in zijn predestineren siet 
op des menschen doen ; Godes (van) verkiesinghe ; 
V erworpelinghen (vande); Gods (van) predesti- 
natie ; Predestinatie (vande). 

Godes (van) verkiesinghe... (Gouda, Gasp.Tournay), 
1611. In-40. 

Gods (van) predestinatie... (Gouda, Gasp. Tournay), 
161 1. In-40. 

Godt (of) in zijn predestineren siet op des menschen 
doen... (Gouda, Gasp. Tournay), 1611. In-40. 

Godt (van), van Christo, van den H. Gheest, van 
t’gheloove, vande ongheloovigheyt..., van de 
waerheyt..., van de liope, vande ware peniten- 
tie..., Ontledinghe van de liefde. (I, 1). 

Godts (dat) gheboden licht zijn ende leerlijck... (I, 27). 

Hanteringh (wat) nutste is om den kinderen te lee- 
ren... (I, 58). 

Hemelwerck... Gouda, Gasp.Tournay, 1585.^-8°. 
Id. (II, 12). 

Herodianus... wt het latijn. Arnhem, J. Janszoon, 
m. vj. vj jj j. (1609). In-8°. 

Hert-spiegel Godlijcker Schrifturen... (I, 2). 

Homerus. (Voir : Odysseae). 

Hooft (van) ende hert-sorghe. ’s Gravenhage, Beuck. 
Cornelisz. Nieuwlandt, 1606. In-40. 

Id. (2 part.) (III, 9 et 27). 

Hope (van de). (Voir : Godt, van)... 

Horatius, ode : Beatns ille, etc. (Voir : Recht glie- 
bruyck ende misbruyck , van tydlicke hâve). 







; 



il 

v ; 

































Iemandt (dat) te strijden mach hebben... (Voir: 
Yemandt). 

Inhoudt cens briefs... aen Jacob Jansz. ende H. de 
R(ies). (I, 44 bis ). 

Insicht, over ’t op-rechten van een alghemeyne uyter- 
lijcke christen kercke. (I, 64). 

Israël (comedie van)... Gouda, (Gasp. Tournay), 
1590. In-8<>. 

Id. (III, 40). 

*Jovius (Paul) historien... vertaelt door (D. V. 
Coornhert et) Jaques Heyns. Amsterdam, Zach. 
Heyns, 1604. In-fol. 

Justificatie des magistraets tôt Leyden... Wtghegaen 
1579. In-40. 

Id. S. 1 . ni n. d’impr., 1597. In-8°. 

Id. Même édit, que la précédente, mais avec un 
avis : aenden goetheriighen Leser, entre le titre 
et le prologue. 

Id. conforme aux deux prem. éditions. (II, 7). 
Kalck (levende-) waarmede D. Koornharts zeepe... 
te niet wert ghemaackt... door L. Daneus... 
Vertaelt... door D. V. Coornhert, die daer by 
heeft gestelt een korte antwoorde. Waar by... 
een korte berispinge... Castellionis van... Cal- 
vini leere... (et Compas ter rusten). Ghedruckt... 
1607. In-8°. 

Id. (III, 19). 

Kerck-bouwen (van ’t) der dooperen... (III, 2). 
Kercke Godes (vande wterlyke)... (Haarlem, Ant. 
Ketel), 1581. In-8°. (Seulement la lettre: Copie 



van eenen sentbrief ... imprimée à la suite de cet 
ouvrage est l’œuvre de Coornhert). 

Kercke (vande ware)... Godes... Gouda, Gasp. 
Tournay, 1590. In-8°. (A la suite de l’ouvrage : 
Kerckghang , mais avec un titre spécial). 
Kerckghang... Ghelove ende wandeî der verstroyde 
en eenzame Christenen... Vande ware kercke... 
Gouda, Gasp. Tournay, 1590. In-8°. 
Kleyn-Munster. ... (Gouda, J. Zas-Hoensz. ?), 1590. 
In-8<>. 

Id. (III, 4). 

Klocke-gheslach. (Voir : Clocke-gheslach ). 

Kompas. (Voir : Compas ). 

Koopman, de. (Voir : Coopman). 

Kruydthofken. (Voir : Cruydthofken). 

Ladder Jacobs, of trappe der deughden... (I, 19). 
Levende-kalck. (Voir : Kalck (levende-). 

Leydtsche disputatie (vande) warachtich verhael. 
(Leiden, Ch. Sylvius?), 1583. In-40. 

Id. s. 1. ni n. d’impr. (1607-1608). In-40. 

Id. (III, n). 

Leydt-sterre... Gouda, Gasp. Tournay, 1590. In-8°. 
Lied-boeck... nu verbetert en verryckt, et By- 
voeghsel. Amsterdam, H. Jansz. (Muller), s. d. 
In-80. 

* Id. Amsterdam, H. Jansz. (Muller), (1608). In-8°. 
[Catal. J. van Voorst; littérature . Amsterdam, 
1859, no 4789). 

Id. (I, 56). 

*Liedekens (veelderhande geestelicke). 1575. In-8°. 



[Catal. vander Marck, Leyden, 1774, p. 57, 
n° 909. Catal . D. vander Lip , Amsterdam, 
1758 , P- i 97 > n ° 1752)- 

*Lief en leedt (comedie van), 1576 ou 1577. (vander 
Aa, biograph . woordenboek, II, p. 216). 

Id. La Haye, Harper Joosten. (Haarlem, Ant. 
Ketel, impr.), 1582. In-80. 

Loeye(vant) en leckere leven... Haarlem, Ant. Ketel, 
1582, In-80. 

Id. (Voir : Recht ghebruyck ende misbruyck, van 
tijdlicke hâve). 

Lof van de ghevanghenisse. (Voir : Recht ghebruyck 

ende misbruyck , van tydlicke hâve). 

Lof vant Goudt. (Voir : Vant loeye en leckere leven,., 
Haarlem, 1582). 

Id. (Voir : Recht ghebruyck ende misbruyck , van 
tydlicke hâve). 

Lydenstroost... Haarlem, Ant. Ketel, (c. 1582). In-8°. 

Id. (III, 22). 

Maeghdekens (der) schole... (I, 39). 

Maeghden (vanden thien)... (I, 51). 

Medecyn der zielen. (III, 41). 

Menschen (van des) natuerlijcke vleesch wonder- 
sproock... (Haarlem, Ant. Ketel). 1581. In-8°. 

Id. (I, 12). 

Middel tôt mindringhe der secten... Haarlem, Ant. 
Ketel, (c. 1582). In-80. 

Id. (III, 26). 

Missive. Raet om onder de menichfuldigheyt der 
secten... recht voor Gode te wandelen. (III, 28). 



Naamscherm... (Gouda, Gasp. Tournay), 1590. In-8<>. 
Id. (III, 14). 

Nadencken opte twyfelen... (Haarlem, Ant. Ketel? 
c. 1596). In-8°. 

Id. (II, 20). Sous le titre : Nadencken opt fevende 
capittel totten Romeynen. 

Noodigh (hoe) het zy dat elck mensche... wete of hy 
geloovigh is dan nyet... (I, 21). 

Odysseæ (deerste twaelf boecken)... Haarlem, J. van 
Zuren, 1561. In-8°. 

Id. Delft, Br. Harmensz. Schinckel, 1593.^-8°. 
Id. Delft, Br. Harmensz. Schinckel, 1598. In-8°. 

* Id. Amsterdam, 1605. In-8°. (vander Aa, bio - 

graph. woordenboek , II, p. 216). Cette édition 
n’existe probablement pas; c’est sans doute la 
date de la i re édit, de Tweede XII boecken que 
vander Aa aura trouvé cité comme date d’une 
édition de Deerste twaelf boecken. 

Id. Delft, Br. Harmensz. Schinckel, 1606. In-8°. 
Id. Amsterdam, H. Barentsz., 1607. In-80. 

* Id. Amsterdam, 1609. In-8°. (vander Aa, bio- 

graphisch woordenboek, II, p. 216). Cette édition 
n’existe probablement pas; il y aura confusion 
avec l’édition de Tweede XII boecken portant 
cette date. 

Odysseæ (de tweede xn boecken). Amsterdam, H. 
Barentz., 1605-1606. In-8°. 

Id. Amsterdam, H. Barentsz., 1609. In-8°. 
Onderdanicheyt (vande ware)... (Haarlem, Ant. 
Ketel), 1581. In-8°. 

Id. (I, 26). 




' 



Onderscheyt (van den) tusschen die ware ende 
valsche leere. (I, 5). 

Ondersoeck om te verstaan of men is doot dan leven- 
digh. (I, 22). 

Ongheloovigheyt (vande). (Voir : Godt , van)... 

Ontledinghe van de liefde. (Voir : Godt, van)... 

Onverstandigh (dat) blijven des menschen eenighe 
zonde ende oorsake van aile doolinghen zy. 
(I, 10). 

Onwetenheyt (vande) der menschen... (Haarlem, Ant. 
Ketel), (1583?). In-8°. 

Id. (1,9). 

Ooch-water... (et: Gheloove ende wandel der ver- 
stroyde eh eenzame christenen. ..). Gouda, 
J. Migoen, 1608. In-8°. 

Id. (II, 18). 

Oordeelen (van ’t)... (I, 11). 

Oordeelen van een ghemeen landts leere. (I, 47). 

Oorsakë ende middelen vander menschen za- 
licheijdt. ... (Amsterdam, Henri Barendtsz.), 
1603. In-8°. 

Id. (1,8). 

Openinghe van den grondt der waterlandtsche kerc- 
ken... (I, 44). 

Opperste ghoeds nasporinghe... Gouda, Gasp. 
Tournay, 1590. In-8°. 

Id. (I, 3 2). 

Overheydts ampt (van ’t)... (I, 38). 

Overweginghe van de teghenwoordighe gelegentheyt 
der nederlantsche saken. (I, 63). 













' 
























IT. Liste de ses œuvres. 



Paradoxa... (I, 42). 

Penitentie (vande ware). (Voir : Godt, van)... 

Philo Judæus, van edelheydt... Haarlem, Ant. 
Ketel, (1583?). In-8<>. 

Plaetsen (negentich) d. H. Schriftueren... wtghe- 
leydt... door Aurelium Augustinum... Gouda, 
Gasp. Tournay, 1585. In-8°. 

Predestinatie (van de)... (Gouda, Gasp. Tournay), 
1611. In-40. 

Predestinatie (van de), verkiezinghe ende verwer- 
werpinghe Godes... Gouda, P. Simonsz. Kies, 
(Gasp. Tournay, impr.), 1590. In-8°. 

Id. (III, 12). 

Procès vant ketterdoden... Gouda, Gasp. Tournay, 
1590. In-8<>, 2 part. 

Id. (II, 3 et 4). 

Proeve vande nederlantsche catechismo. Gedr. 1582. 
in-80. 

Proeve van de heydelberghsche catechismo... Na 
de copie ghedr. ... 1582. (Gouda, Gasp. Tour- 
nay, c. 1617). In-40. Cette pièce est la même 
que celle qui précède, mais avec un titre mo- 
difié. 

Id. (II, 9 et III, 32). 

Proeve van goede ruste des ghemoedts. (I, 31 et I, 

36). 

Id. A la suite de : Ethica. Zede-kunst d. i. wel- 
levens kunste... Ghedr. 1630. In-12 0 . 

Protest teghen den slaep. (Voir: Recht ghebntyck en- 
de misbruyck, van tydtlicke hâve)... 



*Remonstrance of vertooch by die van Leyden... 
(Édition originale tirée à petit nombre et distri- 
buée aux membres des États de Hollande). 

Id. (Leiden, Ch. Silvius), 1582. In-40. 

Id. Ghedruckt 1597. In-8°. 

Id. Ghedruckt 159 7. In-40. 

* Id. 1627. (H. -C. Rogge, bibliotheek der rcmon- 
strantsche gescliriften, p. 7). 

Id. (II, 6). 

Requeste der catholijcken tôt Haerlem met sijnen 
aen-cleven... (I, 62). 

Rerum (de) usu et abusu. (Voir : Recht ghebruyck 
ende misbruyck, van tydtlicke hâve). 

Rijcke-man (comedie van de). Haarlem, Ant. Ketel, 
1582. In-8°. 

Samensprake, Samenspreeckinge. (Voir: Tsamen- 
sprake, T samenspreeck inghe). 

Schole der deughden... (I, 53). 

Schyndeucht der secten. ... (Haarlem, Ant. Ketel), 
1575. In-80. 

Id. (III, 18). 

Sendinghe (vande). (I, 37). 

Seneca, vanden weldaden. Haarlem, J. van Zuren, 
1562. In-80. 

Id. Amsterdam, J. Fredericksz. Stam, 1644. 
In-80. 

Siele (of de) dan of de wille zondight... (I, 13). 
Spieghelken vande ongerechticheydt... H. N(iclaes)... 
(Amsterdam, Herm. Jansz. Muller?), 1581. 
In-80. 




































































T 1 


















Id. (III, 7). 

Synodus of... vander conscientien vryheyt... S. 1 . 
ni n. d’impr. ni d. In-8o, 2 part. 

Id. (II, 1 et 2). 

Tafel vander ghelouigen justificatie... Haarlem, Ant. 
Ketel, 1582. A la fin : Men vindtse te Cope by 
Harper Joesten Jnden Haghe . In-8°. 

Id. (I,2 4 ). 

Tghelooue (of) salich maeckt sonder wercken... 
(Gouda, Gasp. Tournay?), 1584. In-80. 

Id. (III, 15 ). 

Theriakel... Gouda, Gasp. Tournay, 1610. In-40. 
Id. (II, 10). 

Tijdinghe (vande nieuwe). (Voir : Tydinghe). 
Toelatinghe (van de) ende décrété Godes... Altena, 
s. n. d’impr., 1572. In-8°. 

Id. Gouda, Gasp. Tournay, 1610. In-40. 

Id. (II, 17). 

Toetzsteen der ware leeraren... (I, 4). 

T’roerspel vande kettersche werelt... Gouda, Gasp. 
Tournay, 1590. In-80. 

Tsamensprake of dequade willichquaat zijn... (I, 16). 
T’samen-spraken (verscheyden). (I, 45). 2 e partie du 
CruydtJioofken . . . 

Tsamensprekinghe... dat hy niet goet en wil worden 
die quaat blijft. (I, 17). 

T’samen-spreeckinghe (een lieffelijcke) vande droef- 
heydt, ... Ghedr . 1600. In-8°. 

Id. (111,23). 

Tweeling... Amsterdam, H. Jansz. Muller, 1582. 
In-80. 









- 



















■ 




Twee-spraeck : of waerheijt vry maeckt... Int jaer 
1600. In-80. 

Id. S. 1. ni n. d’imprim. 1617. In-8°. 

Id. (I, 7). 

Tydinghe (vande nieuwe). (I, 59). 

Uutroedinghe. (Voir : Wtroedinghe). 

Venus met Cupido een tsamensprekinghe. (III, 36). 
Veranderinge (vande) vander menschen quade in een 
goede wille... (I, 14). 

Verantwoording van het procès van ’t ketterdoden. 

(III, 33). 

Verantwoordinge (tweede) eens eenighen sendt- 
briefs... (Haarlem, Ant. Ketel, 1582). In-8<>. 

Id. (Voir : Wt-roedinge van des verderfs plantin - 

ghe). 

Verclaringhe vande uyterlijcke ende innerlijcke 
religie... Gouda, Gasp. Tournay, 1612. In-40. 
A la suite de l’ouvrage : Vre-reden, mais avec 
un titre spécial. 

Verklaring op Matth. 21. (III, 29). 

Vereeninghe van sommighe strijdich-schijnende spro- 
ken der H. Schrifturen. (I, 3). 

Verschooninghe van de roomsche afgoderye... 

(III, 3). 

Verworpelinghen (vande)... (Gouda, Gasp. Tour- 
nay), 1611. In-40. 

Vierschare, (I, 43). 

Vreemde sonde (vande), schulde, straffe... Ghedruckt... 
1584. In-40. 

Id. Gouda, Gasp. Tournay, voor Andr. Burier, 
1616. In-40. 



Id. (II, 16). 

Vre-reden of onderwijs tôt eendracht... et Vercla- 
ringhe vande uyterlijcke ende innerlijcke reli- 
gie... Gouda, Gasp. Tournay, i6i2.In-4o. 

Id. (III, 30). 

Waarheydt (van). (I. 6). 

Waerheyt (van de). (Voir: Godt, van)... 

Wagen-spraeck van Coornherts kerck-berispen, ende 
hart spreken... (II, 19). 

Wedergheboorte (vande)... (I, 20). 

Wellevenskunste. (Voir : Ethica et Zeciekvnst). 

Wercken. — Eerste deel der wercken van Dirck 
Volckaerts Coornhert... Gouda, Gasp. Tournay, 
1612. In-fol. 

Wercken. Amsterdam, J. Aertsz. Colom, 1630 (1629- 
32). In-fol., 3 vol. 

Wortel der nederlantsche oorloghen. (Gouda , Gasp. 
Tournay), 1590. In-8°. 

Id. (II, 5 ). 

Wtroedinghe van des vernufts plantinghe... Gouda, 
J. Zas-Hoensz., 1591. In-8°. 

Wt-roedinge van des verderfs plantinghe... mitsga- 
ders tweede verantvvoordinghe eens eenighen 
sendt-briefs. (III, 17). — Le W t-roedinge van des 
verderfs plantinghe est la même pièce que celle 
qui précède, mais sous un titre différent. 

Yemandt (dat) te strijden mach hebben teghen zijnen 
zondclijcken lusten, ende des niet te min een 
warachtich christen mach zijn. (I, 50). 

Zedekunst dat is wellevenskunste... (Gouda, Gasp. 
Tournay), 1586. In-8<>. 




' 







. 







Id. 2 e édition. Amsterdam, B. Adriaensz., 1596. 
In-8<>. 

Id. (I, 30). 

Id. (Voir : Ethica et Wellevenskunste). 

Zeepe opte vlecken by Lambert Danaeus... ghe- 
ftroyt... (Haarlem, Ant. Ketel), 1582. In-8°. 

Id. (III, 6). 

Zendinghe (van de). (Voir : Sendinghe). 

Zendinghe (van de; der lutheranen... (??). In-8°. 

Id. Ghedruct (Haarlem, Ant. Ketel), Anno. 1583. 
In-8<>. 

Id. (III, 25). 

Zendinge (vande) der predicanten, 1608. Cette pièce, 
imprimée à la suite de l’ouvrage : Vande Leydt- 
schc disputatie... 1607 (1608), n’est probable- 
ment pas de Coornhert. 

Ziele (of de)... zondight. (Voir : Siele). 



CONFESSIO ministrorum Jesu Christi in eccie 
sia antverpiensi. 



S. 1 . ni n. d’impr. (Anvers ou Vianen?). 

1567- 



Confessio || Ministrorvm || Iesv Christi, 
in I Ecclefia Antuerpienfi, quæ || Augufta- 
næ Confeffioni || adfentitur. || Cvm Indice. || 
Adt. 26. Exurge, & fia in pedes tuos. Ideo || 
enim apparui tibi, vt côftituerem te miniftrü|| 
ac teftem eorum quæ vidifti, & quæ tibi 
mon-||ftrabo, liberans te ex hoc populo & 
gentibus, || ad quas nunc te mitto, vt aperias 
oculos eorû, || vt conuertantur à tenebris 
ad lucem, & à po-||teftate Satanæ ad Deum, 
vt remifsionem pec||catorum & fortem inter 
fanétos accipiant, || per fidem, quæ eft in 
me. || Pfal. 68. Promifit Deus fortitudinem 
tibi. || Confirma Deus hoc quod operatus es 
in no- 1 [ bis. Propter templum tuum in Hie- 
rufa-||lem afferent tibi Reges munera. || 

Anno m. d. lxvii. || 

In-8o, sans chiffres, sign. Aij-Nv [Nviij], 104 ff. 
dont le dernier est blanc au v°. 



Amsterdam : séminaire évang. luthérien. 



Les ff. 1-8 comprennent le titre et la préface. Le 
corps de l’ouvrage commence, au r° du f. g (Bi), 
par le titre de départ : Confessio Ministro-\\rvm Iesv 
Christi in Ec-\\clefia Antuerpienjî , quœ Augu-\\fianœ 
confejfioni adfentitur. ||, et il finit, au r° du f. 95 
(Mvij)y par la déclaration et les signatures sui- 
vantes : Nos Minijlri Iesv Christi in || Ecclefia Ant- 
uerpienfi, quœ Augujtanœ || Confejfioni affentitur, 
corde k manu || fubfcribimus. || Ioliannes Ligarius . || 
Francifcus Alardus.\\ Dytmarus Tymannus . || Chrifiia- 
nus Warnerus. || lohannes Beatus (Saligher). || Bal- 
thafar Houwaert . || La Confessio est suivie de la 
Svbscriptio Extero-\\rum Ecclefiœ Chrifii Minifiro- 
rum. || , qui occupe les ff. 95 r° - 96 v<> (M vij r° - 
Mviij vo), et qui est signée à la fin : M. Ioannes 
Vorjïius , Superintendens || Holfatienfis in Ittzeho. || 
M. Cyriacus Spangenberg, Pafior & || Decanus Ecclefiœ 
Mansfeldenfis . || Hermannus Hamelmannus , Sacrœ || 
Theologiœ Licentiatus , Pafior || Ecclefiœ Lerngouienfis 
in Comi-\\tatu Lippiœ. || M. Martinus IVolfius , Pafior 
in || Comitatu Mansfeldenfi. || M. Ioachimus Hart- 
mannus, Pafior || in Comitatu Mansfeldenfi. || M. Fl. 
(Matthias Flacius) Illyricus. || Les 8 derniers ff. 
comprennent l’index des chapitres, l’index alphabé- 
tique et les errata. 

Edition originale de la Confession des ministres 
luthériens de la ville d’Anvers. Elle parut au mois 
de janvier 1567, en même temps que la traduction 
néerlandaise : Confefsie Oft Bekenteniffe der Dienaren 
Jefu Chrifii inde Kercke binnen Antwerpen die welcke 



der Confcffie van Ausborch toeghedaen is... Quoique la 
confession ne porte que les signatures de six minis- 
tres, il est plus que probable que ceux-ci n’en sont 
pas les seuls auteurs. Les six théologiens mandés 
d’Allemagne , dans les derniers mois de l’année 
1:566, pour réorganiser la communauté luthérienne 
d’Anvers, qui venait d’obtenir le libre exercice de 
son culte , ne se seront pas bornés à signer la 
Svbscriptio ou attestation que la dite confession con- 
corde avec les trois symboles et la confession 
d’Augsbourg, les articles de Smalcalde , la confes- 
sion du synode des églises de Mansfeldt, etc. D’après 
la préface, les ministres luthériens , en publiant cet 
écrit , voulaient moins exposer leurs opinions sur 
tous les articles de la foi, qu’établir la conformité 
de leurs croyances avec celles de la confession 
d’Augsbourg. Ils avaient encore pour but de com- 
battre l’erreur et de répandre la vérité, de repousser 
les accusations de ceux qui prétendaient qu’ils 
avaient pris part aux excès des iconoclastes, et 
d’empêcher ainsi que le sang innocent ne fût ré- 
pandu. Ils constatent que ceux de la Confession 
ne sont parvenus, ni par la violence ni par les 
menaces, à l’exercice public de leur culte, mais 
uniquement par leurs humbles prières et la clé- 
mence de l’autorité. 

La Confession ne resta pas sans réponse. Guil- 
laume vander Lindt ou Wilhelmus Damasi Linda- 
nus , évêque de Ruremonde, s’attacha à la réfuter 
dans son Cort Ondervvys Teghen De Confessie Der 



Ministers (Soo Sy lien berommen) Iefu Chrijli in de 
Kercke van Andtvverpen ... Louvain, 1567. Judo- 
cus Ravesteyn Tiletanus, professeur de théologie à 
l’université de Louvain, l’attaqua dans : Confessionis 
Sive Doctrinae, Qvae nnper édita ejt à Minijlris, qui 
in Ecclefiam Antwerpienjem irrepfertint, & Auguftanœ 
Confejsioni fe affentiri profitentur , fuccinfta Confu- 
tatio ... Louvain, 1567 ; lequel écrit eut une seconde 
édition dans le courant de la même année, et 
fut publié aussi en néerlandais, l’année suivante, 
sous le titre de : Corte Verantwoordinghe Teghens 
Die Confessie Ofte leeringhe die onlancx wt ghegheuen 
is van die minijîers die hem feluen inghejîekë hebben 
in die ghemeente van Antwerpen ... Louvain, 1568. 
Au milieu du mois d’avril 1567, peu après l’appa- 
rition des réfutations de Lindanus et de Rave- 
steyn, la défense faite aux protestants et aux réfor- 
més d’exercer plus longtemps leur culte, força les 
ministres luthériens et calvinistes de se réfugier à 
l’étranger. La Confession attaquée trouva cependant 
des défenseurs. Matthias Flacius Illyricus, un des 
théologiens étrangers signataires de la Svbscriptio , 
fit paraître à Bâle, contre Ravesteyn, une apologie 
en latin. (Voir, pour plus de détails sur cet écrit, 
les bulletins au mot Ravesteyn). Le même Flacius 
et Balthasar Houwaert publièrent contre Lindanus 
le Corte Verantwoordinghe / oft Befcherminghe der 
Confefsien oft bekinteniffe des Gheloofs der Chrif- 
telijcker ghemeinten van Antwerpen ... te g en het 
Venijnich Schimpboeck Willielmi Lindani ... (Bâle, 



1567. Cette double polémique se termina par la 
publication de deux nouvellesjréponses de la part de 
Lindanus et de Ravesteyn :] Corte Ende Clare Andt- 
woovde Op Die Bescherminghe Der Andtwerpfcher 
Confejfij makers... Ghemaeckt bij den E. H. VVilhel. 
Lindanum... Louvain, 1568, et: Catholicœ Confvtatio- 
nis Prophanae Illivs Et Pestilentis Confessionis , (quam 
Antuerpienfem Confeffwnem appellant Pfeudominijlri 
quidam) contra varias & inanes cauillationes Mat . 
Flacci Illyrici, Apologia feu defenfio . Authore Ivdoco 
Ravesteyn... Louvain, 1568. 

J. -K. vander Wulp (Catalogus van de tractaten, 
pamfletten, enz. ... vanlsaac Meulman. Amst., 1866, 
I, no 165) croit que la Confession d’Anvers a été 
publiée avant la mi-avril 1567. Schultz Jacobi 
(Archief van kerkelijke geschiedenis ... verzameld 
door u N. C. Kist en H. J. Royaards, XV, p. 131) la 
dit rédigée et signée en décembre 1566, et mise 
au jour en janvier 1567. Nous croyons qu’elle 
peut être considérée comme ayant paru dans la 
première moitié de janvier 1567. Le Corte Ver- 
antwoordinghe contre le Cort Onderwys de Lindanus 
a vu le jour au mois d’août 1567 (voir la description 
de ce livre). La date de l’achèvement du Cort 
Onderwys contre la Confessio , 28 janvier 1567 (voir 
la description de ce livre), est donc exprimée en 
nouveau style et ne doit pas subir de réduction. La 
Confessio elle-même, qui n’était parvenue à Lin- 
danus que par l’intermédiaire de Marguerite de 
Parme, aura paru au moins une quinzaine de jours 



avant le 28 janvier 1567, c’est-à-dire dans la pre- 
mière moitié du même mois. 

Voir sur les théologiens allemands mandés à 
Anvers, la confession luthérienne et les événements 
qui la suivirent : Laur. Surius, commentarius brevis 
rerum in orbe gestarum. Cologne, 1568, pp. 522 et 
523; Antwerpsch Chronykje. Leiden, 1743, p. 130; 
Chronycke van Antwerpen. Anvers, 1843, p. 132; 
Pieter Bor, nederlancische oorlogen. Amst., 167g, 

I, pp. 142-144, 153-159, 163-166; G. Brandt, his- 
torié der reformatie. Amst., 1671, I, pp. 42g, 442, 
453 et 454; Jo.-Car. Diercxsens, Antverpia Cliristo 
nascens. Anv., 1773, IV, pp. 35 °" 355 > V, P* I " 4 6 î 
Joh.-Balth. Ritter, Beschreibung des Lebens Mat . 
Flacii Illyrici. Francfort s/M., 1723, p. 121-127; 
Adr. Uyttenhooven, geschiedenis der Jiervormde 
kerke te Antwerpen. Amst., 1794, pp. 241-3 10; 
N.-C. Kist & H. -J. Royaards, nederlandsch archief 
voor kerkelijke geschiedenis , IV, p. 1 13-175, art. de 

J. -C. Schultz Jacobi intitulé : De toestand van Ant- 
werpen na de invoering der hervorming. 



CONFESSIE... der dienaren J.-Chr. inde kercke 
binnen Antwerpen. 

S. 1. ni n. d’impr. (Anvers ou Vianen?). 
. i5 6 7- 

Confefsie || Oft Bekente=||niffe der Die- 
naren Jefu Chrifti in=||de Kercke binnen 
Antwerpen die || welcke der Confeffië van 
Aus=||borch toeghedaen is. || Acto. 26. || 
Staet oppe / ende ftaet op uwe voeten / want 
daer toe || ben ick v verfchenen / om dat ick 
v ftellen foude tôt eené || dienaer ende ghe- 
tuyge des gheens dat ghy gefien hebt/ 
ende dat ick v noch wil openbaren/ ende 
wil v verlof=|jfen vanden volcke ende hey- 
denen / tôt de welcke ick v || nu feynde / 
haer ooghen open te doen/ op datfe vande || 
duyfterniffe totten lichte bekeert worden / 
ende vande || macht des duyuels tôt God/ 
op datfe vergheuin=||ghe der fonden/ ende 
dat erue onder || de heylige ontfangen door || 
het ghelooue || aen my. || Pfal. lxviij. || God 
heeft v ftercheyt beuolen, o God beuefticht|| 
ende verfterct tghene dat ghy ons ghedaen 



La Haye : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 



hebt , || om uwes tempels wille te Ierufalem 
fui- 1| len v de Coninghen ghe~||fchencken 
toe-||vueren. || 

Anno M. D. Lxvij. || . 

In-8o, sans chiffres, avec les sign. Aij -0 [Oiv], 
108 ff. Notes marginales. Car. goth. 

Les ff. 2 r° - 8 r° comprennent le Prologe der Cou - 
fejfien. 

La Confeffie Oft Bekenteniffe occupe les ff. 9 r° - 
104 r° (sign. B-Nviij ), et finit par la déclaration 
suivante : Wy dienaers Jefu Chrijli inde Kercke 
binnen AnU\werpen\ welcke der Confeffien van Ans- 
borch || toegedaen is / onderfchrijuen met der liant en || 
metter herten. || Johannes Legarius || FranfcJioys 
Alaert || Ditmaer Tymannus || Chrijliaen Warner us || 
Johannes Saliglier || Balthafar Houwaert. || Les ff. 
104 v°- 108 vo (Nviij v» -Oiiijvo) comprennent VOn- 
derfchrijuinghe vande wtlant\\ Jclie Dienaers der kerc- 
kcn || Jefu Chrijli. ||, la table des chapitres, les errata 
et un fleuron. L ' Onderfchrijuinglie est signée à la fin : 
M. Joannes vorjlius j fuper intendent van liolfatien || 
in Jttzeho || M. Cyriacus Spangenberch / Pajloor et 
Decanus || der kercken van Manffelt || Hermann s 
Hamelmannus Licentiaet der heyliger || Théologien. 
Pajloor der kercken van Lemgo\\uien int GraefJ chap 
van Lippia. || M. Martinus Wolfius Pajloor int Graef- 
fchap van || Manffelt. || M . Joachimus hertmanus / 
Pajloor int Graeffcliap || van Manffelt . || Mathias 
Flaccius Jllyricus. || 



Le livre que nous venons de décrire, est la pre- 
mière édition de la traduction néerlandaise de : Con- 
fessio Ministrorvm Iesv Christi, in Ecclefm Antuer- 
pienfi , quœ Augujlanœ ConfeJJioni adfentitur. ... S. 1., 
1567. Voir, pour plus de détails, la description de 
l’original latin. 

Un exempl. est coté io flor. dans le catalogue 
Muller, Amst., 1857. Vendu 46 fr. Serrure, 1872, 
catal. no 245. 



CONFESSIE. . . der dienaren J.-Chr. inde kercke 
binnen Antwerpen. 

S. 1. ni n. d’impr. (Anvers ou Vianen?). 



Confefsie || Oft Bekente=||niffe der Die- 
j naren Jefu Chrifti in- 1| de Kercke binnen 
: Antwerpen die || welcke der Confeffië van 
I Aus=||borch toeghedaen is. || Beter ouerfien 
! ende gheemendeert nae de || latijnfche 
j copije. || Acto. 26 . || Staet oppe/ ende ftaet 
; op uwe voeten/ want daer toe || ben ick v 
| verfchenen/ om dat ick v ftellen foude tôt 
j eenê || dienaer ende ghetuyge des gheens 
I dat ghy gefien hebt / || ende dat ick v noch 
j wil openbaren/ ende wil v verlof-||fen van- 
i den volcke ende heydenen/ tôt de welcke 
| ick v || nu feynde / haer ooghen open te 
i doen / op datfe vande || duyfterniffe totten 
; lichte bekeert worden/ ende vande || macht 
| des duyuels tôt God/ op datfe vergheuin=|| 

: ghe der fonden/ ende dat erue onder || de 
i heylige ontfangen door || het ghelooue || aen 
: my. || Pfal. lxviij. || God heeft v ftercheyt 



Anvers : bibl. comm. 
Gand : bibl. univ. 



beuolen, o God beuefticht || ende verflerct 
tghene dat ghy ons ghedaen hebt, || om 
uwes tempels wille te Ierufalem fui- 1| len v 
de Coninghen ghe-||fchencken toe-|| vueren. || 
Anno M. D. Lxvij. 

In-8o, 8 ff. lim. (titre et prologue) , 96 ff. chiffrés 
et 4 ff. non chiffrés pour une partie de YOnderfchrij- 
uinglie vande wtlant\\fche Dienaers der kercken || Jefu 
ChriJH. ||, pour la table des chapitres, les errata et 
un fleuron. Notes marginales. Car. goth. 

Seconde édition en langue néerlandaise, revue et 
corrigée d’après la copie latine. Elle sort de la 
même officine que la première, qu’elle reproduit 
page par page. Les errata à la fin ont été conservés 
à tort, les fautes typographiques ayant été rectifiées. 

Les descriptions de l’édition latine et des deux 
éditions néerlandaises de la confession des luthériens 
d’Anvers étaient déjà en épreuve, quand nous avons 
pris connaissance des deux articles de M r Rahlen- 
beck insérés dans le Bulletin du bibliophile belge, 
XII, pp. 250-258 et XVII, pp. 106-109. Le premier 
reproduit une sentence de bannissement prononcée 
à Bruxelles, le 27 mai 1569, contre quelques im- 
primeurs hérétiques d’Anvers. L’un d’eux, Mathieu 
Damery, y est accusé d’avoir commenché à im- 
primer ou faift imprimer audict Anvers la confession 
d'Augsbourg (en thiois), et estant ce descouvert et 
les pieclies imprimées prins par ordonnance de 
Madame la duchesse de Parme,... depuis faift im- 



primer icelle confession à Vianen , ... M> Rahlenbeck 
prétend io que la confession d’Augsbourg (saisie 
au mois de septembre 1566), n’est autre chose que 
la confession des luthériens d’Anvers, 2 0 qu’une 
seconde édition parut trois mois après sous le titre 
de : Confefsie Oft Bekcnteniffe der Dienaren jfefu 
Chrifti inde Kercke binnen Antwerpen die welcke der 
Confeffiê van Ausborch toeghedaen is ... (édition décrite 
en tête de notre article), 3 0 que l’imprimeur de la 
2 e édition est encore le même Mathieu Damery, qui 
s’était retiré à Vianen, la ville de Brederode. 

Dans le second article, l’auteur prétend aussi 
que la dite édition a vu le jour à Vianen, mais il 
désigne Albert Christiaenssens comme imprimeur de 
la pièce. 

Nous n’insistons pas sur cette contradiction. Il 
est bien possible que Damery soit l’éditeur et Chris- 
tiaenssens l’imprimeur. Nous admettons même que 
la confession d’Anvers, tant en latin qu’en flamand, 
pourrait bien être imprimée à Vianen, mais les 
pièces citées par M r Rahlenbeck ne prouvent rien à 
cet égard, aussi longtemps que le premier point n’est 
pas établi, notamment que la confession d'Angsbonrg 
n’est pas une véritable confession d’Augsbourg en 
néerlandais, mais la confession des luthériens d’An- 
vers. Quoiqu’il en soit, on aurait tort d’identifier avec 
le livre confisqué et supprimé , la première édition 
de la Confefsie Oft Bekenteniffe ..., décrite plus haut, 
et qui est postérieure de trois mois à la date de la 



saisie. 



CASTELEIN (Mathieu de). 



Anvers, Henri Pierre (ou Peeterssen) de 
Middelbourg. s. d. 



Pijramûs Ende || Thifbe. || £ Schoon 
Retorike amoureus bequame. || Es dit bar- 
blijke voor fulcken eerfame. ( Planche gravée 
sur bois). 

In-40, sans chiffr. ni réclames, sign. (A) - J ij (le 
I er cahier, de 4 ff., n’est pas signé, et, au 5e f., le' 
signât, commencent par la lettre B), 36 ff. en tou 
Car. goth. 

Le titre, dont les trois premiers mots sont xy 
graphiés, est imprimé en rouge et noir. L’ouvr 
contient 23 planches, y compris celle du titre, a 
grossièrement gravées sur bois , de la grar 
d’une demi page environ; plusieurs plancher 
répétées. 

Au vo du dern. f. la souscription : C G 
Thantwerpen binnen de || Camerpoorte inden AJ 
my Henrick Peeterffen || van Middelburcij (?) 
souscription est suivie de la marque qui su 



Bruxelles : coll. duc d’Arenberg. 




Dans cette moralité, Castelein compare Pirame à 
Jésus-Christ et Thisbé à la Nature humaine. 



Mathieu de Castelein, fils d’Arend Jacobsz., naquit 
en 1485, à Pamele, localité dépendante de la ville 
d’Audenarde. Il fut reçu prêtre en 1508, et devint, 
vers 1530, notaire apostolique. A cette époque, il 
demeurait au quai het Spey, à Pamele. Il était aussi 
chapelain de la confrérie du St-Sacrement et de la 
confrérie de S te -Barbe (métier des fabricants de tapis), 
et faisait en outre partie des chambres de rhétorique 
Paxvobis et de Kersauwe, dans lesquelles il remplissait 



l’office de facteur. Ces dernières fonctions semblent 
avoir été en tout conformes à ses goûts et à son 
humeur. Doué de beaucoup d’esprit et connaissant 
parfaitement les écrits des anciens, il jouit comme 
rhétoricien d’une grande réputation. Le magistrat 
d’Audenarde avait pour lui la plus grande estime et 
le fit son poète en titre. Pendant nombre d’années, 
il composa, moyennant payement, toutes les poésies 
de circonstance officielle, et dans les comptes de la 
ville on trouve renseignés plusieurs payements faits 
à Castelein de ce chef. La ville lui paya notamment, 
en 1531 , 24 escalins parisis pour la composition des 
inscriptions flamande et latine, gravées sur les deux 
plus grandes cloches de l’église paroissiale d’Aude- 
narde. 

Malgré ses multiples fonctions, Castelein trouva 
le temps de composer un grand nombre de pièces 
en vers et de moralités, dont la plus grande partie 
semble être perdue, et que lui-même classe de la 
façon suivante (jusqu’en 1548, date de la compo- 
sition de son principal ouvrage) : H Ick hebbe ghe- 
dichtt (sic) ... feffe en dertigh ejbatementen . || Achte en 
dertigh tafle fpelen, zom in prenten . || Ende twaleue 
Jlaende fpelen van zinne . || ... Dertigh waghen fpelen ,... 
Als ick Fadeur was te cleenen ghewinne, || Vanden 
Kerffauwicren ende Pax vobianen. (De Const van Rhe- 
toriken, ballade 212, p. 220 de la i re édition). De 
tous ces ouvrages il ne cite cependant que trois 
titres : Pieters legende (p. 65), BloedfiurtijngJie (p. 65) 
et tvonneffe , van Paris, van trooyen (ballade 195, 



p. 102). La pièce Bloedjlurtijnghe fut jouée par la 
chambre Pax vobis, smaendachs ende sdissendaechs in 
de Paeschdaghen, 1524, avec un subside de la ville 
de vi ïb par. Tout porte à croire que Castelein com- 
posa lui-même les nombreuses pièces qui servent 
de spécimens dans son Const van Rhetoriken . Il est 
désigné comme auteur de la réponse donnée par la 
chambre Pax vobis d’Audenarde, à l’occasion du 
landjuweel organisé par la chambre de F onteinisten 
à Gand, en 1539. 

Bien que prêtre, Castelein était joyeux compagnon 
et aimait la bonne chère : Pertrijskins , Eendvoghels , 
Rijnswijn et goede Beane . ( Paeillette et Petau [vin du 
Poitou] sont cités comme des vins ordinaires). Il avait 
un fils naturel, Abraham, pour lequel il acheta, en 
1547, (Castelein avait alors 62 ans et son fils en avait 
28) une rente viagère de 48 livr. parisis au capital de 
480 livr. par. sur la ville d’Audenarde. Si l’on tient 
compte de tout ce qu’on sait de son caractère et de 
ses mœurs, il y a tout lieu de croire que le refrain 
p. 181 de son Conjï van Rhetoriken , est une espèce 
de confession; ses Liedekens du reste sont souvent 
loin d’être édifiantes. 

Dans un refrain, qu’il a composé à l’âge de 30 ans 
(1525) et qui est intitulé : Memorie , der zomighen (. De 
Const van Rhetoriken , p. 79-86), Castelein cite les 
noms de plusieurs de ses amis , tous musiciens et 
rhétoriciens : 














. 






’ 





















. 










v. 1T Te rechte mach ic de wareid Jpellen : 

Alzo iongh aïs ic ben van dertigh iaren 
le hebt beuonden an myn ghefellen, 

Die mine aider liefjle vrienden waren : 

VVy leefden tfamen als finguliere cliar en, 

Die daghelics met elc anderë eten end drijneken , 

Ses amis décédés sont : 

vj. ... Heinderick in de cale , ... een aerdich mer eu- 
rijle : ... goed orthographijle. Celui-ci était probable- 
ment directeur du poids public à Audenarde, nommé 
depuis un temps immémorial de Caele ou de Calle. En 
sa qualité de prêtre, Castelein l’assista dans ses der- 
niers moments : le zelue las hem zyn endende veers, ... 

vij. ... Pieter de pape... Die lieuer wat vroedts fpeelde 
dan wat fats VVas begrauen metter zeluer fpade : ... 

viij. ... (den) ghenouchlicken Jieer Ian Jleen weghe, ... 
den wel dichtende ... Ian vanden viuere. Den langhen 
Moenin des vrueghds bedriuere, ... V Ville del meere ... 
onzen buezelaere (épigrammatiste) den blauwen Key- 
fere. 

ix. ... Gillis lammins... (den) componijle Loeycken 
voet. ... Arend caen, den goedwillighen bloet ... heer 
Zeghere . 

x. ... Ioos de pape ... (In den fangh expeert ende 
ind latijn) ... Gheen beter drijnekebroere en mochte 
fijn ... Ian marroten , zonder galle of venijn, ... Meejïer 
Ioos dede ouer dzee zinen fijn : Ende heer Ian , by 
blanckêberghe in den wejleât. 

xj. ... Adriaen maffeel, ... Ian Renies, die de lieden 
confie behaghen || Met cluten (farces). ... 



' I 




xij. ... noch eenen, ... In brabant moejîe zyn ziele 
vluchten, || Ende zyn iongh lichame verdrooghen ... 
Ian waelkins. Ce dernier ne doit pas être confondu 
avec Désiré Waelkens, curé d’Edelaere et de Pamele, 
notaire apostolique et auteur de : Klagt schrift van 
Joan. (sic) Desid. Waelckens ... of Audenaerde, door 
de geusen ingenomen, anno m d lxxii, publié par 
J. K. (Jules Ketele), Audenaerde, 1836. 

xiiij. ... 51 Met aile dees voornoemde ... Hebbic van 
Ionghs minen tijd verjleten : || Den wijn ghedroncken 
en goet chier e ghemaeâ ... 

Parmi ceux de ses amis qui sont encore en vie , il 
nomme : 

xv. ... Ian van affelt , ... Ian van den viuere den chy - 
nirgien , ... Ce Jean van Asselt composa une moralité 
à l’occasion de la naissance du prince Philippe 
d’Espagne (Philippe II), le 31 mai 1527, pour la 
chambre de rhétorique : De bloyende jeugd, dont il 
était le facteur, et reçut en récompense du magistrat 
d’Audenarde 2 1b par. Jean vanden Vivere, facteur 
de la chambre de Kersouwe ou de Madelieve, com- 
posa aussi, à la même occasion, une moralité qui 
lui fut payée 4 11> par. Castelein, facteur de la cham- 
bre Pax vobis, en rédigea une à son tour, dans 
laquelle il remplit lui-même un rôle, à la grande 
satisfaction du Magistrat qui lui accorda une grati- 
fication de 5 ib par. 

Dans ce même couplet, Castelein cite encore: 
Iacob robins , Ian pillins et Ian van den hazê velde. 
xv j. ... Hernies qaa moere || Die zoo menigh mans 


















. 

• i 



paffie heeft verzoedt ... Van priejlers en wilde hy nooit 
betalijnghe... 

xvij. ... laques heindrics... Denijs vlatnijngh. 

Castelein est quelquefois mentionné comme tra- 
ducteur de l’ouvrage : De Conste Dey Minnen : De 
Arte Amandi ghenaempt. InLatyn befchreuen door ... 
Ovidivs Naso... Antwerpen, P. van Keerberghe, 
1566, ce qui paraît être une erreur résultant de ce 
qu’on a ajouté à la fin de l’ouvrage : Epistele oft 
Minnebrief baladewijs by Castelein . Toutes les édi- 
tions de cet ouvrage ont, à la fin, quelques pièces 
ajoutées, presque toujours différentes. Voir : J. -F. 
Willems, verhandeling , I, p. 242; L.-G. Visscher, 
beknople geschiedenis der nederlandsclie letterkunde , 

n, p. 53- 

Voir, sur Math, de Castelein, entre autres : Belgisch 
muséum ... uitgegeven ... door J. -F. Willems, 1843, 
PP* 29-55, ( art * de D.-J. vander Meersch); Ed.-Fr. 
van Cauwenberghe, lettres sur l'histoire d'Aude- 
narde , Audenarde, (1846), pp. 201-203; Edm. vander 
Straeten ,Aldenardiana enFlandriana, Audenaerde, 
1867, I, pp. 46-52; F. -A. Snellaert, verhandeling 
over de nederlandsclie dichtkunst in Belgie... tôt aen 
de dood van Albert en Isabella (Mémoires couronnés 
par l’Académie Roy. des sciences et belles-lettres 
de Bruxelles, t. XIV, i r e partie, 1838, pp. 156, 176, 
183, 187); F. -A. Snellaert, schets eener geschiede- 
nis der nederlandsche letterkunde , Gent, 1850, p. 59; 
L.-G. Visscher, beknopte geschiedenis der neder- 
landsche letterkunde, Utrecht, 1851-57, II, pp. 42-53; 



W.-J.-A. Jonckbloet, geschiedenis der nederlandsche 
letterkunde, Groningen, 1870-72, I, pp. 474-589, et 
2 e édit., I, p. 312 et suiv.; J. van Vloten, beknopte 
geschiedenis der nederlandsche letterkunde , 2 e dr., 
Tiel, 1871, pp. 175; J.-F. Willems, verhandeling 
over de nederduytsche tael - en letterkunde , opzigtelyk 
de zuydelyke ... Nederlanden, Ântwerpen, 1819-24, I, 
pp. 240-242; Allgemeine deutsche Biographie , Leip- 
zig, 1876, IV, p. 62; etc. 
















I 






CASTELEIN (Math. de). 




Gand, Jean Cauweel. 


1 5 5 5 * 



De || Const Van Rhe-||toriken, Allen An- 
commers || ende Beminders der zeluer, een 
zonderlijngh Ex||emplaer ende leerende 
Voorbeeld, niet alleen in allen || Soorten 
ende Snéden van dichte, nemaer ooc, in 
ailes || dat der Edelder Côft va Poëfien 
côpeteert en ancleeft. || Nu eerft-mael uut- 
ghefteld in dichte, by wilent || Heer Matthijs 



de Caftelein, Priefter, || ende excellent Poëte 
Moderne. || 




Bruxelles : bibl. roy. 

La Haye : bibl. roy. 

Haarlem : bibl. comm. /'• 

Gand : bibl. univ. V 

f • • 









- 







■ 



















Te Ghendt. || By Ian Cauweel, thaluer 
dôderftrate in de Cau-||we, oft op den houck 
vander hooghpoort || neuë dë Iinghele. Ano. 
M. D. LV. || Met Kei. Privilège. || 

In-8o, 12 ff. lim., 254 pp. chiffr. et 1 f. à la fin 
qui ne porte que la marque typograph. reproduite 
ci-dessus. Car. ital. et rom. 

Première édition de cet ouvrage posthume de 
Math, de Castelein, composé en 1548. Au v° du titre, 
les privilèges donnés par Charles-Quint en sa double 
qualité d’empereur et de duc de Brabant, et datés 
de Bruxelles le 3 et le 4 sept. 1555. Aux ff. £ ij. r° 
- iij. ro, une épître de l’imprimeur dans laquelle 
celui-ci se plaint du peu d’empressement que 
montrent les auteurs flamands à suivre l’exemple 
donné par Ian vanden Dale, Ian van den Beerghe, || 
Andries va der muelen, Cornelis va Ghijlele, Cornelis || 
Manilius, Maerc va Vaernewijc, en onze teghenwoor || 
dighen Cajlelein,... qui faisaient imprimer leurs 
œuvres pendant leur vie; cette lettre est datée de 
Gand, 12 nov. 1555. Au v° du f. £iij., une pièce de 
vers néerlandais par Henri vanden Keere, de Gand, 
et aux ff. iiij. r° - * ij. r°, la table. Au v° de ce 
dernier f. : Hier hendt de tafel van de\\zen VVeercke, 
Ghemaeckt || in V iaerons heeren, M. D. XXXXVIII. ... 
Le r° du f. * iij. contient les errata, et le vo, une 
pièce de vers latins hendécasyllabiques, avec la 
date 1548, par de Castelein. Au ro du f. * iiij., une 
autre pièce de vers néerlandais par le même, signée : 



M. D. C. P. (Mathijs de Casietein, Priester) et, au vo, 
une gravure sur bois sans nom de graveur, représen- 
tant Rhetorica assise sur un trône , et ayant à ses 
pieds Quintilien, Démosthène, Roscius, Gracchus et 
Cicéron; au-dessous de cette gravure, la devise de 
l’auteur : VVacht wel tSlot. Castelein. Les pp. 243- 
254 contiennent : H Sermoen van Sentie Reinhuut. ||, 
... Cajleleins Conclnfie, 00c mede || zijn Excuje ..., la 
planche représentant Rhetorica répétée avec la sous- 
cription : VVacht wel TJlot . Cajlelein., VVaerschv-\\ 
wijnghe tôt den || Lezer. || et 51 Vermaen tôt den Leer- 
Iounghers || va Cajleleins difcipline . Cette dernière 
pièce, en vers, et signée : Naer dit een betere ., est de 
Henri vanden Keere. Dans les éditions postérieures 
elle porte sa devise habituelle : Aenfiet t’hende van- 
den keere. 

Cet ouvrage est un manuel de l’art poétique néer- 
landais, le premier publié dans les Pays-Bas, et en 
vers. Il se compose de 239 stances de 9 vers chacune, 
entremêlés de modèles des diverses espèces de 
poésies en usage de son temps , à savoir : Dichtkins 
(pièces de vers de 1-6 strophes), Rondeelen, van aile 
foorten , Baladen (de 7-8 strophes), ghecruujle et mette 
Steerten, puis Refer einen (de 9-20 strophes) et Rhe- 
torike Extraordinaire: Snede... zonder hende, Seffe 
baladen, in eene , Balade intricaet, Dobbeljleerten, K'eten- 
dicht, plusieurs Ander vremde fnede, Phaleucium car- 
men, Tetrajlichon elegidion, Dijlichon heroicum, Iam- 
bicum trimetrium, Sapphicum carmen, Afclepiadeum , 
Simpletten, Dobbletten, Ricqueracque , Baguenauwe, 



Dobblet, met iwee Jlocken, Al diclit, oft van woordt te 
woorde, Defflanche, ofte Lime , And , vremd Rondeel, 
Ander and Rondeel , dobbele, vten wale, Beghin van 
Spelen, Hende , 0/ tjluten van Spelen (avec le Bénédicité , 
Gratie et Pater nofler), Superflue, Parabole , Cocorullen, 
Morael, Reghel dicht, Comparatie, Endelveers, Sprake, 
Interrogatie, Epitaphie, Prouerbie oft Adagie, Ghe- 
raedfele et Eed; comme spécimen de ce dernier 
genre, l’auteur cite (pp. 240-241) le serment de la 
chambre de rhétorique Paxvobis d’Audenarde, pièce 
très curieuse et qui caractérise complètement l’esprit 
des rhétoriciens de l’époque. Parmi les diverses 
espèces de poésies dont il donne des modèles, Cas- 
telein recommande surtout le rondeel, la balade et 
le refer ein . 

Plusieurs de ces modèles, probablement choisis 
parmi les poésies inédites de l’auteur, ont des titres 
spéciaux : 

P. 67. Charte. C’est la carte d’invitation adressée 
aux autres chambres de rhétorique du pays, pour 
les inviter à prendre part à une fête qui devait avoir 
lieu à Audenarde, à l’occasion de la conclusion de la 
paix de Crépy en 1544. Pour récompenser Castelein 
de sa coopération à la fête, le magistrat d’Audenarde 
lui alloua la somme de 3 livres parisis. 

P. 71. Op den Paeis. Composé à l’occasion de la 
paix conclue entre Charles-Quint et le roi de France 
(en 1544?). 

P. 79. Memorie, der zomighen . Castelein cite, dans 
cette pièce, les noms d’un grand nombre de rhétori- 
ciens de ses amis, morts ou vivants. 



P. 86. Op zulcke Medicijns. 

P. 91. Op den Paris. Composé à l’occasion de la 
trêve conclue entre Charles-Quint et le roi de France, 
le 15 juillet (18 juin) 1538. 

P. 95. De neghen 00 . Chacune des 9 stances dont 
se compose cette pièce commence par l’interjection 
O. 

P. 98. O p d’AJlrologie. 

P. 102. Charte. Carte d’invitation de la chambre 
de bloyêder iuegd à Audenarde, adressée aux autres 
chambres de rhétorique du pays, pour les prier 
d’assister à une fête dont la date était fixée au 20 
févr. (15??). 

P. 104. Vande Chyrurgiens. 

P. 106. Op de Penne. 

P. 109. Van fmeinjchen val. 

P. 114. Minnebrief. 

P. 130. Kinderdagh. Dans cette pièce, Castelein 
parle d’un évêque des innocents ou des fous ( esel - 
bisscop ou bisscop der sotten), ce qui a fait dire à 
quelques historiens (voir entre autres J. Hübner, 
géographie historique , II, p. 286) que la ville d’Au- 
denarde était le siège d’un évêché. 

P. 141. In verfmadeneffe der weereld. 

La pièce p. 171, composée à l’occasion des fêtes 
célébrées à Audenarde en 1525, après la victoire 
remportée par Charles-Quint à Pavie, fut récitée 
par un personnage représentant le roi de France 
vaincu. Le refrain p. 184 fut composé pour 
une fête qui eut lieu en août 1528, et dans laquelle 



la chambre de rhétorique Pax vobis d’Audenarde 
fraternisa avec celle de S te -Anne, d’Enghien, dont 
la devise était Penser y failli . Dans cette pièce, Cas- 
telein cite les noms de deux rhétoriciens d’Enghien : 
Ian huufman et Pier nuut. Le refrain p. 212, 
adressé à la même chambre, paraît avoir été fait 
pour une circonstance analogue. A la fin de la p. 
224 : 1T Hier volghd het Schaeckberd ., et entre cette 
p. et la page 225, un tableau in-4 0 sous forme d’un 
échiquier. En tête de ce tableau : 

_ Honderd _ 

Rethorike, t Extraordinaire. 

achte . 

et, au dessous : Zouâ, ende vindt hier, met Jladen, || 
Acht ende dertigh Baladen. A gauche : Tendimus hue 
omnes, et à droite : Hec ejl domus ultinia . Ce tableau 
forme une de ces nugae difficiles qui faisaient les 
délices des réthoriciens des xvi e et xvn e siècles; il 
contient 38 ballades de 4 vers chacune. La difficulté 
consiste à lire les strophes comprises dans les 64 
cases en 38 directions différentes. Le tableau qui 
suit explique ces 38 directions. Les mots Honderd 
achte, dans la partie supérieure du tableau, indiquent 
que le total des syllabes dans les cases d’une rangée 
horizontale combiné avec la somme des syllabes 
dans une rangée verticale, forme le nombre de 108 
syllabes. 





V 




O 

VO 



<D 



<1) 

00 



TOïÔ 



ni n u 



inmoLiui 



<u 

CO 






0) 

m 



•S3pï[[8q g 



iDLIUULl 



coioulil 



■IL 



1) U <U D 

1 (S O ’t ^ 


<U <u 
VO I>- 


<u 

00 


1 II II II 1 

1 II II II 1 


1 II 1 

r ii i 


ri 

i 


ri il n 


! Il 1 


L 


n il ii i 

En n i 


1 II 1 

m 


r 


ninrii i 


i ii i 




3 Di ru i 


i ii i 


r 


ilMlMIlBlli 


b m 


Si 



(U 



<L> 

UO 



rt" 



V 

cO 



CO 

<U 

•Q 



U 


1 II 1 


1 1 


1 1 


1 1 




11 




Mil | 


1 1 


1 1 


1 1 


Ml 


1 




1 IM 


1 1 


1 1 


Ml 


□ 


r 


n 


1 II 1 


Ml 


Ml 


u 






u 

n 

i i 


IbIMI 










MM 




1 1 


Ml 


□ 






ail i 




1 1 


H 


Ml 


r 


® 1 


1 1 


1 1 






B 



w 

<u 

e3 

*— H 

13 

•û 





1 1 


1 1 


1 1 1 


1 1 
1 ! 


L 




U 


u 


1 II 1 


1 






1 

1 

1 


1 1 
1 1 
1 1 


u 
1 1 
1 1 


LILI 
1 II 1 

B H 


1 1 
1 1 
1 1 


1 1 
1 1 
1 1 


l il il l 


□ 


1 




■liaj 


□ 


n 


1 


1 


1 




■ Ml 




n 


1 








MIMI 


□ 


Li 


1 



Il II II 


1 1 


nr 


Il II II 1 


1 II 1 


i ii 


Il II II 1 


LILI 


1 IL 


MMIMMI 


1 II 1 


1 II 


fllMIMIMI 


□n 


i r 


Il II 


Il 1 


LC 


Il II 1 


Il 1 


i y 


1 II J 


II 


i 



•sopBpEq s 



La pièce de vers : y Simpletten, ..., p. 227, est 
une traduction de l’épigramme : Ad ïulium Mar - 
tialem : Vitam quœ faciunt beatiorem [Lib. X., epigr. 
xlvii], de Martial (voir : M. V . Martialis Epigram- 
mata, dans la collection : Bibliotheca classica latina, 
Paris, Lemaire. — Martial, II, p. 519). 

Le Sermoen van Sentie Reinhuut (p. 243-246) con- 
tient une biographie burlesque de St Renaud, qui 
est déjà cité dans la littérature néerlandaise du 
moyen-âge, comme le patron des buveurs, liber- 
tins et dissipateurs. F. -J. Mone, ( Uebersicht der 
Niederlandischen Volks-Literatur altérer Z eit, Tübin- 
gen, 1838, pp. 47-48), dit à ce sujet: Reinhuut - 
Rein-ût = rein aus. Das Wortspiel rein aus wird in 
derganzen Predigt auf das Austrinken (vider jusqu’au 
fond, dissiper son bien) bezogen, und Reinuut ah der 
Patron der Sdufer und Schlemmer gepriesen... Voir 
aussi: C. Kiliaen, etymologicum... cur. G. Has- 
selto, Utrecht, 1777, p. 526 : reyn-wt, in de schuyt 
van Sint reyn-wt vaeren. Dans le recueil : Veelder- 
hande geneuchlicke dichten, tafel-spelen ende referey- 
nen , (Anvers, Jean van Ghelen), 1600, se trouve p. 
71 et suiv. : het wonderlick leven van Sinte-Rein-wt. 

Le Const van Rhetoriken de Math, de Castelein, 
malgré sa médiocrité, est resté le code poétique 
des rhétoriciens flamands pendant tout le xvi e siècle 
et une partie du xvn e . Quelques citations le feront 
mieux connaître : 

Alzoo moet ghy v allen zeer diligent 
Dat u veel Jchoon termen werden bekent , 



Ende veel fchoon fneden waer ghyfe faiidt halen : 

Anders heetickt hauten dicht. ... (Ballade 60). 

Int paeien der ooren leid de fcientie meejt. (Ballade 
ioi). 

Den zin zonder dicht , wéghick min dan een pond . 
(Balade 108). 

H Schuum (des mots bâtards) mueghd ghy wel Jlellê,.. 

Vvant het es ghevfeerd,.. 

Ende men en bekoord niet nieus op te brijnghene ... 
(Ballade m). 

Vvild vryelic fchuum in dijn ordinancie Jîrijcken , 

Al eijl niet ghevfeerd ... 

Tmoet eens ghevfeerd zijn ,... (Ballade 113). 

Cette première édition, dont l’impression fut pro- 
bablement soignée par l’imprimeur-rhétoricien, 
Henri vanden Keere de Gand, au profit d’Abraham 
Castelein, fils naturel de Mathieu, se rencontre rare- 
ment. 

Vendu 23 fr. G.-W. van Oosten de Bruyn, Haarl., 
1860, no 2920. Aux ventes van Damme et Nuewens 
des ex. avait été donnés au prix de 16 sols et 2 fr. 
Un bon exempl. vaut 50 fr. 



CASTELEIN (Math. de). 



Gand, v e Gér. van Salenson. — Anvers, 
Gilles vanden Rade, impr. 1571. 



a) De || Conft van Rhetoriken, || allen 
ancommers ende bemin=||ders der feluer/ 
een fonderlingh Exem=||plaer/ en leerende 
voorbeelt / niet alleen in allen foorten || 
ende Sneden van dichte / nemaer ooc / in 
ailes dat || der edelder conft van Poefien 
competeert / || ende aencleeft. Wtgheftelt in 
dichte / by || wylent H. Matthijs de Cafte- 
lein || Priefter/ ende excellent Po=||ete mo- 
derne. || Ç Wy hebben hierby oock willen 
voughen de Baladen || van Doornijcke / 
ghemaect byden feluen als || een beghinfel 
der vergaderinghen / van || aile Cafteleins 
wercken. || (Marque typograph . reproduite 
ci-après). 

Te Ghendt / || Om de weduwe van Ghee- 
raert van Salenfon/ op de ]| hoochpoort 
inden Bybel. By Gillis vanden || Rade. 
Anno 1571. || 

In-8°, 8 ff. lim. et 176 pp. Car. goth. et rom. 



Utrecht : bibl. univ. 
Anvers : bibl. comra. 
Gand : bibl. univ. 




b) Baladé van Doornijcke || ghemaect 
door H. Matthijs de Caftelein || Priefter/ 
ende excellent Poete moderne. || Incar- 
natien. || Notabei ingienen Edel Artiften || 
Wien ick hiernaer wenfche Chriltus choor 
rijcke || Neemt in dancke / als Philomercu- 
riften || Dit cleen boucxken/ ghedicteert op 
Doornijcke. || ( Portrait de Charles-Quint 
gravé sur bois et avec la légende : Andrææ 
occubuit Tornacum Præfule Carlo. || Iétibus 
abfq; tribus cecidit mala Neruia Carlo || , et 
au-dessous du portrait : Andries fijnde binnen 
des hemels Choor rijcke/ || Fifkierde te 




Karels wille Doornijcke. || Matth. || Wacht 
wel tSlot Caftelein. ||). 

Te Ghendt / || Om de Weduwe van Ghee- 
raert van Salenfon in den |[ Bybel/ door 
Gillis vanden Rade. || 

In-8°, sans chiffr., sign. Nij-Oij [Oiv], 12 ff. Car. 
goth. 

Deuxième édition du Conft van Rhetoriken. 

Au v° du titre de la i re pièce, les privilèges de la 
ire édition en abrégé, suivis de l’approbation: Jn 
dit boecxken en is niet teghen the-=\\lich catholijck ghe- 
looae : Maer is wel || toe te fiene, dat niemant de goede 
con=\\fte qualick en ghebruycke. ||. Cette approbation 
porte la signature de l’archiprêtre Pierre Simons, 
qui fut depuis évêque d’Ypres. Le f. £ ij contient 
la préface de la i re édition avec quelques modifica- 
tions et sans date, et, au r° du f. p iij, la pièce de 
vers néerlandais de Henri vanden Keere. Au v° de 
ce dernier f. commence la table qui finit au r° 
du f. £ vij , par la souscription : Hier hendt de Tafel 
van defen wercke / || gliemacckt in ’t Jaev ons Heeren / 
M. D. XXXV J JJ. (sic, pour M. D. XXXXVJJJ.)|| 
by Heer Matthijs de Caftelein j ... Au vo du f. £ vij, 
la pièce de vers hendécasyllabiques de Castelein 
avec la date 1548, au r° du f. £ viij , une pièce de 
vers néerlandais en l’honneur de Castelein par 
Guillaume van Hauweghem, et, au v°, la pièce de 
vers néerlandais : Tôt den Lefer, signée M. D. C. P. 
(Matthijs de Castelein, Priester). Le fchaeckbert se 
trouve placé entre les pp. 160 et 161. 



Les Balade van Doornijcke finissent au ro du f. 
O iij par une approbation sans date. Le vo de ce f. 
contient le U Vermaen tôt den Leer-ionghers || ... de 
Henri vanden Keere, signé ici de sa devise : Aenfiet 
fhende || vanden keere. ||. Au r° du f. Oiiij, l’épitaphe 
de Castelein, en vers néerlandais, par Guillaume van 
Hauweghem, et, au vo, la marque qui suit : 




Le poème Balade van Doornijcke est déjà cité dans 
la première édition du Conjl van Rhetoriken , 1555 
(balade 197). Il faut en conclure qu’il a été com- 
posé avant la publication du Conjl , bien que nous 



n’ayons trouvé aucune trace d’une impression anté- 
rieure à celle ici décrite , et que nous devons consi- 
dérer comme la première. Ce poème se compose de 89 
stances de 9 vers chacune; le dernier couplet forme 
acrostiche au nom Castelein. C’est un poème pseu- 
do-historique de peu de mérite et rempli de mots 
bâtards. Bien que Castelein prétende chanter le 
siège et la prise de la ville de Tournai par Charles- 
Quint sur François I, roi de France (30 nov. 1521), il 
effleure à peine son sujet, se contentant de railler le 
roi en lui adressant ironiquement des compliments 
de condoléance sur la perte de la ville. Entre autres 
futilités, l’auteur nous apprend que la capitulation de 
Tournai eut lieu le jour de la fête de St André, 
patron de la maison de Bourgogne et de l’ordre 
de la Toison d’or, et que l’empereur, qui se trouvait 
à Audenarde, vit ce jour-là dans les nues plu- 
sieurs croix dites de S* André ou de Bourgogne et 
en conçut un heureux augure. Castelein saisit ce 
prétexte pour parler d’une quantité d’apparitions de 
comètes, de conjonctions de planètes et autres phé- 
nomènes observés depuis l’époque d’Annibal. 

Dans la 65e stance (f. Nviijv o), Castelein cite 
son compatriote le poète André vander Muelen ou 
vander Meulen, auteur de l’ouvrage : Vander kety - 
uigheyt der menfchelicker naturen . ... Gand, J. Lam- 
brecht, 1543. Castelein dit de lui : 

Wies ander dichten vander Jiadt van Doornijcke 
Hier met ic mijn deuoor Jtrijcke /... 

Andries vander meulen nv int hemels choor rijcke 



Collegierde vele vten fleur van hystorien 
Eenen boeck zoo gheheeten / men vinten publijck 
Hem beuelick gods moeder ... 

Jn dat cas : maer anders doe icx hem bezwijck / 
Want ten is ni et authentijck . 

Ce sont ces lignes qui firent dire à F.-L. Snellaert 
( Verhandeling over de nederlandsche dichtkunst in 
Belgie, dans les Mémoires couronnés par V Académie 
royale des sciences et belles-lettres de Bruxelles, tome 
XIV, 1838, p. 200), que vander Muelen composa un 
ouvrage intitulé Keur van historien, ce qui est une 
erreur. 

Dans le couplet suivant, Castelein conseille aux 
poètes flamands de ne pas choisir comme modèles 
les œuvres de leurs compatriotes : 

Jnt blockieren en ghelooft gheen vlaemfche boecken / 
Want zy meejl valfch zijn : pafler niet op een flroo 
Het is befl alzoo. 

Les deux parties dont se compose cette édition, se 
rencontrent quelquefois séparément. 

Vendu 22 fr. délia Faille, Anvers, 1878, n° 1086. 
Coté 100 fr. Heussner, nov. 1859; 44 fr. Heussner, 
1860. 



CASTELEIN (Math. de). 

Gand, Jean van Salenson. — Anvers, Gilles 
vanden Rade, impr. s, d. 

a) De || Confte van Rhetorijcken/ al=||len 
ancommers ende beminders der zeR||uer/ 
een zonderlinghe Exemplaer/ ende lee=|| 
rende voorbeelt/ niet alleen foorten ende 
fneden van || dichte/ nemaer oock/ in ailes 
dat der edelder conft || van Poëlien compe- 
teert/ ende aencleeft. || Wtgheftelt in dichte/ 
by wylent || H. Matthijs de Cafteleyn/ || 
Priefter ende excellent || Poëte moderne. || 

VII 




Leiden : maatsch. nederl. letterk. 



Te Ghenclt, || By Jan van Salenfon / 
wonende || op de Hoochpoorte / indë gau=|| 
den Bybel. || Met Gratie ende Priuilegie. || 

In-8o, 8 ff. lim. et 176 pp. chiffr. Car goth. et rom. 

b) Balade van Doornijcke || ghemaect 
door H. Matthijs de Caftelein || Priefter / 
ende excellent Poete moderne. || ... ( Por- 
trait de Charles-Quint avec les légendes de 
V édition de 1571). 

Te Ghendt / || Om de Weduwe van Ghee- 
raert van Salenfon in den || Bybel/ door 
Gilles vanden Rade. || 

In-80, sans chiffr., sign. N - Ov [Oviij], 16 fï. plus 
1 f. cont. 2 gravures sur bois. Car. goth. 

Les lim. du Conjïe van Rhetorijcken renferment : 
i°, au vo du titre, un avis de l’imprimeur assurant 
que cette édition contient toutes les œuvres de 
l’auteur : ... de Confie van Rhetorijcken /... de Bala- 
den va Doornijcke / ... de Hijlorie va Pyramus en 
Thifbej ... et ... veel diuerfche Liedekens / ... , et un 
autre annonçant que, dans cette édition, les préceptes 
de Castelein sont précédés d’un chiffre d’ordre, 
pour faciliter l’usage de la table; mais nous devons 
faire observer que ce dernier arrangement existait 
déjà dans les deux éditions antérieures, celles de 
1 555 et 1571, et que l’édition ne contient que les 
deux premières pièces citées ; 2 0 la lettre de l’im- 
primeur; 3 0 la pièce de vers néerlandais de Henri 



vandenKeere; 40 la table qui se termine comme suit: 
Hier hendt de Tafel van defen werckej || ghemaect in 
f Jaer ... M. D. XXXV J J J. (sic, pour M. D. 
XXXXVJJJ . || ... ; 5° Die regulen va de Refereynêj || 
int Amour eus f Vroed en Zot . ||. Cette table contient 
le refrain proprement dit (le dernier vers) de tous 
les Refereinen qui se rencontrent dans l’ouvrage ; 
60 la pièce de vers néerlandais, en l’honneur de 
Castelein, par Guill. van Hauweghem, suivie d’une 
gravure sur bois représentant un magister et ses 
disciples, et d’une épitaphe néerlandaise de 4 vers 
signée : Gods gaue is hemelsch. || Haelfhuyt. || ; 70 une 
gravure sur bois, sans nom de graveur, qui est une 
copie réduite de la planche Rhetorica de l’édition de 
1 5 55 ; au-dessous de cette planche : Wacht wel 
f Slot. Cajtelein., et plus bas, la pièce de vers Tôt 
den Lefer, signée M. D. C. P. (Matthys de Castelein, 
Priester). Le fchaeckbert est placé entre les pp. 160 
et 161. 

Cette édition est au fond la même que celle de 
1571, mais le titre, etc., et les ff. £ vij et $viij 
ont été réimprimés avec quelques modifications et 
augmentations. Il est à remarquer que la partie 
supérieure du f. £ vij , contenant la fin de la table, 
est encore de l’édition de 1571, et que cette partie 
se trouve collée sur la réimpression de ce même f. 
Le reste de cette première partie du recueil est de 
l’édition précédente. 

La 2 e partie : Balade van Doornijcke est aussi 
presque entièrement de l’impression de 1571, seu- 






i 








lement ici aussi quelques changements et augmen- 
tations ont été faits. Entre les ff. Nij et N i ij un 
f. a été ajouté, contenant au r° une gravure sur 
bois sans nom de graveur, laquelle représente une 
vision de l’auteur; sur l’arrière-plan à gauche, la 
ville de Tournai et les armoiries de l’empire, et à 
droite, les armoiries de Charles-Quint. Au v° de ce 
f., une autre gravure sur bois, également sans nom 
de graveur, représentant les villes d’Orchies, Lille, 
Lannoy, Condé, Courtrai, Tournai, Douai, Gram- 
mont, Valenciennes, Lessines, Audenarde et Leuze 
figurées par autant de châteaux. Les ff. O-Oiij ont 
été réimprimés et les ff. Oiiij -Oviij ajoutés à cette 
édition. 

Les caractères qui ont servi pour l’impression de 
ces ff. sont plus grands que ceux du reste du volume. 
Au vo du f. O iij, à la fin : 

t*" Hier mecncC ic te Jlutene vry vrac va treurene 
Zonder yemüt te bereurene / veur ee ghenieê zeghe / 
Maer Poortman ende Heer JJaac van Heurene : 
Meejler Willê del Meere / en broer jfâ Jteenweglie 
Zeyden dat ick de eere feer cleen creghe / 

Steld ' ick d’ mefzit niet vande Doornijcfchê laten ... 

Au r° du f. Oiiij, une répétition de la gravure du 
magister, puis une suite aux Balade van Doornijcke 
composée de 35 strophes. Cette suite ne se trouve 
pas dans l’édition de 1571. La dernière strophe forme 
acrostiche au nom Castelejn lu à rebours. A la fin de 
ce couplet, l’auteur dit : 


















. 









Eyjî oock dat dit comt onder S'prenters voochdyej 
Toocht diligentie: wildijt correct prenten / zweeret 
Sichtent dat mijns Pyraïs en Thisbeets prenterye 
Al bedoruê was (duchtick) dus prêt wel of onbeeret / 
Cajîeleyn begheeret . 
lï VVacht wel t’Slot 
Cajîeleyn . 

$ Finis. £ 



) 



CASTELEIN (Math.de). 

Gand, Gisl. Manilius (et veuve Gisl. Ma- 
nilius). I 573“ I 574* 



a ) De || Confie van Rhetorijcken || allen 
ancommers ende beminders der || zeluer / 
een zonderlinghe Exemplaer / ende || lee- 
rende voorbeelt / niet alleen in allen foor- 
ten || ende fneden van dichte / nemaer ooc / 
in ailes dat j| der edelder confl van Poëfien 
competeert / ende || aencleeft. Wtgheftelt 
in dichte / by wylent || H. Matthijs de Caf- 
teleyn / Priefter || en excellent Poëte mo- 
derne. || 




Gand : bibl. univ. 



Te Ghendt / by Ghileyn Manilius / 
ghezwo||ren Drucker / te Putte inde witte 
Duyue. || M. D. LXXJJJ. || 

In-i6o, 1 6 ff . lim., et 240 pp. chiffr. Titre encadré. 
Car. goth. 

b) € Baladen van Doornijcke / || ghe- 
maeckt door H. Matthijs de Cafteleyn 
Prie=j|fter / ende excellent Poëte moderne : 
Nu wederom || verbetert ende de figueren 
daer by ghevought. || 41 Notabel ingienen 
Edelj Artiften || Wien ick hier naer wenfche 
Chriftus choor rijcke || Neemt in dancke / 
als Philomercuriften || Dit cleen boucxken / 
ghedicteert op Doornijcke || 4Î Incarnatien. || 
Andrææ occubuit Tornacum Præfule Carlo . || 
Iétibus abfq; tribus cecidit mala Neruia 
Carlo. || Andries zijnde binnen des hemels 
Choor rijcke / || Fifkierde te Karels wille 
Doornijcke. || Matth. || Wacht wel tSlot || 
Caftelein. || ( Fleuron typograph.). 

Te Ghendt, || By Ghileyn Manilius / ghe- 
zworen Drucker / || wonende te Putte in de 
witte Duyue. || M. D. LXXJJJ. || 

In-i6°, 46 pp. chiffr. y compris le titre et 2 pp. 
sans chiffr. Car. goth. 

c ) Historye van Pyramus || ende Thifbe. || 



<H> Schoon Rhetorijcke / Amoureus be- 
quame || Js dit baerblijcke / Voor zulcken 
eerfame. || ( Vignette représentant la mort de 
Thisbê; gravure sur bois). 

Te Ghendt, Il By Ghileyn Manilius !... 
M. D. LXXJJJ. || 

In-i6°, 84 pp. chiffr. y compris le titre, et 6 ff. 
non chiffrés. Car. goth. 

d) Diuerfche Liedekins. || Luftighe 
gheeltkins / Amoureufe zinnekins / || Ont- 
fanght dees Liedekins tôt uwen deele : | 
V meenick / ghy Venus eertfche Goddinne- 
kins / || Het fchinctfe u den wachter 
vanden Cafteele. || VVacht vvel t’Slot, Caf- 
teleyn. || ( Vignette représentant Thisbé trou- 
vant Pyrame qui meurt sous le mûrier après 
s’être percé le cœur). 

Te Ghendt, || By Ghileyn Manilius / ghe- 
zworen Drucker / || wonende te Putte / in 
de witte Duyue. || M. D. LXXJJJJ. || Met 
Gratie ende Priuilegie. || 

In-160, 78 pp. chiffr. et 1 p. non chiffr. Car. goth. 

Les lim. de la i f e partie contiennent : au v° du 
titre, l’avis que ce volume, revu, corrigé et imprimé 
pour la 3e fois, renferme toutes les œuvres de 
l’auteur qu’on a pu découvrir. Suivent deux extraits 



du privilège de la 2 e édition. Aux ff. £ ij - $ iij , la 
préface de la 2 e édition, l’avis au sujet de la dis- 
position observée pour cette édition, laquelle pour- 
tant ne diffère pas de celle des éditions précédentes, 
et la pièce de vers néerlandais par Henri vanden 
Keere. Les ff. £ iiij - * i renferment la table, avec 
la souscription : Hier eynt die Tafel van defen werc=\\ 
ke/ ghemaect in... M. D. XXXXVJJJ. || ... Le f. 
*ij contient : Die regulen van de Refereynen...; c’est 
une table des refrains qui se trouvent dans les trois 
premières parties du recueil. Au f. * iij, la pièce de 
vers latins de Casteleyn, avec la date 1548, et celle, 
en vers néerlandais, par Guill. van Hauweghem. 
Les ff. suiv. (* iiij -* vij ) portent : H Vermaen tôt den 
Leer-ionghers || ... de H. vanden Keere et 9 éloges 
(1 epitaphien ) de Castelein par Van Hauweghem, Vel- 
deman, vander Vennen (acrostiche sur Her Matthjjs 
de Castelejn ), Herzeele, Burchgrave, Haelshuut et 
Paembrouck; la 6e est composée par l’auteur lui- 
même, et la 7e est signée : Ekebreal nau nai (J an van 
Laerbeke). Au f. * viij r°, la gravure du magister suivie 
d’une pièce de vers néerlandais signée : M. D. C. P. 
(Matth. de Castelein, Priester), et, au v°, la planche 
Rhetorica. Ces deux planches sont les mêmes que 
celles qui ont servi pour l’édition de Gand, J. van 
Salenson, s. d. Le Schaeckbert occupe les pp. 216 
et 217. 

La 2 e partie : Baladen van Doornijcke , est une 
reproduction de l’édition de 1571, c’est-à-dire avec 
la continuation. Elle est ornée de 3 gravures sur 



bois : la vision de l’auteur, la planche des villes et 
le magister. Les 2 premières sont celles qui ont servi 
pour l’édit, de Gand, ve Gér. van Salenson, s. d. et 
la dern. est une répétition de celle au r° du f. * viij 
de la ire part., De Confie van Rhetorijcken. La dern. 
moitié de la p. 46 et le f. suivant sans chiffr. contien- 
nent : ... een fchod Refereyn : \\ghemaect op die Dronc- 
kaerts ... par Castelein, qui manque dans les édi- 
tions antérieures. 

L 'Hijîorye van Pyramus ende TJtifbe est illustrée 
de 23 gravures sur bois y compris celle du titre; 
quelques-unes de ces gravures sont plusieurs fois 
répétées et celles des pp. 15» 3* » 37 » 4 6 > 5°> 53 » 
67 et 6g sont marquées LR., C, Ce ou Ci. Les 
12 pp. sans chiffr. à la fin contiennent 5 refrains 
int amour eus. Les 2 premiers sont de Veldeman, 
le 3e est signé Doorfedog nau mehgekor (Godefrood 
van Rokeghem), le 4e est anonyme et le 5 e est signé 
P. H. B. G. A la fin : Finis. Vidit Cornélius Vrancx. 
Ces refrains manquent dans les éditions antérieures. 

La partie Diuerfche Liedekins contient, au v° du 
titre, un avis de l’imprimeur : Den Drucker tôt den... 
zangher... suivi d’une pièce de vers néerlandais for- 
mant acrostiche à son nom : Ghjlejn Manjljvs. Ma- 
nilius y dit : 

Naer dit mijn beminde vrienden vercoren 

Jffer wat anders dat ick Jal aengaen / 

Jndien ghy my niet en laet in d'oncojl verfmoren : 



Ce recueil contient 30 chansons patriotiques et 
anacréontiques. Dans les premières l’auteur chante 
la gloire de sa chère Flandre , les victoires de Char- 
les-Quint et les défaites des Français; à la p. 75, la 
chanson : Verblijdt v Vlaender-lant fchoô blâme . Parmi 
les chansons anacréontiques quelques unes sont 
assez libres. Toutes, à l’exception des nos 15 et 
17-19, ont la musique notée, et plusieurs de ces 
mélodies ont joui d’une grande faveur et se trouvent 
reproduites ou citées dans plusieurs autres recueils 
de chansons du xvi e et du xvue siècle. Entre les 
nos 29 et 30, une chanson sans numéro : Een nieu 
Liedt, op de zeuen ween. || . A la fin de la p. 78, la devise 
de l’auteur: VVacht wel tjlot Cajleleyn. || Finis ||. 
Le dernier f., sans chiffr., contient une pièce en vers 
de l’espèce de celle intitulée Schaeckbert dans le Confie 
van Rhetorijcken; cette ballade est intitulée : C Achte 
in een ballade . || , et est suivie de la souscription : Te 
Ghendt, By de Weduwe van Ghileyn Mani=\\lius / te 
Putte inde witte Duy=\\ue / by Belfort . || 

Bien qu’il soit dit dans l’avis, au vo du titre, que 
cette édition est la 3e des œuvres complètes de 
Castelein, nous la considérons comme la i r e édition 
complète, les précédentes présentant toutes des 
lacunes. 

La circonstance que Castelein cite son recueil de 
chansons dans la 174 e ballade de son ouvrage Confie 
van Rhetorijcken, en disant: Leefi mijn liedekins boncx- 
kin ... prouve qu’il doit exister au moins une édition 
de ses Diuerfche Liedekins antérieure à 1548, date 



de la composition du Confie van Rhetorijcken. Plu- 
sieurs bibliographes citent, mais sans l’avoir vue, 
une édition qui aurait vu le jour vers 1545 ou 1550. 
Toujours est-il que cette édition n’est mentionnée 
dans aucun catalogue. 

Les trois premières parties ayant été publiées par 
Gislain Manilius et la 4 e partie par sa veuve, il s’en 
suit que Gislain Manilius doit être décédé en 1553 ou 
au commencement de 1554. 

Les 4 parties dont se compose ce recueil, ayant 
des signatures et une pagination spéciales, se ren- 
contrent quelquefois isolément. 

Un exemplaire de cette rare édition, qui est en 
même temps la plus belle, a été vendu 53 fr. Tyde- 
man, La Haye, 1864, n« 5658. Un ex. des Balladen 
van Doornijcke seules a été vendu 25 fr. C. d’Huy- 
vetter, 20 fr. Serrure, et est coté 35 fr. Olivier. 






CASTELEIN (Math. de). 

Rotterdam, Fél. van Sambix. 1612. 



De Konft van Rhetoriken, allen Aen- 
kommers ende Beminders der zelver / een 
zonderlingh Exemplaer / ende leerende 
Voorbeeldt / niet alleen in allen foorten 
ende fneden van dichte / maer 00c in ailes 
dat der edelder Konft van Poëfien aenkleeft. 
Jtem de Baladen van Doornijcke / ende de 
Hiftorie van Pyramus ende Thifbe : ailes in 
dichte gheftelt by wylent H. Matthijs de 
Cafteleyn / Priefter ende excellent Poëte 
moderne. (Marque typogr. reproduite ci-après ). 

Tôt Rotterdam, By Félix van Sambix. 
Anno 1612. 

In-8°, 8 ff. lim. et 196 pp. chiffr., 15 ff. sans 
chiffr. avec les sign. A2-B4 [B 7] et 1 f. blanc, 
puis 36 ff. sans chiffr. avec les sign. Aij-Eiij [Eiiij]. 
Car. goth. 

Les lim. contiennent : au v° du titre général, la 
pièce de vers néerlandais par Guill. van Hauweghem 
et l’épitaphe de quatre vers néerlandais par Haelf 
wt, puis la préface de l’édition de Gand, 1571, la 
table du Konjl van Rhetoriken et celle des refrains 



Leiden : maatsch. nederl. lett. 
Haarlem : bibl. comm. 
Amsterdam : bibl. univ. 
Bruxelles : bibl. roy. 

Gand : bibl. univ. 



compris dans ce même ouvrage, la pièce de vers 
par H. vanden Keere et une gravure sur bois : 
Rethorica, copie modifiée et en contre-partie de celle 
de l’édition de 1555. A la fin de la p. 178 : fl Hier 
volcht het fchaeckbert. Il est à remarquer que le 
fchaeckbert manque dans les deux exempl. de l’ou- 
vrage que nous avons pu consulter. 

Le titre des Baladen van Doornijcke est ainsi 
conçu : 

Baladen van Doornijcke / gemaect door H. Matthijs 
de Cajleleyn Priejler / ende excellent Poëte moderne . 
(Suit la pièce de vers néerlandais : Incarnatien un 
portrait grossièrement gravé sur bois, les légendes 
en latin et en néerlandais des éditions antérieures, 
et la souscription : Matth . Wacht wel tSlot Cajleleyn). 

Cette édition ne contient pas la suite aux Baladen 
van Doornijcke . Le refrain op die Dronckaerts qui, 
dans l’édition de 1573, est placé à la fin des Baladen , 
est remplacé ici par : Refereyn van Rhetorica, qui ne 
se trouve pas dans les éditions antérieures. Au v° 
du f. B 6, le Vermaen tôt den Leer-iongers, de H. van- 
den Keere, et au r° du f. B 7, Vepitaphium de Guill. 
van Hauweghem en l’honneur de Castelein. 

Voici le titre de la 3e partie : 

Historié van Pyramus ende Thifbe / Jpeel-wijfe ghe - 
Jlelt by wijlent Heer Mathys De casteleyn, Priejler ende 
excellent Poët. 
















' 








Tôt Rotterdam , By Félix van Samlix / inden Bybel 
opt Steygher. Anno M. DC. XII. 

Au v° du f. Eij , à la fin, une pièce de vers néer- 
landais de 16 lignes, signée : San fia probis Fax ejî , 
devise de Gisl. Manilius, suivie (ff. Eiij-Eiv) des deux 
premiers refrains signés Veldeman de l’édition de 
1573. Cette 3e partie est ornée de 22 gravures sur 
bois dont quelques-unes répétées. Ces gravures sont 
des copies en contre-partie de celles de l’édition de 
15 73, sans nom ni monogramme. 

Les trois parties dont se compose cette édition se 
rencontrent quelquefois séparément. 

Vendu 12 fr. Serrure, 1873, n° 2592; 18 fr. délia 
Faille, 1878, n» 1087. 










Marque typogr. de Fél. van Sambix. 












CASTELEIN (Math. de). 

Rotterdam, Jean van Waesberghe le 



De Konft van Rethoriken , allen Aenkom- 
mers ende Beminders der zelver / een zon- 
derlingh Exemplaer / ende leerende Voor- 
beelt / niet alleen in allen foorten ende 
fneden van dichten / maer oock in ailes dat 
der edelder Konft van Poëfien aenkleeft. 
Jtem de Baladen van Doornijcke / ende de 
Hiftorie van Pyramus ende Thifbe : ailes in 
dichte gheftelt by wylent H. Matthijs de 
Cafteleyn / Priefter ende excellent Poëte 
moderne. Hier achter zijn noch by ghe- 
voecht aile de Liedekens / by den zelven 
Autheur op Noten gheftelt. 



jeune. 



1616 




La Haye : bibl. roy. 
Haarlem : bibl. comm. 
Bruxelles : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 




Tôt Rotterdam, By Jan Van Waefberghe 
de Jonghe / Op ’t Steygher aende Koren- 
Merct Anno 1616. 

In-8°, 8 ff. lim. et 196 pp. chiffr., puis 17 ff. sans 
chiffr. et 1 f. blanc pour les Baladen van Doornijcke ; 
36 ff. sans chiffr. pour YHistorie van Pyramus ende 
Thifbe, et 32 ff. sans chiffr. pour les Diverfche liede- 
kens. Car. goth. 

Le titre général mentionné ci-dessus sert égale- 
ment de titre à la ire partie. Les autres parties ont 
chacun un titre spécial. 

Les lim. sont ''conformes à ceux de l’édition de 
1612 et la planche représentant Rhetorica est la 
même. Le Schaeckbert se trouve placé entre les 
pp. 178 et 179. 

Le titre des Baladen est ainsi conçu : 

Baladen van Doornijcke / ghemaect door H. Mat - 
thijs de Cajteleyn Priejler / ende excellent Poete mo- 
derne. Incarnatien, ... (Portrait de Charles-Quint en 
médaillon gravé sur bois, avec la légende : Carolvs. 
V e *. Romanorvm. Imper ator. Semper. Avgv., et entouré 
des autres légendes en néerlandais et en latin des 
éditions antérieures). Matth. Wacht wel tSlot , 
Cajteleyn. 

Au vo du f. Nv, la planche des villes, copie mo- 
difiée de celle des éditions de Gand, s. d. et de Gand 
1 573-1:574. Au vo du f. Piij , à la fin : Wacht wel 
Y S lot Cajteleyn . Finis. 

Suit un feuillet blanc et le titre de la 3e pièce : 

Historié van Pyramus ende Thijbe, Speel-wijfe 



ghcjtelt by wijlent Heer MatJiys De Casteleyn, Priejîer 
ende excellent Poët. (Vignette représentant le suicide 
de Thisbé). Tôt Rotterdam , By J an van Waefberghe / 
de Jonghe / op H Steygher / a en de Kor en-mer et. Anno 

1616. 

Les 5 dern. pp. contiennent la pièce de vers néer- 
landais signée : Saniïa probis Pax ejl, et les deux 
refrains de Veldeman de l’édition de 1612. Les 
planches, dans cette partie, sont les mêmes que 
celles de l’édition de 1612, mais très usées. 

Voici le titre de la partie Liedekens : 

Diverfche Liedekens Ghecomponeert by wijlent Heer 
MatJiys de Cajîeleyn , Priejler ende excellent Po'èt. ... 
(Portrait de Castelein). Tôt Rotterdam , By Jan van 
Waefberghe / de Jonghe. Anno 1616. 

La partie contenant les Liedekens est conforme à 
celle de l’édition de 1573-1574, avec cette différence 
qu’ici les chansons xv, xvii-xix et xxiii-xxvm n’ont 
pas la musique notée. A la fin de la dern. page : 
VVachi wel tfloi Cajîeleyn. 

Chacune des 4 parties dont se compose cette 
édition se rencontre quelquefois séparément. 

Un ex. complet a été vendu 24 fr. Serrure, 1873, 

n° 2593- 



LISTE SOMMAIRE DES ŒUVRES 
DE MATHIEU DE CASTELEIN. 



*Liedekens (publ. vers 1545-1550). 

*Pyramus ende Thisbe. Anvers, Jean van Ghelen. 
In-40. (Naamlijst van tooneelspellen [collect. 
Leempoel], Rotterdam, 1772, p. 14, no 53). 
Pyramus ende Thisbe. Anvers, Henri Pierre de 
Middelbourg, s. d. In-40. 

Const van rhetoriken. Gand, Jean Cauweel, 1555. 
In-80. 

Const van rhetoriken. Gand, ve Gér. van Salenson, 
1571. (Anvers, Gilles vanden Rade, impr.). — 
Balade van Doornijcke. Gand, ve Gér. van 
Salenson, (Anvers, Gilles vanden Rade, impr.), 
s. d. In-8°. 

Conste van rhetorijcken. Gand, Jean van Salenson, 
s. d. — Balade van Doornijcke. Gand, ve Gér. 
van Salenson, s. d. (Anvers, Gilles vanden Rade, 
impr.). In-80. 

Conste van rhetorijcken. Gand, Gisl. Manilius, 1573. 
— Baladen van Doornijcke. Gand, Gisl. Mani- 
lius, 1573. — Historye van Pyramus ende 
Thisbe. Gand, Gisl. Manilius, 1573. — Diuer- 
sche liedekens. Gand, Gisl. Manilius, 1574. 
In-160. 

Konst van rhetoriken. Rotterdam, Fél. van Sambix, 
1612. — Baladen van Doornijcke. S. 1 . ni n. 



Les éditions marquées d’un astérisque sont celles que nous avons 
trouvées citées, mais dont nous n’avons pas rencontré d’exemplaire. 



d’impr. (Rott., Fél. van Sambix), s. d. — His- 
torié van Pyramus endeThisbe. Rott., Fél. van 
Sambix, 1612. In-80. 

Konst van rhetoriken. — Baladen van Doornijcke. 
— Historié van Pyramus ende Thisbe. — Lie- 
dekens. Rotterdam, Jean van Waesberghe de 
Jonghe, 1616. In-8°. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Galliot du Pré. — Ant. Couteau, 
impr. 1525. 

CRonique <t hyftoire || Faicte compofee 
par feu meffire Philippe de Cômines Che=|| 
ualier / feigneur Dargenton/ contenant les 
chofes aduenues du=||rant le régné du roy 
Loys vnziefme / tant en France / Bourgo- 
gne / || Flandres / Arthois / Angleterre que 
Efpaigne et lieux circonuoi=||üns. Nouuelle- 
ment reueue et corrigée Auec plufieurs 
notables || mis au marge Jmprime en Jan- 
uier lan mil cinq cens.xxv. || 

J 1 le vend en la grant falle du Palais 
au premier || pillier en la bouticque de 
Galliot du pre Libraire iure || de Luniuerlite 
de Paris. || Auec priuilege. || Galliot Dv 
Pre. || 

In-fol., 4 £f. lim. et C.vi. ff. chifïr. Notes margi- 
nales. Car. goth. 

Le titre, dans un encadrement gravé sur bois et 
composé de quatre pièces, représente un portique. 
Dans la partie supérieure une main sortant des nues 
tient un livre, et dans la partie inférieure un écusson 



Leiden : bibl. univ. 









- 








I, 

1 













portant un cheval dans une prairie (galion ou 
galiot[e] des prés), allusion au nom de l’éditeur. 
Dans les coins, quatre portraits en médaillon. Au v° 
du titre, les armoiries de France, suivies du privi- 
lège daté (de Paris) le 3 févr. 1523. Les 3 autres ff. 
lim. contiennent la table imprimée à 2 col. 

Au r° du Fueillet (sic) premier : C Prologue de 
lacteur . || et au r° du f. . C.vi : C Conclfion (sic) de 
lacteur. || terminée par la souscription : <i Fin de 
Lhyfioire et Cronicque du feu roy Loys vnziefme de ce 
nom || F aide et compofee par feu meffire Philippe de 
Cômines cheualier / || feigneur Dargenton. Et fut 
acheuee dimprimer le vnziefme iovr du || moys de Sep- 
tembre Lan Mil cinq cens . xxv . par Anthoine couteau || 
Pour Galliot du pre Libraire iure de Luniuerfite de 
Paris. ||. Au vo de ce même f., la marque typogra- 
phique de Galliot du Pré, une galère avec la devise : 
Vogve La Gvallee f suivie de : C Auec priuilege de la 
court. II. 







1 SW 

























COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

V-'V' 

Lyon, Claude Nourry, dit le Prince. 1526. 

CRonique hy||ftoire Faicte et côpofee 
par feu meffi||re Philippe de Cômines che- 
ualier / j| feigneur Dargêton / contenât les 

i 

chofes aduenues |[ durât le régné du roy 
Loys vnziefme / tant en Fran||ce / Bour- 
gongne / Flandres / Arthoys / Angleterre / || 
que Efpaigne / et lieux circôuoifins. Nou- 
uellement || reueue et corrigée / Auec la 
table des chapitres con=||tenuz en ladicte .'y. 
Cronique. || ( Marque typographique). 

fl! J 1 fe vend a Lyon fur le Rofne en la || 
maifon Claude nourry / dit le Prince : au || 
près de noftre dame de Confort. || 

In-40, 4 ff. lim. (titre, une gravure sur bois et 
table des matières) et cviij. ff. chiffr. Car. goth. 

Le titre, imprimé en rouge et en noir, est entouré 
d’une bordure gravée sur bois et composée de 4 piè- 
ces. Au vo du titre, une gravure sur bois représentant 
Louis XI et sa cour. Au r° du f. ij : La table || ... 
imprim. à 2 col., et au v<> du f. )J< iiij : C Fin de la 
Table, ||. Au r<> du Fueillet (sic) premier, : C Prologue 
de Lacteur, || et â la fin du r° du f. , cviij. : C Conclu- 



Bruxelles : bibl. roy. 



fion de Lacteur. || ... et la souscription : C Fin de 
Lhyjloire et Cronique du feu roy Loys vnziefme de ce 
nom . || Faicte et compofee par feu meffire Philippe de 
Commines cheualier / || feigneur Dargenlon. Et fut 
acheuee dimprimer le .xij. iour du moys || Dauril Lan 
mil cinq cens. xxvj. par Claude Nourry / dit le 
Prince : || demourant a Lyon fur le Rofne près nojïre 
dame de Confort. || C Laus deo. ||. La dern. page est 
blanche. 

Réimpression de l’édition de Paris, janv. - n sept. 
1525, mais sans les annotations marginales. 

Vendu 1000 fr., mar. r., F. Didot, juin 1878, 
no 699. Un bel ex. rel. en mar. est coté 400 fr. dans 
le catal. A. Fontaine pour 1874. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 

Paris, Franç. Régnault. — Pierre Gau- 

doul, impr. 1529. 

CRonicque et hifto || yre Faifte côpofee 
par feu meffire Phi=|| lippe de Cômines Che- 
uallier / feigneur || Dargenton / contenant 
les chofes adue=||nues Durant le régné du 
Roy Loys vnziefme/ || tant en France / Bour- 
gongne / Flandres / Arthois / || Angleterre 
que Efpaigne et lieux circunuoifins. || Nou- 
uellemët reueue et corrigée Auec plufieurs 
no= || tables mis au marge Jmprime en Mars 
Lan mil || cinq cens vingt et neuf. || ( Marque 
typograph . de P. Gaudoul). 

In-fol., 4 ff. lim. et C.vi. ff. chiffr. Annot, margin. 
Car. goth. 

Le titre est entouré d’une bordure composée de 6 
pièces gravées sur bois. Le vo du titre est blanc ; 
les 3 autres ff. lim. contiennent la table imprimée à 
2 col. 

Au r° du Fueillet. premier . : Prologue de lacteur . || 
et au r° du f. .C. vi . : C Conclufion de Lacteur. || ... et 
la souscription : C Fin de Lhyjtoire et Cronicqtie du 
feu roy Loys vnziefme de ce nom || Faicte et compofee 



Ypres : bibl. comm. 
Gand : bibl. univ. 






* 













par feu meffire Philippe de Commines cheuallier / || 
feigneur Dargenton. Et fut acheuee dimprimer le 
vingtiefme iour du || moys de Mars Lan Mil cinq cês 
vingt et ix. Pour Francoys regnault || Libraire iure 
de Luniuerfite de Paris . ||. La dern. p. est blanche. 

Réimpression de l’édition de Paris, janv. - n 
sept. 1525. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Eng. de Marnef, libr. 1529. 



Cl Croniques || Du Roy Charles huytief- 
me de ce non (sic) que dieu ab=|| foille / 
côtenât la vérité des faictz <r. geftes dignes 
de || mémoire dud’ feignr/ quil feilt en fon 
voyage de Na=||ples/ de la conqfte dud’ 
royaulme de Naples pais || adiacens Et de 
fon triumphât victorieux retour en || fon 
royaume de Frâce côpile <t mis par efcript 
en for || me de mémoires p Meffire Phelippes 
de Commi=||nes cheualier feigiir Dargêton 
<t châbellan ordinai=||re dudit feigiir auec 
la table recollectiue annotatiôs || <î. cota- 
tionsdu (sic) côtenu audit bure lefquelles au 
para||uant auoient elles obmifes. || (Marque 
typograph. d’Eng. de Marnef). 

C On les vend a Paris en la rue faïct 
iacques a len|| feigne du Pellican et a 
Poctiers au Pellican || Cum priuilegio, || 
Md. xxix. || 

In-fol., 4 ff. lim. et liiii. ff. chiffr. Plusieurs fautes 
dans la pagination. Notes margin. Car. goth. 



Ypres : bibl. commun. 



Titre imprimé en rouge et en noir, dans un enca- 
drement gravé sur bois et composé de 4 pièces sous 
forme d’un portique. Au vo du titre, le privilège daté 
(de Paris), 4 août 1528. Au r° du f. An : La Table. \\ 
C Senfuyt la table ... et au r° du f. A iiij : C Fin de 
la Table . || , et armoiries de France et de Bretagne, 
avec la devise : Vivite. . Felices., gravées sur bois ; 
le vo est blanc. Au r° du Fueillet premier : C Cy 
commencent les croniques || abregees du roy Charles 
huytiefme ..., et à la fin du f. Jiiii. r° : M.xxix. 
(sic, pour M. D. xxix.) || C Fin des cronicques du 
vaillant z magnanime Roy Charles huytiefme cô=|| 
pofees par meffire Phelippes de Commines cheualier 
feigneur dargenton : || Et furent acheuez d imprimer 
lan mil cinq cês .xxix. Le .ii. iour Daouft Pour mai=\\ 
Jlre Enguillebert de Marnefj librayre iure de luniuer - 
Jite de Paris. ||. La dern. page est blanche. 

Deuxième édition de la 2 e partie des Croniques de 
Commines, contenant l’histoire de Charles VIII (1493- 
1498). Tandis que la ire partie des Croniques est 
divisée en sections précédées de titres sommaires , 
cette 2 e partie est divisée en 53 (55) chapitres; la 
table n’en indique que 52. 

Cette édition pourrait bien avoir été imprimée à 
Poitiers, par J. Bouchet. Les éléments de compa- 
raison nous manquent. 

Un bel exempl. rel. en mar. est coté 300 fr. dans 
le cat. A. Fontaine, pour 1874. 















. 






































COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

— _ — — >, 

Paris, Félix Guybert. 1539. 

a) 41 Cronicque et hi=|| ftoire Faicte et 
compofee par feu meffire Philippe || de 
Commines Cheualier/ feigneur Dargenton || 
contenant les chofes aduenues. Durant le 
re=||gne du Roy Loys vnziefme/ tant en 
Fran=||ce/Bourgongne / Flandres/ Arthois /J| 
Angleterre que Efpaigne/ et || lieux circon- 
uoifins. Nouuel=||lement reueue et corrigée || 

Auec pluiieurs notables || mis au marge. 

Jm || prime en Mars || Lan mil cinq || cens 
trente || et neuf. || M. D. xxxix. || 

|[ On les vend a Paris au Palais en la 
Gallerie || par ou on va a la Chancellerie 
par Félix Guybert. || é§ 

In-8°, 8 ff. lim., cc.lxviii. ff. chiffr. et un f. blanc. 

Notes margin. Car. goth. 

Titre imprimé en rouge et en noir; le v° du titre est 
blanc. Au r° du f. a.ii.: La Table. || ... des 2 parties 
et au v° du f. a. viii : C Cy fine la Table de ce liure. || . 

Au Fueil. i. : Prologue de Lacteur. ||. Au r° du Fueil. 
cc. Ixviii. : C Fin de Lhyjloire z Cronicque du feu || 
roy Loys vnziefme de ce nom. Faid / et || côpofee par 



Bruxelles : bibl. roy. 



feu meffire Philippe de Com\\mines cheuallier / feigneur 
Dargenton. || Et fut acheuee de imprimer le feptiefme || 
tour de Mars. Lan mil cinq cens trente z || neuf. || Au 
v° de ce f., la marque typograph. de Félix Guybert. 

b ) Cronicques du || Roy Charles huy- 
tiefme de ce nom que Dieu || abfoulle con- 
tenant la vérité des faictz et geftes || dignes 
de mémoires dudict feigneur / quil feift || en 
fon voyage de Naples/ et de la conquefte || 
dudict royaulme de Naples pays adia || 
cens. Et de fon triumphant et victori||eulx 
retour en fon royaulme de || France/ com- 
pile et mis par ef=|| cript en forme de mémoi- 
res || par meffire Phelippes de || Commines 
cheualier || feigneur Dargëton || et chambel- 
lan or=||dinaire dudict fei||gneur auec || la 
ta=||ble recollectiue annotations et cotations 
du conte=||nu audict liure/ lefquelles au 
parauant auoyent || eftees obmifes. || Md. 
xxxix. || 

{I On les vend a Paris / au Palais en la 
galerie / p || Phelix guybert p ou on va a la 
Chancellerie. || 

In-8°, 6 ff. lim., cxxvii. ff. chiffr., i f. contenant 
au r° la marque typograph. de Fél. Guybert, et i f. 
blanc. Annot. margin. Car. goth. 



Titre imprimé en rouge et en noir; le v° est blanc. 
Au ro du f. a. ii. : La Table. || ... et à la fin du 
du f. a. vi. : C Tin de la Table. j|. Au Fueil . i. : 
Phelippes de Commines . || Cy commencent les Cronic- 
ques ... et au v° du Fueil. cxxvii. : C Fin des Cro - 
nicques du vaillant et ma=\\gnanime Le roy Charles 
huytiefme. Compo=\\f ees par meffire Phelippes de Com- 
mines || cheualier feigneur de Argenton. N ou=\\uelle- 
ment imprimées! reueues / a=\\mendees / et corrigées, et 
furent acheuees dimprimer le Ven=\\dredy. iiii. iour de 
Apuril || Lan mil cinq cens || trente et neuf \\. Le f. 
non chiffr. cxxviii ne contient que la marque typogr. 
de Fél. Guybert. 

Réimpression des deux parties de l’édition de 1529. 
Plusieurs fautes dans les n°s d’ordre des chapitres 
de la 2 e partie. 

Il existe de cette édition de 1539 des exemplaires 
avec des adresses différentes , toutes de libraires de 
Paris : Arn. l’Angelier (biblioth. nat. de Paris), Est. 
Heruault (ibid.), Alain Lotrian (ibid.), Galliot du Pré 
(bibl. imp. et roy. de Vienne), Jehan Petit (bibl. roy. 
de Munich), Franç. Régnault et Symon Collinet. 

Des ex. rel. en mar. sont cotés 700 fr. (avec 
l’adresse de Fr. Régnault), cat. Fontaine, pour 1877, 
et 200 fr. (avec l’adresse de S. Collinet), cat. Mor- 
gand et Fatout, pour 1878. Un exemplaire avec 
l’adresse de F. Guybert fut vendu 76 fr. Franç. 
Michel, Paris, 1859. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Maur. de La Porte. — Jean Real, 
impr. 1543. 



a ) vfe' Cronicque & || Histoire. Faicte Et 
Com-||posee Par Fev Messire Philippe || de 
Cômines Cheualier feigneur Dargenton || 
contenât les chofes aduenues. Durât le re- 1 | 
gne du Roy Loys vnziefme tât en Frâ-||ce, 
Bourgongne, Flandres, Arthois, || Angleterre 
que Efpaigne, & lieux || circonuoifins, Nou- 
uellement || reueue et corrigée Auec plu |[ 
fleurs notables mis au || marge. Imprime 
en || Aouit mil cinq || cês quarâte || Trois. || 
M DLXIII (sic) || 

ilfr’ On les vend a Paris au cloz Bruniau|| 
à lenfeigne fainét Claude par Mauriffe de || 
la porte. || 

In-8°, 8 ff. lim. (titre et table), cc. lxviii. ff. chiffr. 
et 1 f. blanc à la fin. Notes margin. 

Au r° du dernier feuillet : <; Fin de Lliyâoire (sic) 
& Cronicque du feu || roy Loys vnziefme de ce nom. 
Faiâ, k || compofee par feu meffire Philippe de Cô-|| 
mines cheuallier, feigneur Dargenton. Et || fut acheuee 
de imprimer le .XXV. iour daouft || Lan mil cinq cens 
quarente k trois. || 

Liège : bibl. univ. (Inc.). 

Franckfort s/M. : bibl. de la ville. 

Munich : bibl. univ. 



b) yfc' Cronicques || Dv Roy Charles 
Hvyties-||me De Ce Nom Qve Diev Ab- 
sovl- 1| le côtenât la vérité des faiétz & geftes 
dignes || de meoire (sic) dud feigneur ql feift 
en fô voya-||ge de naples, & de la conqfte 
dud royaul-||me de naples & pays adiacens 
et de fon || triüphât & victorieux retour en 
fô roy-||aulme de france & mis p efcript en 
for- 1| me de mémoires p meffire phelippes || 
de Cômines cheualier feigneur Dar||gêton 
& chambellan ordinaire du || dit feigneur 
auec latable (sic) recol-||lectiue annotatiôs 
et cota-||tions du contenu. Audit || Liure 
lefquelles au pa-||rauant auoient. E-||ftees. 
Obmi-||fes. || M DLXIII (sic). || 

itT* On les vend a Paris au cloz Bruniau 
a || lymage fainét Claude par Maurice de 
la || porte. || 

In-8°, 6 ff. lim. (titre et table) et cxxx ff. chiffr. 
Notes marginales. 

A la fin du v° du f. a vi : Fin de la Table . || et 

au r° du f. a vij : Phelippes de Cômines , || Cy cômen- 
cent les Cronicques abre-\\gees... A la fin du r° du f. 
cxxx : Fin des cronicques du vaillant & magnani |( 

me Roy Charles huytiefme côpofees par meffi-\\re Phi- 
lippes de Commines cheuallier feigneur || Dargenton , & 
furent acheues dimprimer lan || mille cinq cens qua- 



rante & troys. Le .xi. iour de || Aoufi Par Iehan Real 
Imprimeur demou-\\rant a Paris a la Rue Trauerfaine 
près le chüp || Gaillard a lenfeigne du Chenal blanc , 
(sic) || . Réimpression de l’édition de Paris 1539. Plu- 
sieurs fautes dans les nos d’ordre des chapitres de 
la 2 e partie. 

La bibliothèque nationale de Paris possède des 
exemplaires de cette édition avec l’adresse de Pierre 
Sergent et avec celle de Jacq. Régnault, tous les 
deux libraires à Paris. 

Un ex. avec l’adresse de Maur. de La Porte (mar. 
vert, Thibaron-Joly ) est coté 350 fr. cat. Olivier, à 
Bruxelles (. Annales du bibliophile belge, oct. 1881, 
no 480). Dans cet exempl. le 129 e f. est chiffré par 
erreur cxxixi. La faute a été corrigée par la réim- 
pression des deux derniers ff. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 

Paris, Jean de Roigny et Galliot du Pré. — 

Étienne Mesvière, impr. 1546. 

Croniqve || Et Histoire Faicte Et 
Com-||posee Par Fev Messire Philippe De || 
Commines cheualier, feigneur d’Argenton, 
Contenant les || chofes aduenues durant le 
régné du Roy Loys unziefme, & || Charles 
huictiefme fon filz, tant en France, Bour- 
gongne, || Flandres, Arthois, Angleterre, & 
Italie, que Efpai-||gne& lieux circonuoyfins, 
Nouuellement || reueue & corrigée. Auec 
plufieurs || notables mis au marge, || pour 
le fommaire de || ladiéte hiftoi-||re. || Auec 
priuilege. || 1546. || 

* On les vend à Paris en la rue fainét 
laques , à l’enfeigne || des quatre Elemens , 
par lehan de Roigny libraire iu-||ré de 
Puniuerfité. || 

In-80, 8 ff. lim. et 248 ff. chiffr. Annotât, margin. 

Les ff. * ii ro - *vi r° contiennent la table de l’his- 
toire de Louis XI et les ff. *vi v° - *viii vo celle de 
l’histoire de Charles VIII. Au f. i ro : Prologue de 



Leiden : bibl. univ. 
Gand : bibl. univ. 



l'ACteur . ||, et au v<> du f. 170, à la fin : 7 > Fin des 
Croniques du feu Roy Loys vnziefme || de ce nom , 
F aides & compofées par feu mefsi- 1 | re Philippe de Coin- 
mines cheualier, feigneur || d’Argenton. ||. Auf. 171 ro : 
t* Cy commencent || Les Croniqves Abre-\\gees Dv Roy 
Charles Hvictiesme || de ce nom que Dieu abfolue , obte- 
nant à la vérité fes || faidz & geftes , fon allée & retour 
du royaume de || Naples, mifes par efcript par feu de 
bon-\\ne mémoire, mefsire Philippe de || Cômines che- 
ualier, feigneur || d’Argenfon , & chambel\\lan ordi- 
naire du-\\did fei-\\gneur. || * ||, et au ro du f. 248, 
à la fin : * Fin de Vhiftoire & cronique des feuz Roys 
Loys vnziefme, || & Charles huidiefme fon filz ,... De 
nouuel corrigées, & || imprimées à Paris par EJlienne 
Mefviere, pour Galliot du || pré & Iehan de Roigny, 
libraires iurez de Vuniuerjité de Pa\\ris . Et furent 
acheuées d'imprimer le dernier iour de Iuing , || Van 
mil cinq cens quarantefix . ||. Le v° de ce f. porte la 
marque typograph. de Galliot du Pré, suivie de 
l’avis : Anec (sic) priuilege . ||. Cet avis est couvert 
d’une bande de papier blanc dans les deux exemplai- 
res que nous avons consultés. 

Réimpression de l’édition de Paris, 1543. Dans 
cette édition les 2 parties sont divisées en chapitres; 
la i r e partie en contient 140 (139) non compris le 
Prologue et la Conclufion, et la 2 e partie, 54 (55). 
Plusieurs erreurs dans les n° s d’ordre des chapitres. 

Des exemplaires de cette édition, en vieux mar., 
sont cotés 450 fr. A. Fontaine, Paris, 1872 et 300 fr. 
Morgand et Fatout, Paris, 1876. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Et. Groulleau. — Guill. Thibout, 
impr. 1549. 



Cronique & || Histoire Faicte || & 
compofée par feu mefsire Philippe || de 
Cômines cheualier, feigneur d’Ar-||genton, 
côtenant les chofes aduenues || durant le 
régné du Roy Loys vnzief~||me, & Charles 
huiétiefme fon filz, tant || en Finance, Boui*- 
gongne, Flandres, Ar-||thois, Angleterre, & 
Italie, que Efpai-||gne & lieux circonuoy- 
fins, Nou-||uellement reueue & corrigée, || 
Auec plufieurs notables || mis au marge, 
pour || le fommaire de || ladiéte Hi- 1 [ ffcoire. || 
A Paris, || Pour Eftienne Groulleau li- 
braire demourant en || la rue neufue noftre 
Dame, à l’enfeigne || fainét Iehan Baptifte. || 
1549- Il 

In-8°, 8 ff. lim. (titre et 2 tables) et 248 ff. chiffr. 
Notes marginales. 

Au vo du f. 170 : C Fin des Croniqves du feu Roy 
Loys vnziefme || de ce nom, f aides & compofêes par feu 
mefsi-\\re Philippe de Commines cheualier, feigneur || 
d y Argenton. ||. Au r° du f. 17 1 : Cy commencent || 

Wolfenbüttel: bibl. duc. 



Les Croniqves Abbre\\gêes du Roy Charles huiâiefme 
de ce || nom que Dieu abfolue, contenant à la || vérité 
fes faiâz & gefles , fon allée & re\\tour du royaulme de 
Naples , mijes par || efcript par feu de bonne mémoire , 
mef-\\/ire Philippe de Commines cheualier , || feigneur 
d' Argenton , & chübellan or-\\dinaire dudiâ fei- 

gneur . ||, et à la fin du f. 248 ro : C Fin de Vhijtoire 
& cronique des feuz Roys Loys vnzief-\\me , & Charles 
huiâiefme fon filz , des chofes dignes || de mémoire 
aduenues tant en France , Italie, Efpaigne , || qu'autres 
lieux circonuoyfins durant leurs régnés. De || nouueau 
corrigées , & imprimées à Paris par Guillaume || Thi- 
bout. y La dern. page est blanche. 

Réimpression de l’édition de 1546, même les 
fautes dans les nos d’ordre des chapitres ont été 
reproduites. 

La bibliothèque imp. et roy. de Vienne possède un 
exemplaire de cette édition avec une autre adresse : 
Arn. l’Angelier. — Guill. Thibout, impr. 



COMMINES (Philippe de), s** d’Argenton. 
Paris, Guill. Thibout. 1550. 

Cronique & || Hiftoire Faicte || & 
compofée par feu mefsire Philippe || de 
Cômines cheualier, feigneur d’Ar~||genton , 
côtenant les chofes aduenues || durant le 
régné du Roy Loys vnzief-||me, & Charles 
huiftiefme fon filz, tant || en France, Bour- 
gongne, Flandres, Ar-||thois, Angleterre, & 
Italie, que Efpai-||gne & lieux circonuoyfins, 
Nou~||uellement reueue & corrigée, || Auec 
plufieurs notables || mis au marge, pour || 
le fommaire de || ladicfte Hi- 1 | ftoire. || 

A Paris, || Chez Guillaume Thibout, de- 
mourât rue || Alexandre PAngloys, ou pend 
pour || enfeigne le Paon. || 1550. || 

In-80, 8 ff. lim. (titre et 2 tables) et 248 ff. chiffr. 
Notes marginales. 

Cette édition est la même que celle : Paris, l’Ange- 
lier. — Guill. Thibout, impr. (ou : Ét. Groulleau. — 
Guill. Thibout, impr.), 1549. Il n’y a de changé que 
l’adresse et la date. 



Bonn : bibl. univ. 







I -x 












COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Jean Ruelle. 1551. 



Cronique & || Histoire Com-||pofée 
par Philippe de Cômines, che-||ualier , fei- 
gneur d’Argëton : (sic) conte- ||nant les chofes 
aduenues durant || le régné du Roy Loys 
vnzief-||me, & Charles huiétiefme || fon fils, 
Nouuellement || reueue & corrigée : (sic) || 
Auec plufieurs notables mis en marge, || 
pour le fommaire de ladiéte Hifloire. || 
(Marque typograph.). 

A Paris, || On les vend en la rue fainét 
laques, par Iehan || Ruelle, à l’enfeigne de 
la Queue de Renard. || 1551. || 

In-i6°, 10 ff. lim. (titre et table), 409 ff. chifFr. et 
probablement 1 f. blanc à la fin. Annotât, margin. 
Car. ital. 

Le prologue occupe les ff. i r« - ij r°. La chronique 
de Charles VIII commence au v« du f. cclxxxij, et au 
v° du f. ccccviiij : Fin de l’hijloire & cronique des || 

feux Roys Loys vnziefme, & Char-\\les huiâiefme ... A 
Paris. || 1551. || 

Réimpression de l’édition : Paris, Guill. Thibout, 
1550. Brunet [manuel, I, col. 190-191) cite une édi- 
tion de cette même année, avec l’adresse: Paris, 
Ét. Groulleau, in-12 0 ; c’est probablement la même 
édition avec une autre adresse. 

Vendu 5 fr. A. Dinaux, Paris, 1865, III, no 816. 

Mons : bibl. comm. 



COMMINES (Philippe de), s** d’Argenton. 

r 

Paris, Et. Denise. 1556. 



Cronique & hi-||stoire Composée Par 
Philippe de Commines, che-||ualier, feigneur 
d’Argen-||ton, contenant les cho-||fes adue- 
nues, durant le || régné du Roy Loys || vn- 
ziefme, & Char- 1 | les huiétiefme || fon fil z. || 
Nouuellement reueue || & corrigée. || Auec 
plufieurs notables mis en || marge, pour le 
fommaire de || ladiéte hiftoire. | 

A Paris. || Par Eftienne Denife, demeu- 
rant à la rue || fainét Iacques, deuant les 
Mathurins. || 1556. || 



In-160, n ff. lim. (titre et 2 tables) et 450 (460) ff. 
chiffr. Plusieurs fautes dans la pagination. Notes 
marginales. 

Au vo du titre : Table des rubriches... , au v° du 
f . A 8 : Table du roy Charles huiâiefme . , et au vo du 
f. B 3, à la fin : Fin de la table de Vhijloire du Roy || 
Charles huiftiefme. || 

La 2 e partie commence au f. 317 r° par le titre de 
départ : ^ Les Croni-\\ques abrégées du Roy Charles , 



huit-\\iefme de ce nom , contenans fes faitz || & gejles , 
fon allée & retour du || royaume de Naples , mi fes par || 



Stuttgart : bibl. roy. 



efcript par mefsire Philippe || de Cômines , cheualier, || 
feigneur d'Argenton, & Chambellan or-\\dinaire dudit 
fei-\\gneur. ||. Au vo du f. 460 : Fin de Vhijloire & 
cronique des feux roys || Loys vnziefme, & Charles 
hui die f me || fon filz, faide & compofée par ... Philippe 
de Commines, || ... 

Réimpression des anciennes éditions parues avant 
la publication de l’édition de Denis Sauvage. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Paris, Jean Caveiller, libr. 1559. 

Croniqve || Et Histoire, Com-||posee Par 
Philip- 1 | pes de Commines, Cheualier, || 
Seigneur d’Argenton. || Contenant les chofes 
auenues, durant le || régné du Roy Loys 
vnziefme, & || Charles huiétiefme fon fils. || 
Auec plufieurs notables mis en || marge, 
pour le fommaire || de ladiéte Hiftoire. || 
Nouuellement reueue || & corrigée. || 

A Paris, || Pour Iean Caueiller, demeu- 
rant en || la rue Frementel, à l’enfeigne de || 
l’Eftoile d’Or. || 1559. || 

Tn-160, 11 ff. lim. (titre et deux tables) et 460 ff. 
chiffr. Plusieurs fautes dans la pagination. Annota- 
tions marginales. 

Édition conforme à celle de Paris, Ét. Denise, 
1556. Il en existe des exemplaires avec les adresses 
de Dauphine Lotrian et de B. Régnault, libraires à 
Paris, (bibl. nation, de Paris et bibl. royale de 
Munich). 



Gand : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de) sr d’Argenton. 

i*ii 1 

Paris, Et. Groulleau. 1560. 

Cronique' & || Histoire Com-||pofée ’M 
par Philippe de Cômines, che-||ualier, fei- 
gneur d’Argenton : conte- ||nant les chofes 
aduenues durant || le régné du Roy Loys 
vnzief-||me, & Charles huiétiefme || fon fil z. 
Nouuellement || reueue & corrigée. || Auec 
plusieurs notables mis en marge, || pour le 
fommaire de ladiéte Hiftoire. || (Marque 

mm 

typogr. de Groulleau). 

A Paris, || Par Eftienne Grouleau, de- 
mourant en || la rue neufue noftre dame, à 
l’en-||feigne S. Iehan Baptifte. || 1560. || 

t '§, ■ 

In-160, 16 ff, lim. (titre, 2 tables et i f. blanc.) et 
464 ff. chiffr. Annotations marginales. 

Réimpression de l’édition de Paris, Jean Caveiller, 

1559 . 

La Cronique du Roy Loys vnziefme finit au r° du f. 

320 par le mot : Fin. Au v° du même f. : r& Cy Com- 
mencent || Les Croniqves Abbre\\gées du Roy Charles, 
huictiefme || ..., et, au bas du r° du f. 464 : Fin. Le v° 
de ce f. ne contient qu’un fleuron. 



Breslau: bibl. de la ville. 
Darmstadt : bibl. gr.-duc. 







m?} -, 

B 






















CÔMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Jean I er Ruelle. 1568. 



, H> Cronique & || Histoire Com-||pofee 
par Philippe de Cômines, che-||ualier, fei- 
gneur d’Argenton : conte- ||nant les chofes 
aduenues durant || le régné du Roy Loys 
vnzief-||me, & Charles huiétiefme || l’on filz. 
Nouuellement || reueue & corrigée. || Auec 
plufieurs notables mis en marge, || pour le 
fommaire de ladiéte Hiftoire. || ( Marque ty- 
pograph. de Jean I er Ruelle ). 

A Paris, || Par Iehan Ruelle rue Sainét 
laques || à l’enfeigne Sainét Nicolas. || 

I 5 68 II . 

In-i6°, 16 ff. lim. (titre, 2 tables et 1 f. blanc) et 
464 ff. chiffr. Annotations marginales. 

Cette édition est la même que celle de Paris, 
Ét. Groulleau, 1560; la marque typographique, 
l’adresse et la date seules ont été changées. Les deux 
éditions présentent cette particularité que les titres 
et les ff. y adhérents sont tirés sur les mêmes formes, 
et que nous n’avons pu constater aucune altération 
dans les chiffres de la date dans l’édition portant le 
millésime 1568. Comment expliquer cette différence 
de date? 



Kiel : bibl. univ. 

















y-ji 













































Cette édition est la dernière réimpression, sans 
aucun changement, de l’édition princeps de l’œuvre 
de Commines, telle qu’elle fut publiée par Jean de 
Selve. 

Un ex. en mar. citr. est coté 80 fr. dans le cat. 
Morgand et Fatout, Paris, 1881, no 7421. 






COMMINES (Philippe de), sr d’Argentofl. 
Paris, Mathurin Prévost. 1567. 

Les || Croniqves || De Messire Phi- 1 | lippe 
De Commines || cheualier, feigneur d’Ar- 
gen-||ton, fur les faiéts de Loys vn||zieme, 
& de Charles huiétie-||me fon fils, Rois de 
France. || De Novve^v Y Est || adioufté vne 
epiitre et annotatiôs || de Ieâ Seleidâ (sic), 
en la recommàda-||tion & illuftratiô de 
PAutheur. || Auec la vie de mefsire Angelo 
Cattho || Archeuefque de Vienne, auquel 
ce || prefent liure eft dédié. || 

A Paris. || Par Mathurin Preuoft, à || 
lefcu de Venife, rue Sainét || laques, || 
i5 6 7- Il 

In-160, 16 fF. lim., 457 (507) ff. chiffir., 4 ff. sans 
chiffr. et 1 f. blanc à la fin. A partir du f. 498, la 
pagination recommence par 449 jusqu’à 457, au lieu 
de 499-507. Beaucoup d’autres chiffres sont fautifs : 
ainsi 61 pour 91, 89 pour 93, 158 pour 214, 105 
pour 205, etc. En tout 29 erreurs de chiffres. 

Les lim. contiennent le titre, dans un encadre- 
ment gravé sur bois, les deux tables et le Prologve 
De UAvtlievr. Au v° du f. 338 : Cy Commencent || 



Darmstadt : bibl. gr.-duc. 

k 



. 






















*■ 



Les Croniqves Abbre-\\gees du Roy Charles huiâieme || 
..., au vo du f. 492 : Epistre De || le an Sleidan A 
Tres-\\Illvsvre (sic) Prince Edovard || duc de Sommer - 
Jet , comte d’Erford, proteéleur || d'Angleterre. &c. || 
écrite : De Strasbourg , en || May , M. D. XLVIII. || 
et au vo du f. 498 : Breve Déclaration || d’aucunes 
chofes qui Je trouuent difficiles en || l’hijtoire de Phi- 
lippe de Commines , tôu-\\chant la guerre d’Italie fous 
Charles hui-\\élieme , fils du Roy Loys vnzieme. ||, 
datée : de Strasbourg, le 27. de May. 1548. Le ro du 
f. 456 (506) est blanc, et au vo : Povr Scavoir || Som- 
mairement Qvi || efioit l’Archeuefque de Viene, au-\\quel 
le feigneur d’Argenton adref-\\fe ces prefens mémoi- 
res. ... Au ro du f. 457 (507) commence : Sommaire 
De La || Vie Messire Angelo || Cattho , Archeuefque de 
Vienne, ce Sommaire occupe les ff. non chiffr. à 
la fin. 

Le texte de cette édition est celui des éditions 
originales de Commines, c’est-à-dire celui publié 
par Jean de Selve, mais on y a ajouté une traduction 
française des pièces latines publiées par Jean Sleidan, 
à la suite de sa traduction latine des mémoires de 
Commines, Strasbourg, Crat. Mylius, 1545, et le 
Sommaire de la vie de Cattho par Denis Sauvage. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Claude Micard. 1572. 



Les || Mémoires De || Messire Philip- ||pe 
De Commines || Cheualier, feigneur d’Ar- 
genton : || fur les’ faits & geftes de Loys 
on-||ziefme, & de Charles huitiefme || fon 
fils, Rois de France. || De Novveav Reveus|| 
& coi'rigez pour la fécondé fois, au- 1| quel 
eft adioufté vne Epiftre de Iean || Selei- 
dam (sic), en la recommendation de || l’Au- 
theur. || Auec la vie de meffire Angelo 
Cat-||tho, Archeuefque devienne. Au-||quel 
ce prefent liure eft dédié. || 

A Paris, Chez Claude Micard, rue || fainét 
Iean de Latran, || au Loup qui taille. || 
, I 572. || 

In- 160, 3 ff. lim. (titre et Prologue de rAutheur.), 
456 (506) ff. chiffr., 18 ff. sans chiffr. et i f. blanc à 
la fin. Plusieurs fautes dans la pagination. Annota- 
tions marginales. 

Réimpression de l’édition de Paris, Math. Prévost, 
1567, mais avec le titre Mémoires ...; le titre dans le 
même encadrement. 

Les Croniqves ... du Roy Charles huictiefme || com- 



Bonn : bibl. univ. 
Darmstadt : bibl. gr.-duc. 



mencent au vo du f. 338, YEpistre De || Jean Sleidan, 
au vo du f. 492, la Brefve Déclaration d'aucunes 
chofes, au vo du f. 498, et la ... Vie De ... An-\{gelo 
Cattho ... au r° du f. 456 (506). Les 2 tables occupent 
les ff. non chiffr. Tt 2 - V v 7. 

Bien que cette édition porte, comme les éditions 
revues par Den. Sauvage, le titre de Mémoires , le 
texte est celui des éditions originales, c’est-à-dire 
celui de Jean de Selve, auquel on a ajouté les aug- 
mentations de Jean Sleidan et le Sommaire de la vie 
d’Angelo Cattho par Denis Sauvage. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Claude Micard. — Rouen, George 

l’Oyselet, impr. 1576. 

Les || Mémoires || De Messire Phi- 1| lippe 
De Commines || Cheualier, feigneur d’Ar- 
genton : || fur les faits & geftes de Loys 
on-||ziefme, & de Charles huitiefme || fon 
fils, rois de France. || De Novveav Revevs || 
& corrigez pour la fécondé fois, au- 1| quel 
eft adioufté vne Epiftre de Iean || Sleidan, 
en la recommandation de || l’Autheur. || Auec 
la vie de meffire Angelo Cat-||tho, arche- 
uefque de Vienne. Au- 1| quel ce prefent liure 
eft dédié. || 

A Paris, || Chez Claude Micard, au clos J| 
Bruneau, à l’enfeigne || de la Chaire. || 
1576 . || 

In- 160, 3 ff. lim. (titre et Prologve De || L’Av- 
thevr. ||), 490 ff. chiffr., 18 ff. sans chiffr. et 1 f. 
blanc à la fin. Annotations marginales. 

Réimpression de l’édition de Cl. Micard, Paris, 
1572; le titre dans le même encadrement. La partie 
contenant la vie de Charles VIII commence au f. 327, 
VEpistre De Iean Sleidan au duc de Sommerset, au 



Lyon : bibl. municip. (avec la date 1576). 
Wolfenbüttel : bibl. duc. (avec la date 1577). 
Giessen : bibl. univ. (idem). 






vo du f. 476, la Brefve Déclaration d'aucunes chofes, 
au vo du f. 482, et le Sommaire De La Vie De ... 
Angelo Cattho , au r° du f. 490. Les deux tables 
occupent les ff. non chiffrés Rr2-Sf6. Au r° du f. 
Sfy : A Roven , || Dé V Imprimerie de || George 
rOyfelet. || , et au vo de ce f. , un fleuron. 

Il existe de cette édition des exemplaires portant 
la date de 1577; il n’y a pas d’autre différence. 

Coté 15 fr. cat. Tross, 1879, 003605. 



COMMIMES (Philippe de), s r d’Argenton. 

Paris, Vinc. Normant. 1577. 

Les || Mémoires || De Messire Phi— 1 | lippe 
De Commines || Cheualier, feigneur d’Ar- 
genton : fur les || faits & geftes de Loys 
onziefme, & de || Charles huitiefme fon 
fils, rois de France. || De Novveav Revevs || 

& corrigez pour la fécondé fois, auquel 
eft || adioufté vne Epiftre de Iean Sleidan, 
en la || recommandation de l’Autheur. || 

Auec la vie de meffire Angelo Cattho, || 
Archeuefque de Vienne. Auquel ce pre-||fent 
liure eft dédié. || 

A Paris, || Pour Vincent Normant, Li- 
braire, tenant || fa boutique au Palais en la 
galerie par ou || on va à la Chancellerie. || 

I 577- Il V; 

In-160, 3 ff. lim. (titre et Prologve De || L'Av- 
thevr. ||), 493 ff. chiffr. et 14 ff. sans chiffr. pour la 
table et la liste des Adionctions , plus 1 f. blanc. 

La 2 e partie, contenant l’histoire de Charles VIII, 
commence au r° du f. 328, et la lettre de Sleidan au 
duc de Sommerset, au r° du f. 476. Au r° du f. 482 : 

Brefve Déclaration || d'aucunes chofes qui Je trouêt 

1 

Gand : bibl. univ. * 

; 

,; -'ï ; 

Si 



difficiles || en Vhijloire de Philippe de Commines, || ... 
et au v° du f. 489 : ^ Sommaire De La Vie || De 
Messire Angelo Cattho, ||... 

Réimpression de l’édition de Paris, Cl. Micard, 
1572 . 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Abel PAngelier. 1579. 

Les || Mémoires || De Messire Philip- ||pe 
De Commines Chevalier , || feigneur d’Ar- 
genton : fur les faits & || geftes de Loys 
onziefme, & de Charles || huiétiefme fon 
fils, rois de France. || De nouueau reueuz 
& corrigez pour la fe-||conde fois, auquel 
eft adioufté vne Epiflre de || Iean Sleidan, 
en la recommendation de l’au-||theur. || 
Auec la vie de meffire Angelo Cattho, || 
Archeuefque de Vienne. Auquel || ce prefent 
liure eft || dédié. || 

A Paris, ||Pour Ahel PAngelier, au premier 
pilier || de la grand’ falle du Palais. || 1579. |j 

In- 160, 3 ff. lim. (titre et prologue), 490 ff. chiffr. 
et 19 ff. sans chiffr. Annotât, margin. 

La 2 e part, commence au f. 327 r°, Pépître de 
J. Sleidan au duc de Sommerset, au f. 476 v°, la 
Brefve Déclaration, au f. 482 v°, et la vie d’Angelo 
Cattho, au r° du f. 490; cette dern. pièce finit au r° 
du f. RR. Les ff. RRij - SS vi contiennent ia table, 
le r° du f. SS vij, un fleuron et le dernier f. est blanc. 

Réimpression des éditions de Paris, 1577. 

La bibliothèque nationale de Paris possède de cette 
édition un exemplaire avec l’adresse de Nie. Bon- 
fons. 



Utrecht : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Galliot du Pré. — René Avril, impr. 

1552. 



Les Mémoires de Mefsi-||re Philippe De 
Commines, || Cheualier, Seigneur d’Ar- 
genton : fur les prin-||cipaux faiéts, & 

geftes de Louis onzié-||me & de Charles 
huiétiéme, fon || fils, Roys de France, || 
Reueus & corrigez par Denis Sauuage de 
Fontenailles en || Brie, fur vn Exemplaire 
pris à l’original de l’Auteur, & || fuyuant les 
bons Hiftoriographes & Croniqueurs : 
Auec diftinftion de liures, félon les matières, 
eftans aufsi les cha- 1| pitres autrement diftin- 
guez que par cy deuant, &, brief, le tout || 
mieux ordôné : ainfi que les Leéteurs pour- 
ront voir par l’auer-||tiffement à eux addrecé, 
apres l’Epiftre au Roy. || Auec priuilege du 
Roy. H 

On les vend au Palais à Paris, par Galiot 
du Pré, || Libraire iuré de l’Vniuerfité. || 
1552 || Galliot Dv Pre. || 

In-fol., 6 ff. lim., clxix ff. chiffr. et 5 ff. non chiffr. 
Annotât, marginales. 

Bruxelles : bibl. roy. 



Le titre porte le même encadrement que celui de 
l’édition de Paris, Galliot du Pré, 1525. 

Au vo du titre, le privilège daté de Paris, 13 juillet 
1552. Au f. aa ij ro, une dédicace au roi Henri II 
signée : Denis Savvage ., et au vo de ce f. : Adner- 

tiffement aux Leftcurs ., suivi du sommaire des huit 
livres. Les fif. aa v et aa vi contiennent : ... Sommaire 
de la vie mefsireAngelo Cattho, Archeuefque de Vienne : 
qui se peut || aioujler aux Croniques mefsire Philippe de 
Commines. ||. La dern. p. des lim. est blanche. Au 
Fueillet.j. : Premier liure des || Mémoires du 

Seignevr D'Argenton, ... || Prologue de VAâeur . || 
La 2 e partie de l’ouvrage, celle qui contient l’histoire 
de Charles VIII, commence par le 7e livre au f. 
.cxviij., et finit au vo du f. . clxix . Les 5 ff. sans 
chiffr. à la fin contiennent la table, un avis : Ulm- 
primeur aux Leâeurs. ||, les errata, la souscription : 
Imprime A Paris Par Rene Avril, || Povr Galiot Dv 
Pre, Et Iean || De Roigny, Libraires Iv-\\rez De L'V- 
niversite. || 1552. ||, la marque typograph. de Galliot 
du Pré et : Auec Priuilege du Roy . || 

Première impression de la ire édition critique de 
l’ouvrage de Commines et la i re aussi qui porte le 
titre de Mémoires . Comme ce titre semblait indiqué 
par Commines lui-même, qui s’en sert souvent pour 
désigner son œuvre, on l’a conservé depuis. C’est à 
Denis Sauvage, sieur du Parc, né à Fontenailles en 
Brie vers 1520, et mort vers 1587, que l’on est 
redevable de cette publication. Les éditions anté- 
rieures à celle-ci n’étant divisées qu’en sections 



précédées de titres sommaires, c’est encore Sauvage 
qui, le premier, a divisé l’ouvrage en 8 livres sub- 
divisés en chapitres, pour rendre la lecture de 
Commines plus facile et plus attrayante. 

Les exemplaires dont Sauvage s’est servi pour 
collationner le texte, sont : un ... vieil Exemplaire ... 
ne par -\lant que de Louis,... à la main, k copié fur le 
vray Original de VAutheur, puis les éditions sui- 
vantes : de Van mil cinq cens vingt k cinq , par || vn 
maijlre. 1 . G. qui ne Je nomme autrement , k ne dit en 
quel lieu il Vimprima ...de mil cinq cens vingt k fix, 
imprimé à Lion, par Claude Nourri , difl le Prince. ... 
de mil cinq cens quarante fix, à Paris par EJlienne 
Mefviere : k le quart à Paris || aufsi , par Guillaume 
Thibout , en Van mil cinq cens quarante neuf : mais les 
deux premiers || de ces quatre ne font que fur les faiâs 
du roy Louis onzième, ayüt les deux derniers pour- 1 | 
fuiuy fur Charles huitième, apres Vimprefsion pour 
Engilbert de Marnef en Van mil || cinq cens vingt k 
neuf... Malheureusement le texte de cette édition est 
altéré, car Sauvage y rejette sans scrupule, comme il 
en convient lui-même, pour ne faire trop de compte 
de V Antiquité ... certains vie vx mots, k quelques || 
plirafes... prefque autant aagees, qui fe rencontrent au 
vieil exem-\\plaire , ayant, le-plus-fouuent , chaftoy 
pour chaftiment, Venu que fut pour Quand || il fut 
venu, k leurs femblables : ... En revanche Sauvage 
élucide, par des notes marginales, un grand nombre 
de passages obscurs de l’ancien texte. 

Le texte de Sauvage fut suivi jusqu’en 1649, 



lorsque parut la ire impression de l’édition de Denis 
Godefroy. 

Un exemplaire de l’édition que nous venons de 
décrire, est coté 40 fr. cat. Morgand et Fatout, Paris, 
1878, no 2418. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Lyon, Jean de Tournes. 1559. 



Les Mémoires De || Messire Philippe || 
De Commines , Chevalier, [| Seigneur d’Ar- 
genton : fur les principaux || faitfTs, & geftes 
de Louis onzième || & de Charles huiétiéme, || 
fon filz, Roys de || France, || * || Reueus & 
corrigés, pour la fécondé fois, par Denis 
Sav-||vage de Fontenailles en Brie, Hifto- 
riographe du tref-||chreftien Roy Henry 11 e 
de ce nom. || ( Marque typographique). 

A Lyon || Par Ian De Tovrnes, || M. D. 
LIX. || 

In-fol., 6 ff. lim. 264 pp. chiffr. et 4 ff. sans chiffr. 
pour la table. Notes marginales. 

Deuxième impression de l’édition de Den. Sau- 
vage, conforme à l’édition de Paris, 1552, mais sans 
le privilège. 

Les lim. contiennent : titre, dédicace au roi 
Henri II, signée : Denis Savvage., Aduertiffement aux 
LefieurSy par le même, daté de Paris le 31 août 1552, 
sommaire de l’ouvrage, et vie d’Angelo Cattho, 
archevêque de Vienne en Dauphiné. A la fin de la 
p. 264: Fin Des Mémoires Dv Signevr (sic) D'Argen- 



Louvain : bibl. univ. 
La Haye : bibl. roy. 
Lille : bibl. comm. 



ton. || . Les 7 pp. suivantes non chiffr. contiennent la 
table et la dern. p. est blanche. 

Un exemplaire de cette édition est coté 45 fr. cat. 
Morgand et Fatout, Paris, 1878, no 2419. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Galliot du Pré. — Guill. Morel, 
impr. 1561. 

Les Mémoires || De Messire Philippe De || 
Commines, Chevalier, Seignevr || d’Argen- 
ton, fur les principaulx faiéts & geftes de || 
Louis onziefme & de Charles huiétiefme 
fon filx (sic), || Roys de France : || Revevs 
Et Corrigez Par Denis || Sauuage de Fonte- 
nailles en Brie, fur vn Exemplaire pris à 
l’original || de l’Autheur, & fuyuant les bons 
Historiographes & Croniqueurs : || Auec 
diftinétion de liures, felô les matières, eftans 
aufû les chapitres autrement di-||ftinguez 
que par cy deuant, & brief, le tout mieulx 
ordôné : ainfi que les Leéteurs || pourront 
veoir par l’aduertiffement à eulx addreffé , 
apres l’Epiftre au Roy. || ( Marque typogr. 
de Galliot du Pré). 

On les vend au Palais à Paris, par Galiot 
du Pré, || Libraire iuré de l’Vniuerfité. 
1561. || Galliot Dv Pre. || 

In-fol., G ff. lim. (titre, dédicace à Henri II, aver- 

Louvain : bibl. univ. 










' 







tissement au lecteur, sommaire et vie de l’archevêque 
Angelo Cattho), 341 pp. chiffr. et 9 pp. sans chiffr. 
pour la table. Annotât, marginales. 

Troisième impression de l’édition de Den. Sau- 
vage. Le titre dans le même encadrement que celui 
des éditions antérieures de Galliot du Pré. 

A la p. 1 : Pemier (sic) Livre Des Mémoires ... || 

Prologue de VAutheur. ||. L’histoire de Charles VIII 
commence à la p. 237. A la fin de la table : Im- 
prime A Paris Par Gvil. Morel, || Povr Galiot Dv 
Pre, || Libraire Ivre De || L’Vniversite. || 1561. || 
Édition conforme à celle publiée par le même 
libraire en 1552, mais sans le privilège au v° du 
titre et sans l’avis : L'Imprimeur aux Lefleurs, les 
fautes ayant été corrigées dans le texte. 



COMMINES (Philippe de), s** d’Argenton. 
Paris, Abel l’Angelier. 1605. 



Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Chevalier, seignevr D’Argenton : 
sur Les principaux faifts, & geftes de Louys 
XI. & de Charles VIII. fon fils, Rois de 
France. Reueus & corrigez par Denys 
Sauuage de Fontenailles en Brie, fur vn 
Exemplaire pris à l’original de l’Auteur, & 
fuiuant les bons Hiftoriographes & Chroni- 
queurs. 

A Paris, Chez Abel PAngelier, au pre- 
mier pillier de la grand’ Salle du Palais. 
M. DCV. 

In-fol., 6 ff. lim. (titre, dédicace à Henri II, aver- 
tissement au lecteur, sommaire et vie d’Angelo 
Cattho), 340 pp. chiffr. et 4 ff. non chiffr. pour la 
table. Annotations marginales. 

L’encadrement du titre, d’une seule pièce, gravé 
sur bois et sans nom de graveur, représente, dans 
la partie supérieure, les génies de la guerre et 
de la paix tenant une couronne royale; dans les 
deux parties latérales, Jésus-Christ et la Samari- 
taine, et dans la partie inférieure, Minerve entourée 



Kiel : bibl. univ. 



des arts libéraux, les portraits de Cicéron et de 
Démosthène et la date citée ci-dessus. 

La partie concernant l’histoire de Charles VIII 
commence à la p. 237, mais le titre courant est 
inexact; c’est encore celui des chapitres de la i r e 
partie qui contient l’histoire de Louis XI. 

Pour le reste cette édition est conforme à celle 
de Paris, Galliot du Pré, 1561. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. ' ■ 

(Genève), Jacques Chouet. — Ant. Blanc, 
impr. 1593. 

Les || Mémoires || De Messire || Philippe 
de Commines, || cheualier, feigneur d’Ar- 
gen-||ton : fur les faiéts & geftes || abbre- 

'S * 

gees, de Loys xj. || & Charles viij. || fon 

t ; 

fils, || rois de France : || Auec la vie de mefs. 
Angelo Cat-||tho, archeuefque de Vienne: || 

Plus, || deux Epiftres de Iean Sleidan || en 
la recommandation || de l’Autheur. || Le 
tout reueu & corrigé || de nouueau. || Item , 
vn indice des chofes || plus remarquables. || 

(Petit fleuron). 

Pour laques Chouët. || M. d. xciii. || 

In-12 0 , 19 ff. lim., 854 pp. chififr. et 1 f. blanc à 
la fin. Annotations marginales. 

Le titre est entouré d’une bordure d’ornements 
typographiques. Les lim. contiennent, outre le titre : 

10, Advertissenient || au leâeur , tût fur cejle édition, 
que || fur VHijïoire de Philippe de || Commines , fietir 
d'Ar-\\genton. || , 2 0 , S’enfîiiuent certaines que fautes 
que diuerfitez || en Vimprefsion , pour la collation des || 
exemplaires. ||, 3°, Indice || Des Matières Principales ||... 



Darmstadt : bibl. grand-duc. 

Heidelberg : bibl. univ. 

Wolfenbüttel : bibl. duc. 

St.-Pétersbourg : bibl. impér. 1 



11(11' 



et 4 0 , le prologue de l’auteur, ici sous la forme d’une 
lettre dédicatoire. Probablement y a-t-il encore un 
f. blanc entre la fin de Y Indice et le commencement 
du prologue. Les Chroniqves || du roy Charles viij . || 
commencent à la p. 570, YEpistre de Sleidan au duc 
de Sommerset, à la p. 826, la Breve Déclaration ||, à 
lap. 835, et la vie d’Angelo Cattho, à la p. 848. A 
la fin, p. 854 : De l'Imprimerie à' Antoine Blanc . || 
Dans Y Advertissement || au lefleur, il est dit : 
D'Autant que les dernie-\\res éditions de la pre-\\fente 
Hijloire l'auoyent || rendue fi mal-aifee à || comprendre 
en plufieurs paffages , || tant pour le grand defaut de 
cor-\\refiion, que faute auffi de conférer || auec les 
exemplaires plus correfts , || comme nommément auec 
l'edi-\\tion de Lion de l'an 1559, nous a- \\ lions tafchê 
à cefte fois de r'apor-\\ter la prefente édition à icelle 
de || Lion , comme à lapins correfte en || tout cas , au 
moins mal qu'il nous a || efté poffible. Vrai eft que 
n'auons || changé l'ordre des chapitres com-\\me a fait 
ladite édition de Lion, || tant pour n'y voir aucune 
neceffi-\\té , que pour euiter auffi la trop || grande lon- 
gueur & prolixité d’i-\\ceux chapitres. ... Il résulte de 
cet avis que le texte de cette édition a été revu 
sur la 2 e impression de celle de Den. Sauvage, 
Lyon, Jean de Tournes, 1559, mais qu’on a con- 
servé l’ancienne division en chapitres. Puis on y a 
ajouté les pièces de Sleidan et une nouvelle table. 

Coté 11 marcs, L. Rosenthal, Munich, 1880. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
(Genève), Jacques Chouet. 1596. 



Les Mémoires De Messire || Philippe || 
De || Commines , || Chevalier, || feigneur 
d’Argenton : || Sur les principaux faifts & 
geftes de Loys xi. || & Charles vm. fon fils, 
Rois de France. || Deux Epiftres de Iean 
Sleidan, auec la vie || de l’Autheur : || Et 
vn ample indice des chofes plus || remar- 
quables : || Le tout reueu & corrigé fur 
l’édition de || Denis Savvage. || (Fleuron). 

Pour laques Chouët. || M. D. xcvi. || 

In- 12°, 12 ff. lim. (titre, Advertissement || aux 
Le fleurs, || ..., extraits des ouvrages de Mich. de 
Montaigne et de Juste Lipse, et 1 f. blanc), 881 pp. 
chiffr., 26 pp. non chiffr. pour la table et les errata, 
enfin 2 ff. blancs. Annotations marginales. 

Bien que le texte de cette édition soit celui de 
Denis Sauvage, les pièces lim. et les annotations 
marginales sont différentes, et diffèrent également 
de celles de l’édition publiée par Jacques Chouet 
en I 593 * C’est ce qui est dit dans V Advertisse- 
ment || aux Le fleur s , || ... : Combien que Von Je || 
fnjt promis quel-\\que contentement || de V édition 
prece-\\dente , pour ramen-\\dement que l'on auoit 



Paris : bibl. nation. Florence : bibl. roy. 

Darmstadt : bibl. gr.-duc. Bâle : bibl. univ. 
Breslau : bibl. univ. Kiel : bibl. univ. 

Dresde : bibl. roy. Konigsberg : bibl. univ. 

Rostock : bibl. univ. 




I • I r 

. 









■ 



effayê d’y || apporter, félon le temps & la com-\\modité 
d’alors : toutesfois , à tout || bien prendre, on a trouué 
en fiji || que le feul expédient, pour appro-\\cher du but 
auquel on deuoit ten-\\dre, c’ejioit de Je conformer ab- 
fo-\\lument à l’édition de Lion, de l’an || 1559 • fur la 
reueuë faite par Denis || Savvage, comme eftüt l’édition 
de Saunage le vrai pourtrait qui || nous rejle auiour- 
d’hui de la vérité || du corps de la prefente Hiftoire. || 
C’eji donc ce dont on fe pourra || apperceuoir que l’on 
s’ejl acquitté || en l’édition prefente, l’ayant rap- 1| 
portée exactement à celle dudit || Saunage : horfmis 
que quelques-\\fois il a fallu paffer , ou bien abbre-\\ger 
quelques collations cottees || fur les marges, ... Cet 
Advertissement contient en outre une notice biogra- 
phique sur Phil. de Commines. 

A la ire p. : Premier Livre || Des Mémoires ||... 
Prologue de l’Auteur. || . Ce prologue n’a donc pas ici la 
forme d’une lettre dédicatoire, comme dans l’édition 
publiée par le même libraire en 1593. La division 
en livres de Den. Sauvage a été conservée, et la 
partie concernant Charles VIII commence avec le 
7e livre (p. 592). L’on y a ajouté YEpistre || De 
Iean Sleidan, || ... au duc de Sommerset (p. 853), 
la Breve Déclaration... || (p. 862), et la vie d’Angelo 
Cattho (p. 875). La table diffère de celle de Den. 
Sauvage et également de celle de l’édition de 1593* 

Un exemplaire de cette édit, est coté 15 marcs, 
L. Rosenthal, Munich, 1880. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Anvers, Mart. Nutius. 1596. 

Les || Mémoires || De Messire || Philippe 
De Commines , || Cheualier , Seigneur d’ Ar- 
genton , fur les || faiéts & geftes abbregees 
de Loys XI. || & Charles VIII. fon fils, 
Roys de France. || Auec deux Epiftres en la 
recommandation de || l’Autheur. || Le tout 
reueu & corrigé de nouueau. || Item vn 
Indice des chofes plus remai'- ||quables. || 




En Anvers, || Chez Martin Nutius, || aux 
deux Cigoignes. || M. D. XCVI. || 



Louvain : bibl. univ. 



In-i2°, 22 ff. lim. dont i blanc, 755 pp. chiffr. et 
8 ff. sans chiffr. pour la table. Annot. marg. 

Les lim. contiennent le prologue de l’auteur, sous 
forme de lettre dédicatoire, l’épître de Jean Sleidan 
au duc de Sommerset, datée : De N . en May , 1548., 
et la Brève Déclaration || d'aucunes chofes..., datée : 
De N. le xxvij. de || May , 1548. || 

Les Chroniqves || du Roy Charles VIII . || commen- 
cent à la p. 520; la table, qui est celle de l’édition 
de (Genève) Jacques Chouet, 1593, occupe les 8 ff. 
sans chiffr. à la fin. 

Cette édition est faite sur la traduction française 
collationnée avec l’édition latine de Sleidan. Toute- 
fois la vie d’Angelo Cattho a été omise, et l’éditeur 
a négligé à dessein de mentionner le nom de l’héréti- 
que Jean Sleidan et la ville de Strasbourg, lieu de 
sa résidence. 

Nous connaissons de cette édition des exemplaires 
portant le millésime M. D. XCVIL Bien que nous 
n’en ayons pas rencontré, il est certain qu’il en 
existe aussi avec la date M. D. XCV. Les chiffres I 
et II ont successivement été ajoutés au millésime du 
titre. Les exemplaires datés de M. D. XCV II sont 
les moins rares. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
(Genève), Jacques Chouet. 1603. 

Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Chevalier, feigneur d’Argenton. 
Sur les principaux faiéts & geftes de Loys 
xi. & Charles vm. fon fils, Rois de France. 
Deux Epiftres de Iean Sleidan , auec la vie 
de l’Auteur. Et vn ample indice des chofes 
plus remarquables. Le tout reueu & corrigé 
fur l’édition de Denis Savvage. (Marque 
typogr. de Chouet). 

Pour laques Chouët. M. dciii. 

In-i 2 0 , 12 ff. lim. (titre, Advertissement, extraits 
des œuvres de Mich. de Montaigne et de Juste Lipse, 
et 1 f. blanc), 881 pp. chiffr. et 26 pp. non chiffr. 
pour la table. 

Réimpression de l’édition publiée par le même 
libraire en 1596, et conforme à celle-ci. 



Weimar: bibl. gr.-duc. 
Breslau : bibl. univ. 
Copenhague : bibl. roy. 
Munich : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
(Genève), Jacques Chouet. 1604. 

Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Chevalier, feigneur d’Argenton. 
Sur les principaux faiéts & geftes de Loys 
xi. & Charles vin. fon fils, Rois de 
France. Deux Epiftres de Iean Sleidan, 
auec la vie de l’Auteur. Et vn ample indice 
des chofes plus remarquables. Le tout 
reueu & corrigé fur l’édition de Denis 
Savvage. (Marque typograph . de Chouet). 

Pour laques Chouet. m. dciiii. 

In-12 0 , 12 ff. lim. y compris 1 blanc, 881 pp. 
chiffr., 26 pp. sans chiffr. pour la table et 2 ff. blancs 
à la fin. Avec 3 portraits. Annotations marginales. 

Cette édition est la même que celle publiée par le 
même libraire en 1603, à part l’adjonction d’une 
unité au millésime du titre et des portraits de 
Charles-le-Téméraire, de Louis XI et de Phil. de 
Commines. Un quatrain français se trouve au bas de 
chacun de ces portraits qui sont gravés sur cuivre, 
sans nom de graveur. 



Leiden : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), s** d’Argenton. 
Rouen, Jean Berthelin. 1610. 

Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Chevalier, feigneur d’Argenton. 
Sur les principaux faits & geftes de Loys 
xi. & Charles vm. fon Fils, Rois de 
France. Et vn ample Indice des chofes plus 
remarquables. Le tout reueu & corrigé fur 
l’édition de Denis Savvage. ( Marque typogr. 
de Berthelin ). 

A Roven, Chez Iean Berthelin, dans la 
Court du Palais. 1610. 

In-12 0 , 12 ff. lim. dont le dernier blanc, 853 pp. 
chiffr. et 23 pp. sans chiffr. pour la table. Avec 3 
portraits. Annotations marginales. 

Conforme à l’édition de (Genève), Jacq. Chouet, 
1604; seulement les portraits sont des copies en con- 
tre-partie, également sans nom de graveur. 

Vendu 9 fr. A. Dinaux, III, n° 829. 



Gand : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Jos. Guerreau et Jos. Bouillerot. 

1613. 



Les Mémoires De Philippe De Commi- 
nes, Chevalier, Seignevr d’Argenton. Sur 
les principaux faiéts & geftes de Loys xi. 
& Charles vm. fon fils, Rois de France. 
Deux Epiftres de Iean Sleidan, auec la vie 
de l’Autheur. Et vn ample Indice des chofes 
plus remarquables. Le tout reueu & corrigé 
fur l’édition de Denis Savvage. (Fleuron). 

A Paris, De l’Imprimerie de Iofeph 
Guerreau & Iofeph Bouillerot, demeurans 
près le bout du pont S. Michel, à PEftoille 
Couronnée. M. DC. XIII. 

In-12 0 , 12 ff. lim. (titre, Advertissement..., extraits 
des œuvres de Mich. de Montaigne et de Juste Lipse 
et 1 f. blanc), 881 [981] pp. chiffr., 28 pp. sans chiffr. 
pour la table et 1 f. blanc à la fin. La pagination est 
fautive en divers endroits. Annotations marginales. 

L’histoire de Charles VIII commence à la p. 492 
(692), YEpistre de Sleidan au duc de Sommerset, 
à la p. 853 [953], la Brieve Déclaration , à la p. 862 
[962], et la vie d’Angelo Cattho, à la p. 875 [975 j- 

L’édition est conforme à celle de (Genève), Jacq. 
Chouet, 1603. 



Copenhague : bibl. roy. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Pierre Le Mur. 1615. 



Les Mémoires De Messire Ph. De Com- 
mines, Chevalier Seignevr D’Argenton. Sur 
les principaux faiéts & geftes de Louys XI. 
& de Charles VIII. fon fils, Rois de France. 
En Ceste Derniere Edition Ont Esté cor- 
rigées plufieurs fautes notables , & quelques 
obmiffions qui fe trouuoient és precedentes 
Impreffions. (Armoiries de France et Navarre). 

A Paris, De l’Imprimerie de Pierre Le- 
Mur, prés la Porte fainft Viétor. M. DCXV. 

In-fol., 6 ff. lim. (titre, Advertissement..., Som- 
maire..., vie d’Angelo Cattho et les extraits des 
œuvres de Michel de Montaigne et de Juste Lipse), 
342 pp. chiffr. et 5 pp. sans chiffr. pour la table. 

L’histoire de Charles VIII commence à la p. 237, 
avec un titre courant fautif lequel est le même que 
celui de la ire partie qui est consacrée à l’histoire 
de Louis XI. Les pp. 338-342 contiennent YEpistre 
de Jean Sleidan au duc de Sommerset et la Briefve 
Déclaration... datée : De Straf bourg le 26. de May , 
1548. L’édition est donc conforme à celles de Genève, 
1596, 1603 et 1615, de Rouen 1610 et de Paris 1613, 
mais on y a ajouté le sommaire des éditions de Den. 



Lyon : bibl. municip. Marbourg : bibl. univ. 

Paris : bibl. nation. Munster : bibl. roy. 

Rostock : bibl. univ. Vienne : bibl. univ. 



Sauvage, ce qui la rend complètement conforme à 
ces dernières, sauf que VAdvertissement des éditions 
de 1596, 1603, 1610, 1613, 1615, et qui se rencon- 
tre encore dans quelques éditions postérieures, a été 
conservé. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
(Genève), Pierre et Jacques Chouet. 1615. 



Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Chevalier, feigneur d’Argenton. 
Sur les principaux faifts & geftes de Louys 
xi. & Charles vm. fon fils. Rois de France. 
Deux Epiftres de Iean Sleidan, auec la vie 
de PAutheur. Et vn ample indice des choies 
plus remarquables. Le tout reueu & corrigé 
fur Pedition de Denis Savvage. (Marque 
typograph.). 

Pour Pierre & laques Chouët. M. DCXV. 

In-120, 14 ff. lim. (titre, Advertissement ... , extraits 
des œuvres de Mich. de Montaigne et de Juste Lipse, 
1 f. blanc et les portraits de Charles-le-Téméraire , 
Louis XI et de Commines), 881 pp. chiffr. 26 pp. 
non chiffr. pour la table et 1 f. blanc à la fin. Anno- 
tations marginales. 

Cette édition est conforme à celle de 1604, avec 
les mêmes portraits. L’histoire de Charles VIII 
commence à la p. 492 [592] , VEpistre de Sleidan au 
duc de Sommerset, à la p. 853, la Brieve Déclara- 
tion , à la p. 862, et la vie d’Angelo Cattho, à la 
p- 875. 



Stuttgart : bibl. roy. 
Breslau : bibl. univ. 
Wolfenbüttel : bibl. duc. 
Wurzbourg : bibl. univ. 
Lubeck : bibl. ville. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, v e Jean du Carroy. 1616. 



Les Mémoires De Philippe De Commines 
Cheualier feignevr D’Argenton. Svr Les 
Principavx Faicts & geftes de Loys XI. & 
Charles VIII. fon fils, Roys de France. 
Deux Epiftres de Iean Sleidan, auec la vie 
de l’Autheur. Et vn ample Indice des chofes 
plus remarquables. Le tout reueu & corrigé 
fur l’édition de Denis Savvage. {Fleuron). 

A Paris, Chez la vefue Iean dv Carroy, 
demeurant rue de Rheims près le College. 
M. DC. XVI. 

In-8o, 8 ff. lim., 750 pp. chiffr. et 8 ff. non chiffr. 
pour la table. Annotât, margin. 

Cette édition mal imprimée est conforme à celle de 
Rouen, J. Berthelin, 1610, mais les portraits sont de 
mauvaises gravures sur bois, sans nom de graveur. 
L’histoire de Charles VIII commence à la p. 505, 
mais le titre courant fautif est encore celui des cha- 
pitres de la i re partie qui contient l’histoire de Louis 
XI. L 'Epistre de Iean Sleidan au duc de Sommerset 
commence à la p. 726, la Briefve Déclaration , à la 
p. 734, et la vie d’Angelo Cattho, à la p. 744. 



Gand : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Rouen, Jean Berthelin. 1625. 

Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Chevalier, Seigneur d’Argenton. 
Sur les principaux faits & geltes de Louys 
XI. & Charles VIII. fon fils, Rois de France. 
Et vn ample Indice des chofes plus remar- 
quables. Auec la vie de Mefsire Angelo 
Cattho, Archeuefque de Vienne. Plus, deux 
Epiftres de Iean Sleidan, en la recomman- 
dation de l’Autheur. ( Marque typograph. de 
Berthelin). 

A Roven, Chez Iean Berthelin , dans la 
Court du Palais. M. DC. XXV. 

In-8°, 14 ff. lim. (titre, Advertissement , extraits 
des ouvrages de Mich. de Montaigne et de Juste 
Lipse, un f. blanc et les portraits de Charles-le- 
Téméraire, Louis XI et de Commines), 853 pp. chiffr. 
et 23 pp. sans chiffr. pour la table. Annotations 
marginales. 

Réimpression de l’édition publiée par le même 
libraire en 1610, et complètement conforme à celle-ci. 



Gand : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Rouen, Jean Berthelin. 1634. 



Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Chevalier, Seigneur d’Argenton. 
Sur les principaux faits & geftes de Louys 
XI. & Charles VIII. fon fils, Rois de 
France. Et vn ample Indice des chofes 
plus remarquables. Auec la vie de Mefsire 
Angelo Cattho, Archeuefque de Vienne, 
Plus, deux Epiftres de Iean Sleidan, en la 
recommandation de PAutheur. ( Marque 
typograph. de Berthelin). 

A Roven, Chez Iean Berthelin, dans la 
court du Palais. M. DC. XXXIV. 

In- 12°, 14 ff. lim. (titre, Advertissement, extraits 
des ouvrages de Mich. de Montaigne et de Juste 
Lipse, 1 f. blanc et les portraits de Charles-le-Té- 
méraire, Louis XI et Phil. de Commines), 853 pp. 
chiffr. et 23 pp. sans chiffres pour la table. Anno- 
tations marginales. 

Réimpression de l’édition publiée par le même 
libraire en 1625 et en tous points conforme à celle-ci. 



Copenhague : bibl. roy. 
Hanovre : bibl. roy. 
Rostock : bibl. univ. 
Wolfenbüttel : bibl. duc. 
Paris : bibl. nation. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Leiden, (Bonav. et Abr.) Elzevier. 1648. 



Les Mémoires de Messire Philippe De 
Commines, S r d’Argenton, Derniere édi- 
tion. 

A Leide, Chez les Elzeviers. 1648. 

In-12 0 , 12 ff. lim. (titre gravé, dédicace au mar- 
quis de Montausier, signée : Les Elzeviers., Adver- 
tissement Avx Lectevrs , les extraits des livres de 
Montaigne et de Juste Lipse et sommaires), 765 pp. 
chiffr. et 19 pp. sans chiffres pour la table; le 
dernier f. est blanc. Notes marginales. 

Le titre porte les armoiries de France, entou- 
rées des portraits de Louis XI, de Charles VIII, de 
Charles-le-Téméraire et de l’empereur Frédéric III 
placés dans des médaillons. La partie consacrée à 
l’histoire de Charles VIII commence à la p. 517, la 
Brieve Déclaration de Jean Sleidan, à la p. 748, et la 
vie d’Angelo Cattho, à la p. 759. Cette édition ne 
contient pas la lettre de Sleidan au duc de Sommer- 
set, mais, en revanche, elle renferme une lettre dé- 
dicatoire des imprimeurs au marquis de Montausier, 
gouverneur et lieutenant-général des provinces de 
Saintonge, Angoumois, Alsace, etc., dans laquelle 
ceux-ci disent notamment : nous avons refolu de tra- 
vailler déformais à l’impreffion exaâe & correéle de plu - 



Leiden : bibl. univ. 
Bruxelles : bibl. roy. 



fieurs Livres François qui ne Je trouvent plus qu'avec 
peine , ou qui Je trouvent fort mal- imprimez , & remplis 
d'une infinité de fautes . Nous avons creu que nous ne 
pouvions mieux commencer que par les Mémoires de 
Philippe de Commines, ... 

Le Commines compte parmi les plus beaux livres 
imprimés par les Elzevier, et les exemplaires grands 
de marges et bien conservés se paient fort cher. 
Cette édition se rencontre fréquemment et sa valeur 
est très variable. A notre avis , un bel exemplaire ne 
vaut pas plus de ioo fr. Celui de Ch. Pieters (n° 686 
de son catal.) ne fut porté qu’à 66 fr. Cependant les 
exemplaires recouverts d’une riche reliure atteignent, 
dans certaines ventes, des prix très élevés. M r . A. 
Willems (les Elzevier , p. 155, no 634) cite quelques 
uns de ces prix : 1200 fr. de Montesson; 180 fr. 
Brunet; 435 fr. Bordes; 1230 fr. Benzon, etc. Celui 
du marq. de Ganay, relié en vélin, fut payé 309 fr. 
(n° 228 du catal.). De beaux exempl. reliés en mar. 
par des artistes relieurs connus, sont cotés de 200 à 
1200 fr. dans les catal. de A. Fontaine, Morgand et 
Fatout, Rouquette, F'. Olivier, etc. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Jean D’hourry. 1661. 

Les Mémoires De Messire Philippe De 
Commines, Sievr D’Argenton. Derniere 
Edition. (Fleuron). 

A Paris, Chez Iean Dhovrry, au bout du 
Pont-Neuf, prés les Auguftins, à l’Image 
S. Iean. M. DC. LXI. 

In-12 0 , 12 ff. lim. (titre gravé en taille-douce, titre 
imprimé, lettre dédicatoire au marquis de Montau- 
sier, signée : Les Elzeviers., Advertissement ..., extraits 
des œuvres de Mich. de Montaigne et de Juste Lipse 
et sommaires), 765 pp. chiffr. et 16 pp. non chiffr. 
pour la table. Annotations marginales. 

Le titre gravé est une copie de celui de l’édition 
de Leiden, Elzevier, 1648, et porte : Les Mémoires 
De Messire Philippe De Commines S. T d'Argenton 
Derniere édition A Paris, Sur L'Imprimé A Leide. 
1661.; la planche est signée: DF. L’histoire de 
Charles VIII commence à la p. 517, la Brieve Décla- 
ration ... de Jean Sleidan , à la p. 748, et la vie 
d’Angelo Cattho, à la p. 759. 

Cette édition est une réimpression de celle de 
Leiden, Elzevier, 1648. 

Il en existe des exemplaires avec des adresses très 
variées : Paris, Ant. de Sommaville (bibl. grand- 

Gand : bibl. univ. 



ducale de Weimar); Paris, Pierre Lamy (bibl. de 
l’univ. d’Oxford); Paris, Cardin Besogne, F. Clousier 
et E. Maucroy (bibl. nationale de Paris); Paris, 
Aug. Courbé (bibl. comm. de Lille); Paris, Pierre 
Rocolet et Jean Cochart (bibl. munie, de Lyon). 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Paris, impr. royale (Séb. Cramoisy). 1649. 



Les Mémoires De Messire Philippe De 
Comines, Seignevr D’Argenton, Contenans 
PHiftoire des Roys Lovys XI. & Charles 
VIII. depuis Pan 1464. iufques en 1498. 
Reueus & corrigez fur diuers Manufcrits, & 
anciennes Impreffions. Augmentez de plu- 
fieurs Traiétez, Contrats, Teftaments, 
autres A êtes, & de diuerfes Obferuations. 
Par Denys Godefroy, Confeiller, & Hifto- 
riographe ordinaire du Roy. (Marque typo- 
graph. de V impr Un. royale). 

A Paris, De L’Imprimerie Royale. 
M. DC. XLIX. 

In-fol., 30 ff. lim., 572 pp. chiffr. et 8 ff. sans 
chiffr. Annotations margin. 

Les lim. contiennent le faux titre : Les Mémoires 
De Philippe De Comines, le titre, la dédicace à Louis 
XIV signée : Denys Godefroy ., la préface : Av Lee - 
tevr.y autre préface : Extraict D’Vne Préfacé , qui ejl 
au déliant d’vne édition de cette Hiftoire , à Paris, 
Van 1614. in-12 0 . ; [extrait de Y Advertissement aux 
Lecteurs] y la lettre de Jean Sleidan au duc de Som- 



Liége : bibl. univ. 
Bruges : bibl. comm. 
Leiden : bibl. univ. 



merset, les Eloges Et Tesmoignages... tirés des œu- 
vres de Juste Lipse, Jacq. Marchant, Aub. Le Mire, 
Valère André, Gér.-Jean Vossius, Jean Mariana, 
Louis Guicciardini, Mich. de Montaigne, Jacq.-Aug. 
de Thou, de La Roche Maillet, Scévole, Scévole II 
et Louis de Sainte-Marthe et Guill. Colletet, une 
épitaphe par P. de Ronsard, la table des sommaires 
et chapitres, la table des pièces justificatives, celle 
des additions et un tableau indiquant les degrés de 
consanguinité entre quelques rois et princes de 
France, issus en ligne masculine de Louis-le-Gros 
(1108-1574). Dans la préface, Godefroy donne de 
nombreux renseignements concernant l’histoire de 
l’ouvrage de Commines et ses différentes éditions 
antérieures. Il y cite aussi les noms de ceux qui ont 
coopéré à cette nouvelle édition : Théod. Godefroy, 
Pierre-Gaucher dit Scévole, Gaucher III dit 
Scévole II et Louis de Sainte-Marthe ou Sammar- 
thani, historiographes de France, Joly, chanoine 
de N.-D. à Paris, de Vyon sr d’Heroval, auditeur 
des comptes, du Buisson- Aubenay et Camusat, 
chanoine de la cathédrale de Troyes. Les pp. 1 et 2 
sont consacrées au prologue de Commines. A la fin 
de la p. 271 : Fin des Croniques du Roy Louys XI. ..., 
et à la p. 272 (non chiffr.) une vignette (armoiries?) 
avec les lettres SF. Les pp. 273 et 274 contiennent 
la préface de la 2 e partie, l’histoire de Charles VIII. 
Les preuves commencent à la p. 393 (non chiffr.), 
par un titre spécial ainsi conçu : Divers Traictez, 
Çontracts , Testamens, Et Avives Actes, Et Observa - 



tions , Servans De Prevves Et Illvstration Avx Mé- 
moires De Philippe De Comines., et finissent à la 
p. 550. Les pp. 551-572 renferment la vie de Com- 
mines par Jean Sleidan, suivie de plusieurs autres 
extraits biographiques, et les 8 ff. sans chiffr., un 
tableau généalogique de la famille de Commines, la 
table des matières et celle des remarques. A la fin : 
A Paris, De U Imprimerie Royale, Par Les Soins De 
Sebastien Cramoisy , Imprimeur du Roy, & de la Reyne 
Regente. M. DC. XLIX. 

L’ouvrage est orné d’en-têtes, de culs-de-lâmpe 
et d’initiales gravées en taille-douce. 

Cette édition fut collationnée sur deux manuscrits, 
l’un de la bibliothèque du roi Louis XIV, l’autre de 
la biblioth. du conseiller Hardy, et sur les princi- 
pales éditions antérieures, par Denis (II) Godefroy, 
historiographe de Louis XIV. Bien que le texte de 
cette édition ne soit point supérieur à celui de Denis 
Sauvage, à cause des phrases et des remaniements 
arbitraires introduits par l’éditeur, elle a le mérite 
de contenir, outre les pièces qui avaient déjà paru 
dans quelques éditions antérieures, une quantité de 
documents très intéressants et publiés pour la i re 
fois. Voici, d’après la table, la liste de ces pièces 
avec l’indication des chapitres auxquels elles se 
rapportent : 

Livre I : ... la vie d'Angelo Cattho, (pp. 395-398). 

Traitté de Paix, appelé de Conflans. 5 oct. 1465, 

(pp. 403-409)- 

Autre accord de Paix faid à Sainct-Maur des 
Foffez ... 29 oct. 1465, (pp. 410-414). 









Protefïation dudit Roy (Louis XI) ... contre le fufdit 
Traifié (de Conflans), ... (p. 415). 

Quelques pièces concernons la Ville & Seigneurie 
d'Efpinal , (p. 416). 

Lettre du Roy Louys XL portant puiffance ... de Je 
fai/ir de ... fon frere Charles , 8 août 1466. (p. 418). 

Livre II : Lettre de Charles Duc de Bourgongne , 
donnant aduis ... de la mort du Duc Philippe le Bon ... 
Bruges, 19 juin 1467. (pp. 418-419). 

Comment le Cardinal de la Balluë, & V Eue f que de 
Verdun entretenoit la diuifwn entre ... Louys XI, & 
fon frère Charles,,, (Extraits), (pp. 4 19-421). 

Traiflé de Paix entre,,, Louys XI, ... & Charles 
dernier Duc de Bourgongne,,, Peronne, 14 oct. 1468, 
et pièces y relatives, (pp. 421-439). 

Livre III : Déclaration ... (de) Louys XI. contre le 
mefnie... Duc de Bourgongne,... par laquelle il fe tient 
quitte & defchargé des promeffes qu'il auoit faiâes par 
le... Traitté de Peronne... Amboise, 3 déc. 1470, 
(pp. 439-443). 

Don faift au mefme Roy , par Marguerite Reyne 
d'Angleterre... 7 mars 1475, (pp. 443-447). 

Seconde ceffion & transport au fufdit Roy par ladite 
Marguerite ... Angers, 19 oct. 1480, (pp. 447-449). 

Livre IV : ... Trefties marchandes faiâes pour neuf 
ans entre ... Louys XI. & ledit Charles Duc de Bour- 
gongne. Soleure, 13 sept. 1475, (pp. 451-458). 

Lettre que le Chancelier de Bourgogne voulut auoir 
de Louys XI. ... auant que de liurer le Conneflahle de 
Sainél Paul aux gens dudit Roy , 12 nov. 1475, 
(pp. 458-459)- 



Tejïament dudit Connejïable... Peronne, 24 nov. 
1475, & le codicile,.. Paris, 19 déc. 1475, (pp. 459- 
460). 

Procès criminel faid au fufdit Connejlable, Van 
H 75 , (PP- 460-463). 

Livre V : Première Alliance des Suiffes, auec la 
France ... Van 1453, (pp. 463-464). 

Ratification dudit Traittè ... 1463, (pp. 464-465). 

Accord entre... Louys XI. & les Suiffes, contre le 
Duc de Bourgongne , Van 1470, (pp. 465-466). 

Alliance plus ejlroitte... 1474, (pp. 466-467). 

Déclaration plus ample du contenu en ladite Alliance, 
f aide par le Canton de Berne... 1474, (pp. 467-468). 

Epitaphe de Charles... de Bourgongne,... tué dé- 
liant... Nancy; 5 janv. 1476, (pp. 468-469J. 

Tejïament du Roy René de Sicile... 22 juill. 1474, 
(pp. 469-476). 

Extraits du Tejïament, & des Codiciles de Charles 
d'Aniou Roy de Sicile... 10 déc. 1481, (pp. 476-479). 

Arrejl du Parlement ... contre Jacques d' Armagnac , 
Duc de Nemours... août 1477, (pp. 479-480). 

Lettres patentes, par lejquelles Louys XI. annoblit 
Oliuier le Dain... Chartres, oct. 1474, (pp. 480-481). 

Livre VI : ... Lettres efcrittes par Louys XI. aux 
Freres Jacobins de Troyes, en 1482. & 1483, (p. 483). 

Procès verbal dreffé... lors que le corps ... (de) Iean 
de Gand fut leué de sa première Jepulture à Troyes, 
13 nov. 1482, (pp. 484-485). 

Lettres... au Pape par ce mefme Roy , pour la cano - 
nifation dudit ... Iean de Gand, (pp. 485-486). 



Autres lettres efcrittes... à vu Cardinal, (p. 486). 
Injlruâion de Louys XL ... à fou fils Charles VI IL ... 
Amboise, 21 sept. 1482, (pp. 486-489). 

Du mariage ... (de) Louys XL auec Charlotte ... de 
Sauoye, 1457, (pp. 489-490). 

Livre VII : Refpoitfes aux prétentions de René IL 
Duc de Lorraine, ... 1484, (pp. 490-492). 

Droich des Roys de France au Royaume de Sicile ... 
(pp. 492-498). 

Traifié de mariage d'Anne fille ... (de) Louys XL 
auec Pierre de Bourbon , Sieur de Beauieu ... 3 nov. 

1473. (pp- 499-500). 

JnueJliture de ... Milan à Ludouic .... S for ce, ...par 
... Maximilian I. Anvers, 1495, (pp. 501-507). 

Traifié de Paix entre... Charles VIII. & Maximi- 
lian I. ... Senlis, 1493, (pp. 507-518). 

Contrad de Mariage ... (de) Charles VIII. auec 
Anne... de Bretagne. Langez, 1491, (pp. 518-525). 

Infiruâions données par le Pape Alexandre VI. à 
vn Nonce... enuoyé à Baiazet, Empereur des Turcs,... 

1494» (pp- 525-527)- 

Lettres d'iceluy Sultan audit Alexandre, (pp. 527- 
529 ). 

La Vie dudit Alexandre y (pp. 529-533). 

La Vie de Ce far Borgia fils de ce Pape, (pp. 
533 - 534 )- 

Traiâé... (de) Charles Huiftiefme, auec ce mefme 
Pape... 1495, (pp. 334-536). 

Livre VIII : Dif cours touchant le droiâ... (de) 
Henry fécond fur diuerfes Seigneuries..., (pp. 537-539). 



De la conférence de Camarian au Duché de Milan, ... 
! 495 > (PP- 539 - 540 ). 

Droiél des Roys de France aux Comtez de Rouffillon, 
& de Cerdagne, (pp. 540-541). 

Du Frere Hierofme Sauonarole de Ferrure ,... tiré 
du Diarium de Jean Bruchardus, etc., (pp. 541-547). 

Additions : Autre explication, ... touchant le voyage 
du Roy Charles Huiâiefme en Jtalie, par Jean Sleidan , 

(pp- 548-550). 

La Vie de V Autheur , . . . par ... Sleidan, avec anno- 
tations ... (pp. ssî-sM. 

Contraiï de Mariage entre Philippe de Comines, et 
Heleine de ïambes , ... 1472, (pp. 562-567). 

Contra 61 de Mariage de René de Bretagne, & de 
Jeanne ... de Comines, ... 1504, (pp. 568-571). 
Epitaphe d'icelle leanne de Comines, (p. 572). 
Genealogie de la Maifon de Comines . 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 

La Haye, Arn. Leers. 1682. 

a) Les Mémoires De Messire Philippe 
De Comines, Seigneur D’Argenton, Con- 
tenans l’Hiftoire des Roys Louys XI. & 
Charles VIII. depuis l’an 1464. jufques en 
1498. Reveus & corrigez fur divers Manuf- 
crits, & anciennes Impreffions. Augmentez 
de pluüeurs Traiétez, Contraéts, Tefta- 
ments, autres Adtes, & de diverfes Obfer- 
vations. Par Denys Godefroy, Confeiller, & 
Historiographe ordinaire du Roy. Derniere 
Edition, divifée en deux Tomes, & enrichie 
des Pourtraits en Taille-douce. 




Courtrai : bibl. comm. 

Bruxelles : bibl. du ministère des affaires étrang. 
La Haye : bibl. roy. 

Gand : archives comm. 

Gand : bibl. univ. 



A La Haye, Chez Arnout Leers, Mar- 
chand Libraire, à l’Enfeigne de Plutarque. 
M. DC. LXXXII. 

In-12 0 , 24 ff. et 1 tableau généal. pour les lim., 
600 pp. chiffr., 7 ff. sans chiffr. pour la table, et 1 
f. blanc à la fin. 

b) Divers Traictez, Contracts , Testa- 
mens, Et Autres Actes, Et Observations, 
Servans de Preuves & Illuftration Aux Mé- 
moires De Philippe De Comines. {La même 
marque typograph. que porte le 1 vol.). 

A La Haye, Chez Arnout Leers, Mar- 
chand Libraire, à l’Enfeigne de Plutarque. 
M DC LXXXII. 

In-80, 30 ff. lim., 401 pp. chiffr., le tableau gé- 
néalogique de la maison de Commines et 5 pp. sans 
chiffr. pour la table; le dernier f. est blanc. 

Réimpression de l’édition de Paris, imprimerie 
royale 1649, avec quelques changements seulement 
dans les lim. et dans la distribution des accessoires. 

[Vol. I] : les lim. contiennent le titre, la dédicace 
à Claude de Mesmes comte d’Avaux, ambassadeur de 
France auprès des États-Généraux des Provinces- 
Unies des Pays-Bas, signée: Arnout Leers., la pré- 
face : Au Lecteur . ; cette préface est la même, avec 
quelques remaniements, que celle de l’édition de 
Paris. Suit une concordance de cette édition avec 
celle de Paris, la table des sommaires et articles, et 






le tableau généalogique de quelques rois de France. 
L’histoire de Charles VIII commence à la p. 417. 
A la p. 600: Fin des Mémoires de Philippe de Comines 
Seigneur d’Argenton. 

[Vol. II] : les lim. contiennent le titre, Extraict 
d'une Préfacé , qui ejl au devant d'une édition de cette 
Hijïoire, à Paris , Van 1614. in- 12 0 , VEpistre de 
Sleidan au duc de Sommerset, les Eloges & Tefmoi - 
gnages , la table des pièces justificatives, et celle des 
additions. A la fin de la p. 401 : Fin des Preuves k 
Obfervations... 

Le i er vol. contient les portraits de Phil. de Com- 
mines, de Louis XI et de Charles-le-Téméraire, 
gravés en taille-douce sans nom de graveur; le I er 
se trouve placé en regard de la i re p. et les deux 
autres en regard de la 5e page. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Bruxelles, Franç. Foppens. 1706-1713. 

Mémoires De Messire Philippe De Co- 
mines, Seigneur D’Argenton, Contenans 
l’Hiftoire des Rois Louys XI. & Charles 
VIII. depuis l’an 1464.. jufques en 1498. 
Augmentez de plufieurs Traittez, Contraéts, 
l'eftaments, A êtes, & Observations. Par 
feu Mr. Denys Godefroy, Confeiller, & 
Hiftoriographe ordinaire du Roy. Derniere 
Edition divifée en III. Tomes, enrichie de 
Portraits en taille douce & augmentée de 
l’Hiftoire de Louis XI. connue fous le nom 
de Chronique Scandaleufe. ... 




Liège : bibl. univ. 
La Haye : bibl. roy. 



In-8°, 3 vol. en 4 parties. Notes marginales. 

[Vol. I, i re part.] : Tome Premier, Première Partie . 
Contenant les fix premiers Livres . ... A Brusselle, Chez 
François Foppens, Au St. Esprist (sic). MDCCVI. 12 
ff. lim. (portrait de l’auteur, titre, L'Imprimeur Au 
Lecteur ., et table des sommaires et des chapitres), 
le tableau généalogique indiquant les degrés de con- 
sanguinité de quelques rois de France, et 442 pp. 
chiffr. Titre en rouge et en noir. 

[Vol. I, 2 e part.] : Tome Premier , Seconde Partie, 
Contenant les deux derniers Livres (l’histoire de Char- 
les VIII) avec la Table des Mémoires , après laquelle on 
a mis VHiJloire de Louis XL connue fous le nom de 
Chronique fcandaleufe. ...A Brusselle, Chez François 
Foppens , Au St. Esprit. MDCCVI. 4 ff. lim. (titre 
et table), les pp. 443-639 et 24 pp. non cotées; 
puis 284 pp. chiffr. y compris le titre spécial qui 
suit : Histoire De Louys XI. Roy De France, Et des 
chofes mémorables aduenues de fon Régné , depuis l’an 
1460. iufques à 1483. Autrement Diâe la Chronique 
Scandaleuse. Efcrite par Jean de Troyes Greffier de 
VHoJïel de Ville de Paris., et 8 ff. sans chiffr. pour 
la table et le privilège daté de Bruxelles, le 30 oct. 
1703. Les 2 dern. ff. sont blancs. 

[Vol. II] : Divers Traittez , Contracts, Testamens, 
Et Autres Actes, Et Observations , Servans de Preuves 
& d’ Illujlrations Aux Mémoires De Philippe De Co- 
mines. Edition nouvelle augmentée de plufieurs Pièces 
curieufes... A Brusselle, Chez François Foppens, au 
St. Efprit. MDCCVI. xxxix pp. lim. chiffr. (titre, 



Extrait D'une Préfacé ... d'une édition... [de] 1614, 
l’épître de Sleidan au duc de Sommerset, et les 
éloges de Commines), 9 pp. sans chiffr. (table des 
preuves), 492 pp. chiffr., un tableau généalogique 
de la maison de Commines et 2 ff. sans chiffr. pour 
la Table Des Remarques. 

[Vol. III] : Supplément Aux Mémoires De Mes - 
sire Philippe De Comines , Seigneur d'Argenton , 
Contenant l'Addition à l'Hiftoire du Roy Louis XI. 
avec plufieurs Pièces , Lettres , Mémoires, Recherches 
& Remarques critiques & hijloriques fur le même fujet 
& diverfes autres matières curieufes. ...A Brusselle 
Chez François Foppens, au St. Efprit. M. DCC.XIII. 
Avec Privilège du Roi. 7 ff. lim. sans chiffr. (portrait 
de Louis XI, titre, Avertissement , table des chapi- 
tres), et x pp. chiffr. (Avertissement de M R. Naudé.), 
puis 496 ff. chiffr. et 24 ff. non chiffr. pour la table 
des matières, les errata et le privilège donné à 
Bruxelles, s. d. Titre en rouge et en noir. 

Cette édition fut publiée par Jean Godefroy, sieur 
d’Aumont , garde des archives de la Chambre des 
comptes à Paris, et fils de Denis (II) Godefroy. Au 
fond c’est une réimpression des éditions publiées 
par son père (Paris, 1649 et La Haye, 1682), mais 
elle est augmentée de la chronique dite scandaleuse , 
attribuée par quelques auteurs à Denis Hesselin, 
par d’autres à Jean de Troyes, greffier de l'hostel de 
ville à Paris. Cette chronique parut pour la i r e fois, 
s. 1 . ni n. d’impr., et sans date. Imprimée à Lyon, 
avec les caractères de Mich. Topie de Pymont et 



Jacq. Heremberck, vers l’an 1490, elle a été souvent 
réimprimée, toujours avec quelques modifications. 
(Brunet, manuel , I, col. 1876-1877). La Chronique 
scandaleuse est placée à la suite de la 2 e part, du i er 
vol., et le 3e vol. (sans tomaison) contient les preuves 
déjà antérieurement publiées par Denis Godefroy. 

En 1713, sept ans après la publication des trois 
premiers volumes, l’on y ajouta un Supplément con- 
tenant les pièces suivantes : 10, Addition A L'Histoire 
Du Roy Louis XI. Contenant plujieurs recherches cu- 
rieufes fur l'hijîoire de ce Roy, par G. Naudé. Cette 
pièce dont la i l 'e édition avait paru à Paris en 
1630, occupe les pp. 1-169; 2 0 , Le Cabinet Du Roy 
Louis XL Contenant Plusieurs Fragmens, Lettres 
miffives, & fecretes Intrigues du Régné de ce Monarque... 
par Jean-Baptiste L’Hermite. Jean Godefroy et 
plusieurs bibliographes d’après lui, se trompent en 
attribuant cet écrit à François, dit Tristan L’Her- 
mite de Soliers, poète dramatique et frère du pré- 
cédent. Le Cabinet occupe les pp. 170-244 ; 3 0 , Eloge 
Du Roy Charles VIII. Par Mr. de Brantôme dans 
lequel Je trouvent plufieur s particularités qui regardent 
la vie & le Régné du Roy Louis XI. fon pere. (Voir : 
P. de Bourdeilles de Branthome , œuvres com- 
plètes ... Paris, 1858-1878 [Bibliothèque elzevi- 
rienne] , vol. III, pp. 7-72). La pièce occupe les 
pp. 245-284; 4 0 , Comparaifon du Régné du Roy Louis 
XII. à celuy du Roy Louis XI. Tirée de Vhiftoire du 
Roy Louis XII. par Claude De Seyssel. ... (pp. 284- 
3 1 9) ; 5 0 , Extrait D'une ancienne Chronique commen - 












- 











çant en 1400. k finiffant en 1467. imprimée dans les 
hijloires des Roys Charles VL k Charles VIL Cette 
pièce (pp. 319-405) a été complétée ici, à partir de 
l’année 1461, d’après les registres de la Chambre 
des comptes de Lille; 60, Remarques Sur VHiJloire 
du Roy Louis XL par Mr. Varillas . 

Cette édition est ornée de 6 portraits en taille- 
douce. Dans la i re part, du vol. I : Phil. de Commi- 
nes, en regard du titre, Charles-le-Téméraire, en 
regard de la p. 5, Louis XI, en regard de la p. 9, 
Marie de Bourgogne, en regard de la p. 378, et 
Maximilien I, en regard de la p. 382. La 2 e partie 
du 1 er vol. contient un portrait de Charles VIII, en 
regard de la p. 448, et le portrait de Louis XI est 
reproduit une seconde fois en regard du titre du 
Supplément . Les portraits de Commines, Charles-le- 
Téméraire, Louis XI et Charles VIII sont signés: 
C. Vermeulen, fculp les 2 autres sont signés : Har- 
rewyn Jculp ., mais cette signature a été effacée. 



C 0 MMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Bruxelles, Franç. Foppens. 1714* 

— • '■ ■ ■■■■ - - — y— 

Mémoires De Messire Philippe De Co- 
mines, Seigneur D’Argenton, Contenans 
l’Hiftoire des Rois Louis XI. & Charles 
VIII. depuis l’an 1464. jufqu’en 1498. 
Augmentez de plufieurs Traittez, Contrats, 
Teftaments, Aétes, & Obfervations. Par feu 
Mr Denys Godefroy, Confeiller, & Hiftorio- 
graphe ordinaire du Roy. Derniere Edition 
divifée en III. Tomes, enrichie de Portraits 
en taille douce & augmentée de l’Hiftoire 
de Louis XI. connue fous le nom de Chro- 
nique Scandaleufe. ... 




Paris : bibl. nation. 
Bonn : bibl. univ. 
Dresde : bibl. roy. 
Wurzbourg : bibl. univ. 




In-8<>, 3 vol. en 4 part. Notes marginales. Titres 
en rouge et noir. 

[Vol.I] : Tome Premier . Première Partie . Contcnans 
les fix premiers Livres . ... A Brusselle, Chez François 
Foppens , 57 . Esprit. M. DCCXIV. 13 ff. lim. 

(portrait de l’auteur, titre, préface de l’imprimeur, 
et table des sommaires et des chapitres), le tableau 
généalogique de quelques rois de France, et 528 pp. 
chiffr. 

Tome Premier , Seconde Partie , Contenant les deux 
derniers Livres avec la Table des Mémoires , apres (sic) 
laquelle on a mis VHijtoire de Louis XI. connue fous 
le nom de Chronique fcandaleufe .... A Brusselle , 
Chez François Foppens , au St. Efprit. M. DCCXIV. 
4 ff. lim. (titre et table) et les pp. 529-784, puis 
344 pp. chiffr. y compris le titre spécial pour la 
Chronique scandaleuse ., 7 ff. sans chiffr. pour la 
table et 1 f. blanc. 

[Vol. II] : Divers Traitiez , Contracts, Testamens, 
Et Autres Actes, Et Observations , Servons de Preuves 
& d' Illujt rations Aux Mémoires de Philippe De Coin - 
mines, Edition nouvelle augmentée de plufieurs Pièces 
curieufes. A Brusselle , Chez François Foppens, au 
St. Efprit. M. DCCXIV. xxxxiv ff. lim. chiffr. 
(titre, Extrait D'une Préfacé , ... d'une Edition ... 
imprimée à Paris, Van 1614., la lettre de J. Sleidan 
au duc de Sommerset et Eloges & Tefmoignages...); 
puis 5 ff. sans chiffr. pour la table des preuves, 1 f. 
blanc, 560 pp. chiffr., le tableau généalogique de la 
famille de Commines, 2 ff. sans chiffr. pour la table 
des Remarques , et 2 ff. blancs. 



[Vol. III] : Supplément Aux Mémoires de Mess ire 
Philippe De Comines , Seigneur D'Argenton, Conte - 
liant l'Addition à l'HiJloire du Roy Louis XL avec 
plufieurs Pièces , Lettres , Mémoires , Recherches k 
Remarques critiques k hifioriques fur le mefme fujet 
k diverfes autres matières curieufes. ... A Brusselle , 
Chez François Foppcns, au St. Efprit. M. DCCXIV. 
Avec Privilège du Roy. xxiij pp. lim. (titre, Avertisse- 
ment., Avertissement De Mr Naudé ., table des cha- 
pitres) et i p. blanche, puis 544 pp. y compris la 
table. 

Réimpression de l’édition de 1706-1713 publiée 
par le même libraire. Elle contient les mêmes por- 
traits, mais en contre-partie, Audran fculp. Ces 
portraits sont placés : Vol. I, i« partie : Phil. de 
Commines en regard du titre, et les portraits de 
Charles-le-Téméraire, Louis XI, Marie de Bour- 
gogne et Maximilien I, en regard des pp, 7, 13, 451 
et 456 ; vol. I, 2 e partie : Charles VIII , p. 536. 

La seule différence qui existe entre les deux édi- 
tions est que les privilèges et les errata ont été 
omis, et que le portrait do Louis XI n’a pas été 
reproduit en tête du 3e volume. 

Vendu 22 fr. A. Dinaux. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Bruxelles, Franç. Foppens. 1723. 

Mémoires De Messire Philippe De Co- 
mines, Seigneur D’Argenton, Contenans 
l’Hiftoire des Rois Louis XI. & Charles 
VIII. depuis l’an 1464. jufques en 1498. 
Edition Nouvelle, Divifée en V. Tomes, 
enrichie de Figures & augmentée de plu- 
fieurs Traittez, Contrats, Teftamens & 
autres Pièces nouvelles, par Mr. G odefroy... 




In-8°, 5 vol. Notes marginales. 

Tome Premier , Contenant les VL premiers Livres... 
A Brusselle, Chez François Foppens. MDCCXXIII . 

Liège : bibl. univ. 

Gand : bibl. univ. 



i6 ff. lim. (frontispice, titre, Avertissement Au Lec- 
teur., Table Des Sommaires k des Chapitres...), le 
tableau généalogique de la famille de Commines, et 
un portrait de l’auteur, 442 pp. chiffr. et 3 ff. blancs. 
Titre en rouge et en noir. Le frontispice, gravure en 
taille-douce sans nom de graveur, représente Com- 
mines assis dans un temple, et écrivant ses Mémoi- 
res ; son livre est soutenu par le Temps. Devant lui, 
la muse de l’histoire reçoit des mains de deux génies 
les portraits de princes cités dans les Mémoires ; elle 
les remet à son tour à Mercure qui les place en 
trophée. 

Tome Second , Contenant les deux derniers Livres 
De Comines , avec la Table des Matières , après laquelle 
on a mis VHifioire de Louis XI. connue fous le nom 
de Chronique Scandaleuse. ... A Brusselle ,... 4 ff. 
lim. (titre et table des sommaires et des chapi- 
tres), le tableau généalogique des rois de France 
197 pp. chiffr. et 13 ff. sans chiffres pour la table; 
puis 284 pp. y compris un titre spécial : Histoire 
De Louys XI. Roy De France, Et des chofes mémora- 
bles avenues de fon Régné , depuis Van 1460. jufques 
à 1483. Autrement Ditte la Chronique Scandaleuse. 
Efcrite par Jean de Troyes Greffier de VHofiel de Ville 
de Paris., 13 ff. sans chiffr. pour la table de la Chro- 
nique scandaleuse , et 1 f. blanc. 

Tome Troisième , Contenant V Addition à l'HiJîoire 
de Louis XI. avec plufieurs Pièces , Lettres , Mémoires , 
Recherches k Remarques Critiques k Hijîoriques. A 
Brusselle,... 6 ff. lim. (titre, Avertissement., et table 



des chapitres), x pp. chiffr. contenant Y Avertissement 
De Mr. Naudé ., 496 pp. chiffr., et 24 ff. sans chiffr. 
pour la table des matières, les errata et VExtrait Du 
Privilège Du Roi. 

Tome Quatrième , Contenant les Pièces qui fervent 
de Preuves & d'Illuftrations aux IV. premiers Livres 
de Philippe De Comines. ... A Brusselle ,... xxxix pp. 
lim. chiffr. (titre, Extrait D'une Préfacé ... d'une 
Edition ... de ... 1614, la lettre de J. Sleidan au duc 
de Sommerset, et éloges de Commines), 13 pp. sans 
chiffr. pour la table des preuves, 511 pp. chiffr. et 
8 ff. sans chiffr. pour la table des matières et Fautes 
A Corriger. 

Tome Cinquième , Contenant les Pièces qui fervent de 
Preuves & dTlluJtrations aux IV. derniers Livres de 
Philippe De Comines. ... A Brusselle, ... 6 ff . lim. 
(titre, et table des preuves), 580 pp. chiffr. et 12 ff. 
sans chiffr. pour la table des matières et Fautes A 
Corriger. 

Cette édition a été également revue et beaucoup 
augmentée par Jean Godefroy. Les deux premiers 
volumes contiennent une quantité de notes histori- 
ques, et le 4e et 5 e , plus de 100 pièces justificatives, 
qui n’avaient pas paru dans les éditions anté- 
rieures; ces nouvelles pièces sont marquées d’une 
&T* dans la table. Elle renferme, outre les portraits 
de Commines, de Charles-le-Téméraire, de Marie 
de Bourgogne, de Maximilien I, de Charles VIII et 
de Louis XI (placés ici : vol. I, pp. 1, 5, 378 et 382, 
vol. II, p. 1 et vol. III, p. 9), gravés par C. Ver- 



meulen et par Harrewijn, de l’édition publiée par le 
même imprimeur (Bruxelles, 1706-1713), les por- 
traits suivants : Vol. I, p. 85, Adolphe de Ravestein, 
duc de Clèves, par J. -B. Jongelincx, p. 278, René, 
roi de Naples, par J. Harrewijn, p. 288, Philibert, 
duc de Savoie, par J. -B. Jongelincx et p. 40g, 
S. François de Paule, par Harrewijn; Vol. II, p. 194, 
Louis XII, sans nom ; Vol. IV, p. 186, Philippe- 
le-Bon, sans nom. 

Vendu 26 fr. Serrure, 1873, no 3870. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 

Londres et Paris, Rollin fils. — C.-F. Si- 
mon, impr. 1747. 



Mémoires De Messire Philippe De Co- 
mines, Seigneur D’Argenton, Où l’on trouve 
l’Hiftoire des Rois de France Louis XI. & 
Charles VIII. Nouvelle Edition, Revûe fur 
plufieurs Manufcrits du tems, enrichie de 
Notes & de Figures, avec un Recueil de 
Traités, Lettres, Contrats & Inftruétions, 
utiles pour PHiftoire, & néceffaires pour 
l’étude du Droit Public & du Droit des 
Gens. Par Meffieurs Godefroy. Augmentée 
par M. l’Abbé Lenglet du Fresnoy... 

A Londres, Et fe trouve A Paris, Chez 
Rollin, Fils, Quai des Auguftins. M. DCC. 
XLVII. 

In-40, 4 tomes. Notes marginales. 

Tome Premier . : 3 ff. lim. (faux titre : Mémoires De 
Messire Philippe De Comines. ..., frontispice et titre), 
cxviij pp. chiffr. (préface et table des sommaires et 
des chapitres), le tableau généalogique des rois de 
France, un portrait de Commines, 4 pp. sans chiffr. 
(prologue), portrait de Louis XI, pp. 5-632. A la 



Amsterdam : bibl. univ. 
Anvers : bibl. comm. 
Bruges : bibl. comm. 
Gand : bibl. univ. 



Bruxelles : bibl. roy. 
La Haye : bibl. roy. 
Liège : bibl. univ. 
Mons : bibl. commun. 













. 




fin de la p. 599 : Fin des Mémoires de ... Comines . ... 
La table occupe les pp. 601-632. A la fin de la p. 
632, la souscription: De V Imprimerie de C. F. Simon, 
Fils, Imprimeur de la Reine , k de Monfeigneur L’Ar- 
chevesqne , 1747. 

Tome IL : 2 ff. lim. (faux titre et titre), x pp. 
chiffr. (table des pièces justificatives), et 660 pp. 
chiffr. La table occupe les pp. 645-660. 

Tome III. : 2 ff. lim. (faux titre et titre), xix pp. 
chiffr. (table des pièces justificatives), 1 p. non chiffr. 
pour : Accord Fait entre M. le Curé de S. Paul... (et) 
le Couvent ... des Filles de l’Ave Maria, puis 650 pp. 
chiffr. Une des pièces justificatives dans ce vol. com- 
mence à la p. 203 par un titre spécial ainsi conçu : 
Discours Du Siégé De Beauvais Par Charles 
Duc De Bourgogne , En Van 1472. (Fleuron). Sur 
l’imprimé A Beauvais , Par G. Vallet, en la Chajlellc- 
nie, près Saint Barthélémy. M. DC. XXII. Au v° de 
ce titre un sonnet : Aux Habitans De La Ville De 
Beauvais. La table occupe les pp. 633-650. 

Tome IV. Ce volume se compose de deux parties. 
Première partie : 2 ff. lim. (faux titre et titre), 
viij pp. chiffr. (table des preuves et éloges de 
Commines) et 432 pp. chiffr. renfermant les preuves 
de l’histoire de Charles VIII. Une des pièces justi- 
ficatives dans ce vol. commence à la p. 252, par un 
titre spécial, ainsi conçu : Addition A L’Histoire De 
Louis XI, Contenant plufieurs recherches curicufes 
fur diverfes matières. Par Gabriel Naudé, Parisien. 
(Fleuron). Sur l’Imprimé A Paris, Chez François 







. 










Targa , en la grande Salle du Palais . M. DC. XXX . 

Privilège Du Roy ; le v<> de ce titre et les 
PP- 255-260 contiennent les lim. de cette pièce : 
(avertissement de Godefroy, avertissement de 
Naudé et quelques épigrammes en grec, latin et 
français, par P. Bertrand, J.-C. Frey, J. Jouvin, 
Gui Patin et Colletet). Deuxième partie : 215 pp. 
chiffr. A la i re p., le titre qui suit : Mémoires De 
Mcssire Philippe de Comines. Tome IV. Partie Seconde. 
Entre les pp. 154 et 155 de la ire part., le tableau 
généalogique de la famille de Commines. Les 
pp. 179-215 de la 2 e part, sont consacrées à la table 
des matières. 

Le frontispice en tête du 1er vol. est une gravure 
en taille-douce et une copie agrandie de celui de 
l’édition de Bruxelles, Fr. Foppens, 1723; il est 
signé B. Picart inv. et Duflos Sculp. 

Outre le frontispice, le 1er vol. renferme encore 
4 portraits, également gravés en taille-douce, mais 
sans nom de graveur : Phil. de Commines, Louis XI, 
Charles-le-Téméraire et Charles VIII. Nous avons 
déjà indiqué les places assignées dans le volume aux 
deux premiers portraits. Les deux autres, qui ne 
portent pas l’indication des pp. en regard desquelles 
ils doivent trouver place, se rencontrent en regard 
des pp. 419 et 433. 

Les 4 volumes sont encore ornés des en-têtes sui- 
vants : Vol. I. Une vignette gravée sur bois, signée : 
N. Caron (p. i de la préface), une gravure en taille- 
douce, représentant la muse de l’histoire entourée 



de quelques génies, et signée: Dumont pinx. et Galli- 
mard Seul . (p. i, cette planche est répétée à la i r e 
p. du vol. II), une autre gravure en taille-douce, 
Dheulland scup (sic) , représentant les attributs de la 
guerre (p. 5). Vol. III. Une planche en taille-douce, 
sans nom de graveur, représentant les armes de 
France, entourées des symboles de la paix et de la 
guerre (p. 1). Vol. IV. Une planche en taille-douce, 
représentant les mêmes armes tenues par les génies 
de la paix et de la guerre, avec la devise : Nec 
Pluribus Impur , et signée : S. Thomassin Sculptor 
Régi us. 

Il existe des exemplaires où Ton a inséré une 
collection d’autres portraits et planches, publiée par 
Odieuvre à Paris, savoir : 

Vol. I : Nie. Lenglet du Fresnoy, Nicolas Delobel 
Pinx., Tardieu filins Sculp.; Guillaume Jouvenel des 
Ursins, chancelier de France, J. Robert dclinea ., 
François Sculp.; Henri VII, roi d’Angleterre, J. Ro- 
bert delineavit., Gaillard Sculp.; François II, duc de 
Bretagne, J. Robert delinc., Pinsio Sculp.; Adolphe 
de Ravestein, duc de Clèves, J. Robert delineavit , 
Gaillard Sculp.; Philibert I, duc de Savoie, A. G. 
Pinx., Mathey Sculps.; Charles de France, duc de 
Guyenne, J. Robert delineavit , Gaillard Sculp.; 
Edouard IV, roi d’Angleterre (par les mêmes); 
Richard III, roi d’Angleterre, J. Robert delineavit, 
Pinsio Sculp. ; Pierre de Rohan, maréchal de Gié , 
(par les mêmes); St François de Paule, A P Pinx., 
Pinssio Sculp.; Jean Galeas Visconti, duc de Milan, 



F. M. Pinx., Aubert Sculp.; Jean-Jacques Trivulse, 
J. Robert delineavit, Pinsio Sculpsit ; et une gravure 
d’après une miniature, J. Robert delineavit, Aveline 
le jeune Sculpsit , représentant la bataille de Mont- 
lhery, iôjuill. 1465. 

Vol. II. Planche : Louis XI, assemblé avec tous 
les Princes et Seigneurs de la Guerre du bien public ;... 
J . Robert delineavit., Aveline Junior Sculpsit. Por- 
traits : Charles VII, A. Boizot dcl., Pinssio Sculp.; 
Louis XI (par les mêmes); Franç. Sforce, duc de 
Milan, J. Robert delineavit, Gaillard Sculp.; Henri VI, 
roi d’Angleterre (par les mêmes); Guill. Chartier, 
évêque de Paris, J. Robert delineavit, R. Gaillard 
Sculp.; Adolphe... de Gueldre, J. Robert delinea. 
Pinssio Sculp.; Marguerite d’Autriche, I. L. Pinx., 
Aubert Sculp.; Arnould, duc de Gueldre, J. Robert 
delineavit , Pinssio Sculp.; Antoine de Chabannes, 
comte de Dammartin, J. Robert delineavit , Ficquet 
Sculp.; Charles VIII, A. Boizot del ., Fillœul Sculp. ; 
Louis XII, A. Boizot del., Pinssio Sculp.; Philippe- 
le-Bon, duc de Bourgogne, J. Robert delineavit ., 
Pinssio Sculp.; Charles-le-Téméraire, AR. Pinx., 
Pinssio Sculp. 

Vol. III. Planche : Bataille De Nanci... 5. Jan- 
vier 1477.... J • Robert delineavit., Aveline Junior 
Sculpsit. Portraits : Jean II, duc de Bourbon, 
J. Robert delineavit , R. Gaillard Sculp. ; Jean Balue, 
cardinal, J. Robert delineavit, Ficquet Sculp.; 
Henri IV, roi de Castille, A. C. Pinx., Gaillard 
Sculp.; Tannegui du Chatel, vicomte de la Belliere, 






y. Robert delineavit, François Sculp . ; René, roî de 
Naples, A. L, Pinx ., Aubert Sculp. ; Charles, comte 
du Maine et d’Anjou, J . Robert delineavit , R. Gail- 
lard Sculp.] Louis de Luxembourg, comte de Saint- 
Pol, (par les mêmes); Frédéric III, emper., P. Sout- 
man Pinx., Basan Sculp.; Jean d’Orléans, comte de 
Dunois, F. W. Pinx., Gaillard Sculp.] Marie de 
Bourgogne, M. G. Pinx., Pinssio Sculp.] Maximilien I, 
empereur, I. M. Pinx., Gaillard Sculp.] Jules II, 
pape, J. Robert delineavit , François Sculp. 

Vol. IV. Portraits : René, duc d’Alençon, J. Ro- 
bert delineavit, Pinssio Sculp.] Jacq. Coytier, méde- 
cin de Louis XI, J. Robert delineavit, François 
Sculp.] Philippe de Commines, W. Pinxit, M. Au- 
bert Sculp.] Jean Guttenberg, J. Robert delineavit, 
Gaillard Sculp.] Oliv. de La Marche, A. W. Pinx., 
Basan Sculp.] René II, duc de Lorraine, J. Robert 
delineavit , Gaillard Sculp.] Louis Sforce, duc de 
Milan, L. K. Pinx., Pinssio Sculp.] Anne de Bre- 
tagne, J. Robert delineavit. Gaillard Sculp.] Alexan- 
dre VI, J. Robert delineavit , François Sculp.] Guill. 
Brissonnet, cardinal, G. H. Pinx., Basan Sculp.] 
Jérôme Savonarole, sans nom -de dessinateur ou de 
graveur. 

Les portraits sont placés dans des cartouches 
variés, qui sont pour la plupart signés : Babel 
invenit et Sculpsit., ou Babel inv. et Sculp.] les autres 
sont du même burin. 

Il existe encore d’autres exemplaires qui contien- 
nent en outre un portrait de Maurice de Saxe, 



H. Rigaud Pinx., Sornique Sculps ., placé dans un des 
cartouches Babel invertit et Sculpsit , et une dédicace 
de Lenglet du Fresnoy au même Maurice de Saxe, 
imprimée séparément et dans un encadrement. Les 
exemplaires avec la dédicace qui a été supprimée, 
sont rares et recherchés. La bibliothèque royale de 
La Haye possède de ce livre un exemplaire sur grand 
papier, sans les portraits et les planches ajoutés, mais 
avec la dédicace à Maurice de Saxe imprimée en 
rouge et en noir. 

Cette édition des Mémoires de Commines de 1747 
est aussi augmentée de remarques et d’un grand 
nombre de pièces inédites. Ce sont ces dernières 
pièces qui en font tout le mérite, car la plupart des 
notes de Lenglet du Fresnoy ne sont que des com- 
pilations de celles des Godefroy, et le texte ne vaut 
pas mieux. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris , Jul. Eenouard et c ie . — Crapelet, 
impr. 1840-1847. 

Mémoires De Philippe De Commynes. 
Nouvelle Edition, Revue sur les Manuscrits 
de la Bibliothèque Royale, Et Publiée, 
Avec Annotations Et Eclaircissements, Par 
M lle Dupont. ( Marque de la Société de l’histoire 
de France). 

A Paris, Chez Jules Renouard Et C ie , 
Libraires De La Société De L’Histoire De 
France, Rue DeTournon,N° 6. m. dccc. 

XL. [- M. DCCC. XLIII et M. DCCC. XLVII.]. 

In-80, 3 vol. Au vo des faux-titres : A Paris, De 
L’ Imprimerie De Crapelet,... 

Vol. 1 : 4 ff. lim. (faux titre : Mémoires De Philippe 
De Commynes, ... titre, Extrait.... et Avis), cxlviii 
pp. chiffr. (préface, notice sur Commines et liste des 
ouvrages cités), 413 pp. chiffr. et 1 f. blanc entre 
les pp. 406 et 407. Les pp. 407-413 contiennent la 
table. 

Vol. II : 3 ff. lim. (faux titre, titre, Extrait...), et 
607 pp. chiffr. Les pp. 599-607 contiennent la table. 

Vol. III : 3 ff. lim. (faux titre, titre, Extrait...), 
et 579 pp. chiffr. Les pp. 469-567 contiennent la 

Gand : bibl. univ. 



table des matières des 3 volumes, les pp. 569-574, 
la table du 3e vol. et les pp. 575*579, les errata . 

L.-M.-E. Dupont a suivi la division de Sau- 
vage, c’est-à-dire par livres, sauf la modification 
qu’elle indique au tome II, p. 164. La subdivision 
qu’elle accepte est celle de Lenglet du Fresnoy. 
A la p. 340 du 3 e vol., un portrait de Louis XI, 
gravé sur bois d’après un dessin de la bibliothèque 
nationale. 

Voici comment cette édition des Mémoires de 
Commines par Mlle Dupont est appréciée par le plus 
récent des éditeurs de l’ouvrage, M r R. Chante- 
lauze : « ... M 1,e Dupont... collationna de nouveau 
» le texte des six premiers Livres ... sur les trois 
» manuscrits de la Bibliothèque nationale et sur les 
» premières éditions originales, en ayant soin de 
» signaler toutes les interprétations et interpola- 
» tions de Sauvage, des Godefroy et de Lenglet. 
» De ce long travail il sortit un texte, sinon aussi 
» satisfaisant que possible... du moins très supé- 
» rieur à celui de toutes les autres éditions anté- 
» rieures. Quant à la Chronique de Charles VIII, 
» M lle Dupont ... dut se résigner, ainsi que nous le 
» faisons nous-même, à en donner un texte conforme 
» à celui de l’édition de 1528... Nous ne dirons rien 
» des annotations de Mlle Dupont, dans lesquelles 
» elle relève... les erreurs de Commynes et celles 
» de ses annotateurs... Il serait difficile de pousser 
» plus loin la pénétration et le luxe des recherches. 
» Ses notes sur les personnes, souvent puisées à 



» des sources inédites, nous ont été très utiles... 
» Dire que le beau travail de M 1Ie Dupont a été 
» révisé avec soin par Charles Lenormant... c’est 
» tout dire. » 

L’édition de Mlle Dupont est épuisée depuis long- 
temps, et les exemplaires qui se présentent dans les 
ventes montent à un prix très élevé. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Belin-Leprieur. 1843. 

Mémoires De Commines Précédés D’Une 
Notice Biographique. 

r 

Paris Belin-Leprieur, Libraire-Editeur 
Rue Pavée-Saint-André, 5. Au Comptoir 
Des Imprimeurs-Unis Quai Malaquais, 15. 
1843. 

In-i8°, 2 ff. lim. (faux titre et titre) et 504 pp. 
chiffr. Les pp. 495-504 contiennent la table. 

Édition populaire. Les pp. 1-4 renferment une 
notice biographique sur Commines, signée : J . L. 
Bel in. 

C’est une réimpression du texte de Godefroy, mais 
sans aucune annotation, sans les preuves, et en lan- 
gage modernisé. 



Copenhague : bibl. roy. 
Paris : bibl. nation. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, Firmin-Didot et c ie . 1881. 

Mémoires De Philippe De Commynes 
Nouvelle édition revue sur un manuscrit 
ayant appartenu A Diane De Poitiers Et A 
La Famille De Montmorency-Luxembourg 
Par R. Chantelauze Edition Illustrée d’après 
les monuments originaux De Quatre Chro- 
molithographies et de nombreuses gravures 
sur bois. ( Vignette : la façade de l'Institut). 

Paris Librairie De Firmin-Didot Et C ie 
Imprimeurs De L’Institut De France 56, 
Rue Jacob, 56 1881 Tous droits réservés. 

In-80, 4 ff. lim., xiii pp. chiffr., 1 f. non coté et 
789 pp. chiffr. Faux titre et titre imprimés en rouge 
et en noir. 

Les lim. contiennent : faux titre : Mémoires De 
Philippe De Commynes et au vo : Paris Typographie 
De Firmin-Didot Et C ie ..., frontisp. représentant : 
Philippe De Commynes Et Hélène De Chambes-Mont- 
soreatt, sa Femme. Monument érigé pour leur sépulture 
dans V église des Augustins, à Paris , maintenant au 
Louvre, chromolith. par Nordmann, titre et dédicace: 
A Ma Cousine Madame Louise Janin... Les pp. chiffr. 
[1] 11 - xiii renferment l’ Introduction , et le f. non 
chiffr., un avis au sujet des trois manuscrits consultés 



par M r Chantelauze. Les pp. 1-693 contiennent le 
texte des Mémoires , nouvellement collationné sur les 
3 manuscrits de la bibliothèque nationale de Paris, 
les mêmes dont s’est servi M lle Dupont, et sur un 4c 
manuscrit appartenant à la famille de Montmorency- 
Luxembourg. Les annexes commencent à la page 
695 : De La Syntaxe De Commynes . (pp. 695-709), 
Glossaire, (pp. 711-736), Notices Sur Les Noms De 
Personnes, (pp. 737-767), Notices Des Noms De Lieux. 
(pp. 769-775), Table Des Gravures (pp. 777-778), 
Table Des Chapitres, (pp. 779-789). A la fin de cette 
dern. p. : Paris. — Typ. de Fit min -Di dot et C ie , 56, 
rue Jacob. — 9615. 

L’ouvrage est illustré de 4 chromolith. y compris 
le frontispice cité; les trois autres sont : Philippe Le 
Bon Fait Des Remontrances A Son Fils Charles Le 
Téméraire ... TJiadé lith. (en regard de la p. 12); 
Gédéon, Sous Les Traits De Louis XII , Rend Grâces 
A Dieu ... Gaillard lith. (en regard de la p. 524); 
Généalogie de Charles VIII ... Leste! lith. (en regard 
de la p. 692). En outre le vol. est orné de 80 belles 
gravures sur bois, représentant des portraits et des 
épisodes tirés des Mémoires de Commines, faites 
d’après des miniatures, des tableaux, des sculptures, 
des monnaies et d’autres monuments. Voici la liste 
des portraits : Phil. de Commines (pp. ni et 3), Louis 
XI (pp. xi, 4, 59 et 226), Charles d’Amboise (p. 37), 
Charles-le-Téméraire et Isabelle de Bourbon (p. 95), 
Charles-le-Téméraire (pp. 121, 156), Henri VI, roi 
d’Angleterre (p. 187), Édouard IV, roi d’Angleterre, 



(p. x 93 )> Maximilien I (p. 199), Frédéric III (p. 239), 
Thom. Stanley, comte de Derby (p. 251), Élisabeth 
d’York (p. 262), Charles II, duc de Bourbon, cardinal 
(p. 277), Jean-sans-Peur (p. 295), Philippe-le-Bon (p. 
297), Antoine, grand bâtard de Bourgogne (p. 303), 
René, roi de Naples et Jeanne de Laval sa femme 
(P* 3 ° 9 )> René II, duc de Lorraine (p. 325), Marie 
de Bourgogne (p. 367), Marguerite d’York (p. 385), 
Richard III, roi d’Angleterre (p. 409), Ferdinand, 
roi de Naples (p. 443), Pierre II, duc de Bourbon, 
gendre de Louis XI (p. 459), Anne de Beaujeu et sa 
fille Susanne (p. 479), Math. Corvin, roi de Hongrie 
(p. 499), Charles VIII (p. 507), Anne de Bretagne 
(P- 5 1 5 )y Jules II, pape (p. 547), Alexandre VI, pape 
(p. 549), Alphonse V d’Aragon, roi de Naples (p. 
555), Ferdinand-le-Catholique (pp. 337, 575), Charles 
VIII (p. 582), Jérôme Savonarole (p. 589), Jean- 
François II de Gonzague (p. 603), Louis II de La 
Tremouille (p. 613), le duc d’Orléans [Louis XII] 
(p. 633), Ludovic Le More (p. 636), Isabelle-la-Catho- 
lique (pp. 337, 675), Louis XII (p. 693). 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Bruxelles, compt. univ. d’imprim. et de 
librairie. 1867-1874. 

Lettres Et Négociations De Philippe De 
Commines publiées Avec Un Commentaire 
Historique Et Biographique Par M. le 
baron Kervyn De Lettenhove... 

Bruxelles, Comptoir Universel D’Impri- 
merie Et De Librairie, Victor Devaux Et 
c ie , Rue Saint-Jean, 26. 1867 [-1874]. 

In-80, 3 vol. 

Tome 7 er . Bruxelles , ... Victor Devaux Et C ie . ... 

1867 : 4 ff. lim. (faux titre : Académie Royale De Bel - 
gique, titre et 2 pp. de fac-sim. d’un autographe de 
Commines), 342 pp. chiffr. ; les pp. 339-342 con- 
tiennent la table. 

Tome IL Bruxelles , ... Victor Devaux Et C ie . ... 

1868 : 2 ff. lim. (faux titre et titre), 31 1 pp. chiffr. 
et 1 p. sans chiffr. Les pp. 291-305 contiennent la 
table analytique des 2 vol., les pp. 307-31 1, la table 
des matières, et la dern. page, non chiffr., les errata . 

Tome III. Bruxelles , ... Matthieu Closson Et C ie ... 
1874: xi pp. lim. (faux titre, titre et introduction), 
I0 7 PP* chiffr., 1 f. sans chiffr. pour la table et 1 f. 
blanc. 

Voici le contenu des 3 volumes : 

Vol. I : Éloge de Philippe de Commines , publié 



pour la i re fois sur le manuscrit de la bibliothèque 
royale de La Haye, intitulé : Le séjour de deul pour 
le trespas de messire Philippe de Commines , seigneur 
d'Argenton ; cet éloge est illustré de 9 figures sur bois 
gravés par E. Vermorcken (pp. 1-35); introduction 
(pp. 37-39); I. Commines au service du duc Charles 
de Bourgogne (pp. 40-71); II. Défection de Commi- 
nes (pp. 72-89); III. Commines au service de Louis 
XI (pp. 90-162); IV. Ambassade de Commines à 
Florence (pp. 163-213); V. Influence de Commines 
pendant les dernières années du règne de Louis XI 
( pp . 214-338). 

Vol. II : VI. Commines pendant la minorité de 
Charles VIII (pp. 1-74); VII. Commines rentre en 
faveur près de Charles VIII (pp. 75-103); VIII. Am- 
bassade de Commines à Venise (pp. 104-203); IX. 
Suite de l’expédition d’Italie (pp. 204-245); X. Der- 
nières années du règne de Charles VIII (pp. 246- 
252); XI. Avènement de Louis XII (pp. 253-273); 
XII. Mort de Commines (pp. 274-290). 

Vol. III : I. Affaires de Bourgogne et de Savoie 
(pp. 1-10); II. Ambassade de Commines à Florence 
(pp. 11-29); III. Affaires d’Italie (pp. 30-42); IV. Af- 
faires de Savoie (pp. 43-46); V. Affaires de Milan 
(pp. 47-71); VI. Suite des affaires de Savoie (pp. 
72-87); VII. Mort de Louis XI (pp. 88-89); VIII. 
Mission de Commines à Venise (pp. 90-94); IX. Com- 
mines pendant la campagne de Fornoue (pp. 95-97); 
X. Seconde mission de Commines à Venise (pp. 98- 
102); XI. Dernières relations de Commines avec le 
duc de Milan (pp. 103-107). 










. 















COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Strasbourg, Wendelin Rihel. 1551. 

Hiftori des Burgundi=||fchen Kriegs/zwi- 
fchen Konig Lud||\vigen inn Franckreich/ 
dem XI difs na=||mens/ vnnd Hertzog Carie 
von || Burgund / Schweitzern || vnd den 
Teutfch=||en verlauf=||fen. || Dvrch den Ge- 
ftrengen Herren || Philippfen von Comineis/ 
Ritter/ in Fran=||tzofifcher Sprach gantz 
artig vnd wol || befchriben / Vnd newlich 
aufs dem || Latin durch D. Cafpar || Hedion 
verteut=||fchet. || 

Strafsburg. || M. D. LI. || 

In-40, 20 ff. lim., cc ff. chiffr. et 10 ff. non chiffr. 
Annotât, margin. Car. goth. 

Les lim. contiennent : titre, dédicace à Günther, 
comte de Schwarzburg, s r d’Arnstett et Sonders- 
hausen, datée de Strasbourg, 10 juin 1551, et signée : 
Cafpar Hedio || D. ||, l’épître de Commines à l’arche- 
vêque de Vienne en Dauphiné, 1 f. blanc, la vie de 
Commines, Johannes Sleidanus ... (Erklarung difer 
Hijlori), datée : Strafsburg den xxvij. Hornung / 
(février) || M. D . XLV . || (Extrait modifié de : Illv- 
stratio Rervm, Et Galliae Descriptio , de Sleidan) 
et : Fürncmbjte Ort vnnd || Sententz / fo h in vn lier in 

Heidelberg : bibl. univ. Munich : bibl. roy. 

Stockholm : bibl. roy. Konigsberg : bibl. univ. 

Rostock : bibl. univ. Gottingen : bibl. univ. 



difen X . || Buchern ... gelefen werden. ||, qui est une 
traduction de : Illvstriores Ac || prœcipui loci, paffim 
Jtis cotnmen=\\tarijs infperfi.\\ , de Sleidan. 

Les ff. non chiffr. à la fin renferment la table, 
les errata, la souscription : Gedruckt zü Strajsburg 
bey || Wendel Rihel . || M. D . LI. || et la marque 
typograph. de Wendelin Rihel. 

Ce volume ne contient que la i re partie des Mé- 
moires de Commines, traitant de la vie de Louis XI. 
La 2 e partie, contenant l’histoire de Charles VIII, ne 
parut que l’année suivante, sous le titre : Hijtori von 
kônig Carie aujs Franckreich / dcm achten des na- 
mens / Vnd von dem Krieg zu Napels ... Strasbourg, 
M. D. LU. 

Cette traduction allemande de l’ouvrage de Com- 
mines fut faite par Gasp. Hedio, professeur de 
théologie à Strasbourg, non pas sur l’original fran- 
çais, mais sur la traduction latine qu’en fit Jean 
Sleidan. Ce n’est donc, surtout en ce qui concerne 
la 2 e partie, qu’un abrégé de l’ouvrage de Commines. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Strasbourg, Wendelin Rihel. 1552. 

Hiftori von konig Car=|| le aufs Franck- 
reich / dem ach || ten des namens / Vnd von 
dem || Krieg zû Napels. || Durch den ge- 
ftrengen Herrn Phi || lipfen von Comines 
Ritter / inn Frantzohfcher || fprach gantz 
artig vnd wol befchriben / Vnnd || newlich 
aufs dem Latin/ durch Ca=||fpar Hedion 
Doctor / ver=|jteutfchet. || 

Strafsburg. || M. D. L II. || 

In-40, 6 ff. lim. (titre, dédicace à Günther, comte 
de Schwar^burg, datée de Strasbourg, 12 octobre 
1551, et signée : Cafpar Hedio || Doctor. ||), xciiij 
ff. chiffr. et 6 ff. sans chiffr. Probablement faut-il 
encore, à la fin, un f. blanc ou portant la marque 
typographique de l’imprimeur. Annotations margin. 
Car. goth. 

Les ff. non chiffr. à la fin contiennent : Johannes 
Schlcidanus wünjchet || dem Lefer ailes guis. || , et 
Erklàrung der Hijlori . ||, datée de Strasbourg, 25 mai, 
1548. La i re pièce est une traduction de l’épilogue : 
Ioannes Sleidanus leâori S. D . ; la 2 e paraît être du 
traducteur. 

Cette 2 e partie de la traduction allemande des 



Rostock : bibl. univ. Vienne : bibl. imp. et roy. 
Strasbourg : bibl. univ. Munich : bibl. roy. 
Wolfenbüttel : bibl. duc. Darmstadt : bibl. gr.-duc. 
Copenhague : bibl. roy. 






















' 

















Mémoires de Commines par Gaspard Hedio est, 
comme la ire partie, une traduction du latin de 
Sleidan. Cette 2 e partie surtout n’est donc qu’un 
extrait très abrégé et modifié de l’ouvrage original. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Strasbourg, Wendelin Rihel. 1551 -15 5 2. 

a) Histori || Vrfprung vnd Vrfach || des 
Burgundifchen Kriegs / fo fich || zwifchen 
Konig Ludwigen inn Franckreich / dem || 
XI difs Namens / vnd H. Carie von Bur=|| 
gund / Schweitzern vnd den |j Teutfchen / 
ver=||lauffen. || Befchreibung des Neapoli- 
tani=||fchen kriegs/ vnd Konig Carie/ 
obgenan=||ten Konig Ludwigs Son. || Durch 
den Geftrengen Herren || Philippfen von 
Cominis / Ritter / inn Fran || tzôiîfcher 
Sprach ganlz artig vnd wol || befchriben / 
Vnd newlich aufs dem || Latin durch D. 
Cafpar || Hedion verteut || fchet. | 

Strafsburg. || M. D.LI. || 

b) Hiftori von konig Car=||le aufs Franck- 
reich / dem ach || ten des namens / Vnd von 
dem || Krieg zu Napels. || Durch den ge- 
ftrengen Herrn Phi || lipfen von Comines 
Ritter / inn Frantzofifcher || fprach gantz 
artig vnd wol befchriben / Vnnd || newlich 
aufs dem Latin / durch Ca=||fpar Hedion 
Doctor / ver=||teutfchet. | 

Rostock : bibl. univ. 



Strafsburg. || M. D. LU. || 

In-40, 2 Vol. 

La i r e partie des exemplaires portant cette date 
est l’édition publiée la même année (1551) et par 
le même imprimeur, sous le titre : Hijïori des Bur - 
giuidiscJien Kriegs/...; le 1er cahier seul, contenant 
le titre et une partie de la dédicace, a été réim- 
primé. La 2 e partie appartient à l’édition publiée 
séparément la même année (1552) et par le même 
imprimeur, sans aucun changement. 

Il existe des exemplaires sans le titre modifié re- 
produit ci-dessus, et qui ont conservé le titre 
original de la i re partie. 






COMMINES (PhiHppe de), s r d'Argcnton. 
Strasbourg, Josias Rihel. 1566. 

Hiftoria || Das ift/|| Gründliche Befchrei=|| 
bung allerley wichtiger namhaffter Sachen 
vnnd || Hândel / fo fich bey Kegierung der 
Grofsmachtigften vnd Durchleüch||tigften 
Fürften vnd Herren/ Herren Ludwigen des 
Eylfften/ Konigs von || Franckreich/ Herren 
Caries Hertzogen zu Burgund/ vnd volgends 
Herren Caries des ach=||ten/ auch Konigs 
von Franckreich/ vom 1464 bifs auff das 
1497 Jare nach Chrifti vnfers || Herren vnnd 
Seligmachers Geburt/ in Franckreich/ En- 
gellande / in den Bur=||gundifchen oder 
Nider Teutfchen Landen/ vnd desgleichen 
in Jtalia || von wegen des Kônigreichs Sicilia 
zu Neapolis / ha=||ben verlauffen vnd züge- 
tragen. || Erftlich durch |j Philipfen von 
Comines Rittern / anfanglich H. || Caries 
von Burgund / vnd nachmals jetzgemeldter 
beyder || Konige von Franckreich gewefenen 
Rhat/ in Frantzofi=||fcher fprache mit fon- 
derm vleife befchriben. Volgends aber 

Heidelberg : bibl. univ. Fribourg en Brisgau: bibl. 
Stuttgart : bibl. roy. univ. 

Carlsruhe : bibl. gr.-duc. Darmstadt: bibl. gr.-duc. 
Breslau : bibl. de la ville. Gottingue : bibl. univ. 
VVolfenbüttel : bibl. duc. Giessen : bibl. univ. 
Stockholm : bibl. roy. Wurzbourg : bibl. univ. 
Vienne : bibl. univ. 










*■ B ^ 





























durch Jo=||hannem Sleidanum in Latinifche/ 
Vnd van danen in || Teutfche fprach ver- 
wandlet/ Durch || Cafparum Hedion / der 
H. Schriffte Doctorn. || Mit eyner Vorrede 
vnd zu ende des Buchs angehenckter Er- 
klarunge etli=|| cher Sachen / dardurch ge- 
genwârtige Hiftorien defs beffer mogen 
verftanden || werden / durch Michaelem 
Beuther von Carlftatt || der Rechten Doc- 
torn. || ( Marque typogr. de Josias Rihel). 

Mit Rom. Key. May. Freiheyt auff acht 
Jar. || Getruckt zà Strafsburg durch 
Jofiam || Rihel. M. D. LXVI. || 

In-fol., 4 ff. lim. (titre en rouge et noir, dédicace 
à Egenolf, sr de Kappoltsteyn et Geroldseck, datée 
de Strasbourg, 15 août 1566, et signée: Michael 
Beuther von || Carljlat der Rech=\\ten Doctor. ||, et 
Kurtzer Bcriclit / vomStandc vndLebcnj Ilerrn\\ Phi- 
lipjcn von Comincs/ Durch Johanncm || Sleidanum in 
Latinijchcr Sprache || anzeyget. ||), 263 pp. chiffr. et 
20 pp. non chiffr. Notes margin. Car. goth. 

La 2 e partie, consacrée à l’histoire de Charles 
VIII, commence à la p. 180. C’est une édition revue 
et corrigée de la traduction allemande de Gasp. 
Hedio, publiée par Michel Beuther, disciple de 
Luther et de Mélanchton, et professeur d’histoire à 
Strasbourg. 

Comparée à l’édition antérieure, publiée à Stras- 



bourg, en 1551-1552, il manque à celle de Mich. 
Beuther, dans la i re partie : i° la dédicace de Com- 
mines à Angelo Cattho , archevêque de Vienne 
en Dauphiné; 2 0 Johannes Sleicianus || wünfcht dem 
Lefer, ailles gïïts. (Erklarung difer Hijlori): 3 0 F Ur- 
ne mbjle Ort vnnd || Sententz ... de Sleidan, et dans la 
2 e partie, à la fin : Johannes Schleidanus wünfchet || 
dem Lefer ailes giits et Erklarung der Hijlori , par 
Hedio, datée de Strasbourg, 25 mai 1548. Les pp. 
non chiffr. à la fin contiennent : Erklarung etlicher 
Sachenj || dardurch... von Comines || Hijlorien / defs 
beffer mogen verflanden werdenj || Durch || Michaelem 
Beuther ... mit kiirtze verfafst. \\ , la table et les 
errata . 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Strasbourg, Josias Rihel. 1580. 

Philippj Comi=||nei Grründtliche Befchrei- 
bung || allerlei vvichtiger namhaffter Sachen 
vnnd Hândel / || fo fich bey Regierung der 
Grofsmâchtigften vnd Durchleuchtigften || 
Furften vnndHerren/ Herren Ludwigen des 
Eylfften / Konigs von Franckreich / || Her- 
ren Caries Hertzogen zü Burgund / vnd 
volgends Herren Caries des achten / auch 
Konigs von || Franckreich / vom 1464 bifs 
auff das 1497 Jare nach Chrifti vnfei's 
Herren || vnnd Seligmachers Geburt / inn 
Franckreich / Engellande / inn den Bur- 
gundifchen || oder Nider Teutfchen Landen / 
vnd desgleichen inn Jtalia von wegen || des 
Konigreichs Sicilien zû Neapolis / haben 
verlauf=||fen vnd zûgetragen. || Mit einer 
Vorrede vnnd zû ende des Büchs ange=|| 
henckter Erklarunge ettlicher fachen / dar- 
durch gegen\vâr=||tige Hillorien defs beffer 
mogen verftanden werden. Durch Michae- 
lem Bevther von Carlftatt || der Rechten 



Stuttgart : bibl. roy. 
Hanovre : bibl. roy. 
Gotha : bibl. duc. 
Breslau : bibl. univ. 
Dresde : bibl. roy. 



Wolfenbüttel : bibl. duc. 
Stockholm : bibl. roy. 
Prague : bibl. univ. 
Darmstadt : bibl.gr.-duc. 



Doctor. || ( Marque typogr. de Josias Rihel). 
Mit Rom. Key. May. Freyheit. | 

Getruckt zü Strafsburg durch || Jolîam 
Rihel. || M. D. LXXX. || 

In-fol., 4 ff. lim. (titre, dédicace de Mich. Beuther 
à Egenolf, s r de Rappoltsteyn et Geroldseck, datée 
de Strasbourg, 15 août 1566, et Kurtzer Bericht / 
vont Stande || vnd Leben /... Philip jeu von Comines / || 
Durch Johannem Sleidanum...) f 333 pp. chiffr. et 
13 ff. non chiffr. pour : Erklaruitg etlicher SacJten 
dar^\\durch ... Philipjen von Comines Hi-\\Jlorien / 
dejlo beffer mogen verjlanden werden / || Durch || 
Michaelem Beuther von Carljlatt /... et la table. Notes 
marginales. Car. goth. 

Réimpression de l’édition de Strasbourg, 1566. 
La 2 e partie, contenant l’histoire de Charles VIII, 
commence à la p. 228. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Cologne, Jean Gymnicus. 1593. 

Philippi Comminei/ || Defs furtreffli=|| 
chen / beruhmpten Hiftorici || vnnd Ritters / 
Herrn z u Argenten / || warhafftige Befchrei- 
bung der Thaten Lu=||douici defs Eylfften/ 
vnnd Caroli || defs Achten / Kônigen in || 
Franckreich. || Erftlich vom Authore Fran=|| 
tzôfifch befchrieben/ hernacher von || Slei- 
dano lateinifch transferiert / nun || aber von 
newem in die Teutfche || Sprach vertiert / || 
Durch || M. Johannem Ofwaldt. || Zu 
mehrerm Bericht vnd Verftandt/ || vnferer 
Zeit Kriegfshândel in Franckreich || vnd 
Niderlandt/ wie auch fonften ins Gemein/ || 
fehr nutzlich vnnd lieblich || zu lefen. || Mit 
Rom. Keyf. May. Gnad vnd Frey=||heit auff 
fechs Jar. || 

Gedruckt zu Colin / durch Johannem || 
Gymnicum / M. D. XCIII. || 

In-8°, 8 ff. lim. (titre, dédicace à Jean-Christophe 
vom Ruost, conseiller wurtembergeois et gouver- 
neur de Hericurt, datée de Mumpelgardt, 24 mars, 



Darmstadt : bibl. gr.-duc. Dresde : bibl. roy. 

Gottingue : bibl. univ. Breslau : bibl. univ. 

Vienne : bibl.impér. et roy. Munich : bibl. roy. 
Vienne : bibl. univ. 



x 593 )» 67 ï pp. chiffr., 7 ff. sans chiffr. (Kurtze 
erkler=\\ung etlicher puncten /... in || der Hijloria 
Philippi von\\Commines ...) et 1 f. blanc, puis 323 pp. 
chiffr. pour la 2 e partie de l’ouvrage. Annotations 
margin. Car. goth. 

C’est une nouvelle traduction allemande faite sur 
la traduction latine de J. Sleidan, par Jean Oswaldt. 



COMMINES (Philippe de), s** d’Argenton. 
Francfort s/O., Melch. Klosemann. 1643. 

Des Edlen vnd Hochberuhmten Philippi 
Cominæi Hiftorien / Von den Thaten Ludo- 
vici XI. Konigs in Franckreich. Jtem : 
Deffen Sohnes Konigs Caroli IIX. Zug gen 
Neapolis. Jn beffer Hochdeutfch / als vor 
diefem gefchehen / vberfetzt / vnd die 
Bûcher in Capitel abgetheilet / Durch vnd 
Jn Verlegung Melchior Klofemans / Ge- 
druckt zu Franckfurt / Anno 1643. 

In-80, 6 ff. lim., 779 [789] pp. chiffr. et 1 f. blanc 
à la fin. Annot. margin. Car. goth. 

Les lim. contiennent : i°, frontispice en taille- 
douce : Geferliclic Zufamen Kunfft grojser Potentaten . 
Lib, 2. ; 2°, titre gravé en taille douce : Des Edlen 
vnd hochberuhmten Philippi Cominæi Hijlorien Von 
den thaten Ludovici XI Konigs (sic) in Franckreich ... 
au-dessous de ce titre gravé et du frontispice s’étend 
une vue de Paris et du cours de la Seine, sans 
nom de graveur; 3 0 , titre; 40, extraits de livres 
de Juste Lipse, de de Thou et de Sleidan, au sujet 
des mémoires de Commines; 5 0 , dédicace à Frédéric- 
Guillaume, margrave de Brandebourg, signée : 
Melchior Klofseman (sic)/ Buchfùhrer in Franckfurt 



Darmstadt : bibl. gr.-duc. Wolfenbiittel: bibl. duc. 
Carlsruhe : bibl. gr. duc. Konigsberg : bibl. univ. 
Dresde : bibl. roy. Gottingue : bibl. univ. 

St.-Pétersbourg : bibl. impér. 



an der Oder . La 2 e partie de l’ouvrage commence à 
la p. 521 , et les pp. 769-789 contiennent : Kurtze 
erklerung Johannis Sleidani, etlicher Puncten / fo in 
der Hijloria... von Contmines /... fchwer vnd dun- 
ckel feyn. 

Réimpression, légèrement modernisée, de la tra- 
duction de J. Oswaldt, publiée à Cologne en 1593. 
La seule différence notable qui existe entre les deux 
éditions, est que les livres, dans celle de M. Klose- 
mann, sont divisés par chapitres. Cette division 
diffère de celle adoptée par Denis Sauvage, pour 
l’édition française de 1552. 




COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Anvers, Jean Meursius. 1643. 

Las Memorias De Felipe De Comines 
Senor De Argenton De Los Hechos Y Em- 
presas De Lvis Vndecimo Y Carlos Octavo 
Reyes De Francia Tradvcidas De Frances 
Con Escolios Propios Por Don Ivan Vitrian 
Prior Y Provisor De Calatayud Asesor Del 
Sancto Officio Y Capellan Del Rey Nvestro 
Senor Dirigidas A Sv Sobrino El Senor 
Don Ivan Vitrian Présidente De La Espa- 
nola Cavallero Del Orden De Calatrava. 
Dedicatoria, que es Proemio; y dos Tablas, 
que fon Sumario de la Hiftoria y Efcolios; 
y una breve Annotacion. ... 

Amberes, En La Emprenta De Ivan 
Mevrsio, Ano M. DC. XLIII. 

In-fol., 2 vol., impr. à 2 col., dont la x re contient 
le texte de Commines, et la 2 e les notes du traducteur. 

Vol. I : 14 ff. lim. 429 pp. chiffr., 29 pp. sans 
chiffr. pour la table des annotations et 1 f. blanc à la 
fin. Les lim. contiennent le faux titre : Las Memo- 
rias De Felipe De Comines Con Escolios Propios De 
Don Ivan Vitrian, le titre qui est une très belle 

Bruxelles : bibl. roy. 

La Haye : bibl. roy. 

Mons : bibl. commun. 

Gand : bibl. univ. 



gravure en taille-douce, sans nom de graveur, repré- 
sentant un portique orné de devises, d’armoiries et 
de figures emblématiques, et dont le f. a 3 contient 
l’explication : Explication Del Emblema O Fachada , 
la dédicace du traducteur à son homonyme Juan 
Vitrian, Annotationes Para Meior Intelligencia De 
Estas Historias, la lettre de Commines à Ang. Cattho, 
les extraits de Juste Lipse et de Polybe, les approba- 
tions datées de 1625 et 1631, le privilège daté de 
Bruxelles, 14 mai 1640, et la table des chapitres. 

Vol. II : 6 ff. lim. (titre et table des chapitres), 
477 PP* chiffr. et 34 pp. sans chiffr. pour la table 
des annotations. La dern. page est blanche. Le titre 
est le même que celui du i r vol., mais il est typo- 
graphié et quelques mots à la fin sont omis. La 
désignation : Tomo Segvndo est suivie de la marque 
typogr. de Meursius reproduite ci-après. 

Traduction faite, pour la ire partie, sur le texte 
original de Jean de Selve, et pour la 2 e partie, sur 
celui de la i r e édition française. Elle est très estimée 
à cause des nombreuses annotations ajoutées par le 
traducteur, et dont Amelot de La Houssaye s’est 
beaucoup servi pour son article concernant l’Au- 
triche, dans ses Mémoires histor ., crit . et littér. } 
Amst., 1731, I, pp. 135 - 354 * 










Marque typographique de Jean Meursius. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Anvers, Henri et Corn. Verdussen. 

1713-1714- 

Las Memorias De Felipe De Comines 
Senor De Argenton, Las cjuales contienen 
la Hiftoria de los Reyes De Francia Luis 
Undecimo Y Carlos Octavo Defde el Ano 
de 1464. hafta el Ano de 1498. Illuftrôlas 
con fus Efcolios Don Jvan Vitrian, Prior y 
Provifor de Calatayud, Affeflor del Sanéto 
Officio, y Capellan del Rey nueftro Senor 
Felipe IV. Nueva Impreffion corregida de 
muchas faltas, y adornada con muchos 
Retratos de los Principes y Perfonajes 
Illuflres, de los quales fe haze mencion en 
efta historia. ... ( Marque typograph. reproduite 
ci-après, avec quelques légères modifications). 

En Amberes , Por Henrico y Cornelio 
Verdussen, Ano M. D. CC. XIV. 

In-fol., 2 vol. 

Vol. I : 11 ff. lim., 429 pp. chiffr. et 23 pp. sans 
chiffr. 

Vol. II : 6 ff. lim. 476 pp. chiffr. er 16 ff. non 
chiffr. dont le dern. est blanc. 

La Haye : bibl. roy. 

Bruxelles : bibl. roy. 

Gand : bibl. univ. 



Cette 2 e édit, espagnole est conforme à la i re , 
mais avec les modifications suivantes : le faux titre 
du ier vol. est remplacé par le titre gravé de l’édit, 
de 1643, avec l’adresse modifiée : Amberes , Por 
Henrico Y Cortielio Verdussen Afto. M . DCC. XIII ; 
on y a ajouté une série de portraits (dont la liste est 
placée à la fin du 2 e vol.); les approbations qui se 
trouvent dans l’édition de 1643, dans les lim. du 
ier vol., sont ici imprimées au v° du dern. f. de la 
table du 2 e vol. et enfin le privilège a été omis. 

Voici la liste des portraits avec indication des 
pages en regard desquelles ils sont placés : Vol. I : 
Phil. de Commines, p. 1; Philippe-le-Bon , p. 6; 
Louis XI, p. 65; Charles-le-Téméraire, p. 97; 
Édouard IV, roi d’Angleterre, p. 209 ; Frédéric III, 
empereur d’Allemagne et d’Autriche, p. 276; René, 
roi de Sicile, p. 369; René, duc de Lorraine, p. 389; 
Alphonse V, roi de Portugal, p. 400. Vol. II : 
Marie de Bourgogne, p. 6; Maximilien I, empereur 
d’Allemagne, p. 81 ; Laurent I de Médicis, p. 98; le 
pape Sixte IV, p. 101 ; S. François de Paul , p. 125 ; 
Mahomet II, empereur des Turcs, p. 170; Charles 
VIII, roi de France, p. 175; Louis, duc d’Orléans 
depuis Louis XII, roi de France, p. 205; le pape 
Alexandre VI, p. 243; Jér. Savonarole , p. 306; 
George d’Amboise, archevêque de Rouen, p. 378; 
Ferdinand-le-Catholique, roi de Castille, p. 444; 
Jean II, roi de Portugal, p. 455; Emmanuel-le- 
Grand, roi de Portugal, p. 456. Tous ces portraits, 
à l’exception de ceux d’Alphonse V, de Jean II et 



d'Emmanuel, rois de Portugal, sont placés dans des 
cartouches quelquefois répétés. Un de ces cartouches 
est signé : Gas : />. Verbuggen (Gasp. -Pierre Ver- 
bruggen, d’Anvers) Pin : 1695, Jaco : Harrewijn 
fecit 1696, et un autre : J. Harrewijn fecit. et 
invenit . La plupart des portraits avaient déjà servi 
pour d’autres ouvrages; celui du pape Sixte IV est 
signé : P, de Iode fchnlp ., et ceux des rois de Por- 
tugal avaient servi pour l’ouvrage de Joa. Caramuel 
Lobkowitz : Philippvs Prvdens ... demonstratvs , 
Anvers, B. Moretus, 1639. 

La bibliothèque de l’université de Gand possède 
de cette édition un exemplaire sur grand papier. 




Marque typographique de Verdussen. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Venise, Michel Tramezino. 1544. 



La Historia || Famosa Di Monsignor | 
di Argenton delle Guerre & Coftumi di || 
Ludouico undecimo Re di Francia. || Con 
La Battaglia Et || Morte del gran Duca di 
Borgogna , Tradotta || à commune beneficio 
in lingua Italiana. |j Opra Degna Da 
Essere || letta da ogni gran Principe. || 
{Marque typographique : Sibilla). 

In Venetia M. D. XLIIII. || Co’l Priui- 
legio del fummo Pontefice Paulo III. & 
dello || Illuftriff. Senato Vinitiano per anni 
dieci. || 

In-8°, 12 fïf. lim., 267 ff. chiffr. et 1 f. sans chiffr. 
pour la vignette de la Sibylle, différente de celle du 
titre. Car. ital. 

Les lim. contiennent deux privilèges, donnés l’un 
par le pape Paul III, sans date, l’autre par le Sénat 
de Venise, le 5 sept. 1544, une dédicace : A Mon- 
signor Iovio || Vnico, Et Mio || Signore. || signée : 
Cordialijfimo feruitore Nicolas. [Raince] || , la table, 
et la lettre de Commines à Angelo Cattho. A la 
p. 267 : Fine Dell’ Historia Et Cro-\\nica del quon- 



Liége : bibl. univ. 



dan Re Loys undecimo; fatta et com=\\poJla per il 
quondan Meffer Filippo de Com-\\mines Cauallier 
Signor d'Argenton* , tra\\dotto in Rotna , di Francefe 
in uol\\gar' Italiano, dal Segretario || Nicolas Raince. || 
di Paris . ||. Le v° de ce f. contient le registre des 
signatures et la souscription : In Venetia Per 
Michel || Tramezino , Nel Anno || Di Nostra Salvte . || 
M. D. XL IIIF || 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Venise, Gironimo Giglio et c ie . 1559. 

HistoriaDi || Mons. Filippo D’Argenton, || 
Delle Gverre Di Lodovico xi. || Re di 
Francia; & di Carlo Duca || di Borgogna. | 
Nella Qvale Sono Descritte || Tvtte Le 
Gverre Fatte Nella || Francia, nell’Inghil- 
terra, nell’Italia, || & in diuerfi altri paefi; 
Dal-||l’anno. 1464. infino à || tempi noftri. || 
Aggivntovi Di Nvovo La || difcrettione di 
tutta la Francia. || {Marque typographique). 

In Venetia|| Appreffo P. Gironimo Giglio, 
e compagni. || M. D. LIX. || 

In-8°, 12 ff. lim. (titre, dédicace du traducteur, 
Nie. Raince, à Monsignor Giovio || Vnico,... signée : 
Cordialisfuno feruitore Nicolas., préface : A* Lettori., 
et la lettre de Commines à Angelo Cattho), 248 ff. 
chiffr., 7 ff. sans chiffr. pour la table, la marque 
typograph. et la souscription : In Venetia || Appreffo 
P. Gironimo Giglio, e compagni . || M. D . LIX. ||. 
Un f. blanc à la fin. Car. ital. 

Réimpression de l’édition de Venise, Mich. Tra- 
mezino, 1544. 



Breslau : bibl. de la ville. 
Vienne : bibl. impér. et roy. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 



Gênes, hérit. de Gier. Bartoli. 1594. 

Delle || Memorie || Di Filippo Di || Comi- 
nes, || Caualiero, & Signore d’Argentone, | 
Intorno Aile Principali || attioni di Ludouico 
Vndicefimo, e di Carlo Ottauo || fuo figli- 
uolo, amendue Re di Francia. || Ti'adotte 
dal Mag. co Lorenzo Conti. || AU’ Illvstriss. 
Sig. Marchese, || Il Signor Ambrogio 
Spinola. || ( Marque typographique). 

In Genova, Appreffo gli Heredi di Gier. 
Bartoli. || Con licenza de’ Superiori, 
M D xciiii. || 

In-40, 20 ff. lim. 803 pp. chiffr. et 1 p. non cotée. 
Notes marginales. Car. ital. 

Les lim. contiennent le titre, la dédicace au 
marquis Ambroise Spinola, (plus tard général de 
Philippe III, qui l’envoya dans les Pays-Bas), datée 
de Gênes, 11 mai 1594, un extrait des œuvres de 
Juste Lipse, une pièce de vers latins par Jean-Bapt. 
Pinelli, les sommaires, la table, la vie d’Angelo 
Cattho, et la lettre de Commines à celui-ci. L’his- 
toire de Charles VIII commence à la p. 557. La dern. 
p. contient les errata. 

Cette traduction, qui contient les deux parties des 
Mémoires , fut faite sur le texte français publié par 
Denis Sauvage. 



Louvain : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Strasbourg, Craton Mylius. 1545. 

De Rebvs Ge || stis Lvdovici, Eivs || No- 
minis Vndecimi, || Galliarum Regis, & 
Caro=||li, Burgundiæ || Ducis, || Philippi 
Cominaei, Viri Pa=|| tricij , & equeftris 
ordinis, Commentarij, uere ac pru=||denter 
confcripti. || Ex Gallico faéti Latini, à 
Ioanne Sleidano. || Adiefta eft breuis quæ- 
dam illuftratio || rerum,&Galliæ defcriptio. || 
Cum Gratia &Priuilegio Imper. Regio. || 
Argentinæ apud Cratonem Mylium, j| Anno 
M. D. XLV. || 

In-4 °, 376 pp. chiffr. y compris les lim., et 4 fî. sans 
chiffr. 

Les lim. (pp. 3-8) contiennent la préface, sous 
forme d’une épître dédicatoire à Jean-Frédéric, duc 
de Saxe et à Philippe, landgrave de Hesse, datée de 
Strasbourg, cal. de janv. 1545. La lettre de Com- 
mines à Angelo Cattho occupe les pp. 9-12. Le texte, 
qui n’est qu’une traduction très libre et abrégée de la 
i**e partie des mémoires de Commines, est devisé en 
10 livres, et finit à la p. 355. A la p. 357 : Ioannes 
Sleidanvs || Lcflori S. D. || ; c’est une annexe à l’ou- 
vrage de Commines par Jean Sleidan, intitulée dans 

Utrecht : bibl. univ. 












. 







■ 
















le titre courant : lllvstratio Rervm , El || Galliae 
Descriptio. || , et qui finit à la p. 376, par la sous- 
cription : Vale. Argentin f. || XXII . Febrvarij M. D. 
XLV. || 

Les 4 ff. non chiffr. à la fin contiennent la table, 
les errata , l’adresse : Argentinae , Cm-||fowm 

Mylivm, Anno || il/. D. XLV. Meuse || Febrvario. ||, 
et la marque typogr. de Mylius. 

Première édition de la ire partie de la traduction 
de Sleidan, laquelle, malgré sa médiocrité, a été 
souvent réimprimée avant 1629; cette année-là Gasp. 
Barthius publia une autre traduction latine des 
Mémoires de Commines, faite sur l’original français. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Jean de Roigny et Chrét. Wechel. 
_ I545 ‘ 

De Rebvs || Gestis Lvdovi-||ci, eius 
nominis vndecimi, Gallia-jlrum Regis, & 
Caroli , Bur-||gundiæ Ducis, || Philippi 
Cominaei , || viri patricii, & equeftris ordi- 
nis, Com-||mentarii, verè ac prudenter || 
confcripti : || Ex Gallico faéti Latini, à 
Ioanne || Sleidano : & iam ab eodem, 
multis || locis in priori deprauatis editione, || 
caftigati. || Adieéta eft breuis quædam 
illu- |j rtratio rerü, & Galliæ defcriptio. 

Parisiis, Apud Ioannem Roigny, via ad 
diuum Iacobum, !| fub Bafilifco, & quatuor 
elementis : & Chriftia-||num Wechelum, 
eodem in vico fub fcuto Bafi-||lienfi. 1545. || 
Cum Priuilegio ad fex annos. | 

In-8°, 395 pp. chiffr. y compris les lim., et 5 pp. 
sans chiffres pour l’index des principaux passages et 
pour la marque typograph. de Chrét. Wechel. 

Conforme à l’édition de Strasbourg, Craton My- 
Hus, 1545. 

Au v° du titre, le privilège daté (de Paris) le 9 mai 

Gànd : bibl. univ. 



1545 * La dédicace de J. Sleidan à Jean-Frédéric de 
Saxe et à Philippe de Hesse occupe les pp. 3-1 1, 
la lettre de Commines à Angelo Cattho, les pp. 12-16, 
et la Illvstratio Rervm, Et Galliac dcscrip. de Sleidan, 
lespp. 375 - 395 - 

Il existe des exempl. qui n’ont au titre que l’adresse 
de Wechel : Parisiis , || Apud Chrijlianum Wechclum, 
fub fcuto Ba-\\/ilicfi/i , in via lacobœa : k fub Pegafo, 
in vi-\\co Bellouacettfi, || 1545. || ... Il n’y a pas 
d’autre différence. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Bâle, Séb. Henricpetri. 1574. 

Historiae, || Philippi || Cominæi, Eqvitis|| 
Avrati, Continentes || Res, Qvae Olim Inter 
Lvdovi-||cum XI. regem Galliæ, & Carolum 
Burgundiæ |] ducem : Eduardum regem 
Angliæ, necnon inter || Carolum Burgun- 
dum & Heluetios, geftæ fue-jjrunt : Primùm 
Gallico idiomate confcriptæ : || poftea autem 
à Ioan. Sleidano la- 1 | tinitate donatæ. 
Nunc uerô || Summa diligentia & cura re- 
ledtæ, multiscp in locis ca-|jftigatæ, & locu- 
pletii'fimo Indice ornatæ : & ceu poftli-|| 
minio à fuo interitu x’euocatæ, priftinocp fuo|| 
nitori rellitutæ. || {Marque typograph. de 
Henricpetri). 

Basileae, || Per Sebastianvm Hen-||ric- 
petri ||. 

In-8°, 1 6 ff. lim. (titre, dédicace et table), 557 
pp. chiffr., et 1 f. non chiffr. pour la souscription : 
Basileae, || Per Sebastianvm Ilcn-\\ricpetri Anno || A' 
Christo Nato || CIO. IJ. LXXIV. || Menfe Martio. ||. 
Au vo du même feuillet, la marque tyograph. de Hen- 



Malines : bibl. commun. 



ricpetri, differente de celle du titre. Notes margin. 
Car. rom. 

Cette édition, qui ne contient que la ire partie des 
mémoires de Commines, est une édition revue et 
corrigée de la traduction de Sleidan, soignée par 
Nie. Hœniger ou Honinger, de Konigshofen en 
Franconie. La dédicace : Carolo Marchioni Badensi || 
k HocJibvrgctisi : Langravio Svscubvrgensi : Domino 
in Roete-\\len k Badcnvveilcr ..., est datée de Bâle, 18 
mars, 1574, et signée : Nicolaus Honiger Kô-\\nig- 
hoffenfis ad Taube-\\rutn amnem. ||. Les pp. 2-4 con- 
tiennent la lettre de Commines à Angelo Cattho, et 
les pp. 527-557, la lettre de Sleidan : Illvstratio 
Rervnt , Et || Galliae Descriptio. || (1548). 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
BÂle, Séb. Henricpetri. 1599. 

Historiæ || Philippi || Cominæi , Eqvitis | 
Avrati, |j Continentes res, quæ olim inter || 
Lvdovicvm XL Galliae Regem, || Carolvm 
Bvrgvndiae |j Ducem : & || Edvardvm Re- 
gem Angliae : j| nec non inter || Carolvm 
Bvrgvndvm, || Et Helvetios, ||geftæ fuêre : | 
Primvm || Gallico idiomate confcriptæ : 
Postea a' l| Ioanne Sleidano || Latinitate 
donatæ : || Nvnc Demvm || Summâ diligentiâ 
reledtç , multis in locis vindicatç, locuple- 1| 
tioricjue Indice, quàm anteà, || oi'natæ. | 

Basileae, || Per Sebastianvm || Henric- 
petri. || 

In-8°, 4 ff. lim., 386 ff. chiffr. et 11 ff. sans chiffr. 
Notes margin. 

Les lim. contiennent : titre, dédicace à Jean-Rod. 
Huber, bourgmestre de la ville de Bâle, par Ulr. 
Frolich , une pièce de vers latins : De Bvrgvndiœ 
fuperioris laudibus , et la lettre de Commines à 
Angelo Cattho. Les pp. 365-386 sont consacrées à 
Ylllvstratio Rervm, Et Galliae Description Les ff. sans 
chiffr. à la fin renferment la table, la souscription : 



Liège : bibl. univ. 



Basileae, || per Sebastianvm || Henricpetri : || Anno || 
cId 1d ic. || et la marque typograph. de Séb. Hen- 
ricpetri. 

C’est une édition de la ire partie des Mémoires de 
Commines, trad. par Sleidan, revue et corrigée par 
Ulric Frolich, de Pflauen, poète latin et notaire à 
Bâle en Suisse. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Strasbourg, Wendelin Rihel. 1548. 

Philippi Cominaei, |j Eqvitis, De Ca=||rolo 
Octavo, Galliae || rege,&bello Neapolitano, || 
Commentarij. || Ioanne Sleidano, Inter- 
prète. || Accefsit breuis quædam explicatio || 
rerum, & authoris uita. || 

Argentorati, In || ædibus Vuendelini Ri- 
helij. || Anno M. D. XLVIII. || 

In-8°, 8 ff. lim., m ff. chiffr. et 9 ff. sans chiffr. 

Les lim. contiennent une lettre dédicatoire à 
Édouard Seymour, duc de Sommerset, frère de 
Jeanne Seymour, 3 e femme de Henri VIII d’Angle- 
terre, et un des 16 exécuteurs testamentaires de celui- 
ci. Cette lettre est datée de Strasbourg, mai 1548. 

Les ff. non chiffr. à la fin comprennent quelques 
annotations de Sleidan , sous la forme d’une lettre : 
Ioannes Sleida=\\nus lectori S. D . || , datée de Stras- 
bourg, le 6 des cal. de juin 1548, les errata et la 
marque typogr. de Wend. Rihel. 

Deuxième partie de la traduction latine de Sleidan, 
C’est aussi un extrait très abrégé de l’ouvrage de 
Commines. 



Utrecht : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Paris, André Wechel. 1561. 

a ) De Rebvs || Gestis Lvdovi-||ci, eius 
nominis vndecimi, || Galliarum Regis, & || 
Caroli, Burgun-||diæ Ducis, |j Philippi Co- 
minaei, || viri patricij, & equeftris ordinis, || 
Commentarij, verè ac pru-||denter con- 
fcripti : || Ex Gallico faéti Latini, à || Ioanne 
Sleidano. || Adieéta eft breuis quædam illu- 
flratio || rerum, & Galliæ defcriptio. |j 

Parisiis, || Ex officina Andrçæ Wècheli. || 
1561. I 

In- 160, 434 pp. chiffr. et 7 ff. sans chiffr. pour la 
table. Car. ital. 

b) Philippi Cominæi, || Eqvitis, De || 
Carolo Octavo, || Galliæ rege, & bello Nea- 
poli-||tano, Commentarij. || Ioanne Sleidano, 
Interprète. || Acceiïit breuis quædam expli- 
catio re-||rum, & authoris vita. | 

Parisiis, Apud Andream Wechelum fub 
Pegafo, || in vico Bellouaco, Anno l’alutis, || 
I 5^i • || 

In-160, 212 pp. chiffr. y compris les lim. et 6 ff. 
sans chiffr. pour la table. Car. ital. 

Leiden : bibl. univ. 

Gand : bibl. univ. 















, 






















Cette édition contient les 2 parties des Mémoires 
de Commines. 

La ire partie est une réimpression de l’édition de 
Strasbourg, Crat. Mylius, 1545. L’épître dédicatoire 
à Jean-Frédéric de Saxe et à Philippe de Hesse 
occupe les pp. 3-13, la lettre à Angelo Cattho, les 
pp. 14-18, et Ylllvstr. Rcrvin, Et Gall. Descrip. de 
Sleidan, les pp. 412-434. A la fin de la table : 
Excvdebat Pa-\\rijiis Andréas Weche-\\ltis fub Pegafo, 
invi-\\co Bellouaco. || 1561. || 

La 2 e partie est une réimpression de l’édition de 
Strasbourg, Wend. Rihel, 1548. La lettre dédica- 
toire au duc de Sommerset occupe les pp. 3-12, et 
les ff. non chiffr. à la fin, les annotations de Sleidan 
datées de Strasbourg, le 6 des cal. de juin (1548). 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Jacq. Dupuys. — André Wechel, 

impr. 1561. 

a) De Rebvs || Gestis Lvdovi-||ci, eius 
nominis vndecimi , || Galliarum Regis, & || 
Caroli, Burgun=||diæ Ducis , || Philippi Co- 
minaei, || viri patricij , & equeftris ordinis, || 
Commentarij , verè ac pru-||denter con- 
fcripti : || Ex Gallico faéti Latini, à || Ioanne 
Sleidano. || Adieéta eft breuis quædam 
illuftratio || rerum, & Galliæ defcriptio. || 

Parisiis, || Ex officina Iacobi Dupuys. || 
1561. || 

In-i6°, 434 pp. chiffr. et 7 ff. sans chiffr. pour la 
table. Car. ital. 

b) Philippi Cominæi, || Eqvitis, De || Carolo 
Octavo, || Galliæ rege, & bello Neapoli-|| 
tano, Commentarij. || Ioanne Sleidano, 
Interprète. || Acceffit breuis quædam expli- 
catio re-||rum, & authoris vita. || 

Parisiis, || Ex officina Iacobi Dupuys. || 
i5 6 i- Il 

In-i6°, 212 pp. chiffr. y compris les lim., et 6 ff. 
chiffr. pour la table. Car. ital. 

Cette édition est la même que celle de Paris, 
André Wechel, 1561, avec une autre adresse. 

Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 

Vienne : bibl. impér. et roy. 

Paris : bibl. nation. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Jacq. Dupuys. — André Wechel, 

impr. 1568-1569. 

De Rebvs || Gestis Lvdovi-||ci, eius no- 
minis vndecimi, || Galliarum Regis, & 
Caroli , Burgun-||diæ Ducis, || Philippi 
Comi-||næi, viri patricij, & equeftris || or- 
dinis, Commentarij , verè ac || prudenter 
confcripti : || Ex Gallico fa<fti Latini, à | 
Ioanne Sleidano. || Adieéta eft breuis quæ- 
dam illuftratio || rerum, & Galliæ defcriptio. || 

Parisiis, Ex officina Iacobi Dupuys. 

1568. || 

In-160, 8 ff. lim., 649 pp. chiffr. et 25 pp. sans 
chiffr. 

Cette édition contient les 2 parties de l’ouvrage de 
Commines, bien que le titre n’annonce que la ire 
partie. 

Les lim. renferment l’épître dédicatoire de Sleidan 
à Jean-Frédéric de Saxe et à Philippe de Hesse, et 
la lettre de Commines à Angelo Cattho; Vlllvstr. 
Rervm, Et G ail. Descrip. de Sleidan occupe les pp. 
409-432. 

La 2 e partie commence à la p. 433 par un titre 
spécial ainsi conçu : Philippi || Cominœi , || Eqvitis, 

Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 



De || Carolo oâauo, Gal-\\liœ Rege, à bello || Ncapoli- 
tano, || Commen-\\tarij. || Ioanne Sleidano, || inter- 
prète. || Acceffit breuis quœdant || explicatio rerutn, & || 
authoris vita. ||. Les pp. 434-441 contiennent la lettre 
dédicatoire de Sleidan au duc de Sommerset (en car. 
ital.), et les pp. non chiffr. à la fin, la lettre de Sleidan, 
datée de Strasbourg, le 6 des cal. de juin (1548), la 
table, la souscription : Excvdebai Pa-\\rifiis Andréas 
Wechelns. || 1569. || et une vignette : Jésus et la 
Samaritaine. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Paris, Jacq. Dupuys. — André Wechel, 

impr. 1569. 

De Rebvs || Gestis Lvdovi-||ci, eius no- 
minis vndecimi, || Galliarum Regis, & || 
Caroli, Burgun-||diæ Ducis, Philippi Co- 
mi- ||næi, viri patricij , & equeftris || ordi- 
nis, Commentarij, verè ac || prudenter 
confcripti : || Ex Gallico faéli Latini, à || 
Ioanne Sleidano. || Adieéla eft breuis quæ- 
dam illuftratio || rerum, & Galliæ de- 
fcriptio. | 

Parisiis, || Ex officina Iacobi Dupuys. || 
I 5 ^ 9 * Il 

In-i6o, 8 ff. lim., 649 pp. chiffr. et 25 pp. sans 
chiffr. 

Cette édition est la même que celle de Paris, Jacq. 
Dupuys, 1568-69; seulement le millésime du titre et 
la marque typograph. à la fin ont été changés. Ici le 
dernier f. porte la marque typogr. d’André Wechel. 



Fribourg en Brisgau : bibl. univ. 
Paris : bibl. natiom 



: 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Paris, André Wechel. 1569. 

De Rebvs || Gestis Lvdovi-||ci, eius nomi- 
nis vndecimi, || Galliarum Regis, & || Caroli, 
Burgun-||diæ Ducis, || Philippi Comi-||næi, 
viri patricij, & equeftris || ordinis, Commen- 
tarij, verè ac || prudenter confcripti : || Ex 
Gallico faéti Latini, à || Ioanne Sleidano. | 
Adiecta eft breuis quædam illuftratio || 
rerum, & Galliæ deferiptio. || 

Parisiis, || Apud Andream Wechelum. || 
i 5 6 9 - Il 

In-160, 8 ff. lim., 649 pp. chiffrées et 25 pp. sans 
chiffres. 

C’est l’édition de Paris, Jacq. Dupuys, 1568-1569, 
avec une autre adresse. La vignette de Jésus et la 
Samaritaine est remplacée par la marque typogra- 
phique de Wechel. 



Bruxelles : bibl. roy. 
Gand : bibl. univ. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Francfort, Clém. Schleich et v e Dan. 

Aubri. 1629. 

Philippi Cominæi. Baronis Argentonii, Et 
Eqvitis. Commemorationvm Rervm Ges- 
tarvm Dictarvmqve. Lvdovici vndecimi 
Et Caroli Octavi, Regvm Franciæ, Libri 
octo. Caspar Barthivs Exemplar Gallicum 
bonâ fide, nihil omittens, nihil traijciens, 
ordine placitoqj auctoris Latinitati tranf- 
scripfit. 

Francofvrdi Sumptibus Clementis Schlei- 
chij, et Viduæ Danielis Aubrij. Anno cio 
Iocxxix. 

In-8°, 624 pp. chiffr., 17 ff. sans chitfr. et 1 f. 
blanc. 

Titre gravé en taille-douce, sans nom de graveur, 
représentant les portraits en pied de Charles-le- 
Téméraire et de Louis XI, le portrait en buste de 
Phil. deCommines, des épisodes de guerre, etc. Au 
v° du titre, 3 petites pièces de 4 vers en l’hon- 
neur de Charles-le-Téméraire , de Louis XI et de 
Phil. de Commines. Les pp. 3 et 4 contiennent une 
préface du traducteur, les pp. 5-8, la lettre de Com- 



Gand : bibl. univ. 



mines à Angelo Cattho, les pp. 616-624, la lettre de 
Sleidan, datée de Strasbourg, le 6 des cal. de juin, 
[1548] et les ff. non chiffr., à la fin, une table 
beaucoup plus ample que celle de toutes les éditions 
antérieures. 

Cette traduction latine des mémoires de Commines 
par Gasp. Barth ou Bartius, philologue distingué, 
est de beaucoup préférable à celle de Sleidan. Tandis 
que ce dernier ne fournit qu’une traduction abrégée 
et très libre, surtout en ce qui concerne la 2 e partie, 
Bartius donne une traduction complète et fidèle. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Strasbourg, Josias Rihel. 1562. 

a) Philippi Cominaei || Eqvitis, De Re=|| 
bvs Gestis Lvdovici Vn=||decimi , Galliarum 
regis, & Caroli, || Burgundiæ Ducis, Com=|| 
mentarij. || Ex Gallico Facti Latini, || à 
Ioanne Sleidano. || Adiecta Est Brevis 
Qvaedam II- 1 | luftratio rerum, & Galliæ 
defcriptio. || (. Marque typographique de Josias 
Rihel). 

Argentorati Excudebat Iofias Rihelius. || 

b) Philippi Cominaei, || Equitis, de Ca-|| 
rolo Octavo, |j Galliæ rege, & bello Neapo- 
li=||tano, Commentarij. || Ioanne Sleidano, 
Interprète. || Acceflit breuis quædam expli- 
catio rerum , || & authoris uita. || ( Marque 
typograph. de Josias Rihel). 

Argentorati Excv=|| débat Iofias Rihe- 
lius. | 

c) Clavdii Sesellii || Viri Patricij, de || 
Repvblica || Galliæ & regum officijs , Libri 
duo. || Ioanne Sleidano, Interprète. || Adieéta 



Weimar : bibl. grand-duc. 



eft fumma docflrinæ Platonis, de || Repub. 
& Legibus. || ( Marque typograph. de Josias 
Rihel). 

Argentorati. || M. D. LXII. || 

In-8o, 4 ff. lim. (titre, et dédicace à Jean-Frédéric 
de Saxe et à Philippe, landgrave de Hesse), 355 pp. 
chiffr. et 4 pp. sans chiffr., pour la table de la 
i re partie de l’ouvrage; 8 ff. lim. (titre et dédicace 
au duc de Sommerset) et 96 ff. chiffr. pour la 2 e par- 
tie, et 7 ff. lim. (titre et dédicace à Édouard VI, 
roi d’Angleterre, datée de Strasbourg, juin 1548), 
1 f. blanc, 90 ff. chiffr. et 1 f. blanc pour la 3e partie. 

Dans la ire partie, la lettre à Angelo Cattho occupe 
les pp. 1-3, et Y Illvstratio Rervm, Et Galliae De- 
scription les pp. 336-355, et, dans la 2 e partie, la lettre 
de Sleidan datée de Strasbourg, sexto cal . Iunij. 
1548, commence à la fin du r° du f. 91 et finit au v<> 
du f. 96. Au vo du f. 90 de la 3e partie : Argentorati || 
Excudebat lofjas Rihelius . || An no M. D. LXII . || 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Anvers, Franç. vanRaphelengen. — Christ. 

Plantin, impr. 1578. 

Hiftorie || Van Coninck Lodouick || van 
Vranck-rijck den elfften/ |] dies naems : ende 
van Hertogh || Carie van Borgondien : | 
Jnhoudende veelderhande ghefchiedeniffen/ 
aen=||gaende Vranck-rijck/ Borgondien/ 
Ouer-||landt/ Neder-landt/ Enghel-landt/ 
Jtalien/ || Spanien/ ende andere landen : || 
Met menigherleye goede / orborlicke ende 
noodtfaec=||kelicke onderwijfinghen voor 
aile Vorften/ Landen/ || Steden/ ende Ghe- 
meynten : || Befchreuen in de Franfoiffche 
taele door Mijn-heer || Philips van Commi- 
nes, Ridder, || Heer van Argenton, &c. || 
Ouerghefet in de Neder-duydtfche fpraec- 
ke || door Cornelis Kiel. || ( Petit fleuron). 

T’Antwerpen, || By François van Raue- 
lenghien, naeft onfer L. Vrou-||wen Kerck- 
deure, aen de Noordt-zijde. || M. D. 
lxxviii. ||. 

In-8°, 8 ff. lim., 518 pp. chifïr. et 1 f. sans chiffr. 
Car. goth. 

Anvers : coll. P. Kockx. 



Au vo du titre, le privilège daté de Bruxelles, io 
déc. 1577. Le reste des lim. contient une préface 
du traducteur, le lexicographe C. Kiel, Kiliaen ou 
Kilianus, de Duffel, la table et la lettre de Commines 
à Angelo Cattho. Cette traduction ne comprend que 
les 6 premiers livres des mémoires de Commines, 
c’est-à-dire la partie ayant rapport au règne de 
Louis XI; la traduction a été faite sur l’édition 
française revue par Denis Sauvage et sur la traduc- 
tion latine de Jean Sleidan. A la fin de la p. 518, 
l’approbation : De Je Hijlorie ... is beuonden con- 
Jur-\\mc nae den fin met de Latijnfche Ilijlorie , niet || 
begrijpcnde eenighe erreur in Chrifen gJtcloo-\\ue... 

Au dernier f. non chiffré, la souscription : Ghedrufl 
t'Antii'crpcn ten huyfe van || ChrijïoJJcl Plantijn, tnt 
iaer ans Hce-\\ren duyfent vijf hondert acJit-cn-tJe-\\ 
ucntich, den VIII . Oâobr. || 

Le prof. Serrure possédait de ce livre un exem- 
plaire avec l’adresse : V Antwerpen , || By ChriJloJJel 
Plantijn , s'Conincks Drucker. || M. D. LXXVIII. ||, et 
avec la marque typographique qui suit : 




M Mrs Ruelens et de Backer, Annales planti nie unes, 
p. 196, citent un troisième exemplaire avec l’adresse 
de J. Moerentorf. C’est toujours la même édition, 
mais avec une adresse différente. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Delft, Adr. Gerritsz., ou Gerritsen. 1612. 

Historié van Coninc Lodovvyc van Vranc- 
ryc de .xj. ende Hertoch Carel van Bor- 
gongê Inde fransche taie beschreven door 
H. Philips de Comines. Inhoudende Veel- 
derhande gefchiedeniffen, ende verfcheijden 
goede oorboorlijcke nootfaeckelijcke onder- 
wijfingen voor aile Vorftê Lande en Stedê. 
Overgeset door Cornelis Kijel. Van nieus 
vermeerdert met het .vij. en de (sic) .viij. 
Boeck inhoudende het leven van Coninck 
Carel de .viij. verryckt met schoone anno- 
tatien op de cant door I. L. H. Verciert 
Met copere figuren. 

Tôt Delff. By Adriaen Gerritfen boeck- 
vercooper wonende aende Coremarct an°. 
. 1612. 

In-80 , 4 ff. lim., 376 ff. chiffr. et 4 £f. sans chiffr. 
pour la table. Annotations margin. Car. goth. 

Le titre, gravé en taille-douce, représente les 
écussons de France et de Bourgogne, deux guerriers, 
et les emblèmes de la guerre. Au v° du titre, l’extrait 
de Juste Lipse : Notis ad I. lib. Polit, caput 9* Le 

La Haye : bibl. roy. 



reste des lim. comprend la lettre de Commines à 
AngeloCattho, la vie de Commines par Jean Sleidan 
et un portrait de Commines, grav. en taille-douce 
avec une souscription de 4 lignes en vers néer- 
landais. 

Outre le portrait de Commines, cette édition con- 
tient encore les portraits suivants, tous gravés en 
taille-douce et sans nom de graveur : Philippe-le- 
Bon (f. 2 r°), Charles-le-Téméraire (f. 180 v°), 
Édouard III, roi d’Angleterre (entre les ff. 2 37 et 
238), Louis XI (f. 245 v°) et Charles VIII (f. 254 r°). 

Les 6 premiers livres, contenant l’histoire de 
Louis XI, sont de la traduction de Corn. Kiel ; l’or- 
thographe a été légèrement modifiée. Nous n’avons 
pu découvrir le nom du traducteur des 2 derniers 
livres indiqué par les initiales I. L. H. 



COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 

Haarlem, Thom. Fonteyn et Henri van 

Marcken. 1646. 

Historien van Philips de Commines, 
Ridder, Heere van Argenton. Over de 
Voornaemlte Daden en Handelinghen van 
Lodewijck de XI, en Karel de VIII, fijnen 
Sone, Koningen van Vranckrijck. Vyt Fran- 
coys vertaelt. Op nieuws verrijckt en ver- 
betert. (Fleuron). 

Tôt Haerlem, Ghedruckt by Thomas 
Fonteyn, Boeck-drucker, ende Hendrick 
van Marcken, Boeck-verkooper op de 
Marckt, 1646. 

In-12 0 , 23 ff. lim. et 719 pp. chiffr. Car. rom. 

La 2 e partie commence à la p. 495. 

Réimpression de l’édition de Delft, Adr. Gerritsz., 
1612, avec quelques augmentations dans les limin. 
lesquels renferment ici : titre, extraits de Juste Lipse 
et de Mich. de Montaigne, Korte verklaringe van 
ccnige faken, die Jwaer zijti in de Hijlorie van Philips 
de Commines . aengaende den oorlogh van Italien , onder 
Carel de VIII., traduction de la lettre de Sleidan, 
datée de Strasbourg, 26 mai 1548, table des cha- 
pitres, et lettre de Commines à Angelo Cattho. 

Hasselt : bibl. commun. 

Gand : bibl. univ. (Inc.). 








































*4 1 






















































COMMINES (Philippe de), sr d’Argenton. 
Leeuwarden, Henri Rintjes. 1665. 

Philips de Commines Historien , Behel- 
fende De Daaden van Lodewik de XI. en 
Karel de VIII. Beroemde Koningen van 
Vrankrijk. Uit het Franfch vertaalt. 




Te Leeuwarden, By Hendrik Rintjes, 
Drukker en Boeckverkooper in de Peper- 
ftraat, in de Zaadzaaijer. M DCLXV. 

In-8°, 6 ff. lim. (épître à Angelo Cattho, vie de 
Commines par Jean Sleidan, extraits de Juste Lipse 

; 

Liège : bibl. univ. 



et de Mich. de Montaigne et 2 pièces de vers 
néerlandais, dont la première par J. de Decker), 
605 pp. chiffr. et 6 pp. sans chiffr. pour la table. 
Car. rom. 

Réimpression de l’édition de Dclft, 1612, avec 
quelques légères modifications dans l'orthographe. 
La seule différence à signaler est que les sommaires 
sont placés ici en tète de chaque livre, tandis que, 
dans l’édition de 1612, le contenu est indiqué en 
tète de chaque chapitre. 



COMMINES (Philippe de), s r d’Argenton. 
Amsterdam, F. Houttuyn. >757» 

Gedenkschriften van den Heer Filip van 
Comines, Ilcer Van Argenton , behel/rende 
de Historié van Lodewyk Den XI en Karel 
nen VIII, Koningen van Vrankryk, van het 
jaer 1464 tôt het jaer 1498; doormengd 
met een Verhael van de Lotgcvallen der 
Graven van Holland uit den Huize van 
Bourgonje; en vele /eer fracie Staetslessen 
noopens de Beftiering van Landen en Ste- 
den : uit het Fransch vertaeld en met Aen- 
teekeningen vermeerderd door Frans De 
Haes. ( Suit la marque typograph. que voici 
avec quelques légères modifications). 




Utrccht : bibl. univ. 
Bruxelles : bibl. roy. 
La Haye : bibl. roy. 



Te Amsteldam, By F. Houttuvn, 1757. 
In-8°, 2 part, avec pagination continue, 16 fif. 
et i carte pour les lim., 854 pp. chiffr., un tableau 
généalog. des degrés de consanguinité de quelques 
rois de France, et 13 ff. sans chiffr. pour la table. 
Titre en rouge et noir. 

Les lim. contiennent l’épîtrc à Angelo Cattho, une 
préface du traducteur, des extraits élogieux, en l’hon- 
neur de Commincs, des ouvrages de Juste Lipse, 
de Mich. de Montaigne, de La Roche Maillet et de 
Scévolc de Sainte-Marthe et le sommaire. La carte 
représente les pays qui avaient été le théâtre de la 
guerre sous Louis XI et Charles VIII. Au dessous de 
cette carte gravée sur cuivre, l’adresse : F . Houttuyi I 
edidit 1757. 

Le titre de la 2 e partie est conforme à celui de la 
première partie, mais on y a ajouté les mots : Twccdc 
Stuk. et l’impression est en noir. Ordinairement les 
exemplaires ne renferment pas ce 2 c titre, l’ouvrage 
étant destiné à être relié en un seul vol. La carte 
et le tableau généalogique sont pliés dans le volume. 

Le traducteur de cette édition, Franç. de Iïaes, 
était négociant à Rotterdam; il avait épousé Cornélic 
Brandt, fille de l’historien Gérard Brandt. Son fils, 
Jean, publia ses poésies posthumes, sous le titre: 
MatgcldichUn, Rotterdam, 1 7 1 1 , in-40. 



COMMIMES (Philippe de), sr d’Argenton. 



Stockholm, Ign. Meurer. 1624. 

Philippi Cominei Grundelighe Befkrif- 
welfe om allehanda wichtige Handlingar / 
fom emellan Konung Ludwijk then Elleffte / 
medh thet Mampnet / aff I'rankrijke / och 
then nampnkunnige Krijgshiâlten Hertigh 
Cari aff Burgund / fom kallas then ftrijdh- 
famme : Sedan och Hwadh figh vthi Ko- 
nung Cari then Ottondes aff Franckrijke 
Régiments tijdh / râknandes ifrân âhr 1464. 
in til 1497. effter Chrifti Bord / vthi Frank- 
rijke och Engeland / vihi (sic) Burgund och 
Mederland / thefslijkes vthi Jtalien om Ko- 
nungerijket Neapolis / figh hafwer fôrluppit 
och tildraghit. Medh een windhângd Fôr- 
klaring widh endan vthi thenna Boken / om 
nâgre faker/ hwarigenom nârwarande Hillo- 
ria mâ thefs battre kunna fôrftâs. (Armoi- 
ries). Vthtolkat och forfwenfkat Aff Erico 
Schrodero. Ex Mandato Et Cum Gratia Et 
Privilegio Regio. 

Tryckt vthi Stockholm / hoos Jgnatium 

o 

Meurer / Ahr 1624. 



Stockholm : bibl. roy. 
Copenhague : bibl. roy. 
Paris : bibl. nation. 



In-fol., 4 ff. lim. (titre et dédicace à Gustave- 
Adolphe, roi de Suède, datée de Stockholm, le io 
mars 1624, et signée : Ericus Schroderus .), 407 pp. 
chiffr. et 8 ff. sans chiffr. pour la table. Notes mar- 
ginales. Car. goth. 

Traduction suédoise faite sur la traduction latine 
de Jean Sleidan ou sur la traduction allemande de 
celle-ci de Gasp. Hedio, et par conséquent in- 
complète. L’histoire de Charles VIII commence à la 
p. 263 par ce titre de départ : Hijtoria om Konuttg 
Cari aff Frankrijkej then Ottunde medh thet N amp net j 
och om thet Neapolitanijke Krijgstighet. Les pp. 387- 
407 contiennent : Forklaring ofucr nâghrc Saker / 
hii'arigcnom badhe tnui foregàngnc Hijtoricr des battre 
mdge jorjt&ndne warda . Cette traduction ne contient 
pas la lettre de Commines à Angelo Cattho. 



GETTY R 



SEARCH INSTITUTE 




3 3125 01359 9556